Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.

Aller à la page : 1, 2  Suivant

 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses

 :: WRITE THE STORY :: rite de passage :: fiches validées  
Ulysses Montgomery
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : N. SIMOES - moses. (ava) - mars (signa) et code signa (ice and fire my queen)
POINTS : 667
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 98cec501cb5ded9fe69d310026d69031
AGE : ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1538-le-bruit-des-feuille https://gods-will-fall.forumactif.com/t1664-du-verre-pile-dans-l Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 3:54

ulysses
montgomery

judge if you want,
we are all going to die.
i intend to deserve it.
PRENOM, NOM - Effluve éthylique et poétique d’un patronyme que tout le pays connaît depuis maintenant quelques générations. ⟨ MONTGOMERY ⟩ pour blason familial, d’un empire qui s’est construit à partir de rien et qui aujourd’hui gravite autour des plus grands. Grand, comme le prénom que son père lui attribuait. Un ⟨ ULYSSES ⟩ plein de fierté et d’honneur à son dernier né, sa surprise supplémentaire dans tout ce marasme de bonheur.  AGE - ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur. DATE ET LIEU DE NAISSANCE - C’est une légende ancestrale qui fait perdurer le mythe familial, où chaque enfant, de la lignée, serait né entre deux pieds de vigne, unissant ainsi dès les premiers instants de sa vie leur sang avec la terre de leur ancêtre, qui les nourrit, qui les fait grandir et pour qu’à chaque instant, chacun se rappelle qu’il faut un jour retourner à la terre et rendre à cette dernière ce qu’elle a pu donner. Si tout cela est bien beau et mystique, il naquit pourtant bien au chaud du domaine familial, à ⟨ GAHIZER ⟩. Troisième enfant d’une seule et même portée, il n’était pas prévu, il était la surprise du chef, comme aimait lui répéter son père. Trois garçons nés en lieu et place de la célébration du pouvoir un certain ⟨ QUINZE NOVEMBRE ⟩ chacun à trois minutes d’intervalles de son aîné.  STATUT CIVIL - S'il se montre incapable d'amour pour quiconque en dehors de sa famille, c'est que son cœur est déjà une chasse-gardée. Secret enfoui au fond de son âme et cela depuis bien longtemps maintenant, il est ⟨ FIANCÉ ⟩ officieusement à l'une des plus belles femmes qu'il lui ait été permis de côtoyer.  METIER - S’il a rêvé d’une autre vie que celle de ses ancêtres, il n’en reste pas moins attaché à ses racines, à son cru et à ce qui a fait la fortune familiale. Continuant de travailler sporadiquement dans le firme de son père et de son oncle, aux côtés de ses cousins, il a ouvert depuis quelques années un ⟨ CLUB ⟩ dont il est le propriétaire avec l'un de ses frères et l'une de ses cousines. Lieu où l'entrée se veut sélective, il n'en reste pas moins un terrain neutre où chacun peut y trouver tout ce qu'il recherche. Sans aucune limite, tout ou presque est autorisé. Business is business. POUVOIR - Marchand de sommeil depuis bien trop longtemps, il aurait adoré servir ses cocktails saupoudrés de quelques toxines piquantes et enivrantes, mais c'est la déesse ⟨ SURYA ⟩ qui a bénit sa famille. Son sang ⟨ ARGENTÉ ⟩ a fait de lui un être tributaire du soleil : ⟨ CINETIC ⟩ confirmé et accompli, il ne manque jamais un bain de l'étoile afin de recharger ses batteries et d'être toujours prêt pour le combat. Quoi qu'il advienne. LIEU DE LOCALISATION - Il s'est établi principalement à ⟨ AUREUS ⟩ pour ses affaires, ses contacts, ses relations. Mais il ne manque jamais une occasion de retourner auprès des siens, dans son fief de ⟨ GAHIZER ⟩ CREDITS ET AVATARS - nicolas simoes. @astra & strockes. (ava) @ (aes) pinterst @ (code) ice and fire
WHO ARE YOU REALLY ?
L'histoire est un puits d'information inextinguible et la famille ⟨ MONTGOMERY ⟩ apprends de ses erreurs, de son histoire. S'il fut un temps où le patriarche de l'époque s'est rangé derrière les grands de ce monde -et a indirectement entraîné l'ensemble de sa famille dans son choix- pour déloger la maison Sunspire du trône, la suite des évènements n'a jamais été du goût de cette famille de vigneron. C'est pourquoi, il reste en dehors de tout cela maintenant. S'ils sont devenus aussi grands et aussi importants dans le monde, c'est bien en adoptant cette posture d'observateur. Arborant toujours leurs plus beaux sourires, proposant leurs meilleurs vins et autres liqueurs d'exceptions pour le bon plaisir de chacun, ils s'intéressent bien plus à la couleur de l'argent de leurs clients qu'à la couleur qui parcoure leur veine.

Ulysses dans tout cela ? Au plus profond de son être, il n'espère qu'une seule chose. Si le retour des ⟨ ZARKARI ⟩ est une bonne nouvelle pour l'argent, il aspire à ce que cette nouvelle ère s'instaure le plus rapidement possible. Rêvant de grandeur pour sa famille, il espère bien avoir une place de choix dans la redistribution des futurs royaumes, quitte à écraser d'autres familles, quitte à afficher et clamer haut et fort sa répugnance, son aversion et son antipathie envers ces ⟨ ROUGES ⟩. Aujourd'hui, il se tait. Il sait outrepasser tout cela. Pour le bien des affaires, pour le bien de son entreprise. Enfin… La question plus qu'épineuse de ces êtres, d'un nouveau genre… Il a toujours trouvé qu'être triplé était une chance, un cadeau divin, qui aurait -certainement- été sublimé si les trois garçons avaient été des argents. Mais ce n'est pas le cas. Le second né est un ⟨ MUTANT ⟩. Sujet épineux, qu'il refoule au plus profond de son être. S'il aime par-dessus tout son frère et s'il est capable de donner sa vie pour cet être avec qui il a partagé ses tous premiers instants sur cette terre, il n'en reste pas moins très perturbé par cette affliction qui touche son cadet. Premier mutant que la famille Montgomery a dans ses rangs (mais pas le dernier), Ulysses sait très bien que son frère a souffert et souffre encore de ce statut et s'il essaye au maximum de ne pas penser à tout cela, il ne peut s'empêcher de penser que leur sang n'est plus aussi pur qu'avant.
S'il ne devait y avoir qu'un seul et unique dieu, celui d'Ulysses Montgomery serait très certainement le ⟨ FRIC ⟩. L'argent dirige tout et il a été élevé ainsi. C'est ainsi que la famille a prospéré depuis plusieurs décennies et qu'il compte apporter sa pierre à l'édifice qu'est l'empire Montgomery. C'est donc tout naturellement qu'il est de bon goût que les plus grands vignerons de tout Akkadia présente une ⟨ NEUTRALITÉ ⟩ de façade. Prodiguant vin, fête et bonne humeur à l'ensemble du peuple, ils sont également présents sur les tables en temps de guerre ou de crise, l'alcool réchauffant les cœurs, étanchant la soif des esprits les plus vengeurs. Finalement, qu'importe le contexte, les créations éthyliques de la famille au léopard a toujours réussi à se frayer un chemin jusqu'au gosier de toutes les bourses et de tous les sangs. Et c'est ainsi qu'ont toujours été les relations, de cette famille qui n'a rien de noble et qui pourtant pactise autant avec les Sielle, les Iskander, les Maresh ou les Macanthos pour ne citer qu'eux chez les argents, qu'avec les Faring, les Galathynius, les D'Ambrose et les Falko pour les rouges. Ce n'est pas pour autant, qu'il n'aspire pas à autre chose. Vassaux et membre presque fantôme de l'histoire de leur grand et doux pays, chacun rêve de grandeur pour ce nom de famille et c'est au sein de la ⟨ CONFRÉRIE DU SOLEIL ⟩ -en tant qu'espion et recruteur en ce qui concerne Ulysse, même s'il aimerait avoir de plus grandes responsabilités à l'avenir au sein de l'organisation- que nombreux veulent le voir briller, avec toujours cette arrière pensée, obtenir une place de choix dans la répartition des différentes régions, après le sacre tant attendu des Zarkari. S'ils sont prêts à quitter leur région natale pour devenir à leur tour roi et reine de leurs domaines, ils n'en oublient pas pour autant leur premier amour : les affaires. Bien moins girouettes que certaines grandes familles soi-disant neutres, ils sont très attachés à leur train de vie. Loyal malgré tout, ils savent qu'ils retomberont toujours sur leurs pattes, qu'importe ce qui les attend, tel le fauve qui est arboré fièrement sur le blason familial.

Enfin, il ne faut pas oublier la place de la religion dans l’histoire familiale. Envoyant bons nombres de leurs enfants dans les ordres, ils restent de grands croyants et de loyaux serviteurs des ⟨ AD MAIUS BONUM ⟩, protectrices de la foi et des dieux.
WHICH SIDE ARE YOU ON?

déterminé × loyal × franc × agréable × gentil × manque de confiance en soi × vengeur × colère masquée × frustration × courageux × révolutionnaire × souriant × bon amant × excessif (parfois) × rebelle × respectueux × féministe

these demons in my head ; Il a ce petit truc au fond de lui. Cette voix mesquine, cruelle. Elle lui glace le sang et pourtant l'écoute avec attention, admiration. Elle est démoniaque et divine. Elle lui donne parfois la force d'affronter les choses qu'il aimerait tant taire, tant faire disparaître. Il ne lui laisse pas le champ libre. Il ne lui fait pas confiance et ne se fait pas confiance non plus pour la contenir. Mais elle est patiente. Elle est là, dans l'ombre, attendant sagement son tour, son moment. Il n'y a rien de pathologique dans tout ça. Ulysses a toujours eu cette sensation-là, ce sentiment de n'être jamais complètement lui-même. De devoir toujours tout accomplir pour faire ses preuves. Il a peur de lui-même. Peur de ce qu'il serait capable de faire s'il n'est pas tout le temps dans le contrôle. Peur de n'être qu'un vil monstre, cruel et sans pitié, capable des pires atrocités. Et pourtant, ce n'est pas lui, tout ça. Non. Il est gentil, agréable. Il est empathique, tendre et généreux. Mais il sait que parfois… Cette partie de lui l'a envahi et qu'il s'en est suivi des choses… Des choses dont il a honte. Des choses qui le hantent encore aujourd'hui. C'était comme si… une force supérieure le contrôlait et lui faisait faire ce qu'il voulait.
Il n'a aucune confiance en lui. Aucune confiance en son jugement, aucune confiance dans sa capacité à être complètement lui-même, entièrement lui-même. Il a peur. Tout le temps. Mais il ne le montre pas. Il pare son visage d'un flagrant et puissant sourire. De la malice dans ses iris et des rides du bonheur dans le coin de ses yeux, il veut montrer cette partie de lui, solaire, agréable, qu'il connaît bien et dont il est sûr qu'elle plaira au monde. family before blood and beliefs ; On ne choisit peut-être pas sa famille, mais c'est elle qui vous guide sur le chemin de votre destin. Il a toujours été fier de ses frères et sœurs. De ses cousins et cousines -la plupart-, oncles et tantes. Il n'en changerait pour rien au monde -quoi que. Mais il a été aussi élevé dans la religion. La seule et unique croyance qui rend véritablement grâce aux dieux, qui sont leurs ancêtres, ceux grâce à qui, ils sont ces êtres capables de choses aussi belles qu'incroyables. Il a suivi ces enseignements aveuglément. Une foi pleine, complète. Une foi qui remplissait son cœur de joie, de gaité. Une foi qu'il partageait avec bon nombre des membres de sa famille et qui lui permettait de distinguer le vrai du faux, le mal du bien. Et puis, il a grandi le cinetic. Sa vie a changé. Elle n'est plus complètement bercée par ces contes, ces légendes. Il adapte tout cela à ce que lui et sa famille vivent. Si certaines choses peuvent être proscrites par les textes de foi, il n'en a cure. Le statut de mutant de son frère ne change en rien l'amour qu'il lui apporte. La nouvelle passion -dites « non naturelles »- de son second frère ne changera rien non plus à l'amour qu'il lui porte. Fluide aujourd'hui dans ses croyances, la vie lui a appris que le plus important était la famille. Avant tout. Toujours. Jusqu'à la fin. love secret ; Il y a quelques années, dans le secret du plus grand nombre, son cœur s'est embrasé. Des mots susurrés, des promesses ont été proférées. Devant les dieux, il s'est lié avec une femme. Une amie depuis toujours, une demoiselle avec qui fonder une famille. Une beauté divine qu'il a toujours espéré et rêvé de posséder. Mais la sauvage blonde a résisté et résiste encore. Demandant un délai pour que chaque chose soit bien en ordre. Une dernière requête avant d'abandonner son nom pour celui de Montgomery : faire en sorte que le dessein pour lequel ils se battent se réalise avant ses trente ans. Dans le cas contraire, elle acceptera cette alliance, cette union.
Si aujourd'hui, les choses semblent être compliquées, ils partagent un profond amour, qu'il garde secret. Il attend patiemment son heure, espérant que sa douce obtienne tout ce qu'elle désire. Il a encore du temps avant que tout cela ne se réalise et il est plutôt bien placé pour savoir que l'on ne sait jamais réellement ce que la vie nous réserve pour les secondes d'après, demain, dans un mois, dans un an. Espoir au fond du cœur, qu'il veut voir un jour se réaliser. Il ne s'épanche jamais sur ses sentiments, sans pour autant se fermer des portes. Il sait que cette âme lui est destinée depuis toujours. Mais est-ce la volonté des dieux ? family business ; Hyperactif et infatigable travailleur, il profite de cette affliction qui le touche pour toujours se mettre au service de sa famille et de l'évolution vers le haut de l'entreprise familiale. S'occupant la nuit -en collaboration avec son frère et l'une de ses cousines- de son club, il profite également de la journée pour garder un œil sur le sein même de la firme Montgomery. Rattaché au département de l'évènementiel et du divertissement, il organise et gère les plannings des différents grands évènements que la société d'Akkadia prévoit dans les mois et les années à venir. Tout en gardant de loin une perception avisée du travail de son cousin, futur héritier de l'empire… Il n'espère qu'une seule chose, que cet incompétent grandisse un peu, prenne en maturité et soit entouré des bonnes personnes pour le bien de la famille et son avenir. Ils ne s'entendent guère. Cela a toujours été le cas. Ils ne partagent rien et ne possèdent que très peu de points communs, mais il espère au fond de lui -ulysses- que la future tête publique des Montgomery, fera tout pour garder à flot ce que leurs ancêtres ont mis tant de temps à construire et développer. Laugh with many but don't trust any ; Il en voit du monde. Tous les jours, tous les soirs. Que cela soit avec son activité principale -le club- ou bien avec son activité secondaire -département évènementiel de la firme familiale- ils sont rares ceux qui peuvent se targuer de ne pas connaître Ulysses Montgomery. Passe partout, caméléon de la haute société, il sait s'affranchir de toutes conceptions préétablies pour son bien, le bien de ses sociétés et les relations publiques. Il affiche toujours un sourire agréable et de circonstance. Il a beaucoup de conversation et ne se montre ni trop envahissant, ni trop distant. Il est la bienséance incarnée. Neutralité à peine feinte, il sait principalement qu'il n'est personne pour juger les pensées et actions d'autrui. Pont entre les mondes, il sait montrer un véritable intérêt à toutes ces personnes qu'il croise. Il apprend à les connaître. Il fait son maximum pour les écouter. N'est-ce finalement pas cela le rôle d'un barman ? Écouter les complaintes sans juger, essayer de trouver des solutions et toujours sans jugement ? Tout cela il sait le faire, ce qui lui a permis durant toutes ces années de côtoyer tout le gratin. Il est apprécié. Pour tout ça. Cette neutralité de façade, cette oreille attentive. Il n'a jamais trahi aucun secret -pour le moment- et c'est ce qui est le plus apprécié par cette populace. Il n'a pour le moment jamais rien dit. Il continue ainsi. Il rigole. Il échange. Il donne aussi quelques informations triées sur le volet, comme une sorte d'échange, un procédé populaire qui donne cette impression que l'on peut se confier complètement, totalement.
Mais dans le fond… Il sait. Il sait qu'eux aussi profite simplement du moment présent. Il sait qu'eux aussi, choisisse -pour la plupart- avec précision les informations qu'ils vont transmettre à ce barman mystérieux, joyeux. La bouche en fleur, chacun sait que les apparences doivent être belles. Il sait que malgré toutes ces bonnes intentions, malgré tout le mal qu'il peut se donner, rares sont ceux qui lui font réellement confiance et il s'en moque, car lui-même ne leur fait pas confiance. Il sait parfaitement que tout ceci n'est qu'un grand jeu d'échec, un immense jeu de stratégie et qu'ils ne sont que des pions pour protéger leurs rois respectifs. random facts ; Il n'est pas pro-patriarcat. Au contraire, il aurait préféré que cela soit sa cousine qui hérite de l'entreprise familiale, plutôt que ce cousin qu'il ne supporte pas et qu'il considère comme un incompétent × Il possède le tatouage de la confrérie du soleil, situé exactement entre ces deux omoplates × Si au départ, il se pensait insomniaque et hyperactif, il n'en est rien. Il a finalement remarqué qu'il appartenait à ce groupe -rarissime- de la population à qui il ne fallait que quelques heures de sommeil -entre 3 et 4h- pour fonctionner normalement. Il est un court dormeur et il en est très heureux -bien que cela ne soit pas un choix- puisque cela va avec son caractère et sa conception des choses : sleeping is a waste of time × Il fume (parfois), bois (beaucoup), prend de la drogue (souvent) et aime faire la fête (trop fréquemment pour son âge, diraient certains) × Il possède d'autres tatouages, assez minimalistes et très personnels × Il y a des traces aussi sur son corps, des cicatrices qui se sont rajoutés au fil du temps. Des cicatrices qu'il a voulus et d'autres qu'il a subi. Certaines qui lui rappellent de bons souvenirs (malgré tout) et d'autres qui se réfèrent à des drames × Il adore inventer de nouveaux cocktails et est un très bon nez et œnologue × Sa devise pour ce qui se passe dans son club c'est : "t'occupe pas de la vie des autres", tant que le respect et l'intégrité physique, de ses clients et de sa famille, est respectée... Mais attention, ça ne veut pas dire pour autant qu'il accepte tout et qu'il est aveugle à tout ce qui s'y passe. Il est sa propre police et personne n'ose contre-dire le -les- propriétaire(s) des lieux × Parfois, il se surprend à rêver de changer complètement de vie. Repartir de zéro, abandonner son identité, sa vie, sa famille pour quitter tout ça, quitter ce bourbier dans lequel la vie l'a foutu, envisager une vie plus tranquille, avec une famille et vieillir tranquillement. Mais jamais il ne le fera. Non, jamais × Aussi étrange que cela puisse paraître, il est fasciné par le pouvoir des toxics. Brûlant, dangereux, mystérieux et salvateur, pour le ténébreux, ce pouvoir résume parfaitement la dualité de ce monde en une seule et unique version. Cette possibilité d'être à la fois bien et mal, pile et face. S'il avait pu choisir son pouvoir au grand loto de l'univers, pour sûr qu'il aurait choisi cette particularité theme songs ; i. i'll be there; ii. runnin'; iii. jealous
pseudo - 
PHOΞИIX. (jo) âge - too old for u (again) pays - France (plus pour longtemps) comment as-tu connu le forum? What a Face PERSONNAGE EPHEMERE?- certainement pas ! smiley préféré - What a Face gif qui décrit le mieux ton personnage -
Spoiler:
 
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Ulysses Montgomery le Sam 7 Sep - 1:41, édité 13 fois

Ulysses Montgomery
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : N. SIMOES - moses. (ava) - mars (signa) et code signa (ice and fire my queen)
POINTS : 667
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 98cec501cb5ded9fe69d310026d69031
AGE : ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1538-le-bruit-des-feuille https://gods-will-fall.forumactif.com/t1664-du-verre-pile-dans-l Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 3:55

semper
fidelis
lethologica
(n.) when you think of something but the word for it escapes you.




― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

i. surprise birth
once upon a time

La tension était palpable. Plusieurs hommes et femmes avaient investi les lieux. Des inconnus dans un domaine de roi. Le maître des lieux paraissait impassible à tous ces vas et viens. Mordillant les cuticules de ses doigts, la mine sévère. L'homme n'était pas très vieux pourtant, mais l'inquiétude faisait naître sur son visage des rides. Il ne pouvait calmer son cœur et pourtant, ce n'était pas lui qui souffrait. Sa chère et tendre était entendue, loin de ses bras, de sa main solide et robuste pour l'aider, là sur ce lit bien trop grand pour une seule et même personne. Son épouse allait lui offrir, ce soir, le plus beau cadeau qu'une femme pouvait fournir à son âme sœur : une descendance. Des enfants, qu'il avait toujours souhaité et dont il avait toujours rêvé la venue. « Étrangement », rien ne se produisait comme il se l'était imaginé. Relayé sur le banc des suppléants, il se sentait bien inutile, là dans son coin, à ronger son os.

Elle accouchait bien plus tôt que ce qui était prévu. C'était normal, qu'avait dit les médecins et les différents sages-femmes qu'ils avaient consulté. Une grossesse gémellaire atteignait rarement le terme. Mais aujourd'hui… Il ne se sentait pas prêt et il voyait bien dans le regard de celle qu'il aimait plus que tout, qu'elle non plus. Il percevait dans ses pupilles la douleur et l'inquiétude. Elle aurait tant aimé que le futur papa soit à ses côtés… Mais ce n'était pas possible. Elle perdait du sang. Beaucoup de sang. Trop de sang. Perlant d'eau, ses cheveux bruns plaqués contre son visage, la future maman était malgré tout extrêmement belle. Elle était de celle qui possédait une beauté naturelle. Sans artifice, sans fioriture. Elle dégageait ce genre de truc complètement indescriptible… Et même là, dans ce moment où rien ne se prêtait à lui rendre justice, elle était encore et toujours la plus belle de toutes les femmes présentes dans la chambre.

Ses hurlements se faisaient de plus en plus intenses et forts. Leurs fréquences augmentaient. Les grimaces, qui lui tordaient le visage, n'aidaient pas le Montgomery à se calmer. Il comprenait bien pourquoi il ne devait pas être auprès de sa femme… Mais il le voulait tellement. Lui tenir la main. Lui dire qu'elle pouvait se décharger sur lui. Lui faire comprendre qu'il pouvait être le réceptacle de sa douleur, pour l'aider dans cette épreuve. C'était idiot. Oui… Il le savait. Et il ne l'aurait sans doute jamais formulé à voix haute, mais dans un simple regard, elle aurait compris. Il en était certain.

Elle continuait de saigner et de se tordre de douleur. Cela en devenait insoutenable. Les guérisseurs et autres membres du corps médical s'afféraient de plus en plus. Comme s'il se passait quelque chose qu'ils n'avaient pas prévu. Comme si… Il ne pouvait pas la perdre. Il ne devait pas la perdre. Relâchant son pauvre doigt de cette emprisonnement non mérité, il ne pouvait retenir un – Dites-moi ce qu'il se passe ! mais personne n'était présent pour lui répondre. Un hurlement plus profond. Comme si on égorgeait un animal. Quelque chose d'horrifiant. Mais après cela, il pensait apercevoir comme une sorte de léger soulagement ce qu'il arrivait à percevoir du visage de sa flemme jumelle. – La tête vient de passer. Le premier est né. soulagement dans l'assemblée. Les saignements continuaient, mais cela ne semblait plus poser de problème. Il ne savait pas. Il ne comprenait pas. Il était perturbé, partagé. L'euphorie et l'adrénaline l'emportait. Il n'était plus capable d'avoir un raisonnement logique. Il était groggy. C'était… Surréaliste. Il était père. On libérait le premier enfant et le présentait à sa mère, qui peinait à ouvrir les paupières. Elle semblait pâle. Livide. Mais un sourire barrait son visage malgré tout. – Coucou petite chose. disait-elle faiblement. Une tierce personne emportait le nouveau né pour lui faire sa toilette et les premiers examens de rigueur -qu'il supposait- tandis que la nouvelle maman reprenait ses gémissements – C'est trop dur, je peux paaaaaaaa… finissait-elle à peine lorsqu'une nouvelle contraction venait. Il ne s'était déroulé que quelques secondes. Quelques secondes de répits. Et la nature avait repris ses droits. 183 secondes exactement. Et le second venait de naître aussi. – Cautérisez la plaie et faites quelques points de sutures. Elle en aura besoin. disait sèchement la médecin guérisseuse à l'un de ses collaborateurs – Toutes mes félicitations, monsieur et madame Montgomery. Vous avez deux très beaux garçons, qui semblent parfaitement en forme. Tout s'est bien déroulé et maintenant cela va.. mais elle n'eut pas le temps de terminer sa phrase que la jeune maman poussait un nouvel hurlement – Qu'as-tu fait espèce de triple idiot ! Incrédule, le jeune médecin disait d'une voix calme et faible – Rien du tout docteur… Mais je pense que le travail n'est pas complètement terminé… – Ne dis pas de bêtise ! Il a toujours été prévu que de simples jumeaux. Rien d'or… Nouvel hurlement. La médecin replongeait sa tête entre les jambes d'Esmeyralda. Un regard -incrédule- à son souffre-douleur, d'il y a quelques secondes, avant de hurler à un troisième – Apportez-moi une nouvelle serviette, il y a un troisième enfant. 187 secondes après le second venait de naître le troisième. Une surprise. Un cadeau des dieux pour les parents. Une crainte soudaine et ahurissante pour le corps médical. 
Ulysses et ses frères venaient de naître. Les aînés d'une future et très grande fratrie.



― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

ii. little child
you feel & you smell like home

Les pieds nus du garçon touchaient l’herbe jaunit par la chaleur de ce mois de juillet. L’enfant s’était échappé de la demeure familiale. Rien de bien grave. Il avait seulement besoin d’être seul de temps à autre. Et puis, c’était la cohue à la maison. Cela criait de partout. Un véritable capharnaüm. L’enfant venait tout juste d’avoir huit ans. Un bel âge. Il était déjà, un très joli garçon. Tout comme ses frères d’ailleurs. Ils avaient toujours le droit à de très beaux compliments. Des triplés avec chacun leurs spécificités, chacun leur individualité. Cela allait donner quelque chose de très beau. Ce qui enjouait souvent les étrangers, mais faisait lever les yeux aux ciels leurs parents qui auraient sans doute préférés avoir trois copies conformes et surtout trois copies sages et muettes.
Mais ils grandissaient vite les marmots et elle n’avait pas vraiment la tête à ça, leur mère. La petite dernière n’avait pas encore un an et en faisait voir de toutes les couleurs à celle qui avait pourtant une patience de sainte. Alors, il s’était échappé. Une petite escapade au soleil sur le domaine de son père était ce qu’il préférait le plus au monde.
Le soleil était haut dans le ciel et ce dernier avait cette couleur particulière. Un bleu intense. Un bleu profond. Ce genre de bleu qui ne laissait personne indifférent et que l’on pouvait observer durant des jours et des jours, sans jamais s’en lasser une seule seconde. Les pieds grisonnant de la terre sèche, il avançait les yeux fermés. Le soleil, contre sa peau et son visage, était l’une des sensations qu’il préférait au monde. L’odeur que sa peau dégageait après une journée sous l’astre lui donnait l’impression de dormir comme un loir la nuit d’après. Les odeurs aussi. La vigne avait pris du volume et les raisins s’arrondissaient de jours en jours. Il pouvait passer par ce même chemin tous les jours, que jamais il n’auvait le même paysage à observer. Il trouvait cela fascinant. Exaltant. Il adorait suivre les différentes étapes de la préparation du vin, apprendre à identifier un raisin de qualité, une bonne terre et nourricière. Savoir reconnaître à ses feuilles et à la couleur du fruit, le type de vin que cela allait produire. Il trouvait le métier de son père tout simplement extraordinaire et avait grande hâte de grandir pour pouvoir gouter aux préparations que sa famille faisait depuis maintenant des générations.
Il continuait d’avancer à l’aveugle, connaissant ce domaine par cœur. Les moindres recoins pour se cacher quand ses parents voulaient le coincer pour le gronder, mais aussi les différents chemins qui lézardaient le domaine et qui donnaient sur différents lieux, tous aussi extraordinaires les uns que les autres. Il les connaissait tous. Il avait retenu chaque histoire que son père avait racontée. Il en avait toujours une bonne, pour chaque secteur. Et même s’il les connaissait aujourd’hui sur le bout des doigts, il adorait écouter son paternel les raconter, encore et encore.
Il s’arrêtait à côté du puits. C’est là que son père, ses oncles et sa tante passait le plus clair de leur temps lorsqu’ils étaient enfants. Même qu’une fois oncle Hyacinthus était tombé dedans, alors qu’il ne savait pas nager. Cela avait été une sacrée histoire. Et grand-père les avait fortement rouspété à la suite de cette affaire. Mais son papa racontait cela avec des étoiles pleins les yeux et un léger sourire en coin, comme si toutes ces péripéties n’étaient finalement pas si loins et pas si graves, aujourd’hui, avec le recul. Il avait aussi raconté que c’était au coin de ce puits -qu’il disait magique- qu’il avait demandé à leur mère de l’épouser, bien des années plus tôt. Ulysses avait toujours trouvé cet endroit étrange pour une demande en mariage, mais cela n’avait pas eu l’air d’échauder sa mère qui avait accepté de suite cette alliance.
Allongé de tout son long, il sentait l’herbe asséchée lui chatouiller le bas des mollets et le bas du dos. Les deux mains derrières la tête, de sorte à ce qu’elle ne repose pas à même le sol, il observait ce ciel qui lui provoquait toujours pleins d’émotions dans son petit cœur d'enfant naïf et rêveur. Il s’était d’ailleurs toujours demandé si le ciel, ailleurs qu’à Gahizer, était aussi beau que ce qu’il voyait depuis qu’il était né. Il en doutait, fortement.

Son esprit vagabondait. Il n’avait pas vu le temps passé, ni même le soleil commencé à décliner. – Uly où es-tu ? venait d’hurler celle qui l’avait mis au monde. Sans doute venait-elle de s’apercevoir qu’il lui manquait l’un de ses joueurs dans sa future équipe de sport. Il souriait et se relevait doucement. Les cheveux et les habits recouverts d’herbes sèches, les pieds noircis par la terre dépourvue d’eau, il s’écriait – J’arrive maman, avant de se mettre à courir en direction du manoir familial.



― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

iii. try hard & become the master of your soul
A wise person knows that there’s something to be learned from everyone and everythings

- Ne me touche pas sale mutant ! Tu n'as rien à faire ici ! cela venait de claquer dans l'air. L'ensemble de la famille Montgomery était réunie, comme presque tous les ans, pour célébrer ces nouvelles vendanges fructifiantes. Le vin allait être bon et les ventes allaient continuer de faire prospérer les affaires familiales, pendant au moins encore une année. Pendant que les adultes parlaient business et imbibaient leurs palais des différentes liqueurs présentes dans la cave du domaine, l'ensemble des cousins et cousines étaient réunis dans une pièce au premier étage. Si le début de la soirée avait été bon enfant, Ulysses savait depuis le début que tout ceci n'était pas fait pour durer. Et cela n'avait pas manqué.
Ils jouaient. C'était agréable. Chacun riait. Insouciant. Les triplés n'étaient pas les plus vieux de la bande de cousin, mais Eden, la fille aîné de leur oncle était « trop vieille » -qu'elle disait- pour ce genre de gaminerie. Il l'aimait bien pourtant, Eden. Elle était belle et forte. Elle avait du caractère. Une vraie Montgomery qui savait parfaitement ce qu'elle faisait. Elle s'entraînait tout le temps. Elle disait avoir un objectif, mais par pudeur ou superstition n'en avait parlé à personne. Si aucun Montgomery n'avait encore pénétré les rangs de l'armée, l'aînée de la nouvelle génération était bien partie pour l'inaugurer. Et puis il y avait sa petite sœur. Elle avait le même âge que les triplés, quinze ans. Elle était plus vieille qu'eux, de quelques semaines à peine. Elle était plus « précieuse » que sa sœur. Elle était la fille de son père. Sa poupée, son joyau qu'il disait souvent. Il l'appréciait aussi. Beaucoup. Moins qu'Eden, mais quand même. Elle savait se dérider de temps à autres et c'était ces traits d'humour qui donnaient le sourire à Ulysses. Elle était intelligente et la malice, dans ses yeux, prédisait déjà, qu'elle allait faire de grandes choses. De très grandes choses.
Et puis venait le reste de la clique. Ulysses espérait secrètement que ses parents, tout comme ses oncles et tantes allaient arrêter de faire des enfants. Cela devenait… N'importe quoi. Ils étaient nombreux. Très nombreux. Au moins une vingtaine. Et si avec la plupart cela se passait plutôt bien, il y avait toujours des marginaux, des moutons noirs. De la vermine qui se pensait au-dessus des autres et de tous. Comme le premier fils et troisième enfant de Hionidas. Le petit frère d'Eden. S'il existait un être vil, perfide et sans-cœur depuis la naissance, c'était bien lui. Ulysses ne s'était jamais entendu avec lui. Il n'a jamais vraiment su expliquer pourquoi. Mais le futur héritier de l'empire familial, qui avait trois ans de moins que les triplés, aimait cette position, cette hiérarchie et ce pouvoir qu'il avait l'impression de détenir entre ses mains, simplement par le fait de sa « bonne » naissance. C'était exécrable. Il ne supportait pas cela, Ulysses.
 Sa branche, la première de la famille, -à ce misérable connard- n'avait pas de mutant en son sein. Et il -ce petit prétentieux- a été le premier, déjà dès tout petit à crier haut et fort qu'ils étaient les seuls et uniques Montgomery, à avoir su garder un sang pur. Qu'ils avaient été choisis par les Dieux, afin de faire prospérer ce sang si noble qui coulait dans leurs veines. Déjà à cette époque ce fanatique était complètement cinglé et tranché dans ses propos. Sans doute subissait-il déjà l'importante influence de son père. Il ne s'était jamais caché de sa fierté de n'avoir enfanté aucun « déviant » comme il le chuchotait, ce qui n'était pas le cas du reste de la smala. Il y avait au moins un mutant dans chacune des branches « secondaires ». Les premiers mutants des Montgomery. Et même si cela rendait perplexe bons nombres des membres de cette famille du sud, dont Ulysses, il ne supportait pas pour autant que l'on s'en prenne à son frère aussi impunément.
Toute cette histoire était finalement partie d'un simple jeu de carte. Le futur héritier venait de perdre à la loyale et Páris -le frère d'Ulysses- venait de gratifier d'une tape amicale et joyeuse, l'épaule de son cousin. Et les mots sont sortis… Comme ça. D'un coup. Si on pouvait croire que cela s'était produit, sans que le protagoniste n'y réfléchisse vraiment, on pouvait lire dans ses yeux, toute la haine qu'il éprouvait pour son cousin, cette création qu'il considérait comme démoniaque, impure, sans aucun droit de fouler cette même terre, qu'il considérait comme sienne. Páris ne répondait pas. Il avait l'habitude. Il avait ouvert la marche et il savait encaisser. Il préférait que cela soit lui qui prenne plutôt que le reste de ses cousines. Il pouvait gérer ce « caïd », plus bouffon que roi. Ulysses observait attentivement le reste de ses cousins et cousines. La grande sœur du futur patriarche était restée bouche bée, comme éberluée par la bêtise et la stupidité de son frère. Ses cousines, les mutantes, baissaient le regard. Elles avaient peur d'en prendre, elles aussi, pour leur grade. Pendant que le reste des argents, étaient soit en train de les consoler, soit prêt à en découdre afin de crever l'abcès. – Alors, tu ne dis rien sale cafard ? Tu penses que je ne te vois pas là, à te pavaner dans les couloirs de notre domaine familial. Il ne t'appartient pas. Tu n'es rien. Tu ne mérites rien, mis à part la mort. Effroi. Colère. Le sang d'Ulysses ne faisait qu'un tour. Il savait que ce genre de discours n'était pas l'œuvre d'un garçon de douze ans. Il avait été endoctriné à merveille par ce père qu'il devait idolâtrer bien plus qu'il ne l'aurait dû. – Ne joue pas au roi avec nous ! Tu vas perdre ! lâchait finalement Ulysses, avec de la haine dans le regard, tout en se plaçant aux côtés de son frère. Mais tel un seul homme, le troisième triplé en avait fait de même. Ils étaient trois, plus vieux, plus grand, plus fort, prêt à le tabasser, s'il le fallait. – Tu crois sincèrement que, parce que tu as eu la chance de naître à cette place, tu peux diriger ? Tu serais bien idiot de te bercer d'autant d'illusion. disait Thésée, qui rompait enfin son silence. Ulysses entendait les respirations bruyantes de ses frères. – Vous n'êtes rien. Seuls, vous n'êtes que des êtres misérables. Et encore plus de protéger un mutant, plutôt que votre propre sang. Vous êtes des traitres ! un frisson le parcourait. Il avait l'impression de sentir quelque chose se dégager de la peau de Páris, comme s'il était en train de … Il ignorait son cousin, il se tournait vers son frère et prenait son visage entre ses deux mains – Calme toi. Il ne le mérite pas. Respire, essayer de te contrôler et de… - Je peux plus Uly. C'est trop tard. Dégage ! venait-il de hurler. – Non ! Calme toi, je suis sûr que tu peux te il n'eut pas le temps de terminer sa phrase. Le beau et charmant adolescent qui se trouvait juste devant lui quelques secondes auparavant venait de laisser place à un gorille au dos d'argent. Dans une rage sans nom, il voulait atteindre celui qui l'avait insulter pour le mettre en morceau -sans doute… C'est ce qu'Uly aurait fait aussi- mais dans son geste pour atteindre sa cible, il giflait violemment son jeune frère. Ulysses venait de se retrouver projeter contre le mur avec une violence sans pareille. Inconscient, du sang d'argent gouttait de son nez et de sa bouche.

Il y eu des hurlements. Sans doute. Il n'était plus en mesure d'entendre ou de faire quoi que ce soit. Il était ailleurs. C'est sans doute cela qui a alerté les parents.

Il n'a jamais su comment cette histoire s'était terminée. Personne n'avait voulu lui en toucher deux mots. Mais lorsqu'il se réveillait dans son lit, un œuf à la place de son muscle maxillaire, il retrouvait Páris à son chevet. Il pleurait. Il ne s'était pas rendu compte que son frère venait de se réveiller – Hey ! lançait difficilement ce dernier. Relevant la tête, un éclair de joie s'allumait dans son regard – Il est réveillé ! Papa, Maman, Uly est réveillé. Son cri lui déchirait les tympans. Il avait l'impression qu'un marteau piqueur creusait sa boite crânienne. – Parle moins fort, s'il te plait, je… mais il eut à peine le temps de terminer sa phrase que le gorille venait de lui sauter dessus, le prenant dans ses bras et le serrant de toutes ses forces. C'était sa manière de lui dire je t'aime. Sans doute aussi sa manière de s'excuser. Mais il n'y avait rien à excuser. Toute cette histoire était de la faute de ce prétentieux et stupide cousin. Rien n'était imputable à son frère. Simplement – Promet-moi à l'avenir de bosser un peu plus sur ton pouvoir, d'accord ? disait-il en rigolant qu'à moitié. Il ne se souvenait peut-être pas de ce qui s'était passé après sa transformation, mais il avait tout enregistré dans son esprit. Si son cousin pouvait se targuer d'être l'héritier, il était faible face à eux, face aux triplés. Et s'il voulait en démordre, il savait très bien qui allait mordre la poussière.



― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

iv. the first step into the adult world
two natures beat within my chest. The one is cursed, the other blessed. The one i love, the other i hate. the one i feed will dominate.

- Ne me quitte pas. Pas maintenant. Pas tout de suite. Ça peut attendre, non ? disait-elle alors que son visage était encore bravé par la marque de son oreiller. Les cheveux ébouriffés, les lèvres galbées, seul son corps nu reposait sous ce drap blanc qui avait souffert de tant d'agitation. Il était assis au bord du lit. Il n'avait pas fermé l'œil de la nuit. Observant cette divine poupée à ses côtés et côtoyant ses angoisses si durement refoulées durant des années. Il avait été élevé pour ce moment, pour cet instant. Et même s'il comprenait qu'il n'était pas la pièce maîtresse de ce jeu de plateau, il savait pertinemment que le fou du roi avait un rôle bien plus important, que ce monarque enlisé dans une course où chacun de ses mouvements était strictement conditionné, épié. – Tu sais bien que non. Lâchait-il avec un sourire avant de venir goûter une nouvelle fois sa peau et le creux de son cou. La peau dorée de sa compagne le transportait dans sa région natale. Le soleil, qui brûlait sa peau les grands jours d'été, lui manquait parfois, ainsi que ces champs de vignes à perte de vue. L'odeur des feuilles qui exsudaient leurs sèves et des raisins qui arrivaient à maturation. Ce n'était pas du sang argent qui coulait dans ses veines, mais un mélange des odeurs, de la terre, du bois, de la sève et de l'alcool que sa famille produisait depuis tant d'années. Ce filament de mercure, qui pulsait à chacun des battements de son cœur, était un conglomérat bien plus compliqué et sophistiqué que celui des autres argents.
Il humait son odeur, sa peau braisée et faisait balader ses doigts sur son corps qui ne demandait que son dû. Son aura voulait le retenir, pendant que lui ne voulait que lui fournir qu'un avant-goût de ce qu'il lui réservait le soir même. Relâchant une complainte alors que ses doigts quittaient sa peau et son corps, un grognement dans le fond de la gorge, ses yeux lui suppliaient d'en finir. Une pitié qu'il n'avait pas. Pas pour elle. Pas maintenant. Parce qu'il voulait qu'elle reste. Parce qu'il voulait qu'elle soit encore là à son retour où bien qu'elle revienne pour finir ce qu'ils avaient commencé. Et son corps nu d'éphèbe trahissait ses idées d'impatience, il s'éclipsait rapidement pour qu'elle ne lui fasse pas subir, ce qu'il venait d'accomplir. – Uly, je te déteste ! disait-elle avec hargne, tandis qu'il savait au fond de lui qu'elle n'en pensait pas un traitre mot. Qu'il était comme cette bouteille de vin à la liqueur exquise qu'on finissait par ouvrir par habitude. Qu'il était cet ichor divin dont elle s'enivrait par goût et besoin. Elle était devenue accro et il était sa dose. Son corps en redemandait, le sien aussi, mais il était celui qui rationnait. L'intendant de son addiction, de ses envies, de ses désirs.

Il n'avait pas mis longtemps avant de prendre sa douche -froide- et de quitter ses appartements dans le quartier modeste d'Aureus. Il avait largement les moyens de s'offrir un appartement bien plus luxueux dans un quartier de gamme supérieure, mais il aimait ce lieu. Il était de ceux qui appréciaient se fondre dans la masse, malgré ce sang d'argent, ce patronyme imposant et ces fioritures qui parsemaient sa vie d'un bout à l'autre.
Il avait réussi nombres de concours pour être à cette place dans la société familiale. Et s'il maudissait chaque instant qu'il passait avec « l'héritier », il appréciait son travail. S'il avait une certaine expertise dans la recherche de nouvelles saveurs, de nouveau moyen de cultiver les fruits pour en extraire de nouveaux arômes, de nouvelles robes et ainsi créer de tout nouveaux produits, il préférait encore organiser et gérer les évènements. La firme des Montgomery avait ce pouvoir d'être partout. Qu'importe le sang, qu'importe la profondeur de la bourse, il y avait toujours de quoi se satisfaire la panse et le gosier avec ce que cette famille de vigneron proposait. Et c'était lui, Ulysses Montgomery qui était en charge de tout cela. Choisir les prestataires, les lieux. Commander, organiser, livrer et satisfaire. Il fallait savoir, avant même que les clients ne sachent eux-mêmes, le produit qui allait être déterminant. Celui qui allait ravir chaque convive. L'œuvre incontournable pour chacun, afin qu'ils en redemandent toujours plus, encore et encore, s'enivrer jusque plus soif. Il était jeune encore, mais il avait l'audace et la confiance des futurs grands. Il avait cet aplomb dès qu'il parlait business, qu'il laissait s'effriter complètement dès qu'il s'agissait de lui -personnellement-. Ulysses était un homme différent et complexe. Monsieur Montgomery maîtrisait son affaire, ses connaissances, ses discours, ses pulsions et ses émotions d'une main ferme et solide. D'une assurance sans limite et d'un sang-froid à toute épreuve, il était l'homme de la situation. Un Montgomery qui prêche pour sa paroisse. Mais dans l'intimité des regards, lorsqu'il ne redevient qu'Ulysses, au grès des saisons, c'est un être tortueux et torturé qui se balade dans son esprit. Fuyant ce regard dans le miroir, oubliant ce corps qu'il exècre et ces idées qu'il tolère à peine. Il lui faut du temps pour passer de l'un à l'autre. Pour oublier ses craintes et ses peurs et se mettre dans la peau de celui qu'on attend au tournant. Oubliant parfois ses démons planqués là sous le tapis, espérant qu'ils ne ressurgissent pas au mauvais endroit, au mauvais moment, il relève la tête, bombe le torse et repousse ses épaules en arrière. – Bonjour monsieur Montgomery. – Bonjour Charleen. Rejoignez-moi avec toute l'équipe dans le salon ovale pour la réunion, nous avons une réception de mariage à organiser très rapidement. Penser à ce soir le rendait plus fort. Imaginer son corps -à elle- danser sous le rythme que ses doigts -à lui- lui imposaient, lui faisait rêver d'autre chose, lui donnait l'impression qu'il était cet homme fort et puissant qu'elle imaginait naïvement qu'il était. À chaque journée suffisait sa peine et sa soirée donnait sa récompense.



GODS WILL FALL - 2019


― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
“Chaos exists only in the moment. But Fate knows all. Every action and reaction. Since everything is destined, nothing is random... Chaos is only an illusion.” - B.C. Sirrom ☾☾


Dernière édition par Ulysses Montgomery le Mer 4 Sep - 20:49, édité 10 fois

Ulysses Montgomery
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : N. SIMOES - moses. (ava) - mars (signa) et code signa (ice and fire my queen)
POINTS : 667
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 98cec501cb5ded9fe69d310026d69031
AGE : ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1538-le-bruit-des-feuille https://gods-will-fall.forumactif.com/t1664-du-verre-pile-dans-l Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 4:01

semper
fidelis
lethologica
(n.) when you think of something but the word for it escapes you.

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

v. little baby
THE BAKANALYA


Les lumières, de son appartement, étaient tamisées, mais son reflet n'en pâtissait pas. Le regard farouche et une attitude indomptable, le léopard savait que rien ne pouvait lui arriver ce soir. C'était leur moment de consécration. La fin d'un premier chapitre, d'une première aventure, mais qui débouchait sur la véritable histoire qui s'annonçait épique. Tiré à quatre épingles, mais décontracté, il tenait dans sa main gauche un petit papier cartonné. Des lettres d'ors et manuscrites, le papier aux dimensions rudimentaires, annonçait la bonne nouvelle :


MONTGOMERY’S FAMILY
 CORDIALLY INVITES YOU TO AN
OPEN HOUSE
TO CELEBRATE
THE OPENING OF OUR NEW CLUB


THE BAKANALYA

SATURDAY, DECEMBER 14, 2667
8:30PM – 03:30AM
LITTLE CITY
AUREUS

COCKTAILS AND HORS D’OEUVRES WILL BE SERVED


Après tant de mois d'effort, de travail, d'acharnement et de volonté son frère, leur cousine et lui-même avait enfin réussi à mettre sur pied leur projet. Et pourtant rien n'était gagné. Si la cousine d'Uly s'est rapidement engouffrée dans le projet et s'est laissée emporter par l'enthousiasme de son germain, son frère est resté assez longtemps sur la réserve. Il n'était pas rare de voir le mutant émettre des résistances. Sans doute était-ce à cause de son sang ? De son statut ? Sans doute avait-il la crainte de ce que l'on pouvait dire sur lui et sur le reste de sa famille ? L'éducation reçue, ne lui avait pas vraiment laissé la possibilité de s'exprimer. Sa voix s'éteignait doucement, au fil des ans, tel un feu qu'on laissait mourir par manque d'oxygène ou de combustible. Il ne s'accordait pas le droit de… Il ne pensait pas avoir ce droit de… Les querelles de son enfance l'avaient marqué au fer rouge, comme si la couleur de son sang, légèrement plus carmin que les autres, n'était pas suffisante. Ulysses le travaillait au cœur et il reconnaissait les efforts de son frère -et d'un certain nombre de membres de sa famille- pour l'accepter tel qu'il était… Mais Páris savait au fond de lui qu'il était une anomalie. Une impureté qu'il lui était, finalement, difficile de cacher.

Cela n'avait été que cela. Des doutes et des questionnements. Pour chacun d'entre eux. Mais ils avaient fini par surpasser tout cela. Ils avaient réussi à mettre un point final à toutes inquiétudes pour mener à bien leur projet. Projet qui avait mûri dans leurs esprits depuis presque dix ans. Ils y étaient. Enfin.

L'invitation avait bien évidemment été envoyée, à toutes les personnes influentes de ce monde. Des rouges, des argents. Des mutants aussi. Des riches, mais aussi des personnes modestes et des personnes légèrement plus pauvres -bien que triées sur le volet pour ne pas qu'elles fassent tâches parmi tout ce beau monde- afin de continuer cette tradition familiale qui veut que les Montgomery réunissent toutes les classes, tous les sangs, dans une entente cordiale et amicale.
 Nombreux avaient répondu présent ce soir-là et il ne tenait plus en place. Mélange d'excitation et d'appréhension, il espérait taper fort dès les premiers instants, afin que le Bakanalya reste « LE » club incontournable de la capitale. Le lieu où tout le monde veut se retrouver pour décompresser de sa journée, mais aussi faire ce que chacun veut faire, à la discrétion des regards de chacun.

Il retrouvait son frère et sa cousine. Chacun sur son trente-et-un. Ils recevaient du monde et pour une fois, ils étaient la reine et les rois de la soirée. La famille Montgomery allait être le centre d'attention de tout à chacun. Ils allaient marquer les esprits. Il en avait la conviction.



― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

vi. goodbye my lovers, goodbye my friends
17 mai 2677


Karez, le 17 mai 2677. Il avait décidé de participer aux célébrations. Ils s'étaient -son frère et sa cousine- mis d'accord pour fermer exceptionnellement le club. Chacun avait prévu quelque chose. Chacun voulait voir du pays et changer du quotidien d'Aureus. Ulysses voulait retrouver ses racines, sa terre, sa patrie et OTHINARA était une sublime comparse pour ça. Cette terre de ses ancêtres qu'il ne foulait plus aussi souvent qu'il le souhaitait, l'appelait en ce jour anniversaire. Il repensait à toutes les histoires que son père leur racontait, à lui et ses frères et sœurs. Bien que la famille Montgomery n'ait pas marqué les livres d'histoire par leur titre -inexistant- de noblesse, ils avaient marché dans le sillage des plus grands. Et encore aujourd'hui, la famille allait perdurer cette tradition pour essayer -du moins, il l'espérait- enfin réellement, de tirer son épingle du jeu et obtenir la gloire que sa famille méritait amplement depuis tant d'années. Il repensait à son ancêtre : MÉNÉLOS MONTGOMERY. Lui qui avait été patriarche à une époque. Lui qui avait aidé, à la chute des Sunspire, avait également subi les conséquences désastreuses de sa décision. S'il était nécessaire, selon lui, d'organiser la chute de cette famille, il avait eu en horreur ce qui leur était arrivé. Il ne l'avait pas supporté. Pendant des jours, des semaines et des mois, il en avait fait des cauchemars. Sa conscience, cette dictatrice infatigable, l'avait torturé. Cet homme fort et puissant n'était devenu qu'une ombre. C'est l'amertume et les regrets qui l'ont poussé à se concentrer sur son domaine, sur sa vie et celle de ses descendants. Et c'est ainsi, que dans des temps reculés, les Montgomery ont décidé de s'écarter de la vie politique et des actions des seigneurs de ce monde. Neutre jusqu'au bout des doigts, jusqu'au bout de leurs actions. Il fallait maintenir le cap. Il ne fallait pas en dévier. Augmenter sa fortune. Préserver la bonne entente globale avec l'ensemble de la société. C'était cela, la vision de cet ancêtre mort depuis longtemps. Ulysses se demandait souvent comment cet homme, qui avait un tableau à son effigie au sein du manoir familial, réagirait aujourd'hui, s'il voyait le soleil de la confrérie tatoué sur la plupart des peaux de ses descendants. C'était un autre temps, une autre époque. Et s'ils avaient convenu qu'il était nécessaire pour eux de garder ces intentions le plus longtemps possible, nombreux étaient ceux qui, aujourd'hui, rêvaient à une grandeur sans équivalence jusque maintenant. Beaucoup pensaient qu'il était temps pour les Montgomery de monter les échelons. De devenir ce qu'ils avaient toujours été. D'assumer leur choix, leur vision du monde et d'être enfin les argents qui pouvaient changer le monde. S'il respectait le choix de Ménélos, Ulysses n'en aurait pas fait autant. Il était nécessaire, selon lui, que ces chuchoteurs disparaissent de la surface du globe. La liberté de choisir était la clé de tout. Et l'esclavagisme que ces manipulateurs de l'esprit avaient insufflé à leur époque était intenable. Alors, c'était pour cela qu'il avait décidé de choisir et d'assumer -sans doute un jour- les conséquences de ses actes et de ses choix.
Une branche en lien plus ou moins étroit avec les ackermann, une seconde avec les macanthos et une dernière avec les zinga*. La neutralité avait ce goût bien trop lointain. Il n'y avait finalement, de neutre que leur argent et c'était tout ce qui comptait jusque présent. Leur fortune n'avait fait que progresser au fil du temps. Qu'importe les crises, les gens avaient besoin de se saouler, d'oublier leur misérable condition et de tenter de faire face aux lendemains qui ne faisaient que se succéder, sans jamais prendre fin. Et même si une crise prochaine venait à ébranler le système que sa famille avait mis en place depuis longtemps, ils avaient assez de capital pour que les arrières-petits-enfants de ses arrières-petits-enfants continuent de vivre dans le grand luxe. Ils n'étaient peut-être pas les plus riches, bien loin derrière les Iskander, grands de ce monde, mais ils avaient de la ressource et savaient pertinemment que les gens continueraient de noyer leurs peines, leurs désillusions dans les liqueurs, que seule sa famille avait le secret. C'était cela aussi d'être grand. Savoir toujours retomber sur ses appuis, qu'importe les situations, les pérégrinations de la société. Et c'était sans doute là aussi leur plus grande force. Ils étaient des out-siders. Ils n'étaient pas attendus au tournant. Ils allaient devenir les futurs nobles sans que personne ne s'y attendent et cela faisait jubiler Ulysses, intérieurement.

La capitale de l'ancien royaume du sud était en fête. De ce genre de fête que seuls les gens du sud peuvent produire. Des couleurs vives, des vins des plus exquis, choisis parmi les meilleurs cuvés des années précédentes. Tout ou presque était réuni pour que cette « fête » soit réussie. Il savait que d'autres membres des Montgomery étaient présents ici (et à Gahizer principalement) et un peu partout dans le pays, mais il ne voulait pas partager ce moment avec eux. Il aimait se mélanger aux badauds. N'être qu'un sudiste parmi tant d'autre. S'émerveiller de tout. C'était un grand enfant dans le fond. Un rêveur éternel, qui aspirait toujours aux plus belles choses, aux plus grandes choses, aux meilleures choses. Il était placé dans les premiers rangs pour observer le défilé de mode. Les tissus étaient d'une beauté sans égal et les mannequins également. Le teint hâlé pour la plupart, il appréciait le spectacle, des étoiles pleins les yeux. Jusqu'à ce qu'elles se teintent de rouge et d'argent. Les étoiles qui brillaient quelques secondes plus tôt, n'étaient plus qu'un sac sans vie. Un premier hurlement de panique, une seconde secousse. Tout allait si vite. Des cris, du sang. Une odeur si particulière. Et puis soudain une déflagration. Un souffle de chaleur qui balayait tout sur son passage. Il était aux premières loges et la seconde d'après, il s'était fait refouler, presque annihilé en moins de temps qu'il ne fallait pour le dire. Des brûlures partout sur le corps et des os cassés. Des articulations dans des positions géométriques qui n'étaient -normalement- humainement impensables, le troisième fils de Hansel n'était plus là. Inconscient et à l'article de la mort. Il ne répondait plus.
Quelqu'un l'avait pourtant vu, reconnu. Cette personne l'avait dégagé et l'avait traîné jusqu'à un endroit sûr. Si personne n'était en mesure de dire si le brun allait s'en sortir, il était au moins encore en vie au moment où son héros -ou son héroïne ?- avait pris cette initiative. Le visage tuméfié, les yeux clos et la respiration faible, l'argent semblait dormir paisiblement. Comme s'il essayait de récupérer d'une longue et dure journée. Comme s'il essayait de puiser au fond de lui les ressources nécessaires pour se relever le lendemain et recommencer une sempiternelle journée -en enfer-.



Délire. Hallucinations visuelles et auditives. Oui. Cela ne pouvait être que cela. Ou bien… Était-ce réel ? Il s’était retrouvé au beau milieu d’un endroit qui lui était parfaitement inconnu. Un monde merveilleux où le soleil lui brûlait la peau, comme lorsqu’il était minot. Un endroit où le ciel était d’un bleu aussi intense qu’à la maison et où les odeurs lui rappelaient inlassablement sa tendre enfance et ces instants d’insouciances. Une magnifique jeune femme se présentait à lui avec un sourire divin. Son aura était chaude, comme un bain de plein hiver, et englobait l’ensemble du corps du cinetic. Une perle violette sur le front faisait ressortir ses yeux. Des cheveux d’une flamboyance sans pareille, donnait cette impression qu’ils flottaient telles des flammes accrochées à son crâne. Elle était belle et sublime. Elle était de celle que l’on ne pouvait s’imaginer, même dans ses plus beaux et fantasques rêves. Elle ne lui parlait pas. Elle restait devant lui, comme si quelque chose devait se produire. Comme si quelque chose allait se passer. Ulysses voulait rompre ce silence, mais il en était incapable. Comme s’il était paralysé. Comme s’il était figé dans quelque chose qu’il ne contrôlait pas. De la candeur et de la beauté dans ses traits du visage, une pointe de compassion dans le regard et la sublime se détournait du jeune homme. Il aurait voulu la retenir et l’observer encore, mais il en était incapable. Sans un bruit, sans un mot, elle disparaissait. Et le paysage dans lequel ils se trouvaient avec elle. Noir.



C'est la douleur qui le réveillait. Il ne savait pas où il était, mais c'est le visage de sa mère qu'il apercevait en premier. Il y avait comme un bruit sourd dans ses oreilles. Il voyait les lèvres de sa mère bouger, mais il comprenait mal ce qu'elle lui disait. Elle pleurait. Ses yeux bouffies et rouges manquaient d'exploser quand elle se retournait vers son époux qui la réconfortait tout en la constrictant entre ses bras. Ses yeux se refermèrent. Il n'avait pas la force. Il voulait dormir.



La douleur. Encore. Elle était partout. Indescriptible, infernale. Elle lui brûlait toutes les parties de son corps sans cesse. Sans jamais s'arrêter. C'était insoutenable. Il aurait aimé dormir éternellement pour qu'elle cesse, puisque le royaume des songes lui était apparemment interdit. Les bruits se faisaient plus clairs. Plus audibles. Sa mère était toujours là. Reniflant, les yeux encore rouges, elle ne semblait plus sur le point de rompre sa couenne. Elle lui tenait la main, sans même réaliser que son fils était réveillé. Il raclait sa gorge sèche. Là aussi la douleur se faisait ressentir. – Uly ? disait-elle avec surprise. À moins que cela soit du soulagement ? – Ne bouge pas mon fils. Tu vas avoir encore besoin de temps. – Qu'est-ce que... ? – Il y a eu des attentats un peu partout dans le pays. Karez n'a pas fait exception. Tu as été parmi les premiers blessés, d'après ce que les témoins ont déclaré. Les médecins ne savaient pas si tu allais t'en sortir ou pas... Nouveau reniflement. Elle prenait une légère respiration – Mais ça va aller mieux maintenant. J'en suis certaine. comme pour se rassurer elle-même – Et Páris ? Et … Elle le coupa pour qu'il ne fasse pas plus d'efforts. – Tes frères et sœurs vont bien. Páris a également été blessé, mais il s'est vite remis. C'est un robuste ton frère. Pour les autres, ils étaient avec nous, ton père et moi. Nous étions sur le chemin des festivités, mais encore très loin, lorsque cela s'est produit. Une pointe de douleur apparaissait de nouveau dans son visage et Ulysses comprenait que sa mère essayait de retenir des sanglots. – Qu'est-ce qui.. ? – Tulip a été gravement touchée également. Tout comme toi. Mais elle va s'en sortir. La voix commençait à s'étrangler de plus en plus. Les larmes ne pouvaient plus être contenues. Elle lâchait – Lilah et Paloma étaient toutes les deux à Aureus lorsque l’attaque s’est produite. Elles étaient au plus proche de l’explosion. Paloma est décédée sur le coup, tandis que Lilah n’a pas survécu à son transfert jusque l’hôpital. Ses blessures étaient trop importantes. Tes cousines sont décédées Uly… finissait-elle par dire, avant de fondre une nouvelle fois en larme.
Les yeux du brun s’embrumèrent également. Sa douleur physique, finalement, n’était rien. Ce n’était plus rien, comparé à la douleur qu’il ressentait au plus profond de son cœur. Son âme venait de se briser en morceau. Il fermait les yeux et pleurait en silence, tandis que sa mère reniflait de plus belle, tout en serrant aussi fortement que possible la main de son fils. Sans doute comme pour se rassurer. Sans doute, comme pour tester la vie qui existait et perdurait encore dans son fils, l'enfant qu'elle aurait pu perdre, elle aussi. Des perles d’eau roulaient sur le visage du vigneron. Il aurait sans doute préféré crever lors de ces attaques plutôt que de subir cette douleur infâme qu’il ressentait à présent.

Il savait que la vie ne serait plus jamais la même.



*:
 


― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

vii. present day
We stop looking for monsters under our beds when we realize they are inside us.


Aujourd'hui, il a appris, il a grandi, il a mûrit. Il n'est plus du tout le même. Il a fait tout ce qui était en son pouvoir. Il s'est fait violence, il a mis toute cette haine, cette rage, cette colère au service de sa survie et celle de sa famille. Aujourd'hui, il semble qu'il soit heureux d'être celui qu'il est devenu, il semble être heureux de ce qu'il est tout simplement et même si malheureusement, il ne peut pas effacer le passé, il essaye chaque jour de faire de son mieux pour, non pas réparer ses fautes, mais faire en sorte de tout mettre en œuvre pour faire de l'avenir, un avenir heureux et radieux. C'est ce qu'il se répète tous les jours devant le miroir. Il doit y croire. Il doit le penser.
Il ne se passe un moment où il ne pense pas à ses cousines et où certaines de ces cicatrices sur son corps ne lui rappelle, ce jour tragique où sa famille s'est retrouvée amputée de deux membres dans la fleur de l'âge. Deux jeunes femmes belles, innocentes, sur le point de se marier. Elles allaient fonder une famille et allaient devenir des mères extraordinaires. Il le savait, il en était certain. Mais ces terroristes… Ces êtres… Il avait développé une haine et une rage qui le maintenait en alerte perpétuelle. Il ne dormait presque plus ou du moins… Encore moins qu'habituellement. Il devait s'occuper. Il devait travailler. Penser à autre chose. Occuper son esprit avec des choses concrètes, réelles, dans l'instant pour ne pas être alpagué par ce passé sombre, empli de douleurs et de marasmes insondables.
Depuis les attentats, il était encore plus proche de l'ensemble de sa famille et de ses cousins -à une ou deux exceptions près- profitant de chaque instant pour faire de ce quotidien merdique, un événement extraordinaire gravé dans sa mémoire, à jamais. Il savait très bien que tout ceci ne serait pas d'une très grande utilité pour tuer l'œuf de la mort dans sa coquille, si jamais elle décidait de frapper sa famille une nouvelle fois, mais au moins, ces instants seraient d'un certain réconfort pour les survivants, pour ceux qui restent. Parce que finalement, la mort est bien plus terrible pour tous ceux qui restent, plutôt que ceux qui partent. Mais il s'était fait une promesse. Celle de prendre plus de responsabilité, plus de part au sein de la confrérie. Si récolter et emmagasiner des souvenirs n'allaient pas aider à sauver des vies, ce combat pour lequel il s'était engagé depuis quelques années maintenant pouvait avoir son utilité. Ils devaient mettre tout en œuvre afin que s'accomplisse le dessein et la destiné des véritables dirigeants de ce pays, qui se fait passer difficilement pour une démocratie. L'un des deux Zarkari devait monter sur le trône et redorer le blason de ce pays qui se perdait dans les méandres d'un système qui ne valait rien, entaché par un non-respect des valeurs fondamentales du sang et des dieux.
S'il n'a pas voulu chercher à comprendre les raisons des actions des serviteurs de la foi lors de l'épisode de la flagellation publique et qu'il a consciemment fait l'autruche, tout en voulant essayer de protéger son frère -qui n'avait clairement pas besoin de sa protection- il exècre clairement les intentions et les dires des trinitaires. Une égalité pour tous… Rien que d'y penser cela lui faisait vomir. S'il était conscient que certains terroristes étaient des mutants comme son frère, il était persuadé que tout ceci profitait bien plus à ces cafards de rouge. Rebuts de la société depuis toujours, ils ne sont que de vulgaires êtres mortels sans grands intérêts pour l'évolution de cette société bénie des dieux. Oubliés de tous, leurs forces, leurs résistances et leurs intellects ne devaient servir que les intérêts des plus grands et des plus puissants : les argents.

S'il rêve de ce monde un peu pour lui, c'est aussi et surtout pour sa famille et ceux qui sont partis trop tôt. Et si pour cela, il doit accepter cette part d'ombre en lui qu'il a toujours essayé de cacher et d'entraver et bien qu'il en soit ainsi. La guerre est déclarée.

GODS WILL FALL - 2019


― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
“Chaos exists only in the moment. But Fate knows all. Every action and reaction. Since everything is destined, nothing is random... Chaos is only an illusion.” - B.C. Sirrom ☾☾


Dernière édition par Ulysses Montgomery le Mer 4 Sep - 23:32, édité 14 fois

Shila Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3183
AVATAR + © : ng — av/philtatos, sign/rogers, ban/me.
POINTS : 148
AGE : VINGT-CINQ hivers se sont succédé depuis sa venue au monde. âge ingrat, on n'a de cesse de l’infantiliser, la forçant à prouver à tout ceux qui s'y méprenne qui ne s'agit, après tout, que d'un chiffre bien futile.
STATUT CIVIL : liés par ce serment de fidélité et de dévotion qu’ils ont prononcés sous la protection des dieux, la louve épousa l’abeille, la xi’nora unissant sa destinée à celle de CILLIAN GAVON. alliance aux desseins politiques, ils sont devenus les marionnettes d’un jeu auquel on les a contraints de jouer.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1870-sg-flowers-of-ice-an https://gods-will-fall.forumactif.com/t1988-sg-with-the-wild-wol Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 4:09
le voilà enfin, ce fameux montgomery ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 678124086
je te redis, mais ce choix d'avatar
nicolas ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604
hâte d'en lire plus sur le monsieur ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2964515584
et rebienvenue à la casa
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3480070544


animus imperal corpori
  i was raised to run with the wolves and i will not stop just because you told me you can't stand that i am wild.

Altan Nergüi
LES ROSSIGNOLS— those who want a queen —
surface
inside
behind
MESSAGES : 282
AVATAR + © : aiysha hart (by isleys & sign by astra)
POINTS : 1271
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Tumblr_ngbyo1VdjG1u410r7o1_250
AGE : 29 années d'errance.
STATUT CIVIL : célibataire qui fuit ses sentiments.
LES ROSSIGNOLS
those who want a queen

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t974-altan-wolves-and-girl https://gods-will-fall.forumactif.com/t1008-altan-unbowed-unbent Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 4:29
hé ça pète la classe ici ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 678124086
J'aime beaucoup ce je lis déjà !


❝ i am the fire. ❞ these tears you cry have come too late. take back the lies, the hurt, the blame...



Tonia Zarkari
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3063
AVATAR + © : bella hadid / vocivus (av) philtatos (gifs)
POINTS : 376
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 9kVwKHzp_o
AGE : vingt cinq ans, les années se battent et soupirent
STATUT CIVIL : la bague au doigt et le coeur au large, mariée à orion zarkari - impératrice en devenir
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1041-tonia-leave-a-light- https://gods-will-fall.forumactif.com/t1081-leave-a-light-on-ton Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 9:15
LE COUSIN par alliance ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 678124086
hâte de rp avec feyre et tonia ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2126331156
ce perso va envoyer du lourd i know it ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2126331156 rebienvenue iciiiiii ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2126331156


(welcome to la confrérie aussi What a Face What a Face What a Face What a Face )


she wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess half hell -- t.m

Celaena Haven
GOUVERNEMENT— those who rule —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1009
AVATAR + © : gemma (eve babe).
POINTS : 3214
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 4419d46f692b87de302f4982247ea2b6
AGE : [ TRENTE-TROIS ] futiles années, déception persistante sur l'autel de ses pères, cendres d'une jeunesse envolée et des opportunités échappées.
STATUT CIVIL : le déshonneur ultime pour accabler les siens, trop [ SEULE ], trop indigne ; l'honneur des hommes par la guerre, celui des femmes par l'union, et l'échec cuisant, alors que l'annulaire reste dénué du moindre cercle d'or.
GOUVERNEMENT
those who rule

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 9:19
THERE HE IS ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3480070544
ça envoie bien du lourd tout ça
le vin c'est le bien on aime beaucoup
LA REBIENVENUE




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
tell me father, what to ask forgiveness for: what i am, or what i'm not? tell me mother, what should i regret: what i became, or what i didn't? (beloved).

Maeria Elric
OUBLIES DES AMETHYSTES— those in the shadows —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1897
AVATAR + © : z.b. @carnavage
POINTS : 5487
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Tumblr_pzgkr2XKcl1y637ngo7_r1_400
AGE : ↾ 2 1 Y O. ⇃ lacées sur sa carnée écorchée.
STATUT CIVIL : ↾ I N T A C T E. ⇃ candeur vierge des amours éphémères.
OUBLIES DES AMETHYSTES
those in the shadows

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1039-i-knife-edges-mae https://gods-will-fall.forumactif.com/t1091-self-contained-hurri Voir le profil de l'utilisateur En ligne

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 10:46
ce titre, ce pseudo, ce perso kjdfqkjhds
ree ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611


( of sorrow and peace )
⌜  i gave iron to my own name, willed it to be the curse uttered by the darker parts of the soul.  ⌟


Ishvari Maresh
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1029
AVATAR + © : Deepika Padukone + keira♥♥
POINTS : 1230
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Tumblr-oxjwn3-Ye-Xi1srj3yoo1-r1-500
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Une alliance récemment tissée avec Andrew Ackermann. Allié et bouclier qui vient la protéger bien plus que l'aimer.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 11:35
alalala cet ava ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1321826956
(et puis la confrérie c'est forcément un bon choix ça ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1557579508 )
re ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3688418266


She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. (sia)

Heza Saab
ORDRE ECARLATE— those who seek blood —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3180
AVATAR + © : gabriela Bloomgarden ; av©myself ; icons©beloved
POINTS : 2153
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 0b2eab6aa88f18f969e8fe1528fe1694
AGE : Vingt six années faites de chaos et de pêchés.
STATUT CIVIL : Le cœur vide et l'âme en peine.
ORDRE ECARLATE
those who seek blood

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t196-there-will-be-blood https://gods-will-fall.forumactif.com/t263-don-t-play-games-with Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 12:23
ah finalement c'est nicolas What a Face
(re) bienvenuuuue jo ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126



--- i fear no monster
for no monsters i see, because all this time, the monster has been me ☾☾ h.s

Nysa Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 341
AVATAR + © : priyanka chopra (© bigbadwolf, best bro)
POINTS : 527
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 267bc07e5608bcdd4ec17e8c3fefe819
AGE : trente-deux ans et les années continuent à défiler sous ses yeux.
STATUT CIVIL : épouse, reine, mère, amante. des titres, nysa en possède plusieurs, et elle jongle entre tous, même si cela commence à devenir compliqué.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 12:37
qu'il est beau ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2126331156
hâte d'en apprendre plus sur le personnage ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2964515584
rebienvenue chez toi I love you

Asher Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1314
AVATAR + © : scott eastwood. - .sassenach (avatar).
POINTS : 5051
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 61yy
AGE : les grains de sable s'écoule avec une souplesse à laquelle il se veut plus fin observateur. trente-trois - pions - années sur son damier, une stratégie de jeu au défi du subtil hasard qu'est la vie.
STATUT CIVIL : un anneau à un annualaire gauche, synonyme de l'engagement. mariée à themyskira depuis presque quatre années, un destin qui crépite entre les enchevêtrements d'une complicité ardente et polaire.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 14:31
la classe ce nouveau personnage ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2964515584
re bienvenue parmi nous I love you

Hiram Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1406
AVATAR + © : jesse williams. (@ice and fire.)
POINTS : 1373
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses NTrFif34_o
AGE : ( trente six ans ) qu'il s'acharne à vouloir rester un homme droit, si on oublie sa double allégeance de l'époque, mais voila que ces trente-six années de droiture vole en éclat à cause d'une soeur qu'il considérait autrefois comme une erreur.
STATUT CIVIL : ( marié ) à sa muse, douce arabella qui s’est octroyée l'entièreté de son palpitant. l'un comme l'autre semblent avoir un goût prononcé pour la dramaturgie, laissant un froid dévastateur s'installer entre eux.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1366-imperfectus-perfectu https://gods-will-fall.forumactif.com/t1375-memento-mori-hiram#5 Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 18:04
cet avatar. ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2400912950
rebienvenue parmi nous. ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2126331156


for the first time, her brown sloes have seen the darkness,
and the deception in his blue eyes.


Dernière édition par Hiram Gavon le Ven 23 Aoû - 16:55, édité 1 fois

Noah Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3232
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©stellae
POINTS : 2322
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses URiABzW
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 35 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Mer 21 Aoû - 23:59
AH
LE MONTGOMERY ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 678124086 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 678124086 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 678124086

re bienvenue chaton ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3850333294 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126


I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4396
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 10940
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Jeu 22 Aoû - 2:43
Héhé ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 678124086

Re-re-bienvenue ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2338632519


Drink me like the cure
When I am the poison

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Jeu 22 Aoû - 12:56
Je t'ai dis que je passais aujourd'hui ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 4225342464

Re-re-Bienvenue avec ce ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604
Tu vas voir, on va faire de très grandes choses ensembles ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 4225342464

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Jeu 22 Aoû - 13:51
Comment il est beau ce monsieur ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995
Et puis cet aesthetic ! Ce personnage qui promet !
Re-bienvenue parmi nous ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611

Aaron Walsh
OUBLIES DES AMETHYSTES— those in the shadows —
surface
inside
behind
MESSAGES : 147
AVATAR + © : dacre montgomery + av©bramble rose. ; gif©tumblr.
POINTS : 254
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 40cf
AGE : vingt-six soupirs expirés face à une jeunesse avortée, tandis que chaque instant le rapproche un peu plus du sépulcre sacré dans lequel il met déjà un pied.
STATUT CIVIL : célibataire n’ayant plus que l’indifférence pour nouvelle amante, il a bien vite compris qu’aimer, c’était souffrir. que s’attacher, c’était se ruiner.
OUBLIES DES AMETHYSTES
those in the shadows

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1949-thriving-in-chaos Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Jeu 22 Aoû - 21:04
(re)bienvenue par ici, hâte d'en lire plus sur ce fameux personnage !
et bon courage pour la suite de la rédaction ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126

Ulysses Montgomery
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : N. SIMOES - moses. (ava) - mars (signa) et code signa (ice and fire my queen)
POINTS : 667
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 98cec501cb5ded9fe69d310026d69031
AGE : ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1538-le-bruit-des-feuille https://gods-will-fall.forumactif.com/t1664-du-verre-pile-dans-l Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Ven 23 Aoû - 16:10
Merci beaucoup @Shila Xi'nora de me conforter dans mon idée de fc ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611
J'essaye de terminer au plus vite cette fiche pour que l'on discute lien et tout et tout ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2964515584

Dixit la membre du mois @Altan Nergüi ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 4225342464
#TeamDeOuf ! ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611

Même pas par alliance @Tonia Macanthos ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1557579508
Cousin tout court ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 4230820522
Moi aussi je t'aime et j'ai hâte de RP et de faire du grabuge avec toi et le reste de la confrérie ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1557579508

La sublime @Celaena Haven ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995
Le vin c'est la vie, oui oui oui !
Je te ferais visiter ma terre agricole ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 4265375708

God @Maeria Elric ! toi aussi fklfjflflkfkglgfjkflg ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611 merci

@Ishvari Maresh Merci beaucoup toi ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 797687694
Il va falloir que je vienne te parler, j'avais une idée de lien pour toi avec la famille Montgomery ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1557579508
Merci beaucoup ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611

@Heza Saab Oui ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2996881088
Finalement plus je recherchais et plus j'avais des idées ^^
Donc je suis resté sur mon idée de base. C'est bien les bases ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2996881088
Merci bé ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611

@Nysa Sielle dixit toi avec ta tête de priyanka ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995
Hâte de RP avec toi ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611
Je pense qu'avec ce bonhomme on peut s'amuser un peu ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 450106288

Merci @Asher Sielle ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995

Le beau @Hiram Gavon ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995
Merci beaucoup ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126

MONSIEUR @Noah Sielle ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 797687694
Hâte de jouer nos différents liens ! Je suis certains que ça va envoyer du lourd ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 450106288

L'une des plus belles @Themyskira Sielle ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611
Merci ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2673562827

TOI ! @Naiyade Ackermann, la plus belle ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611
Merci toi et hâte de jouer notre lien ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126

Merci beaucoup @Valere Hardson ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995
J'ai même pas eu le temps de venir sur ta fiche ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611
Merci beaucoup et bienvenue à toi aussi parmi nous ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2673562827

@Irelia Ashford toi aussi ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1578375995
T'es belle ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 921412604
Merci beaucoup ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611


Merci beaucoup à vous tous ! JØVÜZÈM ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126


― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
“Chaos exists only in the moment. But Fate knows all. Every action and reaction. Since everything is destined, nothing is random... Chaos is only an illusion.” - B.C. Sirrom ☾☾

Ishvari Maresh
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1029
AVATAR + © : Deepika Padukone + keira♥♥
POINTS : 1230
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Tumblr-oxjwn3-Ye-Xi1srj3yoo1-r1-500
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Une alliance récemment tissée avec Andrew Ackermann. Allié et bouclier qui vient la protéger bien plus que l'aimer.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Ven 23 Aoû - 16:57
@Ulysses Montgomery mais quand tu veut ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 1105821870
mes mp ou mon discord sont grand ouverts et je suis carrément partante pour des liens ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3932396905


She wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess, half hell. (sia)

Ulysses Montgomery
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : N. SIMOES - moses. (ava) - mars (signa) et code signa (ice and fire my queen)
POINTS : 667
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 98cec501cb5ded9fe69d310026d69031
AGE : ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1538-le-bruit-des-feuille https://gods-will-fall.forumactif.com/t1664-du-verre-pile-dans-l Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Ven 23 Aoû - 16:59
I've juste sent you an PM @Ishvari Maresh ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611


― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
“Chaos exists only in the moment. But Fate knows all. Every action and reaction. Since everything is destined, nothing is random... Chaos is only an illusion.” - B.C. Sirrom ☾☾

Achil Valeska
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 8201
AVATAR + © : kh @the wife.
POINTS : 10057
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Tumblr_np9tuhPoSn1qde4slo1_400
AGE : VINGT-NEUF ANS, et la trace de ces années comme l'usure érodant son être. un joyau aiguisé avec finesse.
STATUT CIVIL : coeurs sacrifiés à l'autel, MARI d'une femme qui l'effacerait volontiers d'sa vie, si elle le pouvait. lui, nonchalant à l'âme meurtrie qui s'est résigné à cette misère.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t854-achil-gloriosus-et-li https://gods-will-fall.forumactif.com/t865-golden-shroud-achil Voir le profil de l'utilisateur En ligne

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Ven 23 Aoû - 17:45
rebienvenuuuue ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 329248541 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3943621194
bonne chance pour cette fiche ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3649701126


LET THE MAN BE BORN
                                                         

if you say you need me, i will stay as long as i can for you. i will live for you and yours, and go down fighting death until i am worn away to bone and splinters. but it would not be my choice.


Ulysses Montgomery
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 163
AVATAR + © : N. SIMOES - moses. (ava) - mars (signa) et code signa (ice and fire my queen)
POINTS : 667
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 98cec501cb5ded9fe69d310026d69031
AGE : ⟨ TRENTE-TROIS ⟩ années de pures folies, à s’écorcher les mains et s’égratigner les genoux, rompant le vin et battant l’alcool à tout va avec tous ceux qui souhaiteront troquer leur minable vie contre quelques instants de bonheur.
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1538-le-bruit-des-feuille https://gods-will-fall.forumactif.com/t1664-du-verre-pile-dans-l Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Ven 23 Aoû - 17:49
Et voici le plus beau @Achil Valeska
Merci toi ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 4225342464


― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3 ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses F3c7655903f2b14289efb32b8e8839f3

‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
“Chaos exists only in the moment. But Fate knows all. Every action and reaction. Since everything is destined, nothing is random... Chaos is only an illusion.” - B.C. Sirrom ☾☾

Achil Valeska
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 8201
AVATAR + © : kh @the wife.
POINTS : 10057
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Tumblr_np9tuhPoSn1qde4slo1_400
AGE : VINGT-NEUF ANS, et la trace de ces années comme l'usure érodant son être. un joyau aiguisé avec finesse.
STATUT CIVIL : coeurs sacrifiés à l'autel, MARI d'une femme qui l'effacerait volontiers d'sa vie, si elle le pouvait. lui, nonchalant à l'âme meurtrie qui s'est résigné à cette misère.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t854-achil-gloriosus-et-li https://gods-will-fall.forumactif.com/t865-golden-shroud-achil Voir le profil de l'utilisateur En ligne

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Ven 23 Aoû - 17:53
:toofabforu:
indeed


LET THE MAN BE BORN
                                                         

if you say you need me, i will stay as long as i can for you. i will live for you and yours, and go down fighting death until i am worn away to bone and splinters. but it would not be my choice.


Aisling DeQ'ianto
LES SILENCES— those who train to strike —
surface
inside
behind
MESSAGES : 129
AVATAR + © : Taylor Marie Hill (PHILATOS.) + Gif (angelictaylorhill.)
POINTS : 662
― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 3674914beb14add01665cb458496e32a
AGE : 26 ans. Une vieillesse partagée avec un double et pourtant, chaque année le temps la sépare un peu plus de son enfance. Plusieurs années parties en cendres avant qu'elle commence à se reconstruire avec eux. Renaissance douloureuse mais nécessaire, elle réapprend à vieillir.
STATUT CIVIL : Solitude. Hermétique aux sentiments, élevée pour apprendre la froideur d'un visage aux traits tirés à la perfection. Les années l'ont pourtant laissé percer sa carapace, vestige du passé. Essoufflée d'amour. C'est son coeur qui s'arrête, trop lâche pour lui avouer, à chaque fois qu'elle croise son regard. Secrets inavoués, trahison camouflées par quelques sourires, relation d'enfance essoufflée ; elle sait, qu'elle ne mérite pas de réclamer ses bras aimants.
LES SILENCES
those who train to strike

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  Ven 23 Aoû - 20:29
REBIENVENUE ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2684847747
avec ce perso trop cool ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses 2186484611

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  |  

― le bruit des feuilles mortes qui rayent le trottoir • ulysses  Revenir en haut 
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Quelques feuilles mortes et brisées [LIBRE]
» Le bruit du chat - Astuce
» est-ce que c'est un bruit énervant ?
» Le Royaume perdu d'Arnor
» au sujet des réducteurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: WRITE THE STORY :: rite de passage :: fiches validées-
Sauter vers: