Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3


LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 2767
AVATAR + © : Eiza González; ©ultraviolences
POINTS : 6465
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Empty
Revenir en hautAller en bas
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle  |  Jeu 2 Mai - 1:45
The heart lies, the head plays tricks on us,
but the eyes see true, so open your eyes
CYBÈLE && THEMYSKIRA


Il y avait bien longtemps que Themyskira avait cessé de faire le décompte des kilomètres qu'elle avalait chaque année, et même chaque mois. Ses responsabilités et le poste qu'elle occupait l'obligeaient et la contraignaient à souvent voyager, c'était le sort que sa position au sein de sa lignée lui réservait désormais. L'empire familial était ce qu'il était : riche, puissant, prospère, et présent en chaque endroit ou presque d'Akkadia, pour peu que le lieu fusse suffisamment peuplé et citadin pour cela. Les banques appartenant à l'empire qu'était Fenice Industries and Banks, plus communément connu sous l'abréviation bien plus simple de F.I.B., étaient implantées dans chacune des grandes villes du pays, car il est bien connu que tout un chacun a besoin d'argent, de le stocker quelque part, et de pouvoir le retirer sans devoir obligatoirement se rendre jusqu'à la capitale. Quand au versant énergétique de l'empire familial, il était là pour fournir en électricité tous ceux qui pouvaient en payer la facture à la fin du mois. Pour toutes ces raisons là, il fallait bien que F.I.B. possèdent des pieds à terre un peu partout, comme une ramification tentaculaire que les tous premiers Iskander n'avaient absolument pas tarder à installer il y avait si longtemps de ça déjà. Et Themyskira devait parfois s'y rendre, bien qu'elle n'en avait pas toujours envie. Les choses avaient quelque peu changé depuis son mariage avec Asher. Elle avait un époux, maintenant. Un foyer bien à elle, chaud et accueillant. Et, surtout, elle avait un fils, qu'elle se refusait de ne voir grandir que par petites touches, alors que cette simple pensée lui donnait si rapidement mal au cœur rien que d'y songer. Fort heureusement pour elle, l'essentiel de ses tâches l'envoyait surtout dans les capitales régionales, et plus particulièrement à Evunski, berceau de l'empire familial et de sa propre lignée, celle des Iskander, ainsi qu'à Feraniski et à Aureus, capitale nationale dans laquelle elle résidait la plupart du temps. Et c'était bel et bien en ces trois villes que l'on pouvait retrouver l’entièreté des bureaux constituants les sièges sociaux. Et puis, elle était suffisamment douée pour jongler entre tout ça avec suffisamment de brio pour que son couple n'en ait jamais réellement souffert.

Fort heureusement pour elle, aussi, venir à Evunski restait encore un grand plaisir pour elle. Car c'était là qu'elle avait vu le jour, là, aussi, que se trouvait le fief familial, cette splendide demeure qui avait accueilli ses tribulations d'enfant, ainsi que de longues parties de cache-cache. Ici, elle pouvait être elle-même, au naturel, et profiter pleinement de ses séjours en ces lieux, de faire une pause, de se ressourcer, comme protéger sous le dôme d'un cocon familial inviolable. Et de voir les siens, car peu importaient leurs professions et leurs responsabilités, nul n'oubliait d'où il venait. Sans parler du fait que les lieux étaient toujours peuplés, les Iskander étant une lignée forte et nombreuse, et les générations suivantes commençaient déjà à suivre le pas, en se mariant, pour commencer, et en enfantant, comme pour créer une nouvelle passerelle générationnelle. Mais certains Iskander, comme Cybèle, l'unique soeur de Themyskira, n'en était pas encore là. Et elle le savait bien, Themys', qu'une foule de pensées devait bien trotter dans l'esprit de sa cadette, depuis l'annonce de ses fiançailles ... Mais jusqu'à maintenant, Cybèle ne lui avait encore rien dit de tout cela, alors, en tant que grande sœur patiente et aimante, elle la laissait venir, attendant, patiemment, qu'elle se décide. Car elle était persuadée que sa cadette sauterait le pas, à un moment ou à un autre. Présentement, Themyskira dégustait un verre d'alcool fort, sans pour autant sentir ses oreilles ni son gosier la brûler, en digne ressortissante du Nord, amplement capable d'affronter le blizzard assez caractéristique du climat de la région la plus septentrionale de tout Akkadia. Nulle stupéfaction à avoir, donc : cela cadrait avec la personne qu'elle était et les traditions au milieu desquelles elle baignait depuis toute petite. Et en sirotant ce fameux verre de vain, elle parcourait les pages d'un vieux livre se rapportant à l'histoire de Hiokuri, car les festivités censées célébrer les 150 ans de l'Insurrection approchaient à grands pas, et ... Et elle se stoppa dans sa lecture, sentant la présence de Cybèle approcher, tout en feignant ne rien avoir entendu. Bien que l'ombre d'un petit sourire en coin naquit sur ses lèvres, jusqu'à ce que cela soit plus fort qu'elle. « Ma chère sœur, que puis-je faire pour toi ? » Themys' était issue d'une fratrie nombreuse, mais elle n'avait qu'une seule sœur, plus jeune qu'elle de 2 ans et quelques. Et si sa relation était siintense et si solide avec son aîné, Aleksios, il n'en demeurait pas moins qu'elle avait su tisser des liens avec chacun de ses autres frères, ainsi qu'avec sa sœur, peut-être plus particulièrement d'ailleurs.


Drink me like the cure
When I am the poison

NEUTRE— those who don't care —
Cybèle Iskander
surface
inside
behind
MESSAGES : 240
AVATAR + © : Giza Lagarce + ©kaotika
POINTS : 1024
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Tumblr_pngwvyFtgC1vibyp0o1_400
AGE : Vingt-quatre ans.
STATUT CIVIL : Destin scellé, bague portée, fiancée à Pavel Xi'nora.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t335-cybele-pourquoi-la-vie http://gods-will-fall.forumactif.com/t363-cybele-a-la-recherche- Voir le profil de l'utilisateur

The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle  |  Mer 8 Mai - 20:01
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true
feat. my big sister
 
tenue // @Themyskira Sielle ※※※ Les journées s'éternisent de plus en plus, le temps se fait long. C'est l'impression que j'ai ces derniers temps. Tout me paraît si lent, tout semble bien plus monotone. Je rêve de moins en moins, mes pensées sont les mêmes depuis mes fiançailles. Tout ne tourne qu'autour de ça, je ne peux pas m'empêcher d'y penser, d'appréhender ce mariage forcé. Heureusement, au travail mon esprit est occupé différemment mais, une fois rentrée à la maison, cette angoisse revient sans arrêt. J'aimerai pouvoir détacher ces pensées, pouvoir m'apaiser l'esprit et positiver mais, c'est difficile. Ma famille est restée silencieuse. Un silence qui reflète l'avenir de mes frères également. Un avenir qu'on ne peu choisir et même si j'y étais préparée, j'avais de l'espoir. L'espoir de pouvoir tomber amoureuse et choisir mon futur époux comme l'a fait ma grande-sœur. Mais ça n'a pas été le cas. Même s'il n'est pas un visage inconnu, mon futur époux je ne le connais pas. À part son nom et sa sœur. Amie proche, qui a bercée mon enfance. Il m'est complètement inconnu et je n'ai pas envie d'épouser un inconnu. D'un autre côté, je ne veux pas décevoir ma famille et surtout mes parents. Si je refuse ce mariage, je risquerai de briser une grande alliance. Aussi vieille que l'histoire de mes ancêtres. Je ne veux pas de ça. Alors, je me suis résignée à accepter mon destin. Malgré tout.

Je voyage souvent entre la capitale et Evunski, également au domaine des Xi'nora. Où j'ai déjà rencontré plusieurs fois Pavel. À chaque fois que j'y vais, je m'y sens un peu plus mal. Et à chaque fois que je reviens à Evunski, je me sens vide, perdue. Pourtant c'est mon foyer familial, je connais par cœur ces couloirs. Mais ces derniers jours, je ne m'y retrouve plus. Aujourd'hui encore je m'y trouve. Et après avoir passé quelques heures à essayer de lire un livre, je me suis approchée de ma fenêtre. Themys est ici aujourd'hui. L'idée d'aller lui parler me trotte en tête depuis un moment. Mais, saura-t-elle me conseiller ? Je n'en sais trop rien, je sais simplement qu'elle m'écoutera et me réconfortera si le besoin est là. Comme elle l'a souvent fait même si ses paroles peuvent paraître dur par moment. Après un moment d'hésitation, j'ai quitté ma chambre pour la rejoindre, là où elle se trouvait. Des pas silencieux me mènent facilement au salon. Elle tient un verre dans la main, sûrement de l'alcool fort. Je l'observe un petit instant, sa beauté irradiant dans la pièce. C'est elle qui brise le silence en première, m'offrant un doux sourire. J'espère que je ne te dérange pas. Cherchant mes mots, je marche un peu plus vers elle. Et bien je souhaitais te parler de… Le silence de nouveau. J'ai beau essayé de formuler ce que j'ai derrière la tête, rien ne sort. Je suis bloquée face à Themyskira. Je ne devrais pas, alors, après avoir détourné le regard, je viens plonger mes pupilles dans les siennes. Laissant cette fois mon cœur parler et non ma raison. J'ai peur d'épouser Pavel.



LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 2767
AVATAR + © : Eiza González; ©ultraviolences
POINTS : 6465
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle  |  Ven 10 Mai - 22:45
The heart lies, the head plays tricks on us,
but the eyes see true, so open your eyes
CYBÈLE && THEMYSKIRA


Sans doute n'avait-elle pas eu une enfance comme les autres, mais dans le fond, aurait-elle réellement voulu être semblable en tout point aux autres demoiselles de son âge ? Sans doute pas. Themyskira ne se voilait absolument pas la face concernant ses propres défauts, et elle se savait tout de même dotée d'une certaine estime d'elle qui tombait sans nul doute dans la catégorie de l'orgueil, sans que cela ne fasse cependant d'elle une personne trop vaniteuse. Et puis, de toute façon, au final, tout ceci n'était-il pas l'apanage des personnes bien nées, voire même très bien nées, comme c'était son cas ? La médiocrité n'avait pas sa place, et on en attendait bien plus de vous que de la fille du boulanger ou du fils de la couturière. Alors, cela lui convenait, et elle avait su trouver un équilibre qu'on ne lui avait d'ailleurs jamais refusé, bien au contraire. Car la force et la puissance de l'empire familial qu'était F.I.B. ne se mesuraient pas seulement à ces chiffres à plusieurs zéros, ni même sur toutes ces glorieuses possessions qui appartenaient à la Lignée Iskander depuis déjà des générations. Leur force principale, c'était leurs liens, leur proximité les uns avec les autres. Cette propension à être partout, à rester en contact, à communiquer malgré la distance géographique et leurs responsabilités respectives, sans pour autant jamais trahir les serments personnels et individuels qu'ils pouvaient être amenés à faire. Alors ses parents, et tout particulièrement son père, l'avaient toujours encouragée à rester proche de ses cadets, malgré qu'elle ait passé la majorité de son temps avec Aleksios, leur aîné à tous. Et puis, Cybèle avait tout de même une place à part : elle était sa seule sœur, et à deux, elles constituaient l'unique bloc féminin de leur fratrie, largement en sous-nombre face à leurs 4 frères. Du moins, c'était le cas numériquement, car l'une comme l'autre savait ne pas trop se faire marcher sur les pieds, tout de même, et encore moins par leurs frangins !

Elle aimait, ça, Themyskira. Avoir un rôle à part dans sa fratrie auprès de sa sœur. Pour le coup, c'était sans doute vaniteux, mais comme il ne s'agissait en aucun cas de fierté mal placée, et bien elle n'avait jamais décidé de changer de positionnement face à tout ça. Elle appréciait tout particulièrement pouvoir être une figure de proue, et sans doute aussi un modèle pour sa cadette, et s'enorgueillissait de pouvoir partager avec elle des discussions et des temps typiquement féminins, là où ses frères n'avaient pas leur place ou où ils ne pourraient que lever au ciel sans rien y comprendre. Alors Themyskira ne perd aucun seconde à répondre à Cybèle pour effacer de son esprit toute incompréhension ou tout doute. « Tu ne me déranges absolument pas ! Et tu sais bien que tu ne me déranges jamais ! Sans parler du fait que nous savons toutes deux très bien ce qu'il en a été pour nos ancêtres au moment de l'Insurrection : je ne risque pas d'apprendre quoi que ce soit de nouveau ... » Désignant le livre qu'elle tenait en main, elle finit par fermer celui-ci et le poser sur la table basse la plus proche d'elle. Et puis, elle n'en dit pas plus, car elle sait très bien que sa sœur non plus n'est pas venue ici pour se renseigner plus intensément sur ce que constituait le passé de leur dynastie mais qui fut, un jour, le présent et le futur des Iskander. D'autant plus qu'elle sentait bien que sa cadette n'était pas des plus à l'aise, et Themyskira se refusait donc à la perdre dans ses pensées ou dans une discussion qui ne leur apporterait rien à l'une comme à l'autre. Tout comme elle se garda de sermonner Cybèle, de la secouer en lui demandant de parler. Alors, elle resta là, patiente et compréhensive, sans se départir de son sourire, mais sans s'empêcher toutefois de pouvoir noter la gêne de sa sœur. Ce qui l'inquiétait quelque peu, car, après tout, sa cadette savait très bien qu'elle était ouverte et à l'écoute. Sans parler du fait que cette dernière finit même par détourner le regard un instant, poussant alors Themyskira à malgré tout se redresser quelque peu dans son fauteuil. Et quand la sentence tombe, elle libère ce souffle qu'elle n'avait même pas remarqué avoir retenu. Ah ... Le fameux sujet qui faisait trembler plus d'une jeune fille de bonne famille, à savoir, celui tournant autour des fiançailles et des unions matrimoniales. « Oh, Cybèle ... » Se levant de son fauteuil avec grâce et élégance, mais sans tarder, elle s'approcha de la cadette avant de se saisir de ses deux mains. « Allons nous asseoir, tu veux bien ? Nous serons plus à l'aise pour discuter. » Dans le fond, elle n'était guère étonnée d'entre sa cadette lui confesser une telle chose. Pas parce que Cybèle était un être frêle et perpétuellement anxieux, mais parce que Themyskira elle-même était déjà passée par là. Mais ce n'était pas parce que c'était "normal" ou "habituel" que Themyskira allait laisser sa petite sœur avec ses inquiétudes et ses préoccupations, ça non. Alors, après les avoir amenées toutes deux sur l'un des canapés les plus confortables et les plus moelleux de toute la pièce, elle posa l'une de ses mains sur la joue de sa cadette. « Sache que je ne connais pas une seule future mariée qui n'a jamais ressenti la moindre once de crainte ou d'inquiétude quant à ses fiançailles ou son mariage. Tu peux donc déjà respirer sur ce point : tu n'es pas seule, et je te comprends. » Le sourire qu'elle lui adressa était toujours aussi franc, mais sans doute, cette fois-ci, se parait-il d'une once de force, d'amour et de protection.


Drink me like the cure
When I am the poison

NEUTRE— those who don't care —
Cybèle Iskander
surface
inside
behind
MESSAGES : 240
AVATAR + © : Giza Lagarce + ©kaotika
POINTS : 1024
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Tumblr_pngwvyFtgC1vibyp0o1_400
AGE : Vingt-quatre ans.
STATUT CIVIL : Destin scellé, bague portée, fiancée à Pavel Xi'nora.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t335-cybele-pourquoi-la-vie http://gods-will-fall.forumactif.com/t363-cybele-a-la-recherche- Voir le profil de l'utilisateur

The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle  |  Sam 18 Mai - 16:24
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true
feat. my big sister
 
tenue // @Themyskira Sielle ※※※ Il n'y a qu'une personne avec qui je peux pleinement me confier. Et ce malgré nos différences, on reste très proche. Ma sœur est bien l'unique personne avec qui je n'ai pas peur de parler. Avec qui je n'ai pas honte de me confier. Nous sommes les deux seules filles de la fratrie, on s'est rapprochées naturellement. Je n'ai pas les mêmes discussions avec mes frères que j'ai avec Themys. Elle a cette image maternelle et de protection qui me rassure. Je l'admire énormément, petite j'ai toujours souhaité lui ressemblé. Aujourd'hui, je l'admire toujours et je suis heureuse de la prendre comme modèle. C'est donc à elle que j'ai décidé de me confier concernant mon futur mariage. Elle est la seul à qui j'ai pensé, du moins au sein de ma famille. Themys est mariée, c'est une femme forte elle saura surement me conseiller. Du moins je l'espère. C'est avec douceur que je l'observe fermer le livre historique qu'elle tient dans les mains. Et sourit légèrement. L'histoire de nos ancêtres oui, on la connait par cœur. Je l'observe et me concentre sur son sourire. Tandis que difficilement je réussi à enfin briser le silence et à me confier. Mes paroles brisent le silence et je me livre enfin à elle. Aussitôt elle réagit et se redresse. Je l'observe s'approcher et la laisse se saisir de mes mains. J'hoche de la tête, pour acquiescer à sa proposition. Restant silencieuse je la suis et m'installe sur le canapé, à ses côtés. Une main réconfortant vient se poser sur ma joue et j'observe mon aînée. Qui me parle tendrement. Paroles qui se veulent rassurantes. Mais pourtant, un brin de stress reste implanté dans mes pensée et dans mon cœur. J'imagine que c'est normal oui… du moins c'est ce que j'essaie de me dire. Mais pourtant, je ne peux m'empêcher d'avoir un mauvais pressentiment.

Mes mains se pressent l'une contre l'autre. Lorsque tu as épousé Asher, est ce que tu avais peur ? Je sais bien que le mariage de Themys était heureux, car elle a pu choisir l'homme qu'elle allait épouser. Et elle était amoureuse, elle l'est encore. Je lui pose tout de même la question, après tout je ne sais pas ce qu'elle a ressenti. J'ai seulement vu sa joie briller dans ses yeux. Son amour pour Asher je l'ai vu. C'est la seule chose que je n'ai pas. L'amour. J'ai uniquement une promesse d'alliance en guise de thème pour mon futur mariage. Cela me semble si peu naturel. Je n'ai pas seulement peur… Je n'ai pas envie de l'épouser. Le fond de mes pensées, il est là. La peur et le manque de choix que j'ai. Le destin que je dois affronter. Ce contrat signé que je ne peux refuser. Je n'ai pas envie d'un mariage basé sur un accord. Des mariages qui ne tiennent la route que par les mensonges. Je n'ai pas envie de ça. J'ai envie de connaître l'amour. Et pas de connaître une fausse vie de couple qui risque de me blesser plus qu'autre chose. Et j'en ai déjà fait l'expérience. J'ai peur de tout ça. J'en suis presque effrayée mais, j'arrive à me confier à ma sœur. Ce n'est peut-être pas raisonnable de me confier à ce point. Mais elle est là pour me réconforter. Ce n'est pas elle qui est à l'origine de ce mariage. Alors, peut-être que je peux trouver un peu d'amour dans ses bras. À défaut de le connaître avec mon futur époux.



LE CERCLE— those who want the crown —
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 2767
AVATAR + © : Eiza González; ©ultraviolences
POINTS : 6465
The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle  |  Dim 26 Mai - 21:36
The heart lies, the head plays tricks on us,
but the eyes see true, so open your eyes
CYBÈLE && THEMYSKIRA


Elle était bien trop jeune, Themyskira, pour se souvenir de la naissance de sa petite sœur. Pour ainsi dire, les plus lointains souvenirs qu'elle avait d'un nourrisson, elle ne savait même pas s'ils étaient réellement liés à sa propre fratrie, et plus particulièrement à son plus jeune frère, ou s'il s'agissait plutôt de l'un de ses cousins, ou bien encore de l'une de ses cousines. De toute façon, l'essentiel, c'était que d'aussi loin qu'elle s'en souvenait, elle avait toujours été plus qu'heureuse d'avoir une cadette, et surtout une petite sœur comme l'était Cybèle. Quelqu'un avec suffisamment de caractère pour ne pas se laisser marcher sur les pieds, mais pas trop non plus pour ne pas provoquer d'éternelles disputes à divers sujets. C'était un juste dosage, une sorte de point d'équilibre à atteindre, et croyez-la, avec la famille qu'ils étaient, cela n'avait rien d'être une partie gagnée, bien au contraire ! Dans le fond, ce qui aurait le plus peiné et chagriné Themyskira, cela aurait été que sa sœur et elle, elles ne s'entendent pas du tout, qu'une rivalité fortement teintée de jalousie s'installe entre elles à mesure des années. Sans doute y aurait-il eu de quoi, en partant du principe que l'aînée des deux sœurs était promise à bien plus de responsabilités. Mais ce qui avait tout contrebalancé, sans doute, c'était que Cybèle, elle, avait eu plus de libertés. Et que toutes deux, elles n'avaient pas manqué de passer du temps ensembles, de se couper de leurs frères, pour comploter entre elles, contre eux, ou tout simplement juste pour discuter. Et ça, elle savait que ce n'était pas le lot de toutes les sœurs, au sein de fratrie. La preuve en était, leur propre mère avait des rapports parfois tendus avec les siens, même si ce qu'avait fait leur oncle Liram n'avait dû en rien faciliter et apaiser les choses ...

Themyskira n'était en rien moqueuse, et elle ne se prenait pas non plus pour détentrice de la science infuse. Et puis, d'une certaine façon, malgré leurs divergences de caractère et de destinées, elle se retrouvait plutôt pas mal dans certaines des préoccupations et des occupations de sa cadette. Elle était passée par là, elle aussi, quand elle n'était pas encore fiancée et qu'Asher et elle, ils n'avaient pas encore pris leur pied dans cette fameuse salle de bain, chez Jeremy Sielle et son épouse, Devona. Et même au-delà de son simple cas, sans trop s'avancer, la jeune femme savait qu'effectivement, peurs et craintes étaient le lot de toutes les futures mariées, et encore plus, de toutes les fiancées, et encore encore plus, de toutes les jeunes filles de bonne famille qui n'étaient pas encore engagées dans la moindre future union matrimoniale qui soit. C'était comme savoir que vous alliez vous faire dévorer toute crue, sans encore connaître l'identité de votre futur bourreau, parce que, oui, ce genre de thématique, ça peut vous faire peur et légèrement vous conduire à exagérer le côté dramatique et tragique de la chose ... Alors, elle n'a pas réellement besoin de réfléchir à sa réponse, quand Cybèle lui demande si elle a eu peur, en épousant l'aîné des fils de la 2e branche des Sielle. Pas parce qu'elle a une réponse préconçue depuis toujours, au cas où on l'interrogerait à ce sujet. Ni même parce que ce n'était pas compliqué. Mais plutôt parce qu'il lui s'agissait juste de parler avec son cœur, en laissant ses émotions tout lui dicter. Et qu'on n'a donc juste à prendre les choses comme elles viennent, l'instinct étant là pour être brut de nature, et donc inaltérées par la moindre manœuvre, de quelque genre que ce soit. « Tu veux dire, est-ce que j'étais tétanisée par la peur, alors que je m'apprêtais à lier mon destin et à donner ma main à un homme qui n'était en rien un Iskander, qui venait d'une famille telle que celle des Sielle, et qui allait désormais, de par la loi, devenir mon époux ? Est-ce que j'étais rassurée par le fait que, maintenant, j'allais devoir être fidèle, loyale et dévouée à une lignée qui n'était pas celle d'où je venais, tout en devant m'entraîner à faire le grand écart pour ne malgré tout jamais trahir les miens, si je devais un jour me retrouver les fesses entre deux sièges ? Est-ce que j'étais parfaitement bien dans ma peau alors que j'étais enceinte jusqu'aux yeux, que j'étais persuadée qu'Asher me mentait en me disant que j'étais encore plus belle à ses yeux ? » Elle laissa fuser un petit rire, en secouant doucement la tête de droite à gauche. « Je n'avais pas peur, Cybèle. J'avais l'impression que mon cœur allait exploser, et que j'allais vous claquer entre les doigts en plein milieu de la cérémonie, qu'on devrait faire un choix entre le bébé et moi, et qu'on choisirait forcément de sauver mon fils ! Et je ne vous en aurais même pas voulu ! » C'était ce qu'elle avait ressenti, à l'époque. Et c'était ce qu'elle ressentait encore aujourd'hui, en y repensant. Avec une perfide douleur au cœur, en rapprochant cela du contexte présent, alors qu'elle avait fait une fausse-couche, quelques mois avant. Il n'y avait eu aucun choix à faire, son bébé n'avait pas survécu.

Cependant, elle ne peut comparer sa situation matrimoniale avec celle de sa petite sœur. Car Cybèle le sait, mais cela n'est pas pareil. Asher, Themyskira, elle l'avait choisit, sans vraiment avoir à l'imposer aux siens, compte tenu de qui était le jeune homme, de quelle lignée il était issu, et du prestige de cette future union entre eux. Mais elle savait qu'elle n'aurait pas lâché le morceau, si les choses en avaient été autrement, et qu'elle se serait battue et débattue contre vents et marées. Cybèle, elle ... Pavel n'était pas un mauvais bougre, et de cela, la jeune femme pouvait parfaitement en témoigner. Il était bel homme, en plus d'être issu des rangs des Xi'nora, et plus que ça, même, d'être l'actuel patriarche de cette fameuse lignée dont était issue leur propre grand-mère paternelle. Il n'était pas misogyne, et il avait suffisamment de sœurs pour savoir qu'une femme, ça se respecte. Mais Cybèle et lui ne s'étaient pas choisis, ou plutôt, si, lui, il l'avait choisie, elle, mais pas par amour, ça, Themyskira s'en doutait bien. Et elle tut alors les rumeurs qui avaient pu circuler, sur leurs comptes, à Pavel et à elle, car sa sœur n'avait nul besoin de les entendre. « Ma chérie, je crains que ... Je crains que je ne puisse pas te dire que, ça, je sais ce que c'est. J'ai toujours voulu épouser Asher à partir du moment où il m'a demandée en mariage, et sans doute même avant. Mais ne te leurre pas : si nos parents ont accepté mon union, d'un point de vue pratique et technique, cela n'avait pas à voir, en premier lieu, avec mes sentiments. Et pour les parents d'Asher, c'est la même chose ... Et ... Je suppose que l'exemple de nos parents ne peut que t'effrayer, mais la situation était différente, et, dans le fond, qui aurait pu parier qu'ils parviennent à la relation qu'ils ont aujourd'hui. Et ... Songe à Grand-Mère Sheeva ... Elle en aimait un autre, tu sais. Mais elle a dû épouser notre grand-père Balian. » Lui prenant les deux mains, elle se rapprocha d'elle, et lui déposa un baiser sur le front. « Je refuse de te dire que tu dois accepter la situation sans avoir des sentiments contraires et contrastés. Je t'aime trop pour te dire de te taire et d'obéir. Et je veux que tu sois heureuse, sincèrement ... Que tu ne fermes pas ton cœur par peur, ou pas déni. » Oui, Themyskira aimait bien trop Cybèle et ... C'était comme si on lui mettait une hache dans les mains, en lui demandant, si oui ou non, elle acceptait de couper les ailes du phœnix qu'était sa petite sœur ...


Drink me like the cure
When I am the poison

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle  |  

The heart lies, the head plays tricks on us but the eyes see true ⚔ Cybèle  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The way of the heart.
» Buy you gotta keep your head up { Adam Carter
» GHOST IN MY HEAD (ft. THE peacekeeper)
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58
» Total Eclipse of the Heart (PV) ENDED

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: Hiokuri :: Evunski :: Château des Iskander-
Sauter vers: