Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3

propagée par le Cercle de manière anonyme: Le retour des Ombres pose questions, et certains murmurent que si les Zarkari survivants ont attendu 3 ans pour revenir sur le devant de la scène, c’est parce qu’ils avaient besoin de passer pour des martyrs. Mais pourquoi avoir besoin de cette image ? Peut-être parce qu’ils se servent du meurtre de leur famille pour atteindre un but que l’on sait être celui des Zarkari depuis longtemps… La chute du gouvernement, et le retour de la monarchie. Certains murmurent que Orion et Elara ont orchestré l’incendie, et sont de facto les assassins de leur propre famille. Tout ça pour récupérer l’héritage pour eux-mêmes et s’attirer, plus tard, la sympathie du peuple en revenant telles de blanches colombes blessées par un violent massacre.
propagée par la population d'Othinara: Nul n'a aperçu la véritable Celaena Haven depuis plusieurs mois ; on la soupçonne de s'être isolée sur l'île de Jin'hui, couverte de honte d'avoir vu rompre ses fiançailles, et de ne plus tolérer d'être vue dans le beau monde. D'aucuns murmurent qu'elle pourrait porter l'enfant bâtard d'un homme sans nom, pour plus encore déshonorer les siens.
propagée par des inconnus: Abel Orseund aurait été responsable de la disparition de sa fille, et les avis divergent au sein de la rumeur : il l'aurait tuée ou bien l'aurait vendue à un mouvement.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.

nouveau   répondre
LE CERCLE— those who want the crown —
Rasvan Kells
surface
inside
behind
MESSAGES : 1257
AVATAR + © : Seb Stan @Terpsykore + Astra (signa) + Ultraviolences (gif)
POINTS : 1078
[M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird 8ozt
AGE : (36 ANNÉES) à traîner ce qu'il est pour tenter d'être ce qu'il n'est pas. Métamorphose métaphorique pour celui que le karma a affublé de ce don pratique. Mais les apparences ne suffisent pas, le temps pourtant compté sur un visage qui peut encore effacer les rides sans y penser.
STATUT CIVIL : Marié à la diversité, à toutes les femmes qu'il peut satisfaire de tous les visages de princes charmants rêvés. Sa gueule polyface comme une arme, un jouet puissant entre les mains d'un enfant égoïste et immature. Jeux de prétendre, d'un homme un peu trop imbu de lui même pour ne pas causer des incendies à répétitions. Pourtant lorsqu'il s'agit de sentiments, il est terriblement (SEUL) .
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t536-it-s-an-irony-of-our-t http://gods-will-fall.forumactif.com/t567-i-ll-curse-the-ground- Voir le profil de l'utilisateur

[M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird Empty
Revenir en hautAller en bas
[M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird  |  Ven 10 Mai - 15:29

Vidar
FALKO
⚊ I'm a liar and a cheat and a coward, but I will never, ever, let a friend down. Unless of course not letting them down requires honesty, fair play, or bravery.
PRENOM, NOM - Un prénom (VIDAR) à la hauteur de sa lignée, toute les espérances placées dans de simples lettres. Le sang rouge de la branche principale des (FALKO) qui coule dans ses veines, la déception familiale qui lui colle à la peau comme un stigmate indélébile.
AGE - (37 ANNÉES) passées à méticuleusement briser toutes les règles. La destruction programmée de tout ce qu'il aurait dû être. Échapper de l'étau paternel mais il est trop lâche pour franchement brûler les ponts. La tête qui dodeline et suit les ordres pendant qu'il garde les doigts croisés dans son dos. La révolte qui prend des tournures revanchardes, des petites piques de fierté, liberté arrachée à grand renfort de décisions immatures.
DATE ET LIEU DE NAISSANCE - Le froid du royaume du Nord dans le cœur, les lèvres bleuies d'avoir été trop souvent pincées pour ne pas échapper le fond de sa pensée. Le fief familial prit dans les glaces d'(IKSAZ, HIOKURI), figé dans un temps plus glorieux. La rudesse d'un clan déchu, la mythologie familiale biaisée qui lui a donné vie en (NOVEMBRE 2640) avec l'espoir qu'il lui apporte honneur et dévotion.  
STATUT CIVIL - Longtemps sans attaches, la fuite des engagements et des chaînes sacrées qui menacent de le mettre à terre. Une fougue à laquelle le paternel a vite mis fin avec un (MARIAGE ARRANGÉ) par ses soins. Une femme qu'il n'aime pas vraiment et une contrainte dont il n'a trouvé mieux que de se venger en allant faire un (FILS ILLÉGITIME) à la première jolie poupée venue. Un enfant pour lequel il peine à être un père, lui même perdu dans son rôle de fils.
METIER - L'ambition inexistante, des coïncidences qui ont formé sa vie alors qu'il se laisse porter par le courant. Le concours volontaire de l'armée qu'il passe par rébellion, aux antipodes des valeurs familiales. Et il aurait pu continuer à jouer au pire fils, au parfait petit soldat s'il n'avait pas été repéré pour servir l'agence de Supervision populaire. Les échelons montés jusqu'à devenir (AGENT OFFICIEL DE LA SPC) plus parce que le terrain le démange et qu'il est incapable de rester enfermé dans un bureau.
POUVOIR - Le sang d'un banal (ROUGE), le cerveau soit disant plus vif que ses pairs des autres couleurs. Pourtant la mauvaise foi lui colle à la peau, le déni de sa propre intelligence et le rejet d'autrui qui lui fait endosser le rôle de l'imbécile de service, d'un génie raté. Pourtant ça foisonne dans son esprit, ça crée et se transforme, des idées qu'il ne garde que pour lui et son petit confort.
ALLÉGEANCE - Tout pour sa gueule, l'hérésie d'un Falko qui ne suit pas le modèle familial. Refus de virer dans la fourberie, dans le secret et les manigances pour un monde soi disant meilleur. Il est donc (LOYAL) à l'ordre établi, au gouvernement qu'il sert sans faillir. Rustre égoïste, peu de chances qu'il ouvre un jour les yeux sur les défauts du système tant que cela ne l'affecte pas plus. Il se complait à servir sans broncher, abeille ouvrière, mouche fouille merde.
LIEU DE LOCALISATION - Le fourmillement de la capitale l'attire, la hantise de revenir en terre de cette province qui l'a vu naître et décevoir. À (AUREUS) il est presque assez loin pour oublier ses origines, devenir son propre maître au milieu de la foule anonyme. La jungle urbaine pour terrain de jeu, les rues tentaculaires comme nouvelle maison.
CREDITS ET AVATARS - Ryan Gosling @Terpsykore + Rage + Vocivus.

FAMILY IS THE F WORD. La malchance a voulu qu'il soit né dans une grande famille rouge, premier fils de Stavros Falko. Il est l'aîné, celui sur qui de lourds espoirs reposent pour faire remonter la côte de son nom. La réputation bafouée des Falko, le mythe familial avec lequel il a été forcé de grandir comme avec un petit frère indésirable, une entité invisible qui guide de force sa vie. Une éducation rigide, un père qui place toutes ses ambitions sur l'avenir de son fils. Et un fils qui étouffe bien vite de tout cela, une progéniture impropre au modelage. Il se souvient de son enfance passée à rechercher l'amour de son père et n'obtenir qu'un passable regard, jamais assez performant, jamais à la hauteur des attentes. Il se souvient aussi de la naissance de sa plus petite sœur et de son premier cousin, les regards et l'intérêt porté à ces nés mutants au sein de leur sang carmin. Une jalousie immature qui s'est faite rancœur avec le temps.

BEST WORST GENIUS Comme tous les rouges, Vidar est doté d'une grande intelligence et de facilités pour la création et l'invention. Le seul problème c'est que parfois on dirait qu'il n'a pas inventé l'eau chaude tellement il planque son génie sous trois tonnes de conneries. C'est à croire s'il sait qu'il déjà a tort avant de parler mais qu'il poursuit quand même dans la bêtise. L'origine de ce gâchis est plutôt trouble, une timidité intellectuelle qui trouve un peu sa source dans la frustration et la révolte. Un talent mis au placard, un refus de se plier à la norme familiale alors il préfère passer pour plus bête qu'il n'est. Il aurait dû apprendre un métier de bouche, travailler son talent pour la pâtisserie ou devenir sommelier. À la place il a préféré faire brûler la cuisine et boire la cave. Devenu l'âne borné qu'il n'était pas, traité comme un imbécile, il a fini par y croire. Le dédain du reste de ses pairs qui l'a fait enfouir son esprit, se cacher dans un jardin secret bien à lui. Il en a besoin pour vivre, même quitte à inventer des trucs inutiles, il sait qu'il ne trouvera pas de recette révolutionnaire. Il est terriblement doué en origami, le papier qui prend des formes improbables et sophistiquées entre ses doigts. Une touche de douceur presque assumée dans une existence emplie de violence exacerbée.

DADDY'S FAVOURITE DISAPPOINTING SON Incapable de faire ce qu'on lui dit et pourtant derrière tout ce contre sens il en finit toujours par revenir au pied, se frotter contre la main qui nourrit. Profondément ancré dans ce besoin constant de reconnaissance, la nécessité d'obtenir au moins une fois l'accord parental sur ses décisions. Au final il n'est qu'un pantin inutile, la figure du fils aîné censé reprendre officiellement les affaires de famille. Officieusement il en est tout autre, son cousin mutant Magnus réellement en contrôle des Falko. Alors il sait que chercher la gratitude est une quête illusoire, qu'il ne gagnera jamais le soutiens de qui que ce soit. Alors s'il redouble de créativité pour s'attirer les foudres du conseil de famille, il en reviendra toujours la queue entre les jambes, docile aux directives de son père. Une faiblesse qui le rends fou mais qu'il ne peut surmonter pour l'instant.

SUPERSTITIOUS CHILD Aussi paradoxal que cela puisse être pour un gaillard comme lui, il a grandit avec une foi dividique qui ne l'a jamais vraiment quitté. Et s'il mélange souvent plusieurs aspects et chants du divideus, qu'il se gourre de nom de dieu et blasphème d'une insulte, il n'en reste pas moins croyant. Il se rends au temple régulièrement, écoute quelques conseils des Pryesse d'une oreille paresseuse. Il est plus superstitieux que cul béni en définitive, s'est construit son protocole et ses pratiques religieuses dans son coin. Des mauvais signes et des hasards divins auxquels croit dur comme fer, une touche d'excentricité pour un esprit plutôt rationnel et scientifique. Il croit au destin, lui qui fait tout pour le contrer et briser les règles. C'est peut être ce qui le berce le plus de passivité, le laisse à la dérive une existence dépressive et malmenée. Si rien n'arrive sans raisons, alors il a peut être mérité d'être le rejeton rejeté. Et ça le conforte dans son inactivité, son absence d'ambition et son immaturité critique.

FLYING OBJECTS La terreur qui vient du ciel, une phobie dont il a honte et qu'il cherche à cacher à tout prix. La peur des oiseaux, de ces choses non identifiées qui lui peuvent lui raser le crâne en plein vol. Il ne se souvient pas d'où cette frayeur lui vient, si c'est un traumatisme lointain ou des cauchemars récurrents. Ces becs acérés prêts à lui arracher les yeux, ces plumes frivoles qui lui bruissent sous le nez. Ça lui est arrivé de lancer des pierres sur les pigeons pour les disperser, ou de refuser catégoriquement d'entrer dans un poulailler. Et bien mal avisé celui qui le taquinerait sur le sujet, il a déclenché des bagarres pour moins que cela.

BLOOD AND SOUL Il aurait dû être partial à la tendance de la famille Falko et son héritage de tolérance envers les mutants. Peut être qu'il aurait pu chercher la vérité, comprendre qu'il fut un temps où sa famille était privilégiée par la confiance mutuelle avec les argents. Au lieu de cela il déteste un bord comme l'autre. L'impression d'être pris en étaux entre les deux, les mutants et leurs pouvoirs, leur sang rouge à reflets d'un côté et les argents et leurs manigances de l'autre. Il a un dégoût profond pour les mutants, une jalousie personnelle peut être. Quant aux argents il les hait purement et simplement, excédé par leurs facilité et leurs airs de royauté. S'il devait se définir il se dirait certainement pro-rouges, mais il est bien trop blasé pour rejoindre un mouvement.

THE PARENTING AWARD GOES TO Son premier grand acte de rébellion envers son père fut le jour où il a décidé de plaquer la tradition familiale pour passer le concours volontaire de l'armée. La deuxième révolte imprévue, c'est la naissance de son fils illégitime il y a six ans. Vidar à toujours été un peu volage, incontrôlable et fougueux. Alors son père a bien vite trouvé à qui le marier pour préserver les intérêts de la famille. Et si son rejeton s'est plié au mariage à contrecœur, il n'a pas trouvé mieux que d'aller courtiser le premier adultère venu et de faire un petit fils honteux. Les Falko ne veulent pas entendre parler de ce gosse qui porte leur sang, Vidar lui même incapable de leur faire face sur le sujet. Ni faire face à son propre fils et son ex amante d'ailleurs. Plusieurs années déjà qu'il cherche son instinct paternel, le manuel pour être un bon père qui lui fait défaut. Il l'aime ce gosse, c'est ça le pire, il ne peut pas lui en vouloir d'être né. C'était juste un imprévu de plus avec lequel il doit conjuguer. Et s'il est doué en calcul, il devient tout de suite bien con quand il s'agit des relations humaines.

BROKEN EMPIRE À l'inverse de beaucoup des siens, Vidar n'est ni intéressé par aider les mutants du Silence ou lécher les bottes des argents auprès de la confrérie du soleil. A ce titre à défaut d'être réellement neutre il se considère comme fidèle au gouvernement et à l'ordre actuellement établi. Certes il n'est pas parfait, ces enflures d'argents ayant encore la main mise sur le pouvoir et les postes importants tandis que les rouges doivent trimer pour réussir. Mais il se dit que c'est mieux que rien, on ne change pas un système qui tient à peu près sous prétexte qu'il n'est pas parfait. Peut être manque-il d'ambition, peut être qu'il n'a pas assez souffert pour avoir envie de se rebeller plus que de raison. Ainsi il est particulièrement vigilant et efficace à son poste d'agent de la SPC, traquant sans vergogne les traîtres et les troubles fête. Ses excès de zèle sont légendaires et il n'hésite pas à user de violence pour obtenir les confessions nécessaires. Le rôle du mauvais flic qui lui colle à la peau mais il s'en fiche.


RASVAN  KELLS
FAKE DADDY & TRUE FRIENDSHIP - Il était destiné à le détester, aussi simple que cela. Parce que Rasvan est un mutant et qu'en plus de ce fait déjà pesant la balance dans la tête du rouge, le bougre est particulièrement sarcastique. Toujours changeant, toujours charmeur et à palabrer des mots plus chers que son cul. Ça l'a bien énervé au début, se retrouver assigné pour coéquipier cette pantomime métamorphe. Il a vite compris pourquoi peu souhaitaient sa place pour cette promotion. Mais le fait est qu'avec le temps et malgré des débuts tendus et une attitude franchement mauvaise de la part de Vidar, il en est venu à apprécier le mutant. Un changement qui s'est opéré en douceur, des moments rares où toutes les barrières entre eux se sont brisés. Ça lui crève de le dire mais Rasvan est peut être son seul ami au final, si l'autre le considère aussi comme cela. Avec le temps il en est venu à lui parler de son fils, de la double vie qu'il avait entre son mariage arrangé et sa paternité. Quelle erreur qu'il avait fait là; la gueule en déconfiture lorsque la mère le remercie un jour d'être venu à l'anniversaire du môme qu'il avait bien oublié. Il a vite comprit ce qu'il se tramait et a confronté Rasvan sur sa trahison de métamorphos. Et l'autre de ne même pas s'excuser, juste de lui rappeler combien il n'était pas un père digne de toute manière, avec toujours ce sourire moqueur. Il a peut être faillit le buter ce jour-là, par fierté, même s'il avait raison. Et si depuis Vidar lui a demandé d'aller voir le gosse en portant son visage, c'est surtout le temps de trouver son courage qu'il se dit. Pour au moins être un père indirect au yeux de son gosse, un héros temporaire. Même si ce n'est pas lui. Oui, c'est un arrangement à l'amiable le temps de mettre les choses à plat. Une faveur d'un vrai ami, même si elle n'est basée que sur la fuite et la tromperie.
DAMIOS GALATAS
I hate birds & I hate you- Il sait que ce type cache quelque chose. Plus qu'une certitude, c'est un instinct qui le prend au corps à chaque fois qu'il voit sa gueule ou son nom apparaître dans un dossier. Il le tenait, dans toute sa splendeur illicite de petit malfrat. Il en bouffe des dizaines comme ça au déjeuner, ça joue à la chaise musicale dans la salle d'interrogatoire quand il les fait défiler par poignées. Mais lui, Damios Galatas, lui file toujours entre les doigts. Ou plutôt, il le laisse filer. Pas parce que c'est sa volonté, si ça ne tenait qu'à lui il le foutrait dans un placard et jetterait la clé. Mais le fait est que le minable mutant à un talent bien problématique pour Vidar; des sentinelles à plumes prêtes à lui fondre dessus. Et l'agent de se débattre apeuré, l'arme pointée sur le moindre mouvement de plume, l'oreille avertie au moindre bruissement d'aile. Quand il le voit il a envie d'une vengeance à bouffer du poulet rôti, manger les yeux de ses corbeaux serviteurs avant qu'ils ne picorent les siens. Il suffirait qu'il demande à un autre agent de s'occuper de lui, de ramener le bougre dans la tour là où ses amis volatiles ne seraient plus une menace. Mais sa fierté le perdra et il n'a pas envie de crier sa phobie sur tout les toits. Alors il attend son moment pour frapper, surveille le fieffé mutant et ses vigiles duveteux infernaux. Qui de l'œuf ou le piaf en premier, il le lui fera gober un jour entre les barreaux avant son exécution.
ACHIL  VALESKA
Red, silver & blue - C'était au tour de Vidar de se coltiner un bleu. Parce que s'il n'était pas le mentor rêvé, c'était toujours mieux que de le refourguer à des gens comme Rasvan. Et s'il avait protesté au début, il avait finit par se prendre au rôle du modèle. Pas peu fier d'exceller dans son job, de connaître toutes les ficelles et les tuyaux à attacher ensemble pour coincer un suspect. Il n'aurait jamais cru aimer partager, recevoir l'attention humble d'un disciple, une position de père professionnel. Il apprend à être patient, compréhensif, dur quand il le faut. Alors ça lui a fait tout drôle, il s'est prit au jeu à le former le petit Achil, du mieux qu'il pouvait. Même si le type était un argent, un fils de famille qui pouvait gravir les échelons d'un claquement de doigt s'il le voulait. Non pas que le Falko avait de l'ambition, jamais. Mais lorsque le jour fatidique arriva et que le disciple dépassa le maître, prenant à la volée une promotion au dessus du bureau de Vidar, il s'en trouva bien énervé. Rappelé à ses démons, ses rancœurs envers le sang des uns et des autres. Tiraillé entre l'affection de ces mémoires, ces souvenirs où il a vraiment l'impression d'avoir fait quelque chose de bien dans sa vie et la jalousie pure et simple. Une réussite, la sienne, au travers de celle d'Achil. Il aimerait s'en contenter mais ça a du mal à passer, des années d'amertume coincées dans le gosier.
NOAH  SIELLE
SILVER AGAINST RUST - Le sénateur n’est pas un homme parfait, et derrière cette image polissée se cache un homme ambitieux qui ne reculera devant rien pour obtenir ce qu’il pense être sien. Si Vidar n’en a jamais eu de preuve formelle, il sait que les Sielle sont de cette engeance et qu’il faut se méfier d’eux, et plus particulièrement du désormais patriarche. Il y a quelques années – 2 ans, précisément – la mort d’un sénateur a ébranlé le gouvernement. Et pour cause : l’homme ne souffrait d’aucun maux ayant permis de prédire son trépas. Alors bien sûr, les autorités ont enquêtés. Lorsque Vidar s’est rendu compte que tout ça touchait les géants du gouvernement en personne il ne s’est pas dégonflé, au contraire. Autour de lui, nombreux étaient ceux qui lui conseillaient de clôturé l’enquête. Mais Vidar a refusé. Il n’a pas trouvé de preuve officielle, mais ses soupçons se sont tournés vers un sénateur fraichement promu de l’époque : Noah Sielle. Lorsque les soupçons du Falko sont arrivées aux oreilles du Sielle, celui-ci a fait jouer ses relations pour empêcher le rouge d’interfer dans ses affaires d’argent. Avec une épouse au SPC, et quelques bonnes relations haut placées, l’affaire a été retirée des mains de Vidar, qui a eu l’interdiction de continuer à enquêter sur le sujet. Quelques semaines après, un mutant a été arrêté et exécuté pour le meurtre du sénateur. Si Vidar ne doute pas qu’il s’agisse du vrai coupable, il a également ses doutes quant à l’implication du Sielle dans l’affaire. Le mutant en question n’avait aucune raison d’exécuter cette tâche immonde… Autre que celle de la promesse d’espèces trébuchantes. Une belle somme d’aura en échange d’un meurtre. L’histoire est vraie, et Noah a bel et bien poussé son assassin dans les pattes de la justice. Avec la mort du mutant, les confessions qu’il pourrait souffler s’envolent elles aussi, et désormais ceux qui savent qu’il a réellement fait assassiner ce sénateur sont trop fidèles au Sielle, ou trop effrayés que pour parler. Depuis, Vidar voue une haine sans nom à ce sénateur et à ce qu’il représente. Un argent haut placé, capable de s’en sortir de quelques pirouettes bien exécutées.
GODS WILL FALL - 2019


Give a dog a bone
"I wonder what will get you killed faster, your loyalty or your stubbornness?“


Dernière édition par Rasvan Kells le Mer 15 Mai - 1:20, édité 1 fois

LE CERCLE— those who want the crown —
Rasvan Kells
surface
inside
behind
MESSAGES : 1257
AVATAR + © : Seb Stan @Terpsykore + Astra (signa) + Ultraviolences (gif)
POINTS : 1078
[M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird 8ozt
AGE : (36 ANNÉES) à traîner ce qu'il est pour tenter d'être ce qu'il n'est pas. Métamorphose métaphorique pour celui que le karma a affublé de ce don pratique. Mais les apparences ne suffisent pas, le temps pourtant compté sur un visage qui peut encore effacer les rides sans y penser.
STATUT CIVIL : Marié à la diversité, à toutes les femmes qu'il peut satisfaire de tous les visages de princes charmants rêvés. Sa gueule polyface comme une arme, un jouet puissant entre les mains d'un enfant égoïste et immature. Jeux de prétendre, d'un homme un peu trop imbu de lui même pour ne pas causer des incendies à répétitions. Pourtant lorsqu'il s'agit de sentiments, il est terriblement (SEUL) .
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t536-it-s-an-irony-of-our-t http://gods-will-fall.forumactif.com/t567-i-ll-curse-the-ground- Voir le profil de l'utilisateur

[M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: [M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird  |  Mar 14 Mai - 23:40

Scénario
en bonus
détails supplémentaires.

Hello, merci d'avoir scrollé ou lu jusqu'ici [M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird 3943621194
Vous connaissez sûrement la chanson : les temples en chocolat si vous prenez ce scénario et notre amour éternel. Alors je ne vais pas m'étaler  [M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird 3649701126

avatar & pseudo Je tiens beaucoup au prénom et à l'avatar, c'est rarement clair dans ma tête quand j'invente un scénario mais cela colle plutôt à ma vision. Je suis toujours ouvert aux suggestions après, si vraiment cela ne plaît pas [M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird 2186484611
Le nom de famille n'est pas négociable, celui-ci étant le nom prédéfini pour cette famille rouge.

histoire & liens Tout d'abord, Vidar s'inscrivant dans la famille Falko, une famille importante de rouges, il est impératif de lire l'encart qui leur est réservé dans cette annexe. Et ce, afin de comprendre toute la mythologie des bougres et la place du scénario dans cet ensemble.
Les liens sont peu négociables, après tout c'est la base d'un scénario ! Ils peuvent bien entendu être étoffés et discutés avec les différents concernés.
Pour ce qui est de l'histoire, j'ai proposé les anecdotes importantes mais vous pouvez étoffer ou demander à modifier certains aspects à condition que cela ne dénature pas le fond du personnage [M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird 2186484611

Activité Je suis plutôt actif, voir très actif. Et si je suis comme tout le monde que j'aime quand ça avance, je suis aussi très compréhensif et patient. On est tous des êtres humains, le rp est un hobby mais il y a plus important dans la vie aussi ! Venez comme vous êtes déjà, c'est l'important  [M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird 2186484611
GODS WILL FALL - 2019


Give a dog a bone
"I wonder what will get you killed faster, your loyalty or your stubbornness?“

[M/LIBRE] RYAN GOSLING - I'm sorry I killed your bird  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sister && observator | Shelley Hennig && Ryan Gosling] LIBRE [2/2]
» Phénix {5/6 Libre}
» [UPTOBOX] Drive [DVDRiP]
» LES BELLES ET LA BÊTE ✝ URBANN
» [M/Libre] ryan reynolds - Ami de longue date

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: WRITE THE STORY :: la galerie des portraits :: scénarios masculins-
nouveau   répondreSauter vers: