Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.


 If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild

 :: AKKADIA :: aureus  
Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4426
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 11072
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Mer 17 Juil - 2:20
If opportunity doesn't knock,
build a door
MATILD && THEMYSKIRA


Si elle attendait après Aleksios ... Non, sans doute était-elle trop dure avec son frère aîné, mais, tout de même, il fallait bien dire que l'emportement et le tourbillon émotionnel qui l'avaient intérieurement prise lorsqu'il lui avait annoncé la grande nouvelle ne s'étaient en rien apaisés jusqu'à disparaître totalement. Au moins maintenant Ysalis savait-elle, ce qui était sans doute à considérer comme un progrès, quoi que Themyskira restait bien dubitative à ce sujet. En effet ... En effet, ce n'était pas exactement comme si cela avait dû être une information légère pour sa belle-sœur, sans parler du fait qu'au delà d'attendre un enfant avec une autre femme, Aleksios avait tout de même engrossé une autre que son épouse alors que celle-ci se trouvait être enceinte. Themys' se souvenait très bien dans l'état dans lequel elle s'était trouvée alors qu'elle était enceinte d'Isaiah, et même si toutes les grossesses ne se ressemblaient pas et que chacune d'elle devait bien être unique, elle savait qu'à cet instant là de sa vie, jamais encore elle ne s'était sentie si fragilisée, si pétrie de doutes, d'hésitations et de remises en question profonde. Elle, elle avait été une future jeune mère qui finissait de planifier son mariage, en plus, et qui, par définition, n'était pas encore mariée. Oh, merci bien, mais elle s'en souvenait parfaitement, de ces regards qui s'étaient coulés vers ses mains, après avoir vu l'arrondi de son ventre, et qui l'avaient jugée parce que, ô, sacrilège, nulle alliance à ses doigts, et rien qu'une bague de fiançailles ! Bon, sans doute aussi certains s'étaient-ils tout de même extasié sur la valeur monétaire potentielle du bijou, car après tout, Asher n'était pas le dernier des culs terreux et qu'il n'avait pas fait les choses à moitié ...

En tout cas, elle voulait comprendre, Themyskira. Avoir les deux versions de l'histoire, aussi, car si jamais encore son frère ne lui avait réellement menti, elle savait bien qu'il y avait sans doute certaines informations que son orgueil masculin lui avait cachée ou pervertie. Et puis, elle voulait vraiment comprendre comment Rosalind Foyle avait pu penser que c'était une bonne idée d'ainsi jouer à la bête à deux dos avec un homme marié, bien que la native d'Evunksi ne lui mettait bien évidemment pas tout le blâme sur le dos. Elle était parfaitement bien placée pour savoir qu'un bébé, ça ne se conçoit pas toute seule, et que, même, coucher ensemble, ça ne se déroule pas sans partenaire avec qui s'envoyer au septième ciel. Ou au sixième, si on était un peu moins chanceuse ... Alors, était-ce une bonne idée de débarquer ainsi dans le siège économique des Faring, ici, à la capitale ? Était-ce bien vu de sa part de se rendre dans un tel lieu avec de tels desseins ? Mais, dans le fond, qui pourrait bien la juger, d'autant plus qu'elle était calme, et n'avait nulle envie de venir ici pour en découdre physiquement. Elle voulait juste ... Juste comprendre. Avoir des informations. Bref, élargir le nombre de cartes qu'elle avait en main concernant la situation histoire de mieux l'appréhender. Officiellement, elle était ici pour affaires, et cela ne surprendrait sans nul doute personne, aux vues des liens secrets qui existaient concernant les finances et le commerce entre les Épines et les Iskander. Alors on l'avait introduite sans lui demander trop d'explication dans un bureau, et c'était là qu'elle attendit Rosalind. En espérant que cette dernière soit bien lunée, car avec les fluctuations hormonales, parfois, cela revient à jouer à ce jeu de roulette où le hasard guide le résultat !


Drink me like the cure
When I am the poison

Matild Faring
LES EPINES ROUGES— those who steal —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1024
AVATAR + © : iris law + ©Sarasvati (ava) ©midwinters (gif) ©prima luce (icons)
POINTS : 2232
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild QxCrgYy
AGE : vingt et un an. elle est jeune matild, elle a à peine vécue. elle a pourtant vieilli bien avant son temps et ses traits infantiles laissent paraître son jeune âge.
LES EPINES ROUGES
those who steal

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Mer 24 Juil - 14:52

if opportunity
doesn't knock
Elle avait passé une bonne partie de la journée dans les laboratoires de la distillerie Matild, dans sa bulle, à faire des analyses. C'était le genre de journée plus tranquille, qu'elle appréciait bien et qui lui permettait d'être seule avec ses pensées ... Ce n'était pas toujours une bonne chose, mais aujourd'hui cela lui avait fait du bien et lorsqu'elle avait finalement quitté les laboratoires, on lui avait annoncé que quelqu'un était venu pour parler avec sa cousine, Rosalind et qu'on l'avait installé dans le bureau de cette dernière sans expliquer à cette personne que Rosalind n'était pas sur place aujourd'hui. Matild avait eu envie d'envoyer balader la personne qui avait pris cette décision plutôt douteuse, mais elle choisit de n'en rien faire. Elle se débarrassa plutôt de la blouse de laboratoire qu'elle portait toujours et elle tenta de ressembler à quelque chose de présentable pour aller à la rencontre de leur visiteur. Visiteur dont elle n'avait d'ailleurs pas le nom, décidément ce nouvel employé faisait très mal son travail. Elle tenta de contenir son agacement et de se composer un visage accueillant, qui parviendrait peut-être à camoufler ses habits douteux ... Habituellement, lorsqu'elle travaillait au laboratoire, elle ne rencontrait ni client ni associé.

Elle prit une grande inspiration avant de pénétrer dans le bureau de sa cousine pour y découvrir une silhouette qui la surprit d'abord. Cependant, elle reprit rapidement contenance alors que la visiteuse en question se retournait pour découvrir un visage qu'elle ne s'attendait pas non plus à voir aujourd'hui. « Lady Sielle ! » Matild fit quelques pas pour se retrouver derrière le bureau de sa cousine, face à son interlocutrice. « Tout d'abord, veuillez m'excuser pour l'attente. Ensuite, je suis navrée de vous apprendre que ma cousine n'est pas présente aujourd'hui. » Elle lui indiqua d'un geste de la main la chaise face à elle pour l'inviter à s'asseoir, ce qu'elle fit de son côté. « Que puis-je faire pour vous ? » Matild ne prit pas la peine de lui demander si seule Rosalind pouvait répondre à ses questions, elle jugea cela non nécessaire. Supposant que si c'était le cas, la brune le lui dirait sans problème. Elle ne connaissait pas bien la soeur d'Aleksios, cependant, elle trouvait cette visite des plus étranges, mais choisit de faire comme s'il s'agissait de n'importe quel client ou associé sans déborder de ce cadre.
GODS WILL FALL - 2019


burn them all
hell is empty and all the devils are here. ▬ william shakespeare

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4426
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 11072
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Ven 26 Juil - 0:03
If opportunity doesn't knock,
build a door
MATILD && THEMYSKIRA


La première fois qu'elle était venue ici ... A vrai dire, Themyskira ne s'en souvenait pas très bien. Sans doute parce qu'il existe un âge duquel on ne peut jamais bien se souvenir, la mémoire n'étant pas encore bien capable, alors, d'accrocher la moindre réelle parcelle de souvenir cohérent et construit. C'était alors là le temps des sensations, des odeurs, des touchers, qui vous laissent avec bien des questions et la certitude qu'un élément vous manquait, alors que vous aviez la verbalisation de tout ceci sur le bout de la langue sans pour autant former le moindre propos cohérent. Et puis, un tel lieu n'était point le seul repère des Faring. Tels les Iskander qu'ils n'étaient pas, ils avaient essaimé à divers endroits du continent succursales, usines et bureaux. La jeune femme, alors enfant, aurait alors très bien pu connaître sa première fois dans le monde des Épines en un autre lieu que celui où elle se trouvait actuellement. Mais dans le fond, tout ceci avait-il au moins une sombre importance ? Sans doute pas. D'autant plus que Themyskira n'était présentement pas venue jusqu'ici pour raison d'affaires. Quoi que ... Elle n'en doutait point, et elle le savait, mais un enfant pouvait constituer une excellente monnaie d'échange, ou un moyen de pression des plus efficaces et conséquents ... Mais ça, Rosalind le savait sûrement, ou elle aurait déjà fait ce qu'il fallait pour que cet enfant qui s'annonçait ne s'annonce finalement plus, ou bien alors, elle se serait gardée d'aller tout révéler au futur père lui-même. Cependant, cela ne serait jamais que des hypothèses, tant que les deux jeunes femmes n'auraient pas discuter un peu plus amplement, en face à face.

Ce qui ne surviendrait visiblement pas aujourd'hui. Lorsque la porte s'était rouverte, Themyskira s'était tournée vers l’entrebâillement, pour y découvrir une silhouette qu'elle connaissait, et dans les veines de laquelle coulait effectivement bien le sang des Faring. Mais, mauvaise pioche, il ne s'agissait point de Rosalind, mais plutôt de Matild, sa cousine. Cousine qui se trouvait également être la fille du Leader et des Faring, et des Épines. Autrement dit, voilà de quoi bien corser l'affaire, s'il s'avérait que la jolie Rouge avait décidé de sortir les griffes et de montrer les crocs, pour une raison ou pour une autre. Pour l'instant, la native d'Evunski ne lui avait encore donné aucune raison de le faire, mais rester sur ses gardes ne coûtait rien et était sans nul doute toujours bénéfique. « Mademoiselle Faring ... » La jeune femme savait s'adapter, et était suffisamment maîtresse de ses émotions pour garder bien haut le masque des conventions et de la neutralité affectée. Pas de quoi lui faire tirer une tête de deux pieds de long, de toute façon. Elle n'avait aucun grief envers son interlocutrice du moment. Prenant place, lorsque cette dernière fit de même, non sans lui indiquer la chaise sur laquelle elle pourrait s'asseoir, Themyskira croisa les jambes, comme le font visiblement si souvent les femmes. Un spécialiste des interactions sociales lui avait un jour expliqué qu'une telle posture pouvait être vue comme une barrière et une protection. Hmmm ... « Je suppose qu'une entrevue entre votre cousine et moi-même n'est que partie remise, sans moindre mal ... » Parce que, têtue et déterminée comme elle était, la jeune femme ne lâcherait pas si aisément le morceau. « Et bien, vous n'êtes pas sans savoir que les récents attentats ont créé quelques troubles et préoccupations dans l'esprit de tout un chacun. Ce qui n'est pas sans raffermir les positions de certains. ... Mon père tenait à s'assurer que cela ne bouleversera en rien les relations d'affaires qui existent entre vous et nous. » Une façon comme une autre d'exposer la réalité des faits, sans pour autant être vraiment là sur ordre paternel. Quand Aslan était préoccupé, il savait patienter quelques temps pour laisser les choses se décanter et ne jamais agir à la légère.


Drink me like the cure
When I am the poison

Matild Faring
LES EPINES ROUGES— those who steal —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1024
AVATAR + © : iris law + ©Sarasvati (ava) ©midwinters (gif) ©prima luce (icons)
POINTS : 2232
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild QxCrgYy
AGE : vingt et un an. elle est jeune matild, elle a à peine vécue. elle a pourtant vieilli bien avant son temps et ses traits infantiles laissent paraître son jeune âge.
LES EPINES ROUGES
those who steal

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Ven 9 Aoû - 17:22

if opportunity
doesn't knock
La question qui taraudait l’esprit de la gamine Faring tournait en boucle dans sa tête et pourtant, elle ne pouvait se permettre d’éclaircir cette question simplement… L’héritier Iskander avait-il avoué ses fautes à sa famille. Cette riche lignée argent était-elle au courant de la situation actuelle de sa cousine et si tel était le cas, qu’allait-il se passer ensuite … Matild doutait que la vérité ait éclaté pour le moment puisque ni les Faring directement, ni les Foyle n’avait eu de retour à ce sujet, mais elle n’était certaine de rien et en cas de doute, elle préférait s’abstenir. De plus, Themyskira Sielle ne laissait rien paraître de ses états d’esprit sur son visage et cela complétait la tâche de la cadette. «  Je suppose qu'une entrevue entre votre cousine et moi-même n'est que partie remise, sans moindre mal ... »  La gamine sourit, ne contredisant pas son interlocutrice. Si elle souhaitait réellement une entrevue avec sa cousine elle se doutait bien qu’elle finirait par l’obtenir, ce genre d’individu était d’un naturel têtu. « Et bien, vous n'êtes pas sans savoir que les récents attentats ont créé quelques troubles et préoccupations dans l'esprit de tout un chacun. Ce qui n'est pas sans raffermir les positions de certains. ... Mon père tenait à s'assurer que cela ne bouleversera en rien les relations d'affaires qui existent entre vous et nous. » Elle hausse un sourcil la gamine, surprise, d’une certaine façon par le discours de l’Iskander. Son questionnement était légitime, mais Matild se demande bien pourquoi avoir fait le chemin jusqu’ici pour discuter de tel sujet et surtout, pourquoi avec Rosalind en particulier ? Bien que Rosalind gère divers contrats pour l’entreprise, elle ne se souvenait pas que les relations d’affaires avec les Iskander soient l’un de ceux-là.

Elle se recule dans le fond de sa chaise la brune, avant de croiser ses bras sur sa poitrine tout en ne quittant pas son interlocutrice des yeux. « Il s’agit de préoccupations tout à fait légitimes, je vous l’accorde. » Léger hochement de tête, comme pour appuyer ses propres paroles. « Et je peux vous assurer, sans le moindre doute, que les événements récents n’affecteront en rien nos relations d’affaires. Ni vous ni votre famille n’avez à vous … Inquiétez. » Matild décroise les bras, posant sa main droite sur le bureau qui la sépare de la Sielle. « Vous avez beaucoup de temps libre Madame Sielle ? Vous savez qu’un simple coup de fil aurait suffi pour vous renseigner… Bien que nous apprécions vos visites, n’en doutez pas. » Elle n’a jamais eu sa langue dans sa poche la gamine et loin d’elle l’idée d’insulter son interlocutrice, mais elle ne peut s’empêcher de se questionner à nouveau sur la présence physique de la demoiselle dans le bureau de sa cousine … Elle accorde néanmoins un sourire à cette dernière, probablement dans une tentative de détendre l’atmosphère suite à sa question.
GODS WILL FALL - 2019


burn them all
hell is empty and all the devils are here. ▬ william shakespeare


Dernière édition par Matild Faring le Dim 15 Sep - 15:01, édité 1 fois

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4426
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 11072
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Sam 10 Aoû - 4:13
If opportunity doesn't knock,
build a door
MATILD && THEMYSKIRA


En réalité, Themys' ne savait pas ce que Rosalind avait pu décider et choisir de faire, de son côté. Alors, ignorant totalement si la cousine de cette dernière, Matild, présentement face à elle, savait quoi que ce soit de tout ceci, elle gardait le silence. Sans parler du fait qu'elles n'étaient après tout toutes deux que collatéralement concernées, sans que cet enfant à venir soit celui de l'une d'entre elles. Bifurquer sur le terrain des affaires se révélait donc très probablement la chose à faire, et ce même si cela n'était nullement la raison initiale de la venue de la native d'Evunski jusqu'ici ... Mais, faute de grives, on fait avec les merles. Et ce même si ce n'était pas avec Matild que Themyskira avait l'habitude de pourparlers. D'ailleurs, dans les faits, le plus souvent, c'était son père, Aslan, donc, ou bien son frère aîné, Aleksios, qui géraient les liens d'affaires avec les Épines. Pour ainsi dire, la jeune femme était persuadée que la majorité des siens ne savait même rien de cet accord passé entre les Faring et les Iskander, il y avait déjà bien des générations de cela. Et d'une certaine façon, moins l'information était connue, plus elle était en sécurité. Cependant, bien que laissant la charge des tractations à son père et à son frère, la jeune femme avait tout de même parfois son rôle à tenir, et sa part à jouer. Un peu comme Matild, sans doute. D'une certaine façon, sans doute les Faring et les Iskander avaient-ils plus de points communs qu'ils ne le pensaient, notamment dans cette logique assez clanique, au sein de leur lignée respective. Dès lors, sans doute leur présence à toutes deux, dans ce bureau, n'avait rien de bien déplacé ou incongru, même si elles n'avaient que peu de contacts, en règle générale, finalement. Mais chacune d'elle étant suffisamment aiguisée et rompue aux affaires, nul fumet embarrassant ne flottait dans les airs. Ce qui poussait Themys' à prendre pour argent comptant, ou en tout cas, plus ou moins, la moindre des paroles de son interlocutrice. Nul besoin, donc, pour elle, de se faire confirmer tout ceci par écrit, d'autant plus, qu'encore une fois, en réalité, elle n'était initialement pas venue pour ça ... Cependant ...

Cependant, Matild est un esprit fin et avisé. Et finalement, elle semble émettre quelque doute, ou plutôt, quelques questionnements, quant au fait que Themyskira a réellement pu venir jusqu'ici pour se contenter d'évoquer ce qui apparaissait finalement comme une réalité coulant sous le sens. Il lui fallait rebondir, pour ne laisser aucune suspicion s'éveiller dans l'esprit de son interlocutrice, mais étant suffisamment rompue à l'exercice, nulle crainte ne menaça de la faire blêmir ou de la trahir, n'est-ce pas ? « Pas plus que les autres jours, non ... Mais vous comprendrez bien que nous accordons suffisamment de respect et d'estime aux affaires qui nous lient pour ne pas vous faire l'affront de traiter tout ceci d'un simple coup de téléphone, entre deux autres appels à nos partenaires économiques officiels. » C'était une réalité. Une réalité utilisée par la jeune femme pour se dédouaner et se couvrir, sans doute. « Concernant vos propres affaires légales, je suppose que les entreprises Faring avaient un stand parmi les plus importants, à Feraniski, lors de cette dégustation privée qui tourna si brutalement au tragique ? Les évènements qui s'y sont produits ne m'ont même pas laissés le temps de vous y faire les honneurs, alors que j'étais sur place. J'espère qu'il n'est venu à l'idée de personne de vous blâmer de quelque façon que ce soit concernant ce qui s'est passé là bas ? » Encore une fois, elle ne venait initialement pas pour s'enquérir de tout ceci, mais la préoccupation était sincère. Et elle espérait bien que son interlocutrice ne s'y méprendrait pas.


Drink me like the cure
When I am the poison

Matild Faring
LES EPINES ROUGES— those who steal —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1024
AVATAR + © : iris law + ©Sarasvati (ava) ©midwinters (gif) ©prima luce (icons)
POINTS : 2232
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild QxCrgYy
AGE : vingt et un an. elle est jeune matild, elle a à peine vécue. elle a pourtant vieilli bien avant son temps et ses traits infantiles laissent paraître son jeune âge.
LES EPINES ROUGES
those who steal

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Dim 15 Sep - 15:25

if opportunity
doesn't knock
Son interlocutrice semblait avoir réponse à tout et bien que cela ne surprenne pas la cadette, elle s'en trouvait légèrement irritée.  « Pas plus que les autres jours, non ... Mais vous comprendrez bien que nous accordons suffisamment de respect et d'estime aux affaires qui nous lient pour ne pas vous faire l'affront de traiter tout ceci d'un simple coup de téléphone, entre deux autres appels à nos partenaires économiques officiels. » La gamine hoche la tête, acquiesçant aux paroles de la Sielle. Espérant ne pas avoir froissé la jeune femme avec sa précédente question, elle se reprend tout de même en allant dans le même sens que cette dernière. « Et comprenez bien que nous accordons le même respect aux Iskander et qu'un tel engagement en affaires ne peut que nous conforter quant aux liens que nous entretenons. » La Sielle ne réplique pas, il semblerait que cette affaire soit réglée, d'autant plus qu'il ne s'agissait que de confirmé que la situation entre les deux familles demeurait stable et intact, ce qui était visiblement le cas. « Concernant vos propres affaires légales, je suppose que les entreprises Faring avaient un stand parmi les plus importants, à Feraniski, lors de cette dégustation privée qui tourna si brutalement au tragique ? Les événements qui s'y sont produits ne m'ont même pas laissés le temps de vous y faire les honneurs, alors que j'étais sur place. J'espère qu'il n'est venu à l'idée de personne de vous blâmer de quelque façon que ce soit concernant ce qui s'est passé là-bas ? » La faring hausse un sourcil, se redressant sur sa chaise par la même occasion. Ses doigts pianotant sur le bureau alors qu'elle prend un moment pour analyser les paroles de son aînée. Bien que cela ressemblait à une accusation, la gamine ne l'entend pas tout à fait de cette façon, pourtant, elle se demande si la jeune femme aurait entendu des échos affirmant une telle chose. Bien que le fait que de telles rumeurs circulent ne surprennent pas vraiment Matild, elle se demandait bien si certains y accordaient une foi particulière. Elle connaissait bien quelques personnes qui seraient ravies de voir les membres de sa famille derrière les barreaux. Néanmoins, ni publiquement ni officiellement les Faring n'avaient été évoqués comme potentiel suspect en lien avec les récents attentats et Matild n'était pas sans savoir que plusieurs arrestations avaient été effectuées.

« Ne vous inquiétez pas avec tout ceci madame Sielle, il n'est venu à l'idée de personne que les Faring était derrière les événements tragiques du 17 mai dernier. Néanmoins, j'ai entendu dire que certains membres de votre famille n'avaient pas été épargnés lors de cette sombre journée. J'espère que personne n'a été atteint de manière sérieuse et que tous se portent bien. » Un sourire sincère et compatissant s'affiche sur le visage de la gamine. Bien que personne n'ait été épargné lors de cette journée, elle avait entendu entre les branches que certains membres de la famille de son interlocutrice avaient été plus touchés que d'autres. Même si elle ne faisait référence à personne en particulier, il lui avait semblé que l'héritier Iskander avait même vu le jour en ce 17 mai et bien qu'elle ne sache rien sur l'état de santé de ce dernier, elle ne pouvait que s'y intéresser au vu de la situation actuelle.
GODS WILL FALL - 2019


burn them all
hell is empty and all the devils are here. ▬ william shakespeare

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4426
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 11072
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Mar 1 Oct - 21:37
If opportunity doesn't knock,
build a door
MATILD && THEMYSKIRA


Ah, le téléphone ... Quelle merveilleuse invention, et quelle aide de taille pour ceux qui voudraient espionner et connaître le contenu des conversations pour le compte du Gouvernement ou d'organisations pas forcément mieux intentionnées. Il suffisait de se brancher là où il fallait, quand il fallait, et ... Et il y avait aussi le fait que les paroles s'envolent, pour peu qu'elles soient prononcées sans que l'on soit de visu. Il était toujours plus évident de crier au mensonge ou à la méprise, pour peu qu'on se cache derrière le fait que cela s'est fait et s'est dit au téléphone. Les mots sur les papiers, eux, avaient bien plus de poids. Quant aux conversations tenues en face à face, celles là avaient le goût et la teneur de l'honnêteté, ou tout du moins était-il toujours plus compliqué de mentir et de duper quand on regardait dans le blanc des yeux son interlocuteur. Mais si certains pouvaient bien vouloir passer maître en la matière, ce n'était pas réellement le cas de Themyskira. Et encore moins d'Aslan, sans que cela ne dénature leur qualité d'expression et d'art oratoire. Ce que Matild devait bien voir et comprendre. Quoi qu'il en était, il était appréciable de s'entendre dire qu'on était sur la même longueur d'ondes, et que, donc, sans mauvais jeux de mot, il n'y avait pas encore lieu de s'inquiéter de fritures sur la ligne. Et la jeune femme était bien aise de voir que les Faring étaient encore debout, malgré les récents évènements des attentats, alors même qu'elle s'enquérait, réellement intéressée, de savoir s'ils avaient tenus un stand à Feraniski. Il fallait dire que les choses s'étaient passées si vite, en si peu de temps, alors même que Themys' n'était pas entrée depuis longtemps dans le chapiteau lorsque tout était parti a volo.

Mais, visiblement, son interlocutrice n'a pas entendu les choses de la même oreille, ce qui pousse la native d'Evunski à se redresser quelque peu dans son siège, à son tour. Loin d'elle l'idée d'avoir voulu sous-entendre de soupçonner que les Faring, et à plus forte raison, les Épines, étaient en quoi que ce soit responsables de tout ce qui était survenu. Là où, donc, il était probablement nécessaire de dissiper tout doute naissant. « Il n'est pas venu à mon esprit que les vôtres pouvaient avoir les mains sales concernant ces attentats. Je ne vois pas ce que vous auriez eu à y gagner : de tels évènements ne sont en rien bons pour les affaires. » Mais ça aussi, Matild le savait très probablement. Les femmes, dans le milieu des affaires, se doivent d'en avoir bien plus dans la tête qu'elles ne le devraient, devant batailler pour qu'on voit au-delà de leur physique et de leur prétendu charme éternel. « L'un de mes frères a été assez sérieusement blessé, oui. Lui qui avait toujours voulu marcher avec la canne de l'un de nos aïeuls, plus jeune, le voilà servi. Et j'ai moi-même dû me résoudre à passer entre les mains expertes de spécialistes de la santé, une fois que je me suis assurée que mon fils et mon mari n'avaient rien, eux. Sans parler du fait que ma belle-sœur a accouché prématurément, en grande partie à cause de ce qu'elle a dû enduré à Aureus. » On pourrait peut-être s'étonner de la familiarité du sujet, alors qu'elles n'étaient, après tout, pas plus intimes que cela, mais dans les faits, la jeune femme ne se livrait si rien qu'elle ne souhaitait pas révéler, là où les informations qu'elle communiquait n'avaient rien de secrètes. La naissance d'Yllan n'était pas un mystère, pour peu qu'on s'y intéresse, et Themyskira n'était en rien honteuse d'avoir elle-même été heurtée physiquement par les attentats, là où elle n'était pas à terre, en fière Iskander. « Comment se porte votre cousine, d'ailleurs ? » Car oui, tiens, en parlant de bébé ...


Drink me like the cure
When I am the poison

Matild Faring
LES EPINES ROUGES— those who steal —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1024
AVATAR + © : iris law + ©Sarasvati (ava) ©midwinters (gif) ©prima luce (icons)
POINTS : 2232
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild QxCrgYy
AGE : vingt et un an. elle est jeune matild, elle a à peine vécue. elle a pourtant vieilli bien avant son temps et ses traits infantiles laissent paraître son jeune âge.
LES EPINES ROUGES
those who steal

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Mar 22 Oct - 18:31
if opportunity doesn't knock
Il n'est pas toujours simple de deviner les pensées qui habitent l'esprit de gens comme les Iskander, habituer aux arts oratoires, et ce, depuis leur plus jeune âge ... Et bien que Matild y était également bonne joueuse et bonne observatrice, elle se laissait parfois dépasser par les événements. Penchant impulsif, sang qui bouillonne, elle avait parfois tendance à voir le mal là où il n'y en avait pas. Bien que cela lui soit parfois utile, il lui arrivait également de tirer quelques conclusions hâtives là où il n'y avait aucunement matière à s'inquiéter, et bien qu'elle soit consciente de ce défaut, elle avait encore du travail à faire sur elle-même. Une fois de plus, elle s'était laissé prendre au piège et les paroles de la Sielle résonnèrent à ses oreilles. « Il n'est pas venu à mon esprit que les vôtres pouvaient avoir les mains sales concernant ces attentats. Je ne vois pas ce que vous auriez eu à y gagner : de tels évènements ne sont en rien bons pour les affaires. » Bien qu'elle ne fasse pas confiance les yeux fermés à son interlocutrice, cette dernière semblait sincère et elle analysait la situation de façon rationnelle. Il était vrai que ni les Faring ni les Épines n'auraient pu tirer partie de tels événements. La gamine hoche néanmoins la tête, confirmant qu'elle entend et comprend les paroles de la brune avant que cette dernière poursuive pour répondre aux interrogations de la cadette.

« L'un de mes frères a été assez sérieusement blessé, oui. Lui qui avait toujours voulu marcher avec la canne de l'un de nos aïeuls, plus jeune, le voilà servi. Et j'ai moi-même dû me résoudre à passer entre les mains expertes de spécialistes de la santé, une fois que je me suis assurée que mon fils et mon mari n'avaient rien, eux. Sans parler du fait que ma belle-sœur a accouché prématurément, en grande partie à cause de ce qu'elle a dû enduré à Aureus. » Un certain ton humoristique teinte les paroles de la Sielle, ce qui ne manque pas de faire sourire en coin Matild. Certaines informations transmises par Themyskira viennent confirmer ce que Matild savait déjà, ou pensait savoir. « Heureuse d'entendre, alors, que personne n'a subi de blessures ou de dommages permanents ... » Va savoir si on pouvait considérer la naissance d'un enfant comme un "dommage" ... Sans l'être, il s'agissait néanmoins de quelque chose de permanent et elle se demandait si l'a venu de cet enfant avait changé quelque chose au sein du couple héritier de l'empire Iskander. Savait-elle ? Alors qu'elle s'apprête à reprendre la parole, son interlocutrice fait de même. « Comment se porte votre cousine, d'ailleurs ? » Un haussement de sourcils, de la part de Matild, vient ponctuer la question de la demoiselle ... Sans prendre pour acquis que cette question en cache une autre, elle trouve tout de même le tout pour le moins douteux. Cette question suivant le récit de l'accouchement d'urgence de sa belle-soeur ... Après, peut-être est-ce seulement Matild qui voit le mal où il n'y en a pas puisqu'elle sait des choses qui devraient pourtant être secrète. « Outre les maux normaux, Rosalind ne se porte pas plus mal qu'une autre. Elle a d'ailleurs eu la chance de ne subir aucun dommage majeur lors des attentats. » Maux normaux ... Pour une femme enceinte, peut-être. La gamine hausse les épaules, en observant son interlocutrice, se demandait si elle sait quelque chose sur ce qui s'est produit entre Aleksios et Rosalind ... Elle se doutait bien que le jeune homme en question ne crierait pas son "erreur" sur tous les toits et pourtant, peut-être n'avait-il pu garder ses secrets pour lui-même. Matild croise finalement ses bras sur sa poitrine, se demandant si elle doit mettre fin à l'entretien ou non, alors qu'elle est maintenant légèrement sur ses gardes. Elle sait que la naissance de l'enfant que porte sa cousine ne plaira pas à tout le monde.
GODS WILL FALL - 2019


burn them all
hell is empty and all the devils are here. ▬ william shakespeare

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4426
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 11072
If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  Mer 6 Nov - 4:49
If opportunity doesn't knock,
build a door
MATILD && THEMYSKIRA


Les jeux de dupe étaient légions, dès lors que l'on s'élevait un temps soit peu dans la société, que cela plaise ou non. D'une certaine façon, sans doute chacun apprenait-il, dès tout petit, à mentir, ou tout du moins à dissimuler ses vraies idées et ses véritables pensées. Comme un instinct de survie très primaire dans les plus basses couches de la société : savoir se démener pour se sortir du trou à rat dans lequel on était né, tout en ne paraissant pas avoir les dents trop longues ou exécrer les supérieurs qui demeuraient les vôtres. C'était soit la boucler, soit accepter de perpétuer la tradition familiale de la soumission éternelle et du désœuvrement total. Du moins était-ce ainsi que l'on avait présenté les choses à Themyskira, dès toute petite, pour qu'elle ne se fourvoie jamais. Certes, elle savait que, dans leur grande majorité, les employés de Fenice Banks and Industries ne classaient pas Aslan dans la top liste des patrons les plus tyranniques et pour lesquels on appréciait le moins de travailler. Mais elle se disait aussi que certains devaient sans doute bien taire ce qu'ils pensaient réellement avoir de garder leur emploi, là où il était si facile de remplacer rapidement les toutes petites mains, celles-là même qui œuvraient tout en bas de la pyramide sociale des employés. Une façon comme une autre de lui apprendre à se méfier de tout et de tout le monde, et ce dès le plus jeune âge, bien que son père et sa tante avaient également veillé à ce qu'elle n'en vire pas pour autant aigrie et désabusée dès l'enfance. Quoi qu'il était, masquer ses réelles pensées était un jeu de dupe auquel on se livrait sans doute encore plus dès lors que l'on appartenait aux plus hautes strates de la société et qu'on naviguait dans les plus hautes sphères de cette dernière. Dès lors, la jeune femme était sans doute passée maîtresse dans cet art, et ce depuis plusieurs années, sans pour autant apparaître comme une éternelle et effroyable hypocrite qui vous souriait par devant et vous débinait par derrière. Du moins l'espérait-elle ... Malgré tout, présentement, son propos réel n'était pas si éloigné que ça des paroles qu'elle formulait à voix haute. Si seulement pouvait rassurer Matild ...

Cependant, un instant, Themyskira ne put empêcher ses pensées de voguer vers son neveu Yllan, venu au monde plus tôt que prévu. Cela n'était pas la première fois que les Iskander accueillaient en leur nid un enfant les rejoignant plus tôt que prévu, dès lors, cela n'avait pas été la panique à bord. Ce qui ne les avait tout de même pas empêchés de quand même s'en faire, et de se préoccuper tout autant de la santé du petit que de l'état de forme de la maman. Il fallait dire que le contexte avait pour beaucoup pesé dans la balance, faussant dès lors quelque peu les habitudes familiales quant aux naissances prématurées, souvent observées au sein des multiples naissances gémellaires. Et, d'un bébé à l'autre ... Themyskira était parfaitement informée de l'écart de conduite qui avait poussé Aleksios à aller courir des jupons qui n'étaient certainement pas ceux de son épouse Ysalis. Tout comme elle savait très bien que cela avait eu des conséquences, du genre de celles qui ne peuvent pas disparaitre, sauf infanticide, une déviance pour laquelle les Iskander n'étaient pas vraiment connus, et fort heureusement. Et si elle se doutait que Matild était elle aussi informée de l'histoire, elle n'en avait point la confirmation, et elle ne chercherait pas à l'obtenir. C'était de bonne guerre, sans doute, tout en se disant qu'en sens inverse, sans doute la cousine de Rosalind se doutait elle aussi que la tante paternelle du bébé qui grandissait en Rosalind était informée de l'existence de ce fameux bébé, justement. Les non dits avaient eux aussi leur place dans les rouages de la société. Et c'était parfois un jeu très dangereux, qui avait cependant des retombées intéressantes, sinon, il y aurait bien longtemps qu'on aurait cessé de s'y risquer. Car si Matild pouvait sans doute se douter de quelque chose, elle n'aurait jamais la confirmation orale qui viendrait corroborer sa pensée. Dès lors, elle ne pourrait jamais s'appuyer sur du concret, et ... Et voilà donc bel et bien la preuve que toutes deux avaient parfaitement bien été éduquées pour occuper les places qui étaient les leurs dans l'entreprise respective de leur famille. « Voilà une bonne nouvelle. Il n'est pas coutumier de Rosalind de manquer le travail, du moins, c'est ce que j'en suis venue à déduire à mesure du temps. Dès lors, je vous avoue m'être un instant inquiétée de son absence, présentement. » Si Matild se doutait de quelque chose sans en avoir réelle confirmation, alors sans doute pouvait-elle, à juste titre, redouter certaines conséquences découlant de la grossesse de Rosalind, sans pouvoir être rassurée là dessus. Et encore une fois, Themys' n'en dirait rien. Un mince sourire amusé s'arqua néanmoins au coin de ses lèvres. « Mais je suppose qu'il n'y a rien d'étonnant à ça. Dès toute petite, on m'a toujours affirmé que les Faring avaient la tête dure et qu'ils étaient des plus tenaces. Et je n'oublie pas de qui Rosalind est la fille ... » Visiblement, son interlocutrice demeurait quelque peu tendue, et ... Et il ne fallait tout de même pas laisser les non-dits faire naître trop de défiance, n'est-ce pas ? « Je ne peux que souhaiter le meilleur à votre cousine. Elle ... Elle m'a toujours fait forte impression, un peu comme vous. » A défaut d'une réelle main tendue ou d'un vrai drapeau blanc agité, au moins cela avait-il le mérite de ne pas créer un incendie sur des braises prêtes à s'enflammer, sans doute ?


Drink me like the cure
When I am the poison

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  |  

If opportunity doesn't knock, build a door ⚔ Matild  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Knockin' On Heaven's Door. | Caleb & Lena |
» Gros dégat bonus
» 2.2.0
» Les compos de groupe gagnantes en 2.4 / Saison 5
» That's not how you open a door ! } ft ALEXIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: