Revenir en haut Aller en bas
ANIMATION HRP
Inscrivez-vous à la prochaine animation hors rp pour inventer une partie de la vie des dieux.

période sprint rp
Les points automatiques pour chaque rp posté et sujet ouvert ont été décuplés pour la période de sprint. Aussi chaque sujet ouvert vous rapport 75 points et chaque réponse vous rapporte 30 points.



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

 ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)

 :: AKKADIA :: aureus  
Shila Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3394
AVATAR + © : neelam ⋅ av/philtatos, gif/mine.
POINTS : 519
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 JCw0dyo
AGE : VINGT-CINQ hivers se sont succédé depuis sa venue au monde. âge ingrat, on n'a de cesse de l’infantiliser, la forçant à prouver à tout ceux qui s'y méprenne qui ne s'agit, après tout, que d'un chiffre bien futile.
STATUT CIVIL : liés par ce serment de fidélité et de dévotion qu’ils ont prononcés sous la protection des dieux, la louve épousa l’abeille, la xi’nora unissant sa destinée à celle de CILLIAN GAVON. alliance aux desseins politiques, ils sont devenus les marionnettes d’un jeu auquel on les a contraints de jouer.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1870-sg-flowers-of-ice-an https://gods-will-fall.forumactif.com/t1988-sg-with-the-wild-wol Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 2:15

( A FEAST FOR THE DAMNED )
Obligation de convenance, dicté par le sang argenté qui coule dans leurs veines, c’est en compagnie de son fiancé que Shila accepte se présenter au gala en l’honneur des attentats du dix-sept mais derniers. Gala orchestré par nul autre que les rares survivants Zarkari, à savoir Orion et Elera. La glaciale enfant du nord n’est pourtant pas dupe : ce genre d’évènement mondain n’a que faire du réel sort des victimes de ce jour fatidique, à jamais gravés dans l’esprit commun. Il ne s’agit là qu’un acte stratégique, un mouvement de plus dans l’échiquier politique d’Akkadia. La brulure du métal s’immisçant dans sa peau la hante encore, malgré l’absence de cicatrice à son bras. La fortune Xi’nora lui aura au moins permis d’obtenir ça : de bons soins des mains d’un Guérisseur. Mais rien ne lui permettra de chasser l’horreur dépeinte derrière ses paupières closes.
Ni Cillian, ni elles ne sont enjouées par la situation, et leurs mines refrognées en sont témoins. Mais tel des pantins, ils s’obligent à faire acte de présence, pour faire bonne figure et bien paraitre aux yeux de tout un chacun. Accrochée au bras du Gavon, la louve ne peut s’empêcher de soupirer longuement alors qu’ils daignent franchir l’entrée du manoir entièrement reconstruit et rénové des Ombres. Un décor qui pue la richesse et l’artificiel, à l’image des faux sourires posés sur les visages de leurs hôtes et leurs invités. Son regard s’attarde doucement sur la foule, où elle ne peut s’empêcher de rechercher quelques visages familiers. Sa sœur @Nysa Sielle est présente, en compagnie de son époux Noah et de plusieurs autres Sielle qu’elle parvient à distinguer au fil de ses observations. Son regard s’accroche pendant un court moment sur @Ishvari Maresh avant qu’elle ne s’en détourne, ses lèvres pincées par un agacement teintée d’amertume. Elle se retient pourtant d’émettre un fin sourire lorsqu’il croise celui d’@Eron Starkov au bar, se contentant d’un maigre signe de la tête pour le saluer en toute discrétion. La remarque de son futur époux lui faire tourner la tête en sa direction, ce dernier mentionnant un urgent besoin d’alcool. L’abus de substances alcoolisés n’allégera en rien l’ambiance lourde et fausse qui règne dans les parages, mais leur permettre sans doute de se détendre ne serait-ce qu’un peu. – Je t’accompagne. La simple idée de se retrouver seule, jetée en pâturage en plein territoire ennemi ne l’enchantait guère.


Spoiler:
 



people who consider you weak
have not yet noticed the wolf hiding behind your eyes,
nor the flamaes inside your soul.


Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 3:35

( A FEAST FOR THE DAMNED )

Les occasions comme celles-ci n’étaient pas rares, mais Rosalind se réjouissait toujours lorsque venait le temps de se mêler à la plèbe argentée d’Akkadia. Le statut de son sang, ce soir-là, n’avaient que peu d’importance : la grosseur de leur compte en banque comptait davantage, et le prix d’entrée dudit évènement reflétait bien là où les véritables intérêts de la soirée se trouvait. C’est bras-dessus, bras-dessous avec sa cousine @Matild Faring que la Foyle pénétra dans l’antre des lions, ces Zarkari tout droit sorti de l’ombre (littéralement) après des années de silence, des suites du tragique incident ayant réduit presque à néant la presque l’entièreté de leur arbre généalogique. Les Faring ne faisait guère affaires avec les Zarkari, pour le moment, mais qui sait, l’opportunité se présenterait peut-être un jour. L’Épine qu’elle était ne perdait jamais de vue le (ou plutôt les) business qu’était celui des siens, et elle savait pertinemment que chaque nouvelle rencontre pouvait déboucher en un contrat fructueux. L’argent menait le monde, après tout. Une marée d’argent déferlait devant ses yeux, de quoi en intimidé plus d’un. Mais Rosa n’était pas de ces êtres faibles qui craignait ou surestimait ceux dont le carmin brillait à la lueur de la lune. Ils n’étaient pas ces êtres supérieurs dépeint par la religion dividique et elle n’avait aucune gêne à se mêler aux convives de ces festivités. - Cette soirée promet d'être... intéressante. mentionna-t-elle à demi-mots à sa parente. Certains visages plus familiers que d’autres tranchaient parmi la foule : quelques connaissances, des partenaires d’affaires et fréquentations plus officieuses, puis quelques Gavon, dont la simple présence lui fit lever les yeux au ciel. Elle n’est pourtant pas sans ignorer la présence de l’héritier Iskander qui vient de faire son entrée, au bras duquel se pavane celle qui se tarde d’être son épouse, @Ysalis Iskander et la mère de son premier enfant, venu récemment au monde. Une irrésistible envie de se joindre au couple a démange, mais elle décide de se garder ce plaisir pour un autre moment au cours de la soirée, quand l’ennui sera à son paroxysme. Le regard de la Foyle croise néanmoins celui d’@Aleksios Iskander alors qu’instinctivement, l’une de ses mains frôle son ventre qui tarde à s’arrondir d’avantage, malgré les semaines qui s’écoule. Elle finit par se détourner, et s’enfonçant dans la foule en compagnie de sa cousine, elle se décide d’aborder @Themyskira Sielle alors qu’elles croissent sa route. – Themyskira Sielle, quel plaisir de vous croiser ici-même. Vous êtes en beauté ce soir. Un sourire charmant orne ses lèvres, le même qu'elle sert continuellement à sa plus précieuse clientèle.

Spoiler:
 



Noah Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3457
AVATAR + © : ben barnes // av©doom days - gif©unknown
POINTS : 3304
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 91cd41b05103976d20224ba0af99923b
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 36 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 10:28
La journaliste est probablement une habituée des mondanités dont se régalent les argents de leurs rangs. Après tout, elle en fait partie également. Noah n’ignore pas qu’avant d’être Rivendell, elle était Iskander et que quelque part, son sang coule dans l’un des Sielle. Présent également, avec sa mère, Themyskira. Noah aurait préféré que l’enfant reste avec Nathanael, confié aux soins de gardiennes expérimentées. Car après tout, ils étaient ici en territoire ennemi. « En effet. » Répond Noah, avant de laisser un léger sourire se glisser sur ses lèvres. Le sourire n’est pas joyeux, car le souvenir de son père est encore frais, et que la douleur ne s’estompe que lentement. Cependant, il est reconnaissant des bons mots de la Rivendell. « Je vous remercie, j’espère ne pas décevoir ceux qui croient en moi et en ma famille. »

Noah s’apprêtait à enchainer quand Enolan Iskander décide de faire une petite interruption pour saluer sa marraine, mais également son épouse et lui-même. Il sourit au garçon, qu’il a décidé de prendre sous son aile il y a de ça quelques temps. « Bien sûr. » répond Noah alors que l’homme s’éloigne déjà en claudiquant sur une jambe faiblarde. Le Sielle le suit du regard, comme le reste du petit attroupement. Le sénateur hoche la tête, en reportant son attention sur la Rivendell. « Je suis tout à fait d’accord avec vous. J’ose espérer que plus d’initiatives de la sorte seront à prévoir pour venir en aide aux victimes. Malheureusement le budget de l’état ne sera pas suffisant. » La discussion commençant à tomber dans le domaine de politique, le sénateur s’arrête là. Il veut savoir si il n’ennuiera pas la Rivendell de ses théories de politiciens, avant de poursuivre. Après tout le sénateur n’est pas présent en tant que tel, mais en tant qu’homme fortuné désireux d’aider les victimes des terribles attentats du 17 mai.


I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.

Erebe Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 730
AVATAR + © : Benjamin Eidem ©nightblood
POINTS : 1685
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Tumblr_pynqf8wEQk1yopp39o1_500
AGE : 29 années qu'il foule cette terre depuis le 07/06/2677.
STATUT CIVIL : le MARIAGE célébré fin juin 2677 avec une douce fleur hivernale, (IRÈNE). Quand le MYOCARDE s'égare dans les bras de l'ennemi, éclair de tonnerre, (THORN), qu'il a du abandonner derrière lui. Adieux cruels par téléphone.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t341-erebe-contes-infernau https://gods-will-fall.forumactif.com/t423-erebe-didn-t-i-want-y Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 12:34
A feast for the damned
S.01. E.02. : 8 juillet
« Souris un peu Erebe, montre ton enthousiasme pour cette soirée que tu attendais avec impatience.» me souffla @Irène Sielle à l'oreille, petites messes basses qui m'arrachèrent un demi-sourire amusé, après avoir tenté de me dérider autrement. Nous devions effectivement donner l'air trop parfait de jeunes mariés distingués, mais suffisamment complices pour donner le change d'une union parfaite et consommée. Ce que nous avions fait, effectivement. « Tu as eu ton sourire... et j'ai l'impression que ces mondanités n'en finiront jamais. » murmurais-je à mon tour au creux de son oreille. Bien sûr qu'elle avait compris combien je détestais ce genre de soirée, notre propre mariage avait pris par moment des allures de torture à mes yeux. Notre alliance nous offrait la possibilité de nous compléter d'une certaine manière. Alors que je la guidais près de ma... notre cousine, @Themyskira Sielle, qui sirotait une coupe de champagne, et à qui je fis un compliment, avant de m'enquérir de son époux et de son fils. Salutation première à mon épouse, puis elle me répondit. « Tu me connais, j'aime être à mon avantage. (...) Je dois d'ailleurs dire que vous formez tous deux un très charmant petit couple ! » « Effectivement. Et je suis heureux de savoir que nous nous accordons bien. » soufflais-je en adressant un petit regard amusée à Irène. Je me prêtais bien volontiers à ce jeu cordial, même si j'aurais préféré bavarder dans une atmosphère plus sereine. Après tout, nous nous trouvions en territoire ennemi, et je ne l'oubliais pas, alors que Themys nous confiait l'envie d'Isaiah pour venir à la soirée. Il avait du être déçu de ne pouvoir le faire. Quant à @Asher Sielle, j'espérais qu'il nous rejoindrait plus tard. Pourquoi y échapperait-il, lui, après tout ? « En attendant, j'espère bien être suffisamment lumineuse et chatoyante pour deux ! »

« Tu l'es sans nul doute. » eus-je le temps de souffler, avant qu'@Arabella Gavon nous rejoigne avec son époux. Mes iris les observa brièvement, alors que je les saluais à mon tour, laissant finalement l'époux de ma meilleure amie s'envoler vers d'autres convives, et Bella l'excuser. « Ce n'est pas comme si tu restais seule de toute manière. Et puis, si l'une de vous désire un bras, l'un des miens est encore libre, si mon épouse me le permet. » Moins une demande qu'une taquinerie à l'encontre d'Irène, alors que mon regard se reportait sur le petit groupe que formait @Reyna Sielle, @Keira Gavon, @Xylara Macanthos, @Thorn Macanthos, tout en menant ma coupe de champagne à mes lèvres. comment vont nos jeunes mariés ? fut la question qui me fit déglutir, alors que mon cœur s'était accéléré au regard croisé avec le Macanthos. Je reportais une paire d'yeux presque accusatrice sur celle qui savait combien mon attirance pour les femmes était... inexistante. Sérieusement, Bella ? avais-je envie de lui souffler. « Très bien. Je ne voudrais pas parler au nom d'Irène, mais nous avons passé une semaine agréable. » Et sans pression, même si nous avions effectivement consommé notre union. Gloire à Valdios, l'honneur était sauf... et @Noah Sielle serait satisfait. Je cherchais d'ailleurs l'intéressé du regard par pur réflexe, le remarquant en train de discuter, avant de lorgner une nouvelle fois en direction de Reyna, Keira, Xylara, et Thorn pour m'assurer que tout allait bien... veiller sur ma petite sœur et m'attarder brièvement sur la posture de mon amant inavouable, pour finalement revenir le poser sur Irène dont je guettais les propres remarques.

Résumé:
 

code by exordium.





La raison pour guide, mais le cœur lacéré, abîmé, et meurtri. Sielle, for better & for worse.
salamandra



Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 13:09
A feast for the damned



Irène savait très bien l'inconfort de son mari face à ces mondanités. En vérité, c'était très drôle et cela aigu aillait sa journée de le voir ainsi. Elle avait l'impression de voir une souris prête à être dévoré par un chat. Elle serra sa main sur son bras pour le réconforter et lui répondit toujours en chuchotant bien qu'ayant un énorme sourire sur le visage « Au pire ont fait comme à notre mariage, on fait semblant d'aller boire quelque chose pour s'éclipser quelques minutes. Essaie de rester au moins une heure.» Elle ne pouvait pas faire grand chose pour l'aider dans cette épreuve, mais elle pouvait au moins le soutenir. Elle n'avait pas le même genre de problème et elle remerciait le ciel de ne pas vouloir fuir les mondanités comme Erebe, ainsi ils se complétaient mieux. Ses joues rougirent face au compliment de Themyskira et elle échangea un regard complice avec Erebe avant de déclarer à son tour « Merci pour le compliment, c'est vrai qu'on s'entend bien.» Themyskira était une femme sublime, elle brillant sans avoir même besoin de parler. Irène était d'accord avec Erebe sur ce point. Apparemment, tous les Sielle avaient une espèce d'aura les entourant assez intimidante. En tout cas, même si elle faisait désormais de la famille, Irène était toujours très nerveuse en leur présence.

Arabella arriva alors et Irène savait l'attachement de son mari pour sa cousine. Leur cousine désormais. Elle excusa le départ de son mari et parla de leur fils. Irène avait hâte de le rencontrer, elle avait tout le temps l'impression d'être maladroite en présence d'enfants, mais elle espérait être une compagnie agréable. À l'orphelinat pour rouge, ils l'aimaient bien, mais c'était peut-être à cause des bonbons qu'elle amenait à chaque fois. Irène n'avait pas eu l'occasion de beaucoup parler à Arabella lors de son mariage. Elle lui adressa alors un sourire et lui répondit « Oui, notre voyage était vraiment bien. J'ai tenté de négocier un changement de couleur chez Erebe, il fait beaucoup trop sombre chez lui.» Elle fit semblant d'avoir des frissons et jeta un regard complice à Erebe. Après un moment, elle rajouta « Je ne voulais pas rater ce gala, j'ai tellement de peine pour tous ces gens qui sont morts. Je voulais montrer mon soutien aux victimes de ces attentats.» Pendant leur voyage de noces, Erebe avait sûrement remarqué qu'elle se réveillait au milieu de la nuit, terrassée par des cauchemars sur ce qu'il s'était passé. Il avait sûrement remarqué les cernes sous ses yeux. Heureusement, Erebe était quelqu'un de chaleureux malgré son apparence froide et arrogante. Elle l'avait découvert sous un autre jour pendant leur voyage de noces. Loin de leurs familles respectives, ils avaient blagué ensemble, et avaient partager de véritables bons moments voulus par eux seuls et non par leurs familles. Ils s'étaient rapprochés pendant ce voyage et Irène en était très heureuse. Elle remarqua que Erebe regardait beaucoup sa sœur, elle lui manquait sûrement après tout, il ne l'avait pas vu depuis un moment n'est-ce pas?


CODAGE PAR AMATIS
AVATARS PAR ECRIRE ICI

résumé:
 

Matild Faring
LES EPINES ROUGES— those who steal —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1024
AVATAR + © : iris law + ©Sarasvati (ava) ©midwinters (gif) ©prima luce (icons)
POINTS : 2232
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 QxCrgYy
AGE : vingt et un an. elle est jeune matild, elle a à peine vécue. elle a pourtant vieilli bien avant son temps et ses traits infantiles laissent paraître son jeune âge.
LES EPINES ROUGES
those who steal

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 15:37

a feast for
the damned
hauts d'aureus - intrigue
Les mondanités, Matild les évitait comme la peste. Elle détestait ce genre de soirée et pourtant, elle pouvait se vanter d'être bonne comédienne. Faire semblant était comme une deuxième nature pour la cadette de Killian, mais naviguer au sein de toutes ses familles argentés fortunées avait toujours tendance à la mettre un peu à cran. Pourtant, la présence de sa cousine @Rosalind Foyle parvenait à alléger un peu son humeur et c'est le sourire aux lèvres qu'elle arriva aux festivités aux bras de sa cousine. La salle était déjà bien remplie et les conversations battaient leur plein. Bine que son envie d'être à ce gala n'était pas au rendez-vous, il y avait bien une chose qui avait un peu encouragé la mutante ... Le spectacle. Car forcément, lors d'une soirée comme celle-ci, il y allait avoir des frictions au rendez-vous. - Cette soirée promet d'être... intéressante. Matild sourit avant de jeter un regard en coin à la rousse. « Que le spectacle commence ! » Et la gamine espérait que cela ne tarde pas trop ... Mais elle devrait sûrement prendre son mal en patience, ces argents savaient généralement se contrôler. Elle balaie la salle du regard, alors que sa cousine fait de même et son regard s'arrête un instant sur @Shila Xi'Nora. Son coeur se serre, mais elle n'arrive pas à détourner les yeux. La gamine oscille entre un océan de rage et de tristesse. Elle n'a pas revu la shiver depuis ... La dernière fois. Elle a tenté de l'oublier, de ne plus penser à elle et elle pensait y être parvenue, mais décidément, ce n'est pas le cas. Après de trop longues secondes à l'observer aux bras de son fiancé, elle détourne finalement le regard pour se concentrer à nouveau sur Rosalind qui observe @Aleksios Iskander. Matild grimace, décidément, cette soirée promet bon nombre de rebondissements. Elle accompagne finalement sa cousine jusqu'à @Themyskira Sielle, ce qui ne semble pas tout à fait une bonne idée aux yeux de la mutante, mais elle n'en dit rien. C'est pourquoi, après avoir salué la Sielle, et ceux qui l'accompagnent, d'un signe de tête, elle se penche à l'oreille de sa cousine. « Par contre, il va certainement falloir attendre encore un peu avant d'avoir droit à un vrai divertissement, et moi, je vais avoir besoin d'un verre. » Elle ajoute ensuite, pour que tout le monde l'entende, histoire de ne pas passer pour une sauvage. « Je vais aller me chercher à boire, je vous rapporte quelque chose ? » Un verre d'eau pour Rosalind ? Peut-être bien, mais la gamine se retient d'ajouter quoique ce soit.
GODS WILL FALL - 2019


burn them all
hell is empty and all the devils are here. ▬ william shakespeare

Marcus Gavon
LES TRINITAIRES— those who seek equality —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1045
AVATAR + © : Douglas booth +philtatos (av+ sign) oblivion (sign + gif)
POINTS : 1848
the shadow of who I used to be
AGE : 23 ans , solaire comme le mois de juin qui l'a vu naître.
STATUT CIVIL : Marié, noces d'été pour une union glacée. Mais peut-être que dans les nuits sombres, la relation s'éclairera de milles feux
LES TRINITAIRES
those who seek equality

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t62-these-violent-delights Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 16:16
Le Gavon fait son entrée en solitaire. Déjà agacé et fortement ennuyé par la perspective d'échanger banalités sur banalités avec tout un tas de riches jouant aux hypocrites feignant de s'intéresser aux pauvres victimes des attentats alors que chacun sait que ce soir ne sera qu'un grand échiquier sur lequel chacun placera ses pions avec une attention toute particulière. en tant que Gavon, Marcus n'avait d'autres choix que de s'y rendre. Et il était bien décidé à profiter de la soirée pour s'occuper de ses propres pions, une tour écarlate qu'il allait devoir approcher en toute simplicité. Le thanatos s'empare de la salle d'un simple regard, ses yeux se posent sur le visage éclatant de @tonia macanthos et un filet d'électricité le parcourt, elle ne semble pas l'avoir remarqué et il compte bien rester aussi éloigné d'elle que possible. Pour ne pas revivre les mêmes erreurs que par le passé. Il y a ensuite les visages familiers des Sielle et ceux beaucoup des jumeaux Zarkari qui sont ressortis des cendres. Il aperçoit sa cousine (@keira gavon ), qui semble bien plus joyeuse que lorsqu'il est venu lui rendre visite et cette simple idée le ravit. Il hésite maintenant, ne se sent pas à l'aise, sait exactement qui il désire éviter mais pas du tout vers qui se diriger. quand soudain, il voit une tête connue, non pas personnellement. Mais un enquêteur doit toujours être prêt et la courte chevelure brune et le visage ovale ne lui laissent aucun doute, c'est bien là une des Faring, la sœur de l'imprudent qui malgré les coups à refuser de dévoiler la localisation d'une certain Epines toujours enfoncée dans son pied. Il pousse un soupir, si son père apprenait la présence de @Matild Faring et s'il apprenait que son fils n'était allé la voir, celui-ci partirait sans aucun doute dans une autre de ses tirades acerbes. Elle est avec une rousse que Marcus ne connaît pas, mais lorsqu'elle s'en sépare pour se diriger vers les boissons, il ne réfléchit pas une seconde et s'élance jusqu'à la devancer. Le chasseur attend que la proie arrive jusqu'à lui pour lui tendre un verre de whisky, un sourire charmeur mais non séducteur sur le visage. " Laissez-moi deviner, vous aussi vous avez une très forte envie de partir d'ici mais pas le choix de rester ? Je suis certain qu'un verre nous ferait à tout deux le plus grand bien ! "


Read me:
 

Andrej Starkov
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2278
AVATAR + © : Ezra Miller @scarredeuphoria (ava) + philtatos (gif)
POINTS : 1247
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 226o
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Marié à Isla Starkov
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1077-andrej-nothing-is-as https://gods-will-fall.forumactif.com/t1205-andrej-survival-of-t Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 16:36
Isla n’avait pas voulu le suivre et il n’en avait cure. Il la retrouverait bien assez tôt, probablement avec à la main un verre d’alcool qui ne serait pas le premier. Son attention était à présent concentrée sur son jeune frère et sa voisine de comptoir. La réaction agacée d’Eron à son arrivée ne lui avait pas échappée ; amusant de constater à quel point sa simple présence suffisait à le mettre en rogne. Les présentations furent néanmoins tellement sommaires qu’il ne put qu’hausser un sourcil, suggérant silencieusement à son frère que, tout de même, la politesse la plus élémentaire aurait voulu qu’on y mette un peu plus de formes. S’il n’eut aucun mal à interpréter le regard glacial que lui lança ensuite le jeune homme, Andrej prit facilement le parti d’en faire complètement abstraction. « Enchanté de même, Mademoiselle Shelby. » Il écouta ses explications, un léger sourire aux lèvres. « Je vois, quel dommage. » La voyant rougir, il s’abstint d’ajouter une plaisanterie quelconque sur le fait que les convives de ce soir ne perdaient rien au change et prit plutôt le parti de la rassurer, charmant. « Inutile de trop vous inquiéter, je crois qu’en ce genre d’occasion, faire bonne figure est généralement tout ce qui est attendu de nous. N’est-ce pas, Eron ? » Posant une main fraternelle sur l’épaule de ce dernier, il tendit le bras vers un serveur qui passait non loin pour attraper une coupe de champagne. Il se sentait détendu, se souciant honnêtement peu du caractère caritatif de l’événement, plutôt intéressé par les interactions entre convives, la politique n’étant jamais loin, les espions partout. Mais, pour l’heure, Andrej appréciait de prendre un peu de bon temps avec son frère et la demoiselle Shelby. « Vous verrez Mademoiselle, mon frère est de la compagnie la plus charmante qui soit, vous ne risquez pas de vous ennuyer avec lui, ce soir. » Et de presser gentiment l’épaule du concerné avant d’avaler une gorgée d’un champagne qu’il trouva excellent. Bien sûr, les Zarkari avaient tout planifié avec goût.

Spoiler:
 


From even the greatest of horrors
irony is seldom absent

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 17:32
Il y a ses yeux qui viennent croiser le regard de @Rheya Theirzann. Les prunelles changeantes qui enlacent les orbes sombres. Tant de non-dit dans un regard. Passion brûlante et promesses qui ne pourront être tenues. Elle voudrait aller la voir, Ishvari. Lui parler. Mais elle ne peut pas le faire alors que son bras est lié à celui d’Andrew, alors que celui de Rheya est pris dans la poigne d’un époux qui la répugne. Alors elle détourne le regard un instant, peut-être dans la soirée auront-elles la chance de s’échapper un court instant. Alors qu’elle se détourne, ses yeux se heurtent un instant à ceux de @Shila Xi'Nora. Le visage qui blanchit soudainement. Le temps passe mais elle n’oublie pas. Le terrible poids de ce qu’elle a fait. L’amertume de la beauté qu’elle a gâchée …

Elle se reconcentre sur Andrew. Sur la manière dont il se présente à Elara, une moue sur les lèvres. Ce n’est pas la réaction qu’elle souhaitait. Pas le soutien qu’elle espérait. Qu’à cela ne tienne, pour le moment son hésitation n’est guère importante … si cela continue en revanche. Son menton se redresse, la brune un peu plus fière lorsqu’Altan indique son soutien. Elle entraperçoit @Xylara Macanthos au loin, ainsi que la silhouette d’@Arwen Falwell. Celles qui comptent vraiment. Elle presse le bras d’Elara rapidement, « Exactement, cette soirée est à toi. Nous nous assurerons que tout se passe bien ». Elle ignore volontairement le fait qu’Orion soit présent, Ishvari. C’est Elara qui compte et certainement pas lui.

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 20:59
A travers la foule, Rheya observe les gens. Elle fait aussi attention à l’emplacement d’Ace, en tant qu’épouse parfaite, il faut bien qu’elle fasse attention à ce qu’il ne l’appelle pas. Au cas où. Au côté de plusieurs de ses amis, il semble se sentir  comme un poisson dans l’eau. Tant mieux pour lui. Qu’il en profite tant qu’il le peut encore, Rheya suppose. C’est @Arwen Falwell qui vient couper son observation et ses pensées. Un sourire sincère vient illuminer le visage d’Akarheya et elle répond à l’étreinte de son amie. Ravie de la voir dans cette masse. « Très bien et toi ? » Bien entendu, elle irait mieux si elle ne se trouvait pas à un tel événement – pas vraiment sa tasse de thé, mais quand bien même, ça pourrait être pire. D’autant qu’elle a des choses de prévues ce soir.

« Oh, avec plaisir, je suis sûre et certaine que tu vas l’adorer. » Comme Arwen la connaît par coeur, il est clair qu’elle y décèle l’once de sarcasme cachée dans ses propos. Parce que non, elle ne l’adorera pas. Certes, il y a pire comme type, mais quand bien même, il est aussi inutile que les autres. Sujet typique qui se noie parmi toutes les autres conversations banales qu’on peut entendre aux alentours. Comme si Arwen ou Rheya avait quelque chose à faire d’Ace, ah, douce ironie.

résumé:
 

Heza Saab
ORDRE ECARLATE— those who seek blood —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3280
AVATAR + © : gabriela Bloomgarden ; av©eve; icons©vocivus
POINTS : 2487
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 0b2eab6aa88f18f969e8fe1528fe1694
AGE : Vingt six années faites de chaos et de pêchés.
STATUT CIVIL : Le cœur vide et l'âme en peine.
ORDRE ECARLATE
those who seek blood

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t196-there-will-be-blood https://gods-will-fall.forumactif.com/t263-don-t-play-games-with Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Ven 12 Juil - 23:11
Heza attrape délicatement une coupe de champagne, qu'elle s'empresse de porter à ses lèvres d'un carmin destructeur. Le nectar ne lui fait que peu d'effets, mais elle apprécie son goût. Elle devait bien reconnaître que les argents savaient choisir leur alcool. Elle était loin des breuvages forts et peu raffinés des quartiers pauvres, mais elle savait apprécier leur qualité malgré tout. Alors qu'elle tient fermement son verre, elle aperçoit le visage dur d'un homme qu'elle a déjà croisé, mais elle espère qu'il ne s'agit pas de lui. La poupée n'avait nul envie de s'attarder sur de telles affaires ce soir. Elle a d'autres choses plus importantes à s'occuper, et il n'en fait pas parti. Mais, ça n'est pas sur lui, que la gamine s'attarde. Non, elle scrute le visage du serveur. Il y a quelque chose chez lui, quelque chose d'habituel, de réconfortant, de familier. Quelque chose qui ne la laisse pas de marbre. Mais le seul à qui elle pense n'est certainement pas présent. A quoi bon se pavaner dans une assemblée faite d'argents quand on n'appartient pas à ce milieu ? Elle en est la première concernée, tâche carmin parmi les requins. Elle fronce son regard lorsqu'il parle. Cette voix ne lui dit rien, pas vraiment en tout cas. Elle ne manque pas d'étouffer un rire lorsqu'il la nomme lady. Il n'était pas le premier à le faire, ni même à se tromper impunément. Elle n'avait rien d'une lady, et ne s'en rapprochera jamais. Mais cela l'amuse grandement de prétendre, le temps d'une soirée. Probablement unique rouge de l'assemblée, elle sera bientôt riche, mais uniquement le temps de tout reverser aux Veuves. C'est à cet instant, qu'elle pose son regard sur la silhouette luxuriante de Lycoris. Cela ne l'étonne guère, la brune a l'air occupée, elle se chargera de la saluer plus tard.
Heza finit par sortir de ses pensées lorsque le plateau argent du serveur tombe lourdement sur le marbre. Le fracas du verre retentit dans la salle et le champagne coule littéralement à flot. Elle n'a pas le temps de réagir que déjà le domestique plonge à ses pieds, et elle doit bien reconnaître que cela la met mal à l'aise. Il frotte sa robe, mais elle est sans doute déjà ruinée. Cela lui importe peu, elle ne l'a pas payé, mais elle aurait aimé profiter de la soirée dans une tenue royale, à la hauteur des plus grands de ce monde. Gênée, Heza ne répond, se contentant de feindre des sourires de courtoisie, posant son regard des invités autour à ce serveur incompétent. Il finit par se relever, fort heureusement. La divine l'observe, et arque un sourcil lorsque la couleur de ses iris change subitement. Elle déglutit, finissant d'un trait sa coupe qu'elle s'empresse de poser sur le plateau d'un autre serveur. Cela ne pouvait pas. Elle avait rêvé. L'alcool lui était monté à la tête. ─ Je.. Oui, très bien, mais j'espère que cela sera rapide. Elle n'avait pas besoin d'alimenter des rumeurs stupides, bien que personne ne s'inquiète réellement de son sort. Elle n'était qu'une poussière parmi le reste.
La poupée suit le fautif, et se retrouve un peu plus loin de la salle de bal. ─ Ne vous en faîtes pas pour la robe. J'en ai d'autres. Elle s'adosse à un mur, attendant qu'il aille sans doute chercher de l'eau. ─ Cet incident n'est pas plus mal, je commençais à étouffer dans la foule et avoir bien trop chaud. Elle lui adresse un sourire, sachant pertinemment qu'elle aurait pu se retrouver à sa place ce soir.

Spoiler:
 



--- i fear no monster
for no monsters i see, because all this time, the monster has been me ☾☾ h.s

Aleksander Aedyrn
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 139
AVATAR + © : Jake Gyllenhaal @Rivendell.
POINTS : 826
And suddenly, life wasn't about living. It was about surviving
AGE : Trente-six ans, il s'étonne parfois d'avoir survécu si longtemps.
STATUT CIVIL : Célibataire, par la force des choses, par envie aussi. La seule femme qui occupe ses pensées lui apportent déjà beaucoup trop de problèmes pour qu'il ait envie de lui trouver une rivale.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1145-aleksander-people-do https://gods-will-fall.forumactif.com/t1225-made-of-iron-aleksan Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 0:14
Seul, Aleksander lança un regard circulaire vers les visages regroupés autour de lui, bien en peine d’en reconnaître un seul. Il avait regretté d’être venu dès l’instant où il avait posé un pas dans cette pièce où étaient rassemblés les personnages les plus importants du pays. Il n’avait pas sa place ici, au milieu de toutes ces richesses d’autant plus en ce moment, alors que le Black Wolf  se portait mal. Un bar ouvert à tous n’était pas le premier lieu de rendez-vous après un attentat et son chiffre d’affaire avait pris un sacré coup depuis la catastrophe. Avançant au milieu de la foule, il se sentait faible dans son sobre costume noir au milieu de toutes ces magnifiques tenues et parures. Il n’avait pas assisté à un événement de ce genre depuis plus de quinze ans, lui qui côtoyait autrefois certaines de ces familles comme un égal, ou presque. Debout dans son coin, il chercha Altan du regard, la raison de sa présence ici, même s’il regrettait sincèrement d’être venu. Elle lui avait parlé de l’événement sans penser surement qu’il finirait pas venir, pour la voir, pour découvrir l’identité de son mari également et surtout pour lui faire comprendre qu’il n’avait pas besoin de son argent. Elle avait osé lui donner une aide financière, loin d’être négligeable, volée à son mari dans l’idée de renflouer les caisses du Black Wolf. Un moyen efficace de piquer Aleksander dans son orgueil qui, amer, avait décidé de se servir d’une partie de la somme pour venir au gala caritatif organisé par les Zarkari dans l’idée que l’argent serve à ceux qui en avaient vraiment besoin.

De loin il la vit enfin, un sourire aux lèvres, entourée de deux autres femmes, bientôt rejoint par un homme. Peut-être son nouveau mari. Des visages inconnus si ce n’est celui d’Elara Zarkari, l’hôtesse de la soirée et sujet de conversation fréquent d’Altan ces dernières semaines. Il décida de la laisser à ses mondanités pour se fondre dans la masse et rejoindre le bar. Il commanda un whisky au serveur tandis que son esprit s’égarait vers les chuchotements dont il ne comprenait rien de deux jeunes femmes postées plus loin. L’intervention d’un homme lui arracha un léger rire et c’est avec un plaisir non dissimulé que le magnétron regarda la honte colorer les joues des deux jeunes femmes avant qu’elles ne disparaissaient. Déjà jeune, il abhorrait l’hypocrisie  des hautes sphères et ceux qui en usaient. Les années ne l’avaient pas aidé à être plus clément.

Il sirotait son whisky lorsque deux nouvelles têtes arrivèrent à son niveau. “ Je vous déconseille le whisky, j’ai connu bien mieux.” Un moyen comme un autre d’engager la conversation avec d’autres âmes à la recherche d’un verre derrière lequel disparaître. Avec un peu de chance il ne s'agissait pas de personnes trop importantes.

Spoiler:
 

Romilda Iskander
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 521
AVATAR + © : audreyana michelle ; av©skate vibe
POINTS : 547
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 8c1266682b27c1c054b66473f5bfed4c
AGE : vingt trois années qu'elle s'avance, une couronne invisible sur le sommet de son crâne
STATUT CIVIL : fiancée bien malgré elle à un kolikowski
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t766-time-to-build-my-empi https://gods-will-fall.forumactif.com/t936-i-can-and-i-will Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 0:35
Une soirée de plus, un gala de charité pour les victimes des attentats, cela avait le don de faire rire Romilda. Les Zarkari se moquaient bien d'aider ceux qui avaient été blessés. Pour preuve, l'entrée est extrêmement chère pour des gens avec peu de moyens, ils n'ont donc aucune envie de voir des rats empoisonner leur bal. Il n'y aura que le gratin, comme toujours. Ils seront tous là, assoiffés de connaître les moindres ragots, les dernières nouvelles, le prochain scandale. Et elle était la première à se précipiter. Mais elle l'assumait sans difficulté. Romilda a toujours appartenu à ce monde là, celui fait de luxe et d'or. Elle y évolue avec grâce et élégance. Mais, sans jamais baisser sa garde. Pour la première fois, elle s'y rend accompagnée par celui qui sera bientôt son époux. Elle n'avait pas eu le choix. Dmitri l'avait obligé à venir avec elle. Depuis les attaques, il semblait possessif d'un joyau qui n'était pas encore le sien. Mais, de toute évidence, la brune comptait s'y rendre avec ou sans lui. Elle voulait voir cette renaissance des Zarkari. Elle était curieuse de voir combien ils avaient miraculeusement réussi à rebondir alors qu'ils n'étaient de retour que depuis peu. Bien sûr, personne n'est dupe. Ils n'ont jamais réellement disparu de la scène publique, ils se sont juste fait oublier. Elle se devait d'admirer la prouesse.
Vêtue d'une longue robe rouge, parfaite pour ses courbes, la divine arrive bien après le début, mais cela était calculé. Dmitri avait cru devenir fou alors qu'elle avait pris un temps astronomique à se préparer. La salle est déjà bien remplie et elle reconnaît de nombreux visages connus. Sur son passage, elle attrape une coupe de champagne pour elle et une pour son fiancé. ─ Allons saluer ma cousine. Elle préférait évoluer en terrain connu, surtout alors qu'elle faisait sa première vraie apparence au bras de son promis. Gracieusement, elle slalome entre les convives jusqu'à se faire une place auprès de Themyskira. ─ Tu es en beauté ce soir, lance-t-elle alors qu'elle s'approche de la brune, avant d'embrasser sa joue. ─ Je vois que tu es en bonne compagnie. Elle n'est pas sans ignorer qu'il s'agit d'Erebe Sielle. Cette famille est de notoriété publique à Akkadia. Elle le salue d'un sourire. ─ Voici Dmitri Kolikowski, mon cher et tendre futur époux. Elle resserre sa poigne autour du bras du brun, arborant un sourire. ─ Comment se passe la soirée jusqu'ici ?

Spoiler:
 


--- alone by herself
she built the kingdom that she wanted ☾☾ r.i

Arwen Falwell
LES VEUVES— those who murder —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2220
AVATAR + © : shanina shaik + sarasvati + chrysalis
POINTS : 1384
AGE : elle a vu le jour il y a maintenante trente-quatre ans. elle ne voit là qu'un banal chiffre qui pour elle, ne signifie que peu de chose. bien loin de la définir.
STATUT CIVIL : veuve. état de fait. nouvelle identité. sans attache. sans famille. elle a perdu son mari, tué de sa propre main, il y a presque douze ans déjà et il n’y a pas un jour où elle regrette son geste.
LES VEUVES
those who murder

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 0:55

a feast for
the damned
saison une - épisode deux
Comme à son habitude, elle est toujours ravie de revoir la veuve dans la capitale. D'ailleurs, si tout se déroule pour le mieux, cette dernière devrait revenir y vivre de façon permanente d'ici peu. « Très bien et toi ? » Elle acquiesce de la tête. « Ça va toujours, tu le sais bien ! Même si ce genre de soirée me donne toujours un peu la nausée. » Petit sourire en coin qu'elle adresse à son amie avant de regarder à nouveau la foule qui les entoure. « Oh, avec plaisir, je suis sûre et certaine que tu vas l’adorer. » Arwen jette un coup d'oeil dans la direction prise un peu plus tôt le mari de sa compagne et elle hoche de la tête. Ce dernier semble avoir repéré quelques connaissances pour le moment. « Aucun doute là-dessus ! » Le ton d'Arwen est certainement aussi sarcastique que celui de son interlocutrice, mais ni l'une ni l'autre n'en font un cas. Arwen prend une gorgée dans sa coupe avant de sonder la foule à nouveau, mais cette fois, elle cherche quelqu'un en particulier. Elle repère à nouveau @Nysa Sielle aux côtés de son mari et d'autres ... La veuve grimace, elle a vraiment besoin de parler à la shiver, mais elle ne saurait attendre longtemps que cette dernière se libère. Elle hésite à tenter sa chance dans la foule, mais après tout, le fait qu'elle se présente aux deux époux et à ceux qui les accompagnent n'aurait rien de particulièrement choquant. La veuve se tourne à nouveau vers Rheya pour la saluer. « Je vais revenir te voir plus tard. J'ai quelques personnes à aller voir, d'ici-là récupère ton mari et ramène-le moi pour me le présenter. » Nouveau sourire en direction de sa compagne avant de la quitter vers d'autres invités. Alors que la veuve s'approche du couple Sielle (@Noah Sielle), elle reconnaît à leurs côtés la célèbre @Nymeria Rivendell ainsi que son époux, qu'elle ne connaît pas personnellement. « Noah et Nysa Sielle ! Vous êtes particulièrement en beauté ce soir. » Arwen s'approche, faisant son entrée comme si elle ne s'était pas attendue à tomber sur le couple ce soir. Forcément, ses compliments sont plutôt dirigés vers la shiver que vers le magnetron, mais cela importe-t-il réellement ? Elle se tourne légèrement vers Nymeria avant de se présenter. « Madame Rivendell ! Arwen Falwell, enchantée ! » L'est-elle réellement ? Cela reste à voir. L'astral sourit à tout ce petit monde avant de tenter sa chance pour subtiliser la louve à leur attention. « Si vous me le permettez, j'aurais besoin de vous emprunter quelques minutes madame Sielle afin de discuter avec elle d'un projet. » Elle lance un regard à Nysa, qu'elle n'a presque pas vu dernièrement, et elle espère que cette dernière ne l'enverra pas balader. Heureusement pour elle, son emploi lui offre une belle couverture.

Spoiler:
 
GODS WILL FALL - 2019


let me cry
Cry. Forgive. Learn. Move on. Let your tears water the seeds of your future happiness ▬ Steve Maraboli

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 2:01

Les poids des générations sur ses épaules. Un nom qu’elle n’a pas donné à ses enfants, qu’elle a laissé choir après son mariage, débarrassée du patronyme mais pas du symbole. La pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre. Elle n’ose imaginer, la pression qui pèse sur un homme tel que Noah. Les espoirs et les impératifs d’une lignée. Même lorsqu'elle redoutait qu’on ne finisse  par l’envoyer dans un temple pour laver son affront imaginaire, l’idée que ce qu’Aslan était en train de vivre, en devenant chef de famille à 19 ans, a toujours réussi à lui retourner l’estomac. Alors, elle ne peut que compatir face à la situation dans laquelle se retrouve Noah. Il n’est plus un garçon, mais il reste un jeune homme. Avec une influence qui dépasse certainement ce qu’elle peut vraiment imaginer. Elle a entendu des choses, également. Des murmures qu’on ne répète pas, quand on est une argent polie. « Beaucoup de gens croient en vous, effectivement. Dans tous les cercles de notre si belle société. » Sourire contrit, et fioritures de circonstance. Pas une idiote, pas une partisane, juste une Iskander bien renseignée.

« On ne peut que regretter que les dépenses du gouvernement pour la défense aient subit une hausse si drastique, bien sûr. Mais la protection du pays passe avant tout. » Pas certaine d’y croire vraiment, Nymeria incline légèrement la tête vers Nysa. Elle n’est pas sans savoir que la jeune femme est une ancienne gradée de l’armée. « Bien qu’une initiative populaire ne puisse jamais se substituer à un gouvernement élu, la générosité est une belle preuve d’humanité. Surtout lorsque les classes défavorisées ont été si durement touchées. Et quel témoignage de résilience de la part des Zarkari. Organisée un gala au profit des victimes d’un attentat, dans le manoir même où la majorité de leur famille a péri, on atteint presque une certaine ironie poétique, n’est-ce pas ? »   Elle fait un vague geste de main et s’apprête à s’excuser de ses divagations, déformation professionnelle qu’elle s’apprête à invoquer, quand une jeune femme s’approche. Nymeria ne la connaît pas, mais elle incline poliment la tête : « Enchantée également Madame ... mademoiselle Falwell ?  Si Mme Sielle veut s’éclipser afin de ne plus m’entendre monopoliser la conversation, je ne lui en tiens pas rigueur, bien sûr. »

Spoiler:
 


Dernière édition par Nymeria Rivendell le Sam 13 Juil - 16:15, édité 1 fois

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 425
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 2110
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 2:48
Oh ... La déception était énorme, dans son cœur, en apprenant que Gidéon ne viendrait très probablement pas. En même temps ... En même temps, elle savait très bien qu'elle avait tendance à exagérer les choses, à tout prendre trop personnellement et à faire une montagne d'un rien. « Oh, je vois ... » Dans le même temps, aussi, elle ne pouvait que reconnaître qu'@Enolan Iskander avait parfaitement raison : ce genre de festivités, ce n'était pas vraiment la tasse de thé de Gidéon ... « En tout cas, merci pour le compliment. Les points positifs d'être la belle-fille du meilleur orfèvre de tout le pays ... » Le ton imitait à la perfection celui auquel on pourrait s'attendre, alors que, intérieurement ... « Gidéon vous a donc parlé de moi. Depuis le temps, et aux vues de votre relation, j'imagine que je ne pouvais pas m'attendre à moi ! J'espère qu'il n'a fait que brosser un portait élogieux de ma personne ! » Si ce n'était pas le cas ... Il entendrait parler du pays. Ou quelque chose dans le même registre. Soudain, comme si elle remarquait qu'elle n'était pas seule avec le jeune homme, elle releva les yeux vers les nouveaux arrivants, à savoir @Yukiko Tsunada, @Ysalis Iskander et @Aleksios Iskander. Elle ne les connaissait pas tous personnellement, particulièrement ce joli minois aux traits si fins, qui semblait les avoir rejoint pour être en compagnie d'Enolan, mais au moins se disait-elle que, visiblement, elle était moins larguée que cette jolie blonde qui venait d'arriver. Elle se vexait pas, ou pas beaucoup, parce que, dans le fond, ses frustrations étaient bien trop accaparées par tout ce qui lui trottait dans la tête, résonance quasi funeste des propos maintes fois entendus de la part de son beau-père. Cependant, elle se fit couper l'herbe sous le pied lorsque le mari de la jeune femme replaça les choses dans leur contexte. « Oui, voilà, c'est ça. Je suis la femme de Luke Kolikowski. » Satyne, elle n'était pas très friande de ces catégorisations qui faisaient que, pour se souvenir de vous, en tant que femme, les gens vous rattachaient à l'homme auquel vous étiez mariée ...

Mais encore une fois, elle ne laissa rien transparaître, impératrice, ce soir, des faux semblants et des masques enjôleurs. « Mon mari est quelque part. De nombreux membres de sa proche famille sont présents ce soir, et nous nous sommes dis qu'en se séparant, nous parviendrons à parler à plus de monde. » Mais quelle menteuse ! C'était elle qui s'était tirée, et ... Et ça, il n'avait pas besoin de le savoir, ça non. Ce qui la poussait cependant brusquement à héler une serveuse supplémentaire (@Aisling Deq'Ianto) se disant que la coupe que lui avait tendu Aleksios ne suffirait certainement pas à l'enivrer. La poussant tout de même à se trouver une excuse, tant pour ses compagnons de discussion que pour la jeune serveuse elle-même. « Je suis sure que mon époux appréciera l'attention si je lui garde une coupe ... » Il n'en était rien, elle voulait simplement avoir des munitions supplémentaires pour boire et s'enivrer. Mais encore une fois, qui ne dit mot ne révèle ses réelles intentions, ou quelque chose comme ça. Et alors qu'elle sirotait le début de son premier verre, en jetant un rapide coup d’œil sur la serveuse, elle se dit qu'elle devait sans doute être l'une des seules à avoir une envie sincère d'être ici. Au moins parce qu'elle, elle était payée ... En tout cas, entourée par des Argents, ironiquement, la jeune femme appréciait avoir un teint moins cadavérique non loin d'elle, cela ... La changeait. Un peu. Ou pas. Boire. Il fallait boire.

Previously, with Satyne:
 


I'll have vengeance
With fire and blood

Altan Nergüi
LES ROSSIGNOLS— those who want a queen —
surface
inside
behind
MESSAGES : 324
AVATAR + © : aiysha hart (by isleys & sign by astra)
POINTS : 1591
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Tumblr_ngbyo1VdjG1u410r7o1_250
AGE : 29 années d'errance.
STATUT CIVIL : célibataire qui fuit ses sentiments.
LES ROSSIGNOLS
those who want a queen

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t974-altan-wolves-and-girl https://gods-will-fall.forumactif.com/t1008-altan-unbowed-unbent Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 6:40
Il y a de quoi être inquiet. Altan reste sur le qui vive, son regard parcourant la salle à la recherche d'un mouvement suspect, d'une personne qui s'attarderait trop sur elle. Jamais tranquille, la jeune femme surveille ses arrières. Même de manière inconsciente. Les récents événements ont mis à mal le monde entier et chacun a été touché d'une manière ou d'une autre. Il serait naïf de se croire à l'abri désormais. Un tel événement était une cible privilégiée. Un endroit qui réuni autant de beau monde... L'occasion est trop belle !

Son regard passe de visage en visage et très vite elle n'y prête qu'une attention relative. Jusqu'à ce que son regard atteigne la belle @Opaline Whalberg, ses long cheveux de feu tombant en cascade sur une robe verte. Elle lui adresse un sourire et l'invite à la rejoindre d'un signe de main. Au fond, peut-être qu'Altan avait inconsciemment cherché à trouver la jeune Veuve. Le fait qu'Opaline soit seule n'augurait rien de bon. La jolie rousse devait se trouver un mari rapidement et ce soir était l'occasion parfaite. « Et si nous commencions à boire ? » Altan se tourne à nouveau vers ses amies, souriant à Elara, déterminée à détendre l'atmosphère, faire oublier la présence nauséabonde des Sielle. « Je vous rejoins du côté du bar dans une minute, d'accord ? » Et déjà elle esquisse quelques pas dans la direction opposée, se rapprochant d'Opaline. Quand elle rejoins enfin sa jeune sœur, elle lui adresse un sourire. « Bonsoir Opaline. Je suis surprise de te voir encore seule quand tu resplendis dans cette tenue. » Vérité indiscutable. Altan n'a pas besoin de mentir. Opaline a tout ce qu'il faut pour trouver un époux convenable. Quelqu'un qui servira les besoins des Veuves. « Puis-je t'inviter à nous rejoindre au bar ? Qui sait, peut-être qu'il y a quelqu'un pour toi de ce côté... »

en bref:
 


❝ i can't wake up. ❞ where once was light now darkness falls. where once was love, love is no more



Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 12:09

Beaucoup diront "cela n'a pas toujours été comme ça" en parlant de la relation fraternelle liant Eron et son frère aîné et pourtant, le contraire était assuré par le huissier même. Si à présent Andrej éprouvait un malin plaisir à se montrer amusé par le côté glacialement étrange d'Eron, plus jeune il s'amusait plutôt à lui jouer des tours ou le pousser à bout en s'appuyant sur la soumission d'Eron à la hiérarchie. Si Eron est d'un naturel calme et réfléchi, inébranlable peu importe la situation ; cette description ne s'appliquait nullement quand son aîné étant dans les parages. En effet, si il y avait bien une unique et seule personne qui pouvait faire hausser le ton, cela était bien Andrej. Cependant, cela arrivait plus rarement qu'on ne le pensait car la plupart du temps, Eron ne faisait qu'encaisser les piques de son frère dans un silence étouffé...

Lorsque Andrej posa sa main sur l'épaule d'Eron, le jeune homme ne put s'empêcher d'exprimer son mécontentement via un regard d'autant plus cinglant. Cette fausseté dans la voix d'Andrej et dans ses actions rendait Eron fou, lui qui détestait faire semblant. Si il ne se montrait guère totalement opposé à son frère en public, il refusait tout autant de faire semblant d'être fortement lié à lui. Tentant de se préoccuper au strict minimum de l'attitude de son frère, Eron se retourna avec une expression neutre vers Alienor.  « A mon avis vous allez devoir avoir quelques discussions fastidieuses avec des connaissances de Targen qui n'ont malheureusement plus toujours l'âge de la conversation intéressante... » dit-il en s'adressant directement à la jeune femme, ignorant Andrej comme il le pouvait. Alors qu'il allait reprendre la parole, il eut le souffle coupé pendant un instant lorsqu'il vit arriver la sublime @Shila Xi'Nora dans sa tenue de soirée. Leurs regards se croisèrent et si un moment on pouvait distinguer un semblant de sourire sur le visage du nymphe, celui-ci s'estompa légèrement lorsqu'il remarqua qu'elle était au bras de @Cillian Gavon. Jalousie? Il l'ignorait, ce n'était pas réellement son genre. En réalité, surement plus de l'inquiétude, du questionnement : quand, pourquoi, comment? Quelles étaient les attentions derrière cette nouvelle union ? ou était-ce tout simplement le fruit de l'amour pur et dur? Eron en doutait fortement. En quelque sorte, peut-être qu'il faisait aussi le deuil de leurs précédentes rencontres, de leurs interactions autrefois si fréquentes, secrètes et bien des fois intimes,  à présent réduites à des regards lancés au loin.  « Est-ce que Isla est là ce soir? Je souhaiterais la saluer. » lança-t-il à Andrej, désirant à tout prix se débarrasser de lui. Ou du moins, relancer son attention sur autre chose que les deux derniers nerfs de patience d'Eron. Scrutant la salle, il remarqua au loin qu'effectivement, sa belle-soeur était présente aux côtés de deux autres visages, un qu'il reconnaissait comme étant la sénatrice @Lycoris Galatas et les deuxièmes traits lui revenaient comme ceux de @Tonia Macanthos; deux jeunes femmes qu'il ne connaissait que de nom et de réputation.
 
« Souhaiteriez-vous m'accompagner? Je pense qu'il serait judicieux de rester entre non enthousiastes de gala  »  plaisanta-t-il en présentant son bras à @Alienor Shelby. Lorsqu'elle accepta, il se mit ensuite en route vers la Tsunada sans forcément se soucier si Andrej les suivait. Arrivé, il ne tarda pas à se présenter. « Bonsoir Isla, tu es resplendissante.   commença en adressant à sourire affectueux à sa belle-soeur. Il continua ensuite sur sa lancée. ... Sénatrice Galatas, Lady Macanthos, Eron Starkov enchanté. » dit-il rapidement, ne cachant nullement qu'il connaissait déjà leurs noms ; après tout, feinter l'ignorance n'était pas son genre, la franchise un peu plus.   « Je me permets de vous présenter Alienor Shelby, elle représente Targen Macanthos ce soir. » lâcha-t-il simplement pour en finir rapidement avec ces sempiternelles - mais obligatoires - présentations. 


(summary):
 

Opaline Whalberg
LES VEUVES— those who murder —
surface
inside
behind
MESSAGES : 250
AVATAR + © : Abigail Cowen @Ultraviolences | signature : Firmela | Icons : Morrigan
POINTS : 824
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Tumblr_inline_pixxj3QmHx1wqmyav_400
AGE : {Vingt ans }La douce porte en elle la haine de la masculinité sous toute ses formes, elle est née pour les éradiquer, mais l'ombre paternel plâne au dessus des hommes, souvenirs idéalisée d'une petite fille qui ne l'a que trop peu connu.
STATUT CIVIL : {Célibataire} Un cœur en perdition, ni à a prendre, ni à offrir, sa main elle est mise aux enchères.
LES VEUVES
those who murder

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 14:11

La jolie môme s'empare d'une coupe de champagne qu'elle porte à ses lèvres, tantant d'asphyxier le mal de crâne qui vient furieusement refaire son apparition, séquelle invisible du combat qu'elle a mené quelques jours plus tôt. Un échec cuisant qui avait entaillé l'égaux de l'étoile. Ses iris translucides glissaient sur les lieux, les visages, sans réellement s'attarder... Jusqu'à ce que l'une de ses grandes sœurs n'apparaissent à ses côtés. Bonsoir Opaline. Je suis surprise de te voir encore seule quand tu resplendis dans cette tenue. Sourire qui vient peindre les lèves rosées de la veuve en devenir. [color:5bd7=#indianred]Bonsoir. Un sourire teinté d'une lueur étrange, presque sardonique alors qu'elle hausse vaguement les épaules, prenant une nouvelle gorgée. Les remontrances de sa mère résonnait dans les propos de son aînée. l’urgence de trouver d'un époux commençait à entraver son cœur et son âme, prisonnière d'une promesse silencieuse au mouvement. Ses doigts pianotent nerveusement contre son verre de cristal. Son regard se perd à nouveau dans l'assistance, s'immobilise sur l'enfant de lumière @Elara Zarkari.  Puis-je t'inviter à nous rejoindre au bar ? Qui sait, peut-être qu'il y a quelqu'un pour toi de ce côté... La voix de l'autre veuve l'extirpe de ses pensées, ses lèvres se pincent alors qu'elle dépose son verre vide sur l'un des plateaux que les serveurs traînent d'un bout à l'autre de la pièce. Mh. Possiblement. J'ai besoin de parler à Elara Zarkari... Tu penses que tu pourrais me la présenter? Sans détour ni faux semblant, pas avec l'une d'entre elle, pas avec @Altan Nergüi. L'astre de nuit vient planter son regard dans celui de sa comparse, sûre et déterminée, persuadée que les étoiles s'alignent parfaitement pour changer un destin brisé par quelques misérables erreurs. Je suis là en tant qu'Horla Calore.
Spoiler:
 



She whore a smile like a loaded gun

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 15:59
Regard perdu dans le coin, Faelyr remarqua soudainement un homme à ses côtés clairement amusé par le spectacle que le Haven venait de donner. Fier pour très peu, il se sentait particulièrement content d'avoir pu, au moins, provoquer un rire chez quelqu'un. Alors qu'on lui servait son whisky, voilà qu'à peine le breuvage alcoolisé lui touchait les lèvres qu'il grimaça; connaisseur du sujet, il pouvait dire rien qu'à la goute près que cette boisson n'était guère aussi glorieuse que le reste de la soirée. Déçu, il le remit directement sur le comptoir avant de se commander autre chose, le tout en lançant un regard cinglant au pauvre barman qui, avouons-le, n'était pas vraiment responsable de la qualité du whisky. L'oreille de Faelyr ne put alors s'empêcher d'entendre l'intervention de l'homme plus tôt à des confrères à lui; cette remarque le fit glousser, il décida alors d'intervenir sans que personne ne lui ait demandé. « Je ne peux que confirmer les dires de votre ami, ce whisky est infâme. Qui aurait cru que les Zarkari ne savaient pas choisir leur alcool? » lâcha-t-il sur un ton amusé. Nulle critique envers Orion ou Elara, la remarque n'avait réellement aucun mauvais fond ou allusion quelconque, une nouveauté pour le Haven qui n'était pas forcément une langue angélique de nature. « Faelyr Haven, enchanté. » continua-t-il tandis qu'il regardait ses interlocuteurs dont il ignorait l'identité. Il fallait savoir qu'obnubilé par sa propre personne la plupart du temps, il était rare pour Faelyr d'être à l'affût quand il s'agissait des grandes personnalités politiques ou populaires d'Akkadia. Si les Haven avaient une certaine influence à Othinara, il était vrai que leur marque était moins poussée sur Aureus bien que le nom n'était pas non plus méconnu. En vue de sa tenue militaire formelle et d'ailleurs bien flamboyante, il aurait été coutumier pour lui de se présenter en tant que Commandant Haven. Cependant, disons qu'après toute cette période creuse à ne plus disposer de cette identité militaire, le rouge avait quelque peu perdu de ses notions théoriques.

Spoiler:
 

Xylara Macanthos
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 189
AVATAR + © : Eva Green @all soul
POINTS : 642
AGE : 38 ans
STATUT CIVIL : Célibataire
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 17:31



A feast for the damned
power is power
ft everyone



☾☾ Les émotions l'assaillent comme autant de lames aiguisées. Les souvenirs défilent dans les pupilles émeraudes de la juvénile Gavon et elle ignore comment faire pour l'apaiser. Mais, elle fait semblant de ne pas avoir vu les iris devenir humides. Il y a des choses qui ne doivent être révélées lorsqu'il y autant d'inconnus. Ils sont tous des loups venus les dévorer jusqu'à preuve du contraire. Et il n'y a qu'un seul moyen de mesurer la valeur d'une personne et c'est dans l'urgence. Lorsque les murmures deviennent des cris mais elle espère que cette réception n'ira pas d'aurore en horreur. Ses propres souvenirs font alors éruption dans la psychée et une certitude s'empare de la Générale : elle n'a pas fait preuve de courage mais elle a seulement fait son devoir. Sa main se glisse contre celle de Keira et elle presse légèrement les doigts fins en signe de soutien.

<< - Vous ne me devez rien, je n'ai fait que mon devoir. Et n'oubliez jamais que vous aussi, vous êtes une combattante. Il n'y qu'à vous regarder ce soir pour s'en apercevoir. Ne laissez personne vous faire croire le contraire.>> dit-elle

Le jour où toutes les femmes auront conscience de leur puissance, la Terre sera enfin en paix. Une citation d'un ouvrage dont elle a oublié le nom, à moins que ça ne soit la voix veloutée d' @Ishvari Maresh qui ait prononcé  ses mots en essayant d'ouvrir les yeux à la Macanthos sur cette société patriarcale. Elle esquisse un autre de ses discrets sourires en la voyant par-delà les épaules de la Gavon. Elle est en compagnie d'@Elara Zarkari, qu'elle apprend à mieux connaître de jour en jour. Xylara n'est plus certaine de ce qu'elle doit faire, dilemne cornélien qui saisit l'âme chaque nuit.

<< - Lady @Reyna Sielle, je suis enchantée de faire votre connaissance.>> répond-elle d'une manière assez formelle.

Une brève hésitation lui fait mordre ses lèvres, il n'y a pas de manière adéquate de cacher que les deux noms ne sont normalement pas faits pour se mélanger.

<< - Il est rare de voir nos noms associés mais peut-être est-ce la volonté des dieux de nous montrer que la seule façon de vaincre est de nous rassembler ? C'est d'autant plus étrange que c'est en ce même lieu que les liens furent brisés. >> continue-t-elle d'une voix pensive

Des desseins obscurs pour tous, pions sur l'échiquier qui attendent de recevoir les ordres et de terminer la partie qui a débuté il y a 4 ans. Mais la cadette des Sielle était jeune à l'époque et la descendance ne peut être fustigée pour les actes des pères. Ainsi, si l'ennemi anonyme a mille visages pour la Générale, les événements récents placent les responsables des attentats dans la ligne de mire. Le sang argent ayant coulé peu importe l'allégeance à une des grandes familles.

Un souffle d'air chatouille sa nuque nue coupant peut-être la réponse de son interlocutrice. Ses cheveux maintenus dans un chignon aussi rigide qu'à l'habituel. Elle tressaille avant que n'apparaisse dans son champ de vision son cousin @Thorn Macanthos avec deux verres à la main. Les yeux pétillent alors à la vue de la petite attention et un sourire éclaire de nouveau ses lèvres.

<< - c'est un plaisir partagé Thorn, surtout quand tu me gâtes ainsi ! >>

Elle prend le verre entre ses mains et le porte à ses lèvres. Le vin est définitivement trop doux pour elle, en comparaison des eaux-de-vie qu'elle a l'habitude de déguster. Mais, elle n'est pas ici pour profiter de la cave des Zarkari. Elle renforce la remarque de @Keira Gavon avec une petite considération politique et se frappe intérieurement pour ça :
<< - Ils ont à coeur de faire de leur mieux pour Akkadia. Le gouvernement ne peut malheureusement pas débloquer plus de fonds pour les blessés, la priorité étant la sécurité nationale. >

Des mots qui pourraient être le reflet des propos de son ennemi de toujours @Noah Sielle. Elle n'a pas aperçu le regard un peu trop appuyé qu'il lui a voué.




CODAGE PAR AMATIS & AVATARS PAR bltmr + balaclava



Spoiler:
 

Reyna Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1668
AVATAR + © : olivia holt + philtatos
POINTS : 622
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 RgMcD5fi_o
AGE : (VINGT ANS) Poupée de porcelaine et de marbre, tu débordes de jeunesse et d’innocence alors que tu fais tes premiers pas dans l’âge adulte.
STATUT CIVIL : (FIANCEE) Main offerte pour quelques armes, voilà que tu sembles finalement offrir plus à la cause de ton cousin.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Sam 13 Juil - 22:24
Patiemment, tu laisses ta douce amie te présenter à la femme devant vous, te retenant de parler, sachant pertinemment qu’ils étaient nombreux à présent les yeux et les oreilles tout autour de vous. Une Macanthos et une Sielle engagée dans une conversation qui semblait polie, quelle bien étrange chose. Mais peut-être étais-tu simplement attirée par eux, toi qui l’espace d’une soirée avais prit un de leur membre pour amant sans le savoir. La guerrière te salue et aussitôt un lumineux sourire illumine ton visage. “Et moi également, Générale Macanthos !” Tu ouvres ensuite la bouche t’apprêtant à laisser échapper la tirade qui te pendait aux lèvres quand la belle brune te dépasse d’une petite seconde. Tu clignas des yeux un instant, ne comprenant pas l’allusion aux liens brisés, n’ayant pas été mise dans la confidence quand au tragique sort des Zarkari. “Peut-être.” dis-tu doucement, tenant toujours le bras de ton amie autour du tien. “Je pense surtout que nos querelles ne font que nous diviser encore plus et que divisé, nous sommes faibles, commes ces attaques l’ont prouvées. Mais vous, Lady Xylara.” continuas-tu doucement avec un sourire sincère, brûlant d’attraper sa main dans la tienne mais sachant que le geste serait mal perçu. “Vous avez fait fît de ces ridicules conflits et vous êtes venue en aide à mon amie. C’était peut-être simplement un devoir pour vous, mais pour moi, Keira représente le monde, alors merci. Merci d’avoir sauvé ma meilleure amie. Les mots ne peuvent réellement exprimer à quel point je vous suis reconnaissante.” Tu voudrais en dire plus, ta naïve et charitable âme souhaitant proposer de rembourser ce cadeau que la Macanthos t’a fait, mais ton éducation te force à te taire. Il ne ferait pas bon pour un Sielle de devoir à une famille ennemie, même si tu souhaitais la remercier en bon et dû forme.

Du coin du regard, tu vois arriver une silhouette qui ne t’est pas étrangère. Et en effet, voilà qu’arrivait dans ta direction le bel l’inconnu avec qui tu avais passé une plus qu’excellente soirée, Thorn. Le sourire en coin qu’il t’adresse est récompensé par un petit rire de ta part rapidement dissimulé en une toux, derrière ta main. “Merci, Monsieur. Vous êtes bien élégant également.” sourias-tu angéliquement, l’image même de l’innocence.

Tu secouas doucement la tête quand Keira demanda si vos compagnons ont déjà salués les maîtres de la soirée. “Nous irons ensemble, Keira. Après tout, il faut bien que je te protège de tous ces messieurs qui souhaiteront une danse avec toi, mon amie. Tu es bien trop splendide ce soir pour qu’ils puissent te résister.” rias-tu d’une moue taquine, sachant pertinemment que ton amie n’accepterait aucune invitation à danser. Sauf peut-être celle de son fiancé, mais tu ne l’avais pas encore croisé. “Mais c’est en effet bien honorable à nos hôtes d’avoir songé à aider ainsi le peuple. Quand au Gouvernement, eh bien, ce fut probablement un choix difficile pour eux que de choisir entre protéger le peuple et le soigner. Je crains qu’il n’y ait pas eu de bonne réponse et que beaucoup soient mécontent envers cette décision.”

résumé:
 

Aisling DeQ'ianto
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 145
AVATAR + © : Taylor Marie Hill (PHILATOS.) + Gif (angelictaylorhill.)
POINTS : 784
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 3674914beb14add01665cb458496e32a
AGE : 26 ans. Une vieillesse partagée avec un double et pourtant, chaque année le temps la sépare un peu plus de son enfance. Plusieurs années parties en cendres avant qu'elle commence à se reconstruire avec eux. Renaissance douloureuse mais nécessaire, elle réapprend à vieillir.
STATUT CIVIL : Solitude. Hermétique aux sentiments, élevée pour apprendre la froideur d'un visage aux traits tirés à la perfection. Les années l'ont pourtant laissé percer sa carapace, vestige du passé. Essoufflée d'amour. C'est son coeur qui s'arrête, trop lâche pour lui avouer, à chaque fois qu'elle croise son regard. Secrets inavoués, trahison camouflées par quelques sourires, relation d'enfance essoufflée ; elle sait, qu'elle ne mérite pas de réclamer ses bras aimants.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Dim 14 Juil - 6:54

a feast for the damned
Everyone


La jeune mutante se faufile discrètement parmi les invités, essayant d’être attentive à ceux qui la hélait de venir pour les servir. C’est ainsi qu’elle remarqua une argent aux cheveux blonds, à la silhouette élancée. Aisling, lorsqu’elle était enfant, avait toujours été jalouse de leur beauté alors que sa peau à elle prenait une couleur sombre grisée par la pollution. Son teint avait meilleure allure maintenant qu’elle gagnait sa vie, parfois assez pour acheter quelques produits lui permettant de prendre soin de sa peau mais jamais elle n’aurait l’air si raffinée. Sortant de ses pensées, la jeune femme se dirigea vers le petit groupe d’argent, composé de personnes qu’elle ne connaissait pas (@Satyne Kolikowski, @Yukiko Tsunada, @Ysalis Iskander, @Enolan Iskander et @Aleksios Iskander). « Je suis sûre que mon époux appréciera l'attention si je lui garde une coupe ... » Entendit-elle dire la jeune femme qui venait de prendre un second verre d’alcool. Aisling la dévisagea un millième de seconde, parce qu’en tant que femme, argent ou non, elle savait parfaitement ce que signifiait ces phrases ainsi prononcées. Elle était peut-être domestique et sans grandes études mais elle était loin d’être bête. Toutes les femmes, quelques soient leur niveau social, était soumis aux pressions de la société. Un instant elle en oublia où elle se trouvait, pourtant Cynéad lui répétait toujours de surveiller son impulsivité sur son lieu de travail, surtout qu’elle avait un manque de tact flagrant. « Ce ne sont pas les coupes de champagne qui seront un problème pour votre mari. » Cantonna-t-elle presque avec un sourire amusé, parce que cette argent paraissait légèrement différente des autres aux yeux d’Aisling. Parce qu’elle semblait être plus sauvage, plus libre, peut-être moins encline aux facettes stupides que les argents se donnaient. Puis, elle se pinça soudainement les lèvres et elle se mordit la langue tellement fort qu’elle était certaine d’avaler du sang. « Parce que je suis à votre disposition pour vous servir, évidemment. Alors le champagne ne manquera pas, Madame. » Dit-elle pour se justifier, maladroitement, baissant la tête en signe de soumission, en reculant d’un pas pour s’éloigner du groupe. Elle détestait devoir se comporter ainsi. Elle se sentait humiliée, Aisling et ça l’arrangeait mais il ne fallait pas qu’elle perde de vue ses objectifs. Intérieurement, elle se flagellait.
(c) DΛNDELION


Spoiler:
 

Thorn Macanthos
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 337
AVATAR + © : Dom Sherwood + praimfaya - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 922
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Tumblr_pms695XNEI1wxdmrbo10_r1_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Coeur bousillé) épris officieusement de l'ennemi (Erebe), qui de surcroît n'est pas du sexe opposé. Distance assassine qui le laisse sans la moindre vie, enfermé dans les tourments de la violence.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t460-thorn-i-can-help-you- Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Dim 14 Juil - 13:43
Le sourire aux lèvres de sa cousine refait probablement sa soirée, lui qui est bien plus membre de l’armée qu’à l’aise en haute société. « Tu sais bien qu’à défaut de savoir tenir ma langue je suis plutôt doué pour ramener les verres lorsqu’il le faut ? ». Clin d’œil adressé à @Xylara Macanthos, il repose ensuite son attention sur les deux jeunes femmes, échangeant un rapide sourire avec @Reyna Sielle dont il a loupé le nom de famille de peu. D’un signe de tête, il remercie @Keira Gavon pour le compliment et trempe ses lèvres dans la coupe. « Tout comme vous rendez honneur au vôtre, Lady Gavon. ». Levant son verre à l’attention de Reyna. « Lady Reyna. », à défaut d’avoir le Sielle. Cœur impassible, Thorn écoute les discussions afin de ne pas les couper, car ce n’était nullement son intention en venant les saluer, ignorant que Keira a déjà de profond soupçon quant au fait que Reyna et lui puissent se connaître. Le regard étrange passe sur l’assemblée comme si de rien était, prunelles s’égarant temporairement sur @Irène Sielle et @Erebe Sielle un peu plus loin. D’un pouce qui glisse lentement le long de sa joue pour chasser une poussière, il reporte à nouveau son attention sur la gente féminine. « En ces temps bien difficiles, rassembler un si grand nombre de personnes peut être favorable aux plus démunis d’entre nous. Ne reste plus qu’à espérer que les rivalités ne ressortiront pas lors de cette soirée. N’êtes-vous pas d’accord ? ». Thorn et sa franchise, ignard et trop conscient à la fois de ces problèmes de guerre entre familles. Sans doute qu’au fond la remarque n’est pas anodine et qu’elle n’est qu’une critique de ces rivalités fatigantes quand lui-même court un risque indéniable à fricoter avec ce que les Macanthos eux-même pourraient considérer comme ennemi. Mais pour l’heure, rien, pas même un battement de cœur trop rapide ne saurait révéler à la lumière du jour ce qu’il peut bien ressentir en son sein.      

RESUME:
 


❝ crier tout bas ❞ J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait, des courses vers le vide, ton rire qui soupirait. Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles, je serai le phare qui te guidera toujours. Mais quand les saisons attendront ton retour, ce sera le vent qui portera secours.

Achil Valeska
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 9437
AVATAR + © : kh @the wife.
POINTS : 11532
⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Tumblr_np9tuhPoSn1qde4slo1_400
AGE : VINGT-NEUF ANS, et la trace de ces années comme l'usure érodant son être. un joyau aiguisé avec finesse.
STATUT CIVIL : coeurs sacrifiés à l'autel, MARI d'une femme qui l'effacerait volontiers d'sa vie, si elle le pouvait. lui, nonchalant à l'âme meurtrie qui s'est résigné à cette misère.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t854-achil-gloriosus-et-li https://gods-will-fall.forumactif.com/t865-golden-shroud-achil Voir le profil de l'utilisateur

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  Dim 14 Juil - 15:41
Au bout de la langue, l’arôme métallique a toujours été comme un repère- sempiternelle sensation à laquelle Achil s’est habitué. Il a plus du soldat que du Prince mondain qui se fond parfaitement dans les cérémonies obséquieuses d’une soirée comme celle-ci. Il les a apprises, pourtant, les politesses de base, le devoir de ployer l’échine devant plus grand que soit, pour mieux grignoter ces libertés qui pourraient changer le monde, un jour ou l’autre. Valeska, plus soumis à des Gouvernements idiots; maîtres de leur propre destinée et de leurs droits. Ils n’en étaient pas encore là: ce soir, les Zarkari apparaissaient sur le devant de la scène, non plus les fantômes presque oubliés d’autrefois, mais deux survivants en chair et en os, symptômes d’un Empire qui ne crèverait peut-être jamais. Il y avait d’quoi détester être ici, compter les secondes comme si la suivante serait fatidique. Les faciès qu’il reconnaissait dans la foule, étaient ceux de gens qui verraient volontiers les Zarkari tomber dans l’oubli, six pieds sous terre dans une tombe de boue. Ils étaient tous là, pourtant- adversaires encerclant des idiots qui n’étaient pas si idiots que ça. Argents, tous opposés ici-bas, alors que derrière les murs épais des manoirs, on voulait aussi leur mort. Combien dans les Bas d’Aureus, complotaient pour leur fin à tous? Il y avait de quoi les comprendre, les rats des égouts détestant tous ceux qui s’apprêtaient de la sorte, prétendaient songer aux pauvres victimes des attentats récents, tout en exhibant leurs richesses. Elles baignaient l’air désormais: ils auraient pu respirer de l’or que ce n’serait pas si différent.
La réplique de son camarade, alors, ne tomba pas dans l’oubli de l’esprit du Valeska; quand bien même il ne sembla pas relever la phrase, l’idée en elle-même, il y resta concentré quelques longues secondes- silencieux observateur d’un fait presque avéré. Difficile d’imaginer que tout puisse se passer sans heurts: était-ce encore possible dans ce pays? Dans la capitale même? L’occasion était rêvée, et ce même palais trop grand avait déjà été scène parfaite pour des actes macabres. « Navré pour ça. Mais je suppose qu’il y a de quoi être optimiste et que tu vas totalement t’en remettre, hein? » perché sur sa canne de la sorte, difficile de l’imaginer: l’âge figeait les os et les chairs. Les blessures se ressoudaient lentement, et Ethain allait devoir faire preuve de bien de patience. Une patience dont les grands hommes manquaient peu, généralement; meilleur exemple à tout cela, pour Achil, était principalement son propre père. Il lui offrit au moins un sourire poli, encourageant, le faciès que d’autres se servaient dans l’assemblée. Au moins, Ethain et lui avaient quelque-chose qui rendait leurs rapports plus honnêtes que ceux de beaucoup d’autres. Presque, en tout cas. A la question de son ami, le brun fut bien content de pouvoir repérer sa fiancée d’un seul regard- Keira n’avait pas bougé, toujours prise dans une conversation qui rassemblait de plus en plus de masse autour d’elle. S’il avait été prompt à la paranoïa, il aurait pu dire qu’elle était entourée de trop de monde: trop de potentiels ennemis, ces spectres menaçants qu’elle était trop jeune et trop naïve pour voir. « Ma fiancée n’a pas vraiment été chanceuse à sa dernière visite à Aureus... » qu’il releva presque songeur, une oeillade s’attardant sur son camarade, l’intention claire: Ethain n’était pas le seul à avoir subi les attentats, et c’était un miracle quelque-part, que Keira soit dans la capitale. Pourtant bien assez tôt, elle serait censée venir y vivre, mais ça, c’était un débat pour un autre jour. « Je n’avais pas l’intention de l’exhiber comme ça, juste après toute cette affaire. Elle et moi tout autant préférons éviter d’attirer l’attention. » et après tant d’égards pour la personne de sa fiancée, Achil eut enfin un hochement de tête dans la direction de la jeune femme, la désignant à son ami. « Elle est ici. Mais je pense qu’elle préfère être entourée de visages familiers. » qu’on le blâme au pire, de futurs problèmes maritaux, ce ne serait pas faux sans aucun doute; ils n’étaient que des pions dans un jeu d’échec duquel ils ne pourraient pas échapper. Peut-être ce soir était-ce une des dernières occasions où ils pourraient faire comme si de rien n’était.

Spoiler:
 


LET THE MAN BE BORN
                                                         

if you say you need me, i will stay as long as i can for you. i will live for you and yours, and go down fighting death until i am worn away to bone and splinters. but it would not be my choice.


Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet) - Page 3 Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  |  

⟨ saison une ; épisode deux ⟩ a feast for the damned (8 juillet)  Revenir en haut 
Page 3 sur 6
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: