Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
Merci à tous pour votre participation à la période de sprint RP. La prochaine arrivera bientôt !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.


 DRABBLE (hezan) - strangers with some memories

 :: CHILLING TIME :: la baraque de cupidon  
— NEUTRE ; those who don’t care —
NEUTRE ; those who don’t care
Rae Skonos
surface
inside
behind
MESSAGES : 3370
AVATAR + © : Kaya Scodelario ; av©jenesaispas ; icons©myself
POINTS : 2662
DRABBLE (hezan) - strangers with some memories Tumblr_nv8lc840Mj1tk5hpho1_250
AGE : 26 années remplies de pêchés
STATUT CIVIL : seule , elle n'appartient à personne

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2491-underneath-it-all-we https://gods-will-fall.forumactif.com/t2682-when-night-comes Voir le profil de l'utilisateur
DRABBLE (hezan) - strangers with some memories Empty
Revenir en hautAller en bas
DRABBLE (hezan) - strangers with some memories  |  Sam 15 Juin - 23:40

----------- THE ODDS ARE NEVER -----------
in our favor
(@hezan)



La sensation du coton contre sa peau n'était pas si désagréable. Elle regrettait cependant la douceur du satin, la sensation de s'y laisser glisser jusqu'à sombrer dans un sommeil profond. Mais un tel confort ne lui était accessible que lorsqu'elle enlaçait celui qui allait lui passer la bague au doigt. L'anneau de promesse pesait, tout d'un coup, terriblement lourd à son annulaire. Heza déglutit. Elle détestait se l'avouer, mais elle se plaisait dans ce confort, dans cette façon qu'il avait de la traiter, telle une lady. Elle n'était plus une sang rouge crevant sur un bout de trottoir. Non, elle était une maîtresse de maison, une femme couverte de bijoux et d'or. Elle avait bien plus que tout ce qu'elle aurait pu imaginer un jour dans sa vie. Certaines femmes se contentent de tout ça pour être heureuses. Posséder plus qu'elles ne le peuvent, voilà qui suffit à greffer un large sourire au coin de leurs lippes. Heza ne les juge pas, elle aussi, elle pourrait se contenter de ça, jusqu'à ce qu'elle tue son époux et passe à une autre cible. Elle, qui s'était toujours sentie étriquée au sein des Veuves, pourrait peut-être s'y faire, à cette vie de cavale faite de sang et d'argent. Que lui fallait-il de plus, après tout ? Rien, diraient certains. Rien, lui criait sa conscience. Rien. Et pourtant, pourtant cela ne suffisait pas. Cela ne suffisait plus maintenant qu'elle avait goûté à autre chose. Ses lèvres étaient encore empreintes d'un léger goût sucré. Sa peau ne trouvait plus de chaleur qu'en la présence d'un autre corps. Heza en est terrifiée. Parce qu'elle n'a jamais eu pour habitude de s'attacher, encore moins à un homme. Pourtant, c'était bien Rasvan qui se trouvait à ses côtés, dénudé sous des draps qu'ils avaient partagés. La divine pouvait sentir son estomac se serrer en même temps que sa poitrine. Elle ne pouvait pas laisser ses émotions se mettre en travers de son chemin. Cela fait des semaines, déjà, qu'elle aurait dû arrêter cette mascarade. Rien n'avait de sens. Sa propre vie lui glissait entre les doigts et il n'y avait pas pire scénario. Elle ne pouvait pas s'attacher à quelqu'un d'autre, à lui. Sa vie était programmée pour un seul et unique but, et il ne faisait que l'en détourner. Heza se mord l'intérieur de sa joue jusqu'à sentir un goût de fer contre sa langue. Elle ignorait pourquoi l'idée de s'en aller, sans se retourner, lui donnait la nausée. Cela n'avait pas été aussi difficile lorsqu'elle avait abandonné Sadya pour sa propre liberté. Et pourtant, que les dieux en soient témoins, elle n'avait jamais connu moment plus difficile. Mais le quitter lui semblait au dessus de ses forces. Parce qu'elle était bien dans ses bras, pendue à ses lèvres. La poupée se devait de quitter le navire avant qu'elle ne s'enfonce un peu plus dans un cercle émotionnel. Parce qu'après tout, elle ne sait pas gérer ses propres émotions, personne ne lui a appris, elle n'a toujours connu qu'un vide à ne surtout pas combler. Mais Rasvan avait pris toute la place sans même crier garde. Et pour cela, elle devait faire marche arrière. Elle n'apporterait que le chaos, et cela avait déjà commencé lors de leur rencontre. Ils n'auraient jamais dû se rencontrer, ni même se prendre d'affection l'un pour l'autre. Ils avaient déjoué la volonté des dieux, déjoués le chemin tracé pour eux. Et ils ne pouvaient pas se moquer ainsi du destin indéfiniment. Chacun devait rejoindre sa propre voie.
La rouge change doucement de position, venant s'asseoir sur le rebord du lit. Sa chevelure ébène partait dans tous les sens et venait caresser la chute de ses reins. Un léger frisson parcoure son corps. Sans réfléchir, elle cherche ses affaires et finit par enfiler une chemise, probablement trop grande pour elle. La divine se lève afin revêtir son pantalon. Elle finit de le boutonner lorsque le brun se retourne dans sa direction. ─ Stay in bed, qu'elle lui ordonne sur un ton pourtant délicat. Heza s'affaire à lacer ses bottines le plus rapidement possible. Elle ne veut pas qu'il se lève, qu'il la retienne, qu'il lui joue son numéro du charmeur dont il a le secret. Elle ne veut pas, parce qu'elle sait qu'elle doutera et le doute n'était pas permis. ─ Please, don't. Nouvel ordre alors qu'elle le voit s'avancer dans le lit pour rejoindre son côté. ─ I can't do this anymore. Elle s'attache les cheveux et attrape sa veste, balancée dans le feu de la passion qui les avait consumés. Précipitamment, elle se rue vers la porte; ─ Take care of you. I'm sorry. Et sans un dernier regard, elle s'en va, le coeur lourd. La gamine se hâte dans le dédale des rues, jusqu'à en trouver une, plus sombre, plus calme. Et elle tente de ne pas s'effondrer.

Spoiler:
 



--- she could kill you
with a wink of her eye ☾☾ r.s

DRABBLE (hezan) - strangers with some memories  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: CHILLING TIME :: la baraque de cupidon-
Sauter vers: