Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3

NEUTRE— those who don't care —
Airen Lokarth
surface
inside
behind
MESSAGES : 595
AVATAR + © : Jamie Dornan + lane.
POINTS : 1483
of fruits and meetings (renra) Tumblr_nap50012dS1si4n1ho3_500
AGE : (TRENTE-ET-UN AN) que tu arpentes cette terre. Un temps court pour certains, mais éternel pour toi.
STATUT CIVIL : (EN COUPLE) Coeur autrefois battant silencieuse sa mélodie amoureuse, il chante à présent la sérénade en canon avec celui qui l’a toujours possédé.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t206-child-of-none http://gods-will-fall.forumactif.com/t234-what-is-a-god-to-a-non Voir le profil de l'utilisateur

of fruits and meetings (renra) Empty
Revenir en hautAller en bas
of fruits and meetings (renra)  |  Ven 19 Avr - 19:02
Perdu dans la masse grouillante qu’était le marché d’Aureus, tu slalomais entre les passants, essayant de ne marcher sur personne et de n’être pas écrasé tout à la fois. La chose n’était pas facile et plus d’une fois tu faillis percuter hommes, femmes et ou enfants. Pourtant, et même si tu rouspétais intérieurement face au nouveau coup de coude que tu venais de recevoir, tu ne comptais nullement t’en aller du marché de la capitale. Aujourd’hui, c’était le jour des courses pour toi. Tu ne pouvais pas vraiment dire aimer cette partie pourtant obligatoire de ton travail, mais comme pour beaucoup de choses, tu préférais le faire toi-même. Le risque de bavure ou d’erreur devenait bien moindre quand il n’y avait pas d’intermédiaire pour trouver ce que tu désirais. Et l’erreur était difficilement permise quand tu travaillais pour une famille aussi puissante que les Sielle. Tu en avais vu des nouveaux employer se faire mettre rapidement à la porte en pleurant face aux critiques de leurs patrons, car des deux, aucun n’était tendre avec les débutants. Entre Noah Sielle et ses remarques coupantes et Nysa Sielle et ses critiques glaçantes, pas un jour ne passait sans que tu ne te demandes si ce serait ton dernier à leur service. Tu serais presque émerveillé d’être resté si longtemps en leur compagnie, bien que le mot soit bien mal choisi quand tu n’échangeais pas deux mots tous les mois avec les époux Sielle. Non, c’était plutôt avec leur fils que tu échangeais des mots, des plaisanteries et, surtout, des gâteaux. Même si tu n’en désirais nullement, tu avais toujours eu un faible pour les enfants. Leur innocence te perçait le cœur et tu ne pouvais que rarement rester de marbre face à eux, chose que l’héritier Sielle avait bien entendu rapidement comprit. Petit manipulateur en devenir.

Évitant une nouvelle madone, tu jouas légèrement des coudes pour te frayer un chemin jusqu’à ton stand de fruits préféré. Avec toute la viande que tu leur faisais avaler, tes patrons allaient finir avec de très sérieuses carences si tu ne faisais pas quelque chose rapidement. Mais comment faire avaler des fruits à des personnes refusant d’en avaler ? Et bien, celui qui a inventé les desserts était soi un génie, soi un parent, à n’en pas douter. Inspectant les articles proposés, tu hésitais encore entre les fraises et les framboises quand tu sentis quelque chose venir heurter doucement ton pied. Tes yeux bleus se baissèrent et tombèrent sur un petit porte-monnaie qui était innocemment tombé là. Le ramassant, tu regardas à ta droite vers cette demoiselle richement vêtue qui semblait être la propriétaire toute trouvée de l’objet. « Excusez-moi, Miss, mais c’est à vous ça ? »

NEUTRE— those who don't care —
Keira Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 684
AVATAR + © : zhenya katava (balaclava)
POINTS : 2045
of fruits and meetings (renra) 7e6b4cecff1fbf3787150df54137dac7
AGE : vingt-trois frêles années, instants sacrifiés sur l'autel des hommes ingrats.
STATUT CIVIL : coeur papillon qui frissonne à la vue des âmes les plus diverses, l'annulaire et l'existence qui s'entremêlent à celle d'achil valeska, pourtant, fiançailles politiques auxquelles elle s'est paisiblement résignée.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

of fruits and meetings (renra) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: of fruits and meetings (renra)  |  Mar 23 Avr - 11:05
wicked game ★ keira & rakan
  Gamine aux pieds légers, gamine qui valserait, presque, dans le patchwork dansant des habits de teintes éparses ; rien de plus qu’une enfant au cœur léger, et elle inspire, se laisse envahir par les effluves et les parfums, les couleurs et les formes. Une odeur légère d’épices, qui parvient à ses narines, et les senteurs des herbes qui entêtent ; et elle flotte presque, l’enfant, virevolte dans une foule qui se fait cavalière de sa valse. Les yeux se closent un instant, et elle se perd dans la symphonie des cœurs qui battent dans un joyeux désordre, et elle s’y abandonne complètement, se fait cellule du chaos environnant. De ces artistes qui savaient apprécier le tableau charmant qu’était le marché d’Aureus, où elle s’était absentée quelques jours, le temps d’une retraite dans au tempio sacro, pèlerinage dans lequel elle avait fui, avec l’espoir sourd et naïf de laver son âme du crime qui la couvrait de sang platine.
Et elle virevolte, l’enfant, se laisse séduire, un instant, par les mélodies joyeuses qu’un vieil homme tirait de son violon, ne se retient qu’à peine de laisser libre court à son enthousiasme et de se joindre aux quelques danseurs épars ; elle est Gavon, et le nom est cage autant qu’il est foyer, il est distinction et réputation qu’elle se doit d’honorer, l’enfant. Alors elle se retient, laisse pourtant les sourires illuminer l’univers, et incline la tête lorsque ses pièces sonnantes et trébuchantes tintent au pied du musicien. Et le cœur qui s’emplit de chaleur de son propre geste, l’espoir naïf qu’elle ne soit pas entièrement perdue, l’enfant.
Un grondement sourd de son estomac, et elle se remémore ce qui l’avait attirée dans la fougue du marché ; une collecte pour le temple, un don d’elle-même pour subvenir aux besoins de ceux qui n’avaient pas été jugés méritants de sa naissance ou de son nom, de ceux qui n’avaient pas reçu les faveurs des cieux et des étoiles les plus claires. Alors elle s’arrache à la musique, l’enfant, se remet en quête, laisse ses iris tendres glisser sur les étals ; et c’est bientôt chef d’orchestre qu’elle se constitue, alors que s’accumulent les denrées en son nom, des pains chauds et parfumés aux viandes séchées les plus aromatiques, aux agrumes les plus frais, en passant par les fruits les plus mûrs. Et elle finit par jeter son propre dévolu sur des pêches, alors que sa tâche s’achève, et mord sans élégance dans le fruit qu’elle garde à la bouche, quand les écus tombent dans les mains des commerçants dans une symphonie qui semble interminable, quand elle s’éloigne finalement, l’enfant aux yeux rieurs.
« Excusez-moi, Miss, mais c’est à vous, ça ? » Une voix qui l’interpelle, cependant, l’arrête dans sa route, et elle pose les paniers débordants de victuailles au sol pour ôter le fruit de sa bouche, glisse un regard interrogateur vers l’homme qui avait parlé. Le visage bourru et les yeux clairs, l’âme franche et le regard honnête ; et le carmin qui se dessine sous sa peau, et les palpitations calmes de son cœur. Les iris pâles glissent sur l’homme au sang rouge, s’arrêtent sur sa main tendue, et sur son porte-feuille qu’il tient entre ses doigts. Et elle rougit, l’argent pour colorer ses joues, confuse et embarrassée – reconnaissante, pourtant. « Je suis tellement maladroite… Mais c’est à moi, oui. Je vous remercie du fond du cœur de votre générosité. »Ses yeux qui tombent sur le fruit dans sa main, et elle s’empare de l’un de ceux qui alourdissent son panier, le tend à l’homme, dans un sourire gracieux et juvénile. « Puis-je vous offrir une pêche pour vous remercier ? Elles sont excellentes. »




--- hellfire
they say the loveliest angels make the cruelest demons — and you, my darling, you were so king and gentle before they dragged you to hell.

of fruits and meetings (renra)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 5 fruits par jour
» MOELLEUX DE SEMOULE AUX FRUITS
» Rétablissement des rangs et Fruits du démon.
» Les fruits du démon
» 01. Liste des fruits du démon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: