RAPPEL DU REGLEMENT
N'oubliez pas de lire les règles du forum avant de vous inscrire. Ces règles sont importantes et la lecture n'est pas optionelle.

Pour rappel, les questions administratives (incompréhension, code qui ne fonctionne pas, demande de précision, demande de confirmation d'un plot,...) doivent être postées dans le sujet des questions ou envoyées au PNJ et uniquement au PNJ.

Nous vous rappelons également que vous devez recenser un rp toutes les deux semaines. Nous sommes dans la période allant du 17 mai au 31 mai (non inclus).
Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3


NEUTRE— those who don't care —
Ishvari Maresh
surface
inside
behind
MESSAGES : 774
AVATAR + © : Deepika Padukone + ella
POINTS : 814
( cosmic love ) shila Tumblr-oxjwn3-Ye-Xi1srj3yoo1-r1-500
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Célibataire Pour le moment. Toute alliance est à choisir avec soin, un chemin sur lequel elle refuse de se précipiter. Alors elle attends. Elle se contente d’enlacer. D’embrasser. De furtifs moments de plaisirs rapidement oubliés. Hommes comme femmes se glissent au sein de ses draps, bien qu'elle protège ses dernières en un secret férocement gardé.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

( cosmic love ) shila Empty
Revenir en hautAller en bas
( cosmic love ) shila  |  Sam 20 Avr - 21:03
Cosmic love
Ishvari & Shila
I took the stars from our eyes, and then I made a map and knew that somehow I could find my way back. Then I heard your heart beating, you were in the darkness too so I stayed in the darkness with you

Le cœur qui bat un peu trop vide. Les mains qui deviennent moites, qui tremblent légèrement. C’est un effort que de retenir le sourire béant qui menace de transformer son visage en un gouffre de joie. Déjà on lui a fait remarquer son humeur inhabituelle, la famille étant davantage accoutumée à la voir réprimer des élans de rage plutôt que des sourires ravageurs. Il ne faut pas qu’ils se doutent de quoi que ce soit, alors la brune se mord l’intérieur des joues jusqu’à sentir la saveur cuivrée du sang. Le prétexte d’une course est si facilement trouvé. Il est si compliqué aujourd’hui de trouver les matériaux parfaits pour les parures qu’elle ambitionne de réaliser. Alors personne ne lèvera un sourcil si la jeune femme s’éclipse plus longtemps que prévu, se contentant de l’image dans d’âpres négociations qu’elle finirait par gagner en apte Maresh qu’elle est.

La vérité est toute autre mais mieux vaut qu’elle demeure cachée. Aussi bien camouflée que la pile des lettres échangées, glissée habilement dans un panneau de bois supplémentaire de sa bibliothèque. Elle avale ses secrets Ishvari et avec eux les doux écrits de l’être aimé. Elle sait qu’ils ne doivent jamais être trouvés. Que ce n’est pas permis. Les siens n’accepteraient pas. D’avantage pour une question d’image que de bienséance. Elle ne s’appartient pas réellement, Ishvari, héritière des Maresh avant d’être une personne, un pion à placer sur un échiquier géant pour satisfaire les ambitions de sa famille. Comme tant d’autres. Mais ça ils ne lui enlèveront pas. Elle, ils ne la prendront pas. Son jardin secret qu’elle protège avec une jalousie inégalée. Le cœur qui souffre et dépérit durant les longues semaines d’absence, à peine rassasiée par la correspondance régulière mais pleine de non-dits, les mots étant toujours à écrire avec précaution. Mais aujourd’hui elle revient, la date de son voyage placée sur le papier il y a quelques semaines déjà apportant le goût de la délivrance à la Maresh. Un lieu de rendez-vous mis en place au sein de leur correspondance, suffisamment loin des yeux indiscrets pour que les deux jeunes femmes se sentent en sécurité.

Alors c’est une lueur joyeuse au fond des yeux qu’elle se glisse hors de sa demeure, Ishvari. Les traits figés mais le cœur en fête. Il y a une once de culpabilité qui vient se glisser dans son esprit, lorsqu’elle se faufile sur la pointe des pieds. Elle ne devrait pas. Les conséquences pourraient être importantes. Elle sait déjà qu’il s’agit d’un pêché. Elle connait déjà tout ça par cœur, Ishvari et pourtant elle ne peut pas s’en empêcher. Dans les yeux sombres de sa brune, elle ne voit aucune impiété. Derrière la saveur sucrée de ses lèvres, le goût amer de la culpabilité est noyé. Elle veut Ishvari, tant et si bien que rien ne pourra l’empêcher de s’en aller. Elle reviendra revêtir le masque qui est le sien une nouvelle fois. Mais pour une fois. Pour une fois elle respire. Les longues minutes de marches s’écoulent un battement de cœur, leur importance médiocre face à la récompense.

Le sourire qui revient déformer ses traits lorsqu’elle aperçoit de dos une silhouette frêle à la chevelure sombre. La joie est plus addictive qu’une drogue, la peine de l’absence effacée en une seconde. La brune se glisse sans un bruit jusqu’à arriver dans son dos. Si proche qu’elle pourrait presque la toucher. « Shila ». Sa voix pour se signaler, pour saluer. Ses mains qui s’enroulent autour de délicats poignets, ses lèvres contre le soyeux des épaisses mèches. « Tu m’as manquée ». Un soupir de contentement qui lui échappe ailleurs.

Elle ne s’imagine pas un jour être mieux qu’ici.
Made by Neon Demon

AD MAIUS BONUM— those who believe —
Shila Xi'nora
surface
inside
behind
MESSAGES : 987
AVATAR + © : neelamg ⋅ ©midwinters, jjinhwan, pinterest.
POINTS : 489
( cosmic love ) shila SHx5u3R
AGE : ce sont vingt-quatre hivers qui se sont écoulés depuis sa venue au monde, aux premières minutes de novembre, en l'an deux mille six cent cinquante-deux.
STATUT CIVIL : fiançailles prononcées depuis peu, union sacré à laquelle elle devra se soumettre au gré de la volonté de feu son père. promise à cillian gavon, ils partagent tout deux la simple conviction que cette alliance est une erreur sur toute la ligne.
AD MAIUS BONUM
those who believe

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t195-a-wolf-will-never-be-a http://gods-will-fall.forumactif.com/t285-don-t-tame-the-wolf-in Voir le profil de l'utilisateur En ligne

( cosmic love ) shila Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( cosmic love ) shila  |  Dim 19 Mai - 3:08
Il y avait dans l’interdit ce petit goût de liberté auquel rêvait de toucher Shila, ne serait-ce qu’un bref instant. Doux moment éphémère pour lui permettre de s’évader, de laisser son corps flotter jusqu’à l’amante, ses mots l’enveloppant telles une caresse alors que le cuir léchait sa peau avec acharnement. Un monde entier de possibilité enfoui dans le plus profond de son jardin secret, un trésor trop précieux pour que quiconque ne vienne le lui dérober. Pas même l’homme qui lui servait de père. Un sourire qu’elle enfouissant dans le creux de ses creux de ses bras alors que les coups pleuvaient toujours le long de son échine. L’ambrée des yeux brillants de l’être aimé venant danser derrière ses paupières closes, seule certitude à laquelle la shiver se rattache pour garder contact avec un semblant de réalité. Dans ses songes, elle imagine les mains de la fauve effleurant sa peau avec une tendresse pour effacer tous ses maux, ses lèvres embrassant avec une lenteur enivrante les moindres parcelles de sa peau. Bientôt, tu seras devant moi. Bientôt, plus rien de tout ça n’aura d’importance, car je t’aurai toi. Des promesses couchées sur papier, des écrits pour palier la distance, l’absence. Des mots pour tromper l’audience, pour éviter que par inadvertance, les mauvaises personnes n’en comprennent le véritable sens. Ses lettres comme bouclier contre l’abysse qui se creuse au quotidien entre les murs du manoir des siens. Le malin rode tout autour, et seuls les Dieux peuvent se tarer de savoir ce que les mauvaises personnes pourraient lui faire subir s’ils savaient la porter de leurs correspondances. Sa seule défense deviendrait sa propre prison, un couteau à double tranchant qui les abîmerait l’une et l’autre. La forêt est devenue gardienne de son secret, et les loups, protecteurs de l’emplacement où elle y a camouflé ces parchemins aux fines lignes tracées.  
Les hauts-lieux d’Aureus comme ultime destination, loin de contrés enneigés qui l’avaient bercé toute sa vie durant. Une excuse factice pour se rendre à la Capitale, pour fuir le joug paternel, ainsi que l’aura sombre d’un frère qui n’avait rien de mieux à faire que de la tourmenter. Les deux démons de son enfer personnel qu’elle chassait de ses pensées. Elle voulait vivre l’illumination, se laisser éblouir par la splendeur incarnée des traits de la Maresh. Une déesse parmi les Hommes, une faveur que lui accordait Prima pour cette dévotion qu’elle lui octroyait depuis sa plus tendre enfance. Comment était-il possible de croire que de tels sentiments puisse être un pêché, quand l’Amour était au centre de la création même de cet univers. Le doute, cet instinct destructeur qui ne cessait de contredire ce que son cœur lui dictait. De la faire culpabiliser pour l’affront qu’elle causait à ces divinités adorées. Une honte. Un déshonneur pour les siens. Ses pas qui se faisait plus hésitant dans cette ruelle à l’écart de l’agitation de la grande ville. Cette envie impérieuse de faire demi-tour, de laisser ses craintes l’envahir de nouveau. Seule la voix doucereuse de la tendre moitié pour calmer ses appréhensions. Pour dissiper toutes envies d’évasion. Frôlement de corps alors que l’ainée laisse des mains glissés le long de ses bras, s’emparant avec lenteur de ses poignets, son souffle chaud s’échouant tout contre sa peau, faisant naître un frison qui glissa le long de son dos. – Pas autant qu’à moi. – qu’elle souffle avant de laisser les bras d’Isvhari l’enserrer, ultime excuse pour mieux se blottir au creux de ces derniers. Dansant sur les avant-bras de la fauve, les doigts de la louve redécouvrent avec attention ce derme, cette véritable oasis au milieu du désert, dans lequel elle se réfugie sans y réfléchir. Un mirage devenue réalité, une illusion dans laquelle elle est prête à se noyer pour l’amour de ce regard ambré.



QUIET REBELLION
don't ever mistake my
silence for weakness



( cosmic love ) shila  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Absolarion Love.
» I love America
» Love Hina
» Let your love come true
» ♥ Love never dies | Warren & Hope

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: LET'S GO BACK TO THE START :: flashbacks-
Sauter vers: