Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

 ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)

 :: AKKADIA :: aureus  
Hiram Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1406
AVATAR + © : jesse williams. (@ice and fire.)
POINTS : 1373
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 NTrFif34_o
AGE : ( trente six ans ) qu'il s'acharne à vouloir rester un homme droit, si on oublie sa double allégeance de l'époque, mais voila que ces trente-six années de droiture vole en éclat à cause d'une soeur qu'il considérait autrefois comme une erreur.
STATUT CIVIL : ( marié ) à sa muse, douce arabella qui s’est octroyée l'entièreté de son palpitant. l'un comme l'autre semblent avoir un goût prononcé pour la dramaturgie, laissant un froid dévastateur s'installer entre eux.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1366-imperfectus-perfectu https://gods-will-fall.forumactif.com/t1375-memento-mori-hiram#5 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Dim 28 Juil - 14:44
Un faux sourire sur ses lippes, il est fort mal à l'aise de prétendre que tout va bien. Heureusement, discuter avec de vieilles connaissances lui fait oublier les évènements du week-end dernier, si tant est qu'il soit possible d'oublier une telle mascarade. Tendu, il s'efforce de parler de manière cordiale, et à sourire face aux plaisanteries qui lui arracheraient normalement un rire sincère. Il était déjà peu concentré sur la conversation, Hiram, mais il l'est encore moins qu'il remarque la silhouette de sa femme qui s'approche du groupuscule. «  Veuillez m'excuser, débattre sur les armes me passionnent d'ordinaire, mais ma femme me réclame. » Avec un signe de la tête en guise de politesse, il s'éloigne lui aussi du groupe dans lequel il était pour retrouver @Arabella Gavon. Un sourire, loin d'être sincère, s'affiche sur ses lippes, venant animer le visage impartial du Gavon. Il se surprend à vouloir lui dire qu'elle est splendide, dans ce tailleur, mais les mots restent coincés dans sa gorge. Une fois à ses côtés, il glisse sa main dans le creux de ses reins, et ils avancent au même rythme, son regard scrutant les invités. «  Alors, devant qui allons nous jouer la comédie, cette fois ? » L'aigreur et l'amertume sont toujours présentes, à défaut de la colère. Néanmoins, il est affreusement blessé, Hiram, et c'est la seule façon qu'il a trouvé pour exprimer sa rancoeur.
Spoiler:
 


for the first time, her brown sloes have seen the darkness,
and the deception in his blue eyes.

Arabella Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1030
AVATAR + © : jlc, sarasvati.
POINTS : 2655
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 DcmQZSur_o
AGE : trente-et-un ans.
STATUT CIVIL : mariée.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2186-a-la-folie https://gods-will-fall.forumactif.com/t354-hell-should-be-easy Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Dim 28 Juil - 19:31
a feast for the damned -- Elle laisse les autres à leur conversation et se fraye un chemin en direction de son mari, @hiram gavon. Rapidement, il la remarque et leurs prunelles s'accrochent. Et le voilà qui s'éloigne de son groupe pour retrouver sa femme. La brune le copie sans honte, et affiche l'exact même sourire de circonstance que ses lèvres à lui forment. Elle ne sait guère si s'en approcher de trop près est une si bonne idée, ni même si elle possède véritablement l'envie d'instaurer cette proximité, mais au bras de qui d'autre parader ? Trop de silhouettes commençaient à s'amasser autour de sa cousine par alliance, et la brune est éprise d'une certaine phobie ou folie, qui la fait exécrer les endroits clos et remplis de trop de monde, comme le fait de devoir feindre un quelconque intérêt trop longtemps. Et malgré leur situation, Hiram demeure son ancre. Alors elle maintient le rictus quand il glisse sa main dans le creux de ses reins, sans pouvoir s'empêcher d'imaginer le geste de recul que cela lui aurait provoqué s'ils s'étaient trouvés à l'abri des regards, dans leurs appartements. Elle aurait assurément établi une sorte de distance de sécurité s'il l'avait ainsi frôlée ces jours-ci, mais l'aurait-il touché s'ils n'avaient pas été dans la cage aux lions, l'aurait-il seulement regardé ? Le serveur, dans un premier temps. J'ai besoin d'un verre pour m'aider à avaler tes sarcasmes. Qu'importe, le couple s'avance vers le premier plateau que la juge aperçoit, sous les regards de personnes dont ils se fichent, en faisant semblant d'avoir envie de faire mine d'être heureux d'être là.
Spoiler:
 


ça va mal. mais quand ce sera pire, on regrettera le temps où ça n’allait pas bien.


Dernière édition par Arabella Gavon le Sam 14 Sep - 19:17, édité 1 fois

Noah Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3240
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©stellae
POINTS : 2346
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 URiABzW
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 35 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Dim 28 Juil - 23:13
Noah hausse un sourcil et hoche la tête, finalement. « De même. » Souffle l’homme en attrapant son verre entre ses doigts, afin de faire lentement tourner le liquide ambré qui s’y trouve. Le sénateur se tourne vers ses cousines par alliance, et les observe un instant. Noah reste pensif un instant, son regard passant des deux femmes à son cousin, puis à d’autres membres de l’assistance. Finalement, la question de son cousin se fait entendre et le brun boit une bonne gorgée de son verre avant d’y répondre. « Aucune idée, mais aucun de nous ne part avant qu’au moins la moitié de la salle soit partie, d’accord ? » Ses mots étaient prononcés à voix basses, afin qu’ils ne soient entendus que de son cousin. « Je viens de discuter avec Nymeria Rivendell, et si elle est présente, crois moi que d’autres journalistes le sont aussi. » Il pose une main sur son épaule, dans un geste qui se veut rassurant, bien qu’il ait ce côté paternaliste qui colle de plus en plus à la peau du Sielle nouvellement patriarche de la famille. « Une petite soirée, ce n’est rien pour un Sielle, Erebe. Fais attention à toi. » Et juste quand ses mots se fânent, c’est Isla Starkov qui s’adresse à eux. Le sénateur se retourne vers la jeune femme, désormais liée à sa famille mais dont il ne connait rien, à son plus grand désarroi. « Mlle Starkov. » Il sourit. « Le plaisir est partagé, naturellement. » La jeune femme s’adresse ensuite à son cousin, et Noah tourne le regard un instant. Il apperçoit alors sa sœur et son époux, et décide d’aller la rejoindre.

« Je vous prie de m’excuser. » Fait Noah, avec un léger hochement du menton avant de s’éloigner en direction du couple Gavon. Pendant qu’il les rejoint, Noah cherche à trouver son épouse dans l’assemblée mais sa chevelure brune et brillante n’est reconnaissance nulle part. Il boit une gorgée de son verre et arrive près d’Arabella, et donc d’Hiram. « Bonsoir. » Un sourire complice à sa sœur, un autre un peu plus formel à son beau-frère. « Dites-moi, est-ce que vous avez apperçu Nysa ? Je n’aime pas la savoir quelque part dans ce manoir, seule. » souffle Noah, un peu plus bas sur la fin de sa phrase. Si l’amour ne fait pas partie de ce couple, sa sœur le connait assez bien pour savoir qu’il protégeait Nysa aussi bien que n’importe quel autre Sielle. Elle était la mère de son héritier, et Nathanael avait besoin d’elle, au moins autant que lui aurait eu besoin de Devona.

Personnes concernées: @Erebe Sielle, @Isla Starkov, @Hiram Gavon, @Arabella Gavon, @Nysa Sielle

in wich noah ne peut pas rester en place:
 



I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.

Xylara Macanthos
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 183
AVATAR + © : Eva Green @Carnavage
POINTS : 585
AGE : 38 ans
STATUT CIVIL : Célibataire
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Lun 29 Juil - 1:44



A feast for the damned
power is power
ft everyone



☾☾ Ce soir, les mots sont dépourvus de fiel, l'ancestrale querelle entre les familles semble lointaine. La présence de ces 3 drôles de dame n'y est pas pour rien, curieuse assemblée à la nuque brûlée d'être tant regardée. Toutefois, rien n'aurait pu briser ce moment suspendu dans le temps. Le regard clair de la Générale fixant celui de son interlocutrice avec une intensité troublante.
<< - J'ai foi en notre peuple pour se rassembler après ces terribles événements. Je crois aussi au pouvoir de nos mots et de nos actes, car je sais désormais que vous ferez de même pour moi. Mais, merci lady Reyna, vos paroles me touchent énormément.>> répond-elle avec une certaine chaleur dans la voix.

La gorge se serre lorsque l'encéphale comprend l'importance des mots prononcés par @Keira Gavon. C'est un cadeau inestimable en ces jours. Ses mains la démangent de se poser sur celles nacrées des deux jeunes femmes, la douceur de l'âge contre les cals de l'épée. Mais, elle se rétracte au dernier moment, réajustant à la place sa robe. Les convenances ne peuvent permettre ce contact qui scellerait pourtant un accord fragile mais bien réel.

<< - Ces paroles ont plus de valeur pour moi que n'importe quelle autre chose en ce monde. Je suis honorée de pouvoir vous compter à mes, nos côtés. Vous êtes la bienvenue chez nous également et je l'espère en d'heureux événements. >>

Elle incline la tête avec respect, plus bas qu'elle ne l'aurait dû mais elle n'en a cure la Macanthos de ce que les autres peuvent penser.

Mais, son cousin n'a pas la même retenue et elle sourit devant sa franchise. Elle espère aussi que la soirée se déroulera sans encombres car le moindre problème ressurgira sur l'honneur des Zarkari. Or les lions n'ont pas besoin de ça, ils se doivent d'être immaculés par rapport aux corrompus dont le pouvoir s'est renforcé avec les années.

Sa réflexion est brisée par l'arrivée de @Dayanne Iskander, future pièce rapportée. Elle fronce les sourcils à l'idée que son frère cadet, Maven soit casé. Les fiançailles d'Aries ont également été fixées, il y a quelques mois auparavant. Mais, elle a oublié cette dernière allégeance signée par le père. Xylara lutte et s'éloigne de tout ça car elle a peur que son père n'ait plus la patience d'antan et que le rang fièrement acquis pour la mettre à l'abri ne fasse qu'augmenter sa valeur. Elle s'imagine la bague au doigt et l'idée la dégoûte. Toutefois, l'Iskander devra rentrer dans le moule familial, ployer ou être brisé. Targen ne fera pas fit de valeurs fondamentales comme la loyauté, le respect, l'abnégation ...

<< - Vous savez où me trouver lady Keira, ça sera un plaisir de converser avec vous en des instants plus calmes. Mais, je m'en voudrais de trop vous monopoliser, vous êtes une femme demandée. Lady Reyna, ce fut un plaisir partagé. Que cette soirée soit douce !  >> glisse-t-elle avec humour, réaction tardive aux propos de Reyna sur le nombre de prétendants que la jeune femme a.

En attendant, elle réserve un hochement de tête à la nouvelle venue tandis qu'elle adresse un sourire aux deux jeunes femmes qui s'en vont saluer les Zarkari.

<< - La famille avant tout, même si un nom sur un état civil ne fait pas tout. Mais puisque nous sommes là, buvons à cette sage alliance.>>

Elle lève le verre encore à moitié plein en direction de la jeune fougueuse et trinque avec elle. La pique est bien présente mais Dayanne, elle-même n'est pas venue avec des intentions innocentes. Or, Xylara ne lui fait pas confiance, pas pour le moment. Elle jauge la nouvelle venue d'un oeil aquilin.Elle délaisse la conversation, le charme de @Thorn Macanthos étant plus approprié à la situation que son verbe acéré. Mais, une question intrigante éveille ses sens.

<< - Les temps changent lady Dayanne et les intérêts des uns et des autres aussi. >> répond-elle laconiquement

Son regard glisse alors vers le bar où son regard repère la silhouette d'@Ishvari Maresh, elle n'a pas encore eu le temps de la saluer ni de parler des enjeux de cette soirée. Xylara souhaiterait avoir des réponses ce soir, sur une autre femme. Pourtant, ce n'est pas cette dernière qui converse avec la confidente, mais un visage qui lui est encore inconnu.

<< - Excusez-moi, je dois vous laisser, à plus tard peut-être ?>>

Elle traverse alors la salle pour rejoindre ce bar qui aurait du être son endroit de prédilection pour la soirée. Elle salue avec chaleur son amie et avec un peu plus de réserve la femme qui est à ses côtés @Altan Nergüi



CODAGE PAR AMATIS & AVATARS PAR bltmr + balaclava



Spoiler:
 

Thorn Macanthos
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 333
AVATAR + © : Dom Sherwood + praimfaya - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 1338
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Tumblr_pntlc9Zyyh1tuma5yo6_500
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Coeur bousillé) épris officieusement de l'ennemi (Erebe), qui de surcroît n'est pas du sexe opposé. Distance assassine qui le laisse sans la moindre vie, enfermé dans les tourments de la violence.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t460-thorn-i-can-help-you- Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Lun 29 Juil - 18:52
Il hoche doucement la tête à l’entente des mots de @Dayanne Iskander même s’il ne peut s’empêcher d’esquiver un sourire en coin à la fin de sa remarque. S’il sait que certaines femmes de l’assemblée pensent réellement de cette manière, il note bien la présence d’humour derrière cette dernière. Du moins l’espère-t-il, même s’il n’irait certainement pas dire à une jeune femme qu’elle n’est pas ravissante. Elles l’étaient toutes au beau milieu de ce gala de charité les menant tous à s’affubler sur leur trente et un. Règles obligées d’une étiquette qui laissait parfois à désirer. « L’esquivons-nous tous ? Telle est la question je crois. » qu’il réplique, non sans conserver son fin sourire de façade, lèvres trempant dans son verre d’alcool. Malheureusement, il ne semble que je ne sois pas suffisamment guindée pour ce genre de soirée. Mais j'espère que vous ne m'en tiendrez pas rigueur vous aussi ? Attendait-elle véritablement une réponse à cette question ? Thorn n’en est pas certain en captant le regard qui bifurque temporairement vers un autre groupe dont il ne saurait dire réellement lequel. Terminant son verre, il se penche légèrement vers elle pour répondre. « Si vous voulez mon avis, chère Mademoiselle, et je n’espère pas vous froisser en utilisant le terme mademoiselle ? Je pense surtout qu’il n’y a eu guère plus qu’un malencontreux quiproquo. Même si, je dois bien l’admettre, je ne suis malheureusement pas totalement au fait des chemins sinueux des esprits féminins. J’ai beau parvenir à les comprendre, quelques fois ils m’échappent encore. Quoi qu’il en soit, ne perdons pas de vue l’objectif de cette soirée. ». Il lui offre un sourire se voulant aussi séduisant que le sien puis son attention se reporte sur sa cousine @Xylara Macanthos, constatant par l’usage de ses mots que la tension est définitivement palpable. Quelle charmante réunion que les Iskander avec les Macanthos. Une chose reste certaine néanmoins, comme lui sautant finalement aux yeux, sa cousine semble prédisposée à l’ouverture d’esprit. Une information bonne à savoir et qu’il note dans un petit coin de sa tête, même si le jeune capitaine préfère qu’on le pense irrémédiablement endoctriné dans la pensée guerrière qui est celle de la famille. Les temps changent lady Dayanne et les intérêts des uns et des autres aussi. La phrase ne pourrait sonner on ne peut plus vrai et les prunelles qui se posent sur Xylara sont tout sauf menaçantes. Si bien qu’à la seconde où elle souhaite prendre congé, Thorn ne peut s’empêcher d’ajouter. « J’espère que nous aurons l’occasion de se croiser à nouveau, tous les conseils de ma Générale sont bons à prendre. ». Lui adressant un sourire franc, il profite du départ de Xylara pour jeter un coup d’œil à l’assemblée mouvante et changeante. « Loin de moi l’envie de vous paraître grossier Mademoiselle, mais ma gorge est en train de s’assécher, je vais donc prendre la direction du bar en vue de me resservir un verre, vous êtes bien évidemment libre de me suivre si vous le souhaitez. Si non, je vous souhaite une agréable soirée et au plaisir de vous revoir. ». Se détournant alors lentement, il prend la direction du bar où il espère obtenir rapidement un autre verre d’alcool afin de tromper l’envie qui le tenaille de prendre les jambes à son cou. Il surveille toujours les différentes attitudes des personnes présentes, cherche les Zarkari du regard qui semblent avoir disparus. Ca ne lui plait pas. Une fois qu’il a obtenu son verre, ses iris croisent la silhouette d’@Erebe Sielle et celle d’ @Isla Starkov qu’il rejoint avec ou sans la compagnie de @Dayanne Iskander afin de continuer de se mêler à la foule, tous horizons confondus visiblement. « Monsieur Sielle. Lady Starkov. » qu’il adresse solennellement en guise de salutations, comme si le Sielle et lui n’étaient aucunement proches que ces quelques mots et coups échangés lors de leurs années militaires. « Tiens donc, un mariage à fêter ? Sans doute devrais-je adresser mes félicitations au marié ? ». Marié sur lequel tombe son regard, sans gêne cette fois, avec juste ce qu’il faut de retenue. Rôle du Macanthos tenu à merveille face à un Sielle quand pourtant son myocarde crie une toute autre chose et qu'il n'est pas venu au bar pour autre chose qu'un soutien muet.             

RESUME:
 


❝ crier tout bas ❞ J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait, des courses vers le vide, ton rire qui soupirait. Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles, je serai le phare qui te guidera toujours. Mais quand les saisons attendront ton retour, ce sera le vent qui portera secours.

Yukiko Iskander
LES ROSSIGNOLS— those who want a queen —
surface
inside
behind
MESSAGES : 47
AVATAR + © : Kwon Saem ft AILAHOZ
POINTS : 196
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Tumblr_p8bqp1Zur11ub6637o6_250
AGE : Visage de poupée qui semble figé pour l'éternité, elle est si belle lorsqu'elle sourit. Mais, elle ne sourit plus que rarement depuis ces derniers mois. Souillure sur les 26 ans de bonheur et de tendresse. Le temps s'égrène plus lentement et malgré les traces qui s'effacent, l'âme reste toujours aussi abîmée
STATUT CIVIL : Honneur familial qui repose sur ses épaules tordues. Elle est l'aînée et doit montrer l'exemple. Les voeux de ses parents l'enchaînent à un autre homme dont elle ne veut pas. Elle est fiancée à Enolan Iskander
LES ROSSIGNOLS
those who want a queen

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t979-watch-the-queen-conqu Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 30 Juil - 1:48

a feast for
the damned

les gens qui ont le malheur d'être heureux sont ceux dont la chute est la plus longue. Ils sont condamnés pour l'éternité à cette vaine espérance qui vrille la psychée.


Le corps reste figé pendant ce qui lui semble être une éternité, statue de marbre que l'on pourrait briser sans y prendre gare. Mais, lorsque le son de sa voix vibre jusqu'à son âme, la statue s'anime et se fait chair. Son regard se perd dans les pupilles brunes de son mari @Enolan Iskander, phare qui éclaire la salle sous un jour nouveau. Un discret sourire déchire les lippes mélancoliques et elle s'avance doucement vers lui. Elle espère pouvoir voler quelques instants en tête à tête avec lui, tel un vrai couple. Elle aimerait pouvoir être quelques secondes cette femme qu'elle a toujours rêvé d'être. Mais, une femme magnifique,@Satyne Kolikowski s'interpose entre elle et son fiancé. Elle la salue poliment, sans prononcer un mot. Elle se contente de poser sa main sur celle d'Enolan et de rester un pas en arrière. Une étrange émotion passe dans ses yeux lorsqu'elle sent la bague à son doigt. Quelques minutes plus tard, apparaissent @Ysalis Iskander et @Aleksios Iskander, deux autres membres de la famille Iskander, de sa famille. Oui, elle n'est pas totalement une étrangère pour eux même si elle a quelque peu changé depuis sa prime jeunesse.
<< - Aleksios, Ysalis c'est un plaisir partagé ! Le petit se porte bien j'espère ? >>

ll est tellement beau, sage et innocent qu'elle dépose son armure au sol lorsqu'elle le voit. Mais, elle ne l'a que peu vu depuis les attentats, elle ne voulait pas déranger Ysalis qui devait se remettre des événements. Yllan aurait pu ne pas être là,

@Aisling Deq'Ianto apparaît alors pour tendre une coupe de champagne à la jeune Satyne. Elle était une autre de ces femmes "de" mais Yukiko avait perçu l'irritation que cette qualification avait suscité chez la jeune femme. La tsunada souhaite plus aussi pour chacune d'entre elles, que leur sang soit argent, rouge ou mêlé. Ainsi, c'est un regard appuyé qu'elle voue à la serveuse qui tente alors de se rattraper. Mais, elle n'a pas fait une erreur de débutante non, c'était totalement calculé et cela la rend d'autant plus intéressante. Les Veuves pourraient apprécier qu'elle glisse la description de cette mystérieuse femme, un compromis pour rembourser sa dette à sa manière. La conversation se poursuit comme dans toute soirée mondaine tandis que Yukiko se perd dans ses pensées, répondant seulement lorsque les convenances l'exigent. Un baiser d'Enolan sur sa joue chaude et elle le laisse de nouveau s'envoler.
<< - Va mais reviens-moi vite >>

Elle reste en compagnie d'Aisling et de Satyne tandis que cette dernière semble être incommodée par quelque chose. Elle se rapproche discrètement de celle-ci prête à intervenir si besoin. Elle n'est plus la future épouse d'Enolan, mais la médecin du service de médecine interne de l'hôpital de la ville. Elle a l'habitude de soigner des cas variés et complexes. Mais l'argenté se cache sous la serviette tendue par la serveuse, qui est immédiatement réduite en cendres. Elle ignore laquelle des deux femmes est responsable de cela mais les muscles se tendent tandis qu'elle s'empare d'une cruche d'eau abandonnée, cristal tremblotant entre les doigts de porcelaine.



Spoiler:
 



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR CALYPSIE



Erebe Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 728
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©nightblood
POINTS : 1672
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Tumblr_pynqf8wEQk1yopp39o1_500
AGE : 29 années qu'il foule cette terre depuis le 07/06/2677.
STATUT CIVIL : le MARIAGE célébré fin juin 2677 avec une douce fleur hivernale, (IRÈNE). Quand le MYOCARDE s'égare dans les bras de l'ennemi, éclair de tonnerre, (THORN), qu'il a du abandonner derrière lui. Adieux cruels par téléphone.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernau https://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-y Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 31 Juil - 15:56
A feast for the damned
S.01. E.02. : 8 juillet
« Aucune idée, mais aucun de nous ne part avant qu’au moins la moitié de la salle soit partie, d’accord ? » me souffla Noah à voix basse, me condamnant définitivement à une soirée qui allait sommes toutes s'éterniser encore un assez long moment. Et je devrais ainsi, faire des efforts pour me montrer au minimum courtois, bien que je ne rechercherais sûrement pas les contacts ou les échanges. Je détestais ces réceptions, j'étais loin d'être le plus sociable des Sielle, même si mon travail m'y contraignait. Je hochais donc simplement la tête, lui signifiant que j'avais compris et que je me contraindrai à rester ici jusqu'à ce que la moitié des invités aient quitté les lieux. Il fallait comprendre qu'en agissant ainsi, c'était la réputation des Sielle qui était en cause, qu'il y avait des journalistes, et que chacun d'eux noterait la moindre bévue ou altercation. Ils devaient presque les espérer, et je ne serai sûrement pas celui qui décevrait Noah. « Une petite soirée, ce n’est rien pour un Sielle, Erebe. Fais attention à toi. » Nouvel hochement de tête, j'allais répliquer lorsqu'Isla nous rejoignit. « Messieurs, quel plaisir de vous voir ici ce soir. » « Mlle Starkov. Le plaisir est partagé, naturellement. » « Naturellement. » confirmais-je les propos de mon cousin, même si je commençais à me dire qu'il serait temps de faire le deuil d'un éventuel endroit où je pourrais rester seul durant cette fameuse soirée. « La vie mariée vous sied à merveille. Il semblerait que vous soyez incapables d’échapper à de tels galas, ces derniers temps. » L'ombre d'un éclat plus amusé envers ma nouvelle belle-sœur, peut-être avait-elle cernée mon amour pour ce genre de réception, ou peut-être se contentait-elle de faire remarquer l'évidence. « Je vous prie de m’excuser. » s'excusa Noah avant de s'éloigner, me laissant simplement expier un « Bien évidemment, cousin. » avant de boire une nouvelle gorgée de mon verre, et d'offrir un demi-sourire de circonstance envers Isla, jeune femme avec laquelle je me trouvais. « Tout le mérite en revient à mon épouse, sans nul doute. » Notre voyage de noces avait été agréable, et Irène s'avérait être le meilleur choix que mon père aurait pu faire pour une épouse. Je l'appréciais réellement, et tenais à elle, la cherchant succinctement du regard, avant de tomber sur la silhouette de Thorn, si proche... « Et il semblerait, en effet. Mais cette réception en l'honneur des plus touchés, et dont les organisateurs ne peuvent qu'en être salués, reste bien différente de mon mariage. » J'avais fait parti des victimes, la cicatrice trop argentée sur mon torse me le rappelait. Mais personne de mon entourage n'était mort, et cela aurait pu être le cas. Monsieur Sielle. Lady Starkov. Visage inexpressif, regard aussi distant que je pourrais l'être en présence d'un Macanthos lambda... mais il ne l'était pas. Seul mon myocarde me trahissait, mais nulle personne nous prêtant de l'attention n'était capable de le percevoir, et cela me convenait très bien. « Monsieur Macanthos. Lady Iskander. » répondis-je avec la courtoisie exigée publiquement envers Dayanne et Thorn, quand j'aurais souhaité bien plus après une semaine d'éloignement de mon amant. Mais rien ne trahissait cela, encore moins quand nous étions si proches, sous les yeux d'autant de témoins potentiels. Tiens donc, un mariage à fêter ? Sans doute devrais-je adresser mes félicitations au marié ? L'ombre d'un demi-sourire au coin des lèvres, me déridant légèrement, effet troublant de la présence des personnes auxquelles je tenais... et il en faisait indéniablement parti. « Sans doute selon la bienséance, monsieur, mais rien ne vous y oblige réellement. »

Résumé:
 

code by exordium.





La raison pour guide, mais le cœur lacéré, abîmé, et meurtri. Sielle, for better & for worse.
salamandra




Dernière édition par Erebe Sielle le Lun 12 Aoû - 16:31, édité 2 fois

Ishvari Maresh
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1029
AVATAR + © : Deepika Padukone + keira♥♥
POINTS : 1230
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Tumblr-oxjwn3-Ye-Xi1srj3yoo1-r1-500
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Une alliance récemment tissée avec Andrew Ackermann. Allié et bouclier qui vient la protéger bien plus que l'aimer.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 31 Juil - 17:54
Elle a écouté sans entendre, regardé sans voir. Son attention est ailleurs. Ni fixée sur l’homme qui l’accompagne ni sur ceux qui viennent leur parler.  Ses yeux balayent continuellement la salle à la recherche de quoi que ce soit qui serait hors de sa place. Nerveuse. Inquiète. Ce soir, rien ne peut mal tourner. Pas alors qu’il s’agit d’Elara. Ramenée à l’instant présent, Ishvari hoche rapidement la tête lorsqu’Opaline la salue. Elle ne connait pas vraiment la beauté rousse, sait seulement qu’elle fait partie des veuves et qu’il s’agit à ce titre d’une alliée potentielle. Néanmoins elle n’a pas le temps d’essayer d’entamer une conversation avec elle que déjà Altan la saisit pour l’emmener ailleurs. La brune se saisit de la main de d’@Andrew Ackermann un instant, un sourire aux lèvres. « Ça ne prendra qu’un instant. Et si jamais la perte de ma compagnie t’était insupportable, n’hésite pas à me trouver ». Non pas que cela soit une excellente idée. Elle a des choses à faire ce soir et elle ne sait pas si l’homme serait un allié ou s’il la retarderait.

C’est d’un mouvement fluide qu’elle se glisse dans la foule, aux côtés d’Altan, les deux amies bras dessus, bras dessous. Ishvari laisse son regard traîner sur les visages familiers avant de lever un sourcil en direction de la brune. « Et pourquoi as-tu besoin de parler aux Macanthos ? ». Non pas qu’elle ne puisse pas l’aider mais elle est constamment curieuse, Ishvari. Elle veut savoir pour mieux se méfier. Ses yeux changeant attrapent un regard bleu dans la foule et soudain elle change de cap. « Allons voir Xylara alors ». Alors même qu’elle prononce ses mots la haute silhouette se tourne vers elle et @Xylara Macanthos se met à avancer vers les deux femmes. C’est un sourire aux lèvres qu’Ishvari l’étreint avant de présenter Altan. « Xylara, je te présente Altan, une amie.  Ayant toutes les trois de nombreuses choses en commun je ne doute pas qu’elle sera également la tienne. » Le sous-entendu est là. Ishvari souhaite toujours montrer à Xylara qu’elle gâche sa valeur auprès d’Orion. Peut-être que ce soir est la bonne occasion.


She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. (sia)

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4402
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 10956
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 1 Aoû - 2:00
Au sein de sa famille, Themyskira n'avait jamais eu le rôle de Mère la Morale, et n'avait jamais non plus chercher à pouvoir un jour l'exercer ! Néanmoins, elle savait très bien que, parfois, la vie fait bien ce qui lui chante sans excessivement prévenir avant ou demander l'avis des principaux intéressés pour lesquels elle va se décider à tout chambouler de leurs assurances et de leurs prévisions. Mais cela ne devait tout de même pas l'empêcher de quelque peu se faire piquante et pétillante en présence des siens, n'est-ce pas ? Alors, observant sa cousine Romilda manquer de faire une fausse route avec sa gorgée de champagne, ce fut plus fort qu'elle, mais elle en sourit. De façon tout à la fois mutine, malicieuse et carnassière. Elle aimait faire réagir, provoquer, sans tomber dans l'excès, et sans doute devait-on lui reconnaître qu'à ce petit jeu là, elle se débrouillait plus que bien ! Et si elle s'était quelque peu rangée de sa vie d'avant, Themyskira, elle ne s'était pas pour autant transformer en la parfaite femme au foyer pour qui rien ne dépassait jamais, pour laquelle aucun excès n'avait sa place dans son existence, et qui avaient troqué vie et jeunesse contre ennui et clichés poussiéreux, en devenant mère. Alors, elle était bien heureuse de voir que sa présence ne faisait pas plus fuir qu'avant sa cousine, et qu'elles savaient encore très bien s'amuser ensembles. Souvent aux dépends des autres, même si, là, c'était tout de même Romilda qui avait manqué de recracher son breuvage ! « Oh, tu sais, il n'était pas exactement dans mes plans de devoir faire retoucher ma robe de mariée plusieurs fois, pour cause de ventre arrondi non prévu ! Mais puisse Verane t'entendre, alors ... » Le regard, taquin, lancé en direction de Dmitri ne s'attarda pas sur la silhouette du jeune homme, et ce bien que, peut-être, il ne devait pas forcément se dire que tout ne dépendrait jamais que de Romilda, de ce côté là. Quoi que ...

Pas plus Asher que Themys' n'avait cherché à devenir si rapidement parents, et pourtant, c'était arrivé, sans que l'un n'est réellement plus la main que l'autre dans cette affaire ... Et si les Iskander ne comptaient pas au nombre des anciennes lignées royales, celles-là même qui faisaient remonter leur arbre généalogique jusqu'au premier fils mortel de leur divinité tutélaire elle-même, les Toxic d'Evunski entretenaient tout de même un rapport très proche avec la Déesse de laquelle ils tenaient leur don si particulier. Et jamais encore elle ne leur avait fait faux bond, ce qui devait bien prouver qu'ils possédaient son inclinaison et ses faveurs sans encore se l'être mise à dos. Ah, Verane ... Celle-là même qui, semble-t-il, avait surgi du néant en compagnie de son frère Qaan et de sa sœur Hana. Celle qui, aussi, avait enfanté un divin fils avec un autre dieu, sans que leur union ne soit consacrée officiellement, pour finalement se détourner de son amant et en épouser un autre, également dieu, avant de lui donner à lui aussi un fils divin ... Quoi qu'il en était, à l'évocation de son fils, la jeune femme ne put que sourire, jusqu'aux oreilles, au moins. D'ailleurs, un jour, en dessinant Verane, telle qu'on se la représentait, il avait dit qu'il l'avait dessinée, elle, un peu aussi ... « Isaiah va très bien. Quoi que je l'ai quitté me faisant la tête, puisque j'ai refusé de l'emmener ici avec moi. Tu en conviendras, mais ce n'était pas là sa place, dans l'antre de lions qui, derrière leurs sourires, ne lui veulent sûrement pas du bien, j'en suis persuadée. Et ce peu importe le fait qu'il ne soit encore qu'un enfant ... Il m'a fait promettre de lui raconter tout ce que j'aurais vu, et de lui faire un rapport détaillé de, je le cite « toutes ses futures fiancées » auxquelles j'aurais pu parler ! Tu es dans le lot, cela va sans dire. » Oui, sans doute Dmitri avait-il du souci à se faire ! Buvant une nouvelle gorgée de champagne, Themys' échangea alors un regard amusé avec sa cousine.

Previously, with Themys':
 


Drink me like the cure
When I am the poison

Aleksios Iskander
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1008
AVATAR + © : m. teixeira by scythe (ava) - poésies cendrées (signa)
POINTS : 3857
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 IMG_5582
AGE : VINGT-SEPT ANNÉES de labeur. Ne vous fiez pas à son jeune âge. Il n’est pas encore arrivé à son plein potentiel, qu’il est déjà redoutable en affaire, mais également dans toutes les choses qu’il entreprend.
STATUT CIVIL : Il s'est toujours dit que « L'amour est un poison. Un poison certes délicieux, mais qui n'en est pas moins mortel » et c'est bien pour cela que ses parents ont eu tellement de mal à faire marier leur aîné. Mais un jour, sans vraiment qu'il ne comprenne comment, ni pourquoi il est tombé complètement sous le charme d'une des filles de BORIS ACKERMANN. Bien qu'il fut dans un premier temps découragé dans sa volonté d'épouser la demoiselle, ses parents se rendirent très vite à l'évidence. De plus, les deux familles sont les deux plus grandes puissances économiques existantes. Cela ne pouvait qu'être un bon investissement, malgré l'inexistence d'affinités particulières entre les deux familles. Il s'est donc marié neuf mois - comme une sorte de clin d'oeil - après sa sœur cadette Themys'. Aujourd'hui, elle attend leur premier enfant. Mais officieusement, l'aîné des ISKANDER va être doublement père s'il ne fait rien pour régler ce second problème... Mais vous l'aurez compris... Tout ceci est compliqué.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t339-aleksios-on-ne-peut-pa https://gods-will-fall.forumactif.com/t661-temper-us-in-fire-and- Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 2 Aoû - 0:40
Il se sentait idiot. Vraiment idiot. Et tout cela pour une faute qu’il avait commise en tout état de cause. Il n’était plus le même depuis des mois. Il n’était qu’un pauvre chien docile, ayant des réactions étranges et bizarres. Rien de digne d’un Iskander. Il n’avait plus rien de louable chez lui ces dernières semaines. Il ne se reconnaissait plus. Themys non plus d’ailleurs, se faisait-il la remarque. Sinon pourquoi, outre son absence vingt-quatre heures du travail, lui aurait-elle mis la puce à l’oreille ?

À cet instant précis, il avait du dégoût pour lui-même. Et la réaction de ce monsieur DeQ’ianto ne faisait qu’accentuer ses ressentis. Il l’avait mis devant le fait accompli. Même ses pouvoirs le lâchaient, lui qui habituellement était si habile avec ses poisons. Que lui arrivait-il ? Il se redressait et reprenait une posture qu’il n’avait plus eu depuis maintenant que sa faute ne pouvait plus être inavouable. Il voulait se retrouver. Retrouver l’Aleksios fier, le digne fils d’Aslan Iskander. Celui qui allait héritier de la plus grande fortune du pays. Il voulait redevenir cet être qui se souciait que très peu du regard des autres, qui était un requin et qui ne laissait rien l’entraver. Il voulait redevenir cet homme qui était devenu petit à petit, qui faisait la fierté de ses parents et qui avait fait chavirer le cœur de son épouse quelques années plus tôt, mais également celui de la rouge aux cheveux de feu, quelques mois plus tôt, Rosalind.

Il n'y avait pas de quoi être fier de ce qu'il avait fait. Mais c'était un Iskander et ses attitudes dernièrement ne laissait aucunement entrevoir cet héritage. Il se comportait comme s'il ne voulait pas assumer. Comme s'il n'était qu'un lâche, une chiffe-molle. Il ne réfléchissait plus au problème de manière adéquate, il n'était plus cet être qui se tardait d'avoir plusieurs coups d'avance tel un stratège émérite. Il n'était devenu que l'ombre de lui-même. Une merde qui n'était pas capable de sortir de sortir de cette merde.


Le torse bombé, il toisait l'assemblée des convives. Le regard franc et déterminé, il devait changer. Il allait changer. Son visage se transformait soudainement. Alors qu'il pouvait donner l'air bêta quelques secondes plus tôt, il voulait donner cette impression d'impartialité et de déterminisme. Il n'allait plus être la honte de sa famille. Il n'allait plus être ce connard incapable d'assumer ses propres conneries et il allait regarder droit devant lui. Il souriait brièvement à son frère. Il se notait pour lui-même dans son esprit qu'il voulait passer plus de temps avec ce dernier, lui expliquer tout ceci et prendre de ses nouvelles. Choses qu'il ne faisait plus depuis trop longtemps. Il se tournait vers @Rosalind Foyle avant de lui dire droit dans les yeux « Excuse-moi pour cette attitude. Je n'aurai pas dû… » Il laissait le silence prendre ses marques deux secondes avant de reprendre « Je te souhaite une bonne fin de soirée. » Elle était élégante ce soir, mais il ne voulait pas mettre de l'huile sur le feu. Cela serait contre-productif. Une légère révérence du chef, avant de s'avancer vers sa femme et de lui faire face. Il était si proche d'elle, qu'il pouvait sentir la chaleur de son expiration contre sa peau. Il sentait son cœur s'emballer, comme lorsqu'il avait ressenti ses premiers émois avec elle. Elle était si belle. « Je… » Commençait-il assez bas pour qu'elle seule entende ses propos. Il voulait lui dire tellement de choses… Tellement de choses se bousculait dans son esprit. Sa mâchoire se contractait. Ses muscles faisaient danser sa peau. Il était en colère. Pas contre elle, non. Contre lui-même. De lui faire subir tout ce cirque, de lui infliger tout ce spectacle et ces déchirements. Il était désolé… Mais il savait aussi que ce n'était pas le moment d'en parler et qu'ils auraient largement le temps après ce gala. « Je t’aime. » Finissait-il par dire, tout simplement. Dans son regard, il espérait qu’elle verrait. Qu’elle verrait tout ce que ces mots impliquaient et tout ce qui était passé sous silence à cet instant. « Je dois aller parler à deux trois personnes et après je compte rentrer auprès de notre enfant. » Il voulait simplement l’en informer. Elle l’accompagnerait si elle le voulait. Elle était autonome et indépendante et ferait bien ce qu’elle veut. Effleurant légèrement la peau de son avant-bras dans un dernier contact, il quittait ce groupe.

Un premier regard à son cousin et ami @Kiran Xi'nora pour le remercier une nouvelle fois de son geste. Un second regard à sa sœur (@Themyskira Sielle) qui échangeait avec leur cousine. Il ne voulait pas l’embêter, mais il voulait aussi lui dire, lui montrer. Il savait que les mots ne valaient pas grand-chose et que les actes étaient bien plus précieux. Il allait leur montrer qu’ils peuvent de nouveau être fier de lui. Tous autant qu’ils l’étaient.

Se dirigeant d’un pas certain vers son cousin par alliance (@Andrew Ackermann), il adresse un regard et un hochement de tête à l’ensemble des personnes présentes et déclare à l’hôte de marque avec une grande délicatesse « Je ne peux que saluer votre générosité et votre bienveillance Lady Zarkari. Les victimes de ces odieux attentats ont beaucoup de chance de vous avoir comme bienfaiteurs vous et votre frère. » disait-il avec une gravité de rigueur dans la voix « Oh ! Mais… Où sont passées mes bonnes manières ? Aleksios Iskander ! Enchanté, malgré le contexte » finissait-il par dire tout en lui tendant la main.

Spoiler:
 


DO YOU KNOW THE DIFFERENCE BETWEEN POISON AND VENOM ? WE DON'T CARE, IN THE END YOU'LL DIE.

Altan Nergüi
LES ROSSIGNOLS— those who want a queen —
surface
inside
behind
MESSAGES : 282
AVATAR + © : aiysha hart (by isleys & sign by astra)
POINTS : 1271
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Tumblr_ngbyo1VdjG1u410r7o1_250
AGE : 29 années d'errance.
STATUT CIVIL : célibataire qui fuit ses sentiments.
LES ROSSIGNOLS
those who want a queen

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t974-altan-wolves-and-girl https://gods-will-fall.forumactif.com/t1008-altan-unbowed-unbent Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 2 Aoû - 1:37

Elle ne peut pas expliquer la situation à Ishvari. Pas dans les détails. Pas ici, alors que des centaines d'oreilles indiscrètes pourraient les entendre. Elle ne peut pas prendre ce risque. Bien consciente des enjeux, Altan joue avec le feu. Mais ça n'effraie pas la jeune femme. Après tout, le feu coule dans ses veines. Elle en est la maîtresse. « Fais moi confiance. » qu'elle murmure à son amie, alors qu'elles fendent la foule à la recherche de visages familiers. Altan ne reconnaît que trop peu des convives et son regard s'arrête sans cesse sur les Sielle, vils serpents prêts à mordre. Elle n'a aucune idée de qui sont les Macanthos. De cette famille illustre, elle ne connaît que Tonia. Le reste n'est que souvenir, des noms appris par cœur, une grande et belle lignée, des combattants. Elle se souvient des longues heures passées à apprendre à reconnaître les blasons de chaque grandes familles d'Akkadia. Elle se rappelle les noms, les spécialités. Mais la jeune femme est bien incapable de mettre des visages sur ces noms. Son regard croise celui de la belle @Xylara Macanthos et Altan se fige un instant. Elle aurait pu s'en douter. Un regard perçant, un port de reine. Pas de doute. « Miss Macanthos, c'est un plaisir. » Sourire de circonstances sur les lèvres, il y a chez Altan une sincérité déconcertante. Si la jeune femme a fait du mensonge une vérité, son art atteint ce soir la perfection. « J'ai hâte de découvrir nos nombreux points communs. » Elle incline la tête, polie, humble. Elle connaît déjà leur premier point commun. Sebanira. Mais ça, Xylara ne peut pas le savoir. Ce serait trop en dire. Altan ne peut pas commettre cette erreur. « Nous avons un goût certain pour les belles choses. Cette robe est magnifique. Et ces bijoux ajoutent à votre charme. » Elle exerce une légère pression sur le bras d'Ishvari, tournant le regard vers son amie, lui adressant un sourire.


❝ i am the fire. ❞ these tears you cry have come too late. take back the lies, the hurt, the blame...



Hiram Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1406
AVATAR + © : jesse williams. (@ice and fire.)
POINTS : 1373
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 NTrFif34_o
AGE : ( trente six ans ) qu'il s'acharne à vouloir rester un homme droit, si on oublie sa double allégeance de l'époque, mais voila que ces trente-six années de droiture vole en éclat à cause d'une soeur qu'il considérait autrefois comme une erreur.
STATUT CIVIL : ( marié ) à sa muse, douce arabella qui s’est octroyée l'entièreté de son palpitant. l'un comme l'autre semblent avoir un goût prononcé pour la dramaturgie, laissant un froid dévastateur s'installer entre eux.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1366-imperfectus-perfectu https://gods-will-fall.forumactif.com/t1375-memento-mori-hiram#5 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 6 Aoû - 15:28
La main qui glisse dans le creux de ses reins, il affiche un éternel air impassible, aux côtés de @Arabella Gavon. Pourtant, l'aigreur et la rancoeur sont là, se battent dans le creux de son estomac, faisant de ses entrailles un véritable champ de bataille. Des flammes inexistantes, métaphoriques, semblent le dévorer de l'intérieur, le consumant jour après jour depuis qu'il a découvert cette fichue plaquette argentée. Il se retient à chaque instant, Hiram, mais la seule chose dont il a envie, c'est de frapper dans quelque chose. Il a besoin de se défouler, d'évacuer pour mieux pardonner. Parce qu'il pourra sans doute le faire, un jour, que ne ferait-il pas pour elle, finalement. Mais la pilule est difficile à avaler, elle reste coincée dans sa gorge. - Le serveur, dans un premier temps. J'ai besoin d'un verre pour m'aider à avaler tes sarcasmes. Ironie du sort, qu'elle dise cela. Si ses sarcasmes sont difficiles à avaler, qu'est-ce que ce serait si la situation était inversée. Un léger rire étouffé s'échappe de ses lippes, un rire jaune.  « S'il te faut un verre pour de simples sarcasmes, je n'ose imaginer combien il m'en faudrait pour digérer treize ans de mensonges. »  dit-il d'une voix rauque, rancunière, assez fort pour qu'elle entende, mais pas assez pour que ses mots arrivent jusqu'aux oreilles indiscrètes présentes ici. Et toc, il relance les hostilités, avant de saisir une coupe de champagne, lui aussi. Il pourrait relancer le sujet indéfiniment, mais ça finira toujours pareil, il le sait. Ça finira mal, éternels dramaturges qu'ils sont. Malheureusement pour lui, il est bien vite coupé dans son élan par @Noah Sielle. « Bonsoir. » Sa mâchoire se crispe légèrement, lorsqu'il remarque le sourire complice qu'il lance à sa soeur, avant de hocher la tête de manière formelle pour lui rendre son salut. « Dites-moi, est-ce que vous avez apperçu Nysa ? Je n’aime pas la savoir quelque part dans ce manoir, seule. » Les prunelles azures d'Hiram scrutent les alentours, il se souvient l'avoir aperçu. « Hm, je me souviens l'avoir vu en compagnie d'une jeune femme brune, au teint basané. » souffle-t-il, aussi doucement que Noah quelques instants plus tôt. Les lèvres pincées, il est interrompu par son bipeur qui sonne. Il est d'astreinte ce soir, les quelques bulles pétillantes de sa boisson lui aurait presque fait oublier. « Veuillez m'excuser, le boulot essaie de me joindre. » Et sans même adresser un regard à sa femme, il s'éclipse quelques instants dans un endroit tranquille pour trouver un téléphone fixe, laissant sa chère et tendre avec son frère qu'elle aime tant.

Spoiler:
 


Dernière édition par Hiram Gavon le Mer 7 Aoû - 17:09, édité 3 fois

Keira Valeska
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 8402
AVATAR + © : zhenya.
POINTS : 4574
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 149fd74a0510873b5f33521e7f9c8bc3
AGE : [ VINGT-TROIS ] années éparses, matins sacrifiés sur l'autel des cruels ; et la naïve innocence se meurt lentement, alors que l'enfance se fane.
STATUT CIVIL : inénarrable fleur bleue, trop vite éprise des âmes ; [ MARIEE ] à achil valeska, union politique scellée dans le sang.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t213-maybe-i-was-born-to-r https://gods-will-fall.forumactif.com/t317-les-fleurs-du-mal Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 6 Aoû - 16:31

saison une
épisode deux
A feast for the damned
distraite, pensive ; les mots de @xylara macanthos s'accrochent à ses souvenirs, et son coeur se gonfle au souvenir de la céleste guerrière. 'vous savez où me trouver lady keira, ça sera un plaisir de converser avec vous en des instants plus calmes. mais, je m'en voudrais de trop vous monopoliser, vous êtes une femme demandée. lady reyna, ce fut un plaisir partagé. que cette soirée soit douce !' une âme noble ; et soudain, qu'importe la déception qu'elle infligerait inévitablement à son père et à son sang, dans l'affection qu'elle offre sans partage aux eletricon.
elle se sent oppressée, brusquement ; trop de monde, trop d'enjeux — et dans l'éclatement de son univers, elle ne sait plus qui croire. ses yeux glissent vers @marcus gavon, cherchent un brin d'apaisement dans ses traits, dans ses iris — des ambres qui avaient toujours été là, pour la noyer dans son miel inquiet, l'arracher aux démons et à la mort. un peu de paix, un échappatoire ; et elle inspire, renonce à l'envie brusque de fuir. 'keira, je suis heureux de te voir ainsi, tu rayonnes !' c'est un franc sourire qu'elle lui adresse, loin de la politesse calculée qu'ils arboraient tous en masque — leur sang n'était que secrets, les apparences couronnées souveraines. elle lit les pensées sur l'écran de ses rétines, pourtant — un écho de leur dernière rencontre, de la souffrance et des larmes. mais elle ne sait s'y attarder, pourtant ; et elle offre paisiblement son attention à @matild faring, peu rebutée du blason dont l'interlocutrice se revendiquait. « je suis enchantée également lady gavon. vos compliments me touchent, mais sachez que mes travaux sont loin d'égaler les recherches faites en médecine. » un rire léger qui s'échappe de ses lèvres, un trille embarrassé, poli — et elle se penche sobrement vers la faring, iris miroitants dans la lumière dansante des lustres, les coins des lèvres frémissants d'un sourire. 'il n'est pas de petite découverte, lady faring. chercher à enrichir la connaissance que nous avons du monde et de toute chose est une noble cause.' mais déjà, une gracieuse silhouette (@tonia macanthos) vient se fondre dans leur orbite, se mêler à leur ballet planétaire, la jeune @isla starkov accrochée à ses pas ; et la jeune faring s'éloigne, et elle demeure, une moue vaguement déçue accrochée aux lippes, regrettant de n'avoir pu plus apprendre à connaître la fascinante rose écarlate.
bon sang ne saurait mentir, pourtant, et elle ne saurait oublier l'éducation ; et, trop fascinée, elle se laisse absorber par la présence de l'impériale, comète qui la rebutait de tant de ses opinions, la fascinait de sa position, pourtant — une étoile de grâce et d'élégance, l'avenir incarné de la dynastie en cendres. "enchantée, tonia macanthos. est-ce que tout se passe bien pour vous ce soir?" et elle incline le menton, pleine d'une révérence qu'elle ne savait que réserver aux célestes créatures. les lippes s'entrouvrent pour laisser s'évader les politesses requises, teintées de son affection gagnée pour la dynastie macanthos ; les mots sont retenus, pourtant, freinés par ceux qui s'échappent de son cousin tant aimé. "lady macanthos. c'est une très belle soirée, votre fiancé a fait un travail remarquable. c'est cependant dommage que ce ne soit pas plus dansant, j'aurais invité miss faring à partager une valse ou deux." la situation la trouble, une éphémère gêne qu'elle ne parvient à identifier ; et, trop absorbée, elle ne perçoit les tambours du palpitant de marcus, ne relève, un sourcil légèrement arqué, que l'étonnante saveur de son comportement. quelque chose de différent. un regard glissé vers la macanthos, que l'on aurait pu croire responsable, et elle étouffe les questions, l'enfant. combien s'étaient-ils éloignés, marcus et elle? combien avait-il déjà changé? alors elle étreint avec affection les doigts de son cousin pour lui donner congé, masque le trouble ; un sourire doux fleurit sur ses lèvres lorsqu'elle ramène finalement ses yeux vers tonia, une marque sincère d'admiration dans les iris. 'c'est un plaisir immense que de vous rencontrer enfin, tonia. lady starkov, le plaisir est égal. keira gavon — et ma très chère amie reyna sielle.' sa main glisse en direction de reyna, un geste doux et invitant.
et le ballet cosmique se poursuit, inlassable ; et c'est un autre qui se joint à leur danse mondaine (@andrej starkov), qu'elle reconnaît comme étant le frère d'@eron starkov — et c'est un autre sourire délicat qu'elle adresse à l'homme, alors qu'elle se surprend à chercher le cadet dans la foule, le cœur vaguement serré. "andrej, je te présente marcus gavon ainsi que reyna sielle et keira gavon. tu connais bien évidemment déjà isla" l'hôte est efficace ; et elle salue les mots de tonia d'un rire léger, la gamine au cœur naïf. 'je suis enchantée, andrej.' les mots sont sincères ; et pourtant, elle ne parvient à s'empêcher de chercher eron des yeux, distraite, reconnaît @hiram gavon et @cillian gavon, le cœur serré d'affection pour ses aînés.
'je suis ravie que la réception vous plaise. j'espère que le manque de musique ne vous gâchera pas la soirée' les mots de tonia la ramènent au petit groupe, et elle incline la tête avec une politesse gracieuse. 'cette soirée est un véritable succès, et sa cause en est noble — et qu'importe peu l'absence de musique. ' un rire léger, et elle trempe les lèvres dans une coupe, rassérénée de la présence de reyna et de l'avenant de tonia.
'lady gavon, je n'ai pas encore eu l'occasion de vous féliciter pour vos propres fiançailles' l'aparté lui arrache un énième sourire, et c'est d'un regard chaleureux qu'elle enveloppe l'impériale, les yeux entraînés vers la foule, encore, dans une quête instinctive de celui dont tout était objet (@achil valeska), qu'elle ne parvient à trouver, pourtant. 'je vous en remercie, lady macanthos. achil est un homme admirable.' une légère tension vient se nicher dans ses muscles ; et si les mots sont empreints de vérité, elle ne désire rien tant qu'étouffer les secrets et les écueils sur lesquels étaient posées les bases d'une relation qui ne saurait être qualifiée de telle. 'les noces approchent si vite -- et il faut croire que l'été est la saison propice à ce genre d'évènements.' un regard malicieux coulé en direction des starkov, une allusion subtile au mariage qui avait uni l'une des leurs à la dynastie de magnetrons. 'nous avons tous fort besoin d'heureuses occasions et de bonnes nouvelles, je le crains.'

Spoiler:
 

GODS WILL FALL - 2019




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
and love is not a victory march — it's a cold, and it's a broken hallelujah. (beloved).

Cillian Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 482
AVATAR + © : sam claflin / av©DANDELION ; gif©tumblr, signa©ice and fire.
POINTS : 258
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Qcsc
AGE : trente-et-une années qu’il oscille entre deux mondes, âme errante tavelée de souillures.
STATUT CIVIL : cillian est désormais marié à shila, comme le veulent les responsabilités qui l’incombent. une idée du paternel, à laquelle l’aîné a dû se plier sans protester.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 6 Aoû - 18:50
Tandis que le couple se frayait un chemin vers le bar, où étaient déjà rassemblé un certain nombre d’invités, Cillian aperçut une silhouette qui attira son attention. Ce n’était autre qu’@Aries Macanthos, le promis de sa jeune sœur, @Lys Gavon. Fronçant les sourcils, il hésita brièvement à changer de cap pour rejoindre le jeune homme et entamer la discussion. Néanmoins, l’appel d’un bon breuvage pour endurer la soirée prit rapidement le dessus, tandis qu’il remit à plus tard cette discussion, qu’il comptait malgré tout bien avoir. C’est ainsi au bar que les hostilités commencèrent, et que Cillian se para de son amabilité la plus convaincante. Pas qu’il n’appréciait pas la compagnie, seulement, la foule d’argents l’encerclant au sein de ce gala à connotation politique n’avait rien pour le mettre à l’aise. Tandis que deux hommes qu’il ne connaissait pas auparavant les renseignèrent sur la qualité des boissons proposées (@Aleksander Aedyrn, @Faelyr Haven), informations précieuses qu’il conservera dans un coin de sa tête, le Gavon se contenta de hocher la tête, en guise de remerciement. Mais à peine allait-il réagir verbalement qu’un troisième invité vint les rejoindre, lui coupant presque l’herbe sous le pied. C’était une jeune femme dont il ne connaissait pas du tout l’identité (@Matild Faring), mais qui semblait, étonnamment, connaître celle de sa fiancée. @Shila Xi'nora qui, d’ailleurs, semblait loin d’être ravie de la présence de cette nouvelle venue, vu l’expression qu’affichait son visage gracieux. Le Gavon remarqua ce détail infime, notant mentalement de lui demander ce qu’il s’était passé, ou bien ce qu’elle savait. Pas qu’il était curieux de connaître les dernières rumeurs, seulement, s’ils devaient un jour être mari et femme, peut-être devraient-ils partager ce genre d’informations. « Pardonnez mon impolitesse. Shila Xi’nora, et voici mon fiancé, Cillian Gavon. » C’est un sourire chaleureux qu’il lança à sa fiancée, hochant la tête en guise de confirmation pour l'assemblée. « Enchanté. » Un unique mot, prononcé de manière neutre, le blond n’était pas un grand bavard. Puis il reporta son attention sur la dernière arrivée, totale étrangère à ses yeux ce soir. « Je suis désolé mais je ne crois pas avoir l’honneur de connaître votre nom, puis-je ? » D’un air bienveillant, il laissa peser son interrogation, curieux d’obtenir la réponse.

Spoiler:
 


⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 6lej

Junon faring
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 115
AVATAR + © : Sofia Carson @Morrigan
POINTS : 388
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 7 Aoû - 9:53

« Si vous voulez mon avis, chère Mademoiselle, et je n’espère pas vous froisser en utilisant le terme mademoiselle ? Je pense surtout qu’il n’y a eu guère plus qu’un malencontreux quiproquo. Même si, je dois bien l’admettre, je ne suis malheureusement pas totalement au fait des chemins sinueux des esprits féminins. J’ai beau parvenir à les comprendre, quelques fois ils m’échappent encore. Quoi qu’il en soit, ne perdons pas de vue l’objectif de cette soirée. » Elle hoche la tête, sans perdre ce sourire, magnifique et exquis, une arme sans pareille. Elle ne se laisse pas démonter, jamais, puis elle apprécie la franchise de l'argent, @Thorn Macanthos. Elle s'amuse plus qu'elle ne l'aurait cru, au delà des informations qu'elle essaye de grappiller, elle se surprend à trouver leur compagnie appréciable. « Si vous voulez une confidence, les femmes sont loin d'être aussi compliqué qu'elle se plaise à le dire. » Haussement d'épaule d'épaule taquin alors qu'une lueur malicieuse vient embraser ses orbes translucides. Mais la discussion prenait une tournure légèrement plus sérieuse avec la prise de parole de la cousine Macanthos. « La famille avant tout, même si un nom sur un état civil ne fait pas tout. Mais puisque nous sommes là, buvons à cette sage alliance. »  La famille avant tout. Devise marquée au fer rouge dans son cœur et dans son âme. La créature ne serait-être plus d'accord avec cet autre, qui confirme à demi mots les craintes et l'allégeance réelle de l'Iskander en devenir. Mais comment pourrait-elle lui en tenir rigueur? Elle-même ne saurait accordé pleinement son allégeance à un nom si celui-ci venait à trahir les idéaux de son clan véritable. Elle sourit, délicieuse, elle sourit, imprime ces propos qu'elle aurait différent. Foutue ironie. Foutue contradiction. Elle toise @Xylara Macanthos, s'amuse de cet austérité à peine dissimulée. « Les temps changent lady Dayanne et les intérêts des uns et des autres aussi. » Elle sourit, encore, elle écoute, attentive et curieuse, elle retient, chaque mot, chaque phrase, pour s'en faire des armes. La Macanthos en vient à prendre congé d'eux, d'elle. « Et ce soir, nos intérêts se rejoignent. Quel ravissement lorsque tous s'allient pour une noble cause. Belle soirée Lady Macanthos. » Elle manipule les mots avec aisance, les use avec justesse, sans avoir le besoin de prononcer le moindre mensonge. « Loin de moi l’envie de vous paraître grossier Mademoiselle, mais ma gorge est en train de s’assécher, je vais donc prendre la direction du bar en vue de me resservir un verre, vous êtes bien évidemment libre de me suivre si vous le souhaitez. Si non, je vous souhaite une agréable soirée et au plaisir de vous revoir. » Lèvres pincées, une fraction de seconde pour y penser et venir glisser sa main contre le bras du jeune homme, lui indiquant qu'elle était prête à le suivre. Familiarité dissimulé sous des aires guindés qu'elle a toujours mépriser. Polie, mais un peu sauvage et voluptueuse, elle ne s'autorise que rarement à sortir ses artifices ces derniers temps. « Si cela ne vous ennuie pas, je vais vous suivre un moment. » Regard qui vagabonde au loin alors qu'elle aperçoit @Marcus Gavon, non loin de @Tonia Macanthos. Son estomac se tord douloureusement, elle en revient à son compagnon d'infortune. « Un verre me fera le plus grand bien. » Inquiétude dissimulé et déjà, ils arrivent auprès des jeunes mariés Sielle. « Félicitation à vous deux. C'est votre première sortie en tant que Monsieur et Madame Sielle? Vous êtes tout deux resplendissants. » Elle ne se doute pas une seule seconde de la situation dans laquelle elle s'engouffre, échappant elle même à ses propres troubles.
 

Spoiler:
 

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 7 Aoû - 10:27
Arrivé peu de temps après Ysalis dans ce nouveau groupuscule, il se présente aux deux personnes – un homme et une femme – ici présentes. Mademoiselle Foyle, il retiendra ce nom. Ou peut-être pas. Mais il saura poser un visage sur ce mot lorsqu’il l’entendra à présent. Son aîné apparaît également, tactile avec l’inconnu. Le toxic arque un sourcil à cette vue ; mais que fait-il ? Apparemment, rien. Puisqu’aucun symptôme quelconque ne se déclare sur le bellâtre qui finit par se présenter. « Comme je le disais à Lady Foyle, je suis Cynéad DeQ'ianto. Je ne viens pas d'une famille noble ou riche, il est donc tout à fait normal que vous ne me connaissiez pas. Je ne suis là qu'en ma qualité de parlementaire. » Était-il un gueux ? Un sourire apparût sur le visage de l’assistant alors que cette pensée le quitta. Était-il dans l’obligation de venir de l’une de ces grandes familles pour que son nom reste dans la tête de ses enfants de l’ancienne noblesse ? Que nenni. Dans tout ce brouhaha, ce Cynead quitta l’assemblée après un léger sous-entendu apprécié par le toxic, qui ne laissa pas son reste auprès de tout ce petit monde. « Je crois que je vais aussi vous laisser entres-vous… » sans savoir pourquoi, il ressentait un certain malaise entre l’héritier, sa femme et cette Mademoiselle Foyle qu’il ne connaissait pas, mise à par son nom. Il décida de suivre ce parlementaire inconnu, se dirigeant dans un endroit de la salle légèrement plus calme, éloigné de tous ces attroupements. « Vous dites que vous êtes parlementaire… Vous avez donc un réel rôle à jouer concernant les lois si je ne me trompe ? » dit-il, tout en stoppant une serveuse afin de lui attraper deux verres de champagne qu’il partagea avec sa nouvelle rencontre. Le Parlement… Créateur de lois qui passent ensuite au sénat. Tout un processeur pour qu’enfin, un texte soit accepté et libéré sur l’ensemble de la population afin d’être appliqué. Un beau bordel en soi s’imagine-t-il. « Je suis stupide parfois… » sourit-il. Il lâcha sa canne un instant qu’il coinça contre lui. Sans mouvement, il lui était possible de rester immobile sans son aide. Il tendit la main à l’Apollon. « Enolan Iskander, assistant du Ministre de la Défense. » toujours ce sourire aux lèvres, il reprend sa canne à la main. « Vous et moi mon ami, nous devrions avoir une petite conversation l’un de ces jours autour d’un bon repas ! Je suis certain que l’on pourrait faire de grandes choses ensembles ! » finit-il avant d’avaler une rasade de bulles.

actions:
 

Heza Saab
ORDRE ECARLATE— those who seek blood —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3185
AVATAR + © : gabriela Bloomgarden ; av©myself ; icons©beloved
POINTS : 2162
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 0b2eab6aa88f18f969e8fe1528fe1694
AGE : Vingt six années faites de chaos et de pêchés.
STATUT CIVIL : Le cœur vide et l'âme en peine.
ORDRE ECARLATE
those who seek blood

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t196-there-will-be-blood https://gods-will-fall.forumactif.com/t263-don-t-play-games-with Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 9 Aoû - 23:11
Adossée contre un mur, elle ignore encore ce qui se trame sous ses yeux. Tout ce qu'elle souhaite, c'est de ne pas se faire remarquer. Elle n'a pas besoin que certains, la connaissant sous sa vraie identité, ne viennent à croiser son chemin. Heza n'a pas su refuser de s'y rendre, Kaspar a insisté. Pourtant, elle portait encore les stigmates des derniers combats illégaux du 1er juillet. Le maquillage avait largement facilité la chose, mais elle aurait préféré faire autre chose que de se retrouver ici, ce soir, en présence de tous ces requins. Perdue dans ses pensées, elle n'avait pas vu le serveur revenir face à elle. Mais c'est lorsqu'il serre sa main qu'elle sursaute, et pose son regard sur lui. Sans pouvoir réagir, la brune se retrouve un peu plus isolée. Elle jette un coup d'oeil en arrière, espérant que personne ne fut témoin de cette situation. Lorsqu'il prononce son prénom, son coeur manque de rater un battement. A dire vrai, elle est certaine qu'il s'est arrêté de battre un centième de seconde. Elle ne dit rien, mais tout se mélange dans son esprit. Il enchaîne en disant qu'elle lui a manqué. La poupée ne réagit pas, cela semble impossible, improbable, irréel. Lui, ici. Non, cela est une blague de mauvais goût, ou juste quelqu'un qui a la même voix que lui. Heza ne pouvait pas y croire. Elle a trop essayé de l'occulter de ses pensées pour retomber encore dans ses travers. Son coeur bat si fort qu'il manque de rompre sa cage thoracique. Ses mains tremblent et elle ne l'a pas remarqué. Il est là, vraiment là. La rouge est partagée entre la joie, le soulagement, mais aussi la peur et l'inquiétude. Il ne devrait pas, que fait-il là après tout ? Veut-elle vraiment le savoir ? A la question qu'il lui pose, elle hoche positivement de la tête, pinçant ses lèvres. Elle suit du regard sa bouche venant baiser ses doigts. Elle déglutit. Heza ne savait pas quoi lui dire. Il lui a manqué, terriblement, mais elle ne voudrait pas que des oreilles mal attentionnées l'entendent. Elle n'a de toute évidence pas le temps de lui répondre que déjà il enchaine sur une autre question. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle ne s'y attendait pas. Être avec elle, juste lui et elle, pour une soirée. Bien sûr qu'elle en rêve, plus que tout. Mais prendre le risque de tout perdre si cela venait à mal tourner, la divine n'est pas certaine de vouloir courir ce risque. Elle l'observe, le regarde se défaire de sa tenue de serveur. Elle hésite, mais elle ne peut nier qu'elle le dévore du regard. Il n'y a que lui, depuis ce jour sombre de mai, il n'y avait plus que lui. Un rire étouffé glisse sur ses lippes. Rasvan se moque peut-être de tout ça, mais elle alors ? Que fera-t-elle quand elle retournera dans les bras du vrai Kaspar, loin de lui ? Comment fera-t-elle pour supporter la douleur qui lancinera son être ? C'était lui tout entier qu'elle désirait, et pas un morceau déguisé pendant une soirée.  ─ Je.. Elle se mord la lèvre. Heza se bat intérieurement entre ses envies et sa raison. Mais pourrait-elle vraiment passer la soirée comme si de rien n'était alors qu'elle savait qu'il était ici ? La gamine a déjà les réponses qu'elle cherche, même si elle refuse de les assumer. ─ Je ne veux pas t'attirer des ennuis. Elle se pince les lèvres, glissant discrètement ses doigts entre les siens. ─ Tu es certain ? Son regard noisette est planté dans le sien, et la distance a soudainement disparu. ─ Je préfèrerais que l'on soit seuls, ailleurs, mais je suppose que c'est mieux que rien. Elle pose ses iris sur leurs doigts entrelacés, en même temps qu'elle lui répond, caressant du pouce le dos de sa main.

Spoiler:
 



--- i fear no monster
for no monsters i see, because all this time, the monster has been me ☾☾ h.s

Noah Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3240
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©stellae
POINTS : 2346
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 URiABzW
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 35 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 10 Aoû - 12:18
Le brun perçoit la froideur qui émane de son beau-frère, mais ne s’en formalise pas. Autrefois, les deux hommes étaient amis mais désormais Noah avait conscience que quelque chose s’était brisé, bien qu’il ne sache pas réellement quoi. Un jour, il faudrait qu’il confronte directement le Gavon pour en savoir plus. Car si il voulait lui faire confiance, il avait besoin d’avoir toutes les cartes en main. « Oui, Arwen Falwell. J’ignorais d’ailleurs qu’elles se connaissaient… C’est chez elle que je me fourni lorsque je veux lui offrir un bijou. Je te la présenterai. » Ajoute Noah à l’intention du Gavon. Mais celui-ci sort une sorte de bipeur de sa poche, apparement rappelé au travail. Le Sielle hoche la tête quand celui-ci s’éloigne, et il se tourne vers sa petite sœur. « Des problèmes sous le soleil ? » Il sourit légèrement à Arabella. Noah connaissait suffisamment sa sœur que pour sentir lorsque celle-ci était tendue ou contrariée.

résumé:
 


I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.

Arabella Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1030
AVATAR + © : jlc, sarasvati.
POINTS : 2655
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 DcmQZSur_o
AGE : trente-et-un ans.
STATUT CIVIL : mariée.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2186-a-la-folie https://gods-will-fall.forumactif.com/t354-hell-should-be-easy Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Dim 11 Aoû - 15:40
a feast for the damned -- Elle lèverait les yeux au ciel s'ils n'étaient pas si entourés, et lui jetterait son verre au visage avant même qu'il ne termine sa satané phrase, ou plutôt cette sorte de reproche qui n'est qu'à demi teinté de vérité. Pauvre homme. Il ferait pleurer dans les chaumières, mais la brune sait qu'elle n'a pas tous les maux du monde à se reprocher. Si le mensonge est bien réel, le nombre d'années durant lesquelles il a perduré n'est que le fruit de son imagination à lui et surtout, de sa fierté. Du moins c'est ce dont elle se persuade depuis ce week-end, mais il y a toujours deux versions à chaque histoire. Noah. Et cette sortie vient du cœur, ne le dément l'intonation. Les iris se veulent un brin moins noires et il devient plus aisé de feindre le plaisir de participer à cette sauterie. Et si la voix de l'époux la tend un instant, le son de ce satané bipeur redonne un peu de souplesse à ses épaules. Elle qui déteste l'entendre d'habitude, se demande ce qu'elle a bien pu faire pour que les Dieux soient en cet instant si cléments. Tu ne crois pas si bien dire, je ne sais même pas comment nous avons survécu à ce week-end. Je crois que j'ai bien fait de ne pas faire rapatrier mes affaires à Aureus ce lundi, comme c'était prévu. La juge jette un regard en direction de l'époux, qui disparaît bien vite au milieu de la foule. Et elle avale une nouvelle gorgée, vidant de moitié le verre tout en espérant qu'un serveur vienne lui en proposer un second. Mais passons, je t'expliquerais ça dans un endroit plus familier. Falwell, tu disais ? Qu'est-ce que ta femme complote avec une fabricante de bijoux ? Et elle scrute la foule, comme si le faciès de son ancienne meilleure amie allait s'imposer au milieu de celle-ci, comme par magie.

Spoiler:
 


ça va mal. mais quand ce sera pire, on regrettera le temps où ça n’allait pas bien.


Dernière édition par Arabella Gavon le Sam 14 Sep - 19:18, édité 1 fois

Cynéad DeQ'ianto
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 338
AVATAR + © : h. newton haydon - PHILTATOS (ma queen sarah) (ava) - mars (signa) - stellae (gif)
POINTS : 640
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 57665ff542edda2108b2fc8be843382e
AGE : Moitié de vie coupée, occultée par un voile mémoriel cassé, fracturé, il a toujours tenté d’occuper un maximum sa « nouvelle vie » comme il aime le dire. Vingt-neuf années d’une vie dont il ne connaît pas tout, mais qui lui semble déjà bien assez remplie, bien assez complexe, pour ne pas en rajouter d’autant.
STATUT CIVIL : Chef de famille sans épouse attire indéniablement nombreuses rumeurs et envolée lyrique de l'esprit, principalement depuis qu’il s’est engagé en politique. Comme si ses confrères décrépis du parlement n'avait rien de plus agréable à se mettre sous la dent, que de décortiquer sa vie (pour ne dire qu'il ne s'arrête qu'à sa vie, dans leurs esprits obscènes). Il ne voudrait pas apporter de l’eau au moulin de ses adversaires, c’est pourquoi il s'est fiancé à une Sovereign, afin d’y apposer son nom, sa marque et qu’elle lui donne un héritier. Purement pratique. D’une pierre, deux coups.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t775-what-is-dead-may-neve https://gods-will-fall.forumactif.com/t1362-what-is-dead-may-nev Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 15 Aoû - 18:10

Il connaissait sa cible. Enfin… Pas réellement. Il savait à quoi il ressemblait. Il avait quelques informations à son propos, que son frère (vrai) jumeau avait délicatement transmises au parlementaire avant de se diriger vers ce gala. Cela faisait maintenant plusieurs heures qu'il était présent dans cette salle et il ne l'avait toujours pas vu et ce n'était vraiment pas pour l'aider. Il avait des choses à faire, à dire. Les membres des silences comptaient sur lui et pour l'instant il faisait choux blanc. Ce qui n'était pas pour le contrarié d'avantage. Il n'aimait pas échouer. Il n'aimait pas être pris au dépourvu et surtout avoir cette impression de n'avoir aucun contrôle sur ce qu'il faisait. Ce n'était guère nouveau. Cela avait toujours été le cas. Lui, mutant, dans ce monde diriger par une guerre de sang entre les rouges et les argents. Les mutants n'avaient guère leur mot à dire et si certains pensaient que les rouges étaient les plus mal lotit dans cette histoire, il se trompait grossièrement. Il en voulait pour preuve les nouvelles lois répressives envers les mutants. Cela le dégoûtait.

Il balayait l'assemblée du regard, tout en s'éloignant par la même occasion. Il voulait prendre du recul pour essayer d'apercevoir le moindre changement de variable. Il savait le métamorphe présent ce soir et pourtant… Rien ne lui avait permis de réellement déterminer où il se trouvait. Mais en même temps, il avait également eu l'impression d'être pris en otage entre des tirs croisés. De nouvelles querelles entre rouges et argents, dont il n'avait que faire. Qu'ils se détruisent seuls, tant qu'il n'était pas utilisé et pris au centre de tout ce joyeux bordel, cela lui convenait parfaitement.


Mais alors qu’il se pensait enfin seul, enfin à bonne distance de ces êtres hors du temps, de la réalité, qui se gausse d’argent de champagne et autres mets de fortune, le jeune éphèbe qu’il avait vu tout à l’heure le rejoignait. La démarche chancelante adossé à une sorte de canne, ses yeux n’en manquaient pas pour autant de beauté et de « peps ». Malicieux, le jeune homme paraissait à la fois intéressé par son faciès que par son histoire. Il avait beau être parlementaire aujourd’hui, il n’en oubliait pas pour autant sa première profession : psychologue. Étudier, observer et comprendre les gens et leur psyché était ce qu’il aimait le plus. « Enchanté lord Iskander. Ainsi, c’est votre frère ? » demandait-il tout en dodelinant du chef en direction d’Aleksios Iskander.  « Il est toujours comme cela ou… ? » demandait-il sérieusement.

Les bulles dans le fond de la gorge, il écoutait l’argent avec attention. « En effet, monsieur Iskander. Je pense que nous pourrions faire de grandes choses ensembles ! Je suis d’ailleurs actuellement sur un dossier au parlement, afin d’assouplir les dernières lois visant à contrôler un peu plus la vie des mutants. Ce n’est pas parce qu’une poignée d’illuminés ont eu la stupidité de faire ces atrocités qu’il faudrait faire payer l’ensemble de cette population. Qu’en pensez-vous ? » disait-il en avalant une nouvelle gorgée. « Enfin… Ce n’est peut-être pas le moment de parler travail… Veuillez m’en excuser. » disait-il faussement gêné.




Spoiler:
 





‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
“Chaos exists only in the moment. But Fate knows all. Every action and reaction. Since everything is destined, nothing is random... Chaos is only an illusion.” - B.C. Sirrom ☾☾


my spiritual animal:
 

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 421
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 2062
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 20 Aoû - 19:44
Dans les faits, Satyne ne sut pas trop ce qui pouvait bien se passer et se jouer dans l'esprit de sa vis à vis, @Aisling DeQ'ianto. Après tout, elle n'était en rien capable de lire dans les pensées, ce dont elle était bien aise, convaincue qu'au quotidien, cela reviendrait à se retrouver confrontée à tout un tas d'âneries et de pensées futiles, peu de gens lui apparaissant comme suffisamment dégourdis et intéressants pour en valoir le détour. Et, en parallèle, la serveuse ne semblait pas réagir, ou pas très rapide à le faire, même face à ces flammèches qui commençaient à dévorer les serviettes en papier. Tout était contrôlé, du côté de la brûleuse, bien évidemment. Après tout, elle était née dans une lignée suffisamment riche pour qu'en temps voulu, son grand-père puisse lui payer un précepteur privé qui lui avait appris à maîtriser son don. Et puis, au delà de ça, même si ce n'était pas exactement la même chose, les Whalberg étaient des Volcanos, alors, les choses qui brûlent, qui fument, cela restait du pareil au même, en certaines circonstances. Se retenant de s'agacer face à l'immobilisme de son interlocutrice, bien consciente que cela ne mènerait à rien, si ce n'était à risquer un enflamment plus massif, entre autres choses, Satyne gardait fixé au visage un masque de neutralité le plus efficace possible. Mais loin d'être aussi détachée de son environnement que ne semblait l'être la jolie brune, la blonde sentit bien une présence s'approcher par derrière. Une présence, accompagnée d'un léger tintement, comme des doigts qui tremblotent sur du cristal. Se tournant suffisamment pour faire face à @Yukiko Tsunada, elle se dit que, tant pis. Et joua le jeu. Attrapant au passage les serviettes qui se calcinaient progressivement, elle les plongea l'une de ses mains dans la carafe, accompagnée des objets de papier. « Oh, de l'eau, oui ! » Jouer le jeu, surtout, jouer le jeu ... Relevant les yeux sur celle qui devait alors apparaître comme une figure providentielle, elle lui accorda un sourire, poli et courtois, de façade. « Vous voilà qui nous tire d'un mauvais pas ! Soyez en remerciée ! » Même s'il y avait un arrière goût amer dans sa bouche, la jeune femme se dit qu'au moins, la soirée n'aura pas été d'un ennui mortel !

Previously, with Satyne:
 


I'll have vengeance
With fire and blood

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 6 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  Revenir en haut 
Page 6 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Tour Down Under - Saison 2
» SG-Universe, saison 1 [SPOILERS]
» 1. Si j’avais deux visages, est-ce que je porterais celui-ci ?A.L. | Perle, Zack, Masha & Madi
» « Deux hommes regardent à travers les mêmes barreaux. L'un voit la boue, l'autre les étoiles. » - Dio ♠
» Les deux énnemis !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: