Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3

propagée par l'Ordre Ecarlate et rebelles: Plusieurs témoignages affirment que la SPC, depuis les attentats, serait à l'origine de plusieurs rafles hasardeuses. On retiendra la disparition de Lucius Lear, quarante-deux ans, petit épicier du Pied d'Aureus, célèbre dans le quartier pour avoir participé à la mise en place d'une Soupe Populaire, aujourd'hui plus que jamais salvatrice. Le quadragénaire aurait disparu deux jours après les événements tragiques, laissant derrière lui une épouse et deux fillettes, suite à la visite nocturne de « deux hommes de la SPC », selon les dires de Julia Lear, l'épouse du disparu.
propagée par l'Ordre Ecarlate: Selon la mère et la fiancée de Todd Brown, disparu depuis le 17 mai 2677, le jeune homme et ses proches auraient été arrêtés puis interrogés par la SPC, quelques heures avant les attentats. Il semblerait que celui-ci, jeune soldat du parcours volontaire, ait été l'un des cerveaux à l'origine des explosions du lendemain. On se demande donc si la SPC savait, et pourquoi n'a-t-elle pas prévenu immédiatement le Gouvernement.
propagée par l'Ordre Ecarlate: Du chaos généré par les attentats, de nombreuses anecdotes ont fait surface, accusant la police d'être à l'origine de bavures tragiques. On retiendra notamment le drame qui a secoué la famille Shelby. Paul, le cadet, aurait été abattu par un policier lors des attentats du 17 mai 2677, alors qu’il tentait de relever sa mère, Rose Shelby, bousculée par la cohue. Rien n’explique que le jeune-homme de 22 ans ait été confondu avec un terroriste, et les témoins présents, y compris sa mère, affirment que le policier aurait tiré à moins de trois mètres de la scène. Le Gouvernement ne s’est toujours pas prononcé sur cet accident mais il a été rapporté que l’homme armé a cru qu’il s’agissait d’un rebelle à cause de sa « tenue de prolo » et qu’il se penchait probablement pour « s’en prendre à une noble dame ».
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.

LE CERCLE— those who want the crown —
Akali Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 208
AVATAR + © : Ana De Armas + chrysalis (avatar) + midnightwraith (gif)
POINTS : 809
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_inline_pivz3s4RFO1rmgnb5_400
AGE : 25 ans. Les années passent et les responsabilités s'enchaînent. Loin d'être idiote, la jeune femme sait ce qui l'attend bientôt : le mariage et son devoir de donner des héritiers. Même en étant la préférée de son père, la petite fille chérie, cet amour ne la sauvera pas de sa future prison dorée.
STATUT CIVIL : célibataire. Akali le sait, sa beauté en charme plus d'un. Ils sont tous à ses pieds ; elle n'a jamais eu à se rendre seule à un bal, elle n'a jamais eu de complexe sur sa beauté si ce n'est sur son nez trop long pour elle et ses orteils disproportionnés. Pourtant, aucun de ceux qui la courtise depuis des années n'a réussit à attirer son attention. Ils veulent tous la même chose, son lit et sa richesse, heureux de mettre une Sielle à genoux. La jeune femme veut plus que cela parce qu'elle mérite mieux. éprise. Il y a pourtant un homme qui agite son estomac, qui fait se resserrer sa gorge. Alors qu'elle sait que cette attirance malsaine pour celui qui l'observe la nuit parfois ne devrait pas exister, qu'elle ne sera pas bien acceptée, son coeur ne peut pas s'empêcher d'avoir des soubresauts pour Rakan Gavon.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
tell me your story. (themyskali #1)  |  Jeu 18 Avr - 3:26

tell me your story
Akali & Themyskira


La jeune Sielle était déjà installée dans le grand salon depuis plusieurs minutes. Profitant de cette avance, elle décida de s’installer au piano pour répéter quelques morceaux. Ses doigts valsaient d’un bout à l’autre, ses yeux s’étaient fermés pour qu’elle ne joue pas avec eux mais plutôt avec ses sens : le toucher, l’ouïe. La musique avait toujours eu le don particulier de la calmer ; plusieurs heures par semaine, on pouvait entendre ses mélodies raisonner dans la demeure familiale. Si bien, que le piano était devenu le sien au fil des ans et que tous, dès qu’elle souhait en jouer, acceptaient de laisser la place pour pouvoir l’écouter. C’était avec intensité que jouait Akali ce jour-là, pour oublier, parce que les tracas, elle les enchaînait depuis plusieurs semaines. Son père s’était mis en tête de la fiancer, elle savait qu’il recherchait activement le bon candidat et que cela ne lui prendrait certainement pas plus d’une année. Évidemment, la jeune argent avait toujours su que ce jour arriverait parce que c’était le sort de toutes les femmes de son rang. Contrairement à d’autres, elle pouvait s’estimer extrêmement heureuse parce que personne ne s’était encore intéressé à son cas et que, jusque-là, son père de qui elle était très proche, lui avait certainement laissé la chance de trouver un homme qu’elle aimerait. Simplement, la constatation était simple : les années passées, toujours personne et un indésirable. Parce que d’après son père, Rakan Gavon lui tournait beaucoup trop autour. Le vieil homme ne savait pas à quel point il avait raison. Cette pensée aussi, perturbait dangereusement Akali qui se rendait compte de son attirance envers le jeune homme à la réputation douteuse. Ses doigts se mouvèrent plus activement encore sur le piano, Akali perdant la notion du temps et de son environnement. Toujours autant certaine de la direction qu’elle voulait pour sa vie, toujours aussi certaine de la place importante qu’elle veut obtenir dans le Cercle et la politique, nourrissant ainsi son ambition débordante, c’était sa vie amoureuse qui était sans dessus-dessous. Dans son cœur, la jeune Sielle était perdue, perturbée entre cette indépendance qu’elle chérissait tant, le devoir familial qu’elle ne pouvait certainement pas refusée, sa condition de femme en tant que future épouse et ses entrailles qui se tordaient pour un Gavon. C’était des nuits entières qu’elle passait à essayer de démêler ce bourbier sans nom alors que la plupart du temps, pendant la journée, elle se laissait aller avec le flot de sentiment sans trop réfléchir. Parce que c’était plus facile. Soupirant sur les dernières notes, ralentissant le rythme pour calmer les battements de son cœur, Akali rouvra les yeux, observa les grands portraits familiaux qui semblaient l’observer de toute leur hauteur, comme s’ils portaient leurs jugements avec eux. Tiquant légèrement, elle referma le couvercle du piano en prenant soin de ne rien abîmer. Ce n’est que lorsqu’elle se retourna vers les grands fauteuils qu’elle remarqua la présence de belle-sœur, Themyskira. Un sourire apparu sur les lèvres de la jeune Sielle, parce qu’elle estimait beaucoup la femme de son frère, qu’elle avait depuis quelques temps déjà, pris en modèle. « Est-ce que tu écoutes depuis longtemps ? » Demanda-t-elle avec un sourire, en venant s’asseoir dans le fauteuil en face de lien, profitant d’une des tasses de thé à la menthe et de petits gâteaux disposés sur la table basse.
(c) DΛNDELION

LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4036
AVATAR + © : Eiza González; ©CelticAddiction
POINTS : 11104
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Ven 19 Avr - 2:09
Tell me your story
AKALI && THEMYSKIRA


Les enfants étaient l'avenir de cette société. On bâtissait aujourd'hui, dans ce présent, ce qui, pour nous, serait le futur, et qui serait, pour eux, leur propre présent. On devait prendre conscience dès aujourd'hui des enjeux de demain, de sorte à ne point leur livrer un monde trop vicié et d'ores et déjà condamné. Oui, tout ceci était vrai, mais c'était également de belles paroles, énoncées pour se donner de la contenance et se voiler du beau rôle, d'atouts qui n'étaient pas foncièrement les nôtres. Themyskira, elle, était bel et bien sincère dans sa volonté de léguer aux générations futures le monde le moins perfectible possible. Mais dans le même temps, étant elle-même mère, elle avait parfaitement conscience que les enfants n'étaient pas sans cesse ces petits êtres fragiles et faibles, dénués de volonté et suivant aveuglément ce que faisaient et disaient leurs parents. Non, en réalité, dès le plus jeune âge, ces petits garnements là savaient très bien essayer de vous manipuler, de tirer sur la corde sensible pour obtenir tout ce qu'ils voulaient et désiraient de vous. Pour peu que vous ne preniez pas garde, vous leur mangiez dans la main en un rien de temps ! Isaiah était de ces petits êtres qui, quand ils avaient une idée dans la tête, ne l'avaient pas ailleurs. Et aujourd'hui, il avait décidé qu'il voulait aller jouer dans le jardin de chez ses grands-parents. Et malin qu'il était, loin de faire une crise à sa mère pour qu'elle cède, il avait fait tout ce qu'elle lui avait demandé de faire, et même plus. Rangeant dans son coffre tous les jouets qui traînaient par terre. Remettant bien les coussins du canapé en place après y avoir joué en feignant qu'il s'agissait là d'un bateau qui naviguait sur les flots. Mangeant toute son assiette de légumes verts sans broncher qu'à Valdierva, patrie de son père, on mangeait surtout de la viande. Il avait même brossé Mahpee, et l'animal s'était laissé faire, non sans adresser un regard un peu blasé et circonspect à Themyskira. Alors, quelle mère aurait été la jeune femme si elle lui avait refusé son souhait ?

D'une certaine façon, cela l'arrangeait bien de le laisser aux bons soins de Viola. La jeune femme savait que sa belle-mère avait une très bonne fibre maternelle, et qu'elle ne laisserait rien de mal arriver au petit bout de chou. Cela permettait à Themyskira de se détendre, pour un temps. Son fils était plein d'énergie, et s'occuper de lui n'était pas de tout repos, surtout quand il savait que, demain et les jours suivants, sa mère devrait retourner travailler, et qu'il ne pourrait voir que sa gouvernante toute la journée, en devant obligatoirement attendre le soir avant de pouvoir retrouver ses deux parents. Elle avait quelques dossiers à traiter, rapportés chez elle, mais avait dû voir à la baisse son rythme de croisière pour s'occuper de tout cela, car quand Isaiah vous parlait, quand il vous posait une question, il n'hésitait pas à tourner en boucle tant que vous ne lui aviez pas répondu ! Là où Themys' et Asher ne cessaient alors de se renvoyer l'un l'autre la balle pour trouver de qui leur fils tenait une telle attitude ... Quoi qu'il en était, le petit avait directement filé aux jardins, prenant de cours sa grand-mère et sa mère. Et Themyskira était donc entrée dans la demeure, sans foncièrement chercher à être silencieuse, pendant que la pauvre Viola dût gérer seule son petit-fils, à sa demande express cependant. Alors, une douce mélopée avait envahi les sens de la native d'Evunski. Et elle ne fut donc guère étonnée de voir qu'Akali n'avait même pas remarqué son arrivée. Sa belle-sœur était entièrement plongée à son affaire, laissant ses doigts courir avec passion sur les touches de son piano, ce qui ne manquait pas de rappeler à Themyskira toutes ces fois où Akali venait faire de même, mais chez Asher et elle cette fois-ci. S'asseyant sur l'un des grands fauteuils, elle écouta avec attention ce qui pouvait sans doute en quelque sorte s'apparenter à un concert privé, la différence étant que la jeune femme n'avait absolument pas payé sa place, et que la musicienne en question n'était pas encore au courant qu'elle avait une auditrice. Mais cela ne tarda pas à survenir, poussant Themyskira à applaudir doucement de ses deux mains, et à sourire en retour à sa belle-sœur. « Et bien, j'aimerais pouvoir te répondre, mais j'ai quelque peu perdu la notion du temps. Tu sais à quel point la musique est un pan essentiel de ma vie. Alors, cela me fait toujours cet effet là, d'autant plus quand tu te trouves être la musicienne ... » Attrapant entre ses doigts l'un des petits gâteaux, au chocolat celui-là, elle le porta à sa bouche, savourant pleinement l'instant, mais ne pouvant s'empêcher de s'exclamer. « C'est une tuerie ! Akali, tu dois vraiment m'aider à convaincre votre cuisinière ! A chaque fois que je lui demande sa recette, elle me sourit mystérieusement et me dit qu'il s'agit d'un secret de famille ! » Certains de ceux qui ne connaissaient Themyskira que dans le cadre professionnel avaient peut-être grande difficulté à comprendre qu'elle avait plus d'une facette, et que sa personnalité était emplie de contradictions et de nuances, de sorte à ce qu'elle n'avait rien d'une de ces femmes argents éternellement guindées. Mais ça, Akali le savait plus que très bien !


Drink me like the cure
When I am the poison

LE CERCLE— those who want the crown —
Akali Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 208
AVATAR + © : Ana De Armas + chrysalis (avatar) + midnightwraith (gif)
POINTS : 809
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_inline_pivz3s4RFO1rmgnb5_400
AGE : 25 ans. Les années passent et les responsabilités s'enchaînent. Loin d'être idiote, la jeune femme sait ce qui l'attend bientôt : le mariage et son devoir de donner des héritiers. Même en étant la préférée de son père, la petite fille chérie, cet amour ne la sauvera pas de sa future prison dorée.
STATUT CIVIL : célibataire. Akali le sait, sa beauté en charme plus d'un. Ils sont tous à ses pieds ; elle n'a jamais eu à se rendre seule à un bal, elle n'a jamais eu de complexe sur sa beauté si ce n'est sur son nez trop long pour elle et ses orteils disproportionnés. Pourtant, aucun de ceux qui la courtise depuis des années n'a réussit à attirer son attention. Ils veulent tous la même chose, son lit et sa richesse, heureux de mettre une Sielle à genoux. La jeune femme veut plus que cela parce qu'elle mérite mieux. éprise. Il y a pourtant un homme qui agite son estomac, qui fait se resserrer sa gorge. Alors qu'elle sait que cette attirance malsaine pour celui qui l'observe la nuit parfois ne devrait pas exister, qu'elle ne sera pas bien acceptée, son coeur ne peut pas s'empêcher d'avoir des soubresauts pour Rakan Gavon.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Ven 17 Mai - 6:49

tell me your story
Akali & Themyskira


« Et bien, j'aimerais pouvoir te répondre, mais j'ai quelque peu perdu la notion du temps. Tu sais à quel point la musique est un pan essentiel de ma vie. Alors, cela me fait toujours cet effet-là, d'autant plus quand tu te trouves être la musicienne ... » Akali observa sa belle-sœur prendre un gâteau au chocolat avec un sourire. La jeune Sielle s’approcha pour s’asseoir tout près de Themyskira, toujours plus belle de jour en jour. La femme de son frère rayonnait un peu plus à chaque fois qu’elle la voyait, elle l’avait toujours pris comme modèle parce que l’ancienne Iskander représentait à la fois l’autorité d’une argent et la grâce d’une femme libre. A son tour, elle porta une bouchée de gâteau à sa bouche en regardant sa belle-sœur les yeux pétillants ; les moments passés seulement toutes les deux étaient trop peu nombreux, son neveu ou son frère étant toujours dans les parages. S’il y a bien une chose qu’on pouvait donner à Akali dans tout ce mélange et face à Themyskira, c’est qu’elle était une incroyable pianiste ; c’était son petit plus, son don personnel. Aussi, elle adorait s’adonner à des concerts privés pour sa famille. La jeune femme resta silencieuse en observant les mimiques de sa belle-sœur, qui avait certainement dû laisser son fils au bon soin des grands-parents. « C'est une tuerie ! Akali, tu dois vraiment m'aider à convaincre votre cuisinière ! A chaque fois que je lui demande sa recette, elle me sourit mystérieusement et me dit qu'il s'agit d'un secret de famille ! » La jeune Sielle pouffa de rire, en manquant de cracher sa bouchée de gâteau. Il n’y avait bien qu’en face de sa belle-sœur qu’elle pouvait se comporter de manière aussi grossière. Elle n’attendit pas tellement longtemps pour répondre, prise dans l’euphorie du moment. « Tu peux toujours rêver, Themy’. Même à moi, elle n’a jamais voulu me donner sa recette ; un manque de respect total ! Si ma mère tolère ce manège, c’est seulement parce qu’elle est irremplaçable. » Et qu’elle faisait presque partie de la famille, ne dit-elle parce que même face à sa belle-sœur, cela ne se disait pas. On ne mélangeait pas les Sielles avec n’importe qui. On leur apporta de nouvelles boissons, un plateau complet avec plusieurs choix. Akali choisit un thé au gingembre, pour aider son estomac avec la digestion. Elle avait l’habitude d’en boire un tous les soirs avant de se coucher. La jeune femme versa de l’eau bouillante dans sa tasse, avant de plonger la petite boule avec les herbes à l’intérieur afin de laisser le temps à l’infusion. Elle observait sa belle-sœur et elle ne pouvait s’empêcher de la chance qu’elle avait. Un mariage à la famille Sielle, ce n’était jamais simple mais elle avait Asher à ses côtés et c’était rare de nos jours, d’être un argent et de pouvoir prétendre à ce type de mariage. Plus l’année avançait, plus Akali savait que son corps serait donné à celui qui offrirait le meilleur prix ; son père, autant que Noah, sauteraient sur la première occasion de faire une bonne alliance. Pourtant, son cœur lui, jouait à un jeu bien plus dangereux car même si elle ne l’avouait à personne, elle sentait bien l’effet du Gavon. S’il y avait bien une personne à qui elle pouvait faire confiance pour être sincère et garder ses secrets, c’était Themyskira. Même si elle n’était pas prête de parler de celui qui lui faisait chavirer le cœur, elle avait bien besoin de conseils féminins autre que le devoir que lui rappeler sa mère à longueur de temps. Doucement, elle se racla la gorge, ses doigts jouant avec les rainures de sa tasse de thé, la chaleur qui s’en dégageait provoquant un jet de douceur dans son corps. « Themyskira, je sais que ce n’était pas ton cas avec Asher. Mais… si tu avais dû être confrontée à un mariage arrangé, comment est-ce que tu aurais vécu ça ? » Demanda-t-elle, avec son air le plus innocent possible. En vérité, ça lui faisait peur, plus que tout ce qu’elle avait pu affronter avant, plus que les entrainement pour devenir une parfaite magnétron, plus que la colère de son père, plus que tout.
(c) DΛNDELION

LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4036
AVATAR + © : Eiza González; ©CelticAddiction
POINTS : 11104
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Mar 21 Mai - 23:58
Tell me your story
AKALI && THEMYSKIRA


Themyskira ne se voilait pas la face et savait très bien que, si elle avait été acceptée si facilement par sa belle-famille, c'était en grande partie parce qu'elle était née Iskander, avec tout ce que cela sous-entendait, et donc, pas forcément en premier lieu pour ses qualités et son caractère. Mais elle le vivait bien. D'autres non. Car, elle s'en doutait, mais l'éloignement qu'elle avait vécu avec Nysa reposait très probablement en grande partie sur le fait que le fait d'entrer dans le moule avait bien moins été aisé pour elle. Et Themyskira refusait de se prononcer sur la question, ou de pointer du doigt les différences entre elles responsables de leurs situations divergentes. Quoi qu'il en était, dans tout le contexte matrimonial et familial qui l'entourait, il allait sans dire qu'il lui était toujours agréable de passer du temps avec sa belle-sœur, car elle appréciait énormément Akali. Elles avaient sensiblement le même âge, en plus de toutes deux partager le point commun de ne pas être les aînées de leur fratrie, et ce bien que là où Themyskira n'avait qu'un frère aîné, Akali, elle, était la 3e née, après une sœur et un frère. Un frère qui n'était nul autre que l'époux de Themyskira, à savoir Asher. Et si la jeune femme avait un petit côté possessif et jaloux concernant son mari, elle n'avait jamais vu en sa belle-sœur une rivale pour l'affection d'Asher. De toute façon, ne valait-il pas mieux qu'il en soit ainsi ? Car la jeune femme savait à quel point, autant que pour elle, la famille était un concept des plus importants pour son époux. Il était donc inutile de tenter la chance en le poussant à devoir choisir un camp. Qu'Akali et elle soient dans le même était une bonne chose, au-delà du Cercle, d'ailleurs. En tout cas, lorsque Themyskira feignit de se renfrogner face à la réponse de sa belle-sœur, cela ne fut justement qu'une réaction feinte, ne reposant sur aucun fondement de vérité. Même si, bon, elle était tout de même déçue que son interlocutrice ne puisse l'aider à connaître la fameuse recette de ce si délicieux gâteau. « Mëme en arguant que je suis tout de même une Sielle, tu crois que cela ne fonctionnera pas ? » Elle resta un instant faussement songeuse, avant de reprendre en haussant quelque peu les épaules, un petit sourire mi-mutin, mi-machiavélique au coin des lèvres. « Et si j'utilisais ma carte ultime ? Et si je disais que j'ai besoin de la recette pour Isaiah ? » La jeune femme n'avait eu nul besoin d'avoir un enfant pour se faire accepter de sa belle-famille. Elle ne s'était donc jamais retrouvée dans une situation semblable à celle qu'avait expérimentée sa mère. Il n'en demeurait cependant pas moins que le petit garçon était une source de joie intense, et qu'il faisait l'unanimité auprès des membres de toute sa famille, sans nul conteste possible ! Alors, sait-on jamais, si la cuisinière succombait à cet argument, elle aussi conquise par le bout de chou, pourquoi ne pas essayer ? D'autant que ce n'était qu'une demi-duperie : si Themyskira ne cuisinerait pas le dît gâteau afin d'éviter de provoquer un incendie, bien trop occupée qu'elle était, toujours, pour convenablement surveiller une cuisson, et si son fils ne lui avait pas explicitement demandé de lui faire la même pâtisserie que celle qu'il pouvait déguster ici, chez ses grands-parents, il était tout de même très gourmand, en plus d'avoir un palais plutôt sucré.

Et alors qu'on leur apportait des mets et des boissons supplémentaires pour qu'elles puissent avoir le choix pour se sustenter, Themyskira observa le visage et l'attitude de sa belle-sœur quelque peu changer, alors qu'elle-même se servait une tasse de thé, non pour imiter Akali, mais parce qu'elle s'était découverte une certaine appréciation de la boisson. Quand elle attendait Isaiah, évidemment, elle avait dû apprendre à se passer des boissons typiques de sa région natale, l'alcool et la grossesse ne formant pas exactement la meilleure des alliances. Alors, elle s'était quelque peu rabattue sur les boissons typiques de Valdierva, région d'où provenaient les Sielle, et, depuis, elle buvait régulièrement quelques tasses, non sans souvent y ajouter de quoi pimenter un peu le tout, dans un parfait mélange entre Hiokuri et Valdierva. Ce qu'elle ne fit présentement pas, se voyant mal demander à ce qu'on lui amène une bouteille d'alcool fort, et doutant fort que ses beaux-parents possèdent réellement dans leur cave personnelle les mêmes bouteilles que la jeune femme ramenait régulièrement de ses voyages dans le Nord pour garnir leurs étagères personnelles, à Asher et à elle. Et puis, à en voir l'expression de sa belle-sœur, mieux valait rester parfaitement sobre, sans altération d'esprit car, après tout, une mine aussi songeuse que celle-ci, cela ne pouvait que lui indiquer que quelque chose tracassait la jeune femme. Cybèle avait des expressions faciales semblables, quand une idée ou une question refusait de lui sortir de l'esprit. Asher était un peu plus insondable, lui, sans parler du fait qu'étant follement et éperdument amoureuse de lui, Themyskira savait que sa passion pour son mari lui vrillait sans doute un peu la réelle vision des choses. Mais, finalement, Akali fit le premier pas, ce qui était une bonne chose. La poussant à rester un peu songeuse, à son tour, avant de se caler le dos contre le dossier du canapé, en réfléchissant à sa réponse. « Voilà qui mérite réflexion. » Et puis, en fait ... « Quoi que non, pas forcément tant que ça. Tu as raison, entre Asher et moi, les motivations de notre mariage, les vraies motivations, je veux dire, sont à chercher ailleurs que dans la volonté d'une union arrangée et d'une alliance matrimoniale destinée en premier lieu à bénéficier à nos deux lignées. Ce qui ne signifie pas que, jusqu'à le rencontrer, il n'était pas un jour prévu que j'épouse quelqu'un que je n'aurais pas forcément choisi. » Son père avait à ce sujet été très clair, et ce depuis le début : le devoir familial était essentiel, et bien qu'il avait toujours tout fait pour que ses enfants n'aient jamais à douter de son amour pour eux, il n'en demeurait pas moins que, s'il y avait eu besoin, et si ses deux aînés n'avaient pas eu d'eux-même se diriger vers une alliance des plus intéressantes et réputées, et bien ... Et bien Themyskira se serait alors sans nul doute actuellement retrouvée logée à la même enseigne que Cybèle, sa cadette ! « Je suis Iskander. J'ai été élevée pour honorer ma famille, et pour toujours lui permettre de continuer de s'élever et de prospérer. Alors, techniquement, j'aurais fais mon devoir, mais dans les faits ... Il y a eu plusieurs négociations en cours, je crois, mais Père ne m'en a jamais réellement parlé tant que ce n'était pas concret. Alors, même si je savais que c'était possible, je crois que j'ai plus ou moins volontairement détourné mon regard de tout ceci en me disant que j'aurais bien le temps de réfléchir à la question le jour venu. Or, ton frère a fait en sorte que ce jour-là n'arrive jamais. » Elle se montrait aussi honnête et sincère que possible, sans pour autant entrer dans les détails. Akali préférerait sûrement ne rien savoir des réelles conditions de la rencontre entre Themyskira et Asher, ou plutôt de leurs retrouvailles ! « Tout ceci restera entre nous, tu sais comme je peux me faire muette comme une carpe, mais ... Est-il question que tu sois fiancée à quelqu'un, pour que tu te montres si curieuse à ce sujet ? » Posant sa tasse devant elle, elle plongea son regard dans celui d'Akali, se faisant engageante et encourageante.


Drink me like the cure
When I am the poison

LE CERCLE— those who want the crown —
Akali Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 208
AVATAR + © : Ana De Armas + chrysalis (avatar) + midnightwraith (gif)
POINTS : 809
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_inline_pivz3s4RFO1rmgnb5_400
AGE : 25 ans. Les années passent et les responsabilités s'enchaînent. Loin d'être idiote, la jeune femme sait ce qui l'attend bientôt : le mariage et son devoir de donner des héritiers. Même en étant la préférée de son père, la petite fille chérie, cet amour ne la sauvera pas de sa future prison dorée.
STATUT CIVIL : célibataire. Akali le sait, sa beauté en charme plus d'un. Ils sont tous à ses pieds ; elle n'a jamais eu à se rendre seule à un bal, elle n'a jamais eu de complexe sur sa beauté si ce n'est sur son nez trop long pour elle et ses orteils disproportionnés. Pourtant, aucun de ceux qui la courtise depuis des années n'a réussit à attirer son attention. Ils veulent tous la même chose, son lit et sa richesse, heureux de mettre une Sielle à genoux. La jeune femme veut plus que cela parce qu'elle mérite mieux. éprise. Il y a pourtant un homme qui agite son estomac, qui fait se resserrer sa gorge. Alors qu'elle sait que cette attirance malsaine pour celui qui l'observe la nuit parfois ne devrait pas exister, qu'elle ne sera pas bien acceptée, son coeur ne peut pas s'empêcher d'avoir des soubresauts pour Rakan Gavon.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Dim 26 Mai - 7:25

tell me your story
Akali & Themyskira


« Même en arguant que je suis tout de même une Sielle, tu crois que cela ne fonctionnera pas ? » Akali pouffa de rire en relâchant un peu du gâteau qu’elle avait dans sa bouche. D’un geste de la main rapide, elle rattrapa les miettes avant qu’elles ne tombent sur le sol. Décidément, la jeune Sielle perdait tout de son éducation gracieuse quand elle se trouvait en présence de sa belle-sœur. La remarque en elle-même n’était pas si marrante parce qu’elle dénonçait une dure habitude tenace chez sa famille : il était extrêmement difficile d’entrer dans leurs clans. La première loi de la famille était certainement de tout faire pour sa famille ; épouser un Sielle revenait presque à abandonner son ancienne famille pour donner toute sa loyauté à celle de son mari. Elle avait toutes les deux consciences que Themyskira se battrait toujours pour sa famille de naissance mais plus encore, elle protégerait Asher et son fils, c’est pour cette raison qu’elle avait été acceptée aussi facilement chez les Sielles. Tout le monde pouvait voir la loyauté de sa belle-sœur et la respectait pour cela, Akali la première. Aussi, elle ne répondit pas à la réplique, se contentant de continuer à sourire en nettoyant sa bouche de sa maladresse. Parce que là n’était pas la question, Sielle ou pas, sa cuisinière ne donnerait ses secrets de recettes qu’à celle qu’elle choisirait pour lui succéder et personne n’aurait son mot à dire. Là était son pouvoir dans cette demeure. « Et si j'utilisais ma carte ultime ? Et si je disais que j'ai besoin de la recette pour Isaiah ? » C’est un sourire attendrissant qui s’étala sur les lèvres d’Akali. Elle attrapa un second gâteau au chocolat en pensant à son neveu. « Qui ne tente rien n’a rien. Je pense que pour Isaiah, tu pourrais faire fondre les hormones de bonté de notre cuisinière ! » Qu’elle répondit, appréciant l’humour simple de leur conversation. Ça la changeait des humeurs de tous les hommes qui l’entouraient et qui ne pensaient qu’à la politique tout le temps.
La conversation prit un tout autre tournant lorsqu’Akali demanda comment s’était passée la période avant laquelle elle fut mariée à Asher ; lorsqu’elle aurait pu être fiancée à n’importe quel argent. « Voilà qui mérite réflexion. » La jeune Sielle se pencha sur son dossier de la même façon que sa belle-sœur le fit en réfléchissant, sincèrement curieuse de la réponse. Elle savait que deux situations ne pouvaient pas être comparées et que la sienne était complètement différente de celle de Themyskira à l’époque. Tout de même, elle se disait qu’il serait possible de prendre des conseils de son aînée, de quelques années seulement, mais d’une personne assez proche d’elle qui avait déjà traversée ces épreuves. « Quoi que non, pas forcément tant que ça. Tu as raison, entre Asher et moi, les motivations de notre mariage, les vraies motivations, je veux dire, sont à chercher ailleurs que dans la volonté d'une union arrangée et d'une alliance matrimoniale destinée en premier lieu à bénéficier à nos deux lignées. Ce qui ne signifie pas que, jusqu'à le rencontrer, il n'était pas un jour prévu que j'épouse quelqu'un que je n'aurais pas forcément choisi. » Que dit Themyskira, pensante, les yeux perdus dans le lointain avant de se concentrer sur Akali. La jeune Sielle, soudainement intéressée s’avança plus près de sa belle-sœur, en penchant son buste légèrement en avant. Elle avait parfaitement conscience que la question du pourquoi elle s’en inquiétait viendrait très bientôt mais elle se refusait à y penser pour le moment. Elle écoutait avec attention, cherchant le moindre mot qui pourrait être utile à sa situation actuelle. « Je suis Iskander. J'ai été élevée pour honorer ma famille, et pour toujours lui permettre de continuer de s'élever et de prospérer. Alors, techniquement, j'aurais fait mon devoir, mais dans les faits ... Il y a eu plusieurs négociations en cours, je crois, mais Père ne m'en a jamais réellement parlé tant que ce n'était pas concret. Alors, même si je savais que c'était possible, je crois que j'ai plus ou moins volontairement détourné mon regard de tout ceci en me disant que j'aurais bien le temps de réfléchir à la question le jour venu. Or, ton frère a fait en sorte que ce jour-là n'arrive jamais. » Akali hocha la tête, elle connaissait bien la sensation. C’était exactement ce qu’il se passait pour elle à l’heure actuelle. Son père, en compagnie de Noah, cherchaient les meilleures alliances, les meilleures négociations et dès qu’une proposition profitant largement aux Sielles, alors elle aurait la bague au doigt sans avoir eu le temps de dire « mariage ». Seulement contrairement à sa belle-sœur, personne ne viendrait la sauver et certainement pas Rakan. Était-il au moins du style à se marier ? Même s’ils en arrivaient à ce point, ils seraient tous deux reniés de leurs familles respectives ou pire. La jeune Sielle sursauta presque toute seule alors qu’elle ne comprenait pas elle-même pourquoi elle se mettait parfois à avoir des pensées si intimes à l’égard du Gavon. Quelques paroles et une nuit intime ne signifiaient pas tant que ça, après tout. Themyskira posa sa question presque simultanément à ses pensées, ce qui eut pour effet de déstabiliser complètement Akali. « Tout ceci restera entre nous, tu sais comme je peux me faire muette comme une carpe, mais ... Est-il question que tu sois fiancée à quelqu'un, pour que tu te montres si curieuse à ce sujet ? » La jeune Sielle se recula sur son dossier. Elle se mit à fixer Themyskira comme jamais elle ne l’avait fait auparavant. Akali scrutait les traits confiants de sa belle-sœur, alors qu’elle lui demandait de confier un secret qui pourrait la mettre en péril auprès des yeux de sa famille. Même si elle en parlait à Asher, il n’irait pas en parler à une autre personne, car il saurait l’impact que ça pourrait avoir sur sa vie. Intimement, la jeune Sielle faisait confiance à sa belle-sœur, assez pour se dire qu’elle n’était pas seulement la femme de son frère mais une amie qui ne la trahirait pas. D’un geste rapide, elle arrêta de la fixer en baissant les yeux, prenant sa respiration. « Pas vraiment. Enfin… tu sais c’est la même situation que dans laquelle tu te trouvais avant d’épouser mon frère. Je sais très bien que ça fait plusieurs mois maintenant qu’ils me cherchent tous une alliance qui pourrait avantager la famille et je ne me posais pas plus de questions avant que… » Elle s’arrêta brusquement, relevant les yeux vers sa belle-sœur. C’était le plus difficile, le dire à voix haute alors qu’elle ne se l’était jamais dit à elle-même. « Il y a cet homme avec qui j’ai eu quelques échanges… plus ou moins intimes. » Dit-elle en rougissant. « J’ai commencé à me poser des questions sur toutes ces histoires après ça mais tu sais, ce n’est rien, de la simple curiosité. Après tout, c’est mon avenir aussi et celui de ma famille, je dois m’y intéresser. » Termina-t-elle de dire, tel qu’on lui avait appris.
(c) DΛNDELION

LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4036
AVATAR + © : Eiza González; ©CelticAddiction
POINTS : 11104
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Jeu 30 Mai - 3:03
Tell me your story
AKALI && THEMYSKIRA


Elle le savait : entrer dans une Lignée comme celle des Sielle, cela n'était pas rien, et cela pouvait faire plus qu'impressionner. Cela pouvait réduire à un niveau proche du néant votre confiance en vous et votre certitude de savoir gérer la situation. Fort heureusement pour elle, elle n'avait jamais connu ça, sans doute parce que les Iskander n'étaient tout de même pas n'importe qui, et que, dans sa famille plus ou moins proche, il y avait Devona Sielle, qui se trouvait être la cousine de sa mère. Pour ainsi dire, c'était même grâce à ce lien familial qui existait d'emblée qu'elle avait été conviée à ce fameux dîner organisé par l'épouse de Jeremy. Ce dîner au cours duquel, Asher et elle, ils avaient fait bien des folies de leur corps dans l'une des salles de bain de la bâtisse du patriarche Sielle de l'époque. Mais, au-delà de son sang et de ses ascendances, puisque l'une de ses grands-mères était une Xi'nora et que le premier Iskander avait tout de même épousé une Princesse Xi'nora, lui aussi, en son temps, la jeune femme savait également qu'elle avait bien d'autres atouts dans sa manche, surtout concernant ses qualités humaines et ses compétences. Alors, intégrer la Lignée Sielle avait été assez simple pour elle, ce qui n'avait pas été sans lui poser certaines questions, car, après tout, était-ce normal d'avoir envisager les choses de façon aussi claires et limpides que ça ? Aujourd'hui, toutes ces interrogations s'étaient envolées, et il ne restait plus que de nombreuses certitudes : elle était ici à sa place, et ne se sentait encore nullement tiraillée entre sa famille de sang et celle qu'elle avait rejoint en se mariant à Asher. Elle savait suffisamment bien où étaient ses intérêts, et comme pour l'instant, elle ne s'était encore jamais retrouvée confrontée au moindre conflit à ce sujet, tout fonctionnait bien pour elle. Même si, elle le savait, pour certaines personnes, elle resterait toujours Themyskira Iskander avant d'être Themyskira Sielle. Est-ce que cela la préoccupait ? Non, pas plus que ça. Mais, tout de même, sa plus belle carte, c'était Isaiah. Isaiah, et l'amour qu'éprouvait Asher pour elle, une passion qu'elle lui rendait plus que bien. « Je n'ai encore jamais rencontré qui que ce soit, doté d'un cœur, qui puisse résister à Isaiah ! Je crois bien que, dans quelques années, Asher et moi allons avoir bien du souci à nous faire. D'ailleurs, à ce sujet, à quel âge ton cher frère a commencé à briser le cœur de pauvres demoiselles innocentes ? » C'était ... toujours un sujet quelque peu doux-amer, pour elle. De quoi lui faire presque grincer des dents, possessive qu'elle était du cœur et de la personne de son mari dès que cela incluait la référence à son passé de tombeur. Mais, après tout, c'était d'elle-même qu'émanait la question, alors ...

Akali avait une grande sœur. Ça, merci, mais Themyskira le savait très bien. Cependant, elle comprenait qu'il était parfois aisé d'aborder certains sujets avec des gens proches de vous sans que ceux-ci ne soient forcément directement de votre sang. Et puis, de toute façon, la jeune femme ne voyait rien de tabou dans son histoire avec Asher. Soit que tout ne soit de notoriété publique à ce sujet, elle n'était pas non plus des secrètes concernant son couple, car, après tout, elle n'avait pas à en rougir, pas plus qu'elle n'avait à conserver enfermés de vilains petits secrets, des histoires qui pourraient bien faire tout basculer du mauvais côté. Pas d'infâmes squelettes dans le placard, donc. Et elle assumait le fait que, techniquement, elle avait brisé le couple du jeune homme, mais la principale intéressée n'étant encore jamais venue lui demander des comptes, et comme Asher lui-même avait été partie très prenante en plus d'être tout à fait consentant dans l'histoire, sans doute la faute était partagée, s'il devait vraiment y avoir une faute. Dès lors, expliquer certaines choses à sa belle-sœur, et partager sa propre expérience, n'étaient en rien un fardeau pour elle, et cela ne l'obligeait nullement à se forcer de faire ce qu'elle pourrait ne pas vouloir faire. Même si, étrangement, repenser à sa vie d'avant la laissait un peu perplexe, à se demander ce qu'elle avait pu refuser de voir, et à s'interroger, légèrement, sur ce qui aurait potentiellement pu se passer si Asher n'avait en rien rompu avec sa petite amie d'alors ... Mais juste légèrement, hein, car, soyons honnête, elle était bien mieux que la donzelle ! Cependant, quand vint l'heure pour elle de poser une simple question à Akali, elle ne put s'empêcher d'analyser la moindre de ses réactions physiques. De quoi la mettre sur le qui-vive et la pousser à être des plus attentives, remarquant en premier lieu que sa belle-sœur ne choisissait pas de la rembarrer directement en souhaitant derechef clore le sujet. Elle ne cherchait en tout cas nullement à la mettre en difficulté, elle s'intéressait juste réellement et sincèrement à elle. Mais ça, sans doute Akali l'avait-elle compris depuis longtemps, ne se braquant pas et ne lui rétorquant pas que ce n'était pas ses affaires.

Au regard que lui adressa la principale intéressée, en tout cas, Themyskira comprit très bien qu'il s'agissait d'un instant important, au moins pour son interlocutrice, la poussant à se rapprocher un peu, à poser l'une de ses mains non loin de sa belle-sœur, pour lui permettre de s'en saisir en cas de besoin. Et ce alors même que l'expression de son visage se faisait la plus douce et la plus encourageante possible. Sur l'instant, elle crut revoir Mahpee, quand il était encore tout jeune et qu'Arthur, son père, venait de l'offrir à Asher à l'annonce de la future naissance d'Isaiah. Un bébé tigre un peu inquiet, un peu apeuré, mais qui refusait de laisser les choses alentours l'écraser de leur poids. S'il était réellement possible de tisser une telle comparaison ... Cependant, sans doute ne put-elle s'empêcher de quelque peu écarquiller les yeux en voyant Akali rougir à ce point face à la confession de ne plus être tout à fait virginale. Du moins était-ce ainsi qu'elle traduisait les choses dans son esprit. Le fait était, en tout cas, qu'elle était bien plus surprise de la réaction elle-même plutôt que du fait. Après tout, elle-même n'était plus une chaste jeune fille quand Asher et elle avaient bien joué à la bête à deux dos dans cette salle de bain ... « Akali ? ... Je veux dire ... Ok. » Bon, là, sans doute ne réagissait-elle pas exactement dans la perspective d'une jeune femme bien cadrée sur laquelle sa belle-sœur pourrait s'appuyer, à l'aise, pour s'y retrouver, mais elle était trop surprise pour feindre de pouvoir demeurer neutre. Et c'était mieux de rester naturelle, n’est-ce pas, hmm ? « Dois-je en conclure que tu éprouves des sentiments pour lui ? Je ... Je doute fort que c'était ta première fois, n'est-ce pas ? » Elle lui épargnait le couplet du "j'espère que vous vous êtes protégés", parce que sa belle-sœur étant tout de même plus âgée qu'elle d'un an, elle avait passé l'âge qu'on la traite comme une petite fille et qu'on lui rabâche les fondamentaux. Secouant quelque peu la tête comme pour se remettre les idées en place, Themyskira posa sa tasse et se redressa, en prenant une grande respiration, histoire de. « Très bien, résumons ! Tu as ... enfin tu vois, avec "cet" homme ... » Imitant des apostrophes aériens, la jeune femme ne se stoppa pas pour autant. « ... et du coup, depuis, tu te poses des questions sur de potentielles fiançailles qui te concerneraient. Ce qui veut dire que tu n'es pas bien sure que "cet" homme ... » Nouvelles apostrophes aériennes ... « ... pourrait convenir à ta famille, c'est ça ?  ... Pour le coup, je ne suis jamais passée par là. Je savais que mes parents ne pourraient rien avoir à redire sur Asher, ou plutôt, sur son ascendance. Et que ton oncle Jeremy me connaissait déjà un peu, ta tante Devona et ma mère étant cousines, et que, donc, il savait déjà de quel acabit j'étais faîte. ... Il y a quelque chose que je devrais savoir, le concernant, avant de pouvoir essayer de plus amplement t'aider et te conseiller ? Il est déjà marié ? Il a un passé douteux ? C'est un Rouge ? » Volontairement, elle laissait l'hypothèse "mutant" de côté, car pour elle, cela n'avait jamais représenté une réelle tare ...


Drink me like the cure
When I am the poison

LE CERCLE— those who want the crown —
Akali Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 208
AVATAR + © : Ana De Armas + chrysalis (avatar) + midnightwraith (gif)
POINTS : 809
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_inline_pivz3s4RFO1rmgnb5_400
AGE : 25 ans. Les années passent et les responsabilités s'enchaînent. Loin d'être idiote, la jeune femme sait ce qui l'attend bientôt : le mariage et son devoir de donner des héritiers. Même en étant la préférée de son père, la petite fille chérie, cet amour ne la sauvera pas de sa future prison dorée.
STATUT CIVIL : célibataire. Akali le sait, sa beauté en charme plus d'un. Ils sont tous à ses pieds ; elle n'a jamais eu à se rendre seule à un bal, elle n'a jamais eu de complexe sur sa beauté si ce n'est sur son nez trop long pour elle et ses orteils disproportionnés. Pourtant, aucun de ceux qui la courtise depuis des années n'a réussit à attirer son attention. Ils veulent tous la même chose, son lit et sa richesse, heureux de mettre une Sielle à genoux. La jeune femme veut plus que cela parce qu'elle mérite mieux. éprise. Il y a pourtant un homme qui agite son estomac, qui fait se resserrer sa gorge. Alors qu'elle sait que cette attirance malsaine pour celui qui l'observe la nuit parfois ne devrait pas exister, qu'elle ne sera pas bien acceptée, son coeur ne peut pas s'empêcher d'avoir des soubresauts pour Rakan Gavon.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Mer 5 Juin - 4:20

tell me your story
Akali & Themyskira


« Je n'ai encore jamais rencontré qui que ce soit, doté d'un cœur, qui puisse résister à Isaiah ! Je crois bien que, dans quelques années, Asher et moi allons avoir bien du souci à nous faire. D'ailleurs, à ce sujet, à quel âge ton cher frère a commencé à briser le cœur de pauvres demoiselles innocentes ? » Akali éclata de rire à la remarque de sa belle-sœur. Haussant un sourcil, elle la regarda d’un air malicieux. Ainsi, Themyskira essayait d’obtenir des informations par l’entreprise de son enfant ; bien joué. Elle prenait un autre cookie, appréciant ce moment calme et intime. Ils étaient rares chez les Sielles, c’était un clan extrêmement fermé et se soutenant quoiqu’il se passe. Cependant, il régnait dans sa famille des règles très strictes provenant des anciennes traditions royales. Même si ses soirées pyjamas avec Reyna étaient un véritable bol d’air frais, elles étaient bien trop rares pour effacer les responsabilités pesant sur les épaules de tous. Themyskira était un peu comme ça pour Akali, à chaque fois qu’elle se trouvait en sa compagnie, elle en oubliait presque les devoirs des Sielles : parce que sa belle-sœur était de sa famille, mais c’était aussi une personne qui n’avait grandi dans la demeure fermée des Sielles. Même si sa propre famille possédait aussi ses propres maux. La jeune femme essaya de se souvenirs des déboires de son grand-frère lorsqu’il était plus jeune. Seulement, aussi loin que l’amène sa mémoire, elle n’avait jamais pu observer Asher mal se comporter avec une femme ou déshonorer la famille d’une quelconque manière. C’était leur principale différence, lui était toujours si réfléchit alors qu’elle était impulsive. Asher ne perdait presque jamais son sang-froid alors qu’Akali laissait ses émotions la guider beaucoup plus qu’elle ne devrait. Relevant les yeux vers sa belle-sœur, elle lui céda un sourire navré. « Je ne suis pas certaine d’être la bonne personne à qui demander ça. Asher a toujours été extrêmement discret sur ses fréquentations et ce n’est certainement pas lui que mon père réprimandait sur ses frasques. » Expliqua-t-elle en soupirant. Akali en profita pour porter sa tasse à ses lèvres afin de prendre une gorgée de thé. « Je pense que tu as eu l’honneur de voir Asher dans quelques situations plus inconfortables que moi ! » Ajouta-t-elle en blaguant, soulevant ses sourcils malicieusement. Themyskira connaissait certainement les frasques de son frère mieux qu’elle et encore mieux qu’elle ne le pensait elle-même. La jeune femme se perdit dans ses pensées, réalisant que sa belle-sœur n’était que d’un an son aînée et que pour cette raison, son propre père la marierait bientôt. Pour une femme de son rang, avoir vingt-cinq ans, être non mariée et sans enfant, cela commençait à devenir non conventionnelle. Si elle avait encore quelques mois devant elle, Akali aurait certainement la bague au doigt avant l’année qui arrivait. Cette idée lui donnait une boule à l’estomac. Parfois, elle se disait que cette sensation passerait lorsqu’elle rencontrerait son futur mari, surtout que son père choisirait forcément un homme à la hauteur des Sielles.
C’est pour toutes ces raisons qu’elle hésita à dire la vérité à Themyskira. Parce que si sa belle-sœur parlait, s’en était terminé ; son père la marierait dans le mois. Akali prenait l’un des plus gros risques qu’elle n’avait pris. La jeune femme regardait la réaction de son amie, alors qu’elle voyait ses yeux s’arrondirent par mégarde. Elle baissa les yeux, la jeune Sielle, à cause de ce qu’elle venait d’avouer indirectement, si intimement. « Akali ? ... Je veux dire ... Ok. » Akali ne pouvait pas en croire ses oreilles. Pour la première fois depuis des années, elle arrivait à couper le souffle à sa belle-sœur. S’il avait suffi qu’elle couche avec un garçon pour cela, elle lui en aurait parlé beaucoup plus tôt, dès qu’elle avait eu sa petite histoire avec Andrew Ackermann. Si la situation n’avait pas été si compliquée dans sa tête, elle lui aurait rigolé au nez. Sauf que la jeune Sielle n’avait vraiment pas envie de plaisanter et Themyskira ne savait pas encore à quel point la situation était grave. « Dois-je en conclure que tu éprouves des sentiments pour lui ? Je ... Je doute fort que c'était ta première fois, n'est-ce pas ? » Cette fois c’est Akali qui écarquilla les yeux. Elle ne put s’empêcher de rire face au questionnement de sa belle-sœur. Attrapant un autre gâteau, elle l’observa une lueur d’amusement dans les yeux. « Eh bien… non, ce n’était pas ma première fois. Ce petit visage attire bien des hommes ! » Dit-elle en montrant son visage, les deux mains en dessous du menton, accompagnées par un petit clignement innocent des yeux. En vérité, elle n’avait connu que très peu d’hommes, ils se comptaient sur les doigts d’une main. Cependant, cette petite touche d’humour était faite pour ignorer la question des sentiments, à laquelle Akali n’était pas prête à répondre. « Très bien, résumons ! Tu as ... enfin tu vois, avec "cet" homme ... » Continua Themyskira, qui commençait à s’exciter, faisant de grands gestes avec ses bras. Akali savait qu’elle ne lâcherait pas le morceau. « ... et du coup, depuis, tu te poses des questions sur de potentielles fiançailles qui te concerneraient. Ce qui veut dire que tu n'es pas bien sûr que "cet" homme ... » Le résumé de la situation était plutôt bien fidèle à la réalité sans que sa belle-sœur de le sache. Akali ne le montrait pas mais elle était impressionnée alors que son visage commençait à fondre d’anxiété. « ... pourrait convenir à ta famille, c'est ça ?  ... Pour le coup, je ne suis jamais passée par là. Je savais que mes parents ne pourraient rien avoir à redire sur Asher, ou plutôt, sur son ascendance. Et que ton oncle Jeremy me connaissait déjà un peu, ta tante Devona et ma mère étant cousines, et que, donc, il savait déjà de quel acabit j'étais faîte. ... Il y a quelque chose que je devrais savoir, le concernant, avant de pouvoir essayer de plus amplement t'aider et te conseiller ? Il est déjà marié ? Il a un passé douteux ? C'est un Rouge ? » Le moment fatidique était arrivé. Avec la déviation sur sa propre vie, Themyskira avait presque donné l’occasion à Akali de détourner le sujet. Mais c’était sans comptait qu’elle ne perdait pas le nord et que forcément, pour mieux l’aider, elle devait savoir de qui il s’agissait. La jeune Sielle feint de s’insurger. « Quoi ? Un rouge ? Non… mais enfin, je n’ai rien contre eux mais une Sielle et un rouge… Enfin Themy’, n’importe quoi. Un homme marié ? Encore pire ! Franchement… » Elle se confondait dans ses phrases Akali, pas encore prête à lâcher le morceau. « Ne pas convenir à la famille, c’est le moins qu’on puisse dire ! Quoique, ça dépend du point de vue mais de toute manière, ce n’était qu’une nuit et ça ne veut rien dire. Je suis certaine qu’il est déjà en train de batifoler dans le lit d’une autre, c’est tellement son style… » Elle pouffa, faussement, pour se donner l’impression que ça ne comptait. Mais ça comptait. Akali releva la tête, soudainement beaucoup trop submergée par l’intensité du regard de sa belle-sœur. Elle essaya bien de détourner les yeux rapidement, comme une enfant, se sentant très soudainement minuscule face à Themyskira Sielle aka Iskander. Elle aurait pu l’empoisonner de son pouvoir que ça lui aurait fait le même effet. « Ok. Rakan Gavon. » Dit-elle sans émotion, sans la regarder, décidant de donner toute sa vie entre les mains de sa belle-sœur.
(c) DΛNDELION

LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4036
AVATAR + © : Eiza González; ©CelticAddiction
POINTS : 11104
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Lun 10 Juin - 2:46
Tell me your story
AKALI && THEMYSKIRA


Être née femme en ce monde se révélait d'emblée une tâche ardue, et ce quelle que soit la couleur de votre sang. Mais lorsqu'en plus de cela, vous étiez née argent et que, de surcroit, vous aviez vu le jour au sein d'une ancienne lignée noble, ou tout du moins au sein d'une famille d'extraction riche et puissante, alors les choses se compliquaient encore plus. Themyskira savait qu'elle avait quelque peu été préservée de tout ceci, des retombées et des attentes qui allaient avec un tel statut, et ce parce que ses parents, et surtout son père, avaient su se faire protecteurs et suffisamment modernes pour ne pas tomber dans les expectatives trop traditionnelles et trop conservatrices. Ce qui ne l'avait pas empêchée de subir le sexisme ordinaire et quotidien. Car la couleur et le prestige de son sang ne faisaient pas tout. Ils étaient loin de suffire à certains, qui adoraient alors vous mettre dans des cases selon votre sexe, comme s'il fallait absolument tout catégoriser. Alors, il fallait savoir se battre, ou au moins être capable de montrer les crocs et de sortir les griffes quand il le fallait, et ce afin de s'imposer, quitte à devoir jouer des coudes et à en choquer plus d'un en entreprenant une telle dynamique fonctionnelle. Il fallait avoir les épaules et les reins solides, tout comme il fallait alors également apprendre à ne pas toujours prendre tout pour soi. Généralement, les hommes les plus sexistes, macho et rétrogrades ne prenaient pas de gants pour faire d'une mauvaise expérience une immense généralité censée englober et concerner toutes les autres femmes, en plus de celle qui les avait fait souffrir, les avait rejeté ou leur avait fait affront, d'une façon ou d'une autre. Alors, tant que cela était encore possible, il était sans doute bien mieux de profiter de sa jeunesse, le plus possible, tant que certains couperets fatidiques n'étaient pas encore tombés. Pour les hommes, les choses étaient bien plus faciles. Ce qui expliquait pourquoi Themyskira n'avait jamais cru un seul instant qu'Asher menait une vie rangée et absolument virginale avant de la rencontrer, et ce même si elle le connaissait déjà suffisamment, à l'époque, pour avoir eu plus que quelques échos de ses habitudes d'alors. « Il n'a jamais voulu me donner de noms, ou alors, très peu, et à l'époque de son adolescence, quand, dans l'effervescence qu'on connait habituellement à cet âge-là, il a bien dû commencé à flirter, la différence d'âge qui nous séparait était trop grande pour que nous puissions réellement partager des amitiés communes qui m'auraient permises d'en savoir bien plus que je ne le sais encore aujourd'hui ... » Et à l'évocation que soulevaient les paroles suivantes de sa belle-sœur, Themys' se mordit bien fort les lèvres pour ne pas dire les choses telles qu'elles lui venaient. Elle avait tout de même bien trop de respect pour son époux pour éventer si facilement les prouesses dont il était capable dans leur intimité à tous deux, surtout dans le cadre présent, car face à elle, il y avait Akali. « Je vais t'épargner les détails, c'est mieux ainsi. Je sais d'expérience qu'une sœur n'a absolument aucune envie de connaître certains détails concernant leur frère ! » Et, oui, la jeune femme savait de quoi elle parlait. Pour ainsi dire, des frères, elle n'en avait pas moins de quatre, alors ...

Cependant, pour en revenir à un sujet bien plus sérieux, au delà de tous ces clichés et de toutes ces attentes que véhiculaient la société, au delà de tous ces autres qu'il pouvait finalement être facile d'ignorer et de snober, il y avait les vôtres. Ceux qui étaient de votre sang, de votre lignée. Ceux qui étaient censés ne jamais vous vouloir que du bien. Ceux à qui vous deviez honneur et respect, fidélité et loyauté, et parfois même obéissance, soumission et dévotion. Surtout quand venait le temps pour vous de vous marier. Et avec tout ce qui concernait le miel et les abeilles, ou plutôt les discussions sur la sexualité et la contraception, c'était là l'un des sujets que toute jeune fille redoutait plus qu'énormément, mais auquel elle savait ne pouvoir guère échapper, et ce en ne se doutant que d'un dixième du contenu auquel elle devrait faire face, et encore, c'était là une approximation bien optimiste. Akali et Themyskira avaient toutes deux depuis plusieurs années déjà quitté le monde de l'adolescence. Elles n'étaient plus des jeunes filles qu'il fallait éduquer avant que ne survienne un malheur pouvant être évité. Elles étaient à présent des jeunes femmes. Mais cela n'y changeait parfois pas grand chose et, visiblement, Akali en faisait l'amère expérience, ces derniers temps. Du moins c'était ainsi que la jolie brune décryptait la chose ... « Tu sais, des fois, l'attirance, ça ne se commande pas, et ça se fiche bien des tabous et des interdictions ! » Elle-même, bien plus jeune, avait trompé son premier vrai petit-ami avec le propre frère de celui-ci. Qui se trouvait d'ailleurs être un mutant, alors ... Themyskira n'était de toute façon pas connue pour émettre des jugements hâtifs et trempés dans une bonne dose, et pas plus pour gober la première absurdité venue, mais bien plus pour sa force de caractère et son sang chaud. Avec tout ce que cela signifiait et sous-entendait, d'ailleurs. Cependant, les Rouges, elle n'avait jamais testé, et n'éprouvait pas spécifiquement l'envie de le faire, à jour, d'autant plus qu'elle était mariée. Tout ça tout ça. Elle resta muette à ce sujet, car Akali n'avait pas besoin de savoir ça, alors même qu'il s'agissait là d'une période de son passé dont Themys' n'était pas très fière. Pas très fière du tout, même. Il avait été inutile, à l'époque, d'essayer de faire passer un python pour une couleuvre, avant d'essayer de faire avaler la pilule au principal concerné. Alors, oui, elle resta muette, en ayant l'assurance qu'il valait mieux pour tous que certains vilains petits secrets restent bien enterrés. Là où l'on ne parvenait pas toujours à stopper l'ascension de certains jusqu'à la surface.

Et, au final, elle ne sut trop ce qui finit par convaincre Akali de tout lui dire, ou tout du moins de lui en révéler suffisamment sur la situation pour qu'elle comprenne tout un peu mieux. Était-ce son regard compatissant ? Le ton de sa voix ? Le contenu de ses paroles ? Le fait était là, finalement : elle apprenait le nom du coupable. Du délinquant ? Du vilain garnement ? Rakan Gavon n'était pas un enfant de chœur, loin de là. Tous deux partageaient entre autres des cousins en commun, sans parler du reste. Rakan Gavon ... Incrédule, elle en lâcha presque ce qu'elle tenait entre les mains. Elle avait toujours vu en Akali une jeune femme suffisamment consciente de la réputation du jeune homme pour ne pas se retrouver piégée dans ses petits jeux, et finalement ... Finalement, on ne peut jurer de rien, c'est ça ? Brusquement, il y eut comme un bourdonnement dans ses oreilles, réaction corporelle qui ne signifiait rien d'autre que le fait que ... Qu'elle était bien heureuse d'être déjà assise, ce qui lui évitait de tomber sur le cul face à une telle révélation. « Akali ... » Il n'y avait pas un ton de remontrances dans ses paroles, ni même de pitié mal placée, ou encore ... Bref, finalement, c'était une sorte de grand méli-mélo. Parce qu'elle ne s'y attendait pas vraiment, en réalité. « Je ... Je ne m'attendais pas vraiment à ça, ou plutôt pas vraiment à lui ... J'ai beau être une femme mariée et donc être hors du marché des jeunes femmes célibataires, j'ai une petite sœur, et je sais suffisamment bien quels genres de rumeurs circulent au sujet de Rakan. » Plaçant brusquement l'une de ses mains sur le genou de sa belle-sœur, elle prit une profonde respiration. « Il t'a menacée de tout révéler ? Il ... Il t'a dit quelque chose qui te laissait entendre qu'il n'en avait pas fini avec toi ? ... Tu sais, je suis sure qu'il aurait l'air bien moins fier si son visage et le reste de son corps se couvraient mystérieusement de grandes plaques rouges et de nombreux boutons. » Ce n'était une menace voilée, enfin ... Disons plutôt que c'était une façon comme une autre de rappeler à sa belle-sœur quel sang coulait dans ses veines, et quelle était la déesse tutélaire des Iskander ...


Drink me like the cure
When I am the poison

LE CERCLE— those who want the crown —
Akali Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 208
AVATAR + © : Ana De Armas + chrysalis (avatar) + midnightwraith (gif)
POINTS : 809
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_inline_pivz3s4RFO1rmgnb5_400
AGE : 25 ans. Les années passent et les responsabilités s'enchaînent. Loin d'être idiote, la jeune femme sait ce qui l'attend bientôt : le mariage et son devoir de donner des héritiers. Même en étant la préférée de son père, la petite fille chérie, cet amour ne la sauvera pas de sa future prison dorée.
STATUT CIVIL : célibataire. Akali le sait, sa beauté en charme plus d'un. Ils sont tous à ses pieds ; elle n'a jamais eu à se rendre seule à un bal, elle n'a jamais eu de complexe sur sa beauté si ce n'est sur son nez trop long pour elle et ses orteils disproportionnés. Pourtant, aucun de ceux qui la courtise depuis des années n'a réussit à attirer son attention. Ils veulent tous la même chose, son lit et sa richesse, heureux de mettre une Sielle à genoux. La jeune femme veut plus que cela parce qu'elle mérite mieux. éprise. Il y a pourtant un homme qui agite son estomac, qui fait se resserrer sa gorge. Alors qu'elle sait que cette attirance malsaine pour celui qui l'observe la nuit parfois ne devrait pas exister, qu'elle ne sera pas bien acceptée, son coeur ne peut pas s'empêcher d'avoir des soubresauts pour Rakan Gavon.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Lun 5 Aoû - 2:41

tell me your story
Akali & Themyskira


« Il n'a jamais voulu me donner de noms, ou alors, très peu, et à l'époque de son adolescence, quand, dans l'effervescence qu'on connait habituellement à cet âge-là, il a bien dû commencer à flirter, la différence d'âge qui nous séparait était trop grande pour que nous puissions réellement partager des amitiés communes qui m'auraient permises d'en savoir bien plus que je ne le sais encore aujourd'hui ... » La jeune blonde écoutait sa belle-sœur avec un sourire sur le visage. L’expression faciale de la jeune femme lui laissait entrevoir les images de son adolescence. Ce sont les mots utilisés qui étaient les plus marquants, elle pouvait entrevoir le bonheur qu’avait connu Themyskira en faisant la rencontre de son frère. Akali en deviendrait presque jalouse, après tout, sa belle-sœur avait tout ce qu’une jeune fille souhaite : un mariage d’amour. Buvant son thé en silence pour savourer les récits de son amie, la jeune Sielle éclata de rire en imaginant son frère jouer aux dépravés. « Je vais t'épargner les détails, c'est mieux ainsi. Je sais d'expérience qu'une sœur n'a absolument aucune envie de connaître certains détails concernant leur frère ! » Akali repose sa tasse de thé d’un geste élégant en tournant son regard vers celui de l’ancienne Iskander. « Ça non, je me garderai bien de connaître quelques détails intimes. Je pense que mon subconscient ne s’en remettrait jamais ! » Qu’elle répond en riant. Si elle pouvait, elle passerait toutes ses après-midis en compagnie de sa belle-sœur, c’était bien plus amusant qu’être avec sa mère ou ses sœurs qui ne faisaient toujours que des complications. De plus en plus, Akali se rendait compte que Rakan l’avait bien cerné, si elle aimait le pouvoir, elle détestait toutes ces petites guerres. C’était dans ce genre de situation simple qu’elle se sentait bien. Malheureusement, ce n’était pas sa vie et ce ne serait encore moins son futur. Lorsqu’on portait le nom de famille de Sielle, il valait mieux l’avoir compris très tôt dans l’enfance. La conversation glissa très rapidement vers un chemin beaucoup plus délicat.

« Tu sais, des fois, l'attirance, ça ne se commande pas, et ça se fiche bien des tabous et des interdictions ! » Elle avait raison même si elle ne mesurait pas encore l’ampleur du problème. Des argents amoureux des rouges, ou d’un homme marié, il y avait eu, c’était une disgrâce mais quelques arrangements des parents les plus riches et ça finissait par passer. Cependant, le fait qu’elle aille faire confiance à Rakan Gavon, lui enlèverait certainement la confiance de sa famille. Ils ne prendraient pas ça pour une rébellion ou un coup de folie, non. Pour se réconforter, elle se disait que ce n’était pas comme si elle s’était amusée à fricoter avec un Macanthos. Akali attendit quelques secondes avant que sa belle-sœur ait une réaction. Elle se demanda si elle avait bien fait de tout lui dire, parce que sa première réaction fut pire que ce qu’elle avait pu imaginer. La jeune Sielle ne l’avait jamais vu aussi choquée. Elle déglutit difficilement et patiemment, puisqu’elle n’avait de toute manière, plus rien à dire. « Akali ... » La dite jeune fille releva le regard. « Je ... Je ne m'attendais pas vraiment à ça, ou plutôt pas vraiment à lui ... J'ai beau être une femme mariée et donc être hors du marché des jeunes femmes célibataires, j'ai une petite sœur, et je sais suffisamment bien quels genres de rumeurs circulent au sujet de Rakan. » Elle ne nierait pas les rumeurs qui circulaient, elle ne dirait pas non plus que le jeune homme se comportait différemment avec elle qu’avec toutes les autres filles. Même si elle sentait qu’elle avait un pouvoir sur lui que les autres n’avaient pas, la jeune Akali ne s’empresserait pas de la dire. Elle remua mal à l’aise soudainement, se demandant vraiment ce qui lui était passé par la tête de tout avouer à une personne si proche de sa famille. Elle pouvait faire confiance à Themyskira, ça elle le savait. Le problème, c’était que le simple fait d’avouer un secret comme celui-ci lui paraissait soudainement insensé. « Il est vrai que sa réputation n’est plus à faire. » Ne s’empêcha-t-elle pas de dire, après tout, elle avait parfaitement conscience du personnage qu’elle fréquentait. Elle attrapa l’un des derniers petit-four, parce que toutes ces émotions lui donnaient envies de s’empiffrer à n’en plus pouvoir, jusqu’à vomir le tout pour recommencer. « Il t'a menacée de tout révéler ? Il ... Il t'a dit quelque chose qui te laissait entendre qu'il n'en avait pas fini avec toi ? ... Tu sais, je suis sure qu'il aurait l'air bien moins fier si son visage et le reste de son corps se couvraient mystérieusement de grandes plaques rouges et de nombreux boutons. » La jeune Sielle pouffa, elle ne put s’en empêcher même si elle comprenait l’inquiétude. L’image qui lui apparut de Rakan fut hilarante bien qu’inquiétante. Cependant, c’est rapidement une moue honteuse et négative qu’elle donna à sa belle-sœur. « Rien de tout cela Themyskira. J’ai l’impression que c’est… spécial, sans oser me le dire puisque tu sais, il s’agit de Rakan Gavon. Ce n’était pas qu’une seule nuit Themy, ça fait déjà quelques mois qu’on… se tourne autour. Au début, je faisais tout pour l’éviter. J’ai l’impression que je peux… lui faire confiance. J’en suis certaine même, mais ne me demande pas de t’expliquer pourquoi s’il te plait, cela te mettrait dans une trop mauvaise posture par rapport à mon frère. Sache simplement, qu’il m’a aidé à me sortir d’une situation délicate, pour laquelle j’ai été extrêmement stupide. » Akali s’arrête un instant, presque à bout de souffle, les yeux plissés en observant sa belle-sœur. « Tu ne dois rien dire à personne. Je… Mon père et Asher ne sont pas des grands fans de Rakan. Puis, Noah m’a demandé de faire attention à lui. » Dit-elle comme si c’était la pire des trahisons. Akali porta ses mains à son visage, se demandant quelle sorte d’influence le Gavon avait exercé sur elle pour qu’elle n’écoute pas les ordres et les conseils de sa famille. Elle aurait voulu hurler, honteuse d’elle-même.
(c) DΛNDELION

LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4036
AVATAR + © : Eiza González; ©CelticAddiction
POINTS : 11104
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Mer 7 Aoû - 1:38
Tell me your story
AKALI && THEMYSKIRA


Sans doute sa belle-sœur n'avait-elle pas à s'en faire, concernant la discussion si particulière qui s'engageait entre elles. Mais cela n'empêchait pas Themyskira de se dire, dans un coin de son esprit, qu'il aurait peut-être mieux valu qu'elle n'en sache rien. Pas parce qu'elle était incapable de garder sa langue, ou qu'elle savait d'avance qu'elle allait multiplier les maladresses et réactions étranges, qui risqueraient de mettre la puce à l'oreille de son époux. Elle avait tout de même de l'expérience, la native d'Evunski, étant la deuxième née de sa fratrie, et possédant également peu de cousins et de cousines plus âgés qu'elle, la plaçant dans la position d'une sorte de modèle féminin que les siens n'avaient jamais manqué de consulter pour bien des choses, et dans bien des domaines. Dès lors, non, bien sûr que non, elle n'allait pas éveiller les soupçons d'Asher, d'autant plus qu'après tout, ils ne passaient pas leur temps ensembles à parler d'Akali et de sa vie ! Cependant, si l'orage devait gronder et le tonnerre éclater, et qu'on découvrait qu'elle avait su des choses ... Mais, présentement, ne valait-il mieux pas, justement, qu'elle les sache, ces choses, pour désormais pouvoir être prudente et à l'affût, histoire de tirer la sonnette d'alarme bien assez tôt si tout déraillait trop conséquemment ? Et n'était-ce pas non plus une bonne chose que sa belle-sœur est quelqu'un avec qui parler, pour ne pas commettre d'erreurs dont elle ne pourrait plus se défaire, et ce pour ne pas non plus se coincer dans une situation où elle ne pourrait plus faire marche arrière ? Quoi que, tout de même, du coup, la situation était tout de même mal embarquée, puisque, comme diraient les anciennes générations, le péché de la chair avait d'ores et déjà été commis. Mais on n'était plus réellement aux temps anciens, où la virginité demeurait encore une sacro-sainte obligation pour se marier, dès lors que l'on naissait femme ! Ce qui était une bonne chose pour Akali, sans que cela ne résolve pour autant réellement rien du tout ... « Je sais bien qu'une réputation ne fait pas tout, et je suis de ceux qui préfèrent se faire leur propre opinion, mais cela ne signifie pas pour autant que je ne sois pas persuadée qu'il existe tout de même souvent un fond de vérité ... Et je suppose que tu sais ça, toi aussi, sinon, la situation serait bien moins compliquée s'il s'avérait qu'on n'avait rien à reprocher à Rakan. » Elle n'essayait pas de la raisonner, car Akali ne lui avait pas confié vouloir faire une grosse bêtise, du moins, pas encore, mais Themys' tentait tout de même de potentiellement chasser de son esprit toute méprise sur la situation qui porterait sa belle-sœur à faire fit des racontars et à se lancer pleinement dans tout ce qu'elle pourrait bien vouloir expérimenter avec le jeune homme. Tout comme elle ne manquait pas de lui confirmer qu'en cas de soucis, elle serait là pour donner une bonne leçon au Gavon. Quitte à ce qu'il passe de longues heures penché au-dessus de la cuvette des toilettes, à vomir ses tripes, ou qu'il claque une bonne somme d'argent chez le dermatologue.

Tout ceci semblait beaucoup amuser Akali, ce qui était tout à la fois une bonne et une mauvaise chose. Une bonne chose car au moins ne se fermait-elle pas derechef à la discussion et aux échanges, juste après avoir lâché sa bombe. Et une mauvaise, parce que Themys' avait vraiment besoin de savoir si elle comprenait que ... Non, évidemment qu'elle comprenait, sinon, elle ne lui apparaitrait pas si perdue et si angoissée. Et puis, les propos suivants tenus par la jeune femme ne faisait que confirmer cette impression : Akali savait qu'elle avait mis les pieds dans un sacré guêpier, ça oui ! Et elle n'avait pas forcément besoin qu'on le lui rappelle ou qu'on lui enfonce le nez dedans avec force. Ce qui expliquait en partie pourquoi Themyskira ne lui faisait pas la morale. L'autre grande raison, c'était qu'il n'était pas dans son caractère d'être une mère la morale. Après tout, si on s'en tenait juste à sa vie d'avant Asher, et bien ... Il n'y avait pas que des choses qu'on souhaitait retrouver dans la vie d'une jeune femme parfaite et bien sous tous rapports ! De plus, Akali semblait avoir d'autres choses à cacher, tout en annonçant d'emblée qu'elle ne pouvait tout de même pas tout lui dire. Une décision que la jeune femme respectait, certes, mais qui ne manquait tout de même pas de l'inquiéter quelque peu. Y avait-il quelque chose de très très grave là-dessous ? Mais, par réflexe, son regard se porta en direction du ventre de sa belle-sœur, et ... Okay, ne pensons pas à ça ! Parce que, de toute façon, elle voyait mal comment Rakan Gavon aurait pu claquer des doigts et faire disparaitre une grossesse, si cela avait été le cas ! « Il n'y a guère que les principaux concernés qui pourraient te glisser quelques mots concernant ma vie sentimentale avant qu'Asher et moi nous mettions ensembles. J'ai toujours su être très discrète et suffisamment maligne pour ne pas ... Bref. Je sais ce que c'est que de se tourner autour, avec un homme. Et je sais aussi à quel point il est crucial et presque vital, quand on vient de notre milieu et de lignée comme les nôtres, que ce ne soit jamais un petit jeu entrepris en zone de risque, avec quelqu'un de peu fiable et de peu recommandable ... Alors j'imagine que tu as tout de même pesé le pour et le contre, sans te lancer aveuglément dans tout ça, n'est-ce pas ? ... » En tout cas, elle n'avait pas besoin qu'Akali la supplie de rester bouche cousue, concernant tout ceci, face à Arthur et Asher. Et face à Noah, aussi. Elle n'était pas folle, la guêpe. Et elle n'avait rien non plus d'une bourreau de belle-sœur, prête à la pousser dans le précipice. « J'ignore ce que Noah sait à son sujet, mais je sais qu'il n'est pas homme à ne juger un livre qu'à sa couverture. Surtout depuis qu'il est devenu le patriarche de cette famille, et le Leader du Cercle. Alors fais attention Akali ... » C'était ... C'était compliqué et ... Et merde. Elle voyait difficilement comment tout cela pourrait bien se finir. Si Rakan s'accrochait, il ne lâcherait pas aisément l'affaire, et même si c'était le cas, Akali paraissait tout de même bien ferrer ... Il y aurait des dégâts, quoi qu'il arrive.


Drink me like the cure
When I am the poison

LE CERCLE— those who want the crown —
Akali Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 208
AVATAR + © : Ana De Armas + chrysalis (avatar) + midnightwraith (gif)
POINTS : 809
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_inline_pivz3s4RFO1rmgnb5_400
AGE : 25 ans. Les années passent et les responsabilités s'enchaînent. Loin d'être idiote, la jeune femme sait ce qui l'attend bientôt : le mariage et son devoir de donner des héritiers. Même en étant la préférée de son père, la petite fille chérie, cet amour ne la sauvera pas de sa future prison dorée.
STATUT CIVIL : célibataire. Akali le sait, sa beauté en charme plus d'un. Ils sont tous à ses pieds ; elle n'a jamais eu à se rendre seule à un bal, elle n'a jamais eu de complexe sur sa beauté si ce n'est sur son nez trop long pour elle et ses orteils disproportionnés. Pourtant, aucun de ceux qui la courtise depuis des années n'a réussit à attirer son attention. Ils veulent tous la même chose, son lit et sa richesse, heureux de mettre une Sielle à genoux. La jeune femme veut plus que cela parce qu'elle mérite mieux. éprise. Il y a pourtant un homme qui agite son estomac, qui fait se resserrer sa gorge. Alors qu'elle sait que cette attirance malsaine pour celui qui l'observe la nuit parfois ne devrait pas exister, qu'elle ne sera pas bien acceptée, son coeur ne peut pas s'empêcher d'avoir des soubresauts pour Rakan Gavon.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Ven 23 Aoû - 18:01

tell me your story
Akali & Themyskira


« Je sais bien qu'une réputation ne fait pas tout, et je suis de ceux qui préfèrent se faire leur propre opinion, mais cela ne signifie pas pour autant que je ne sois pas persuadée qu'il existe tout de même souvent un fond de vérité ... Et je suppose que tu sais ça, toi aussi, sinon, la situation serait bien moins compliquée s'il s'avérait qu'on n'avait rien à reprocher à Rakan. » Le ton était doux, les paroles étaient empruntes d'inquiétudes. La jeune Sielle pouvait observer chez sa belle-sœur un désir de lui apporter quelques conseils utiles. Les mots raisonnèrent un instant dans sa tête, ils sonnaient justes, si bien qu'elle était obligée d'admettre que les rumeurs qui couraient sur le Gavon comportaient une part de vérité. Akali observa Themiskyra quelques instants, heureuse de s'être confiée à elle. Souvent elle se disait qu'elle avait de la chance de l'avoir dans sa famille. Sa force de caractère était rapidement devenue essentiel au fonctionnement des Sielles, sa belle-sœur avait réussi à se faire une place dans la famille là où certaines personnes nées Sielles n'y étaient pas arrivées. Elle était comme un modèle pour Akali, qui souhaiterait être aussi forte qu'elle, alors qu'elles n'avaient qu'une année de différence. « Il n'y a guère que les principaux concernés qui pourraient te glisser quelques mots concernant ma vie sentimentale avant qu'Asher et moi nous mettions ensembles. J'ai toujours su être très discrète et suffisamment maligne pour ne pas ... Bref. Je sais ce que c'est que de se tourner autour, avec un homme. Et je sais aussi à quel point il est crucial et presque vital, quand on vient de notre milieu et de lignée comme les nôtres, que ce ne soit jamais un petit jeu entrepris en zone de risque, avec quelqu'un de peu fiable et de peu recommandable ... Alors j'imagine que tu as tout de même pesé le pour et le contre, sans te lancer aveuglément dans tout ça, n'est-ce pas ? ... » Akali l'écoutait sans répondre, parce qu'elle savait déjà que les réponses qu'elle pourrait lui donner ne ferait que l'inquiéter encore plus. Elle se retint bien d'en révéler davantage, en posant une main rassurante sur celle de sa belle-sœur. Affichant un sourire sur son visage, elle termina de boire de son thé. « J'ignore ce que Noah sait à son sujet, mais je sais qu'il n'est pas homme à ne juger un livre qu'à sa couverture. Surtout depuis qu'il est devenu le patriarche de cette famille, et le Leader du Cercle. Alors fais attention Akali ... » Elle le savait, Akali était consciente de tout ce que Themiskyra venait de lui dire. Aussi, elle lui était extrêmement reconnaissante de sa sincérité parce que sa position n'était pas simple. Quelque part, la jeune Sielle lui demandait de garder un secret la concernant face à Asher et elle se fit la promesse intérieur de ne jamais révéler ce que Themiskyra avait pu savoir. Si un jour elle connaissait des problèmes avec sa famille à ce sujet, sa belle-sœur n'y sera pas mêlée. Un instant elle s'attarda à écouter les bruits qui venaient d'en dehors, parce qu'on pouvait très clairement entendre quelques portes claquer, signalant le retour de certains membres de la famille. Le problème Rakan devra être résolu une autre fois ; cependant, les paroles de son amie rendaient son esprit plus clair. Même si elle en avait conscience, c'était autre chose que de les entendre être prononcées dans la bouche d'une autre personne, les dires devenaient plus vrais et ils prenaient plus de sens. Akali remua légèrement sur son fauteuil, poussant un soupir. « Je suis consciente de tout ce que tu me dis. Entendre ces mots prononcés à haute voix apporte tout de même une certaine clarté. C'est presque réconfortant ! » Qu'elle termine avec un rire cristallin, léger. Elle baisse les yeux un instant, réfléchissant à la conversation que les deux venaient d'avoir. La présence de sa belle-sœur est réconfortante, elle aussi. Akali se rend compte qu'elle ne lui a jamais vraiment dit. « Je suis contente que tu sois mariée à Asher. J'espère qu'il se rend compte de la chance qu'il a ! Parfois, j'aimerai que ce soit aussi simple qu'avec toi avec mes grandes sœurs.  » Qu'elle avoue en souriant. C'est à ce moment que la domestique arrive pour récupérer les plateaux, annonçant l'arrivée de la mère d'Akali. Un coup d’œil à Thémiskyra lorsque les deux jeunes femmes se relèvent, puis la Sielle décide la serrer dans ses bras. « Fais attention sur le chemin du retour.  » Qu'elle ajoute, sincère.
(c) DΛNDELION

LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4036
AVATAR + © : Eiza González; ©CelticAddiction
POINTS : 11104
tell me your story. (themyskali #1) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  Mer 28 Aoû - 1:30
Tell me your story
AKALI && THEMYSKIRA

Si Themyskira était ouvertement pour la valorisation des femmes ainsi que pour la défense de leurs droits et de leurs intérêts, elle n'en était pas pour autant une féministe extrême. A ses yeux, ce n'était pas parce qu'une femme demandait de l'aide qu'elle finissait dans la catégorie des simples potiches incapables de faire quoi que ce soit de leurs dix doigts. De la même façon, elle estimait qu'il ne fallait pas immédiatement sauter à la gorge de quiconque voudrait faire quelque chose à la place d'une femme, pour peu que les motivations initiales ne soient pas basées sur le sexisme et la misogynie. Après tout, elle-même recevait régulièrement de l'aide de la part d'Asher sans qu'elle se sente pour autant oppressée, infantilisée ou critiquée. Mais, bien évidemment, elle estimait aussi qu'une femme avait le droit de marcher dans la rue sans se faire siffler, et qu'il n'était pas non plus nécessaire de dérouler le tapis rouge sous ses pieds juste pour éviter le contact dur, froid et terne du goudron du trottoir sous ses chaussures à talons. C'était ... C'était comme trouver et défendre un point d'équilibre, sans jamais rogner sur ses valeurs et sans oublier, non plus, d'accepter deux-trois compromis de temps à autre. Dès lors, quand une femme était en quête de conseils, Themyskira pensait que ceux-ci ne devaient pas forcément émaner d'une autre femme, tout en considérant que, pour certains sujets, cela serait tout de même toujours plus facile au sein d'un entourage exclusivement féminin. Alors, elle savait faire la différence entre les obligations et la liberté d'agir comme on voulait, et comprenait donc bien que sa chère belles-sœur ne la considérait présentement pas comme une roue de secours qui passait par là, une occasion trop belle pour être manquée. Ce qui la poussait donc à apprécier ce moment partagé ensembles, et à se sentir nimbée de l'affection réelle que lui portait Akali. Mais, dans le fond, même s'il en avait été autrement, elle lui aurait quand même tendu la main. Ne serait-ce que pour savoir tout ce qu'il pouvait y avoir à apprendre qui puisse un temps soit peu intéresser le Cercle. Bien que, là, comme promis, ses lèvres resteraient scellées concernant toutes les petites confessions que lui livrait la jolie brune. Question d'honneur autant que d'éthique. Parole donnée jamais ne variait, avec elle, ou alors, uniquement dans des situations bien particulières. Par exemple, s'il venait à ce cher Rakan Gavon l'envie très saugrenue de s'en prendre à Akali, de l'enlever et de réclamer une rançon sous couvert d'anonymat, là, Themys' saurait l'ouvrir pour faire part de ce qu'elle savait.

Et même si, au final, une seule petite année les séparait, ce n'était pas parce qu'elle était plus âgée que sa belle-sœur que la jeune femme pouvait se permettre de lui prodiguer ses conseils ou de lui exposer son point de vue sur la situation. Après tout, certaines choses ne peuvent se mesurer au nombre des années, et ... Et, pour le coup, c'était surtout parce qu'avec Asher, elle n'en était pas à sa première expérience sentimentale et charnelle avec les hommes que Themyskira pouvait se permettre de penser qu'elle en savait suffisamment au sujet des hommes pour pouvoir avoir un point de vue bien construit et éclectique. Et ce bien qu'elle se disait que c'était surtout pour leur lien familial, par alliance, qu'Akali lui avait parlé de tout ça, à elle, et pas parce que ... Disons que, comme elle espérait l'avoir bien exposée, la native d'Evunski avait su toujours être très discrète et bien maligne concernant ses relations d'avant mariage. Tout comme elle saurait être discrète concernant le contenu de leur conversation présente. Parce qu'elle comprenait que le plus risqué, présentement, et malgré tout, c'était sans doute de laisser Akali dans l'impasse, de la laisser faire face à tout ça toute seule, comme une grande. Car féline acculée peut, plus ou moins désespérée, décider de sauter par dessus le mauvais mur, sans mauvais jeu de mot ni allusion grivoise ou presque. « Ce que tu ressens ... Tes doutes, tes hésitations, tes cas de conscience, tout ça, ça n'a rien de nouveau. Tu n'es pas la première à vivre ça, et tu ne seras sûrement pas la dernière ! » A défaut de vraiment pouvoir lui apporter la clef qui serait capable de déverrouiller la situation d'une bonne façon, au moins la jeune femme pouvait-elle lui apporter son soutien et la rassurer autant que faire ce peu, n'est-ce pas ? En tout cas, Themyskira plissa les yeux de contentement et d'amusement face aux paroles d'Akali concernant le fait qu'elle soit bien aise qu'Asher l'ai épousée, elle. « Oh, je crois qu'il en a bien conscience, oui ! De toute façon, je ne manque jamais de lui administrer quelques piqures de rappel, de temps à autre ... » Quant à Avigail et Lilith ... Themys' entretenait de très bonnes relations avec elles, mais elle pouvait comprendre que cela ne soit pas évident entre elles et Akali, leurs caractères étant très différents. « Je ne m'immiscerais jamais dans tout ça, parce que ça n'est pas ma place, mais ... Mais je sais que, parfois, avoir des cadets, garçon ou fille, ce n'est pas évident ... » Elle-même se faisait encore régulièrement un sang d'encre pour les siens, sans parler de tous ses cousins et cousines ! Cependant, le sérieux et les préoccupations de la conversation s'envolèrent brutalement lorsque la domestique fit son apparition, très rapidement suivi de l'arrivée en trombe d'Isaiah, que la jeune femme reçut en pleines jambes alors qu'elle enserrait Akali dans ses bras. « Tante Akali ! Tu sais, je vais veiller sur Maman, je promets, alors ça va aller ! » Et, fidèle à son habitude et aux stéréotypes qui faisaient qu'à son âge, les enfants passaient si rapidement et avec tant de facilité du coq à l'âne, le petit bout enchaîna. « Grand-Mère m'a laissé cueillir les framboises tout seul, et je me suis même pas piqué ! On pourra faire une tarte, dis ? Mais seulement quand Papa sera rentré, parce que toi, tu vas encore tout faire brûler. » Oh, mais quel gentil garçon ... Levant les yeux au ciel en le hissant dans ses bras, elle finit par lui baiser le front, avant de l'entendre soupirer d'aise. De quoi lui permettre de lancer un dernier regard à sa belle-sœur. « Tu as entendu Isaiah, il ne nous arrivera rien ! ... Ce fut un plaisir de te voir, en tout cas. » Lui déposant un dernier baiser sur la joue, avant de s’éclipser et d'attraper ses affaires et le panier rempli de framboises que lui tendait sa belle-mère, telle une jongleuse acrobate, Themys' trouva un point d'équilibre avant d'également saluer la mère d'Asher. « Viola, ce fut également un plaisir ! » Et elle aussi eu le droit à son baiser, de quoi pousser Isaiah à en réclamer d'autres à son tour, alors que la jeune mère se dirigeait vers la sortie. Non sans être songeuse face à tout ce qu'elle avait appris ... Les Sielle ne cesseraient jamais de la surprendre, non sans grandement lui faire penser aux Iskander !

SUJET TERMINÉ


Drink me like the cure
When I am the poison

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

tell me your story. (themyskali #1) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: tell me your story. (themyskali #1)  |  

tell me your story. (themyskali #1)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Maple story
» [Stinger's Story n°3] Stinger's comeback and DDP's partner
» « but these stories don't mean anything when you've got no one to tell them to. » ♔ NOLAN ♡.
» Cody Rhodes : Story of My Wrestler (5)
» Empty Storytime [PV Gak' & Eva] [Hentaï Page 2&3]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus :: Les Hauts d'Aureus-
Sauter vers: