Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
anipassion.com

 (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.

 :: WRITE THE STORY :: gestion des personnages :: fiches de liens  
Kiel Schreiber
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 309
AVATAR + © : tom ellis — av/noctae, sign/exordium, crackship/mine.
POINTS : 1445
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Tumblr_pw73qnY4Pp1qc0jl0o1_250
AGE : le temps file, lui glisse entre les doigts. toujours, il s'échappe au son du tic toc régulier des horloges. TRENTE-HUIT années de vie en ce bas monde, et pourtant, il n'en a véritablement vécu que la moitié. renaissance tardive à l'aube de la vingtaine, de par ses mains souillés du sang de celle qui l'avait mit au monde.
STATUT CIVIL : la SOLITUDE comme seul étendard, il ne subvient à ces besoins primaires que par le contact fugace des corps couverts de sueurs. une SEXUALITÉ DÉVIANTE selon ces prétendues conventions sociales, des préceptes qu’il envoie paître pour mieux s’enivrer des râles de ses amant-es.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1322-may-god-have-mercy-o https://gods-will-fall.forumactif.com/t1460-ks-what-doesn-t-kill Voir le profil de l'utilisateur

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  Mar 13 Aoû - 20:23
kiel schreiber
you cannot create a monster and then condemn it. hate its ugly features, its terrible gait.
when i look into the mirror i do not see myself, but all of you who made me.
PRENOM, NOM - une identité factice, un nom emprunt d'anonymat, kiel schreiber n'est qu'un leurre parmi tant d'autres, une façon de tromper la mort qui l'attends au tournant. sa naissance n'était qu'un des dommages collatéraux d'une union maudite, un alibi pour mieux berner l'ennemi. de son père, il n'a souvenir que du nom : salazar. un patronyme qu'il a laissé derrière lui quand celui qu'on prénommait mikael s'est évaporé dans la nature. AGE - le temps file, lui glisse entre les doigts. toujours, il s'échappe au son du tic toc régulier des horloges. trente-huit années de vie en ce bas monde, et pourtant, il n'en a véritablement vécu que la moitié. renaissance tardive à l'aube de la vingtaine, de par ses mains souillés du sang de celle qui l'avait mit au monde.  DATE ET LIEU DE NAISSANCE - c'est au sein de la ville de meeri, sur les terres d'othinara que l'ainé du clan salazar pousse ses premiers cris, en octobre de l'an deux mille six cent trente-neuf. STATUT CIVIL - la solitude comme seul étendard, il ne subvient à ces besoins primaires que par le contact fugace des corps couverts de sueurs. une sexualité déviante selon ces prétendues conventions sociales, des préceptes qu’il envoie paître pour mieux s’enivrer des râles de ses amant-es.  METIER - les voies ferrées desservant le territoire d'akkadia n'ont presque plus de secret pour le chauffeur de train. ce sont des jours, des nuits, à parcourir ces chemins de fer, à mener ces passagers jusqu'à destination. de nombreux habitués, majoritairement. quelques visiteurs d'occasions, la plupart du temps. puis il y a ces clandestins, qu'ils cachent sans scrupule dans les fourgons inoccupés de son train. passeur, futures recrues mutantes et pauvres âmes en fuite se voient offrir gracieusement son aide afin d'échapper à leur vie d'avant, tel que l'avait fait son père adoptif en le prenant sous son aile. le reste de son temps, il le consacre entièrement aux silences et à la formation des mutants ayant rejoints leur regroupement. professeur de combat, kiel se montre intransigeant et strict envers ces protégés, n'hésitant pas à les pousser dans leurs retranchements afin d'obtenir le meilleur d'eux-mêmes. POUVOIR - le chatoyant argenté qui teinte ce carmin coulant dans ses veines le catégorise dans une classe à part de la société. un mutant, voilà comment on le défini, lui et l'étrangeté de son sang. du bout des doigts, maniant au gré de ses envies cette gravité que d'autres prennent pour acquis, le gravitron se fait roi et maître d'une fondamentalité élémentaire. ALLÉGEANCE - les silences l'ont accueilli à bras ouvert quand il n'avait plus que lui-même sur qui compter. ces mutants sont, à ces yeux, ce qui se rapproche le plus d'une famille. parmi eux, il a enfin l'impression d'être quelqu'un. sa loyauté et son dévouement sont tels qu'il sacrifiera sa vie pour ces derniers, s'il le fallait. LIEU DE LOCALISATION - si les terres d'othinara sont son principal refuge et le berceau-même de son existence, les confins de la capitale lui offre l'anonymat qu'une vie de fugitif nécessite afin de survivre. son travail le mène néanmoins d'un bout à l'autre du continent, et il ne sait jamais réellement de quoi sera fait demain. CREDITS ET AVATARS - écrire ici. @ice and fire.
flashbacks
tell me lies in fifty shades ft. arin westmore (en cours)

août/septembre 2677
our next chapter is going to be amazing ft. cynead deq'ianto (en cours)
fell from heaven, living like a devil ft. irelia ashford (en cours)
we fight together (saison un, épisode trois) topic commun (terminée)

LISTE DE RP
ANECDOTES
kal⋅op⋅sia ; l’insouciance de l’enfance, la beauté de l’ignorance. l’enfant aux bouclettes foncés s’élancent dans les champs de coton, poursuivit par cet homme auquel il tente d’échapper, l’écho rieur menant la cadence. à l’ombre d’un grande saule, un enfant blottit contre son sein, une femme les observe en silence. la vie dans les campagnes d’othinara est faite de ces petits bonheurs, quand il n’est pas nécessaire de se soucier de quoi sera fait demain. à perte de vue s’étends leur fortune, vibre végétale dont ils sont les darons. des⋅ti⋅tute ; la mise en scène prend une tournure dramatique quand, du haut de ses cinq ans, on le confronte à la mortalité, à la fragilité de l’humanité. son paternel n’est plus, réduit en un corps sans vie qu’on inhume dans les grands jardins du manoir familial. des sanglots silencieux se cache derrière des voilages austères, visages anonymes venus pleurer le disparu. l’astre solaire brille de mille feux dans le ciel, mais c’est l’orage qui gronde dans le cœur du gamin. l’abandon laisse un goût amer en bouche, une vérité difficile à avaler.  im⋅bibe ; la vie de campagne troqué pour l’air vicié de la grande ville, l’enfance heureuse qu’on réduit au silence pour lui imposer une vie de servitude, un univers où la rigidité se fait reine et maître. l’héritier devient une tare, un rejet aux yeux de sa marâtre. relégué au second plan derrière sa cadette dont l’éclat brille de mille feux entre les murs de l’Institut. étoile montante de la danse alors que son aura s’amenuise sous les couches épaisses de poussières qu’il s’évertue de faire disparaître de ces mains abîmées, malmenées par les ingrates tâches qu’on lui assène avec arrogance.  on ne voit en lui que de la petite vermine, de celle qu'on aimerait bien se débarrasser. véritable parasite dont la charge leur incombe désormais.  ap⋅a⋅thy ; une gueule d’ange qui fait tourner les têtes, un corps que des années de durs labeurs ont façonnés en une agréable vision. voilà tout ce qui suffit à faire naître, dans le regard de ces venimeuses créatures l’espoir d’un avenir lucratif pour leur jeune protégé. un appât subsidiaire pour grappiller quelques pièces d’or aux plus offrants, dans un échange de service subséquent. un corps à corps qui se répète, jour après jour. une volonté soumise aux désirs de cette clientèle éphémère qui le plonge dans un état second, détaché du monde qui l’entoure. une réalité qu’il tente de fuir pour ne pas totalement se détruire. ac·ri·mo·ny ; ces femmes qui l’entourent n’ont jamais été plus que curiosité à ses yeux, une fascination morbide envers celles sur qui son sort repose, dans ce bas monde. des yeux pour apercevoir, des oreilles pour entendre et une facilité déconcertante à se fondre dans le paysage pour ne plus être qu’une ombre dont on ne se méfie pas. des bribes d’informations cumulées au fil des années, une toile qui se tisse peu à peu dans son esprit. la flamme dansante au fond de son regard qui s’embrase à mesure qu’il comprend. qu'il mesure l’ampleur de ces révélations. une amertume profonde envers celle l’ayant mis au monde. un mal qui se faufile, tel un venin, dans chaque méandre de son esprit. il n’y a plus que la rage pour le guider. une vision aussi rouge que le sang qu’il fait couler alors qu’il mène vers son trépas celle par qui tout a commencé. de par sa condamnation, il se délivre enfin de ses griffes. l’oiseau en cage retrouve enfin sa liberté. e⋅nig⋅ma ; la fuite comme ultime échappatoire, pour échapper à l’épée de damoclès qui repose au-dessus de sa tête. des jours et des nuits à se mêler à la plèbe pour mieux échapper à leur vigilance, à dormir à la belle étoile au cœur des dépotoirs de la ville ou dans les entre-toits des chaumières où il parvenait à se hisser. il ne demande rien à personne, survivant au mieux en dérobant çà et là de quoi se mettre sous la dent. maigre pitance qui ne suffit que bien peu à le maintenir en vie. affaibli, amaigri, son destin s’annonçait aussi funeste que celui de ses géniteurs si sa route n’avait jamais croisé la sienne.  cet homme qui, à bien des égards, devint pour lui cette figure de proue à laquelle se rattacher, une représentation de ce père à qui la vie avait été arraché. leader des silences, protecteur des mutants, ce sauveur lui offrit une vie à laquelle il avait depuis longtemps cessé de croire, et une famille qui l’accepta à bras ouverts alors qu’il embrassait avec une confession aveugle la cause qu’ils défendaient. des·o·late; enième abandon dans une vie de tourmente. l’homme de qui il portait désormais le nom succomba à ce mal indéfinissable, rare défaut des êtres de leur composition. une perte pour faire écho à toutes ces autres, pour que remonte ce gout acide sur fond de gorge. son père bastian, son mentor deven, et tous ces frères et sœurs mutants dont l’existence n’avait point été épargné. la hargne de vivre pour gronder dans son cœur endeuillé. une haine comme seul moteur pour lui continuer d’avancer,  pour lutter contre la discrimination de leur sang, tel qu’on le lui avait enseigné. vint aussi ce besoin de vengeance, ce désir de réduire à néant ces femmes dont il fut le guignol  pendant de trop nombreuses années. une mission qui lui était propre et où il se positionnait comme seul exécutant.

- - - - -

mots clés solitude, rébellion, corps à corps, rouge sang, désobéissance civile, orphelin, paria de la société, impénitent, nouvelle identité, contrôle, loyauté indéfectible, nuit noire, cicatrices, trouble d'opposition, félin malin, parent narcissique, violence, force psychique,  contestation de l'autorité, mépris, insatiabilité
f/m - join us // des mutants que kiel aurait pu recruter pour les silences, ou des potentielles recrues qu'il aurait repéré pour le mouvement
f/m - do you need assistance // des gens que kiel a aidé dans le passé, en tant que passeur ou autre
LES FUTURS LIENS
GODS WILL FALL - 2019


mutant and proud
  we can simultaneously be human and monster - that both of those possibilities are in all of us.


Dernière édition par Kiel Schreiber le Lun 30 Sep - 9:52, édité 4 fois

Kiel Schreiber
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 309
AVATAR + © : tom ellis — av/noctae, sign/exordium, crackship/mine.
POINTS : 1445
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Tumblr_pw73qnY4Pp1qc0jl0o1_250
AGE : le temps file, lui glisse entre les doigts. toujours, il s'échappe au son du tic toc régulier des horloges. TRENTE-HUIT années de vie en ce bas monde, et pourtant, il n'en a véritablement vécu que la moitié. renaissance tardive à l'aube de la vingtaine, de par ses mains souillés du sang de celle qui l'avait mit au monde.
STATUT CIVIL : la SOLITUDE comme seul étendard, il ne subvient à ces besoins primaires que par le contact fugace des corps couverts de sueurs. une SEXUALITÉ DÉVIANTE selon ces prétendues conventions sociales, des préceptes qu’il envoie paître pour mieux s’enivrer des râles de ses amant-es.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1322-may-god-have-mercy-o https://gods-will-fall.forumactif.com/t1460-ks-what-doesn-t-kill Voir le profil de l'utilisateur

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  Mar 13 Aoû - 20:23
carnet de  liens
are we friends of foes?
CYNÉAD DEQ'IANTO // description du lien
AISLING DEQ'IANTO // description du lien
STRENGTHS
hector macanthos // description du lien
OPPORTUNITIES
THREATS
TRISS ANEROS // description du lien
ARIN WESTMORE // description du lien
WEAKNESSES
LETICIA ALVAREZ // description du lien
GODS WILL FALL - 2019


mutant and proud
  we can simultaneously be human and monster - that both of those possibilities are in all of us.


Dernière édition par Kiel Schreiber le Lun 30 Sep - 9:47, édité 2 fois

Phèdre Nylander
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 340
AVATAR + © : Sonia Ben Ammar (PHILATOS) + icon (aesthetic trash)
POINTS : 1528
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Tumblr_phsx5udb2D1v1j54c_500
AGE : 21 ANS. La fleur de l’âge, à peine sortie de l’adolescence et déjà bien mature. Il n’y a pas de place à l’amusement volage chez les Nylander.
STATUT CIVIL : CELIBATAIRE. Ceux qui s’approchent n’ont pas beaucoup de chance de voir le jour d’après. Son père l’a fait suivre en permanence et il a déjà éliminé deux ou trois non désirés. Son cœur n’ose pas y penser, pour ne pas connaître la douleur d’une séparation forcée, que ce soit par ses propres ambitions ou par celle de son père.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  Lun 26 Aoû - 10:31
J’viens inaugurer cette jolie fiche pour un lien avec Aisling entre silences (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. 4265375708

Kiel Schreiber
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 309
AVATAR + © : tom ellis — av/noctae, sign/exordium, crackship/mine.
POINTS : 1445
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Tumblr_pw73qnY4Pp1qc0jl0o1_250
AGE : le temps file, lui glisse entre les doigts. toujours, il s'échappe au son du tic toc régulier des horloges. TRENTE-HUIT années de vie en ce bas monde, et pourtant, il n'en a véritablement vécu que la moitié. renaissance tardive à l'aube de la vingtaine, de par ses mains souillés du sang de celle qui l'avait mit au monde.
STATUT CIVIL : la SOLITUDE comme seul étendard, il ne subvient à ces besoins primaires que par le contact fugace des corps couverts de sueurs. une SEXUALITÉ DÉVIANTE selon ces prétendues conventions sociales, des préceptes qu’il envoie paître pour mieux s’enivrer des râles de ses amant-es.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1322-may-god-have-mercy-o https://gods-will-fall.forumactif.com/t1460-ks-what-doesn-t-kill Voir le profil de l'utilisateur

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  Mer 4 Sep - 19:01
@phèdre nylander  oh oui, en effet, il nous faut un petit lien
d'autant plus que kiel connait assez bien cynead (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. 4230820522 (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. 4230820522
tu avais une petite idée?


mutant and proud
  we can simultaneously be human and monster - that both of those possibilities are in all of us.

Heza Saab
ORDRE ECARLATE— those who seek blood —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3217
AVATAR + © : gabriela Bloomgarden ; av©eve; icons©vocivus
POINTS : 2288
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. 0b2eab6aa88f18f969e8fe1528fe1694
AGE : Vingt six années faites de chaos et de pêchés.
STATUT CIVIL : Le cœur vide et l'âme en peine.
ORDRE ECARLATE
those who seek blood

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t196-there-will-be-blood https://gods-will-fall.forumactif.com/t263-don-t-play-games-with Voir le profil de l'utilisateur

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  Jeu 5 Sep - 2:24
vu qu'il est chez les silences, on peut peut-être se trouver un lien avec romilda (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. 2186484611



--- i fear no monster
for no monsters i see, because all this time, the monster has been me ☾☾ h.s

Kiel Schreiber
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 309
AVATAR + © : tom ellis — av/noctae, sign/exordium, crackship/mine.
POINTS : 1445
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Tumblr_pw73qnY4Pp1qc0jl0o1_250
AGE : le temps file, lui glisse entre les doigts. toujours, il s'échappe au son du tic toc régulier des horloges. TRENTE-HUIT années de vie en ce bas monde, et pourtant, il n'en a véritablement vécu que la moitié. renaissance tardive à l'aube de la vingtaine, de par ses mains souillés du sang de celle qui l'avait mit au monde.
STATUT CIVIL : la SOLITUDE comme seul étendard, il ne subvient à ces besoins primaires que par le contact fugace des corps couverts de sueurs. une SEXUALITÉ DÉVIANTE selon ces prétendues conventions sociales, des préceptes qu’il envoie paître pour mieux s’enivrer des râles de ses amant-es.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1322-may-god-have-mercy-o https://gods-will-fall.forumactif.com/t1460-ks-what-doesn-t-kill Voir le profil de l'utilisateur

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  Ven 6 Sep - 21:12
@heza saab oui, totalement I love you
elle est chez les silences depuis combien de temps?


mutant and proud
  we can simultaneously be human and monster - that both of those possibilities are in all of us.

Ulysses Montgomery
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : N. SIMOES - moses. (ava) - mars (signa) et code signa (ice and fire my queen)
POINTS : 667
(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. 98cec501cb5ded9fe69d310026d69031
AGE : ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1538-le-bruit-des-feuille https://gods-will-fall.forumactif.com/t1664-du-verre-pile-dans-l Voir le profil de l'utilisateur

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  Ven 6 Sep - 21:18
Bon ok, c’est un mutant...
But... Son frère en est un...
Et puis je suppose que Kiel doit bien faire quelques trafics ou vouloir rencontrer du monde à l’abri des regards ?
Ou autre ?
I want a link with you buddy !


(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
“Chaos exists only in the moment. But Fate knows all. Every action and reaction. Since everything is destined, nothing is random... Chaos is only an illusion.” - B.C. Sirrom ☾☾

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally. Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: (ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  |  

(ks) what doesn't kill you fucks you up mentally.  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bellamy Blake ~ "Kill them before they kill us."
» Kill a few hours + HEATHER & PENNY
» You're lucky I don't kill you ♦ Niké & Elian

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: WRITE THE STORY :: gestion des personnages :: fiches de liens-
Sauter vers: