Revenir en haut Aller en bas
ANIMATION HRP
Inscrivez-vous à la prochaine animation hors rp pour inventer une partie de la vie des dieux.

période sprint rp
Les points automatiques pour chaque rp posté et sujet ouvert ont été décuplés pour la période de sprint. Aussi chaque sujet ouvert vous rapport 75 points et chaque réponse vous rapporte 30 points.



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)

 :: AKKADIA :: aureus  
Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 13:38
A feast for the damned



Dire qu'Irène était nerveuse aurait été un euphémisme, elle était extrêmement nerveuse. Déjà, elle allait rencontrer la famille de son époux pour la première fois depuis son mariage et elle n'avait pas envie de leur donner une mauvaise impression. Elle avait essayé de rester sobre, mais classe. Bien sûr réussir à être tout ça avec une main encore remplie de bandage était très compliqué alors elle avait essayé de trouver la robe parfaite. Une robe noire classique, mais intemporel. Elle tapotait discrètement le bras de son cavalier, Erebe qui arborait lui aussi un être absolument ravi. Non, en fait, il n'était vraiment pas ravi d'être là. Elle trouvait d'ailleurs très drôle la manière dont il assassinait quiconque lui adressait un sourire un peu trop aimable et essayait de s'approcher d'eux. C'était très comique. Irène avait tout de suite voulu aller à ce bal. Elle avaient été une victime de ces attentats et voulaient soutenir les familles en deuil. Pour une fois que la classe riche faisait quelque chose pour la classe pauvre, il fallait être présent et elle n'allait pas se laisser gâcher la soirée par Erebe et son air ronchon alors elle lui donna un coup de coude entre les côtes et lui chuchota à l'oreille « Souris un peu Erebe, montre ton enthousiasme pour cette soirée que tu attendais avec impatience.» Lui lança-t-elle malicieusement. Elle le vu regarder Reyna et elle adressa à la blonde un signe de la main avec sa main pleine de bandage. Elle adorait la sœur de son époux, il était même drôle de constater qu'une si plaisante créature soit la sœur de cet homme ombrageux. Elle suivit le blond jusqu'à une femme d'une élégance rare et lorsqu'il salua sa cousine (@Themyskira Sielle), elle s'empressa de faire de même avec un grand sourire sur le visage, il était temps de se faire des alliés dans cette famille « Heureuse de vous revoir depuis notre mariage, Themiskyra.» Elle supposa qu'Erebe parlait du fils et de l'époux de sa cousine. Irène parcourut la salle du regard et croisa le regard de son cousin, Eron (@Eron Starkov) à qui elle adressa un grand sourire.


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI

résumé:
 


Dernière édition par Irène Starkov le Mer 10 Juil - 18:18, édité 1 fois

Arwen Falwell
LES VEUVES— those who murder —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2220
AVATAR + © : shanina shaik + sarasvati + chrysalis
POINTS : 1384
AGE : elle a vu le jour il y a maintenante trente-quatre ans. elle ne voit là qu'un banal chiffre qui pour elle, ne signifie que peu de chose. bien loin de la définir.
STATUT CIVIL : veuve. état de fait. nouvelle identité. sans attache. sans famille. elle a perdu son mari, tué de sa propre main, il y a presque douze ans déjà et il n’y a pas un jour où elle regrette son geste.
LES VEUVES
those who murder

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 14:53

a feast for
the damned
saison une - épisode deux
Elle prend une grande inspiration Arwen, avant de pénétrer dans la demeure rénovée des Zarkari. Elle n'a jamais été une grande fan de ce genre de soirées mondaines et pourtant, elle assiste à toutes celles qui se donnent à Aureus et parfois ailleurs ... Elle se convint chaque fois qu'elle n'a pas le choix et qu'il s'agit d'une opportunité supplémentaire de récolter des informations ou d'élargir son réseau de contact ... Et rien de tout cela n'est faux, mais ça l'afflige pourtant à chaque fois. Néanmoins, avec les années, elle est devenue bonne comédienne et peu de personnes pourraient deviner son ressentiment. Ce soir, d'ailleurs, elle est plus irrité qu'à l'habitude ... Un gala de charité. Probablement une fausse bonne idée. Elle sait bien que ni un camp ni l'autre n'a réellement à coeur le bien-être des victimes des attentats et cela lui donne la nausée et pourtant ... Elle participe tout de même à cette mascarade et elle y a mis le paquet d'ailleurs. Car malheureusement pour la veuve, le meilleur moyen de passer inaperçu dans ce genre de soirée, c'est d'être habillé de la façon la plus voyante possible et c'est pourquoi elle a misé sur une robe aux couleurs éclatantes et au décolleté plongeant.  

Elle n'a pas envie plus que ça de se mêler à la foule alors qu'elle pénètre dans la salle de réception des Zarkari. Elle vole d'ailleurs une coupe sur l'un des plateaux qui se promène avant de s'installer dans un petit coin discret. Elle scrute les visages dans l'assistante l'astral, sourit à quelques visages connus, mais ne fait de geste vers personne pour l'instant. Son regard s'arrête un moment, peut-être trop long, sur @Nysa Sielle qui est resplendissante ce soir. Arwen grimace, elle va devoir trouver le temps et le moyen de parler à la shiver ... Mais rien ne sera aisé puisque la louve est bien entendu accompagné de son époux et pour le moment, ils sont bien entourés. Elle cherche également @Heza Saab du regard, mais le petit coin qu'elle a choisi pour se poser ne lui offre pas une vue dégagée et elle n'arrive pas à la repérer, au premier abord. Arwen s'est pourtant que la gamine est censée être présente à la soirée. Finalement, l'attention de la joaillière se porte sur @Rheya Theirzann qui se sépare au même moment de son mari. Arwen connaît peu de chose sur l'homme en question, mais elle le connaît néanmoins de visage. Elle décide donc de s'approcher de son amie, choisissant finalement de se mêler à la foule après avoir pris quelques gorgées de sa coupe de champagne. « Rheya ! Quel plaisir de te revoir aussi rapidement. J'espère que tu vas bien ! » Arwen sert la jeune femme dans ses bras. Il est vrai qu'habituellement les visites de la Theirzann dans la capitale sont bien plus espacées. « Lorsqu'il sera de retour, il faudra enfin que tu me présentes ton charmant mari. » Sourire de facade qu'affiche la joaillière, elle n'en a rien à faire du mari de son amie et cette dernière le sait bien.

Spoiler:
 
GODS WILL FALL - 2019


let me cry
Cry. Forgive. Learn. Move on. Let your tears water the seeds of your future happiness ▬ Steve Maraboli

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 17:08

Que le destin est doux lorsqu'il lui accorde ses souhaits. Mais cruel est-il aussi de ne le laisser qu'en miroiter la saveur, la tentation impossible à satisfaire. Il l'a désirée d'une pensée et elle est là, plantée devant lui comme une apparition exaucée. Impossible de ne pas reconnaître Heza après avoir passé tout ce temps à dessiner ses traits, mémoriser chaque détail de son visage pour mieux le ressasser lorsqu'elle disparaît. Ainsi réunis une nouvelle fois sous l'étoile du hasard, il allait finir par y croire à toutes ces pseudo prédictions divines. Comme deux aimants impossibles à séparer, des âmes qui ne se complètent qu'une fois rassemblées. Alors il peine à ne rien laisser paraître, à ne pas devenir ce serveur un peu malotru qui observe l'élégance de sa tenue avec insistance. Ses yeux contemplent malgré lui cette beauté qu'il veut sienne, avant de redevenir ce regard vide et asservit, le sourire anonyme et fuyant. C'était cruel, ce coup du sort, ce gouffre qui continuait de s'agrandir entre eux. La retrouver dans ces circonstances laisse un goût amer sur sa langue, le plateau qu'il abaisse délicatement à sa hauteur pour lui permettre d'attraper un verre. Il cherche son fiancé parmi les convives lorsqu'elle se sert, scrute rapidement sur ses doigts toutes traces du pacte enfin scellé. Il n'y a rien, le mariage n'est pas encore passé.

Et puis une idée, une impulsion insolente ne fait qu'un tour dans son esprit. Il ne suffit que d'un pas pour franchir ce qui les sépares. Il voudrait être avec elle, il mérite d'être avec elle, son bras sur le sien au grand jour. Mais ce n'est pas pour aujourd'hui. Alors il se contentera de peu, il se contentera de l'illusion. « Peut être nous sommes nous rencontrés dans une autre vie, ma lady. » Ces mots ne sont pas ceux de Michael le serveur, ce ton est bien le sien. Un bref sourire et il fait malicieusement basculer sa main qui tient le plateau, sa paume quittant sa prise pour qu'il s'écrase avec tout son contenu sur le sol en grand fracas. Il n'attend pas que le bruit du verre attire les regards pour s'agenouiller au bas de la robe de la jeune femme, un torchon blanc en main à frotter frénétiquement une tâche inexistante. Il a fait attention, il ne veut pas contrarier la belle d'entrée de jeu. « Toutes mes excuses madame, je suis désolé ! » Qu'il s'exclame, continuant de frotter comme un forcené à ses pieds. Il ramasse les morceaux de coupes brisées, étale le verre pilé sur son plateau avant de se redresser.
Dé 1; pouvoir, niveau trois (3 lancés); RÉUSSITE
× Si réussite: Son regard se fixe dans le sien un bref instant, battement de cils suffisant pour que ses yeux reprennent leur couleur originelle. Une incitation à le reconnaître, avant que le regard hagard et désolé du serveur ne réapparaisse.
Spoiler:
 

Dé 2; social, niveau trois (3 lancés); RÉUSSITE
× Si réussite: « Nous avons de quoi détacher votre robe en cuisine ma lady… un peu d'eau froide limitera les dégâts, si vous voulez bien me suivre… » Qu'il annonce à son attention, baissant le visage de soumission. Une invitation à s'extirper de la foule et des regards, une tentative de la convaincre de le suivre. Il se dirige hors de la grande salle de réception, un endroit isolé entre les cuisines et les toilettes.
Spoiler:
 

Dé 3; discrétion, niveau trois (3 lancés); ÉCHEC
Spoiler:
 

× Si échec: Les regards se tournent et observent la scène avec une attention mesquine face au drame vestimentaire. L'échange ne passe pas inaperçu à qui l'observe. (Le plateau a fait du bruit malgré la cacophonie ambiante.)

Résumé:
Spoiler:
 



Dernière édition par Rasvan Kells le Mer 10 Juil - 0:01, édité 5 fois

The Parcae
PNJ— those who fall —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1160
AVATAR + © : FACELESS. (AV/BIGBADWOLF)
POINTS : 4871
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Tumblr_p0ql2pJ7MO1sognhno3_400
PNJ
those who fall

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com https://gods-will-fall.forumactif.com/u3 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 17:08
Le membre 'Rasvan Kells' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'compétences (intrigu' : 1, 7, 10

--------------------------------

#2 'compétences (intrigu' : 7, 7, 6

--------------------------------

#3 'compétences (intrigu' : 3, 2, 3


À CONTACTER EN CAS DE QUESTION.

Yukiko Iskander
LES ROSSIGNOLS— those who want a queen —
surface
inside
behind
MESSAGES : 52
AVATAR + © : Kwon Saem ft AILAHOZ
POINTS : 222
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Tumblr_p8bqp1Zur11ub6637o6_250
AGE : Visage de poupée qui semble figé pour l'éternité, elle est si belle lorsqu'elle sourit. Mais, elle ne sourit plus que rarement depuis ces derniers mois. Souillure sur les 26 ans de bonheur et de tendresse. Le temps s'égrène plus lentement et malgré les traces qui s'effacent, l'âme reste toujours aussi abîmée
STATUT CIVIL : Honneur familial qui repose sur ses épaules tordues. Elle est l'aînée et doit montrer l'exemple. Les voeux de ses parents l'enchaînent à un autre homme dont elle ne veut pas. Elle est fiancée à Enolan Iskander
LES ROSSIGNOLS
those who want a queen

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t979-watch-the-queen-conqu Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 21:41

a feast for
the damned

les gens qui ont le malheur d'être heureux sont ceux dont la chute est la plus longue. Ils sont condamnés pour l'éternité à cette vaine espérance qui vrille la psychée.


La main tremble tandis que les mots écrits se font cendres. Le feu rugit avec force, les flammes léchant le marbre de la cheminée ancestrale. La lueur se reflète dans ses yeux clairs, vaine tentative de réchauffer l'âme qui se glace à l'idée de se rendre à ce gala de charité. Elle a dit non à son fiancé qui l'avait gratifié de ce sourire un peu triste mais elle ne peut donner la même réponse à la Veuve @Arwen Falwell. L'enfer, ce sont les autres. Citation d'un auteur oublié qui fait désormais sens pour la Tsunada, créature effrayée par les interrogations muettes qui fendront les pupilles et par la pitié véhiculé par la moindre main qui se posera sur la peau immaculée. Il n'y a plus de traces de ses blessures contrairement aux personnes qui ont été victimes des attentats. La gorge se serre au souvenir d'Enolan dont la hanche vacille sans que les guérisseurs ne puissent y faire quelque chose. Elle aurait pu être avec lui ce jour-là.  Une étrange résolution se niche alors dans la psychée rigide, elle ne le laissera plus.

Les portes se referment derrière elle tandis qu'elle cède un peu plus d'aura que nécessaire. Elle espère que les donations seront à l'usage exclusif des victimes et des familles. Elle sait combien l'accessibilité aux soins est difficile, un fait qu'elle a bon espoir de changer. Elle a honte de ce système qui juge de la valeur des gens avec tant de facilité et des privilèges qu'elle a obtenu par son ascendance. Pourtant, cela ne l'empêche pas d'ouvrir des yeux émerveillés devant les splendeurs exhibées par les Zarkari. De l'or et du blanc, elle y voit la touche indéniable de son amie @Elara Zarkari bien qu'elle ne l'ait pas vue depuis plusieurs mois maintenant. Enfin le bruit des conversations finit par saisir la jeune femme, qui s'arrête en plein milieu de son chemin, bloquant légèrement le passage. Elle porte une robe lila dont le haut est brodé avec délicatesse tandis que le bas de la robe s'évase comme les plumes d'un oiseau. A sa gorge est accroché le pendentif en améthyste qui lui a été offert par  @Enolan Iskander.

Spoiler:
 



CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR CALYPSIE



Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 23:01
Oiseau de malheur parmi les paons, l’Aiglonne fait tache, trouant ainsi les hautes sphères, à la façon d’un sombre augure crevant le firmament radieux. Prétendument radieux, serait-il juste de corriger, car ces cieux-là n’ont de lumineux et bleu que le vernis les laquant. L’œil aquilin ne s’y trompe plus depuis le temps qu’il les scrute, pas davantage que son flaire ne s’y méprend. Ça sent l’orage sous la fragrance des parfums que la faune mondaine soulève en son sillage, et ce sans cesser pourtant de se pépier de charmantes civilités. Roide, en son fourreau de soie noire, la Shelby n’épie, pour l’instant, que de loin ce désordre protocolaire et obséquieux. Tant son statut social, que la couleur – présumée rouge – de son sang, lui confèrent l’anonymat des piètres ; qui sait le nom des domestiques, ou celui de la kyrielle de petites mains s’agitant dans les coulisses du pouvoir ? Pour la plupart d’entre eux, elle n’aura, ce soir, qu’une fonction décorative. Certains, plus rares, ne la reconnaîtront que par son titre ; la secrétaire de Targen Macanthos. Ministre absent, peu féru qu’il est de frivolités, et qui lui a donc demandé de venir le représenter, ainsi qu’en son nom, de faire une donation – raisonnable, a-t-il précisé.

Clopin-clopant, y’a quand même ce type, un peu bancal, qui s’en vient s’accouder au comptoir, et la sortir de sa mutité passive. @Eron Starkov, du ministère de la Justice, neveu de Murtagh, récite en silence l’espionne qui s’est opiniâtrée, depuis deux piges, à se souvenir de la plupart des blases et visages, que l’ennemi a réussi à placer au gouvernement. « Hm, j’étais là avant... », fait-elle mine de s’indigner, lorsqu’il lui brûle la politesse, en commandant son poison avant qu’elle n’ait pu en faire autant ; mais un léger sourire aux lippes contredit aussitôt son agacement présumé. « Y'a pas de mal, vous semblez en avoir davantage besoin que moi », susurre-t-elle, en dévisageant sa mine taciturne tandis qu'elle se penche néanmoins en direction du garçon, pour demander, avant qu'il ne s'éloigne hors de portée de voix : « La même chose que Monsieur Starkov, s'il vous plaît. »

résumé:
 

Andrej Starkov
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2292
AVATAR + © : Ezra Miller @scarredeuphoria (ava) + philtatos (gif)
POINTS : 1273
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 226o
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Marié à Isla Starkov
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1077-andrej-nothing-is-as https://gods-will-fall.forumactif.com/t1205-andrej-survival-of-t Voir le profil de l'utilisateur En ligne

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 23:48
Comme cela était attendu d'un couple marié, Andrej et @Isla Starkov s'étaient rendus ensemble à la soirée de charité organisée au manoir tout récemment rénové des Zarkari. Personnellement friand de ce genre d'occasions, curieux de découvrir les lieux, le jeune homme avait soigneusement choisi sa tenue du soir: son costume de lin gris était de la meilleure facture et, sans être ostentatoire, témoignait de l'aisance financière du couple pour peu qu'on ait l'oeil. Il avait gominé ses cheveux noirs vers l'arrière et dénoué à peine sa cravate de soie bleue avec une négligence qui n'était que feinte.

Le jeune Starkov s'immobilisa non loin de l'entrée pour scanner la foule. Parfaitement à son aise, il promena lentement son regard sur les convives, prenant mentalement note de ceux qu'il reconnaissait. @Tonia Macanthos resplendissait comme un joyaux au milieu d'eux, aussi n'eut-il aucun mal à la repérer. Ayant esquissé un mouvement dans la direction de leur amie, un sourire amusé étira cependant ses lèvres alors qu'il apercevait dans le même temps son frère, @Eron Starkov, au bar et en compagnie féminine. "Mon frère est là, allons le saluer. Nous rejoindrons Tonia juste après." Depuis qu'ils avaient tous deux quitté la demeure familiale, Andrej n'avait plus si souvent l'occasion de tourmenter son frère cadet et, diantre, que cela lui manquait-il.

En s'approchant d'Eron, il finit également par reconnaître, de vue, la secrétaire du Ministre de la défense, @Alienor Shelby. Bah, il avait sûrement dû échanger quelques mots avec elle à l'occasion, mais ne lui avait jamais réellement prêté attention. "Mademoiselle." la salua-t-il néanmoins avec un sourire chaleureux. "Eron, tu nous présentes ?"

Spoiler:
 


From even the greatest of horrors
irony is seldom absent


Dernière édition par Andrej Starkov le Mer 10 Juil - 0:03, édité 1 fois

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 428
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 2256
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mar 9 Juil - 23:57
Satyne était absolument ravie d'être ici. Ravie, oui, c'était le mot. Du moins, si l'on appréciait l'ironie grinçante et tout ce qui pouvait s'y rapporter. Car à vrai dire, elle était persuadée qu'elle prendrait plus de plaisir à se crever les yeux avec un pieu chauffé à blanc ou à se scier les deux mains, pourtant outils très précieux pour le travail qu'elle exerçait, plutôt que d'assister à ce bal des faux culs, arborant, pour la soirée, leur parure d'hypocrisie et leurs escarpins de coups fourrés. Si certains étaient parvenus à glisser dans leurs manchettes coutelas et pythons, ils ne s'en étaient sûrement pas privés ! Elle n'était pourtant pas étrangère à ce monde de dorure, de prestige et de poudre aux yeux, sans cesse plongé dans une effervescence substantiellement vide et vaine. Son mariage avec l'aîné des fils de Leonidas Kolikowski ne l'avait en effet en rien sortie de la fange, et elle ne s'était pas non plus ouverte à un monde qui lui était jusqu'alors interdit. Et elle était prête à sauter à la gorge de quiconque en viendrait à tenir des propos réducteurs concernant sa lignée d'origine et l'extraction sociale qui était depuis toujours sienne. Pour autant ... Elle n'avait pas le choix, elle était le dos au mur, et elle n'avait donc pas pu se dire qu'assister à cette absurdité de gala n'était qu'une option envisageable. A vrai dire, elle ne savait donc même pas si, libérée de toute contrainte et de tout machiavélique chantage, elle aurait vraiment apprécié de telles festivités. Et il était pire pour elle d'essayer de tout détricoter pour se faire ne serait-ce qu'une mince idée à ce sujet, car cela relevait de la torture, et il parait que lorsqu'elle était trop plongée dans ses pensées, elle perdait quelque peu de son éclat, ce qui ne manquait jamais d'inquiéter Luke. Et il était hors de question pour elle d'offrir à son mari l'assurance d'avoir là une sincère opportunité de se soucier d'elle et de vouloir qu'ils reparlent de ça plus tard.

Elle se fichait bien de ce qui avait pu arriver à tous ces gens, lors des attentats. Ses proches à elle en étaient ressortis sains et saufs, pour ceux qui avaient eu le malheur de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Elle n'avait donc perdu aucun être cher, et elle-même avait tout ignoré de la réalité de la situation, à cet instant là, trop occupée à opérer d'urgence un animal, sur la table d'opération de la clinique vétérinaire. Alors, si le fait de contribuer financièrement à l'aide aux victimes et à leurs familles n'était pas forcément une idée outrageuse à ses yeux, elle ne pouvait que ravaler son fiel quant à dire tout haut ce qu'elle pensait tout bas, se devant évidemment de prendre des gants quant à l'expression publique de ses opinions privées : on avait pointé du doigt les mutants, une nouvelle fois, en les mettant tous dans le même panier, au nom de la défense de la patrie et de la nécessité d'absolument trouver des coupables, quels qu'ils soient. Enfin ... Il y avait en ces lieux trop de visage plus ou moins connus, et elle ne pouvait que s'en détourner, n'ayant envie de discuter avec personne, pour l'instant, ni même de feindre d'être absolue ravie de se sociabiliser ne serait-ce qu'un peu, ou encore d'adopter un air compatissant vis à vis de la tragédie qui les avait toutes et tous réunis ici. Elle avait d'autres choses à faire ... Alors, quand elle vit son mari repéré l'un des membres de la lignée Sielle, elle en profita pour prétexter devoir se repoudrer le nez, lui faussant dès lors prestement compagnie. Il s'en remettrait, cela n'avait après tout rien d'apocalyptique. Cette propension qu'ils avaient à apparaître comme deux aimants aux pôles réfractaires, de par son fait à elle, était en effet presque devenu un élément contractuel de leur mariage ... Repérant l'un des jumeaux Iskander, elle grimaça en constatant qu'il ne s'agissait pas vraiment de celui qu'elle aurait aimé voir en ces lieux, ce qui ne l'empêcha cependant pas de s'approcher d'@Enolan Iskander, non sans remarquer que sa robe ne manquait pas d'attirer certains regards. Tout en voulant plus ou moins se mettre à la culture locale, alors que le vert lui allait à ravir, paraît-il, elle souhaitant également que tous puissent témoigner du fait qu'elle était saine et sauve. Si des pourfendeurs de mutants se trouvaient parmi eux, alors qu'ils constatent qu'elle, elle était encore debout. « Bonjour ... Dis, ton frère est là ? » Elle ne cherchait même pas se faire plus précise face à Enolan, qu'elle ne connaissait pas excellemment bien. Parce que, connaissant leur fonctionnement gémellaire, à Gidéon et à lui, ce serait forcément à ce frère là qu'il penserait en premier.

Previously, with Satyne:
 


I'll have vengeance
With fire and blood

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 1:04
Cela faisait déjà quelques temps que les blessures des attentats avaient guéris, le souffle de l’explosion l’avait bien touché, mais avec de l’argent et des relations, tout était possible et les Ackermann avaient de quoi faire à ce niveau-la, même si sa cousine avait reçu les meilleurs traitements et tant mieux ! Néanmoins, ce qui restait et qui n’était pas visible, c’était cette raideur qu’il avait dans les lieux ouverts et/ou il y avait pas mal de personnes. Ses yeux furetaient à gauche comme à droite, à la recherche d’une potentielle menace, pour ne pas se faire avoir une seconde fois. Ce n’était pas pour autant qu’il allait rester cloitré chez lui, surtout pour une telle occasion ! Le manoir des Zarkari, il ne pouvait louper cela pour rien au monde, se rapprocher de ceux qui pourrait changer l’avenir du monde qu’il connaissait et pourquoi pas plutôt celle qui pourrait le faire. Il gardait bien pour lui ses idéaux, mais devait avouer que celle qui était venue avec lui, lui donnait légèrement envie de la soutenir dans ses prises de positions.

Ishvari Maresh et lui étaient en train de former un couple. Rien d’officiel jusqu’à ce jour bien que ce soir, tous pouvaient constater qu’ils étaient bel et bien bras dessus, bras dessous. Il l’avait choisi dans un premier temps, lui avouant ses plans, ses envies, ses souhaits et tous deux apprenaient à présent à se connaitre. C’était une bonne chose et le sourire qu’il arborait était assez naturel, la situation était idéale pour mettre l’idée d’un mariage par amour en place, une nouvelle alliance avec les Maresh et surtout couper l’herbe pour un potentiel mariage à sa famille. « Je suis dans son ventre depuis un moment. » Une petite phrase toute simple en réponse à la jeune femme avec qui il entrait avec un peu de retard. « Une chose est sûre, ta robe est époustouflante. » Il n’avait pas la flaterie facile, mais il devait avouer que le choix du tissus, des couleurs, de tout rendait la jeune femme magnifique.

Suivant cette dernière qui semblait parfaitement à l’aise dans l’exercice, il salua quelques personnes ici et la qui croisaient son regard. Il n’irait pas de lui-même les saluer, pas tout de suite en tout cas, car Ishvari semblait se dirigeait vers leurs hôtes de la soirée et ce n’était pas plus mal. Elle croisa quelques personnes, en aida une autre qu’elle connaissait et finalement, le clou du spectacle. A sa surprise, elles semblaient toutes se connaître et finalement, Andrew se décida à passer lui aussi à l’action si on pouvait dire ça. S’inclina respectueuse devant Elara, mais aussi l’inconnue et possible amie des deux femmes, il se présenta. « Veuillez me pardonner, je ne me suis pas présenté, même si nous nous connaissons de lui. Andrew Ackermann, ravis de rencontrer des connaissances d’Ishvari. » Il tend sa main afin de serrer celle des deux jeunes femmes. Il n’est pas homme à imposer la bise, encore moins à faire le court avec un baiser sur la main. Homme ou femme, même combat. « Merci pour votre invitation Elara. Même si les Ackermann furent touchés par les attentats, je suis bien heureux de voir que d’autres tendent la main aux plus démunis pour les aider. » Faux semblants. Il n’avait que faire du petit peuple qui avait souffert.

Sa cousine avait failli y passer, son enfant également. Ils allaient tous les payer du façon ou d’une autre.

Citation :
- Andrew est donc venu accompagné de @Ishvari Maresh  ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 180545382  !
- Il s’adresse à @Altan Nergüi & @Elara Zarkari.
- Il remercie cette dernière pour ses efforts.

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 1:20

Eron était tellement pris par son envie de déguerpir des lieux qu'il n'avait même pas remarqué qu'il avait malencontreusement agi en vrai goujat, coupant l'herbe sous les pieds à la jeune femme qui était avant lui au bar. Alienor Shelby. Evidemment qu'il l'avait reconnue, Eron était physionomiste et même si leurs précédentes rencontres n'avaient été que furtives, il se souvenait de ces traits de visage si particuliers. Si cela se faisait beaucoup plus rare à présent, il lui était arrivé plusieurs fois par le passé de devoir se rendre au bureau de Targen Macanthos pour les affaires.  « Veuillez m'excuser. » laissa-t-il échapper dans un souffle froid non voulu. Elle n'avait pas tord, à ce son sujet. Il savait qu'il ne tenait nullement l'alcool et c'était bien pour cette raison quelque peu futile qu'il avait décidé de prendre une boisson au plus tôt; il savait qu'à moitié enivré, la soirée passerait bien plus vite.  « Ce genre de soirée... ce n'est pas vraiment mon domaine voyez-vous... » lâcha-t-il sur un ton qui exprimait un désespoir non dissimulé. De réputation, on savait d'Eron Starkov qu'il était un huissier sévère et difficilement flexible, froid mais minutieux dans son travail; son excellence derrière un bureau était d'égale à son animosité envers les endroits peuplés et les interactions sociales. On savait qu'il montrait très peu le bout de son nez aux événements publics comme les galas, par exemple.  
Concrètement, Eron n'avait absolument rien contre Alienor. Cependant, méfiant et observateur de nature, il avait toujours trouvé qu'un étrange voile de mystère rodait autour de la jeune femme qu'Eron trouvait être de grande beauté. Si il y avait une certaine sévérité innée dans son attitude, il y avait aussi beaucoup de gêne et de timidité dans ses propos ce soir.  

Alors qu'il souhaitait lui demander des nouvelles de Targen, il aperçut au loin sa cousine @Irène Starkov avec qui il échangea un sourire chaleureux.  Ce sourire s'effaça cependant bien rapidement quand le visage de @Andrej Starkov apparut soudainement dans son champ de vision. Eron, fatigué, leva lentement les yeux au ciel lorsqu'il comprit que son frère aîné se dirigeait en sa direction.  « Alienor Shelby, mon frère Andrej Starkov. » annonça-t-il avec nonchalance, ne cachant nullement son hostilité non justifiée (ou presque) envers son confrère. Andrej semblait insatisfait de cette morose présentation et lança un regard à Eron qui, après avoir bu une gorgée de sa boisson, continua dans sa lancée.  « Andrej travaille au cabinet de la Justice. » il lança ensuite un regard glacé à son aîné, tentant de lui faire comprendre qu'il n'était pas d'humeur à être sujet de taquinerie aujourd'hui bien qu'il savait très bien que cela serait tristement en vain.  


(summary):
 

Altan Nergüi
LES ROSSIGNOLS— those who want a queen —
surface
inside
behind
MESSAGES : 324
AVATAR + © : aiysha hart (by isleys & sign by astra)
POINTS : 1591
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Tumblr_ngbyo1VdjG1u410r7o1_250
AGE : 29 années d'errance.
STATUT CIVIL : célibataire qui fuit ses sentiments.
LES ROSSIGNOLS
those who want a queen

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t974-altan-wolves-and-girl https://gods-will-fall.forumactif.com/t1008-altan-unbowed-unbent Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 5:53

« Je ne suis pas aussi distraite d'ordinaire. » Dans ce monde, le moindre faux pas peut s'avérer fatal et Altan en a bien conscience. Elle sait aussi que si son mari vient à apprendre ce petit écart de conduite, elle recevra une punition conséquente. Elle adresse un sourire à Ishvari, soulagée de voir un visage familier. « Et une pièce que j'ai tout juste achevé hier. » Ajoute-t-elle, dans un clin d’œil, admirant à son tour la tenue de son amie. Une création magnifique. Mais une création qui ne vient pas de ses ateliers. « Tu es tout aussi ravissante. » Finalement détendue par l'intervention d'Ishvari, Altan retrouve son calme et sa bonne humeur quand à son tour Elara les rejoins. Elle est désormais à son aise, relève le menton, fière. C'est avec elle qu'Elara Zarkari a décidé de discuter. Elle offre à son amie un sourire réconfortant, posant brièvement sa main sur son bras y exerçant une légère pression. Elle était bien placé pour savoir ce que pouvait ressentir Elara en ce moment. Les Sielle se promenaient en toute impunité dans ses quartiers. Il y avait de quoi avoir la nausée. « On ne te lâche pas. » Soutient Altan, déterminée, son regard s'attardant un instant sur le clan Sielle avant qu'une voix d'homme ne la ramène vers la réalité. Elle dévisage brièvement Andrew avant d'accepter sa main tendue, la serrant fermement. Pas question de se montrer faible. « Altan Nergüi. Enchantée monsieur Ackermann. Et navrée d'apprendre que vous avez été personnellement touché par cette tragédie. » Elle glisse un regard vers Ishvari, un sourcil levé dans une interrogation silencieuse. Qui était donc cet homme pour la belle Maresh ?


❝ i can't wake up. ❞ where once was light now darkness falls. where once was love, love is no more



Opaline Whalberg
LES VEUVES— those who murder —
surface
inside
behind
MESSAGES : 250
AVATAR + © : Abigail Cowen @Ultraviolences | signature : Firmela | Icons : Morrigan
POINTS : 824
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Tumblr_inline_pixxj3QmHx1wqmyav_400
AGE : {Vingt ans }La douce porte en elle la haine de la masculinité sous toute ses formes, elle est née pour les éradiquer, mais l'ombre paternel plâne au dessus des hommes, souvenirs idéalisée d'une petite fille qui ne l'a que trop peu connu.
STATUT CIVIL : {Célibataire} Un cœur en perdition, ni à a prendre, ni à offrir, sa main elle est mise aux enchères.
LES VEUVES
those who murder

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 11:49

Divine créature infiltré dans les rangs des gens d'en haut. La veuve en devenir fait son entrée en compagnie de certaines de ses sœurs, mais comme à son habitude, la jolie môme leur fausse rapidement compagnie pour se noyer dans la marée humaine principalement composée d'argent. La mutante se fond dans les hautes sphères, comme si elle y avait toujours eu sa place. Port de tête et stature, elle rivalise d'élégance et de charisme avec toutes ces dames de haute naissance, tout ce qu'elle n'est pas, tout ce qu'elle ne saura jamais, prisonnière de ses sœurs et de l'avenir lugubre qu'elle réserve à toute famille qu'elle se voudrait construire. Il y a pourtant ce soupçon de désinvolture qui pétille dans les profondeurs de ses orbes claires, cette sauvagerie, à peine dissimulé sous ce sourire, elle a du chien, du caractère... Mais ce qui fait le charme de la rouquine. Ses cheveux sont nouées dans une tresse joliment travaillée, agrémenté de quelques bijoux discrets et raffiné. La dentelle de sa robe, d'un vert bouteille exquis faisant ressortir sa chevelure flamboyante, couvre une majorité de son corps, alors que le maquillage dissimule les traces d'un combat pas si lointain. Le tissus épouse son corps et chacun de ses mouvements, laissant deviner ses courbes sans pour autant rien en montrer, tout en finesse et raffinement. Elle laisse ses iris voguer sur la foule à la quête d'une cible sur laquelle s'abattre alors que son cœur cherche comment combler les désirs d'une mère avec l'amitié naissante qui la relie à l'héritier Sielle. Elle ne sait pas, elle ne sait plus, elle crève à l'idée de se perdre encore davantage dans ses mensonges... Mais cette soirée lui permettra peut-être de se sauver d'une quelconque trahison.

Spoiler:
 



She whore a smile like a loaded gun

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 11:50

La douleur était grande. Main posée sur ses jambes, il regardait sa canne avec dégout et animosité. Il se souvenait encore des attentats comme si c'était hier, de cette explosion qui l'avait marqué mentalement et physiquement à jamais. Lorsqu'il s'était réveillé à l'hôpital, son premier réflexe avait été de vérifier la motricité de ses jambes qu'il avait momentanément perdu pendant les attentats. Heureusement pour lui, il n'avait nullement perdu l'usage de celles-ci mais la douleur qui suivait chaque mouvement, même les plus moindres, était un réel enfer. A présent, Ethain se devait d'utiliser une canne pour se déplacer ; un coup énorme dans son égo car il avait à présent l'air lamentable. Ethain éprouvait énormément de mal à faire quelques mètres, lui qui était autrefois connu pour sa grande forme. Il était évident que le thanatos se rendrait au gala, événement public où il pensait qu'il était important et nécessaire de montrer le bout de son nez. Lyne et Freya s'y rendaient aussi et si elles prétendaient que c'est par devoir, il savait très bien qu'elles venaient le chaperonner par peur que quelque chose lui arrive, il détestait cette idée. Il n'empêche que cela était le premier endroit en pleine foule auquel il se rendait depuis ses derniers soins médicaux; lui qui avait été bloqué chez lui pendant bien des semaines suite à sa blessure.

Habillé d'un simple costume qui avait pourtant coûté une petite fortune, Ethain s'avançait dans la salle à l'aide de sa canne avec Lyne à ses côtés. Bientôt, ils croisèrent des visages familiers et les saluèrent, s'engageant dans des conversations des fois bien trop maussades au goût d'Ethain. Lorsque son regard commença à longer les recoins du hall par ennui, son attention se posa sur un confrère du Cercle qu'il n'avait pas vu depuis un bout de temps. Ethain s'excusa alors auprès de Lyne avant de disposer et se diriger vers le jeune homme qui semblait ...détacher quelque chose sur son veston? « L'alcool te rendrait donc maladroit Achil?  » dit-il en laissant échapper un léger rire taquin. @Achil Valeska était tout comme Ethain un membre du Cercle mais il était avant tout le fils d'Hadrien Valeska, une connaissance de longue date du thanatos. Il se souvient l'avoir croisé bambin tout comme jeune adulte et apprenti du Cercle quand à l'époque, il se rendait assez régulièrement chez les Valeska; il regrettait d'ailleurs son amitié avec Hadrien qui avait pris un coup lorsque Ethain lui avait proposé son aide et ses conseils financiers et que l'homme avait réfuté avec violence la main tendue d'Ethain. Si à présent les deux hommes n'avaient plus qu'une distante relation, le blond n'avait de son côté jamais eu de problème avec Achil avec qui il avait maintenu une sincère relation.  « Quel événement n'est-ce pas... » lança-t-il après un autre coup d'oeil sur la salle avant de s'appuyer sur sa canne pour dissimuler la douleur dans ses jambes.

(summary):
 

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 16:19

A la suite d’une interruption presque millimétrée auprès de sa marraine, en compagnie du couple de l’héritier Sielle et de sa femme, Enolan s’est isolé dans un coin de la salle de réception. L’une des serveuses est passée auprès de lui, ce qui lui a permis de prendre une coupe de champagne positionnée sur le plateau. Quittant le lieu, il observe une scène des plus coquasses qui lui vole un sourire au passage ; un serveur (@RASVAN KELLS) vient de renverser son plateau sur une invitée dont la conséquence n’est autre qu’il se retrouve à ces pieds, à frotter la robe de la jeune femme. C’est en regardant cette scène qu’il aperçoit celle qui ne devait être présente. Il l’avait invitée, elle avait gentiment refusé. Tristesse fleurissante sur son visage, son sourire l’avait trahi en cette rencontre fortuite au sujet de cette soirée. La canne tenue à la main, il lève son autre main dans laquelle se trouve son verre de champagne tandis qu’il prend appui correctement son ses trois jambes, afin de ne pas perdre l’équilibre. Le son de sa voix augmente, sans pour autant crier. Il souhaite qu’elle le remarque. « Yukiko, je suis ici ! » Baissant son verre, il espèce qu’elle l’a remarqué. Il n’a le temps de prendre conscience de la réaction de sa fiancée qu’une jeune femme l’interpelle. « Bonjour ... Dis, ton frère est là ? » Il se tourne vers elle, l’admire un instant et ne peut s’empêcher de la complimenter. « Vous êtes magnifique ! » Spontanéité incontrôlée, il se reprend instantanément. Gidéon est-il présent à la soirée ? Aux dernières nouvelles, il n’avait pas donné suite aux questionnements de son aîné lorsqu’ils en avaient parlé. « Vous me posez une colle… Mais je ne pense pas qu’il sera présent. Les réceptions et toutes ces rencontres sociales, ce n’est pas vraiment son truc à Gid ! » Sourit-il. « Vous êtes Satyne, c’est bien ça ? » Une Kolikowski, ça il le sait. La famille Iskander étaient présentes au mariage, obligation familiale liée à sa mère. Mais retenir les prénoms de toutes ces personnes croisées ci-et-là, il n’en est pas capable. Un sourire aux lèvres, il attend de voir si sa fiancée l’a bien vu lorsqu’il tentait de l’appeler. Il en profita pour lancer à la sublime jeune femme. « Vous devrez vous contenter de moi à cette soirée je pense, et non de Gidéon ! » Dit-il, tout en riant légèrement.

actions:
 


Dernière édition par Enolan Iskander le Mer 17 Juil - 18:47, édité 1 fois

Ysalis Iskander
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1166
AVATAR + © : camille rowe-pourcheresse ©SWEET DISASTER + ASTRA
POINTS : 1047
AGE : alors que les années défilent, que le temps glisse sur sa peau sans laisser de trace. la gamine n'est plus compte alors (VINGT-SEPT ANNÉES) de vie en binôme.
STATUT CIVIL : loin d'être pieds et poings liés la gamine à eu le privilège de se (MARIER) par amour et non par devoir. enfant sans responsabilité, sans valeur marchande, elle a pourtant épouser l'héritier d'un empire influent (ALEKSIOS ISKANDER).
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 16:45

a feast for
the damned
hauts d'aureus - intrigue
On ne pouvait pas dire que l'invitation que la Ackermann avait reçue à la soirée des Zarkari avait fait son bonheur. Elle aurait mille fois mieux préféré rester avec son nouveau-né à la maison ... Mais il fallait se rendre à l'évidence, ni elle ni Aleksios ne pouvait refuser une telle invitation. D'autant plus, que les raisons du gala en question s'avéraient humbles ... Bien que Ysalis doute des bonnes intentions des Zarkari ou de plusieurs autres invités à la soirée, elle préféra taire ses inquiétudes. Elle avait souvent navigué au sein des nids de serpents qui peuplaient Aureus et elle n'y faisait guère plus attention. Pourtant, il y avait bien une chose qu'elle n'arrivait pas à se sortir de la tête. Yllan. C'était la première fois, depuis sa naissance et depuis leur retour de l'hôpital que la jeune mère le laissait plus d'une heure. Elle était consciente que sa vie n'était plus en danger et qu'il était entre bonnes-mains, mais elle ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter.

Elle fit donc son apparition, aux bras de son époux (@Aleksios Iskander), bien plus crispée qu'à l'habitude lors de ce genre de festivités. « Promets-moi qu'on ne rentrera pas trop tard de cette soirée. » Petit regard en coin qu'elle lance à Alek, espérant qu'il ne voudra pas s'éterniser. Elle prend finalement une grande inspiration, tente de se calmer légèrement, puis elle scrute la foule qui s'étend devant elle. Bon nombre d'invités sont déjà arrivé et elle avait presque l'impression d'être en retard. Elle repère quelques têtes connues dans la foule, mais son attention s'arrête sur @Enolan Iskander et @Yukiko Tsunada accompagnée d'une demoiselle qui rappelle vaguement quelque chose à Ysalis. Elle choisit finalement d'entraîner Alek dans cette direction, qu'il soit d'accord ou non. « Enolan, Yukiko, je suis ravie de voir quelques visages amicaux dans cette foule ! » Elle offre un sourire chaleureux aux deux fiancés avant de se tourner vers la blonde aux côtés d'Enolan. Malgré tous ces efforts, elle n'arrive pas à se souvenir du nom de la demoiselle (@Satyne Kolikowski) et elle choisit donc de se présenter. « Ysalis Iskander ! Enchantée ! Votre visage me dit quelque chose, mais votre nom m'échappe ! » Autant être honnête un peu en cette soirée qui promettait d'être riche en mensonges.

Spoiler:
 
GODS WILL FALL - 2019


love is pain
You love me. Real or not real ? (Monckingjay)

Achil Valeska
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 9601
AVATAR + © : kh @the wife.
POINTS : 11850
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Tumblr_np9tuhPoSn1qde4slo1_400
AGE : VINGT-NEUF ANS, et la trace de ces années comme l'usure érodant son être. un joyau aiguisé avec finesse.
STATUT CIVIL : coeurs sacrifiés à l'autel, MARI d'une femme qui l'effacerait volontiers d'sa vie, si elle le pouvait. lui, nonchalant à l'âme meurtrie qui s'est résigné à cette misère.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t854-achil-gloriosus-et-li https://gods-will-fall.forumactif.com/t865-golden-shroud-achil Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 17:13
La collision fut aussi surprenante que maladroite, @Altan Nergüi comme un astre venu du ciel, inconnu et explosif. S'il dévisagea la brune un instant, essayant de décrypter ici-bas un faciès familier dont il pourrait puiser quelques souvenirs dans un coin de son esprit, il se reprit bien assez vite, au moins. Assez pour lui tendre un bras charmant, un sourire poli pour répondre à ces excuses qu'elle lui offrait pléthore. « Il n'y a pas mort-d'homme. J'espère que vous vous en sortez indemne. » qu'il lui offrit au moins dans une rapide inspection- l'esclandre le faisait remarquer, au moins par le petit groupe autour d'eux. Mais tout ça, ce fut sans compter sur le serveur - @Rasvan Kells – et l'explosion de bruit et de verre qui suivit sa maladresse, quelques pas plus loin. L'attention d'Anja captée ailleurs- tant mieux ; il était bien content de voir la sienne à lui absorbée autre part aussi. Sa raison, pourtant, continuait de murmurer des questions tenaces qui lui colleraient à l'épiderme où qu'il aille, des heures, des jours après qu'ils n'aient quitté cet endroit. Décennies d'abandon et de liens brisés qui ne faisaient régner que l'incompréhension, l'évidence qu'ils étaient des inconnus, perdus l'un à l'autre.
Distrait, Achil ne remarqua qu'un peu tard que la brune qui l'avait bousculé avait déjà été rejointe par une autre, @Ishvari Maresh – personnage mystérieux, elle aussi. Déjà, tout le monde était ailleurs et lui, en profita pour se défiler. Il avait une bonne excuse après tout, le ridicule de toutes ces scènes lui avaient fait renverser son champagne, et la veste de son costume n'en était pas ressortie indemne. Quand d'autres se perdaient en admiration pour les robes opulentes portées ce soir, lui, profita d'une échappée pour trouver quelqu'un à qui demander de quoi se nettoyer. Autre que le serveur maladroit, près, trop près d'Anja. On lui offrit de faire tout un détour dans les coulisses de la soirée pour s'arranger- mais pour ce soir, le temps était compté comme des bouffées d'air à un asphyxié. On lui amena donc un linge humide pour se nettoyer, d'autres excuses servies pour lui, et le Valeska se débarrassa bien assez tôt d'un serviteur trop prompt à faire son travail. Il ne fut pas seul bien longtemps ; une voix familière lui fit relever le regard- enfin une présence qu'il n'aurait aucune raison de fuir. La pique de son camarade lui fit même esquisser un rictus, presque blasé déjà. Peut-être était-ce là la preuve que les cérémonies mondaines et pompeuses à Aureus, n'étaient pas faites pour lui. « Je crois plutôt que c'est l'animosité à peine voilée, qui rend tout le monde maladroit. » était-ce vraiment un crime de relever tout cela ? Sielle contre Zarkari. Ces mêmes Zarkari qui avaient manqué de peu de voir leur lignée s'éteindre entre ces mêmes murs, sous des flammes rougeoyantes dont ils avaient masqué les traces derrière de beaux apparats, aujourd'hui. Il y avait là les adversaires que tout le monde voyait. Et les menaces qu'on ne pouvait deviner. S'il devait se fier à son nez de toujours, le brun en serait déjà à croire que certains le faisaient exprès. Quel événement, en effet. Abandonnant son travail de nettoyage, Achil en eut un soupir, complice avec celui qui se trouvait désormais à ses côtés, à lancer un regard sur la vaste salle et ces invités- dont la plupart, sans doute, préféreraient être ailleurs. Solidarité en guise de masque grimé, mais pour l’œil aguerri, la vérité finissait toujours par fracturer le voile de mensonge. « Tout ce qu'on peut espérer, c'est que personne n'ait prévu pire. » un autre feu dans la nuit pour réduire en cendres ce manoir, d'autres explosions pour ravager encore plus leurs rangs- à eux, les Argents qui trônaient si haut. Enfin, Achil inspecta son ami, la canne sur laquelle il s'appuyait- si l'âge avait fait grisonner la ligne des cheveux d'@Ethain Hallaryn, il n'était pas si vieux, déjà. « Rude période ? » la question inquisitrice, alors qu'il trouvait le regard clair de l'homme. Beaucoup ce soir, exhibaient encore les stigmates d'une guerre qui ne faisait que commencer.

Spoiler:
 


LET THE MAN BE BORN
                                                         

if you say you need me, i will stay as long as i can for you. i will live for you and yours, and go down fighting death until i am worn away to bone and splinters. but it would not be my choice.


Isla Starkov
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 779
AVATAR + © : ni ni - sarah la queen (av, g, ban) exordium (si)
POINTS : 1945
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 AAd6rZ2f_o
AGE : (( 28 ans )) années qui continuent de couler sans cesse, qu'on partage avec un jumeau aimant. (14.09)
STATUT CIVIL : (( mariée )) liée à Andrej Starkov, celui qu'on considérait comme étant le meilleur ami, celui qui est devenue ennemi, celui qui finit par retrouver sa juste place.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1082-isla-she-will-not-be https://gods-will-fall.forumactif.com/t1214-isla-one-step-at-a-t Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Mer 10 Juil - 19:59
C’est @Andrej Starkov qui l’a approchée au sujet de ce gala. Comme toujours, il est celui qui l’entraine danser au rythme de la foule. Comme toujours, elle accepte dans un soupir souriant, part à la recherche d’une tenue qui lui procurera un certain confort. Mais pour la première fois, elle a elle-même reçue une invitation, par le biais d’un astre solaire qu’elle vient de rejoindre. Le jeu est différent, le jeu est nouveau, et c’est presque si une excitation enfantine se réveille au plus profond de son être.

Ses talons claquent contre le sol, a l’image des autres femmes qui peuplent la large salle. Sa robe noire s’empare de la lumière alentour, aidée par le trait sombre qui recouvre son regard. Au loin, les restes d’un plateau argenté recouvrent le sol, tandis qu’une robe a déjà perdue de son éclat. Debout aux côtés d’Andrej ses lèvres écarlates s’étirent dans un sourire malicieux alors que son regard trouve @Tonia Macanthos. C’est sa direction qu’ils prennent tout d’abord, et puis l’homme change d’avis. « Mon frère est là, allons le saluer. Nous rejoindrons Tonia juste après. » Un sourcil solitaire se lève. « Libre à toi de faire ce qu’il te plait, Andrej, » dit-elle, défaisant son bras du sien, lui faisant signe d’avancer sans elle. Et puis elle regrette son geste, décide qu’elle aurait dû garder sa rébellion pour plus tard. Le bar attire son attention, l’attrape pour ne plus jamais la laisser partir. Elle fait un détour, trouve des verres loin de son époux. Un d’eux se vide rapidement, coule rapidement le long de sa gorge alors qu’elle continue d’observer le monde qui l’entoure. Elle pèse le pour et le contre, décide qu'@Eron Starkov devra s’occuper de son ainé sans son aide. Elle n’a aucun désir de se perdre dans un chit chat sans but, Isla. Alors elle prend la direction du soleil, rejoins la Macanthos et sa compagne inconnue (@Lycoris Galatas). « Ce serait encore plus délicieux si nous avions pu faire un tri un peu plus sélectif à l'entrée. » « Il ne reste qu’à espérer qu’il se montrera plus dur à la sortie, » dit-elle avec douceur lorsqu’elle les rejoint enfin, son second verre à la main, leur offrant un hochement de tete poli. « Bien que pour une cause telle que celle-ci, tout le support est apprécié, » qu’elle ajoute d'un ton sarcastique, dissimulant ce qu’elle pense réellement d’un tel évènement, elle dont les mains ont été couverte d’un sang dont beaucoup se moquent.

Spoiler:
 

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4498
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 11565
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 11 Juil - 0:03
Les rangs des convives se peuplaient peu à peu, et Themyskira s'essayait à identifier tous les nouveaux arrivants, ce qui n'était tout de même pas une mince affaire. Elle avait beau occupé des fonctions lui permettant de rencontrer du beau monde, tout en étant elle-même issue de l'élite de la société, là-même où elle n'avait pas non plus épousé le dernier des manants, il n'en demeurait pas moins qu'elle ne connaissait probablement bien des convives que de noms, et de visages. Le tout sans forcément être bien sure de mettre le bon visage sur le bon nom, et inversement. Mais peu importe. En temps voulu, si le besoin s'en faisait ressentir, elle saurait sortir son plus beau sourire et jouer de ses qualités de sociabilisation pour se frayer une place auprès de ceux qui éveilleraient sa curiosité ou qui mériteraient son intérêt. Le tout en étant tout de même bien ravie en apercevant l'arrivée de son frère @Enolan Iskander, debout sur ses deux jambes, ce sur quoi elle n'aurait pas forcément parié au lendemain des attentats. Cependant, ce ne fut pas lui qui se dirigea vers elle, ni même l'inverse. Ce qui ne la chagrina pas, car, après tout, ils étaient adultes et n'avaient pas besoin d'être collés les uns aux autres, en tant qu'Iskander, pour pouvoir survivre et surnager au milieu de tous les autres convives. Et puis, de toute façon, voilà qu'@Erebe Sielle était venu à sa rencontre, tout en la complimentant sur sa tenue, ce qui la fit sourire. De ces sourires où s'imprégnait un orgueil légitime et un petit côté carnassier. Elle était née Iskander mais était à présent mariée à un tigre, et en tant que Sielle, ils les dévoreraient tous. Tous autant qu'ils étaient, si tel était le besoin actuel. Mais pour l'instant, il lui fallait arborer patte de velours, face celle qui venait tout juste de rejoindre la lignée des Magnetrons, à savoir @Irène Sielle. « Mais moi de même, chère Irène ! » Il était en effet bien plus appréciable de la revoir en des circonstances de gala, et ce malgré le fait que le thème de la soirée ne pouvait sans doute que leur rappeler, à toutes deux, que le danger et le chaos les avaient regroupées, là-bas, à Feraniski, sous les assauts vils et malsains de Tisseurs qui ne voulaient que leur perte. Et puis la phoenix tourna un regard bien plus malicieux en direction d'Erebe. « Tu me connais, j'aime être à mon avantage. Et puis, il ne faudrait tout de même  pas qu'il puisse être dit que les Sielle furent bien fades et d'un ennui mortel, ce soir ... Je dois d'ailleurs dire que vous formez tous deux un très charmant petit couple ! » Elle s'en doutait, mais @Noah Sielle escomptait très sûrement que nul accro n'émane d'eux, et elle ne serait sûrement pas celle qui faillirait à une telle tâche ! Se faisant finalement plus sérieuse, elle arbora un doux sourire, alors que ses yeux pétillèrent d'une lueur ne laissant aucun doute sur la portée de l'amour qu'elle éprouvait envers son époux et leur fils. « Et bien, Isaiah a insisté jusqu'au dernier moment pour m'accompagner, comme tu t'en doutes. Et Asher va bien, même si je n'ai pas pu le voir avant de partir de chez nous. Je ne sais donc s'il nous rejoindra ou non. En attendant, j'espère bien être suffisamment lumineuse et chatoyante pour deux ! » Même s'il serait sans doute étrange, pour certains, de les voir l'un sans l'autre. Tant que ces mêmes personnes ne considéraient pas que, sans lui, elle n'était qu'une âme esseulée, tout irait bien. Relevant les yeux en direction de l'entrée, elle posa très furtivement les yeux sur la silhouette d'@Ysalis Iskander, qui venait d'arriver, ce qui ne l'empêcha pas d'adresser un discret clin d’œil à son aîné, @Aleksios Iskander.

Previously, with Themys':
 


Drink me like the cure
When I am the poison

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 11 Juil - 2:39

Faelyr dans son costume (pour soirées mondaines) de commandant de l'armée  arborait l'un de sourires les plus satisfaits de la soirée. Après tout, ce gala était l'un  des premiers événements auquel il assistait en tant que lui-même. Caché dans les ombres d'Aureus depuis des mois, c'est Celaena qui - selon leur pacte masqué - prenait place sous le masque de Faelyr afin de préserver son poste de commandant. Ils avaient donc décidé d'un commun accord que Faelyr, le temps que sa jambe ne guérisse, se devait de se cacher et disparaître dans le but que sa soeur ne regagne la confiance des hauts placés de l'armée akkadienne. Pour une raison inconnue Celaena devait s'absenter aujourd'hui, laissant alors Faelyr la possibilité de représenter les Haven en ce 8 juillet qui était donc la date qui marquait le premier lever de rideaux sur leur mascarade, laissant à Faelyr l'acte principal dont il était de nouveau l'acteur. Aussitôt arrivé qu'il se mettait rapidement à observer la population présente en cette calme soirée, passant au peigne fin chaque personnalité qui avait décidé de montrer le bout de son nez. Le gala ne faisait que débuter et Faelyr était déjà impatient qu'un événement se produise, lui prêt pour n'importe quel occasion : un toast, dénouement dramatique ou combat improvisé; tant qu'il y avait de l'action, il était ravi. Son envie d'action était tel qu'il en oubliait presque que ce bal aujourd'hui était un acte commémoratif et d'aide aux victimes des attentats de mai... 

Alors qu'il se prenait un verre, il remarqua deux jeunes femmes à côté de lui qui le regardaient tout en se murmurant quelques paroles à l'oreille. Lorsqu'il tendait la sienne, il pouvait distinguer certains mots bien spécifiques dont notamment le nom de sa jumelle et les termes de naissance et bâtard. Amusé, il s'interposa sans crier gare dans leur conversation : « Donner naissance à un bâtard, quelle honte... dit-il en secouant la tête ... je n'y vois qu'une seule solution : le bûcher ou le sacrifier aux Dieux. Qu'en pensez-vous? » avant de leur adresser un sourire. Vexées et pleines de honte, les deux  bêcheuses tournèrent les talons tandis que Faelyr buvait une gorgée de son champagne. Il était vrai qu'en remplaçant ainsi son frère à l'armée, Celaena avait du sacrifier sa propre vie et oublier son train de vie excentrique habituel qui était en grande partie la base de sa réputation. Evidemment, il n'avait fallu que de très peu temps avant que les commères de leur terre mère ne finissent pas lancer des rumeurs bien sottes. Reprenant le cours de sa soirée, le Haven recommença à se déplacer dans la salle, toujours en pleine observation...  

(summary):
 

Cillian Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 484
AVATAR + © : sam claflin / av©DANDELION ; gif©tumblr, signa©ice and fire.
POINTS : 298
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Qcsc
AGE : trente-et-une années qu’il oscille entre deux mondes, âme errante tavelée de souillures.
STATUT CIVIL : cillian est désormais marié à shila, comme le veulent les responsabilités qui l’incombent. une idée du paternel, à laquelle l’aîné a dû se plier sans protester.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 11 Juil - 11:29
La mine renfrognée, le regard fermé, Cillian s’approcha du manoir à pas lents. D’une humeur d’habitude peu enjouée, la perspective d’une soirée mondaine ne faisait que dégrader celle-ci. Pourtant, il avait fait l’effort, autant pour les victimes des attentats, que pour satisfaire sa curiosité. Observer les Zarkari sur leur propre territoire pouvait être utile, du moins, c’est ce dont il voulait se convaincre pour ne pas faire demi-tour au plus vite. D’un air maussade, il glissa quelques mots à @Shila Xi'nora, sa fiancée, qui l’accompagnait ce soir. C’était presque un soulagement pour lui, qui disposait ainsi d’une âme à qui se plaindre et à laquelle s’accrocher, pour ne pas se noyer au sein de cette marée humaine. « Bien, allons-y… » Les mots franchirent ses lippes à contrecœur, tandis qu’il franchissait également l’entrée du bâtiment avec tout autant d’entrain. À l’intérieur, la foule de carcasses l’agaça aussitôt, tandis qu’il regrettait amèrement d’être présent à ce gala. À quoi bon passer sa soirée à discuter avec des convives suintant l’hypocrisie ? Très peu pour lui. Ses prunelles parcoururent alors les visages un à un, tandis qu’il s’éloignait lentement de l’entrée, sa fiancée au bras, ce qui lui permis de reconnaître de nombreux visages familiers, notamment certains Gavon (cc @Keira Gavon, @Arabella Gavon), dont la présence le rassura légèrement. Néanmoins, il déplora l’absence de Rakan, ce pilier dont il devrait se passer pendant ces quelques heures de torture. Il reconnut également plusieurs Sielle, qu’il salua un peu plus chaleureusement que les autres invités. Puis il finit par se tourner vers Shila, le regard presque désespéré. « Je crois que je vais avoir besoin d’un verre pour supporter cette soirée… Plusieurs même. » Il soupira. « Tu m’accompagnes, ou est-ce que tu préfères rejoindre les convives ? » Il afficha un air doux, ne désirant pas lui imposer quoi que ce soit. « Je pourrais te ramener quelque chose au besoin. » Il attendait alors une réponse de la part de son interlocutrice, s’inquiétant brièvement à l’idée d’être lâché seul au sein de cette flopée d’humains. Mais peut-être serait-ce l’occasion d’observer les alentours, et d’être vigilant. Cillian n’était pas dupe, et imaginait parfaitement ce qui pouvait se cacher derrière un tel évènement.

Spoiler:
 


⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 6lej

Arabella Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1099
AVATAR + © : jlc, sarasvati.
POINTS : 2916
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 DcmQZSur_o
AGE : trente-et-un ans.
STATUT CIVIL : mariée.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2186-a-la-folie https://gods-will-fall.forumactif.com/t354-hell-should-be-easy Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 11 Juil - 13:38
a feast for the damned -- Le tour d'horizon fut des plus rapides. Des vautours, des serpents, une majorité de sourires hypocrites et quelques faciès aimés vers lesquels elle se dirige. La brune attrape au vol les derniers mots de @Themyskira Sielle en s'approchant, assez pour savoir que sa cousine par alliance est venue seule. Tu transmettras mes amitiés à Asher, s'il ne nous fait pas l'honneur de sa présence. Rictus amusé et salutations groupées, son époux l'imite, puis frôle du bout de ses doigts le bas de son dos avant de s'excuser de devoir filer. Des hommes plus loin l'interpellent en agitant leurs bras vers le couple, et bientôt l'épouse regarde son mari s'enfuir en souriant poliment à ceux qui le subtilisent. Pardonnez cette apparition furtive, Hiram est d'astreinte ce soir et je présume qu'il désire voir un maximum de personne en un minimum de temps, au cas où. Les époux s'évitent ces dernières semaines, elle à Rezbia et ses allers-retours à lui qui se veulent moins récurrents. Les cris ont laissé place au silence, et il est lourd de reproches. Les horreurs en raison desquelles ils sont présents ce soir ont attisé des braises encore chaudes sur lesquelles ce satané gala vient souffler. Mais assez parlé des vieux couples que nous sommes, comment vont nos jeunes mariés ? Le regard qu'elle porte sur la foule se veut moins inquisiteur le temps de l'interrogation, mais elle n'en demeure pas moins attentive aux informations captées par sa vision périphérique. Si certains se pavanent en ces lieux, eux sont en terrain miné et la juge ne se laisse pas longtemps distraire, puisqu'elle fuit le petit groupe pour rejoindre son époux, après un sourire en guise de réponse à celles du couple.

Spoiler:
 


ça va mal. mais quand ce sera pire, on regrettera le temps où ça n’allait pas bien.


Dernière édition par Arabella Gavon le Sam 14 Sep - 19:13, édité 2 fois

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 11 Juil - 22:01
Étonnée par la sincérité de son comparse d’infortune, Alienor opine et lève son verre, en manière de souscription silencieuse. Vrai qu’on le tient pour austère, l’huissier Starkov. Peu enclin à la ripaille. Coincé, dit-on même qu’il est, tout bas, comme si c’était une tare. L’Aiglonne n’est pas de cet avis ; au contraire, tient-elle pour dégénérés tous les autres. Ces freluquets en goguettes, courant les galas, et autres ineptes mondanités, comme en mémoire d’un bon vieux temps dont aucun ci-bas ne saurait se souvenir, pour ne l’avoir pas vécu. Dommage que le ridicule ne tue pas... Plongeant du museau dans son verre, la Shelby ne fait cependant que semblant, d’y lamper. S’imprégnant des parfums des ivresses raffinées, sans y céder, l’espionne préfère garder ses esprits clairs et acérés. Peut-être s’y refuse-t-elle, par ailleurs, pour ne point risquer d’y prendre goût, comme invariablement, depuis tant d’années, s’est-elle opiniâtrée à bouder toutes les bouchées de luxe qu’on a voulu lui embecquer. Ce serait les trahir tous, estime-t-elle. Ceux qui, dehors, ont faim. Les siens. Les gueux.

Comme le sang appelle le sang, Eron étant repéré, il est bientôt rejoint. Un second encornet, que la renseignée reconnaît être Andrej Starkov, du cabinet ministériel de la Justice, descend ainsi la marée jusqu’à accoster leur radeau. L’aîné sourit. Quant au cadet, Alienor jurerait l’avoir entendu grincer. Entrouvrant lippes pour se présenter d’elle-même, et ainsi tirer son improbable acolyte d’un malaise anticipé, elle se ravise néanmoins, en s’entendant articuler ses nom et prénom avec justesse. Impressionnée –  et un peu inquiète, quand même, de se découvrir connue d’un huissier – elle acquiesce, déférente. « Enchantée, monsieur Starkov. » Ça sonne un peu crispé. On croit la créature timide, facilement effarouchée. S’en tenant à son rôle d’émissaire néanmoins, elle précise, haussant l’une de ses épaules dénudées. « Targen Macanthos n’a pas pu se libérer. » Ceci est censé expliqué cela ; sa présence effacée, sa gêne d’ingénue. « Et... je n’ai pas la moindre idée de ce qu’on attend de moi », finit-elle par confier, rosissant joliment.

résumé:
 

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Jeu 11 Juil - 22:03

Ethain se souvenait parfaitement des premières soirées mondaines auxquelles son père l'avait tiré. A l'époque, il avait encore le visage d'un bambin à l'innocence intacte et le regard frais sur le monde; une image bien forgée puisqu'à l'opposé de la croyance populaire, le jeune homme qu'était Ethain était plus que formé pour affronté l'arène d'akkadia. Les Hallaryn avaient toujours été neutres et politiquement correctes, toujours à se montrer comme un clan fort et robuste mais sans l'envie de s'allier à un acte. Si Ethain était aussi de cette branche au départ, c'est lorsqu'il rencontra Arthur Sielle et Jeremy Sielle que tout bascula pour l'enfant loyal qu'était Ethain. Une amitié profonde avec le premier et un respect immuable pour le second qui avaient forgé l'allégeance d'Ethain, petit à petit, pour le mouvement qui se dénommé à présent le Cercle. Si Lyne, son épouse, aurait voulu qu'Ethain s'éloigne avec l'âge et le temps de toute cette activité de membre du Cercle, c'est malheureusement le cas contraire qui s'est présenté dans leur vie...

Rictus peu étouffé, la réflexion d'Achil avait clairement amusé l'homme qui ne pouvait que voir la vérité pure dans ce que le Valeska avançait. Il était en effet très intéressant d'observer les visages présents en cette douce nuit : argents, rouges, mutants, les confrères et sujets des différents partis, les représentants du gouvernement, ... si le tout avait l'air d'être uniforme et calme, il savait que les tambours lointains d'hypocrisie et d'animosité retentissaient dans le fond.    « Oh, je ne serai étonné de voir du drame ce soir sais-tu » lâcha-t-il en rigolant; après tout, quelles étaient les chances qu'il n'y ait pas de remue ménage avec tout ce grappin ? Cependant, il est vrai que cette soirée avait un réel but, une cause qui touchait énormément de personnes ce soir dont lui, par exemple. Etant une des nombreuses victimes de ces attentats meurtriers, il ne pouvait cacher que ce gala avait une certaine importance pour lui malgré le fait qu'il était tenu par les jumeaux Zarkari. Lorsque Achil fit allusion à la canne d'Ethain, le thanatos ne put s'empêcher de laisser échapper un long soupir, restranscrivant clairement son désespoir face à sa situation. « Ces attentats ne m'ont pas raté oui...  » son ton devenait morose et plat, presque comme si il y avait plus de fatigue dans sa voix que de haine envers les assaillants du dix-sept mai.  « Et l'âge ne m'aide pas à me rétablir bien rapidement! Crois-moi, tu ne veux pas avoir cinquante ans » reprit-il un ton moins maussade, ne désirant pas tirer leur conversation vers le bas. Décidé à ne pas s'attarder sur le sujet, Ethain s'attaqua à un autre bien différent que les vagues politiques et l'état misérable de sa colonne vertébrale. « Tu n'es pas venu accompagné? » demanda-t-il en arquant un sourcil. A la dernière nouvelle, Achil était fiancé à une fille Gavon, jeune femme qu'Ethain n'avait jamais concrètement pu rencontrer.

(summary):
 

Aleksios Iskander
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1040
AVATAR + © : m. teixeira by (my sista queen de mon coeur) celticaddiction (ava) - poésies cendrées (signa)
POINTS : 3996
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Ecbbde1f6ecad40e46e726f29b1396a9
AGE : VINGT-HUIT ANNÉES de labeur. Ne vous fiez pas à son jeune âge. Il n’est pas encore arrivé à son plein potentiel, qu’il est déjà redoutable en affaire, mais également dans toutes les choses qu’il entreprend.
STATUT CIVIL : Il s'est toujours dit que « L'amour est un poison. Un poison certes délicieux, mais qui n'en est pas moins mortel » et c'est bien pour cela que ses parents ont eu tellement de mal à faire marier leur aîné. Mais un jour, sans vraiment qu'il ne comprenne comment, ni pourquoi il est tombé complètement sous le charme d'une des filles de BORIS ACKERMANN. Bien qu'il fut dans un premier temps découragé dans sa volonté d'épouser la demoiselle, ses parents se rendirent très vite à l'évidence. De plus, les deux familles sont les deux plus grandes puissances économiques existantes. Cela ne pouvait qu'être un bon investissement, malgré l'inexistence d'affinités particulières entre les deux familles. Il s'est donc marié neuf mois - comme une sorte de clin d'oeil - après sa sœur cadette Themys'. Aujourd'hui, elle attend leur premier enfant. Mais officieusement, l'aîné des ISKANDER va être doublement père s'il ne fait rien pour régler ce second problème... Mais vous l'aurez compris... Tout ceci est compliqué.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t339-aleksios-on-ne-peut-p https://gods-will-fall.forumactif.com/t661-temper-us-in-fire-and Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 1:13
Il n'avait pas été étonné d'avoir été invité à un gala de charité. Non pas que sa compagnie était indispensable… Mais il fallait bien l'admettre, avoir tout le gratin des familles importantes de la cité et notamment des Iskander, plus grosse fortune d'Akkadia, n'était pas négligeable. Surtout lorsque l'on voulait lever des fonds et faire bonne figure, bonne impression. Non… Ce qui l'avait plus étonné, en revanche, était l'expéditeur de cette invitation à cette faste soirée… Les jumeaux Zarkari. Rien de plus bizarre et étrange. En tout cas, si rien ne pouvait indiquer que les choses pouvaient tourner au vinaigre, rien n'indiquait le strict contraire non plus. Le jeune phénix avait dû mobiliser un bon nombre de ses forces internes pour se motiver à y aller. Les attentats bien que meurtrier ne leur avait pas laissé, uniquement, que de mauvais souvenirs. Les odeurs de rouille et de sang évaporés, les hurlements et les bruits d'explosions passés, @Ysalis Iskander et lui-même étaient devenus parents ce jour même et c'était de cette manière dont il voulait se souvenir de ce jour. Comme de ce moment où la vie vous rappelle qu'elle peut être laide et terrible, mais aussi douce, joyeuse et pleine d'amour.

Ils n'étaient pourtant pas en retard, mais lorsqu'il balayait la salle de son regard, il y avait tellement de monde que cela en donnait la nette impression. Sa mémoire des visages et des noms allaient lui être utile ce soir, mais pour l'instant, lors des premières secondes, il ne percevait que les visages familiers des membres de sa famille proche. Sa tante, sa sœur (à qui il retourne son rapide clin d’œil), son frère. Un poids disparaissait de ses épaules lorsqu'il croisait leur regard, les uns après les autres. « Je te le promets. Je n'ai pas envie de faire de vieux os ici ! » déclarait-il à sa femme entre ses dents tout en saluant avec un large sourire quelques têtes qu'il avait déjà croisés auparavant. Ils se dirigeaient vers son frère et sa fiancée. Une jeune femme était à leur côté. Visage singulier. Une charmante jeune femme. Et tandis qu'Ysalis se présentait à la jeunette, Aleksios lui adressait un léger sourire. « Satyne Kolikowski, si je ne m'abuse ? » s'exclamait-il avec une voix enjouée. « C'est l'épouse de Luke Kolikowski, notre cousin. » à l'attention de sa femme (@Ysalis Iskander), tout en lui caressant délicatement et subtilement la main. « Il n'est pas ici ce soir ? » demandait-il a la nouvelle venue de la famille (@Satyne Kolikowski). Il ne savait que trop penser que cette femme aux allures ingénues, mais qui, il en était certain, cachait plutôt bien son jeu. Et s'il n'avait pas tellement de relation avec elle, il se devait de connaître la personne qu'il avait en face de lui. D'autant plus, lorsque cette fameuse personne intégrait la famille, aussi lointaine soit-elle.

Interpellant un serveur au passage, il attrapait plusieurs coupes de champagne pour les distribuer à ses compagnons de début de soirée.


Spoiler:
 


DO YOU KNOW THE DIFFERENCE BETWEEN POISON AND VENOM ? WE DON'T CARE, IN THE END YOU'LL DIE.

Aisling DeQ'ianto
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 169
AVATAR + © : Taylor Marie Hill (PHILATOS.) + Gif (angelictaylorhill.)
POINTS : 1058
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 3674914beb14add01665cb458496e32a
AGE : 26 ans. Une vieillesse partagée avec un double et pourtant, chaque année le temps la sépare un peu plus de son enfance. Plusieurs années parties en cendres avant qu'elle commence à se reconstruire avec eux. Renaissance douloureuse mais nécessaire, elle réapprend à vieillir.
STATUT CIVIL : Solitude. Hermétique aux sentiments, élevée pour apprendre la froideur d'un visage aux traits tirés à la perfection. Les années l'ont pourtant laissé percer sa carapace, vestige du passé. Essoufflée d'amour. C'est son coeur qui s'arrête, trop lâche pour lui avouer, à chaque fois qu'elle croise son regard. Secrets inavoués, trahison camouflées par quelques sourires, relation d'enfance essoufflée ; elle sait, qu'elle ne mérite pas de réclamer ses bras aimants.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 2:09

a feast for the damned
Everyone


Un bal en l'honneur des victimes. Cynéad lui avait tout de suite dit que c'était une mauvaise idée de se faire embaucher en tant que serveuse pour cet événement étant donné le contexte actuel. Après tout, depuis les attentats elle redoublait de prudence, parce que son appartenance au mouvement des silences la rendait particulièrement vulnérable. Elle lui avait répondu que ce n'était que son quotidien depuis déjà bien longtemps de fuir, elle qui vivait en permanence avec une fausse identité. Son habit de serveuse était très sobre et légèrement trop grand pour son corps frêle, évidemment ce n'était pas dans l'apparence des employés que les Zarkari avaient dépensés de grosses sommes. Au moins, elle était présentable et elle passerait inaperçue. Aisling n'avait pas dit toute la vérité à son frère, qu'elle écouterait çà et là les discussions des invités, pour en apprendre plus sur n'importe quoi, pour s'assurer de la sécurité des silences. Il serait énervé mais elle s'en fichait un peu et puis, elle n'était pas désarmée. Si l'un d'eux venait à la dénoncer, elle n'aurait qu'à se servir de son pouvoir pour bloquer ceux des argents. Si c'était si simple. Une pensée rassurante valait mieux que rien et ça lui donnait assez de forces pour continuer. Un plateau en main avec quelques bouchées délicieuses et quelques verres de champagne, elle avançait parmi les invités, affichant un sourire charmeur. Ils s'arrêtaient sans même la regarder alors que chacun se servait sans même demander permission ; Aisling, elle, continuait ses allers-retours entre la salle et la cuisine. Prenant la décision de passer à l’action, la jeune femme attrapa un plateau beaucoup plus large que celui qu’on lui avait confié, lui permettant ainsi de rester plus longtemps dans la salle de réception. « Puis-je vous servir quelques toasts ? » Demanda-elle en souriant mais distraite, portant à peine attention à la personne, essayant de tendre l’oreille pour écouter les conversations aux alentours.
(c) DΛNDELION


Spoiler:
 

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 2 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  Revenir en haut 
Page 2 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: