Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3

propagée par l'Ordre Ecarlate et rebelles: Plusieurs témoignages affirment que la SPC, depuis les attentats, serait à l'origine de plusieurs rafles hasardeuses. On retiendra la disparition de Lucius Lear, quarante-deux ans, petit épicier du Pied d'Aureus, célèbre dans le quartier pour avoir participé à la mise en place d'une Soupe Populaire, aujourd'hui plus que jamais salvatrice. Le quadragénaire aurait disparu deux jours après les événements tragiques, laissant derrière lui une épouse et deux fillettes, suite à la visite nocturne de « deux hommes de la SPC », selon les dires de Julia Lear, l'épouse du disparu.
propagée par l'Ordre Ecarlate: Selon la mère et la fiancée de Todd Brown, disparu depuis le 17 mai 2677, le jeune homme et ses proches auraient été arrêtés puis interrogés par la SPC, quelques heures avant les attentats. Il semblerait que celui-ci, jeune soldat du parcours volontaire, ait été l'un des cerveaux à l'origine des explosions du lendemain. On se demande donc si la SPC savait, et pourquoi n'a-t-elle pas prévenu immédiatement le Gouvernement.
propagée par l'Ordre Ecarlate: Du chaos généré par les attentats, de nombreuses anecdotes ont fait surface, accusant la police d'être à l'origine de bavures tragiques. On retiendra notamment le drame qui a secoué la famille Shelby. Paul, le cadet, aurait été abattu par un policier lors des attentats du 17 mai 2677, alors qu’il tentait de relever sa mère, Rose Shelby, bousculée par la cohue. Rien n’explique que le jeune-homme de 22 ans ait été confondu avec un terroriste, et les témoins présents, y compris sa mère, affirment que le policier aurait tiré à moins de trois mètres de la scène. Le Gouvernement ne s’est toujours pas prononcé sur cet accident mais il a été rapporté que l’homme armé a cru qu’il s’agissait d’un rebelle à cause de sa « tenue de prolo » et qu’il se penchait probablement pour « s’en prendre à une noble dame ».
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
(theyna) † shine bright  |  Mer 24 Avr - 20:19

shine
bright
thorn & reyna

Brise fraîche de la fin d’après-midi, temps personnel auquel il s’adonne lorsqu’il rentre chez lui, lui qui a le droit de bénéficier d’un logement de fonction qui lui évite d’avoir encore à vivre le nez au beau milieu du manoir des Macanthos. Non pas que la demeure familiale soit un fardeau, mais comme tout jeune homme qui se respecte, voilà bien longtemps qu’il a appris à se débrouiller sans les interventions de ses parents. Envoyé à la caserne aux prémices de l’adolescence, Thorn n’a pas eu son mot à dire, si bien qu’aujourd’hui il profite de ces silences apaisants qu’il n’a que rarement connus. La route du retour de l’après-midi est toujours le moment qu’il préfère, car il est alors libre de vaquer à ses occupations contrairement aux week-ends. Du moins certains lorsque les astreintes se font prenantes. Tandis qu’il avance, le blond fait doucement rouler les articulations de ses épaules, l’entraînement du matin n’ayant pas été digne d’une vulgaire promenade de santé mais bel et bien d’un grand effort. Il ne s’en plaint pas, le fait est que Thorn ne s’en plaint jamais. A bien y réfléchir il ne se plaint jamais de rien, ou alors très peu. Si peu qu’il ne se rappelle pas avoir eu recours à ce genre de jérémiades depuis son enfance. Il pourrait penser tendre enfance mais celle-ci a été tout sauf des plus tendres et son corps en porte encore les stigmates par endroits. Chaque Macanthos, aime-t-il à le penser, bénéficie de ses propres cicatrices, c’est une certitude qu’il ne remettrait jamais en question. Il en est ainsi chez les electricons. S’il en a été ainsi pour lui, il en va de même pour toutes les fils et les filles des autres branches. Il ne peut qu’en être ainsi, pas vrai ? Plusieurs fois, il a hésité à aller voir un guérisseur, persuadé que ces derniers avaient les capacités suffisantes pour faire disparaître certaines lignes blanches de la peau de son dos, mais à chaque fois il s’est ravisé. Il s’est ravisé car il pouvait entendre les mots de son père d’ici, et il n’était pas question de le faire encore une fois douter de lui à cause de ses envies d’interdits. Thorn n’a fait que ça, chercher à jouer avec le feu de tous les interdits possibles, quitte à se lancer de maudits défis qui lui ont joué de nombreux tours en retour. Toutes les leçons lui ont servi, comme le dit si bien le dicton il faut être pris pour être appris, et à force Thorn a fini par devenir ce que l’on a toujours attendu de lui, peut-être même de manière un peu trop excessive mais qui fait qu’aujourd’hui le doute n’est plus de mise et il est en mesure de continuer ses quelques petites expériences personnelles de son côté. D’aucun ne peut se darder par exemple de savoir le nombre exact de cicatrices dont il dispose, ni n’est en mesure de donner le nombre exact de corps qui sont venus se coller contre le sien.

Les yeux dans le vide et toujours affublé de son uniforme réglementaire, et alors qu’il se trouve à présent dans le quartier aisé de la ville et qu’il continue de remonter, il croise la route d’une chevelure blonde comme les blés. Le visage poupon et angélique attire son regard le temps de quelques secondes, l’obligeant à renouer avec la réalité sans qu’il ne se rendre compte s’être égaré. Par pure marque de respect et bien qu’il n’ait pas l’impression de l’avoir déjà croisée, il lui adresse un sourire poli ainsi qu’un hochement de tête pour appuyer le bonsoir muet qu’il lui accorde. La jeune femme s’efface de son champ de vision mais le Macanthos s’arrête, pivote lentement sur lui-même et la suit du regard un bref instant, juste avant que la silhouette encapuchonnée ne s’en prenne à elle. Immédiatement, il accoure mais le mal est déjà fait et il voit l’enflure chercher à s’enfuir avec le sac à main. Il n’en faut pas plus au blond pour cavaler et se jeter sur l’encapuchonné avant qu’il n’ait le temps de mettre correctement un pied devant l’autre. Il aurait pu utiliser son pouvoir, l’air s’étant rapidement mise à crépiter autour de lui mais Thorn ne l’utilise bien souvent qu’en cas de dernier recours surtout pour ne pas attirer l’attention sur lui plus que de raison. Affublant l’autre d’un coup de poing qui lui fait cracher une gerbe de sang écarlate, le capitaine grimace de dégoût en constatant de quelle vermine il s’agit. Cela ne pouvait forcément être qu’un Rouge. « Lâche ce sac je ne le répéterai pas deux fois. » qu’il articule, mâchoire serrée et poing levé qui en fait autant, non sans qu’apparaisse quelques étincelles. Le Rouge hésite un instant, une brève lueur de défi dans le regard et Thorn le frappe une nouvelle fois. Il se méfie des Rouges pour leurs capacités surhumaines mais il ne craint pas de le griller sur place s’il s’agit de légitime défense. « N’y pense même pas. » qu’il grogne, resserrant sa position sur le corps de l’autre qui finit par capituler. Sac récupéré, le guerrier se redresse et lui donne un coup de pied dans la hanche. « Tire-toi de là. ». Pas besoin d’élever la voix tant la menace est sous-jacente, Macanthos n’a rien d’un tendre.

« Mademoiselle, votre sac. ». Il est revenu au niveau de la jeune femme, son visage arborant des traits plus détendus et les cheveux en pagaille afin de lui rendre son bien. « Il n’a rien eu le temps de voler à l’intérieur, croyez-moi. ». Mais sans doute avait-elle déjà tout vu…  

GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Dim 28 Avr - 15:43
C’est les bras pleins de cadeaux en tout genre que tu déambulais dans les rues de la capitale. Courte visite qui semblait s’éterniser, tu profitais de ton séjour pour renouer avec ta famille expatriée. Ils t’avaient manqué, tous autant qu’ils sont et terriblement. Bonheur et malédiction que d’aimer et de manquer sa famille comme seul un Sielle peut le faire. Alors tu profitais de chaque instant passé avec eux, savourant ces discussions, ces repas, ces balades qui n’auraient plus les mêmes saveurs quand ils n’auront plus lieu qu’à travers le combiné ou le papier. Et tu profiterais toujours de la présence de ton frère si celui-ci n’avait pas d’autres obligations à remplir. C’est donc seule que tu avais gracieusement quitté l’appartement filiale et laisser en paix l'aîné de ta fratrie. Décidant qu’un peu de lèche vitrine ne ferait de mal à personne, tu entrepris alors de visiter les ruelles de la ville, complètement aveugle quand à ses dangers. Fascinée par tous ces commerces exquis et exotiques, tu remarquas bien rapidement quelques babioles qui feraient le bonheur des tiens restés à Rezbia. Et bientôt, l’argent coula à flot de ton portefeuille, toi qui n’étais pas princesse mais en avait le style de vie. Main charitable qui vivait pour les autres, tu achetas sans compter pour cette famille qui te manquait à présent de sa distance, cercle éternel de manque quand les tiens étaient dispersés sur le continent. Peut-être te faudrait-il rentrer bientôt finalement. Erebe avait sa vie, et même s’il semblait parfaitement content de ta présence, tu ne souhaitais nullement entraver ses habitudes ou être un quelconque point pour lui. Alors, triste en avance de cette futur séparation, tu lui annonceras ton départ ce soir.

C’est dans cet esprit mi-joyeux mi-triste, tes pas dansants sur le pavé, que tu croisas la route d’un militaire. Large d’épaules, les cheveux couleurs soleil, l'allure fière et la mâchoire carrée, est-ce si étonnant que ton regard se posa quelques instants de trop sur lui ? Tout aussi angélique que tu le fus, tu n’étais pas étrangère aux charmes des hommes, aux charmes des femmes. Fervente servante de l’Amour, tu le penses un devoir divin que de le répandre et de le partager avec les élus de ton cœurs. Alors plus d’une fois t’es-tu retrouvée à danser ce champs éternel en compagnie de ton amour, de tes amours, gardant encore maintenant précieusement ces souvenirs partagés même si l’amour n’était plus. Mais tu n’étais pas esclave de ton corps, seulement de ton cœur. Alors tout aussi charmant que fut le visage à tes yeux, tes pas ne s’arrêtèrent pas, continuant leur route vers la demeure de ton frère. Politesse instaurée depuis l’enfance, tu adresses un sourire radieux à l’inconnu avant de disparaître de sa vue et lui de la tienne. Cette rencontre aurait pu en rester là, aurait dû en rester là, mais les Dieux n’aiment que trop se mêler des affaires des Hommes. Quelques pas dansants à peine faits que voilà un assaillant qui t’agresse. Surprise évident, tu ne réagis pas assez vite et le voilà déjà parti avec ton sac. Une combattante tu n’es pas, ne seras jamais, alors tu l’aurais laissé partir sans grands émois, ton sac ne contenant rien d’irremplaçable ou de précieux. Mais une figure blonde en décida autrement, et voilà soudainement le précédent inconnu qui se lançait à la suite du voleur. La violence qui suivit te fit tressaillir légèrement, n’ayant jamais aimé ce genre de spectacles, préférant les mots aux poings.

Ton sac récupéré, l’inconnu aux cheveux soleil s’approcha de toi pour te rendre ton bien, cheveux en bataille et regard presque sauvage de la violence précédente. « Mademoiselle, votre sac. » Voix grave qui se veut calme, tu sens déjà les prémices de l’argent sur tes joues. « Il n’a rien eu le temps de voler à l’intérieur, croyez-moi. » Sourire timide aux lèvres, tu récupères ton sac avec reconnaissance. “Merci. C’était très galant de votre part.” dis-tu doucement, repoussant un mèche blonde derrière ton oreille. “Ce n’était pas nécessaire, mais je vous en suis reconnaissante tout de même.” Ton sourire s’agrandissant lentement sur tes lèvres alors que ta gêne disparaissait progressivement, tu regardas l’inconnu avec des yeux francs et innocents. “Puis-je vous inviter à manger ou boire quelque chose en remerciement, Monsieur ?”

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Dim 28 Avr - 21:34

shine
bright
thorn & reyna

Ses cheveux sont de la même couleur que les siens, si ce n’est qu’ils paraissent encore plus lumineux que le soleil lorsqu’elle vient glisser l’une de ses mèches derrière son oreille. Sac encore entre les mains, Thorn lui rend son bien avec une galanterie qu’il ne se connait que peu. Ou peut-être n’a-t-il jamais vraiment prêté attention à ses manières. Ce n’était pas nécessaire, mais je vous en suis reconnaissante tout de même. Le visage de la jeune femme ne lui dit rien, et pour cause elle n’est pas familière des rues d’Aureus et autant dire que les grandes familles Argent n’ont pas de trombinoscopes attitrés destinés à ce que tout le monde puisse les reconnaître. Ces choses ne sont pas si simples. « C’était la moindre des choses, que serait un membre du corps armé s’il décidait de ne pas défendre les citoyens ? ». Et aussi agaçant cela puisse être vis-à-vis des Rouges, Macanthos les comptaient bien dans le lot des citoyens. Lois obligent pour le moment.Pour le moment, car il connait les envies des membres de la Confrérie, il sait ce que la Monarchie signifie et ce qu’elle engendre. Ce côté étroit d’esprit lui a été inculqué par la force et il ne saurait penser du bien à long terme de la démocratie. Pour lui, les politiciens ne sont que des beaux parleurs qui prétendent mettre toutes les races sur un même pied d’égalité alors que ceux-là même comptent des rouges à tout faire au sein de leurs effectifs familiaux. La bonne blague. Face au sourire de Reyna, Thorn ne garde pas ses traits rembrunis bien longtemps, à dire vrai, il ne s’en rend peut-être pas compte mais il rayonne, laissant enfin la jeune femme reprendre son bien. Puis-je vous inviter à manger ou boire quelque chose en remerciement, Monsieur ? L’attention le touche plus qu’il ne voudra l’admettre et il se retrouve subitement bien embêté, ne sachant que répondre. La logique aurait plutôt voulue qu’il lui offre le repas. « Il serait bien impoli de ma part de refuser une telle invitation, même si ce serait plutôt à moi de vous faire l’honneur du paiement. Je ne serais pas contre partager un repas en votre compagnie Madame… ? ». Bien éduqué, Thorn use d’une fausse question pour connaître l’identité de celle à qui il fait face. Cette charmante créature aux airs angéliques est tout bonnement fascinante à bien des égards. « Vous pouvez m’appeler Thorn. »  qu’il précise d’un sourire avant de la voir aussi chargée qu’une mule. « Puis-je vous aider à porter l’un de vos sacs ? Ils ont l’air de peser un certain poids. ». Serviable et aimable, qui pourrait croire le Macanthos capable de telles choses quand il n’aspire qu’aux combats ?  

Paquets sous le bras, Thorn laisse le soin à la jeune femme de choisir quel sorte de plat elle souhaiterait manger. Lui n’est pas difficile, bien au contraire, en règle générale tout fait ventre et il est difficile de nier qu’il n’a pour l’heure d’yeux que pour elle de toute manière. Vêtu de son uniforme habituel, il tire enfin la porte d’un restaurant et invite galamment Reyna à entrer. Une fois à l’intérieur, il précise le nombre de convive à l’attention du serveur et il propose à la jeune femme de l’aider à retirer sa veste. Oui, pour sûr il est impossible de ne pas voir la bonne éducation du Macanthos, aussi bourru soit-il en temps normal. « Vous buvez du vin ? » qu’il ose demander malgré tout, histoire de pousser la galanterie à son paroxysme.  

GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Jeu 2 Mai - 13:49
« C’était la moindre des choses, que serait un membre du corps armé s’il décidait de ne pas défendre les citoyens ? » Tu souris à ces paroles, l’argent toujours aussi présent sur tes joues. Tu es charmée véritablement par l’allure du blond, mais quel romantique ne le serait pas devant cette chevaleresque intervention. Et innocente que tu es, tu sens déjà les prémisses d’un béguin enserrer ton cœur à mesure que les secondes défilent en sa présence. “Tout de même : Merci à vous d’être intervenu.” continues-tu, rayonnant toujours en sa compagnie. Récupérant ton bien et rassurée de son propre sourire, tu l’invites à partager un repas avec toi en remerciement. « Il serait bien impoli de ma part de refuser une telle invitation, même si ce serait plutôt à moi de vous faire l’honneur du paiement. Je ne serais pas contre partager un repas en votre compagnie Madame… ? » Il accepte et ton sourire se fait solaire, ravie de passer un peu plus de temps en sa compagnie. “Reyna. Appelez moi, Reyna.” Prénom sortant naturellement de ta bouche, tu ne dis mot sur ton nom de famille, ne connaissant que trop les dangers qu’il pouvait t’apporter. Il te sourit de nouveau, et tu repousses machinalement une boucle blonde derrière ton oreille. « Vous pouvez m’appeler Thorn. » “Thorn, donc.” Tu ne reconnais pas le nom, ses syllabes n’évoquant rien en toi. Pourquoi le devraient-elles quand aucun d’entre vous ne faisiez partie d’une branche majeure ? « Puis-je vous aider à porter l’un de vos sacs ? Ils ont l’air de peser un certain poids. » Tu clignes des yeux à la proposition et ouvres déjà la bouche pour poliment refuser quand voilà tous tes bagages déjà prit par le blond. Bon. Il était vrai qu’ils commençaient à te peser.

Nouveau compagnon à tes côtés, vous vous mirent en marche vers un petit restaurant que tu avais repéré précédemment. Le silence régna un court instant sur votre petite assemblée avant que, mise à l’aise par l’attitude courtoise de l’homme, tu ne te mettes à parler. De tout, de rien. Utilisant de grands gestes pour décrire tes histoires, évoquant ton frère de temps à autres. Vivante et expressive, tu souriais tout du long jusqu’à ce que votre destination vous apparue bien rapidement. L’endroit était tel qu’il t’avait semblé être : simple mais agréable avec une ambiance chaleureuse. Une fois entré, une table vous fut rapidement donnée et ta veste te fut retirée à l’aide de Thorn. Cette nouvelle marque de galanterie te fit fondre un peu plus. Assise et menu entre les mains, tu songeais à quoi manger quand ton compagnon s’adressa de nouveau à toi. « Vous buvez du vin ? » Tu souris de nouveau, semblant incapable de te départir de ton expression joyeuse. “Pas nécessairement, non. Mais je ne serais pas contre un verre aujourd’hui.” Une fois que votre choix fut fait, un serveur vient prendre votre commande et vous vous retrouvèrent tout deux dans une intimité illusoire. Tes doigts jouants machinalement avec un couvert, tu songeais à comment relancer la conversation avant de partir pour un simple : “C’est votre jour de repos aujourd’hui ?”

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Ven 3 Mai - 20:42

shine
bright
thorn & reyna

Elle rayonne, c’est une certitude. Chaque fois qu’il pose les yeux sur elle ou qu’il prononce un traître mot, la jeune femme ne fait que lui sourire de manière solaire. Il y a cette chaleureuse douceur qui émane d’elle au point d’empêcher le Macanthos de faire ce qu’il fait de mieux : être froid et paraître bourru. Enveloppé dans son uniforme militaire, il est tout le contraire en cet instant, serviable et prédisposé à rendre service. Non pas que Thorn soit du genre égoïste mais l’on ne peut pas non plus dire qu’il soit prêt à se faire chevalier servant pour n’importe qui. Elle le remercie avec une sincérité exacerbée, de celle qu’il est capable de reconnaître étant lui-même l’un de ceux qui ne mentent que rarement. Trop franc pour être traité de vil menteur, Macanthos ne fait que masquer les vérités dérangeantes par le biais de façades sans jamais prononcer l’éminent mensonge. D’ordinaire, il n’en a pour ainsi dire même pas besoin. « Ne me remerciez pas, c’était normal. » qu’il répond d’une voix posée en lui adressant un petit sourire. Il y a de ces personnes desquels l’on refuse poliment les remerciements, car ces personnes sont telles qu’elle pourrait vous remercier mille fois sans se lasser qu’elles jugeraient encore bon de le faire davantage, jamais certaine de s’être montrées suffisamment reconnaissante. La jeune femme blonde fait clairement partie de cette catégorie, c’est ce que se dit le capitaine, juste avant que le prénom inconnu ne lui soit révélé. « Reyna. ». Cela ne fait résonner aucune information au creux de sa caboche, n’émet pas d’alerte non plus. Il ne connait pas les arbres généalogiques par cœur, et les branches inférieures, comme la sienne, ne sont pas nécessairement les mieux vues au sein des familles respectives. Du moins pas assez pour que les prénoms ne soient connus de tous. Reyna Sielle est donc une parfaite inconnue à ses yeux, pourtant il aurait pu prêter attention à des détails, mais les seuls qu’il est alors capable de relever, ce sont la couleur de ses yeux, la blondeur de ses cheveux et cet air angélique qu’elle semble arborer peu importe la situation. Pour sûr, elle est argent, sans en avoir la certitude il le sait d’instinct, et peut-être aussi grâce à l’aisance avec laquelle elle a suggéré que la disparition de son sac ne serait pas une si grande affaire déplaisante.  

Sans attendre les protestations de la jeune femme, Thorn attrape les paquets les plus lourds et se met à les porter pour elle. C’est le moins qu’il puisse faire étant donné l’invitation de sa part. Il n’allait pas rester les bras ballants pendant qu’elle porterait toutes ses emplettes. Le silence qui les lie tandis qu’ils déambulent dans les rues se fait bientôt invisible. Il disparait à la seconde où Reyna prend les paroles, parlant de ci et ça, découvertes du jour ou même découvertes passées. Rien qui ne puisse lui permettre de découvrir son nom de famille. Visiblement, le blond en a même littéralement oublié comment il se prénomme lui-même. Elle évoque pourtant des membres de sa famille sans qu’il ne soupçonne pour autant ce qu’il se cache derrière. Si seulement Thorn savait qu’elle parlait d’un être qu’il connaissait bien. Du moins connu, car à cet instant Macanthos et Sielle ne se sont pas encore croisés à nouveau, après toutes ces années. Il ignore qu’elle est étroitement liée à ce dernier, sans doute n’aurait-il pas insisté, sans doute aurait-il décliné l’invitation dans le seul but de ne pas froisser Erebe. Un nombre important de peut-être pour des situations qui ne verraient probablement jamais le jour des suites de l’ignorance du Capitaine. Souriant à ses histoires, y participant même parfois, c’est dans cette humeur bon enfant et légère, chose qui arrive à point nommée après la journée du jour, qu’ils entrent dans le restaurant repéré par Reyna un peu plus tôt. Ce restaurant, Thorn ne le connait pas et s’y laisse guider, constate non sans une pointe de soulagement que l’uniforme n’est pas jugé en ce lieu. Il pourrait, mais le Macanthos n’a d’yeux que pour la fille solaire, au point d’en oublier jusqu’à l’existence des Rouges qui s’affolent malgré tout autour d’eux avant de les laisser tranquille. En temps normal, Thorn ne leur adresserait même pas un regard, mais pas aujourd’hui, il se force ou n’en a pas conscience. Carte des vins en mains, il s’interroge sur son choix avant de demander innocemment à Reyna si elle boit du vin, ce à quoi elle répond sur un ton aussi angélique que précédemment qui l’intrigue d’autant plus. Comment une âme aussi pure pouvait se promener seule en ces rues sommes toutes malfamées ? Choix fait sur le vin ainsi que sur le plat, ils se retrouvent enfin seuls dans une atmosphère des plus simplistes et intimistes. Sur le moment, Thorn aurait pu en être gêné mais ce n’est pas le cas, il n’a pas pour habitude de reculer devant les obstacles. « Hélas non, les jours de repos sont rares au sein de l’armée, je rentrais chez moi lorsque ma route a croisée la vôtre. Cela dit, ce n’est pas pour me déplaire, je dois bien admettre apprécier votre compagnie. ». Il sourit, verre de vin conservé entre ses doigts avant qu’il ne vienne le faire tinter délicatement contre celui de la blonde, sans oublier de la regarder droit dans les yeux, de ses prunelles bicolores. « Et vous ? Vous êtes de passage à Aureus ? ». A en juger par les achats effectués, quand bien même il n’était pas rare de voir des jeunes filles de bonnes familles remonter chez elles avec de multiples nouveautés.  


GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Mer 8 Mai - 20:31
« Hélas non, les jours de repos sont rares au sein de l’armée, je rentrais chez moi lorsque ma route a croisée la vôtre. Cela dit, ce n’est pas pour me déplaire, je dois bien admettre apprécier votre compagnie. » Un gris délicat recouvre tes joues devant le compliment, véritablement flattée des paroles du blond. Tu n’as pas de type, préférant tout aussi bien les hommes que les femmes, et les hardis que les timides. Mais, assise en face du militaire, en face de Thron, tu te devais bien d’avouer que tu te trouvais ridiculement charmée par lui. “Vous dites ça à toutes les demoiselles que vous croisez ou bien suis-je spéciale ?” demandas-tu d’un air mutin, un petit sourire taquin sur les lèvres alors que son verre et le tien tintèrent l’un contre l’autre. Tout aussi angélique que tu sois, tu n’es pas ignorante de tes charmes, pas plus que tu ne l’es de la lente danse de la séduction. Quoi qu’on puisse en penser, tu aimais trop les gens pour être restée intouchée bien longtemps.

La discussion continu doucement alors que vous attendiez vos assiettes. Lui parler était facile, presque naturel et tu ne t’en privais pas. « Et vous ? Vous êtes de passage à Aureus ? » Tu lui souris. Un beau sourire joyeux et radieux, comme si c’était la plus belle question qu’on t’ait posé. “Oui, j’ai de la famille à la capitale et comme mon métier me permet de voyager facilement, je suis passée leur faire une petite visite.” Petite visite qui semblait s’éterniser avec le temps, ton frère ne semblant nullement vouloir te voir partir. Peut-être allais-tu rester jusqu’à la fête nationale finalement ? “Et si ce n’est pas trop présomptueux de ma part, accepteriez vous de passer un peu de ce temps en ma compagnie ?” demande timide avec un sourire hésitant, alors qu’arrive vos plats. “J’apprécie beaucoup votre compagnie, pour le peu que j’en ai profité et j’aimerais vous connaître un peu plus.” Plats déposés devant vous, tu te mis à manger doucement, tes joues conservant ce teint argenté par la gêne.

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Sam 18 Mai - 18:22

shine
bright
thorn & reyna

Apprécier la compagnie de quelqu’un. Le militaire est bien sincère lorsqu’il le dit à Reyna dont il ignore le nom de famille. S’il le connaissait, peut-être aurait-il vu les choses différemment. Ou peut-être pas. S’il croisait Erebe qu’il n’avait pas vu depuis dix ans, il n’en aurait sûrement strictement rien à faire, en tout état de cause. Pour l’heure, l’interrogation de la blonde n’a que le don de le faire sourire davantage. Fronçant les sourcils d’un air joueur, sourire toujours perché à ses lèvres, sa réponse est toute trouvée. « Une question à double tranchant que celle-ci. Un homme souhaitant définitivement vous avoir dans ses draps dirait que vous êtes spéciale. Un homme qui n’a cure des apparences choisirait la pseudo-sincérité en annonçant qu’il dit chose pareille à toute jolie jeune femme qu’il croise. ». Il prend une gorgée de vin. « Je fais plutôt parti de ceux qui diraient qu’ils s’adaptent à chaque situation mais qu’ils pensent sincèrement leurs paroles adressées à leur interlocutrice qui se trouve en face d’eux ». Thorn sait manier les stratégies. Il n’est pas aussi fin stratège que fine lame ou fine arme mais il sait se débrouiller dans certaines circonstances, et le blond en mettrait sa main au feu que de dire que Reyna est en train de jouer au jeu de la séduction avec lui. Un jeu auquel il s’adonne innocemment en retour alors qu’ils attendent leurs plats, répondant à ses questions et lui en posant d’autres. Ainsi va la discussion durant de longues minutes jusqu’à ce que la raison de la venue de la jeune femme à Aureus ne se fasse entendre. L’engouement de la jeune femme est tel qu’il ne peut s’empêcher de sourire à son tour face au rayon de soleil qu’elle représente. Lumineuse, elle est littéralement lumineuse, si bien que l’on serait capable de déplacer monts et merveilles pour tout lui offrir, seulement pour être en mesure de la voir sourire davantage, encore et encore. Et si ce n’est pas trop présomptueux de ma part, accepteriez-vous de passer un peu de ce temps en ma compagnie ? Tandis qu’il souriait face à sa réponse concernant sa famille, la question suivante le pris un peu de court. Billes hétérochromes légèrement écarquillées, il boit une nouvelle gorgée d’alcool sans quitter le regard timide de l’argentée.

Les plats sont posés devant eux et il penche doucement la tête, servant un nouveau verre à Reyna sans le remplir en entier comme le veut l’étiquette qu’il ne connait que trop bien. J’apprécie beaucoup votre compagnie, pour le peu que j’en ai profité et j’aimerais vous connaître un peu plus. Avec lenteur, Macanthos sourit à l’invitation pour ainsi dire ouverte et opine du chef en attrapant sa fourchette. « Cela me ferait très plaisir. Peut-être pourrais-je vous aider à ramener ces paquets jusque chez vous ? Ou faire appeler un domestique capable de s’en charger ? Si vous souhaitez vous promener un peu plus dans la capitale, cela sera peut-être plus pratique ? ». Le ton de l’interrogation est donné car Thorn ne souhaite nullement imposer quoi que ce soit à la jeune femme, et d’une certaine manière, elle parait si innocente et fragile qu’il se refuse de la brusquer, quand bien même il la sente capable de se défendre seule…  


GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Lun 20 Mai - 15:11
Tu souris en l’entendant parler, une lueur d’amusement taquine dans le regard. Il parle beaucoup cet homme et il parle bien. Suffisamment pour te ranger à ses flatteries alors qu’il n’a nullement répondu à ta question. Peut-être que ce mystérieux militaire avait-il reçu une tout aussi noble éducation que toi, finalement ? “Ainsi vous êtes donc un homme adaptable, Monsieur Thorn ?” lui demandes-tu doucement, innocemment, tes yeux brillant d’amusement à peine contenu. “Cela veut-il dire que vous ne désirez pas me voir dans vos draps et portez un grand intérêt à votre image ?” Tu te fais créature mutine avec ton visage d’ange, riant intérieurement de plaisir face à cette conversation qui dérive sur des plaisanteries taquines. Du haut de tes vingt années, nombreux sont ceux qui te pensent être la pureté même sur cette terre, derme et cœur intouché par des mains mortelles. Il n’en est rien. Fervente fidèle de l’Amour, ton cœur est un temple accueillant tous ceux désirant y entrer, ton corps l’autel avec tu pris. Tu as depuis longtemps connue l’extase du Désir et la brûlure de la Passion. Tu n’en éprouvais aucune honte. Pourquoi le devrais-tu quand chaque partie était consentant et n’avait éprouvé que plaisir et plénitude ? Pourquoi être honteuse quand tu croyais être une mission divine que de répandre l’amour qui ta été confié ? Et tu aimais. Tu aimais plus que de raison, plus que ton cœur pouvait le supporter et le contenir. Partager ton amour était alors pour toi un plaisir et une échappatoire.

La conversation continue pourtant, naturellement, échappant presque à votre contrôle pour arriver sur des détails personnels mais néanmoins vagues. Avais-tu de la famille en ville ? Restais-tu longtemps à la capitale ? Un climat serein s’est installé tout autour de vous, détendus que vous êtes par la présence de l’autre. Tant et si bien, qu’alors que vos plats arrivent enfin, tu oses lui demander de passer un peu plus de temps en sa compagnie une fois ce repas fini. Tu n’insinues rien de par cela, souhaitant juste profiter un peu plus de sa présence, respectant parfaitement le “non” qu’il pourrait te donner. Mais il sourit et avec lui, le tien grandit à son tour. « Cela me ferait très plaisir. Peut-être pourrais-je vous aider à ramener ces paquets jusque chez vous ? Ou faire appeler un domestique capable de s’en charger ? Si vous souhaitez vous promener un peu plus dans la capitale, cela sera peut-être plus pratique ? » “Un domestique serait parfait, oui merci.” répondis-tu, radieuse à l’idée de passer un peu plus de temps en la compagnie du blond, notant qu’il vient d’une famille suffisamment prestigieuse pour employer des domestiques. Un sourire taquin apparaît soudainement sur tes lèvres alors que tu oublies un instant ton assiette au profit de l’inconnu. “Maintenant, n’est-ce pas à mon tour de vous poser quelques questions ? Il me semble que vous monopolisez un peu trop la discussion, Monsieur Thron…” plaisantes-tu doucement d’un air joueur. “Avez-vous également de la famille à Aureus ?”

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Sam 25 Mai - 18:26

shine
bright
thorn & reyna

Le charme qu’elle lui fait est sans équivoque et le jeune homme se rend progressivement compte de sa méprise à la croire aussi fragile qu’elle peut le prétendre. L’innocence même qui se dégage de Reyna est telle qu’il ne la pensait pas, à tort, capable de flirter ouvertement avec lui. Sans doute est-ce pour cela qu’il poursuit la manœuvre, se perdant dans de belles palabres dont il se sait pertinemment capable quand il le souhaite. Loin de ces airs froids qu’il se donne, Thorn est en cet instant plus souriant et léger qu’il ne l’est d’ordinaire. Sûrement est-ce à cause des rayons solaires qui se dégagent de la jeune femme. Ou peut-être se sent-il tout simplement bien en sa présence. Ainsi vous êtes donc un homme adaptable, Monsieur Thorn ? Cela veut-il dire que vous ne désirez pas me voir dans vos draps et portez un grand intérêt à votre image ? L’utilisation des belles phrases, cette manière de tourner les mots n’est autre que le signe d’une éducation semblable à la sienne et qui lui fait écho. Il sourit, d’un sourire amusé et toujours aussi élégant, empli de mystère et de ce jeu de séduction auquel ils se donnent tous les deux. Verre de vin entre les mains qu’il sirote entre deux réponses, le militaire se fait malicieux et penche la tête sur le côté sans la quitter du regard. « Je porte en effet un grand intérêt à votre image Mademoiselle Reyna, quant à oser dire que je ne voudrais pas vous avoir dans mes draps, ce serait donner beaucoup trop d’importance à un morceau de tissu. Au contraire, vous voir vous y glisser les rendrait décidément bien plus accueillants, même si mes yeux ne sauraient alors se départir de vous… ». Quitte à mettre les deux pieds dans le plat, autant le faire avec galanterie. Cette galanterie, d’ailleurs, ne le quittait plus. Tout le long du repas, le blond se fit des plus agréables en réponse à la lumière émanant de Reyna. La seule ombre au tableau qui aurait pu ternir tout ça réside dans le nom de famille qu’ils portent tous deux. Probablement aurait-il dû le lui demander, probablement aurait-il dû faire en sorte de s’assurer qu’il ne tomberait pas dans des filets dangereux, mais à trop observer le sourire lumineux, Thorn a bien fini par se perdre. Instinct de séducteur réveillé d’un coup de regards échangés, de ce genre de soirée qu’il ne pensait pas obtenir alors qu’il espérait rentrer. Que le destin se fait bien loin d’être subtil lorsque l’on s’y attend le moins.

Le dîner se déroule dans la plus douce des harmonies, toute trace de violence littéralement évincée du capitaine de l’armée, comme s’il était incapable d’une telle chose. Le caractère bourru de Thorn ne retrouve toutefois sa place qu’à chaque fois que les serveurs s’immiscent un peu trop dans leur bulle de lumière pour leur proposer toujours plus de mets ou de verres raffinés. Lorsque la proposition et surtout l’envie de Reyna de passer plus de temps avec lui tombe, il ne peut que donner une réponse positive à l’invitation. S’en suit alors une toute nouvelle proposition digne d’un gentleman capable de faire la cour à une potentielle fiancée et il opine du chef pour acquiescer. « Je vais faire envoyer une missive. » qu’il indique à la jeune femme avant de héler un serveur qui, selon lui, sert enfin à quelque chose de correct. Celui-ci s’exécute aussitôt, un domestique attendrait à la sortie pour récupérer les paquets concernés. Rapidement, l’air taquin de Reyna reprend du service et les questions se font alors curiosités le concernant lui. Par réflexe, Thorn ne peut s’empêcher de rire doucement après avoir enfin terminé son verre d’alcool. « Ma famille est bien à Aureus, oui, j’y suis né et y ai toujours vécu. C’était une évidence pour moi de rester ici, tout comme de parvenir à obtenir une place en tant que militaire. J’espère d’ailleurs que mes airs froids et la violence de mes gestes plus tôt dans la soirée ne vous ont pas donné une mauvaise image… J’ai tendance à être très sérieux dans mon travail. ». Une vérité, franchise qui s’échappe de ses lèvres sans qu’il n’en ressente aucune réelle gêne. De toute manière, mentir n’a pas sa place en cet instant. Pourquoi le ferait-il ? Le dîner continue dans cette même lancée qui est la leur depuis le début de leur entrevue puis lorsque vient l’heure de régler l’addition, il se charge lui-même de la régler finalement dans sa totalité. « Je sais que l’on avait dit que vous m’invitiez, mais j’insiste, par pure galanterie je ne peux vous laisser régler la note. » qu’il sourit en lui adressant un clin d’œil charmeur, se levant déjà de table pour venir lui reculer sa chaise et ensuite mieux récupérer les paquets encombrants à destination du domestique se trouvant au-dehors. « Vous avez une idée de ce que vous aimeriez faire ensuite en ma compagnie ? » qu’il demande alors à son oreille pendant qu’il se redresse, paquets en mains.    


GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Dim 26 Mai - 21:24
Personnalité solaire, tu souris et t’amuses en la compagnie de Thorn. Tu ris, parles et taquines avec le naturel du soleil dansant malicieusement dans le ciel. Tu es charmante en vérité et tu n’en as que peu conscience, innocente que tu es. Tu illumines, rayonnes, irradies d’une lumière tout à la fois divine et mortelle.  me pure, ton corps n’en a pas moins depuis longtemps connu le péché de la chair et de l’amour. Et sentant les prémices d’un béguin commencer à enserrer ton coeur, il te semble que tu ne serais pas contre partager ton corps et tes draps l’espace d’un instant. Alors tu flirtes doucement, charmante créature, l’attirant dans tes doux filets de satin. « Je porte en effet un grand intérêt à votre image Mademoiselle Reyna, quant à oser dire que je ne voudrais pas vous avoir dans mes draps, ce serait donner beaucoup trop d’importance à un morceau de tissu. Au contraire, vous voir vous y glisser les rendrait décidément bien plus accueillants, même si mes yeux ne sauraient alors se départir de vous… » Tu ris à ses paroles, ne pouvant t’en empêcher. Tu ris, ravie et amusée, de le voir continuer votre conversation et retourner de nouveau tes mots contre toi-même. Préliminaires d’un innocent jeu de séduction, tu lui souris, espiègle, brillante de ta jeunesse et de ton attrayante pureté. “Vous me flattez, Monsieur Thorn, mais je serais bien désolée de vous piquer ainsi votre lit. Où dormiriez vous alors si j’occupe vos draps ?” demandes-tu innocemment, tête légèrement penchée et un sourire taquin sur les lèvres. Douce provocation que voilà, quand tout deux aviez parfaitement en tête ce que l’autre sous-entendait.

La conversation continue et tu oses demander à l’inconnu de passer un peu plus de temps en sa compagnie, séduite par son humour et par son sourire et curieuse d’en savoir plus sur le mystérieux Thorn. Et quand il accepte, ton sourire s'agrandit comme s’il venait de te faire le plus beau cadeau du monde. Et dans ton charmant esprit, c’était le cas, car en cet instant rien ne te faisait plus plaisir que de passer du temps en sa compagnie. Avec ton autorisation, le blond hèle donc un serveur pour lui faire délivrer une missive. La conversation continue donc une nouvelle fois et c’est toi qui la dirige maintenant, posant des questions d’un air malicieux. « Ma famille est bien à Aureus, oui, j’y suis né et y ai toujours vécu. C’était une évidence pour moi de rester ici, tout comme de parvenir à obtenir une place en tant que militaire. J’espère d’ailleurs que mes airs froids et la violence de mes gestes plus tôt dans la soirée ne vous ont pas donné une mauvaise image… J’ai tendance à être très sérieux dans mon travail. » Tu clignas des yeux un instant, ne t’attendant pas à cela. “Oh ne vous inquiétez pas pour ça ! J’ai de la famille dans l’armée alors je comprends que la violence est une partie nécessaire à votre travail.” même si tu souhaiterais qu’il n’en fut rien, t’inquiétant toujours pour eux, où qu’ils puissent être. “De plus, je trouve ça admirable que vous ne lésinez pas sur les moyens. Et si je peux être parfaitement honnête” continuas-tu d’un sourire en coin malicieux. “j’ai trouvé votre prestation parfaitement séduisante.”

Le repas se termine tranquillement et bientôt vient l’heure de payer l’addition. Te levant doucement pour payer comme tu l’avais promit, tu te fies arrêter par un geste du blond. « Je sais que l’on avait dit que vous m'invitiez, mais j’insiste, par pure galanterie je ne peux vous laisser régler la note. » Tu rias au clin d’oeil et au sourire charmeur, séduite malgré toi par son attitude. “Et bien dans ce cas, je n’aurais plus qu’à payer la fois prochaine.” souris-tu d’un air timide, proposition sous-entendu doucement. Thorn se leva, venant tirer ta chaise et t’aidant à te lever avant de souffler à ton oreille, te faisant légèrement frissonner. « Vous avez une idée de ce que vous aimeriez faire ensuite en ma compagnie ? » Te redressant, tu lui adressas un grand sourire innocent alors que vous vous dirigiez vers la sortie. “J’ai pas mal d’idées, en effet. Mais je crois qu’une balade dans les rues de la ville ou bien au parc nous aidera à bien digérer.” suggèras-tu alors qu’il donnait tes paquets au domestique venu pour vous. “Nous verrons bien ensuite si nous avons envie de faire autre chose.”

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Dim 2 Juin - 15:37

shine
bright
thorn & reyna

Sous-estimer une jolie fleur comme elle est, certaines âmes ont dû se prendre dans ses filets sans même s’en rendre compte. Sans doute est-ce ce qu’il lui arrive quand il observe le sourire mutin de la jeune femme, quand le flirt s’immisce entre eux le plus naturellement du monde. Thorn n’en est pas à sa première tentative de séduction, bien au contraire, il est un fervent habitué des relations sans lendemain. Du moins pour l’instant, car il ne se doute pas que tôt ou tard cette attitude finirait par lui éclater littéralement au visage. Vous me flattez, Monsieur Thorn, mais je serais bien désolée de vous piquer ainsi votre lit. Où dormiriez-vous alors si j’occupe vos draps ? La réponse le fait sourire en coin, amusé par le jeu qui est le leur et dans lequel il se laisse définitivement emmener. « Tout dépend de ce que vous souhaiteriez, si vous préférez dormir seule ou accompagnée. » qu’il rétorque alors, loin de se laisser démonter ou être à court d’arguments. Le blondinet en a toujours à revendre quand il est de bonne humeur. Malgré cette tentative de flirt supplémentaire, la discussion reprend des airs de bavardages mondains lorsque la question des familles est mise en jeu. Pour autant, ni lui ni elle ne semblent enclins à partager les noms qui sont les leurs, preuves irréfutables de leurs origines argentées qu’ils se soupçonnent l’un l’autre. Le teint ne rosit pas suffisamment pour laisser penser à des origines rougeoyantes. Macanthos ne se serait pas intéressé de la sorte à la demoiselle si les origines étaient aussi douteuses. Il ignore en revanche que le nom de famille porté par cette dernière était loin d’entrer dans les louanges de potentielles fiançailles.

L’attrait de la violence pour les Macanthos n’est un secret pour personne, et sûrement est-ce la première fois que Thorn s’inquiète de la manière dont celle-ci pourrait être perçue. S’il s’en inquiète il ne la regrette toutefois pas, pertinemment conscient que dans le cas qui a été le leur, elle n’a été que purement nécessaire. Soulagé d’entendre Reyna lui dire qu’elle comprend, le blond ne peut toutefois retenir un nouveau sourire de venir étirer les traits de son visage. « L’était-ce vraiment ? » qu’il murmure au séduisant, soudainement penché en avant vers elle avant de reporter ensuite son attention sur leur dîner. Dîner qui se termine, bourse d’argent s’échappant déjà des mains masculines bien qu’ils avaient convenu d’une invitation de la part de la jeune femme. L’invitation n’est que mieux reportée et Thorn ne peut alors qu’acquiescer discrètement, nouveau clin d’œil adressé à son attention. Une fois l’addition payée, le militaire revient faire preuve de galanterie en tirant sur la chaise de Reyna et l’invite à le suivre. « Allons donc faire une promenade dans les allées de verdure, cela fait longtemps que je n’y suis pas allé. ». Son travail ne lui accordait que de rares moments de répits, si bien qu’il avait tendance à profiter de chacun d’eux comme s’ils étaient les derniers. Sa condition de Macanthos ne lui déplait pas, mais Thorn n’a jamais pu nier le côté bien trop rigide de leur éducation. Faisant office de guide, le domestique fuyant avec les paquets confiés, le blondinet mène Reyna jusqu’aux abords du parc dans lequel ils pénètrent. Ils profitent du climat qui se maintient et de la pollution qui n’est pas aussi forte en cet endroit, plus ils se rapprochent des hauts d’Aureus. Il en apprécie la simplicité du moment, n’ayant nullement menti en mentionnant à la jeune femme qu’il n’avait pas foulé le sol empli de verdure depuis une éternité. Avec discrétion, à mesure qu’ils progressent tous deux dans les allées boisées, Thorn se rapproche de la silhouette féminine, ses doigts effleurent plusieurs fois d’affilées les siens avant qu’il ne détourne leur attention vers quelques oiseaux voletant au-dessus d’eux. Une manière bien discrète de provoquer un rapprochement quand en réalité il n’est pas certain de savoir comment faire avec elle. Elle quoi parait si douce et innocente. Comme un éternel rayon de soleil face à la nuit. Il leur faut finalement attendre un élan chevaleresque de la part de Thorn pour qu’il ne se décide à attirer la jeune femme dans une allée invisible. Dissimulés derrière les arbres en riant, l’attirant à lui, l’une de ses mains vient caresser délicatement la peau fine et douce de la joue féminine. « Vous avez l’air tellement innocente Reyna, je ne vous cache pas en être un peu perturbé… J’aurais presque peur de vous casser. ». Une franchise qui se veut maladroite mais qu’il ne peut retenir. « Pourtant je sens la force qui vous anime. C’est… Intriguant. » qu’il précise néanmoins en souriant doucement, ses yeux étranges posés dans les siens.    


GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Sam 22 Juin - 20:05
« L’était-ce vraiment ? » Sourire mutin aux lèvres, comme tu parais innocente même avec cette expression. Tu rayonnes de la pureté de ton âme alors que depuis bien longtemps ton corps et ton cœur ne l’étaient plus. C’était peut-être ce qui faisait ton charme ? Cette pureté solaire d’un rayon de soleil matinal réchauffant sans jamais brûler. Et c’était de cette étrange innocence que tu irradias alors même que le ton de votre conversation laisserait à rougir. Mais pourquoi devrais-tu être gênée quand l’homme en face de toi te plaisait et que tu lui plaisais tout autant ? Tu n’as jamais compris quel était le mal à aimer. Pourquoi s’interdire l’amour ? Pourquoi s’interdire la passion, le désir, le bonheur quand il suffisait de tendre la main pour le saisir ? Tu ne comprenais pas. Tu ne comprenais pas ton père qui vous prêchait des modèles de vertus alors que Mère et lui-même dansaient dans des bras différents chaque soirs. Tu ne comprenais pas ton frère, qui au lieu d’essayer de trouver le meilleur partie de ce qui lui restait de célibat, s’enfermait dans son malheur, refusant de l’aide, se martyrisant pour ce qu’il voyait comme étant un péché. Tu ne comprenais pas et ne voulais pas comprendre si cela avait brisé le cœur de ton frère. Tu respectais ses choix, mais ne les comprenais décidément pas. Alors c’est sans gêne, sans honte ni regret que tu flirt avec cet homme qui t’attire. “Extrêmement …” chuchotas-tu doucement, à son intention, consciente du lieu où vous vous trouviez malgré l’intimité de l’ambiance.

La conversation et le repas continuèrent dans un naturel qui semblerait presque étrange pour ces deux inconnus que vous étiez. Mais même si passer l’éternité à échanger flirt sur flirt avec Thorn ne te dérangerait pas, personne ne peut rien contre le temps et bientôt arrive la fin du dîner. Que faire à présent ? Tu souhaitais passer un peu plus de temps en sa compagnie, comme tu le lui avais dit plus tôt, mais ne savais réellement que faire à ses côtés. Rien qui ne nécessite un abris pour des regards indiscrets, en tout cas. Et c’est sous la provocation d’un murmure suave grisant tes joues que tu proposas, un peu au hasard, une balade dans le parc. « Allons donc faire une promenade dans les allées de verdure, cela fait longtemps que je n’y suis pas allé. » Tu lui sourias, joyeuse qu’il ait accepté ta proposition, même si c’était sûrement juste pour te faire plaisir. “Oh, vous allez voir c’est charmant et silencieux ! Nous serons bien tranquilles pour continuer à discuter.” T’exclamas-tu d’un air heureux alors que tu confiais tes différents paquets au domestique venu spécialement pour toi. Faisant office de guide, même si tu connaissais déjà le chemin, tu te laissas entraîner à la suite du blond qui se voulait chevaleresque. Le parc est tel que dans tes souvenirs, visité quelques jours à peine en compagnie de ta douce Keira. Mais la conversation est tout autre à présent et vous discutez de tout et de rien, profitant de la plénitude et de ce refuge contre la pollution ambiante que tu n’avais jamais apprécié. A travers toute la balade, tu sens les doigts du blond t'effleurer plusieurs fois, mais ne réagis pas, trouvant ce petit jeu de séduction bien agréable et excitant. Tu ne réagis pas, non, le laissant faire à la place, te demandant si l’attirer dans un coin sombre du parc serait trop s’avancer. Mais tu n’as pas à le faire car, caché à l’abris des arbres, riant encore d’une anecdote, l’Argent t’attira à lui d’un sourire plein de fossettes. « Vous avez l’air tellement innocente Reyna, je ne vous cache pas en être un peu perturbé… J’aurais presque peur de vous casser. ». Tu clignas des yeux à cet aveux, ne t’attendant pas à de telles paroles venant de cet homme qui t’avait semblé si sûr de lui. « Pourtant je sens la force qui vous anime. C’est… Intriguant. » Tu souris contre cette main qui caresse presque tendrement ta joue. Tu es tout autant amusée que tu es charmée par sa sollicitude. Nulle vexation en ton cœur pourtant, face à ce que beaucoup aurait prit pour une insulte quand à leur force. Pourquoi y en aurait-il quand Thorn ne s’inquiétait que pour ton bien-être. Tu ne voyais là, non pas une marque de condescendance de sa part, mais une preuve qu’il t’appréciait suffisamment pour s’inquiéter pour toi. Alors au lieu d’indignation, tu répondis simplement doucement : “Et qu’est-ce qui vous fait croire que je me casserais aussi facilement, Monsieur Thorn … ?” avant de te dresser sur la pointe de tes pieds et de venir lentement poser tes lèvres sur les siennes.

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Dim 7 Juil - 17:49

shine
bright
thorn & reyna

Oh, vous allez voir c’est charmant et silencieux ! Nous serons bien tranquilles pour continuer à discuter. Il n’en doute pas, pas en étant accompagné de sa présence. Une présence visiblement bien trop charmante et pure qui le repoussait jusque dans ses retranchements. Il ne se serait pas cru si cordial et si gentleman, le Macanthos aux allures d’ordinaires bourrues. Bon nombre de personnes de la Haute le considéraient même parfois comme un peu trop fermé en public, quand en réalité se cache un bon vivant à l’intérieur. Thorn cherche simplement à parfaire cette image de droiture que lui impose l’armée, mais cette image n’avait pas sa place ici en face de Reyna. Elle était de rigueur pour les rouges, mais pas pour elle. Pollution hors d’atteinte au creux de ce parc empli de vert, le blondinet se rend compte qu’il avait presque oublié l’effet que cela faisait, d’être entouré d’autant d’arbres et de feuillages. Endroit idéal pour se ressourcer, sans doute y retournerait-il à d’autres occasions tant cet environnement lui permettait de souffler. A moins qu’il ne s’agisse encore une fois de la douce présence à ses côtés. Une présence qu’il effleure du bout des doigts chaque fois qu’il en a l’occasion, même si les prunelles étranges se posent sur le ciel et les oiseaux, ou encore sur les buissons dont les fleurs commencent à se fermer pour la nuit à venir, soleil déclinant sur l’horizon qu’ils ne pouvaient réellement voir. Tandis que leurs voix résonnent doucement, ne croisant que quelques rares promeneurs, il finit par l’attirer sans prévenir au carrefour d’un petit chemin escarpé. Rieur, il les camoufle au beau milieu des feuilles, entourés de cette verdure qu’ils sont venus cherchés, et alors s’envolent des mots emplis d’honnêteté. Délicatement, ses doigts viennent trouver la joue féminine et il esquisse un sourire, refusant de passer pour un jeune homme déplacé. Il sent bel et bien la force présente en Reyna et n’en est que plus intrigué encore, sans stopper son geste. Et qu’est-ce qui vous fait croire que je me casserais aussi facilement, Monsieur Thorn … ?

Question légitime, quand il sait combien les apparences peuvent être trompeuses, pour lui-même jouer un rôle la majeure partie du temps. Du moins, un soupçon de rôle, car Thorn reste un Macanthos digne de ce nom. Un Macanthos qui ignore flirter avec une Sielle. Et qui ignore encore que par la suite, il ferait pire que flirter. Lèvres entrouvertes et sourire au coin de ces dernières, il s’apprête à répondre lorsque la jeune femme se met sur la pointe des pieds pour venir poser ses lèvres contre les siennes. Incapable de ne pas y répondre, cœur battant plus vite à cause de l’excitation, Thorn fait glisser lentement ses mains sur la taille de Reyna et prolonge le baiser avec plus de passion sans se montrer pressé. Il profite du silence des lieux et du doux parfum de l’herbe fraîchement coupée. Il s’inonde de ce moment d’accalmie et sourit une nouvelle fois, reculant à peine son visage pour mieux l’observer de ses yeux dépareillés. « Je ne saurais dire. Votre douceur sans doute ? Mais peut-être vous sous-estime-je un peu trop... Auquel cas je vous prie de me pardonner… Et vous prie de me démontrer mon erreur. ». Un fin murmure envolé de ses lèvres uniquement pour elle, tandis que ses mains se pressent dorénavant dans le bas de son dos pour la rapprocher davantage de lui. Avec lenteur, ces mêmes mains glissent sous les tissus pour mieux caresser la peau douce de son dos et chercher à savoir si elle frissonne au moindre de ses contact, tout comme lui a frissonné au toucher de leurs lèvres scellées. « Je serais tenté… » qu’il reprend avant de revenir lui voler un baiser. « De rester cacher ici pour profiter des parfums naturels, mais je ne suis pas sûr que vous en ayez envie… ». Peut-être préférerait-elle poursuivre entre les murs rassurants d’un appartement, pour ne rien risquer. Oui, peut-être.  



GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Ven 12 Juil - 20:36
Là, cachée sous le feuillage des arbres et par les buissons verdoyant, tu te sentais parfaitement bien. Tu flirtais ouvertement avec cet inconnu qui répondait coup sur coup à chacune de tes taquineries. Le courant était tout de suite passé entre vous, à un point qui t’étonnait même. Mais tu ne t’en inquiétais pas. Pourquoi le devrais-tu quand il riait et souriait avec toi de cet air complice qu’ont les amis de longue date ? Peut-être le seriez vous, peut-être l’aviez-vous été ? Dans une précédente vie ou dans une vie prochaine ? Tu ne savais pas, mais Thorn était déjà cher à ton cœur. Il te serait bien difficile d’en rester là avec lui, de ne plus prendre contacte, mais tu le ferais s’il le désirait. Mais pour l’instant, vous n’en étiez pas là. Non, pour l’instant, ton corps se pressait doucement contre le sien alors que tes lèvres rencontrèrent les siennes dans un lent baiser, mettant un instant terme à vos chamailleries séductrices. Pas de papillons dans ton ventre, pas de brasier ni d’explosions non plus. Juste le doux et réconfortant feu d’une soirée d’été, chaleureux et protecteur. Celui qui brûle doucement, lentement et qui dur toute la nuit. Pourquoi rechercher la courte passion quand on pouvait avoir l’endurante tendresse ? Et voilà que Thorn y répondait et les flammes grandirent doucement, t’arrachant un frisson en même temps que ses mains vinrent courir sous ta robe. Par vengeance, tes mains vinrent trouver ses cheveux, s’y glissant doucement et y créant quelques débraillement. « Je ne saurais dire. Votre douceur sans doute ? Mais peut-être vous sous-estime-je un peu trop... Auquel cas je vous prie de me pardonner… Et vous prie de me démontrer mon erreur. » Tu rias doucement, toujours aussi charmée par l’attention qu’il te prodiguait. “Vous êtes un homme charmant, Monsieur Thorn et je vous remercie de votre sollicitude …” lui dis-tu avec un petit sourire en coin. “Mais je commence à me demander …” Tu te dressas de nouveau sur la point des pieds et vient lentement tirer sur sa lèvre inférieur. “Si votre bouche est capable d’émettre autre chose que de jolies paroles …” Moue mutine fermement en place, tu le regardes de tes grands yeux pleins d’innocente malice.

« Je serais tenté… » qu’il reprend avant de revenir te voler un baiser que tu lui donnes avec plaisir. « De rester cacher ici pour profiter des parfums naturels, mais je ne suis pas sûr que vous en ayez envie… » Tu ris de nouveau un instant, choisissant de ne rien répondre cette fois, te contentant de lui prendre sa main et de l’attirer un peu plus loin dans les jardins. Doucement, tu le pousses derrière un buisson, souriant toujours tout aussi joyeusement, avant de venir prendre place sur ses genoux. Tes mains vinrent trouver sa nuque, doigts jouant doucement avec les courts cheveux s’y trouvant. “Ici est parfait …” rias-tu avant de revenir l’embrasser.

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Sam 13 Juil - 19:50

shine
bright
thorn & reyna

Il n’est pas certain d’être aussi gentleman habituellement, et pourtant c’est bel et bien ce qu’il est en cet instant avec elle. Presque chevaleresque pour ainsi dire. Sûrement est-ce à cause de son rayonnant sourire qui l’a touché en plein cœur. Peut-être est-ce la facilité déconcertante avec laquelle ils se parlent et se sont parlés ? Thorn ne saurait vraiment le dire, mais il y a chez Reyna quelque chose de doux et de léger qu’il le fait rester. Vous êtes un homme charmant, Monsieur Thorn et je vous remercie de votre sollicitude… Les manières des Argents, celles-là mêmes qu’ils mettent en pratique sans en sourciller. Certains rouges pourraient bien s’en moquer, mais pas ici, pas dans cette allée boisée quand il n’y a personne pour les espionner. Pas à cette heure-ci, tout le monde est rentré dans sa maisonnée. Mais je commence à me demander … Elle se redresse à nouveau sur la pointe des pieds, vient tirer avec douceur sur sa lèvre inférieure, geste qui le fait frémir de douceur et d’envie, chaleur se creusant à son bas-ventre au point de presque en avoir après la mécanique réveillée si facilement. Si votre bouche est capable d’émettre autre chose que de jolies paroles … De jolies paroles ? Thorn n’est pas réputé don juan, il ignorait même être capable de faire des phrases aussi pompeuses, l’allusion de la jeune femme le fait donc sourire et rire doucement. Ainsi donc elle n’était pas aussi fragile que l’image qu’elle renvoyait. Une image si pure, si innocente que le capitaine avait été forcé de lui avouer craindre de la casser quelques minutes plus tôt. Lèvres contre les siennes pour mieux l’embrasser une seconde fois, il cherche ses mots, hésite entre lui proposer une chambre quelconque ou l’attrait de la verdure, ici-même. Alors il expose ses doutes, son interrogation, visiblement concerné par le fait de ne pas commettre d’impair. Il ne veut rien gâcher. Première fois que ça lui arrive. Quand Reyna rit et attrape sa main pour l’attirer plus loin au beau milieu des espaces verts. Quand elle le pousse avec douceur derrière un buisson et qu’il se laisse tomber assis, la jeune femme sur ses genoux, Thorn se dit qu’il s’est vraiment trompé. Elle est aussi innocente que déterminée.

Ici est parfait … Ses doigts fins effleurent sa nuque, font frissonner sa peau de tout son long, du haut de sa colonne vertébrale jusqu’en bas de cette dernière et il ne peut qu’en soupirer, lui rendant son sourire solaire juste avant que leurs lèvres ne se rejoignent pour la énième fois, et certainement pas la dernière. Ses propres mains passent d’abord dans son dos, la pressant un peu plus contre sa chaleur, soupirs se mêlant aux siens. « Parfait alors. » qu’il laisse malgré tout échapper entre deux embrassades, doigts filant le long de ses courbes pour venir se poser contre ses cuisses et passer sous le tissu de la robe afin de mieux en caresser sa peau. « N’hésites pas à m’arrêter au besoin… » qu’il murmure, ayant néanmoins l’impression que la blonde serait probablement bien plus actrice de tout cela qu’il ne le pense. Pour la première fois de sa vie, Thorn est perturbé et ne saurait presque pas quoi faire, uniquement, toujours, pour ne rien gâcher.  



GODS WILL FALL - 2019


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Sam 20 Juil - 18:33
me et esprit pur, tu es la douceur incarnée. Tout est délicat en toi, de tes grands yeux caramels à tes boucles solaires sur ton visage d’ange, et de petite silhouette joyeuse à tes pieds sautillants. Tu es douce et enivrante, illuminant ton entourage par tes sourires étincelants et une bontée d’âme divine. Mais même si tu es innocente, tu n’en as pas moins été touché par le péché. Le péché d’aimer. Le péché d’adorer. Le péché de donner et de recevoir à ton tour. Voilà tes vices, voilà tes tares. Mais hérésies aux yeux des hommes, pourquoi les Dieux se soucieraient-ils de qui vous aimez, quand eux-mêmes aimaient tout à leur aise ? Tes Dieux t’avaient faite telle que tu étais, avec tes défauts, avec tes qualités, et avec tout cet amour qui était bien trop gros pour n’être réservé qu’à une seule personne. Ton cœur appelait, réclamait, suppliait qu’on lui donne une âme à aimer. Encore un. Encore une. Toujours plus. Tu aimais, tu les aimais tous de mille et une façon différentes et tu mourais de bonheur, quand eux-même t’aimaient à ton tour. Il te semblait que le moment où tu étais la plus joyeuse était quand tu voyais ton amour retourné. Amie, amante, compagne, tout était amour à tes yeux, nul besoin d’intimité pour partager un amour sincère. Alors comment exprimer cette joie, quand il te semblait avoir trouvé une nouvelle personne avec qui partager ton amour ? Main dans la sienne et sourire resplendissant aux lèvres, tu entraînas Thorn à ta suite, vous cachant tout deux derrière un buisson, avant de monter doucement sur ses genoux. Doigts trouvant sa nuque, tu viens de nouveau trouver ses lèvres, soupirant de bonheur en le sentant répondre à tes caresses. « Parfait alors. » chuchote-t-il contre ta bouche, et tu ne peux que sourire quand ses doigts s’aventurent sous ta robe. « N’hésites pas à m’arrêter au besoin… » T’éloignant doucement de ses lèvres, tu sens ton cœur fondre devant sa sollicitude. Lentement, tes mains quittent sa nuque et viennent caresser doucement ses joues. “Vous aussi, Monsieur Thorn. Arrêtez moi, au besoin…” Te penchant légèrement, tu viens déposer un délicat baiser sur son front, n’ayant que douceur pour lui en cet instant. “Vous n’avez rien à me prouver, je vous veux tel que vous êtes. Ne vous sentez pas obligé d’accepter tout ce que je fais, juste pour me faire plaisir.” Bouche glissant le long de son visage et dansant sur sa mâchoire et vers son cou, dans un ballet de mille baisers, tes mains viennent doucement ouvrir son haut. Doigts caressant la peau offerte, tu vénères tendrement cet être qui se donnait à toi et toi à lui, le temps d’une nuit.

CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 272
AVATAR + © : Dom Sherwood + kane - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 958
(theyna) † shine bright Tumblr_pr1ghtChRT1sw01uuo2_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Célibataire) officiellement, titre officiel qui laisse à croire son coeur sur le marché. (en relation) officieuse avec l'ennemi, qui n'est pas du sexe opposé de sucroît (erebe).
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Lun 19 Aoû - 21:07


I'm tired of being home alone, I used to have a girl a day. Yeah, I want you to stay. And we lost a lot of things in the fire, so it took a year for me to find out.

LE CERCLE— those who want the crown —
Reyna Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 1200
(theyna) † shine bright RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (CELIBATAIRE) Cœur innocent accueillant bien trop facilement le premier venu dans son sein, ton doigt reste pourtant vierge d’une quelconque appartenance. Les fiançailles ne sauraient tarder, tu le sais. Mais le choix de l’époux ne t’appartient pas, ne t’a jamais appartenu en vérité. Destin accepté, tu espères juste que celui qui aura ta main saura pendre soin de ton cœur bien fragile.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  Sam 31 Aoû - 17:28

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

(theyna) † shine bright Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (theyna) † shine bright  |  

(theyna) † shine bright  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Il Kwon ▲shine bright like a diamond.
» Alec Volturi ► "Sister, they send you out for one and you bring back two... and a half. Such a clever girl."
» « Stars can't shine without Darkness. » † Lorenzo
» Cameron A. Button ♂ I love the way you shine
» The Rise N'Shine Champion talks about his match against Dolph Ziggler

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: