Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Will you share this with me? {Erène#2  |  Jeu 2 Mai - 12:09
Will you share this with me?
Une journée qui s'achevait, ciel crépusculaire qui ponctuait ces heures. Journée de travail, harassante, possessive, permettant l'oubli de préoccupations qui se devaient d'être plus éphémères. Confidences d'une vérité qui me rendaient nerveux. Récentes déviances qui me laissaient nauséeux. Soupir insatisfait et impatient qui s'extirpa de mes lèvres, je fixais l'heure sans trop savoir si je t'avais manquée, ou si tu finirais par quitter cette tour d'ivoire. Le souvenir de notre dernière et seule rencontre me revenait nébuleusement à l'esprit, tandis que je restais là, appuyé avec nonchalance contre ce lampadaire. Ton envie de partager du temps avec moi pour apprendre à me connaître, à te découvrir également. Et puis cette envie que les Sielle t'acceptent. Asher avait émis la possibilité que Themys puisse aussi passer du temps en ta compagnie, sans doute pour faciliter la transition, et l'idée ne m'avait pas paru idiote. Tout comme faire la connaissance de Reyna s'avérerait sûrement une excellente possibilité pour toi, connaissant ma sœur, je n'imaginais pas que la rencontre puisse mal se passer entre vous, et je savais qu'elle serait fidèle à elle-même. Mais c'était surtout ta fuite rapide, la maladresse de tes pieds manquant de te voir t'étaler à même le sol si tu n'avais pas retrouvé l'équilibre, et ce baiser planté sur ma joue comme si nous étions suffisamment proches pour ce genre de manifestation, qui me laissaient réfléchir. J'étais resté figé tel un idiot, te saluant simplement, toi qui ressemblait à un petit joyaux de douceur et d'intelligence que j'allais enfermer dans une union qui ne serait jamais capable de la combler. Combien même l'amour pouvait naître entre des êtres, il me semblait impensable de pouvoir t'offrir ce à quoi tu aurais dû pouvoir avoir droit, ce que j'espérais parvenir à concéder à ma petite sœur si son cœur s'éprenait d'un parti convenable aux yeux de Noah et de notre père. Noah surtout, aurait sans doute le dernier mot, tout comme j'étais certain que mon père avait dû lui soumettre l'idée d'Irène, alliance visant à ressouder les liens de nos familles respectives. Alliance devant servir les intérêts des Sielle, ceux à qui j'avais déjà promis ma loyauté la plus absolue, prêt à sacrifier mon sang pour leur sécurité, pour absoudre mes péchés. Et c'était à présent ma liberté que je leur concédais.

Perdu dans mes pensées, tenant ce livre sur l'art de ma région que je comptais te proposer, arraché à la bibliothèque familiale avec l'aide de mon cousin, le regard s'égarant sur ce qui m'entourait sans réellement voir quoi que ce soit. Ce fut pourtant ta silhouette qui se grava à mes rétines tandis que tu passais la porte. Te détaillant succinctement du regard, je me rapprochais, silencieux, sans chercher à me dissimuler, sans vouloir te surprendre le moins du monde. « Bonsoir Irène. » Timbre doux et caressant, mon regard vint chercher le tien. Peut-être te surprenais-je en étant celui qui était venu ce soir, tant pour ce livre que j'imaginais te plaire, que pour évoquer plus réellement ces instants promis lors de notre premier véritable échange. Voyages que nous entamerions peut-être, mais après les célébrations du 17 mai où il me faudrait retourner à Rezbia en compagnie des miens. Fragile habitude qui avait tendance à m'inquiéter malgré tout... depuis le retour de ces deux êtres ayant survécu aux flammes, et ayant visiblement attendu d'avoir léché leurs plaies avant de réapparaître à la vue de tous. Incendie coupable. Nous en étions les instigateurs. Et si nous n'avions pas été inquiété, il y avait fort à parier que les principaux concernés n'étaient pas dupes. Je n'étais pas certain de parvenir à en profiter, tant j'avais de choses à l'esprit, et c'était pourtant en ta compagnie que j'avais l'espoir de passer cette soirée. Raison pour laquelle je te tendis mon bras pour que tu puisses, si tu l'acceptais, venir y déposer tes doigts délicats, que nous puissions cheminer ensemble jusqu'à l'endroit visé. Le livre toujours égaré à mon autre main. « Si tu n'as rien de prévu, je pensais que nous pourrions aller prendre un thé ensemble. Qu'en dis-tu ? »

code by exordium.



NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Jeu 2 Mai - 19:27
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


Irène avait enfilé une jupe patineuse blanche avec un tee-shirt bleu avec un petit nœud sur le devant. Le tee-shirt avait presque l'air d'une chemise. Elle avait enfilé des baskets noires pour plus de sécurité ; elle n'était pas sûre de rentrer chez elle avec des talons. Elle avait voulu bien s'habiller pour ce rendez-vous Erebe. Ce n'était pas pour le séduire ou autre, mais juste pour lui montrer qu'elle accordait de l'intérêt envers ce rendez-vous. Elle avait mis par-dessus tout ça un long manteau beige et une écharpe qu'on lui avait offert. Le temps s'était refroidi alors que le soleil se baissait lentement. Sur le chemin, elle examina les places qu'elle avait achetées pour lui. C'était un concert de violonistes. Apparemment, c'était des violonistes connus si bien qu'elle avait failli ne pas avoir les places, elle ne s'y connaissait pas dans ce domaine précis de la musique alors elle avait été étonné de la vitesse de vente de ces places. Il n'était pas obligé d'aller voir ces violonistes avec elle, ce n'était pas pour ça qu'elle avait acheter ces places, c'était juste un moyen pour elle de lui signifier qu'elle avait envie qu'ils s'entendent. Puis, Irène avait toujours aimé offrir des cadeaux aux gens qu'elle aimait bien. Elle aimait faire plaisir aux autres, voir leurs sourires et leurs yeux pétiller. C'était un vrai plaisir pour elle. Son regard tomba sur la bague qu'elle arborait désormais tout le temps comme la coutume le voulait. Elle essayait d'accepter cette situation. Elle voulait que son cœur s'habitue à ça. Elle ne veut plus ressentir son cœur se serrer douloureusement lorsqu'elle voit ce simple objet. Maintenant, elle a apprit à ignorer ce sentiment et passer outre.

Enfin, elle l'aperçut et un vrai sourire orna ses lèvres. Elle avait été surprise de voir qu'il voulait la revoir encore une fois. Elle s'approcha rapidement de lui et hésita un moment avant de le prendre dans ses bras pour le saluer. Elle le lâcha rapidement « Bonsoir Erebe.» Lorsqu'il lui proposa son bras pour aller boire un thé, elle hocha rapidement la tête. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas bu de thé et puis elle allait s'amuser, essayer de penser à autre chose pour une fois. Elle finit par poser ses doigts sur son bras et ils firent quelques pas ensemble avant qu'elle ne s'arrête précipitamment pas. Elle n'arrivait jamais à attendre longtemps avant de dévoiler une surprise, elle avait vraiment hâte de voir la tête du blond une fois qu'il verrait les places. Ses yeux pétillaient alors qu'elle sortait les billets de son sac, elle finit par les tendre à Erebe et dit « Désolé, je pouvais plus attendre. Je ne sais pas si tu les connais, mais j'espère que ça va te plaire.» Elle sentit ses joues rougir d'embarras et elle espéra qu'il mettrait ça sur le compte du froid. Elle ne savait même pas s'il aimait voir des concerts comme ça ou même si ça l'intéressait. Elle tritura nerveusement son écharpe et finit par dire avec un petit rire « Je me suis dit que tu aimerais peut-être y aller avec ta sœur.» Il semblait si proche d'elle, ce serait un bon moyen pour passer du temps avec cette petite-soeur qui arrivait à lui mettre le sourire aux lèvres.

Irène remit une mèche de ses longs cheveux noirs derrière son oreille et attendit sa réaction. Elle le connaissait très peu après tout. Elle aurait peut-être dû prendre une pâtisserie, ou même faire un gâteau. À cette pensée, elle se mit à rire intérieurement. Elle était une terrible pâtissière, une fois, elle avait réussi à brûler une cuillère en bois en essayant de faire une soupe. Les cuisinières, lorsqu'elle était jeune, détestaient la voir dans la cuisine, car après son passage, il ne restait rien de la cuisine qu'elles avaient connues. Irène connaissait les recettes par cœur et avait observer les gens faire la cuisine comme un scientifique observait des animaux, mais entre la théorie et la pratique, il y a un fossé et elle l'avait vite compris. Elle aurait pu lui prendre un chiot ou un chaton, après tout, qui n'aimait pas les animaux ? Non, il allait aimer ces places, elle devait arrêter de douter d'elle comme ça, elle devait prendre de l'assurance et affirmer qu'elle était une femme forte et indépendante. Puis s'il aimait les violons, il devrait aimer le concert ?  


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Ven 3 Mai - 14:41
Will you share this with me?
J'ignorais à quel point tu t'étais préparé à cet instant, que toi aussi tu avais prévu de m'offrir quelque chose. Après tout, rien ne nous obligeait à nous accorder des faveurs, des présents, mais à défaut de pouvoir t'offrir de véritables sentiments d'une profondeur insondable, je voulais que tu puisses constater que je ne te rejetais pas. Et que malgré l'image de cage que notre union semblait revêtir à tes yeux, je ne serai jamais l'un de ces tortionnaires qui finiraient par t'étouffer jusqu'à ce que ton esprit s'embrouille et s'égare à mi-chemin. D'où le livre prisonnier de mes doigts, l'éventualité de nous retrouver ce soir, et la possibilité de planifier certains instants de nos existences en commun. Puis tu apparus, me laissant venir jusqu'à toi, te saluer, et à nouveau tu me surpris en me serrant contre toi. Même si ce fut bref, aussi éphémère que le dernier éclat d'une étoile dans un ciel d'encre, je ne pus que t'observer, ressentir l'innocente douceur que l'on avait sûrement pensé capable d'atteindre un myocarde distant. Je ne tardai pas à te proposer ce thé que j'avais dans l'idée de partager avec toi. Ce n'était pas l'une de mes boissons quotidiennes, mais je ne serais jamais l'idiot qui sous prétexte d'être un homme affirmerait qu'il n'en boirait jamais. Et puis, je savais que tu semblais affectionner tout particulièrement cette boisson. Nous commençâmes donc à cheminer côte à côte, ta main sur mon bras, geste familier ne nous obligeant pas à plus de contact que nécessaire. Je restais quelque peu songeur et silencieux, mais tu mis un terme si rapidement à notre avancée que tu me fis plisser le regard dans ta direction. Interruption volontaire. Comme à regret ? Mais en laissant mes iris dériver vers les tiens, je sus qu'il n'en était rien, que ton sourire précédent n'avait été que sincère. Tu rayonnais d'une étrange malice, tandis que tu extirpais deux tickets de ton sac que tu me tendis. « Désolé, je pouvais plus attendre. Je ne sais pas si tu les connais, mais j'espère que ça va te plaire.» Je les pris machinalement tout en observant tes joues rosir argenté, et ces petites marques de nervosité que ton être me soufflait sans même s'en rendre compte. Déformation professionnelle, il ne fallait pas en douter, cependant, en entendant tes derniers mots, la possibilité que je puisse y aller avec Reyna, je finis par poser les yeux sur les billets en question. Curiosité qui avait remporté la fragile bataille contre l'intérêt que j'éprouvais pour toi.

Trop pénitent pour réellement m'offrir ce genre de loisirs, je n'eus aucun mal à reconnaître le nom, à ressentir le plaisir de pouvoir m'y rendre, d'écouter cette musique. Avec Reyna ? Ma petite sœur comprendrait, et j'en étais certain, que ce ne soit pas à elle que je puisse proposer la seconde place. « Merci Irène, mais rien ne t'obligeait à m'offrir quoique ce soit. » Et je pensais chacun de ces mots, du remerciement à la vérité troublante que je n'attendais pas à ce qu'elle veuille m'offrir quelque chose. Hésitation troublante qui passa dans mes prunelles, je m'inclinais doucement vers elle, mes lèvres échouant brièvement sur la douceur de sa joue, mon souffle caressant son derme. « Cependant ce n'est pas à Reyna que je proposerais la seconde place, mais bien à toi, si tu le souhaites. » Je reculais déjà, glissant les billets dans la poche de ma veste, l'attention m'avait touché, indiscutablement. « Mais puisque l'on en est aux échanges de cadeaux... j'ai pensé que consulter ce livre venant de la bibliothèque des Sielle sur l'art Valdiervien pourrait te faire plaisir. » A mon tour, mes doigts se tendent dans ta direction, chargés de ce livre qu'Asher m'avait aidé à retrouver. Bien évidemment, c'était une édition précieuse, mais elle restait dans la famille, consultée par une future Sielle se préparant à venir visiter Rezbia et ses environs prochainement. « En prévision de notre prochain voyage. » te glissais-je, t'aidant à te projeter dans l'idée que je n'avais pas oublié notre dernier échange, et ce désir que tu avais de me faire découvrir ta région, et de découvrir la mienne.

code by exordium.




Dernière édition par Erebe Sielle le Sam 4 Mai - 9:54, édité 1 fois

NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Ven 3 Mai - 19:03
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


Son cœur s'allégea en voyant l'air ravis d'Erebe. Elle ne s'était pas trompée. Irène fut surprise de l'entendre lui proposer d'aller voir ce concert ensemble. Elle avait pensé qu'il irait avec Reyna puisqu'ils n'étaient pas si proches que ça. Elle aurait compris s'il avait préféré y aller avec sa sœur. Irène savait que la musique était très importante pour Erebe et que la partager avec elle était déjà un pas pour eux. Ils essayaient et c'était le principal. Irène hocha la tête avec un sourire en réponse à sa proposition d'aller au concert ensemble. Puis, il lui tendit un livre, un cadeau. Les lèvres d'Irène s'incurvèrent dans une moue surprise. Elle n'avait pas pensé une seule seconde qu'il pense à elle et lui offre un cadeau. Le baiser qu'il lui avait fait sur la joue la brûlait encore. C'était étrange de voir qu'au fond, ils avaient réussi à avoir des réactions similaires, qu'ils s'étaient écoutés et avaient essayé de faire plaisir à l'un et à l'autre. Irène prit délicatement le livre des mains d'Erebe, effleurant au passage ses doigts, et le feuilleta légèrement avec un sourire aux lèvres. Elle adore lire depuis son enfance. Bien, souvent, avant de s'endormir, elle lit un roman d'amour. C'est un plaisir coupable. Elle rangea le livre dans son sac « Merci beaucoup d'avoir pensé à moi. Je te dirais ce que j'en pense lorsque je l'aurais fini.» Elle remit ses mains sur ses bras et ils se remirent à marcher.

Sur le chemin, Irène regarda le ciel. Elle adorait le moment parfait où le soleil se couchait et que la nuit commençait. Le ciel devenait d'un rose pâle magnifique. Elle manqua de trébucher sur la branche d'un arbre et raffermit sa prise sur le bras d'Erebe avec un sourire d'excuse. Elle devait absolument arrêter de trébucher, tomber ou même perdre l'équilibre. Irène songea à la région d'origine d'Erebe, elle avait hâte d'y être et de rencontrer sa famille. Elle avait surtout hâte de rencontrer Reyna. Elle arriva devant la grande devanture du salon de thé et observa son décor un peu kitsch. Elle étouffa un rire. Erebe n'allait pas être dans son élément, elle essaya de ne pas penser à lui en train de boire du thé là-bas. Elle allait éclater de rire sinon. Avant d'entrer dans le salon de thé, Irène regarda Erebe et lui dit avec un air complice « Ça va aller ? Les couleurs ne vont pas te rendre malade ? Je sais que tu n'en vois pas souvent.» Ce n'était pas méchant, c'était une plaisanterie. Le salon de thé est l'opposé de l'appartement du blond, à côté, l'appartement ressemblait à un cimetière plus qu'à un lieu habiter par des personnes vivantes. Au fond, le salon de thé n'était pas si terrible que ça niveau décoration et Irène trouvait ça même mignon. Elle nota même quelques idées pour lorsqu'elle habiterait avec Erebe, bon ce ne serait pas aussi extravagant, mais il y avait de l'idée.

Prenant une inspiration, Irène glissa sa main dans la poche d'Erebe pour lui prendre la main. Une fois leurs mains enlacées, elle le mena jusqu'à l'entrée du salon de thé et demanda à avoir une table pour deux. La serveuse les mena à une table juste en face de la fenêtre. Irène retira son manteau et le mit contre sa chaise et s'assit. Il régnait une ambiance calme et chaleureuse dans le salon. Elle observa autour d'elle les autres personnes présentes et remarqua les quelques couples qui se disaient des mots doux. Pendant un instant, elle s'autorisa à imaginer que c'était Ariès et elle en train de rigoler et de passer un bon moment ensemble. Elle se mit à imaginer qu'il la ramènerait sûrement jusque chez elle, lui remettrait une mèche de ses cheveux derrière son oreille et l'embrasserait avant de partir sans un mot. Décidément, elle lisait trop d'histoires romantiques. Elle se re concentra sur Erebe et lui adressa un sourire tout en lisant la carte des boissons.  


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Sam 4 Mai - 0:09
Will you share this with me?
Je vis la surprise sur tes lèvres lorsque je te présentai le livre, après que tu eus accepté de venir avec moi écouter les violonistes dont tu venais de m'offrir les billets. Mais le fait que j'ai pu accorder de l'attention à ton intérêt pour l'art, et surtout que j'ai pu penser à te présenter ce libre, sembla réellement te surprendre, alors que tu t'en emparais, laissant tes doigts glisser sur la couverture. Puis tu me remercias, me glissant que tu m'informerais de ce que tu en avais pensé prochainement, et je hochais simplement la tête, tout en reprenant la marche à tes côtés. Toi, la si maladroite créature qui trébucha, resserrant ta prise sur mon bras, tandis que je te coulais un regard de biais. Je t'aurais rattrapée si la chute avait été jugée inévitable. Je t'aurais empêché de rencontrer la dureté du sol en te retenant contre moi. Ton petit sourire d'excuse ne s'adressa qu'à moi, qu'envers cette maladresse avec laquelle j'allais sans aucun doute me lier pour le meilleur comme pour le pire. J'aurais pu t'affirmer que j'étais là, quoiqu'il arrive, que tu pourrais toujours te retenir ainsi, qu'un jour, ce serait le rôle que j'endosserais à tes côtés, mais je n'en fis rien. A la place, nous continuâmes à cheminer ensemble, jusqu'à la porte du salon de thé, qui manqua de t'arracher un rire. Effectivement, en comparaison, mon appartement ressemblait à un temple, quand celui-ci souffrait d'une exubérante présence de couleurs. Rien d'extravaguant cependant, et les lieux n'étaient aucunement réservés aux femmes, bien des couples s'y retrouvaient, et puis je savais fort bien que cette boisson te plaisait depuis que tu me l'avais dit.

« Ça va aller ? Les couleurs ne vont pas te rendre malade ? Je sais que tu n'en vois pas souvent.» Surpris par ton attitude, tes mots, cette complicité qui se glissa subitement entre nous, je posais sur toi un regard plus amusé. « Au pire, je peux compter sur toi pour me soigner ? » répliquais-je d'un timbre moqueur, sans savoir au fond, si tu serais ce genre d'épouse ou non. Difficile de réellement se projeter. Puis nous pénétrâmes à l'intérieur, cheminant jusqu'à une table libre, alors que tu te débarrassais toi-même de ton manteau et t'asseyais, me laissant faire de même de mon côté. Tu scrutais les environs, tu t'éparpillais dans tes rêveries, je le voyais bien, restant silencieux à te contempler. Par certains côtés, tu me rappellerais Reyna, et par d'autres... je regrettais presque que sa façon de bavarder sans cesse ne soit pas l'un de vos traits communs. Car même dans une situation similaire, je ne la verrais pas autrement... quand bien même je ne désirais pas la voir mariée dans l'immédiat, à moins que ce ne soit son choix. Prenant exemple sur toi, je commençais à scruter la carte et les différents thés proposés. Mon regard s'orienta presque naturellement vers les cafés. « Tu m'en voudrais beaucoup si je repliais mon choix sur un café, finalement ? » te glissais-je en relevant le nez de la carte, scrutant tes traits, avant de poursuivre simplement mon explication. « Je te promets que je goûterai ceux que tu voudras me faire découvrir lors de notre voyage, mais la journée a été longue, et j'avoue qu'un arôme corsé me ferait du bien. » Une journée où j'avais passé du temps avec ton frère, apprenant à cet apprenti les rouages du métier d'enquêteur, le préparant à un jour en devenir un. Et songeant ainsi à ton père que j'avais croisé quelques jours plus tôt, à ce frère que je côtoyais quotidiennement, j'embrayais sur un autre sujet. « D'ailleurs, comptes-tu retourner dans ta région pour les festivités du 17 mai ? »

code by exordium.



NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Sam 4 Mai - 21:36
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


Irène détestait le café. Non qu'elle n'ait pas essayé d'en goûter pour ce faire un avis, elle l'avait fait, mais elle avait tout de suite détesté cette boisson. Souvent, elle avait l'impression d'être une personne étrange entourée de gens qui adoraient le café et lui faisait savoir alors lorsqu'elle sortait son chocolat chaud, la plupart de ses collègues dissimulait leurs rires. Irène les ignorait superbement parce que cela ne l'atteignait pas, mais elle ne savait pas ce que trouvaient les gens dans cette boisson amère. Cependant, elle pouvait comprendre qu'après une longue journée de travail, certaines personnes (la majorité de la population) ont besoin de cette boisson pour avoir de l'énergie. Elle-même revenait d'une journée particulièrement compliquée. Le ministre avait envie de proposer une loi et il avait voulu que ses secrétaires bossent sur une possible rhétorique en cas d'échec ou de discussions houleuses. Irène adorait écrire et particulièrement sur la politique, mais elle détestait devoir le faire en tant que travail. En plus, l'inspiration lui avait terriblement manqué si bien qu'elle avait pris des heures pour écrire quatre pages de possibles réponses à diverses questions qui pourraient être posées sur cette loi. Elle admirait le ministre qui avait d'aussi grandes responsabilités sur ses épaules. Il essayait profondément de faire changer les choses et les convictions authentiques que l'on tient du plus profond de son cœur sont rares chez les politiciens.

« Très bien, mais à charge de revanche, je te ferais goûter les arômes les plus forts que je trouverais.» Répondit-elle avec un air taquin, elle rajouta « Qu'est-ce qui est le plus difficile dans ton travail ?» Un intérêt sincère brillait dans ses yeux. Elle ne savait pas grand chose du métier de commissaire. Cela devait être terriblement excitant de faire une enquête, découvrir le coupable, essayer d'avoir des aveux. Par d'autres aspects, cela devait être horrible émotionnellement ; la vue des cadavres, les histoires de famille ou de cœur. Il finit par lui demander si elle allait passer les festivités du 17 mai dans sa région natale et elle hocha la tête avec un sourire « Oui, je vais rejoindre une partie de ma famille là-bas, cette fête est particulièrement magique sous la neige.» Et c'était vrai, elle adorait l'ambiance festive qui régnait, la neige qui continuait de tomber, les joues rouges des uns et des autres, la nuit encore plus belle dans cette région que dans toutes les autres du moins c'est ce qui se disait. Elle avait déjà réservé son billet de train et préparer sa valise pour la fête. En vérité, elle avait surtout hâte de revoir sa famille surtout ses cousins qu'elle ne voit pas souvent.

Irène regarda autour d'elle comme si elle avait peur que quelqu'un les surprenne et se pencha sur la table comme pour dire un secret à Erebe « J'ai une recette miracle pour les coups de fatigue et la tristesse ; il faut être en overdose de sucre. C'est ma recette miracle pour aller mieux. C'est enfantin, mais ça marche.» Elle haussa les épaules à la fin de sa phrase. Irène, lorsqu'elle se sentait mal, passait sa soirée à manger de la glace et des pâtisseries chez elle devant un bon livre. Si d'autres préféraient boire jusqu'à l'ivresse, elle préférait manger du chocolat à en avoir mal au ventre. Elle finit par se redresser avec un sourire et par commander un thé à la fraise avec une part de gâteau au chocolat. Elle attendit qu'il commande et lui demanda « Je pensais qu'on pourrait aller à Rezbia après la fête, qu'est-ce que tu en penses ?» C'était un bon moment, il ferait beau, elle pourrait poser ses congés puisqu'elle n'en prenait presque jamais, sa demande serait acceptée et elle pourrait s'éloigner d'Ariès et Lys et éviter donc d'être hypocrites avec eux. C'était peut-être lâche de sa part, mais elle n'avait pas envie de les croiser, de préparer une fête à leur honneur et prétendre être heureux pour eux.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
n


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Lun 6 Mai - 13:49
Will you share this with me?
Le thé ne m'inspirait décidément pas, et je t'en avais naturellement fait part. J'avais besoin de quelque chose de plus fort, et à défaut d'opter pour de l'alcool, un café aussi noir que l'obscurité serait relativement salvateur pour mon esprit passablement tourmenté. « Très bien, mais à charge de revanche, je te ferais goûter les arômes les plus forts que je trouverais.» Un petit sourire te répondit, naissant au coin de mes lèvres. J'y goûterai, détermination dans les prunelles que je posais sur toi. Parce que j'étais un homme de parole, et tu finirais par t'en rendre compte tôt ou tard. Hochant la tête, j'allais faire une remarque lorsque tu repris la parole. « Qu'est-ce qui est le plus difficile dans ton travail ?» Question qui me fit retrouver mon sérieux. Si je m'étais orienté vers la police, c'était tout d'abord pour fuir le blond qui était revenu me hanter, mais j'avais découvert un univers qui me plaisait énormément et collait bien plus que l'esprit étriqué de l'armée à ma façon d'être. Mais qu'est-ce qui se révélait être le plus difficile ? Aussi étrange que cela puisse paraître, à mes yeux... « La paperasse. » Et Valdios en était témoin, depuis que j'étais passé commissaire, c'était comme si j'avais écopé d'une charge de travail supplémentaire niveau rapports à lire, à rédiger vis-à-vis du gouvernement. C'était bien cela le plus difficile. Pas les cadavres. Pas les planques. Pas les enquêtes. Pas les horreurs. Non, bel et bien la paperasse. Est-ce que cela me rendait plus glacial pour autant ? Mon éducation m'avait rendu plus fort, ma détermination et mon obligation avaient fait le reste. « Mais tu t'attendais peut-être à une autre réponse ? » A vrai dire, on ne s'habituait jamais vraiment aux ignominies, mais on faisait avec, et c'était exactement ce à quoi j'excellais depuis des années.

La conversation se poursuivit ensuite. Dérives familières et plus légères. Les festivités, qui, au fond m'inquiétaient naturellement. Ceux que ma famille avait tenté d'exterminer étaient revenus à la vie, et nous allions être relativement vulnérables. « Oui, je vais rejoindre une partie de ma famille là-bas, cette fête est particulièrement magique sous la neige. » Peut-être y serais-tu plus en sécurité qu'à mes côtés. Et peut-être que rien ne se produirait. Mais je ne savais trop comment imaginer cette fête sous les cristaux blancs. Peut-être était-ce magnifique comme tu l'évoquais. Hochant brièvement la tête, je fis signe à la serveuse de se rapprocher de nous dès qu'elle aurait un instant pour prendre notre commande. Mais je te vis surtout observer autour de nous comme si tu craignais que quelqu'un nous entende, ce qui me fit m'incliner également pour t'offrir la discrétion voulue, tout en plissant le regard, intrigué. « J'ai une recette miracle pour les coups de fatigue et la tristesse ; il faut être en overdose de sucre. C'est ma recette miracle pour aller mieux. C'est enfantin, mais ça marche. » A te voir hausser les épaules avec autant de sérieux me fit sourire, amusé par ton attitude, tes mots. « En overdose de sucre, vraiment ? » Reyna serait décidément plus que d'accord avec toi, puisque l'humeur de la blonde n'était jamais plus joyeuse que lorsque je lui rapportais une petite douceur à grignoter. Je le ferais d'ailleurs sûrement en quittant ces lieux. Tu te redressas, un petit sourire au creux des lèvres alors que la serveuse s'approchait finalement de nous, te laissant commander une douceur et un thé, tandis que je me contentai d'un simple café. « Je pensais qu'on pourrait aller à Rezbia après la fête, qu'est-ce que tu en penses ? » J'y aurais déjà mis les pieds pour la fête de mon côté, mais y retourner ne me dérangeait pas. Voir même, cela me tenait éloigné d'Aureus et d'un certain militaire, ce qui n'était pas une si mauvaise idée. Hochant simplement la tête dans un premier temps, je laissais mon regard glisser sur le tien. « Il faudra que je règle quelques affaires avant, mais je comptais justement te proposer ces fameuses escapades dont nous avions parlé. Rezbia est plus qu'agréable à cette période de l'année, et je suis persuadé que cela te plaira. » Une seconde de silence et de réflexion. « Préfères-tu que je l'organise, laisser les envies du moment nous guider, ou me lister ce que tu aurais envie de voir ? »

code by exordium.




.
reason & damnation
SIELLE, for better & for worse

NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Lun 6 Mai - 20:26
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


Irène ne s'attendait pas vraiment à une autre question après tout, elle-même détestait la paperasse même si ça faisait partie intégrante de son job. À sa question sur l'overdose de sucre, elle hocha vigoureusement la tête. Elle avait réussi à le faire sourire, c'était une petite victoire. Elle avait bien vu qu'à cause de sa journée de travail, il semblait tendu. Puis il se mit à parler du voyage et elle réfléchit un instant. Elle devait arrêter de vouloir tout prévoir. C'était une mauvaise habitude, mais elle n'aimait pas l'imprévue alors pour y remédier et ça depuis l'enfance, elle se faisait des listes avec des choses à faire dans la journée parfois, il y avait même des horreurs. Au fil des années, elle s'était peu à peu soignée, mais il restait quelques traces comme on pouvait parfois le remarquer sur son bureau avec tellement de post-it multicouleurs pour prévoir les évènements de sa journée qu'elle n'avait même plus de place sur le rebord de celui-ci. Elle détestait tout simplement ne pas savoir ce qui l'attendait, mais elle avait décider de jeter cette partie de sa personnalité à la poubelle après tout, il fallait parfois vivre dans le danger alors elle répondit avec un sourire « Non, on verra ce que nous verra Rezbia une fois que nous y serons.» Elle se tapa pensivement le menton et rajouta « Mais, j'aimerais avoir au moins une ballade à cheval avec toi pour te montrer que l'équitation n'est pas seulement pratique.»

La serveuse posa leurs boissons et le morceau de gâteau qu'Irène avait commandé et partit. Elle prit une gorgée de son thé et huma son odeur délicieuse. Elle reposa sa tasse avec un petit sourire aux lèvres « Si tu devais choisir un endroit à Rezbia que tu pourrais emporter avec toi, ce serait lequel ?» Ainsi, elle saurait où elle irait pour mieux le découvrir lui et non une façade qu'il s'efforçait de créer. C'était une question difficile même elle ne pourrait répondre. Elle emporterait des gens là-bas, sa famille sûrement parce qu'au fond, l'endroit a peu d'importance si on est accompagné des bonnes personnes. Ses pensées dérivèrent vers une merveilleuse nuit, sous un cerisier dans un parc presque désert. Il n'y avait eu que ses amis et elle. Elle avait passé la meilleure soirée de sa vie. Si elle ne les avait pas eus dans sa vie, elle serait devenue cette poupée sans âme que son père voulait qu'elle soit, elle serait devenue un pantin entre ses mains. Ils lui apportaient tellement de choses que parfois, elle se sentait incapable de leur rendre la pareille. Parfois, elle avait cette terrible impression qu'elle n'était pas assez bien tout court. Irène sait très bien que c'est une des conséquences de l'éducation de son père, un éternel insatisfait, mais aussi à cause de son manque de confiance en elle qu'elle se disait ça.

Irène demanda finalement « Tu pense que je vais bien m'intégrer chez les Sielle ? Je ne connais presque personne de ta famille.» Elle cacha son insécurité face à cette question avec un sourire. Elle avait peur d'être seule et de ne pas être acceptée dans cette grande famille. Elle avait peur d'être isolée et de perdre tout ce qu'elle était aujourd'hui à cause de son mariage. Parce qu'au yeux du monde elle deviendrait une Sielle et ne serait plus une Starkov. Pourtant, Irène ne se sentait nullement Sielle même pas avec cette bague à son doigt. Elle était une Starkov. Elle le resterait jusqu'à la fin de sa vie, mais elle avait peur d'être enfermée dans cette union, elle avait peur de devenir "la femme de" et non plus Irène Starkov, descendante d'illustres noms de l'Histoire, et futur ministre de l'égalité des sangs. Elle deviendrait femme, belle-soeur, et peut-être même mère. Erebe lui avait promis de ne pas l'enfermer, mais la société l'enfermerait dans ce rôle et elle n'était pas sûr de pouvoir l'endosser. Puis, elle n'était peut-être même pas la femme qu'il imaginait.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
n


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Mar 7 Mai - 17:52
Will you share this with me?
Voyage à venir. Prévisions sans doute moins maussades qu'il n'y paraissait. J'aimais la terre qui m'avait vu grandir. Y retourner, me souvenir. Mon sang avait coulé sous les enseignements familiaux. Mais même si Aureus m'avait vu naître et restait la cité où je résidais, Rezbia conserverait toujours cette saveur audacieuse à mon être. Tu allais nous rejoindre, devenir une Sielle, si ce n'était de sang, au moins de nom, et les enfants que nous aurions un jour, seraient également rattachés à ces terres. Murmures d'un avenir auquel ton père avait sans doute déjà dû songer, homme que j'avais revu pour parler travail, mais qui avait tout de même glisser une question te concernant, semblant satisfait de notre première rencontre positive. Il ne serait sans doute que d'autant plus ravi d'apprendre notre future escapade, et pourtant, ce n'était ni pour lui, ni pour le mien que j'agissais de la sorte avec toi. J'aurais pu me contenter de tellement d'autres attitudes fausses ou glaciales, mais je te questionnais, réclamais ton avis sur la manière dont tu voulais que ce voyage en ma compagnie se déroule. « Non, on verra ce que nous verra Rezbia une fois que nous y serons. Mais, j'aimerais avoir au moins une ballade à cheval avec toi pour te montrer que l'équitation n'est pas seulement pratique. » Petit sourire à tes lèvres purpurines. Doigt qui tapotait ton menton pensivement. Toutes ces petites attitudes que je notais silencieusement avant d'esquisser moi-même un demi-sourire amusé. « Ais-je dit que je trouvais cela uniquement pratique ? » Haussement de sourcil équivoque, tandis que je m'appuyais à nouveau contre le dossier de ma chaise le temps que la serveuse puisse déposer notre commande. J'attendis qu'elle s'éloigne de quelques pas pour reprendre sans fioriture. « Mais si ma fiancée exige, ma fiancée aura. » Affirmation des plus naturelles s'esquivant de mes lèvres, à croire que je m'étais habitué à l'idée que tu puisses réellement devenir mon épouse, et t'entraîner avec moi dans ma déchéance.

Menant mes doigts à la tasse contenant l'obscurité liquide, je la portai sans réfléchir à mes lèvres pour y dérober une gorgée. Orbes voyageuses, j'observais brièvement ce qui nous entourait avant de les reporter sur toi et ce petit sourire à tes lèvres qui se mouvaient à nouveau. « Si tu devais choisir un endroit à Rezbia que tu pourrais emporter avec toi, ce serait lequel ?» Un endroit ? Ta question me prit au dépourvu et me fit froncer les sourcils. S'il y avait un lieu que j'aurais voulu emporter avec moi, lequel serait-ce ? Plusieurs images passèrent devant mes yeux... l'arène, la ville, les montages, quelques salles de notre demeure, et puis comme un parfum familier chargé d'un souvenir. « Voilà une question bien difficile, et je te répondrai... une clairière. Et de ton côté, qu'emporterais-tu de chez toi ? » T'y emmènerais-je ? Je l'ignorais à vrai dire. N'étant pas plus prêt à te souffler le parfum des bois environnant, le cours d'eau au clapotis berçant. J'aimais y jouer du violon autrefois. « Tu pense que je vais bien m'intégrer chez les Sielle ? Je ne connais presque personne de ta famille.» Question banale à tes lèvres, sourire chargé d'une sorte de curiosité. Mais les paroles que tu m'avais soufflées cet autre jour, dans mon appartement, parlant d'une réalité souillée et taciturne que tu me soupçonnais de vouloir embellir, ainsi que ce sourire qui ne gagnait pas tes yeux, suffirent à me faire saisir que derrière ces mots se trouvait bien plus que cela. « Tu apprendras à les connaître, et je ne t'y abandonnerai pas. » Ne le lui avais-je pas déjà dit ? « J'ai d'ailleurs échangé avec mon cousin, Asher, et nous avons pensé que tu pourrais rencontrer sa femme, Themyskira, qui a été dans ta position il y a quelques années de cela. » Épouse de, mais qui n'avait jamais perdu son identité, ni son caractère. Avait-elle eu vent de notre dernière mésaventure ? Miraculeusement, aucune brune furieuse n'était venu frapper à ma porte. « Mais tu te rendras vite compte que nous sommes proches les uns des autres, qu'importe les caractères, chaque Sielle compte. » Y compris les mutants. Mais les murs avaient des oreilles, et tout n'était pas bon à dire non plus. Je t'imaginais si douce, si idéaliste et naïve peut-être bien. Mais cela restait une vision extérieure, et je me méfiais de toi. « Reyna te ressemble à bien des égards... elle t'aidera à trouver tes marques. Et je serai là également. » Je tendis pourtant ma main dans ta direction sur la table, paume vers le plafond, invitation silencieuse. « Fais-moi confiance. »

code by exordium.




.
reason & damnation
SIELLE, for better & for worse

NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Mer 8 Mai - 15:11
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


« Disons que tu n'avais pas semblé très enthousiaste à l'idée de monter à cheval.» Lui avait-elle répondu avec un sourire malicieux. Puis elle se mit à rire franchement lorsqu'il lui dit que tout ce qu'elle demandera, elle l'aurait. Au final, elle s'amusait terriblement en sa compagnie et il n'avait plus cette humeur sombre qu'elle avait vu chez lui. C'étaient peut-être les couleurs qui lui faisaient cet effet un peu comme un bronzage de l'âme. Irène aurait voulu le détester pour pouvoir énervé son père et lui prouver qu'il n'arrivait pas à la contrôler, mais elle commençait à apprécier Erebe, elle le trouvait drôle et elle sentait qu'ils s'entendraient bien. Au moins, son père n'avait pas choisi un homme détestable avec qui elle aurait passé sa vie. Irène était sûre que son père croyait lui avoir trouvé un homme capable de la brider. Elle savait qu'il se doutait qu'elle n'était pas une aussi petite fille parfaite qu'avant. Il devait jubiler sans savoir qu'elle était en train de faire de son futur mari un allié et un ami. C'est ainsi qu'elle le voyait désormais, un presque-ami. Elle ne lui faisait pas confiance, mais elle sentait que celle-ci commençait à se faire ressentir. Elle était néanmoins méfiante quant à lui puisqu'elle ne savait pas ses positions politiques et ce qu'il pensait des mutants. Elle ne lui révélerait pas le plus grand secret de son existence : la survit de son frère. 

Irène sortit de ses pensées en l'entendant répondre à sa question. Elle hocha la tête et répondit sans hésiter « Je prendrais avec moi les plaines enneigées.» Pour la fraîcheur, l'impression de solitude. Elle prendrait aussi sa famille et les loups qu'elle rencontrait parfois en chemin. D'ailleurs, elle aimerait bien voir Erebe face à un loup du Nord, elle se demandait même qui gagnerait d'un duel entre eux. Elle appréciait le fait que son fiancé défende sa famille avec autant de conviction. Elle appréciait la loyauté et particulièrement lorsqu'elle est dirigée vers la famille. Elle-même était très fidèle à sa famille même avec les membres qu'elle aimait moins comme Abraxas. Elle ferait tout pour protéger sa famille, même le pire. Néanmoins, elle ne pouvait s'empêcher de penser que cette famille la rejetterait après tout, elle leur imposait sa présence puisqu'aucun d'eux deux n'avaient pas désiré ce mariage. Irène observa la main de son fiancé et posa délicatement la sienne sur celle-là, elle adressa un petit sourire à Erebe « Je ne peux pas te dire que je te fais entièrement confiance puisque cela fait seulement deux fois que je te vois mais je sais que tu ne me laisseras pas tomber.» Et c'était vrai, elle ne le voyait pas l'abandonner à la merci des Sielle sans rien faire. Depuis le début il essayait de la mettre à l'aise et de la rassurer quant à son entrer chez les Sielle, puis, si il était aussi justicier qu'il le prétendait, il la protégèrait si jamais ils ne l'aimaient pas. Du moins, elle l'espérait parce qu'elle ne le laisserait pas tomber face à sa famille. 

« Je voulais m'excuser pour mon père. Je sais que ce n'est pas un mariage que tu désires toi aussi alors je m'excuse de m'imposer à toi.» Dit-elle dans un rire avant de rajouter « Je vais tout faire pour que ça marche et c'est pour ça que je propose tous ces voyages et activités, je ne veux pas être un fardeau et que notre union ne soit une force, mais une faiblesse.» Elle était honnête avec elle, cela se voyait avec ces hésitations sur quelques mots, elle voulait sincèrement que ça marche et elle n'avait pas envie de vivre tout ça comme une espèce de malédiction. Elle raffermit sa main sur celle d'Erebe avec un sourire « J'ai hâte de rencontrer ta sœur, elle a l'air formidable.»


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
n


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Mer 8 Mai - 20:24
Will you share this with me?
Petit sourire malicieux pour me répondre que j'avais manqué d'enthousiasme. Ce n'était pas faux, mais tu apprendrais à me connaître. Rapprochement involontaire de nos êtres, nous finirions par partager une certaine intimité. Tu aurais fatalement pu constater que j'aimais plus l'équitation que j'avais pu le laisser paraître dans un premier temps. Tout n'était qu'une question de confiance et de confidence, et Valdios savait combien ce terrain était fardé d'aspérités et de crevasses me concernant. Tu te mis à rire à mes autres mots, alors que j'avais soufflé que tout ce que ma fiancée voudrait, elle l'aurait. Bien sûr, si le fond était vrai, tout aurait une certaine limite. Mais durant ce voyage, je ne voyais pas le mal à te laisser découvrir ma région, ma ville, celle qui deviendrait la sienne par alliance. Je ne pouvais que convenir que tu deviendrais une Sielle magnifique, et qu'à l'image des enfants de mes cousins, les nôtres auraient sans doute un charme redoutable. Nous n'y étions pas cependant. Pas encore. L'union n'était pas célébrée. J'ignorais même quand la date finirait par être fixée. Par nous ? J'imaginais que non. Par nos familles très certainement. J'ignorais les désirs de ton père à ce sujet, j'ignorais ceux du mien, et par Valdios, peut-être que Noah aurait également son mot à dire. D'ailleurs, avais-tu déjà imaginé à quoi ressemblerait ton mariage ? Songé à ta robe ? Aux détails ? Qu'importait au fond, puisque je te laisserais décider de ce à quoi tu voudrais qu'il ressemble. J'en aurais presque attrapé une sourde migraine, non à cause de ta présence, sommes toutes agréable, mais par cet avenir inévitable qui allait irrémédiablement nous lier l'un à l'autre et m'obliger à être l'un des deux êtres au centre de l'attention. Et j'adorerais cela... ironiquement parlant, bien sûr.

Je préférais presque songer à cette clairière dont je te glissais l'existence, te laissant mettre un pied dans ma tête en répondant avec sincérité, alors que tu faisais de même. Les montagnes enneigées.  Je comprenais. Le spectacle était grandiose, bien que glacial. La discussion dévia à nouveau sous l'inquiétude que tu semblas manifester à l'idée de parvenir à t'intégrer au sein des Sielle. Inquiétude normale, venant renforcer les paroles de mon cousin, et la possibilité que son épouse puisse être ton alliée lors de tes premiers pas. Paroles qui se voulurent rassurantes à mes lèvres. Ma méfiance dissimulée pour te tendre cette main, nouveau symbole de la promesse que j'avais déjà pu te faire. Je ne t'abandonnerai pas, ne te laisserai pas te noyer. Je vis ton regard, les secondes qui défilèrent, avant que ta main se glisse contre la mienne et que mes doigts se referment enfin. « Je ne peux pas te dire que je te fais entièrement confiance puisque cela fait seulement deux fois que je te vois mais je sais que tu ne me laisseras pas tomber.» Prudente et honnête, j'appréciais. Hochant simplement la tête, j'aimais aussi le fait que tu puisses croire en mes mots, puisque je ne te mentais pas.  Je serai à tes côtés, te soutiendrai, sans pour autant trahir les miens. Juste posture. « Je voulais m'excuser pour mon père. Je sais que ce n'est pas un mariage que tu désires toi aussi alors je m'excuse de m'imposer à toi.» Un rire. Comme pour contrebalancer le poids de tes mots. Silencieux, je t'observai poursuivre. « Je vais tout faire pour que ça marche et c'est pour ça que je propose tous ces voyages et activités, je ne veux pas être un fardeau et que notre union ne soit une force, mais une faiblesse. J'ai hâte de rencontrer ta sœur, elle a l'air formidable. » Tes doigts serrèrent les miens sur ta dernière phrase, alors que je n'avais cessé de te regarder durant tout ton discours, l'hésitation du choix de tes mots. Peut-être, que, comme j'avais pu soumettre l'idée à Asher, mon père avait réellement choisi une épouse qui pourrait me plaire, du moins amicalement. Sauf s'il ne s'agissait que d'un heureux hasard, sous l'union de nos deux familles. J'ignorais même ce que pensait réellement ton père de notre union, rien n'avait vraiment filtré lors de notre échange. « Elle l'est. » Première confirmation. Premiers mots après ta longue tirade. « Ne t'excuse pas pour une décision qui n'est pas la tienne, connaissant ton père, je me doute qu'il est difficile de lui refuser quoi que ce soit. » Et nous parlions du mien ? Non, sûrement pas. « Faisons ça alors. Apprenons à nous connaître et à nous soutenir. » J'espérais simplement que tu ne sois pas emplie de l'espoir de me voir un jour m'éprendre de toi, te désirer au-delà d'une passion peu commune. Pour toi. « Mais quoi qu'il arrive, sache que je veillerai sur toi dès l'instant où tu seras ma femme. » Et même dès à présent à vrai dire, mes doigts enserrant les tiens en étaient déjà un symbole muet. « Tout ce que j'attends de toi en échange est ta loyauté. » Il n'était question ni de fidélité, ni d'amour, juste d'une loyauté revêtant celle-là même que l'on m'avait inculquée dès l'enfance.

code by exordium.




.
reason & damnation
SIELLE, for better & for worse

NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Sam 11 Mai - 9:22
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


Il ne lui promettait ni la fidélité, ni l'amour, mais quelque chose d'encore plus grand la loyauté. À ses yeux, c'était encore plus important que tout. Elle-même était d'une loyauté sans faille envers sa famille et bien sûr qu'une fois qu'elle serait sa femme, elle le protégerait lui aussi. Cela faisait partie de son devoir. L'amour est une faiblesse lorsqu'il est rejeté et Irène ne veut plus jamais ressentir cette impuissance. Elle espérait cependant que si son mari lui faisait des infidélités, il le ferait discrètement, de façon à ce qu'elle ne soit pas humiliée devant la société. Elle hocha la tête et dit finalement d'une voix douce « Tu l'aura, tu feras partie de ma famille.» Elle prit une légère inspiration et le regarda dans les yeux. Elle allait le prévenir, elle allait lui dire que son père était dangereux et qu'il devait se méfier de lui comme de la peste tout en lui laissant penser qu'il l'avait sous sa coupe, il allait faire partie de sa famille et il ne devrait pas se laisser manipuler par son père alors elle le prévint « Tu vas faire partie de ma famille alors je te préviens, méfie toi de mon père, ne le laisse pas s'approcher trop près de toi, mais laisse lui croire que tu ne sais pas qu'il essaie de te manipuler. Mon père est un manipulateur né.» Elle lâcha la main de son fiancé et reprit un bout de gâteau, elle n'avait plus envie de parler de son père, cela lui rappelait trop de mauvais souvenirs.

À la place, elle lança un regard malicieux et lança à Erebe « Je vais te montrer quelque chose.» Elle se concentra et son thé commença à s'élever dans l'air, le liquide semblait être un serpent, se mouvant encore et encore. Elle en fit une petite bulle et mit le reste du liquide dans la tasse. La bulle se déplaça et elle ouvrit la bouche pour le boire. C'était une petite démonstration de pouvoir. Elle avait appris à faire ça alors qu'elle était enfant et ses parents lui avaient interdit de se servir de son pouvoir pour boire parce qu'ils voulaient qu'elle apprenne les bonnes manières à table, mais elle trouvait ça amusant. Son pouvoir était la chose qu'elle aimait le plus manipulé, lorsqu'elle l'utilisait, elle avait l'impression que de l'eau coulait dans ses veines. Son apprentissage avait été rigoureux et difficile. La plupart du temps, cependant, elle le trouvait complètement inutile. Elle ne l'avait utilisé que pour s'amuser ou s'entraîner à part une fois. Une fois, un serviteur du château familial avait osé traiter son frère de monstre. Elle l'avait ébouillanté vivant en représailles, elle avait chauffé l'eau dans son corps à telle point qu'il s'était écroulé de douleur et l'avait supplié d'arrêter. Elle s'était arrêtée bien sûr, elle ne s'en voulait pas, elle aimerait faire ça à la plupart des Argents qui n'aiment pas les mutants.

Elle pensa à son mariage et plutôt à son organisation. Son père ne lui avait pas encore dit la date, mais en même temps, il pensait sûrement qu'elle ne valait pas la peine qu'on lui dise puisque tout ce qu'elle avait à faire, c'était de dire oui. Elle ne savait même pas qui inviter après tout, Lys l'avait trahie et Ariès... Elle ne pourrait pas les voir à son mariage et pourtant, lorsqu'elle avait imaginé celui-ci, elle avait pensé que Lys aurait été sa demoiselle d'honneur accompagnée de Catelyn, qu'elles auraient ries aux éclats. Elle avait même osé imaginer qu'elles choisiraient sa robe ensemble. Elle devait arrêter de penser à ça et se concentrer sur l'instant présent et sur Erebe. Elle demanda alors « Il y a une date pour notre mariage ? J'aimerais bien la connaître pour commencer les préparatifs.» Puis après une légère pause, elle lui demanda « Tu aimerais quel type de mariage ? Personnellement, j'aimerais quelque chose d'assez intimiste après si tu veux quelque chose de grandiose, je ferais avec.» Dans tous les cas elle se marierait avec lui donc ça n'avait pas grande importance ou peut-être que si. Après tout, on ne se mariait qu'une fois dans sa vie.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI
n


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Sam 11 Mai - 16:06
Will you share this with me?
Tu hochas la tête à mes mots, confirmant que je pourrai compter sur cette loyauté que j'exigeais de ta part. « Tu l'aura, tu feras partie de ma famille.» Celle que tu m'offrirais parce que des alliances orneraient nos annulaires mutuels, te reliant au Cercle sans que tu en ais véritablement conscience. Je te vis ensuite inspirer comme si tu t'apprêtais à me dire quelque chose d'inévitable. « Tu vas faire partie de ma famille alors je te préviens, méfie toi de mon père, ne le laisse pas s'approcher trop près de toi, mais laisse lui croire que tu ne sais pas qu'il essaie de te manipuler. Mon père est un manipulateur né.» Une mise en garde, voici ce qui s'échappait de tes lèvres. A croire que j'avais besoin d'être protégé de celui qui avait décidé de lier nos existences. Pensais-tu que s'il avait vu un intérêt à ce mariage, c'était pour mettre la main sur un Sielle ? L'idée n'était pas idiote en elle-même. Après tout, c'était plus ou moins la technique que nous comptions employer en t'amenant au sein des nôtres à travers cette union. Tes doigts lâchèrent les miens, venant porter à tes lèvres un morceau de gâteau, te laissant brièvement te refermer, me laissant prendre conscience que tu ne portais peut-être pas ton paternel dans ton cœur pour une obscure raison. Et loin de me laisser l'opportunité de te questionner à ce sujet, tu décidas de me montrer comment tu usais de ton pouvoir. Joueuse, offrant pourtant ton niveau de maîtrise plutôt efficace et discret. « Voilà un talent plutôt intéressant lorsque les mains sont déjà prises à une autre activité. » Murmure taquin à mes lèvres, découvrant une autre facette de ta personnalité, dissimulant ce qui était en rapport avec ton paternel malgré tout.

Puis le sujet dévia de tes propres lèvres, évoquant le sujet de notre mariage. Cet avenir commun qui ne débuterait qu'après cette date fatidique que je ne possédais guère plus que toi. Mais j'avais évoqué le sujet avec Noah, et la période évoquée débuterait d'ici un mois, période de juin à août, l'union n'ayant que trop tardé à être décidée. Et cela était entièrement ma faute et non la tienne, puisque j'aurais sans doute dû laisser mon destin s'entremêler à une femme depuis bien des années. A présent, je t'imposais la rapidité voulue par les miens, et peut-être bien ton père également, puisque je n'imaginais pas le mien ne pas avoir évoqué une union à sceller rapidement. Les deux hommes s'étaient sûrement entendus sur ce point. « Aucune date n'a été posée à ma connaissance, mais je sais que notre mariage se déroulera cet été. J'ai conscience que le délai est plutôt court. » A moi aussi, il me l'avait semblé. Mais nous savions l'un et l'autre que nous n'avions pas réellement notre mot à dire sur la question. Bien sûr que le choix nous était donné, dans le sens où personne ne pouvait nous obliger à dire "oui". Les Chuchotteurs n'existaient plus. Mais cela ne changeait rien au fait que toute notre éducation et la loyauté offerte aux nôtres nous poussaient irrémédiablement à nous jurer nos vies devant les dieux. « Tu aimerais quel type de mariage ? Personnellement, j'aimerais quelque chose d'assez intimiste après si tu veux quelque chose de grandiose, je ferais avec.» Je secouai la tête, tout en portant ma tasse à mes lèvres pour y dérober quelques goûtes de café. « Un mariage intimiste me convient parfaitement. Bien sûr, nous devrons convier nos familles respectives, nos amis, ainsi que les personnes souhaitées par nos patriarches. Mais je suppose que tu t'en apercevras assez vite, je ne suis pas grand amateur des grandes festivités, encore moins si j'en suis le centre d'attention, ce qui serait notre cas à tous les deux. »

code by exordium.




.
reason & damnation
SIELLE, for better & for worse

NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Mer 29 Mai - 20:20
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


Elle eut un petit rire en l'entendant dire que c'était un don utile. Bien sûr, elle adorait manier son pouvoir, après tout, c'était une partie d'elle qu'elle avait appris à perfectionner, mais elle le trouvait inutile. Utile pour des petites choses comme ça néanmoins. Elle lança un regard complice à Erebe et répondit « Un don que ma préceptrice détestait.» Après un moment, elle rajouta « J'étais une enfant difficile avec elle.» Elle avait aimé la taquiner, la voir s'énerver et maintenant adulte, Irène se rendait compte à quel point elle avait été dure envers sa préceptrice. Elle lui enverrait prochainement des fleurs avec un petit mot pour se faire pardonner. Elle posa son regard vers le blond, son futur mari. Elle s'était confiée à lui par rapport à son père, c'était déjà un grand pas. Une marque de confiance. Elle savait à quel point son père était un menteur et un manipulateur, il essaierait lui aussi de le manipuler. Pourquoi se gênerait-il de le faire alors qu'il le faisait constamment avec ses enfants ? Si jamais Erebe lui parlait et lui disait qu'elle l'avait mise en garde contre lui, elle ne paierait pas cher de sa peau. Il avait été capable de vouloir tuer son propre enfant alors un autre ne lui poserait pas de problème. Enfant, après que son père ait essayé de tuer Ace, elle avait commencé à développer cette peur ; Une peur banale en soit mais c'était différent parce qu'elle avait peur de mourir de la main de son père à tout instant. Une peur banale en soit mais c'était différent parce qu'elle avait peur de mourir de la main de son père à tout instant. Maintenant, son cœur ne battait plus la chamade lorsqu'elle mentait ou jouait la bonne poupée auprès de son père. Elle avait appris à combattre cette peur pour en faire quelque chose d'autre.

Le sujet de conversation dériva vers leur mariage et lorsqu'elle entendit la période de temps où son mariage allait avoir lieu, elle se mordit la lèvre inférieure. C'était court. Terriblement court. Tout allait changer si rapidement, elle en avait déjà le tournis. Elle aurait voulu que ce soit plus tard, elle aurait même voulu que ces fiançailles durent au moins une année entière histoire de mettre ses relations en ordre, mais elle n'en avait même pas le temps. Elle allait peut-être se marier sans l'une de ses meilleurs amis en présence de son ex presque petit-ami que, en passant, elle continuait d'aimer. Irène fut néanmoins contente d'entendre qu'il voulait un mariage intimiste comme elle. Elle n'aimait pas être le centre d'attention de tous et surtout, elle n'arriverait pas, en ce jour si important, à jouer la comédie devant beaucoup de gens. Elle n'osait même pas songer à la nuit de noces. Ils allaient devenir un duo, une famille même. Dans très peu de temps, elle ne serait plus Irène Starkov, mais Irène Sielle. Même dans sa tête, cela résonnait bizarrement. Elle s'éclaircit la voix et adressa un sourire à Erebe « Je suis contente qu'on soit d'accord sur au moins ce sujet. C'est terriblement court pour tout préparer et rien que d'y penser, j'ai la migraine.» Elle étouffa un rire et lui dit d'un air complice « Tu va vite apprendre que je suis un peu perfectionniste.» C'était un euphémisme pour la désigner. Elle était très perfectionniste et elle voulait un mariage parfait, elle n'en aurait pas d'autre.

Elle se redressa un peu sur son siège et but une gorgée de son thé en réfléchissant à son mariage. Elle allait devoir préparer une salle, la décorer, et bien sûr choisir sa robe. Elle aimerait une robe brillante, lumineuse, incroyable. Elle ne la remettrait jamais, mais elle voulait que le peu de gens qui viendrait l'admire. Elle demanda à Erebe avec curiosité « Est-ce que tu veux des choses particulières lors du mariage ? Tu aimes quoi comme gâteau ? Il faudra qu'on organise une dégustation des plats pour les invités.» Bon sang, il y avait tellement de choses à faire et elle devait faire tout ça en travaillant à côté. Elle allait devoir dévaliser les thés se disant énergisants. Parfois, elle aimerait vraiment aimer le café.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Jeu 30 Mai - 20:03
Will you share this with me?
Je ne doutais pas un seul instant, vu la malice dont tu venais de faire preuve, que ta préceptrice avait dû s'arracher les cheveux avec toi. Mais elle était pourtant parvenue à faire de toi une véritable jeune femme parfaite en société. Ton père n'aurait sans doute pas accepté qu'il en soit autrement, étant donné la mise en garde que tu venais de m'adresser le concernant. J'avais conscience que Murtagh n'était pas un homme à prendre à la légère, ministre auquel j'avais déjà été confronté, homme déterminé qui était parvenu à un accord avec le mien. Mais Samuel Sielle n'était pas si sombre que cela, je tenais à lui, me méfiant simplement pour des raisons autres que la crainte qui semblait naître dans tes yeux concernant le tien. J'ignorais ce qui avait pu endommager votre lien, et peut-être m'en parlerais-tu un jour. Je ne serais cependant pas celui qui entamerait le sujet, nous avions d'autres choses à penser, et j'imaginais assurément que nous n'étions pas obligé de tout nous dire, n'est-ce pas ? Après tout, je ne comptais pas te souffler ma déviance, ou même l'idée qui me trottait en tête concernant un certain Macanthos, celle d'aller le trouver, d'exiger le silence à ses lèvres au sujet de dérives passées. Dérives qui me hantaient, sournoises et assassines.  Nécrosaient mes nuits, les rendaient sensiblement plus courtes. Mais tu ne serais pas celle à qui j'en soufflerais l'existence. Personne ne le serait. Pas âme qui vive. Parce que l'obsession qui rôdait à même ma chair avait la saveur âpre de la trahison, de la damnation. J'aurais pu souffler son existence à Noah, dans le cas contraire, avoué la menace qu'il représentait, lui le Macanthos qui connaissait une partie de mon secret inavouable. Culpabilité sournoise que je ressentais à ton encontre, à te savoir piégée dans une union où je ne pourrais jamais t'apporter réellement ce qu'une épouse serait en droit de désirer. A la place, il y aurait ce respect, cette protection, et peut-être bien cette amitié que tu tentais de créer entre nous.

Mais il y eut surtout la date imprécise de notre union à venir. Cet été. C'était court. Terriblement, mais je n'avais que trop tardé selon Noah. Ce qui était une vérité. J'avais tenté de repousser l'inévitable, et il savait pourquoi à présent. J'étais conscient que la nouvelle était soudaine, que tu t'imaginais, comme j'avais pu le faire, que notre union serait plus tardive, qu'elle nous permettrait de prendre le temps de nous découvrir, d'apprendre à nous connaître, de ne pas rester comme deux inconnus aux destins entremêlés sur l'autel avant même d'avoir le temps de reprendre une respiration. Quelques gorgées de café, et je poursuivis, t'apportant mon opinion sur la cérémonie le plus honnêtement possible. Devenir le centre de l'attention n'était pas quelque chose que j'appréciais, préférant mille fois ne pas avoir à subir une lumière aveuglante quand je n'étais qu'un pécheur en quête de rédemption. Tu en vins à t'éclaircir la voix, à m'offrir un sourire, quand je buvais une nouvelle gorgée de la boisson brûlante. « Je suis contente qu'on soit d'accord sur au moins ce sujet. C'est terriblement court pour tout préparer et rien que d'y penser, j'ai la migraine.» Raison de plus pour partir sur quelque chose de plus intimiste, non ? Justification plus plausible encore me semblait-il. Mais tu pouffais presque, comme si tu prenais réellement plaisir à tout cela. Par Valdios, moi aussi je commençais à en avoir la migraine par avance. « Tu va vite apprendre que je suis un peu perfectionniste.» Une gorgée de ta boisson plus tard, tu reprenais déjà, m'interrogeant. « Est-ce que tu veux des choses particulières lors du mariage ? Tu aimes quoi comme gâteau ? Il faudra qu'on organise une dégustation des plats pour les invités.» Ce que j'aimais... ce que je voulais... une dégustation... Par Valdios... je t'offris un sourire qui ressembla sans doute bien plus à une grimace, prenant le temps d'avaler une autre gorgée à l'idée de tous ces maudits préparatifs. « Sans doute. » Un raclement de gorge. « J'ai proposé à Reyna de t'aider dans tous ces préparatifs. Elle me connaît plutôt bien... même si j'imagine qu'il faudra la faire rester réaliste sur certains points, et que je me mêle parfois de vos décisions. Mais j'espère que cela ne te dérange pas ? » Question sincère. J'espère réellement que tu ne prendrais pas cela pour une décision dans laquelle tu n'aurais pas ton mot à dire. Mais j'étais commissaire, sans oublier le Cercle, et à côté de ça, je manquais d'enthousiasme et d'habitude pour les manifestations sociales. « Si tu ne préfères pas, je peux lui dire que j'ai changé d'avis. » Et non pas avouer que tu ne voulais pas d'elle pour t'aider. « Je veux juste que cette journée soit celle que tu souhaiteras. » Je pris ta main, la menant à mes lèvres, doux baisers sur ton derme délicat. Avant de la relâcher et de lancer un regard autour de nous brièvement, par habitude, par déformation professionnelle. Je m'assurais que tout allait bien, que tu ne risquais rien.

code by exordium.




.
reason & damnation
SIELLE, for better & for worse

NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Ven 31 Mai - 12:34
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


En entendant parler de l'organisation du mariage qu'elle allait partager avec sa sœur, elle eut un petit soupir de soulagement. Il y avait tant à faire en si peu de temps. Un peu d'aide ne serait pas de refus. Elle allait aussi demander de l'aide à sa cousine, ou même à ses frères s'ils voulaient bien. Sachant l'engouement d'Eron pour les fêtes, elle avait hâte de le voir à son mariage. Elle pouvait aussi demander à quelques-uns de ses collègues s'ils voulaient bien l'aider pour les cartons d'invitation. Elle passa une main dans ses cheveux et pensa à Lys et Aries. Eux aussi devaient être en train de parler de leurs invités, de leur mariage. Elle eut l'impression qu'on lui poignardait le cœur à cette pensée. C'était fou comme quelqu'un de si proche pouvait infliger des douleurs aussi atroces. La trahison de Lys était encore fraîche dans son esprit. Irène avait été tellement stupide ce jour-là. Elle avait été heureuse pour Lys, avait même voulu l'aider à organiser son mariage. Elle n'avait pas pensé un seul instant que sa meilleure amie est pu lui faire une chose aussi atroce. Désormais, elle ne donnerait plus sa confiance et son amitié aussi facilement. Elle ne donnerait plus aussi facilement ce pouvoir de la blesser aussi profondément. Elle sentit alors Erebe lui baiser délicatement la main et elle reporta son regard vers lui. Elle était touchée par ses petites intentions. Il ne lui faisait pas payer ce mariage. Il essayait de faire de son mieux, comme elle. Alors, elle prit sa main délicatement dans la sienne et lui répondit « Je veux aussi que ce mariage soit le tiens et qu'il te plaise aussi. Je veux que cette journée te plaise autant qu'à moi.» Il n'aurait qu'un mariage, comme elle et elle ne voulait pas qu'il garde un mauvais souvenir de celui-ci.

Elle pensa alors à sa famille et lui demanda « Est-ce que tu as déjà rencontré mes frères ? Je les adore, même mes cousins. J'aimerais que tu les rencontres histoire d'organiser ton enterrement de vie de garçon.» Laissa-t-elle échapper avec un rire. Elle donnerait tout pour être une petite souris ce jour-là avec tous ses frères et ses cousins. Elle prit une gorgée de son thé pour ne pas se mettre à avoir un fou rire. Elle était triste de ne pas avoir Ace à ses côtés pour ce moment si spécial. C'était étrange de penser qu'il ne pourrait pas être là lors de son mariage. Il avait longtemps été son prince à elle, celui qui la protégeait des méchants et terrassait un dragon. Irène se mit alors à penser à son serment de fidélité envers Erebe. Elle espérait qu'il lui resterait fidèle tout le long de leur mariage. Elle ne supporterait pas l'humiliation qu'il lui infligerait s'il ne faisait pas autrement. S'il la trompait, elle espérait qu'il le fasse discrètement sans que personne ne le sache. Pour sa part, le seul homme qu'elle n'est jamais aimée partagerait sa couche avec sa meilleure amie et elle ne se voyait pas aller lui rendre visite et voir quelle vie merveilleuse il aurait. Elle secoua sa tête pour penser à autre chose et demanda au blond en face de lui « Est-ce qu'il y a quelque chose que je devrais savoir absolument avant de me marier avec toi ?» Un secret, une chose qui la ferait fuir avant la cérémonie. Elle préférerait savoir tout ça maintenant. De toute façon, elle était bloquée maintenant et son père la forcerait à se marier avec le blond malgré tout. Son père avait de toute façon annoncer à tout le monde sa nouvelle alliance.

Elle avait entendu les rumeurs sur les Zarkari et les Sielle. Elle n'était pas stupide. Même sa famille avait des monstres dans le placard. Plus tard, elle lui dirait que son père avait failli être le meurtrier de son propre fils parce qu'il était différent. Elle l'observa attentivement. Le soir tombait sur la capitale et il ne restait plus que la lumière du petit café. Erebe était beau. C'était un fait. Pourtant, elle n'était pas attirée par lui. Probablement parce qu'elle n'était pas amoureuse de lui. Il avait probablement eut pleins de filles à ses pieds prêtent à tout pour se marier avec lui. C'était étrange qu'aucune fille de bonne famille n'eût eu de demande en mariage à part elle. Le destin était plein de surprise. La main toujours dans la sienne, elle la serra brièvement et lui dit en plongeant ses yeux dans les siens « Tu peux me faire confiance Erebe. Après tout, je suis ta fiancée.» Elle haussa les épaules avec un sourire rassurant. Elle avait envie qu'il lui fasse confiance. Elle avait envie qu'il lui confit les choses qu'il ressassait dans son regard bleu. Elle avait envie d'être sa confident, son amie.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


LE CERCLE— those who want the crown —
Erebe Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 602
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©rosewins (ROGERS.)
POINTS : 417
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_pr0tm63Ry01yopp39o2_500
AGE : 28 années qu'il foule cette terre de sa présence
STATUT CIVIL : les FIANÇAILLES qui s'installent, malgré les différentes tentatives de report, une union déjà promise malgré l'absence d'intérêt pour le sexe féminin. Un prénom que l'on souffle pour parler de ce mariage à venir : Irène.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernaux http://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-yo Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Ven 31 Mai - 21:39
Will you share this with me?
Je crus discerner un certain soulagement dans le soupir qui s'échappa de tes lèvres lorsque je t'informais que j'avais demandé à Reyna d'aider pour les préparatifs du mariage, mais comment en être sûr ? Je ne te connaissais pas assez pour en être parfaitement certain. Aussi te proposais-je de lui dire avoir changé d'avis si tu le souhaitais, mais tu ne fis aucune remarque à ce sujet. Peut-être ne m'étais-je, finalement, pas tant trompé d'interprétation. Un baiser à même ta main plus tard, je l'avais relâchée, mais tu l'avais reprise l'instant d'après. Geste que l'on aurait pu prendre à tord pour des attentions plus intimes que ce qu'ils n'étaient. Nous parlions de cette journée, et peut-être m'étais-je excusé sans avoir recours à la moindre parole par mon geste, quand le tien semblait vouloir m'inclure dans cette journée à laquelle pour l'instant je me positionnais tel un spectateur. C'était toujours ainsi que j'avais assisté aux différents mariages des miens. Et à cet instant, il n'y aurait plus de ticket de sortie à faire valoir. « Je veux aussi que ce mariage soit le tiens et qu'il te plaise aussi. Je veux que cette journée te plaise autant qu'à moi.» Je hochais silencieusement la tête, ne voulant pas ternir tes paroles par mon manque d'enthousiasme envers cette journée si particulière que je ne vivrais pourtant qu'une fois. Mais elle revêtait ce semblant d'obligation qui me dévorait, et je n'avais jamais rêvé de ce jour, parce que je savais être incapable de désirer sincèrement celle qui serait à mon bras. Et je n'étais pas amateur de ces évènements mondains. Si je n'avais pas pris le chemin de la politique, c'était bel et bien parce que je n'étais pas un être des plus sociables. Mon travail de commissaire m'obligeait à faire des efforts, mais rien d'aussi ennuyant que de discourir inutilement sur une question durant des heures. « Est-ce que tu as déjà rencontré mes frères ? Je les adore, même mes cousins. » Eros était mon apprenti, cela comptait ? Sans doute. Mais tu ne me laissas glisser cette vérité avant de poursuivre sur un détail auquel je n'avais pas pensé. « J'aimerais que tu les rencontres histoire d'organiser ton enterrement de vie de garçon.» L'enterrement de vie de garçon. Par pitié, Valdios allait donc m'obliger à endurer ce genre de soirée ? Je menai ma tasse de café à mes lèvres, cherchant à garder contenance alors que tu riais à cette idée. Mais je savais que ce serait une soirée clairsemée de mensonges, assurément.

« Eros travaille avec moi au poste, pour les autres, peut-être les ai-je croisé, mais cela n'est pas allé plus loin. Concernant mon enterrement de vie de garçon... j'imagine qu'il faudra que j'en confie l'organisation à mon cousin, Asher. Il se chargera de les contacter. » Était-ce également prudent de lui confier cette organisation ? Peut-être bien que non, mais il me serait de toute manière difficile de m'y soustraire. « A qui comptes-tu confier ton enterrement de vie de jeune fille de ton côté ? » Interrogation  plus intéressée que j'aurais pu le croire, m'attelant déjà à te protéger alors que tu n'étais même pas encore mienne aux yeux du monde. Le mariage pourtant allait se profiler rapidement. « Est-ce qu'il y a quelque chose que je devrais savoir absolument avant de me marier avec toi ?» La question semblait s'envoler de nulle part, briser la douceur de nos échanges alors que je te fixais sans un mot de plus, attentivement. Quel genre d'informations cherchais-tu donc à obtenir venant de moi ? Une possibilité de fuir ? De t'envoler ? Notre union avait déjà été scellée avant que l'on vienne nous la susurrer à l'oreille. Concernant les réponses... il y en avait des multiples. Bien sûr qu'il y avait des choses qu'elle devrait savoir. Mais personne ne lui en soufflerait un mot. Ni moi, ni un autre. Ma déviance ne trouverait aucunement refuge dans nos paroles échangées. L'appartenance au Cercle ne révélait sa véritable teneur qu'une fois l'épouse liée par les vœux sacrés du mariage. L'incendie du manoir des Zarkari commis sous la volonté du précédent patriarche qui était un poids qui accompagnait le retour de deux ombres survivants. Tu m'observais en silence toi aussi, attendant que j'entrouvre les lèvres. « Tu peux me faire confiance Erebe. Après tout, je suis ta fiancée.» Petit sourire rassurant à tes lèvres, je compris qu'il fallait que je t'accorde quelque chose. Prudente stratégie, alors que le reste ne pouvait devenir tangible. « Tu t'inquiètes de ma réputation ? » Celle que j'avais cultivée pour étourdir les regards, que l'on ne devine jamais mes penchants inavouables. Je soupirais simplement, resserrant mes doigts sur les tiens. « Je n'ai jamais voulu lier mon avenir à quiconque, bien que cela fasse parti de mes devoirs. Je savais que cela arriverait, mais j'ai repoussé l'instant tant qu'on me l'a permis. » Jusqu'à toi. Jusqu'à l'accord conclu entre nos paternels. « Autant que tu le saches. Mais je n'ai pas l'intention de ternir ta réputation, jamais tu n'auras à souffrir de mon comportement. » Je n'aurais, de toute manière, plus aucune raison de m'afficher avec des femmes. Et mes déviances resteraient tapis dans les méandres des non-dits. Pensées qui se firent happées par le souvenir du Macanthos, sans imaginer que le tien rôdait vers un autre membre de cette famille. A croire que nous avions plus en commun que nous le pensions réellement.

code by exordium.




.
reason & damnation
SIELLE, for better & for worse

NEUTRE— those who don't care —
Irène Starkov
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : Lee Ji-Eun (IU) + kelly. + astra (signature) + Lys Gavon pour le gif de la signature
POINTS : 564
Will you share this with me? {Erène#2 Tumblr_posdr5WTyP1u1fc83o1_r1_540
AGE : (22 ans) elle a encore la fraîcheur de la jeunesse, le visage enfantin. Ses yeux brillent bien que des ombres semblent danser dans son regard lorsqu'elle se met à observer le ciel comme une rêveuse.
STATUT CIVIL : (fiancée) elle est fiancée à un homme pour qui elle ne ressent rien à part de la sympathie alors que son cœur, lui, est pour un homme qui est fiancé à une autre.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  Mar 4 Juin - 22:10
will you share this with me ?

All the shine of a thousand spotlights. All the stars we steal from the nightsky will never be enough. Never be enough. Towers of gold are still too little


Elle ignorait que son frère travaillait avec Erebe. Elle eut un pincement au cœur à cette pensée. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas eu des nouvelles de son petit-frère. Elle essayait de lui donner des nouvelles, mais avec son emploi du temps, elle avait très peu de temps à consacrer aux autres. Elle essaierait de prévoir un rendez-vous avec celui-ci avant le mariage. Maintenant qu'elle pensait à lui, il lui manquait terriblement. Son attention fut détournée par la mention de son enterrement de vie de jeune fille et elle piqua un fard. Ce serait sûrement Catelyn qui allait s'en occuper maintenant qu'Irène et Lys était en froid. Elle n'allait pas entraîner Reyna dans cette journée spéciale, elle voulait être auprès de ceux qu'elle avait toujours connu même si cela se résumait à une seule personne malheureusement. Elle répondit à Erebe en triturant nerveusement une des serviettes sur la table qui était désormais vide « Je vais le confier à Catelyn ma cousine et ma meilleure amie. J'ai peur de ce qu'elle va me préparer.» Avoua-t-elle avec un petit sourire, le rouge aux joues. Elle détestait montrer ainsi ses émotions, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être prise d'une douce excitation à cette journée, mais être aussi embarrassée. Elle avait envie de vivre ces expériences liées au mariage avec joie comme toute jeune mariée et l'enterrement de vie de jeune fille en fait partie. Ce sera sûrement plus facile d'assister à son enterrement de vie de jeune fille que son propre mariage.

Irène ne prêtait pas attention aux rumeurs. Bien sûr, elle les écoutait, les notait dans un coin de sa tête et les vérifiait après. Elle avait bien sûr entendu parler de la réputation d'Erebe. Elle n'avait pas été dérangée par celle-ci après tout, son père passait pour un saint et un assoiffé de justice quand en vérité, c'était un monstre sans merci. Elle observa alors Erebe du coin de l'œil et lui répondit sans une once d'hésitation « Je ne suis pas inquiète quant à ta réputation.» Heureusement pour elle, Irène n'avait pas de réputation, on savait juste d'elle qu'elle était l'unique fille de la branche principale des Starkov et ça lui plaisait. Ainsi, les gens venaient vers elle sans s'inquiéter. Elle l'écouta lui promettre de ne jamais ternir sa réputation et elle eut un grand sourire sur le visage. Elle sentait au plus profond d'elle-même qu'Erebe ne lui ferait jamais ça alors elle déclara « J'ai confiance en toi Erebe. Si d'aventure, il arrivait cependant que tu succombes et que le monde le sache, ne t'attend pas à me voir conciliante envers toi.» Elle préférait le prévenir pour ne pas qu'il la croie inoffensive et passive surtout, elle ne souffrirait d'aucune humiliation publique, elle ne pouvait se le permettre avec ses ambitions. Si elle devait devenir ministre un jour, il lui faudrait une réputation impeccable et peut-être même inspirer de la peur à ses ennemis politiques.

Elle paya alors la moitié du repas et des boissons et se leva en s'époussetant légèrement. Elle vérifia l'heure sur sa montre et prit la main d'Erebe délicatement dans la sienne dans un même mouvement. Une fois partie du café, sur le chemin, elle chantonna légèrement et pensa à peindre ce moment. Elle tenant la main de son fiancé dans un beau parc ou dans les rues. Ce serait sûrement intéressant. Sur le chemin, elle lança un regard complice à son fiancé et lui lança d'un air enthousiaste « C'était vraiment agréable ce moment. Tu vois ? Un peu de thé, des sucreries et des couleurs et tout devient meilleur.» Irène était fière d'elle et de son fiancé. Ils avaient passé un moment agréable et il n'y avait pas eu de froid ou beaucoup de silence. Ils firent le reste du chemin jusqu'à arriver devant l'habitation d'Irène. Elle se tourna alors subitement vers Erebe et lui annonça « On va prendre un chien si ça te dérange pas, lorsqu'on habitera ensemble.» Elle ajouta après un moment « Comme ça si l'un de nous rentre seul à la maison, il y aura toujours quelqu'un avec lui.» Après tout leur emplois du temps était souvent remplis et c'est réconfortant de voir que quelqu'un nous attend et ne pas aller dans une maison vide.

Elle finit par pousser un petit soupir et déposa un baiser sur sa joue et lâcha sa main. Elle rentra finalement et s'adossa à la porte un moment avec un sourire aux lèvres. Peut-être que leur mariage ne serait pas si terrible finalement.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI


••• pretty doll •
And if it's true that I was made, I still don't know if I can change but something has stirred, a beast has awakened so hear my battle cry


Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

Will you share this with me? {Erène#2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Will you share this with me? {Erène#2  |  

Will you share this with me? {Erène#2  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» That's because we share the same blood, Jude&Alice
» We share the same blood, and it's danm cold. [Feat. Enora]
» Juanito "Tinta" Alvarez ☞ A chico's gotta have his share [TERMINÉE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: