Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
La nouvelle période de sprint rp a débuté. Vous agnez le double de points pour tous les rp postés !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal

Aller à la page : 1, 2  Suivant

 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE

 :: fiches validées  
— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Phineas Jenkins
Phineas Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 174
AVATAR + © : DANIEL SHARMAN. (AV)/@MOONCALF
POINTS : 759
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  L2Bj8z3n_o
AGE : VINGT-HUIT ANS, adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec.
STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:22
phineas jenkins
in my defense i was left
unsupervised
WHO ARE YOU REALLY?
PRENOM, NOM - || JENKINS, PHINEAS || ((the little prince)) on murmure que le nom reprend de la forme, de la substance, de l'argent. oubliés, maltraités, ayant perdu toute once d'influence, les jenkins ont pourtant décidé de ne pas courber l'échine et revenir en force. phineas, comme l'un de ses ancêtres probablement. prénom détesté, le faisant bien trop souvent grimacé, il répond à phin et signe p. jenkins dans ses articles. AGE - || VINGT-HUIT ANS || ((head in the clouds)) adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec. DATE ET LIEU DE NAISSANCE - || DOUZE JUIN || ((ghirinsk)) né quelques minutes après son frère, et quelques minutes avant sa soeur, il représente le deux de trois. voyant le jour pour la première fois dans la ville natale des jenkins, c'est pourtant rapidement après qu'ils la quittent pour aureus. STATUT CIVIL - || CÉLIBATAIRE || ((in love with love)) phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant. METIER - || RÉDACTEUR EN CHEF || ((journaliste, reporter)) reporter, journaliste, il est ce crasseux qui vient mettre son microphone dans votre figure pour s'accaparer le dernier ragot croustillant. extrêmement bon, extrêmement fouineur, phineas s'est fait un nom dans le monde du journalisme. si pendant longtemps il souhaitait voler de ses propres ailes, sans user de son nom ni de l'entreprise familiale, à présent il est devenu rédacteur en chef du plus gros média  de jenkins & pen. phineas n'a jamais mâché ses mots, encore moins depuis qu'il a pris les directives. POUVOIR - || MUTANT, MÉTAMORPHOS || ((et qu'est ce qu'elle a ma gueule?)) sale gosse, immondice, monstre, moins que rien. des mots et encore des mots qu'on lui a crié pour cause de ce qu'il est. ce sang qui n'est ni rouge, ni argent, mais un mélange des deux. phineas aime sa position, il aime être différent, il aime penser que les qualités de chaque peuple est réuni dans ses veines. métamorphos, un pouvoir qui s'est montré plus qu'utile que ce soit dans sa profession ou encore pour son allégeance politique.   LIEU DE LOCALISATION - || AUREUS || il voyage en général beaucoup en tant que reporter, mais depuis sa promotion de rédacteur en chef, son pilier est aureus. il vit là-bas depuis toute sa vie, mais ce n'est que maintenant que c'est réellement devenu son pied-à-terre. CREDITS ET AVATARS - daniel sharman. @ultraviolences.
|| LES TRINITAIRES || ((recruteur et fidèle soldat)) né dans le mouvement de part son père, phineas lui voue toute son allégeance. mutant et quasiment pacifiste, à ses yeux, la paix et l'harmonie ne peuvent être qu'acquises en posant les trois sangs sur un même niveau. il entre officiellement dans le mouvement à l'âge de quinze ans ((même s'il connaissait son existence depuis bien plus longtemps)) et s'y engage en tant que recruteur. bavard, charmant, extraverti et bon manipulateur, on accepte, malgré son jeune âge, son engagement dans le mouvement. ((que son père en soit le leader argent a bien entendu grandement aidé)). si phineas est effectivement pacifiste, il sait pertinemment que la violence employée par le mouvement pour se faire entendre est nécessaire. même si lui, ne se salira jamais directement les mains, ses articles écrits pour son journal ont toujours eu un ton relativement provocateur. il écrit très souvent des articles en faveur du mouvement, n'hésitant pas une seule seconde à dig up some dirt, sur les opposants politiques. si beaucoup sont religieusement engagés au sein du mouvement, phineas ne l'est pas, sa croyance aux dieux n'est que minime ((presque inexistante)), mais ne l'avouera jamais.
ALLÉGEANCE POLITIQUE
|| ZARKARI || le retour des zarkari aura nourri nombreux de ses articles depuis leur retour. il mentirait s'il disait qu'il n'était pas fasciné par la famille, ni par leur héritier. ceci étant dit, leur retour n'aura pas jamais grand chose à sa routine. || ATTENTATS || choqué, absolument révulsé par les attentats, il a été blessé lors du festival. une balle dans la jambe, majoritairement superficielle, elle n'a pourtant qu'éveillé sa soif d'informations. usant de son statut pour discréditer au moins un mouvement ayant organisé ces viles attaques, il a écrit plusieurs articles très salés sur les silences. chose qui lui aura valu de nouveaux ennemis ; mais phineas ne se fait pas taire, ou du tout moins pas lorsqu'il s'agit d'écrire. || VINGT-CINQ JUILLET || dire que phineas est enragé serait un euphémisme. au mauvais endroit, au mauvais moment. il a été pris dans le feu de l'action, attrapé par des mains ingrates qui l'ont ensuite fouetté par simple prétexte qu'il était homme et mutant. le jenkins n'en est pas sorti indemne, au contraire, ce genre d'attaque, cette violence ça laisse des traces; ou pire encore, une rancune qui fait tourner le monde au rouge. il veut la mort des abeilles, il la veut maintenant. || MANIFESTATIONS || s'il se remet de ses blessures, l'influence des trinitaires sur les manifestations l'ont sorti de sa trans. il utilise son journal et tous ses contacts dans le journalisme pour ébruiter le mouvement venant du peuple. si le gouvernement n'est plus premier sur sa liste to-kill, il est en seconde position.
00.00.0000 - courte explication
00.00.0000 - courte explication
CHRONOLOGIE
ANECDOTES
|| ONE OUT OF THREE || ((gotta be different)) Phineas a toujours souhaité se démarquer. Un parmi trois, il est né quelques minutes après son frère, et quelques minutes après sa sœur. Entre-deux, triplé, ni plus ni moins, il a toujours eu soif d’être différent. Dès sa petite enfance, il a mis un point d’honneur à se faire reconnaître pour autre chose qu’être le triplé numéro deux jenkins, mais plutôt pour ses farces mal montées et pour son charme mi-arrogant, mi-charmant. Petite terreur et à la fois petit prince, il montrait un flair égocentrique qu’il a gardé encore aujourd’hui. || AN ITCHING PEN || ((be aware, paper cuts)) L’écriture et la littérature sont des passions qu’il poursuit depuis qu’il est gosse. Écrivant de petites histoires pour ses parents, et quelques articles bien avant ses dix-huit ans, c’est tout naturellement qu’il s’est tourné vers une carrière dans le journalisme. Assoiffé de vérités non-dites, et de mystères à divulguer, ce n’est pourtant pas dans l’entreprise familiale qu’il a fait ses premiers pas. Si l’entreprise Jenkins & Pen a aidé au développement de ses capacités littéraires, c’est seul qu’il a voulu faire ses preuves. Il y a quelques mois il a pris la place de rédacteur en chef du journal principal de l’entreprise de son père, un revirement de situation qui aide non seulement la famille Jenkins, mais aussi le mouvement des trinitaires. || MOMMY'S BOY || ((she burned brighter than any star)) Petit fils à maman, sa mère était son soleil. Surnommé petit prince par celle-ci, il s’est toujours plus tourné vers elle que vers son père. Elle l’encourageait dans ses passions et dans ses excentrismes, en ne haussant jamais un sourcil. Lorsqu’elle s’est prise la vie, Phineas l’a très mal vécu. Une perte qui aura façonné le reste de ses relations. Tenant le monde à bout de bras, sans jamais trop s’attacher, il est traumatisé et terrifié à l’idée de perdre à nouveau quelqu’un. || LET ME DISAPPOINT YOU AGAIN || ((i was never the perfect son, you were never the perfect father)) Sa relation avec son père est plus que cordiale, si Tomas n’est pas la première personne que Phineas va voir en cas de problème, il s’entend pourtant bien avec le patriarche de la famille. Tomas ne l’a jamais vu comme potentiel héritier de sa fortune, et Phineas l’a toujours très bien vécu. Ne voulant pas s’ankyloser dans des responsabilités qui ne lui convenaient pas, son père et lui ont fait un marché : Phineas reprendrait le plus gros journal de l’entreprise, mais ses responsabilités s’arrêteraient là. Derrière cette relation cordiale se cache pourtant quelques non-dits. Une déception venant de la part du père quant aux nombreuses frasques et bavures provoquées par son fils, et une rancune légère, venant du fils, quant aux priorités du père. Phineas l’a toujours silencieusement accusé de n’avoir eu d’yeux que pour les trinitaires et son empire, au lieu de se tourner vers la mère de ses enfants. S’il sait que Tomas n’est pas la cause du suicide de sa mère, il ne peut pourtant s’empêcher de vouloir pointer quelqu’un du doigt ; et le patriarche semble être la cible idéale. || THE THREE HEADS || ((equality is the  answer)) Les trinitaires luit ont été présenté relativement tôt. Son père en étant le chef argent, Phineas s’est rapidement pris au jeu. Depuis sa plus tendre enfance on lui prône l’égalité des sangs et Phineas y croit fidèlement. Étant lui-même mutant, son point de vue sur la question est très arrêté et s’il est de nature pacifiste, les moyens, parfois violents, employés par le mouvement sont à ses yeux nécessaires. || MUTANTS || ((being different is not a  sin)) Lorsque Phineas a découvert sa nature mutante, il a enfilé son rôle avec une extrême fierté et joie. Son besoin d’être différent du reste de sa fratrie n’a été qu’accentué par la couleur de son sang. Métamorphos et pas des moindres, il s’est très longtemps focalisé sur la maîtrise de son pouvoir dont il use sans détour pour ses missions chez les trinitaires ou son travail de journaliste. || I KILLED U SOMEHOW || ((and i'll never live it down)) Si la mort de sa mère a été terrible, celle de son frère a peut-être été encore pire. Sous l'emprise de l'alcool après avoir reçu de mauvaises nouvelles, il est possible que Phineas ait parlé, donné des informations à quelques oreilles attentives quant à la mission organisée par les trinitaires. Mission que son frère dirigeait ; tout a mal tourné, Arturus est mort et Phineas s'est senti coupable. Terriblement coupable. n'oubliant pas ce faux-pas impardonnable, si avant ça il était déjà tétanisé à l'idée d'être aimé et aimer, aujourd'hui ce n'est même plus une question. Il ne le mérite pas. Et Arturus est enterré six pieds sous terre laissant sa famille dans un deuil indéniable, et si phineas n'est pas sûr que les informations crachées au sol ont été la fin de son frère, il se doute que ça n'aura pas aidé. alors il cache ce secret comme il peut, serrant les dents dès qu'on parle de son grand frère. et puis, le pire dans tout ça, c'est que les derniers mots qu'ils ont échangé, étaient bien plus qu'hostiles. une tragédie que phineas pense avoir provoqué, parce que tout ce qu'il touche, il enflamme. || SECRETS DIGGER || ((i self destruct but i do it while taking the bad guys  down)) pour une histoire, pour une article, phineas serait capable d'absolument tout faire. à plusieurs reprises il a dû s'introduire par infraction dans une maison ou dans un appartement, à plusieurs reprises il a dû suive une personne qui détenait un secret intéressant, et à plusieurs reprises il a déjà failli se faire franchement casser la gueule. à la fin, le résultat vaut toutes les douleurs du monde, et si son irresponsabilité est très souvent un frein à sa vie, dans son métier c'est ce qui lui a valu une réputation plus que positive au sein du monde journalistique. il y a quelques semaines, phineas est allé peut-être un peu trop loin ; ayant eu vent des attaques provoquées par les silences, il s'est jeté dans l'histoire usant de son sang mutant pour récolter des informations croustillantes. l'article est devenu grand, juste assez pour que les silences en aient eu vent. s'il n'a pas encore été directement confronté, phineas sait pertinemment qu'il ne s'est pas fait des amis. bien au contraire. traitre à son propre sang, il semblerait qu'outre les clans illégaux, c'est aussi les politiques qui lui en veulent à présent. || SHE'S MY LOVE || ((the biggest love i ever had)) elle est le soleil, puis la lune. la pluie et le beau temps. la définition même de tous ses maux. l'amour de sa vie. le cauchemar de son existence. vega, meilleure amie, puis amour, et enfin bourreau, il la connaît depuis son enfance, et depuis toujours, depuis toujours elle bat dans son coeur violemment. il en est graduellement tombé amoureux, jusqu'au point où il ne se souvient plus de ce que ça veut dire de ne pas l'aimer. elle représente tout, à la fois la déception, à la fois le coeur brisé, à la fois la joue et le bonheur ; et puis surtout la tragédie. fiancée à un frère, puis l'autre, elle est hors de sa portée et bien trop fer pour la retenir, il l'observe partir, s'éloigner, alors même qu'il ne fait rien pour l'arrêter. || I REALLY CANNOT RESIST || ((the touch of a graceful woman)) Phineas n'est pas mauvais, ni méchant. Il est juste paumé, il est irresponsable, irréfléchi et particulièrement stupide quand il en vient aux courbes féminines. Cassiopée Iskander est une de ces nymphes qui l'a fait vriller pendant quelques minutes, juste assez pour passer le pas, partager une nuit avec elle, avant d'établir leur amitié. Elle l'a sauvé de sa blessure lors des attentats, et quelque part ça compte, ça réchauffe le coeur et dans son choc et son adrénaline, il a osé l'embrasser, il a osé la charmer alors même qu'elle appartient à son frère. Erreur qui aura des répercutions, alors qu'il croit qu'il n'y en aura pas. Il ignore que Cygnus sait, il ignore qu'encore une fois, il a déçu son frère jumeau. || EMPTY POCKETS || ((i drink too much all the time)) Si Phineas est engagé dans tout ce qu'il entreprend, il a pourtant une manie bien spéciale, bien à lui de tout foutre en l'air. Définition même du fuck-up, c'est par ses nombreuses frasques, son alcoolémie élevée et son besoin d'adrénaline qui fait de lui un homme parfois dangereux. À la mort de son frère, il a réellement commencé à jouer aux jeux d'argent, même si déjà bien avant ça il était connu pour faire la fête, sa réputation n'était plus à faire; phineas était une fêtard. mais le deuil, la culpabilité ont fait qu'il a voulu oublier, d'une façon ou d'une autre. alors, il a parié, il a joué au poker, à une multitude d'autres jeux, au point où aujourd'hui, il doit une grosse somme d'argent aux perles ainsi qu'aux épines. s'ils sont venus récoltés, les dettes s'accumulent et la capacité à respirer devient de plus en plus rude. si la famille jenkins n'est plus dans une situation monétaire précaire, ils ne sont pourtant pas riches. les fiançailles d'hesper à un iskander ne se sont pas faites par hasard ; une culpabilité de plus, une erreur de plus à ajouter à son gros palmarès.
pseudo - ice and fire. aka manojito âge - 22 ans (mon clavier vient de marquer 2 à la place de 22 ans, its accurate to my mental age). pays - allemana. comment as-tu connu le forum?  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2228316308  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2228316308  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2228316308 the culprit will recognize herself PERSONNAGE EPHEMERE?- écrire ici (préciez 1, 2 ou 3 mois).  smiley préféré -  :disgonbegood: . gif qui décrit le mieux ton personnage -
Spoiler:
 
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Phineas Jenkins le Jeu 12 Sep - 11:46, édité 5 fois

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Phineas Jenkins
Phineas Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 174
AVATAR + © : DANIEL SHARMAN. (AV)/@MOONCALF
POINTS : 759
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  L2Bj8z3n_o
AGE : VINGT-HUIT ANS, adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec.
STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:22

act i
pe-tu-lant ; (adj.) (of a person or their manner) childishly sulky or bad-tempered.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. I, SC. I ----------------------------------------
only stars fall, and when they fall,
they burn

Phineas courait dans les champs entourant la demeure familiale tout en chassant les moineaux qui s’y étaient cachés. Un sourire se mua sur ses lèvres alors qu’un rire enfantin s’échappa de sa bouche. Si l’on le laissait, alors il pouvait jouer à ce jeu pendant des heures. Cygnus et Hesper étaient déjà rentrés depuis longtemps, mais le gosse avait insisté pour rester, et continuer à s’épuiser dans les jardins. Sans quoi, Phineas savait pertinemment qu’il ne pourrait pas s’endormir, il avait besoin de se lâcher, de s’épuiser avant de pleinement pouvoir se reposer. « Phineas, I told you ten minutes ago to come eat. » Sa mère passa le pas de la porte, le visage quelque peu irrité des libertés que son fils prenait bien trop souvent. Mais elle s’attendrit immédiatement lorsqu’elle vit Phineas courir, courir et encore courir, un grand sourire collé sur les lèvres. Après quelques secondes de pure insolence, il se tourna vers elle, et lui sauta dans les bras. « Mom, I think I ran ten kilometers today. » Elle passa sa main dans les cheveux tout en laissant travers un rire cristallin de ses lippes. Sa mère était une œuvre d’art, une femme toute en finesse, intransigeante quand il le fallait, aimante le reste du temps. Elle était la personne qu’il aimait le plus au monde, elle était son pilier et jamais, jamais il ne pouvait s’imaginer vivre dans un monde où maman n’était pas là. « You did my little prince, you did. » elle aimait l’appeler petit prince, parce que c’était parfois ce qu’était Phineas. Quand Cygnus était calme et Hesper concentrée, phineas invitait tout le monde dans sa petite cour, pour leur raconter ses dernières aventures, vécues ou inventées. Maman aimait parfois dire qu’il avait le monde à ses pieds, qu’il était le grand héros de sa propre histoire, qu’il était en somme, son petit soleil. Un petit soleil auquel il manquait trois dents, et où sur son visage enfantin se formait une malice et une insolence à peine cachée. « Now it’s time to go eat. » Elle l’emporta avec lui dans une tornade de rires, avant de l’asseoir à table avec le reste de sa fratrie. « I wrote a story today mom. » Qu’il lui dit, alors que celle-ci haussa un sourcil. Phineas était trop jeune pour savoir bien écrire, il était trop jeune pour que l’on puisse lire ses histoires à tête reposée et profiter d’une plume pas encore assez développée. Et pourtant il y avait du potentiel, tant de potentiel que sa mère lisait toutes ses petites histoires, tous ses récits, aussi futiles soient-ils. « Can I read it later ? » Hesper et Cygnus levèrent les yeux au ciel, alors qu’ils continuèrent à manger leur soupe. Ils ne comprenaient pas l’intérêt de Phineas à la littérature, et préféraient se moquer de lui, plutôt que de les lire. « Of course. » Hesper leva enfin les yeux de son assiette et sourit, de ces sourires qui eux ne voulaient rien dire de bon. « Is it about Vega again ? » Phineas sentit ses joues rougir, il attrapa sa serviette et la jeta en direction de sa sœur sans ménagement. Hesper cria, alors que le bout de tissus tomba dans sa soupe et se leva d’un bon de sa chaise. « I’m gonna make you eat it. » le ton était menaçant, et Phineas ne perdit pas une seconde, il se leva à son tour et alla se cacher derrière sa mère. « Enough both of you. » Hesper tira la langue en direction de son frère, alors que phineas rendit son signe obscène. Sa sœur l’exaspérait drôlement parfois. Presque toujours en fait, pour être honnête. Le repas se termina sans autre incident, mais Phineas ne manqua jamais un battement pour fusiller sa sœur du regard. Tout le monde se leva d’un bond et Phineas alla voir sa mère, son assiette vide entre les mains. C’était devenu une tradition de l’aider à tout débarrasser une fois le repas terminé. « Hesper is always mean to me, she says only a blind person would read my stories. » Sa mère haussa un sourcil et s’agenouilla face à son fils. « She says that to provoke you, you know it isn’t true. » Phineas se renfrogna, et déposa son assiette sur l’évier. « You don’t think it’s true? » Sa mère le prit dans ses bras, et caressa ses cheveux avec tendresse. « Of course i don’t my little prince, you know i’ll be the first person to buy your book when it comes out. » Elle s’éloigna de lui et leva sa main. « I’m your biggest fan you know that. » Et Phineas avec son sourire édenté tapa dans sa main tout en riant. « I love you mom. » Elle embrassa son front, attrapa ses épaules et le poussa en direction du salon. « I love you too, now go talk to your sister. » Et Phineas s’en alla, parce que tout ce que maman disait, phineas faisait. He was his mother’s son after all.


PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. I, SC. 2 ----------------------------------------
two minds
one soul

|| DIX-HUIT ANS - Un verre de bière à la main, les doigts qui tapaient sur le bar, Phineas était impatient, impatient de voir attendre qu’on le serve, du brouhaha l’entourant, des ivrognes qui s’esclaffaient non loin de lui. Il y avait dans l’air une odeur de mauvaise humeur et celle-ci se répercuta immédiatement sur la personne qui venait de le bousculer. Le mutant haussa les sourcils, et leva les yeux en direction du maladroit. Il le reconnut immédiatement : Damian. Son pire ennemi, son rival, sa Némésis. Ce n’était pas tant que Damian était un jeune homme excessivement détestable, il avait juste ce don incroyable d'énerver le jeune Jenkins. Avec ses sourires charmants envoyés en direction de Vega, avec ses cheveux parfaitement coiffés, et sa carrure de garçon presque parfait, Phineas le détestait. Le fait était que Damian souhaitait lui aussi devenir journaliste, souhaitait lui aussi embrasser les lèvres de Vega, souhaitait lui aussi conquérir le monde à coup de sourires charmeurs et d’œillades innocentes. Il était la parfaite copie de Phineas, et ça il ne pouvait pas le cautionner. Il se devait de n’y avoir qu’une version de lui-même et qui de mieux pour jouer ce rôle que sa propre personne ? « Can you watch where you’re going Hemingway. » La mauvaise humeur refît surface, alors que ses poings se serrèrent. Phineas n’était pas un homme combattif, il préférait cuire ses cibles avec ses mots plutôt qu’avec ses muscles, mais il y avait parfois des situations qui le forçaient à dégainer ses semblants de poings pour frapper des visages parfaitement méprisables. « Sorry, didn’t see you there Jenkins. » Un sourire plein de flegme se mua sur les lèvres de son ennemi, alors même que Phineas sentait la colère s'éprendre de ses entrailles. Il allait faire ce qu'il savait faire de mieux: le provoquer et observer plus tard, de loin, les conséquences de son insolence. « Must be hard to see under that rag you call hair. » Damian réagit comme Phineas l'avait prédit, il pinça les lèvres, soupira et vrilla ses yeux dans celui de son interlocuteur. Il y avait une chose, une seule chose qui savait faire Damian sortir de ses gonds et celle-ci était Phineas, dans toute sa splendeur, quand celui-ci était bien décidé à se moquer de son atout dont il prenait le plus soin: ses cheveux. « Is that all you've got Jenkins? Making fun of my hair? Are you that desperate or has the death of your mother made you soft? » phineas se leva, furibond et à présent réellement en colère. on ne parlait pas de sa mère ainsi, on osait pas même murmurer son prénom quand il était à proximité. Sa mère avait été sa vie et même si elle était morte il y a cinq ans, Damian savait pertinemment où appuyer pour lui faire perdre les pédales. Ils n'étaient, après tout, pas ennemis pour rien. « Say that again and let's see if I'm soft. » un rictus se forma sur les lèvres du garçon, il savait, il savait pertinemment qu'il venait de toucher la faiblesse du jenkins, il savait pertinemment que n'était qu'une question de secondes avant que celui-ci ne dégaine son poing. « With pleasure. » Pause théâtrale pour aggraver la situation, Damian se rapprocha encore davantage de Phineas, le rictus toujours mué sur ses lèvres. « You're as weak as your mother, maybe you'll take your life as she did. Good riddance, weak makes m- » Le poing du Jenkins vint s'écraser contre la mâchoire du garçon, des cris retentirent et phineas, phineas ne voyait que du rouge. Obnubilé par sa colère, il ne se rendit pas tout de suite compte qu'une main vint fermement l'attraper par le col, le retirant de la bagarre qu'il venait tout juste de commencer. Entre temps, d'autres personnes s'était mélangées à la mêlée, et se donnaient des coups sans savoir pourquoi. « Touch my brother again Hemingway and I'll make you eat your teeth, understood? » Phineas soupira alors qu'il reconnut la voix de Cygnus. Un sourire se mua sur les lèvres du triplet, alors même qu'il sentit Damian se recroqueviller sur lui-même à la vue du blond. Cygnus était un futur militaire, ses poings à lui faisaient triplement de dégâts, dégâts que Damian ne voulait pas subir. Phineas tourna les talons, pas sans savoir levé son doigt d'honneur en direction du Hemingway, sifflant tout en sortant du bar. les cris de la bagarre continuèrent à persécuter la nuit noire, alors que les deux Jenkins marchaient dans les rues comme si le monde était dénudé de tout ennui.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. I, SC. 3 ----------------------------------------
love is free, so fall
fall freely, fall freely into me;

|| VINGT ANS - Vega avait la tête posée sur son épaule et soupira longuement, de ces soupirs qui duraient des heures et qui gommaient tout malentendu : Vega était frustrée, énervée, et voulait en parler. Mais Phineas n’était pas prêt encore de lui demander pourquoi, parce qu’il savait déjà ce qui l’attendait. Elle allait lui parler de son petit ami, de l’idiot fini qu’il était, mais qu’elle ne voulait pourtant pas quitter parce qu’elle l’aimait. « He left me. » Phineas haussa les sourcils, puis siffla entre ses dents. Il était temps. Il ne lui dit pas ça, il se contenta de tapoter son épaule en guise de réconfort, même s'il jubilait de cette nouvelle. « Why? » Il pesait ses mots, ne voulait pas montrer le bonheur que leur rupture lui procurait. Ça avait toujours été comme ça entre eux, un amour si infini, si magnifique, qui s'était métamorphosé au court des dernières années. Mais trop butés, trop têtus pour se l'avouer, ils étaient restés au stade d'amis, meilleurs amis peut-être. Le coeur de Phineas voulait pourtant autre chose, il voulait plus, tellement plus. « I don't know. » il leva les yeux au ciel. C'était une réponse typiquement Vega-esque, un truc cryptique qui ne donnait que peu d'informations aux curieux, qui eux, voulaient en savoir plus. « What did he say? » Il ne comprenait pas pourquoi l'abruti l'avait quitté, s'il avait eu l'honneur de pouvoir embrasser vega, s'il avait eu le privilège de pouvoir la tenir dans ses bras tout en embrassant son cou, jamais, ô grand jamais ne l'aurait-il quitter. Elle était devenue sa constante, son pilier, le soleil de ses nuits, la lune de ses jours. Un truc qu'il arrivait pas à oublier, ni gommer. Elle s'était introduit dans son âme et ça il y a bien des années, et depuis, depuis il ne pouvait l'oublier; seulement l'aimer. « Nothing really. » Il leva à nouveau les yeux au ciel. Parfois, il ne la comprenait pas, ou ne comprenait tout simplement pas les femmes. Elle voulait en parler, sans le vouloir. lui donner très peu d'informations afin qu'il lui donne l'attention qu'elle pensait mériter. Ils vivaient tous les deux pour les grands artifices, pour l'attention des autres, pour être le centre du monde. Peut-être que c'était pour ça qu'ils n'arrivaient pas à se dire qu'ils aimaient, peut-être qu'ils avaient trop peur de partager leur aura lumineux; peut-être qu'ils avaient peur que l'un brille plus que l'autre. « He mimed it then? » Elle leva les yeux vers lui et les leva exagérément, tout en tapant son épaule. « Jeez Phin. » Phineas savait pertinemment qu'elle aimait son humour et ses sarcasmes, qui ne pouvait pas les apprécier? « Well what? You don't want to tell me, how am i supposed to make you feel better if I don't know the whole story? » Vega grimaça à ces mots et se renfrogna immédiatement. L’abruti avait probablement dû lui dire quelque chose de blessant, quelque chose qu’elle ne méritait pas. Il avait envie de serrer les poings, de se lever, et aller foutre sa main dans la figure de l’autre idiot. Contenance phineas, qu’il se chuchota pourtant. « He’s an asshole. » Qu’elle murmura, il enroula son bras autour de ses épaules, et attrapa une mèche de ses cheveux avec laquelle il joua. « Well I could’ve told you as much if only you'd asked. » Elle le tapa sur l’épaule avec peu de force, et croisa ses bras sur sa poitrine. « He told me I was too bossy and controlling. He called me a control freak. Can you imagine? Me? A control freak. Pff. » Phineas pinça les lèvres en tentant de ne pas commencer à glousser comme un idiot. Si Vega n’atteignait pas le niveau d’Hesper au niveau du contrôle de sa vie, elle n’en était pourtant pas loin. Le jeune Jenkins fît pression sur l’épaule de Vega, et sourit dans ses cheveux. « You ? Never. » Il se moquait d’elle, mais Vega ne sourit pas, non, elle se leva dans un bond et commença à faire les cent pas dans sa chambre. « I could’ve punched him, I swear. » Phineas haussa les épaules. « You should have. » Elle l’ignora et continua à marcher dans la petite chambre, tournant en rond comme un lion en cage. Vega montrait rarement ses excès de colère, elle montrait rarement quelconque autre émotion que ses sourcils haussés à l’égard de quiconque venait l’importuner, et pourtant aujourd’hui elle bouillait, elle bouillait de l’intérieur. C’était ironique de la voir si peu calme, alors que Phineas, lui, était complètement serein, les rôles étaient inversés et ça faisait, quelque part, du bien. « You know what makes me mad ? He made me feel like I didn’t deserve him, like I was an inconvenience, like I was.. too much. » Elle soupira, et se laissa tomber sur le lit, sans se soucier une seconde du confort de Phineas. Mais il ignora le mouvement brusque et se redressa à son tour. Il se mit face à elle, attrapant ses épaules dans ses mains et les serra en signe de réconfort. « You will never, ever be an inconvenience to anyone, do you hear me ? » Il sourit, de ces sourires qui pullulait d’amour et de franchise, ces sourires qui le tétanisait, parce que si Vega le regardait, le voyait vraiment, alors elle découvrirait l’étendu de ses sentiments. « He’s an idiot, you deserve much better and one day you’ll find the one guy that is right for you. » Comme moi, il pensa silencieusement. Personne n’était jamais assez bien pour elle, seul lui, lui convenait, seul lui la comprenait. Elle leva les yeux en sa direction, tête à tête, quelques centimètres les séparant, s’il avait eu le courage il aurait pu s’approcher davantage et sceller ses lèvres avec les siennes. Mais Phineas ne fît rien, il se contenta de sourire, alors qu’elle posa sa main sur son épaule. « You really think so ? » Il leva ses doigts en direction de sa joue et la caressa tendrement. « I’m sure of it. » Parce qu’un jour ils seraient ensemble, un jour aussi loin soit-il, ils allaient se retrouver et s’aimer, s’aimer si passionnément, que toute autre relation, que tout autre amour pâlira en comparaison. « I really am. » Qu'il répéta. Elle déposa sa main sur la sienne et sourit enfin. Et les sourires de Vega étaient peut-être rares, mais ils étaient magnifiques, ils allumaient une pièce comme mille ampoules. Sentant son cœur manquer un battement, il s’éloigna d’elle, sans être trop brusque pour ne pas élever ses soupçons. « Now that that is settled, do you want me to punch him in the face ? » elle rit, et son rire le fît voler dans une autre dimension. Elle lui sauta dessus et enroula ses bras autour de son cou. « Thank you Phin, you really are my best friend. » Il avait envie de crier à ces mots, il avait envie de rétorquer qu’au fond ils étaient bien plus que de simples meilleurs amis, mais il ne dit rien, à la place de quoi, il se laissa planer dans la douce odeur de ses cheveux.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. I, SC. 4 ----------------------------------------
it beats, it breaks, it loves, it aches.
for you, only you.

|| VINGT-SIX ANS - Un petit sourire espiègle se forma sur les lèvres du garçon alors qu’il regarda Vega enfiler ses pointes. « I think these are meant to actually be instruments of torture. » La douce leva les yeux au ciel et commença à les casser, pour les amollir et les rendre plus agréable aux pieds disait-elle à chaque fois qu’il le lui demandait. « You don’t understand anything about art Phineas and it shows. » À son tour de lever les yeux au ciel; en réalité il connaissait beaucoup de choses en art, il aimait la peinture, la littérature, et aimait bien entendu la voir danser elle. « For something to be pretty, you have to suffer. » Elle avait peut-être raison, Vega était pragmatique comme ça, un sourire espiègle toujours mué sur les lèvres, il était difficile de savoir ce qu’elle pensait. Mais c’est ce qu’il préférait chez elle, l’idée même qu’elle était un puzzle qu’il n’arrivait pas à terminer. Elle le laissait toujours sur sa faim, elle ne l’ennuyait jamais ; et c’était rare, si rare, les personnes qui n’ennuyaient pas Phineas. « Bold statement don’t you think ? » Il posa sa main dans le bol de fruits à ses côtés et jeta un raisin dans sa bouche. « I’m the most beautiful thing you’ll ever see and yet I haven’t suffered a bit for that pretty face of mine. » Elle pouffa de rire et s’avança vers lui. Se penchant dans sa direction, son visage à quelques centimètres du sien, il sentit son souffle sur ses joues, sur ses yeux, sur sa bouche. Il fût pris d’une soudaine pulsion de l’embrasser, mais ne fît rien. vega était belle, elle était magnifique, mais elle n’était pas pour lui. « You’re not that pretty Phin. » Un sourire carnassier envoyé dans sa direction, elle ne le lâcha pas une seule seconde des yeux. Vega en jouait, comme une marionnettiste. En réalité, elle se jouait de tous et de toutes, sa spécialité, son talent incroyable. « Your brother Arturius though, he’s candy for the eyes. » Il leva les yeux au ciel tout en lançant un raisin en direction de son visage. Il ne manqua pas sa cible et Vega fronça les sourcils en signe d'irritation. « i'm going to marry him Phin. » Il commença à rire. « No you're not. » Elle était devenue soudainement sérieuse, s'asseyant par terre et resserrant les lacés de ses pointes, elle soupira. Il ne put s'empêcher de continuer à rire, ne remarquant en rien qu'elle était tout à fait sérieuse. « ha ha ha ha. arturius and you. pfouuuuu, I almost believed you. Keep up the good work I haven't laughed that much in a while.  » Elle le fusilla du regard et tira un coup sec sur son lacet. Vega n'était plus d'humeur à rire, en réalité, elle avait l'air d'être davantage plus d'humeur à lui envoyer des dagues avec ses iris. « i'm serious. » Il arrêta de rire cette fois-ci. C'était indéniable, elle était sérieuse. Mais Phineas n'était pas prêt de comprendre, il ne voulait pas entendre, parce que s'il entendait, s'il comprenait, alors, alors rien de tout ça ne ferait de sens. Parce que Vega n'était pas censée se marier, ils étaient censés vieillir ensemble, lui et elle, et se passer la bague au doigt dans quelques années, quand enfin leurs sentiments seraient révélés. « no you're not. » qu'il articula alors que son sourire disparut complètement de ses lèvres. « i swear it on my father's head. » Et Vega ne promettait jamais rien sans être sérieuse. Elle disait donc la vérité. Un truc lourd vint s'éprendre de son myocarde alors qu'il serra les poings. Il aurait dû s'en douter, il aurait dû faire quelque chose avant, parler, avouer. A la place de quoi, il avait patiemment entendu. You took her for granted, qu'il s'insuffla. La colère grondait, la frustration s'accumulait. « why? why him? » qu'il dit avec difficulté, la mâchoire était serrée, les muscles tendus, l'oreille tirée. Quand est-ce qu'Arturius était tombé amoureux d'elle? Quand est-ce qu'il lui avait demandé de l'épouser? Quand, quand, quand? Et comment avait-il pu être si aveugle, comment n'avait-il pu pas s'en rendre compte? « because he wanted to. he made his intentions very clear, isn't it great when someone tells you exactly  how they feel? » Il était presque sûr qu'elle lui envoyait une pique à la figure, qu'elle lui reprochait de n'avoir jamais parlé. Mais c'était cryptique, c'était vaseux, trop vague, pas assez franc, un sous-entendu qui n'atteignit pas les oreilles du garçon. Malheureusement, Phineas était fier, malheureusement il était tétanisé à l'idée d'aimer, à l'idée de se jeter tête baissée dans une relation, qui plus est avec celle qu'il aimait. Parce que s'il ouvrait ce chemin, s'il se laissait l'aimer librement, alors il n'y aurait pas de point de non-retour. Et Phineas était destiné à la perdre, à la blesser, il était destructif, et Vega, Vega il voulait si tendrement la préserver. « But he's my brother. » Elle haussa les sourcils. « So what? Am I not good enough for the Jenkins family? » Il tenta d'attraper sa main, mais elle l'évita de justesse, à la place de quoi il ferma ses doigts dans l'air. « That's not what I said V, don't put words into my mouth. » Elle n'était peut-être pas une Jenkins par son nom, mais elle était un pilier de cette famille, un pilier pour les triplets. Vega était importante, elle méritait n'importe quel Jenkins, elle méritait l'or et la lumière, elle méritait qu'on se retourne à son passage tant sa perfection était éberluante. Elle méritait que le monde l'aime, l'aime à sa juste valeur; et si Phineas avait pu lui donner toutes ces choses, il l'aurait fait. Mais lui, ne la méritait pas. And that was that. « It's going to happen, deal with it. Unless there is a reason for me to say no. » Ses yeux brûlaient les siens, alors qu'elle ne manqua pas un battement. Phineas resta stoïque pendant quelques secondes. « What reason? » Il n'était pas dupe, il se doutait qu'elle voulait entendre les quelques mots qu'il n'avait jamais eu le courage de lui avouer. Mais c'était tard, tellement trop tard. « I don't know, you tell me. » Elle le regarda droit dans les yeux, quelques secondes passèrent, peut-être des minutes avant qu'il ne coupe le contact. Il ne pouvait décemment pas lui avouer maintenant, pas quand Arturius voulait l'épouser, pas quand elle s'était entichée du mauvais frère. « No reason at all, in fact it's great, you'll finally become an official member of the family. Like a sister you know. » Il tenta de ne pas grimacer à ces mots. Il n'avait jamais vu Vega comme une soeur, il l'avait toujours vue comme la femme qu'il épouserait dans quelques années, quand il aurait enfin pris son courage à deux mains pour lui avouer ses sentiments. « I'm happy if you're happy, this means a lot to me. » Mais aucun sourire ne se forma sur ses lèvres, au contraire elle les pinça, comme si elle était déçue, déçue du résultat de cette discussion. Il aurait dû lui dire, il aurait dû la supplier de ne pas épouser son aîné, il aurait dû se mettre à genoux et lui dire à quel point lui l'aimait, à quel point elle faisait une erreur en se fiançant à Arturius. Le seul Jenkins qu'elle devait épouser c'était lui et lui seul. Il n'aimait pas partager, encore moins quand il s'agissait de Vega. Vega était sienne, ou tout du moins dans sa tête. « Yep, super duper happy for you.  » Elle leva les yeux au ciel, probablement exaspéré par ce jolie mensonge qu'il lui servait. « If you say so. » Elle se leva d'un bond, alluma la musique et commença à danser. Des raisons encore dans la main, Phineas les déposa pourtant dans le bol; il n'avait plus d'appétit.
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Phineas Jenkins le Mer 18 Sep - 14:27, édité 12 fois

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Phineas Jenkins
Phineas Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 174
AVATAR + © : DANIEL SHARMAN. (AV)/@MOONCALF
POINTS : 759
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  L2Bj8z3n_o
AGE : VINGT-HUIT ANS, adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec.
STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:22

act ii
dé-ra-ci-né ; (adj.) a person who has been or feels displaced.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. 2, SC. I ----------------------------------------
once they were five
now they're only four

Il sentait le sanglot nicher dans sa gorge, mais Phineas se refusait de pleurer devant cette foule, devant ces inconnus. Il ne leur montrerait pas sa rage, ni son désarroi, il ne leur montrerait rien. Tournant les talons et se détachant de la scène, il marcha en direction du manoir Jenkins, puis sans même s’en rendre compte, il commença à courir, courir plus vite que jamais. Défonçant presque la porte d’entrée, il monta les escaliers et entra en trombe dans la chambre d’Hesper. Elle était allongée sur son lit, sa tête cachée dans son coussin, il l’entendait sangloter, restant immobile pendant quelques secondes, il avança ensuite vers le lit de sa triplette et s’assit à côté d’elle et lui caressa les cheveux. Elle se redressa et s’assit à côté de lui. Essuyant ses larmes à la volée, elle tenta de lui offrir un sourire, un sourire bancal qu’il savait épuisé. « He’s dead. » Il marqua une pause, sa voix tremblait, mais il tenta tant bien que mal de le masquer. « He’s dead because of me. » Il entendit sa sœur soupirer à côté de lui. Elle attrapa sa main et la serra dans la sienne avant de poser sa tête sur son épaule. « It’s not always your fault Phineas, you know that right? » Mais cette fois-ci ça l’était, il avait commis une erreur, un faux pas, donné les mauvaises informations à son frère. Et maintenant Arturus était mort. Il ne reviendrait plus jamais, il n’entrerait pas dans cette chambre un grand sourire aux lèvres, convaincant les triplets à sortir de la bicoque pour jouer dans les champs. Non Arturus, était mort, on l’enterrerait six pieds sous terre et le temps ferait ce qu’il savait faire de mieux : leur faire oublier la couleur de ses yeux, ses cheveux, le son de sa voix, de son rire. Et de Arturus il n’y aurait qu’un souvenir, une mémoire, quelques larmes versées ici et là. Et jamais plus Phineas ne pourrait partager ses histoires avec lui, ne pourrait lui raconter tout l’argent qu’il avait gagné la veille ou les nouvelles boissons qu’il avait essayé dans un petit bar dans le centre de la capitale. Non, parce que Arturus ne respirait plus. Il ne l’avait jamais jugé, il l’avait toujours aimé, épaulé, et malgré le fait que Phineas l’avait parfois jalousé pour l’amour que leur père lui portait, il avait aimé son aîné plus que tout, plus que la terre toute entière. Mais Arturus n’était plus ; et Phineas ne savait pas comment il pouvait un jour vivre avec ça, cette cruelle vérité. « It is. This time, it is. » Hesper s’agenouilla face à lui et attrapa son visage entre ses mains. Elle embrassa son front et ébouriffa sa tignasse mal coiffée. « It’s not, it’s no one’s fault but the people who killed him, all right ? » Il sentit le sanglot dans sa gorge s’intensifier, il sentait ses pleurs monter, monter, monter avant que la première larme vienne se glisser sur sa joue. Elle glissa lentement, sûrement, avant de s’arrêter sur sa bouche et puis comme si un robinet venait d’avoir été ouvert, il commença à sangloter comme un enfant. Hesper prit sa tête et la déposa sur son épaule, avant de le serrer fort, si fort. Elle avait fait ça après la mort de maman, elle l’avait sauvé, protégé, et aujourd’hui encore Hesper avait pris le rôle du pilier, de l’épaule sur laquelle Phineas pouvait si aisément s’échouer. Ils entendirent tout deux des bruits de pas dans le couloir, la porte légèrement entrouverte s’ouvra en grand alors que Cygnus entra dans la chambre. « I thought I’d find you here. » Son triplet s’assit à côté de lui, et enroula son bras autour de son épaule, alors qu’il attrapa la main de sa sœur avec l’autre. « It’s not your fault Phineas, nobody knew they’d be here, it was a dangerous mission and Arturus knew that. » Il fit pression sur son épaule alors qu’il laissa tomber sa tête sur celles de son frère et sa soeur. Cygnus était le pragmatique, il était la logique incarnée, montrant rarement ses émotions, ne ratant jamais un battement, il était à présent l’héritier de la famille. « Everything’s going to be okay. » Un fait, une réalité qu’Hesper murmura tendrement, sans jamais s’arrêter de caresser les cheveux de son triplet. Elle était la colle, Cygnus était la force et Phineas, Phineas était l’idiot qui ne savait pas comment les repayer pour leur confiance aveugle. Parce qu’il cassait tout ce qu’il touchait ; et eux ne lui en voulaient jamais.

Ou du moins c'est ce qu'il pensait.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. II, SC. 2 ----------------------------------------
bitter are the wars,
between brothers

Il faisait noir dans sa chambre, les ténèbres s’étaient éprises de la petite chambre, alors qu’on ne voyait que la lueur de sa cigarette allumée. Fume la vie avant qu’elle ne te fume, qu’il se disait. Pathétique, voilà ce qu’il était, et pourtant Phineas dans sa splendeur, ne s’arrêtait pas, jamais. Le deuil, quelle belle connerie, quelle belle grosse merde, un bon pieu enfoncer dans le cœur, plus rien qui pompait, plus rien qui donnait envie, ni de vivre, ni de réfléchir, ni de rire. Y avait l'alcool, la drogue et les femmes, de merveilleux remède qui lui faisaient oublier temporairement l'enfer dans lequel il vivait et qui le cassaient davantage plus chaque jour, mais c'était tout, rien d'autre. C’était la même rengaine chaque matin, regarder les yeux, autrefois si expressifs, vides de son père, les pincements de lèvres d’Hesper qui voulait si soigneusement ramasser tous les pots cassés, le silence aigu de Cygnus et la frustration et l’incompréhension de Sirius. Arturius n’était plus là, il était mort et ça, la famille Jenkins n’arrivait pas réellement à le comprendre, ni l’assimiler. Pendant plusieurs mois, sa place à table était restée intacte, le patriarche avait insisté, insisté que son assiette y siège encore, alors que le fantôme de son fils n’y apparaîtrait jamais. Phineas ça le tuait, ça le tuait lentement, mais si sûrement que c’était terrible et cruel. Comme des abrutis, les Jenkins tentaient aveuglement de ne pas marcher sur les plates-bandes des uns et des autres, mais c’était impossible, destiné à s’écrouler comme un château de sable à quelques centimètres d’une vague gargantuesque. Ils étaient si proches du précipice, que d’un œil extérieur ça devait presque avoir l’air comique. Il entendit quelqu’un toquer à sa porte, Phineas soupira, écrasa sa cigarette dans son cendrier et laissa entrer l’impétueux qui venait le déranger. Cygnus se trouvait à quelques mètres de lui, le contre-jour le rendant si sombre que Phineas crut voir un fantôme, une silhouette venue des enfers ; et peut-être que c’était le cas, peut-être que de Cygnus ne restait plus grand-chose du triplet avec qui il avait grandi. Mais le mutant gomma cette pensée de sa tête. C’était son frère, son tout, sa moitié, Cygnus était Cygnus, Phineas était Phineas et rien, absolument rien n’avait changé. « Father wishes to see you. » La voix était froide, teintée d’une amertume que Phineas n’avait jusque-là pas encore entendue. « I don’t wish to see him. » Capricieux, insolent, autrefois son frère aurait probablement levé les yeux au ciel et l'aurait traîné en bas, mais Cygnus resta immobile à l’embrasure de la porte. Il entendit son soupir, un soupir si long, si plaintif, que Phineas se redressa de quelques centimètres. « Do you have something to tell me Cygnus ? » Son frère resta silencieux pendant quelques secondes, des secondes qui passèrent pourtant comme des heures. C’était terrible, ça n’annonçait qu’un terrible présage, une remontrance que Cygnus attendait de lui cracher à la figure et ça depuis probablement longtemps. « I do actually. » Phineas se leva de son fauteuil et s’approcha de son frère, il était à présent face à lui, quelques mètres les séparant. « Then do it. » Il avait la mâchoire serrée, les poings fermement collés à ses flancs. « You’re so selfish sometimes. » Il vit son frère refléter ses gestes, ses poings se serrer, son visage se tendre alors qu’il siffla entre ses dents. « You’re not the only one who lost him you know? » Cygnus entra en trombe dans la chambre de son frère, le bousculant avec son épaule et s’arrêta net au milieu de la chambre. Il rit, de ces rires qui ne montraient aucune émotion, froid, empli de rancune, c’était de ces rires qui forçaient la chair de poule à se réveiller, se répandre sur la nuque, les bras, tout. « You act like it’s your fault, like his death revolves around you, around your rights and wrongs. Father, Hesper, Sirius and I need you and yet, yet here you are, being the selfish brat you always have been. » Il se retourna cette fois-ci, vrillant ses yeux dans ceux de son frère. Phineas resta silencieux, bouche-bée, choqué, sa bouche ne forma qu’un o, un o presque inexpressif. « When he died you had to make it about yourself, you had to eclipse everything else so that hesper and I run to you like we always do. I’m tired Phin, so, so tired of you and your fucking selfishness. Stop moping, stop being so.. insufferable. » Phineas ferma sa bouche, puis l’ouvrit à nouveau, mais aucun son ne sortit, que celui d’un silence forcé, d’un silence si prononcé qu’il le sentit jusqu’à la moelle de ses os. Son frère l’avait rendu mué ; ce n’était pas quelque chose qui arrivait souvent, en réalité, jusqu’à aujourd’hui ce n’était encore jamais arrivé. « Excuse me but fuck you. » Il arriva enfin à prononcer quelque chose, un semblant de phrase qui n’était en rien loquace, ni cohérent. C’était la colère qui prenait le dessus, la rage et la conscience qui grondaient dans les entrailles. « I’m sorry if I’m not grieving as you wish me to. » Un rire ironique, dénudé de toute autre émotion. Il était enragé, tout autant que Cygnus, tremblant comme une feuille, son frère semblait prêt à casser un mur et peut-être que Phineas était prêt à le suivre. « ‘Cause holding everything back, being the perfect little robot you are is soooo much better. » Il avança de quelques pas et se retrouva presque nez à nez avec son triplet. Si Cygnus décidait d’enfin prendre son courage à deux mains et lui en coller une, Phineas serait prêt, il ne baisserait pas le menton, ni l’échine. « Give me a break please. You have the emotional range of a fucking computer, I’m sorry if us humans have to show emotions sometimes. » Phineas vit la mâchoire de Cygnus se serrer, alors qu’il combattait probablement l’envie d’enfoncer son poing dans la figure de son frère. « He was my brother too you asshole. Not everybody wants to be the center of attention, not when their older brother just died. Not everybody has to scream or cry when they’re sad. I had to be there for you again Phineas, when will you be there for me? » Que Cygnus lui cracha à la figure. « When you’ll start showing what you’re feeling. Most of the time you act like you don’t care. » Le poing s’écrasa contre sa mâchoire. Un simple geste, un simple coup et pourtant, le coup de trop. La goutte qui faisait déborder le vase. Phineas se redressa, sourit comme un dément, et rendit le coup à son triplet. « How dare you say that. » Cygnus redressé à son tour, empoigna les épaules de son frère et le poussa violemment contre le mur. « I cared, I cared so much. He was more my brother than he was yours, you selfish asshole. But you were so entwined in yourself, your problems, your feelings that you couldn’t even see that. » Les mots étaient calmes, Cygnus était à peine essoufflé, il montrait à peine tout le venin qui se cachait derrière, c’était comme s’il les avait répétés encore et encore dans sa tête pour enfin les confesser à son frère. Toute cette rancune, toute cette rage, il les avait si bien cachés, et maintenant tout implosait. Et Phineas n’avait aucune chance face à son frère, un coup dans le ventre, un autre dans le nez, il était comme un pantin à la merci de son bourreau. Cygnus ne s’arrêtait pas et Phineas ne le supplia pas de le faire ; peut-être qu’au fond il le méritait. Son frère avait raison, son frère avait raison sur toute la ligne et ça crevait le cœur. Quelqu’un entra en trombe dans la chambre, jurant, et criant, dans leur direction. Il vit le visage d’Hesper, entendit son ton inquisiteur, et sentit sa poigne de fer se poser sur son épaule et celle de Cygnus. « STOP IT YOU IDIOTS. » Cygnus se décolla de sa victime, Phineas s’écroula par terre, prit d’un violent fou rire, il commença à rire, à rire comme un dégénéré, suivi de près par Cygnus qui s’esclaffa à son tour. « Fucking idiot. » Qu’il marmonna. « Asshole. » que son frère murmura à son tour.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. II, SC. 3 ----------------------------------------
if you fall
we all fall

Hesper était furieuse, elle leur lançait des regards terriblement enragés et marchait de droite à gauche, les poings fermement serrés. « What on earth is happening between the two of you ? » Hesper s’arrêta brusquement face à eux, mains sur les hanches, pied tapant contre le vieux parquet, elle était impatiente. Impatiente, rancunière, et toujours très en colère. Phineas renifla le reste de sang séché dans son nez, alors que Cygnus fît tout pour éviter le regard furibond de leur soeur. Deux idiots, abrutis, qui il y a quelques minutes encore écrasaient leurs poings sur la figure de l’autre. « We’re guys Hesper, we fight sometimes. » Le cœur ne Phineas s’était calmé, il ne battait plus violemment dans ca cage thoracique, et sa rage était passée, laissant un bourdonnement sourd dans ses entrailles. Il était épuisé, triste, fatigué de faire semblant, d’être le parfait fuck-up que sa famille dépeignait à chaque regard déçu qu’il lui envoyait. Il avait eu besoin d’évacuer, tout comme Cygnus, et si les jeux de mains étaient des jeux de vilains, ils avaient pourtant le don d’apaiser, de calmer, et de faire taire les voix, comme les supplices de sa conscience. « Don’t bullshit me. » Elle marqua une pause, et se pencha contre le mur tout en soupirant fortement. « What was your fight about ? » Cygnus soupira à son tour et laissa sa tête tomber contre le mur. Il n’avait pas encore balbutié de mots à l’égard de sa sœur ou encore de son frère. Force tranquille, ouragan silencieux, aux vues de leur dispute, son triplet était tout autant à la limite d’imploser que Phineas l’était. Pour d’autres raisons probablement, et pourtant, si intrinsèquement liés qu’ils étaient, ce que Cygnus ressentait, Phineas le faisait aussi. « You wouldn’t understand. » Que Phineas rétorqua, sachant pertinemment qu’il jouait à l’enfant. Hesper ne perdit pas une seconde et le fusilla du regard sans ménagement. « Humor me. » Hesper avait toujours été la colle pour les faire tenir ensemble, si elle était née dernière, elle était pourtant la plus mature, la plus responsable des trois. Toujours prête à les aider, allant jusqu’à sacrifier son propre bonheur pour celui de ses frères, elle était une montagne, un roc que Phineas ne pouvait pas s’imaginer ne pas avoir dans sa vie. Elle était leur guide, et Cygnus et lui la suivaient aveuglement ; et ça depuis toujours. Alors, les voir se disputer sans elle, sans avoir un mot à dire, devait probablement faire du mal. Ils s’étaient éloignés les uns des autres, c’était indéniable, il le savait, et ses triplets l’avaient probablement remarqué aussi. Et si autrefois ils s’étaient battus pour rire, pour se taquiner, aujourd’hui était bien plus grave, parce que ça marquait un point de non-retour. « We fought about Arturus. He said things, I said things, we were being stupid. » Cygnus ouvrit la bouche pour la première fois depuis leur altercation et haussa un sourcil en direction de Phineas comme pour le défier de dire le contraire. Mais Phineas ne dit rien, il se contenta de soupirer et de miroiter la position de son frère. Tête contre le mur, mains délicatement posées sur ses genoux. « I can only agree, both of you are stupid. » Elle se laissa glisser le long du mur et laissa ses yeux vaquer sur l’un puis sur l’autre. « I know it’s hard and sad, and unfair. » Elle marqua une pause, liant ses deux mains dans un poing. « It’s hard for me too. But if we start fighting between us, elle les pointa chacun du doigt, then nothing will make sense. We have to stick together because the only people that are left and that we can trust are us and dad, and Sirius. Please don’t throw that away. Please. » Elle les regarda, insistant sur chaque syllabe, sur chaque mot, et Phineas ne put s’empêcher de lever les yeux au ciel. « Sis’ it was only a fight. We had to vent and decided the best way to do that was to punch each other in the face. It happens you know, we’re men. Plus, I’m not mad at him anymore. » Il tourna la tête en direction de Cygnus. « Are you still mad at me ? » Il vit la mâchoire de son frère se serrer, mais un sourire se mua sur les lèvres de son triplet. « I’m not. Although I have to say Hesper, you’ll find it really therapeutic to punch him in the face. For an instant, I managed to shut down that smug face of his. I won’t do it again, but I mean if you want to. » Il haussa les épaules, alors que Phineas le poussa tout en levant les yeux au ciel. Hesper ne rit pas, elle attrapa leurs mains dans les siennes. Elle avait envie de crier, Phineas pouvait le voir dans ses yeux, elle avait envie de les gifler pour l’avoir inquiété alors qu’elle avait probablement mieux à faire. Mais aucun son ne sortit, elle se contenta de soupirer. « I'm seriously considering punching both of you in the face. » Elle leva les yeux au ciel. « Don’t forget, if we don’t have each other, we have nothing. » C’était vrai, mais terriblement effrayant. Parce que sans hesper et Cygnus, Phineas n’était rien, et jamais plus qu’aujourd’hui la peur de les perdre le tétanisait, et jamais plus qu’aujourd’hui cette éventualité semblait réaliste.
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Phineas Jenkins le Mer 18 Sep - 14:29, édité 8 fois

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Phineas Jenkins
Phineas Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 174
AVATAR + © : DANIEL SHARMAN. (AV)/@MOONCALF
POINTS : 759
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  L2Bj8z3n_o
AGE : VINGT-HUIT ANS, adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec.
STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:22

act iii
cy-ni-cal ; (adj.) concerned only with one's interests and disregarding standards in order to archieve them.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. 3, SC. I ----------------------------------------
i loved her,
but she left me (again)

« I’m engaged to Sirius. » coup de fouet imaginaire, crampe à l’estomac, coup de poing dans la mâchoire, une multitude de sensations, de coups portés à la jugulaire. Vega se tenait droite face à lui, le visage illisible de toute émotion. Elle était stoïque, et Phineas, lui, il bouillait de l’intérieur. Elle était stoïque, et Phineas, lui, il bouillait de l’intérieur. Ce n’était pas la première fois qu’elle lui bafouillait ces mots, mais cette fois-ci le prénom du promis avait changé ; non pas son nom. « You’re what now ? » Qu’il arriva à articuler, alors qu’il avait la mâchoire serrée et que ses doigts formaient des poings fermes, prêts à frapper un mur. « Engaged. Ready to marry. Soon to be wife of your brother, all that. » Il rit, cette fois-ci pas parce qu’il pensait que c’était drôle ou même une blague, mais plutôt de l’ironie de la situation. Elle se foutait de sa gueule. Y avait pas d’autre explication, pas d’assez bonne justification. C’était un moyen peut-être de l’encourager à enfin lui avouer ce qu’il ressentait ; ou juste un plan machiavélique pour le faire sortir de ses gonds. Mais, Phineas avait appris que Vega était capable de tout lorsqu’il en venait à atteindre ses objectifs, et si elle voyait Sirius comme un atout à ses ambitions, alors elle n’aurait pas hésité une seule seconde à passer la bague au doigt. Même si ça voulait dire blesser Phineas, cracher sur la tombe d’Arturus et tout simplement rendre les Jenkins ridicules. Ça faisait même pas six mois que son aîné était dans sa tombe que déjà elle passait à sa nouvelle victime. Phineas était furieux, furieux parce que Vega était une opportuniste, furieux parce qu’il n’était, de nouveau, pas le Jenkins qu’elle allait épouser et furieux contre le monde tout entier pour toutes les injustices accumulées. « Of course you are. » Il leva les yeux au ciel sans cacher une seule seconde son irritation. « Did you plan it with Sirius before of after Arturus death? » Qu’il lui cracha à la figure un rictus cruel mué sur les lèvres. Elle n’était pas croyable, d’un frère à l’autre, Vega ne connaissait aucune limite, aucune frontière, pas quand cela pouvait lui servir égoïstement. Elle ne pensait pas aux autres, elle ne pensait jamais à lui. « I mean his body isn't even cold yet and you’ve already hopped on the next jenkins wagon ; I have to say Vega I’m impressed. Gonna marry Cygnus or me or maybe even my father if it doesn’t work out with Sirius ? » Elle le fusilla du regard. Il n’y avait cette fois-ci pas de sous-entendu, ils ne tentaient pas de prendre un détour, de se regarder dans le blanc des yeux avec l’espoir que l’un ou l’autre bafouillerait enfin ce qu’ils avaient sur le cœur. Non, cette fois-ci c’était la rage qui les consumait, une colère si grande que Phineas était étonné, étonné par le grondement de ses entrailles, par son cœur qui martelait contre sa cage-thoracique. « Asshole. » un rictus se mua sur ses lèvres, alors même que Phineas le miroita. Vega et Phineas, des joueurs impitoyables du monde, qui maîtrisaient à merveille les mots et les regards cramant vos intérieurs, et en général, ils s’alliaient dans leurs quêtes ; mais aujourd’hui, ô aujourd’hui, toute cette rancune, toute cette frustration n’était que pour leurs yeux seuls. Interlude terrible, ils allaient être la fin de l’un et de l’autre. « You want to make me believe you were an option? What a joke. You have insurmountable commitment issues Phin and a knack for sleeping with women. » Les lèvres du garçon se retroussèrent sur ses canines alors qu’il s’approcha dangereusement d’elle. « Honestly? No, to you I was never an option. Was never ambitious or successful enough for that. I’m not good material for a gold digger ey? » elle avait envie de le gifler, ça se voyait dans ses yeux, ça se voyait dans la manière dont ses muscles étaient tendus et du tremblement de sa main. Et peut-être que Phineas le méritait, peut-être qu’au fond, il méritait toutes les gifles du monde. Parce qu’il venait non seulement de l’insulter, mais aussi d’insulter le lien qui l’unissait elle à la famille Jenkins. Le jeune homme savait pertinemment qu’elle ne restait pas avec eux pour leur argent, bien au contraire, les Jenkins avaient de toute façon perdu une grosse somme de leur fortune d’autrefois. Et Vega était tout, tout sauf avide d’argent, ou tout du moins si elle l’était, elle n’aurait probablement pas épousé un membre de sa famille. Le venin était pourtant sorti, il avait été craché à ses pieds pour la simple et bonne raison qu’il voulait la provoquer. Mais Vega se contenta de soupirer longuement. « You’re erratic, I’m not having this conversation now. » Il ricana, comme un fou, comme un homme à qui l’on venait tout juste d’arracher sa vie. Il allait tout casser, il allait briser cette merveilleuse amitié et pour quoi ? Parce qu’il était si en colère, si frustré. « Oh really? When then? When you’ll tell me you’re engaged to Cygnus or? » Elle le poussa brusquement, et il tituba contre le mur, son rictus toujours mué sur les lèvres. Vega ne souriait plus, non, Vega était terriblement enragée, et il sentit sa colère jusque dans la moelle de ses os. « Shut up, for once in your fucking life, just shut the fuck up. » Vega ne jurait que rarement, c’était la chose raffinée chez elle, cette bouche si mélancolique, si droite, si poétique. Elle ne jurait pas, mais insultait avec une multitude d’autres mots. Sa soudaine familiarité étonna Phineas, alors que celui-ci se contenta de cligner bêtement des yeux. Mais il lui fallut que quelques secondes avant de se reprendre. Se penchant vers elle et se rapprochant davantage de son visage, il murmura cette fois-ci. « Or maybe I was always to talkative I don’t know. Don’t like the echo V? Gotta get used to it. I ain’t gonna be the only one who’s thinking this. » Elle trembla à nouveau de la main; si elle le giflait, alors quelque part il gagnait. Parce qu’elle aurait perdu son sang froid, ce sang froid qu’elle cultivait depuis des années. En general, c’était Phineas qui perdait pied, qui sortait de ses gonds pour tout casser, mais il avait l’intime conviction, que cette fois-ci, cette fois-ci ce serait elle qui se laisserait aller à l’impulsivité.

Et pourtant, Vega se contenta d’inspirer, puis expirer, croisant ses bras sur sa poitrine, il semblait qu’elle était en train de reprendre contrôle sur cette situation. « I don’t care about the others; I care about you because you’re my best friend you idiot. » Il avala sa salive avec difficulté, alors que sa gorge gonfla. Il avait envie de la prendre dans les bras comme envie de lui dire de partir, de pas le voir comme ça, si en colère, si cruel avec ses mots et ses regards. Phineas avait envie d’attraper sa main, caresser le dos de celle-ci et lui dire qu’au fond tout irait bien, qu’ils trouveraient une solution à ce problème. Qu’il était heureux pour elle, si elle était heureuse avec Sirius ; mais Phineas n’était pas d’humeur empathique, encore moins d’humeur à lui mentir. « Maybe, just maybe you should’ve thought about that, our friendship, before you planned to marry half of the family. I’m sorry Hesper isn’t available anymore, but maybe you’ll find a way. You always find your way. » Il ne s’arrêtait pas, il continuait à creuser sa propre tombe aussi bien qu’il le pouvait. Elle allait le haïr, c’était certain, mais c’était exactement ce dont il avait besoin, qu’elle le déteste pour que ce soit plus simple d’être en colère contre elle. Mais Vega ne réagit pas comme il l’aurait voulu, parce qu’un rictus se forma à nouveau sur ses lèvres et celui-ci lui fît froid dans le dos. Elle s’approcha de lui et posa son index sur son torse, comme une accusation qui n’avait pas besoin de formulation. « Why are you so mad hm? Regretting something Phin? If you wanted me to marry you, you should’ve said so, maybe then you wouldn’t be as frustrated as you are right now. Must be hard for you to acknowledge that your brothers have more balls than you ever had. » Et à chaque mot qu’elle lui chantait, elle appuyait avec son index, droit là où le coeur battait. Et elle avait raison, elle avait raison sur toute la ligne, mais Phineas se refusa de l’accepter. Parce que s’il l’acceptait, alors le jeu serait terminé, alors elle crierait échec et mat, et lui, et lui n’aurait plus de fierté. Des années à cultiver un amour qu’il ne lui avouerait jamais, des années à l’aimer de loin, jamais trop de près, parce que c’était ce qu’il était capable de faire, c’était ce qu’il méritait ; il lui faudrait bien plus que quelques provocations envoyées dans l’air pour lui faire courber l’échine. « I’m mad because you’re selfish, because you got everybody wrapped around your finger, make them believe they’re special when in fact you only care about yourself. You’re selfish, that’s what I’m mad about. » Alors, il tenta de se rattraper de la pire façon possible, en insultant, en étant méchant, parce que Phineas au fond, c’était tout ce qu’il était capable de faire : provoquer, insulter, repousser et appuyer sur ce merveilleux bouton qui lui insufflait self-destruct. Vega leva les yeux au ciel, recula de quelques pas et soupira. C’était gracieux, des gestes clairement fait par une personne exaspérée. « Clearly you said everything you had to say. I’m gonna go, when you’re ready to talk come find me, until then fuck you. » Il serra les dents. Elle tourna les talons et pendant une fraction de secondes il se demanda s’il n’était pas temps qu’il la retienne, qu’il la prenne dans ses bras et lui dise que tout irait bien; qu’il s’excuse pour l’abruti fini qu’il avait été pendant toutes ses années. A la place de quoi, il bomba le torse. « Yeah, yeah, I’ll do that. Or I’ll ask all the women I have a knack for to do it for me. » Qu’il cria dans son dos, mais Vega ne réagit pas, à la place de quoi elle disparut derrière la porte et Phineas se laissa tomber sur le canapé. Posant un bras sur ses yeux, il soupira ; qu’est-ce qu’il pouvait être borné parfois.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. 3, SC. 2 ----------------------------------------
oh brother,
i'm sorry for i am a disappointment

Phineas tituba jusqu’au petit canapé dans le salon et s’y laissa tomber, bien conscient que son petit frère s’y reposait déjà. Le silence les entoura, alors même que la tension était palpable. Phineas était complètement bourré, bourré jusqu’à la moelle, et plus en colère encore qu’auparavant. « How d'you feel about taking the leftovers of your dead brother hm? » Sirius arqua un sourcil en direction de son frère, ferma brusquement le livre qu’il était en train de lire, le posa délicatement sur la table à sa droite. Inspira, puis expira, et se tourna lentement, mais sûrement en direction de son frère. Le calme incarné, Phineas ne l’avait jamais vu comme ça, pas aussi distant, pas aussi froid, pas aussi inconnu. « Wow, that’s a new low Phin, even for you. » Phineas leva les yeux au ciel. Haven't hit rock bottom yet, gotta pickaxe to dig even deeper. Il avait toujours eu ce besoin viscéral de provoquer, que ce soit sa famille, le monde, la vie tout entière. Y avait peu de gens qui n’avaient pas reçu son courroux, Sirius faisait partie de ces personnes. Son cadet ne l’avait jamais énervé, avait toujours été relativement obéissant. Sirius avait toujours été là, quelque part, faisant sa vie, suivant ses propres pas, il avait une constante dans sa vie, une entité inébranlable. Ni trop proche, ni trop éloigné, Phineas n’aurait jamais pu imaginer qu’il le trahirait de cette façon. Y avait des choses qu’on ne disait pas, qu’on savait tout simplement, comme la nature des sentiments de Phineas à l’égard de Vega. Arturus l’avait remarqué, peut-être trop tard, mais il l’avait vu. Comment Sirius, lui, ne pouvait-il pas s’en être rendu compte ? « Did you tell father yet? I’m sure he’ll be thrilled. » Le Jenkins était bien décidé à vouloir déstabiliser son petit frère. Sirius pouvait lui cracher toutes les insultes à la figure qu’il souhaitait, cela ne viendrait pas l’affecter. Pourquoi ? parce qu’il savait déjà tout ce qu’il était et ce n’était rien de bien. Connard, abruti, égoïste, opportuniste, toutes ces choses, il les était, se les disait lui-même, et le croyait dur comme fer. « Look you’re mad and drunk, go to bed, come back tomorrow when you’ve sobered up. » Sirius se leva, tourna les talons et commença à s’en aller, mais Phineas sauta par-dessus le dossier du canapé, en trébuchant quelque peu sur le tapis, avant de poser sa main sur l’épaule de son cadet. « No, I want to talk now. » Sirius leva les yeux au ciel, exaspéré par les caprices incessants de son frère. Cygnus avait raison au fond, phineas était la définition même de l’opportunisme, mais surtout de l’égoïsme. Il s’en fichait de blesser les gens autour de lui tant qu’il pouvait les tirer vers le bas. S’il tombait, s’il s’écroulait dans ce long tunnel sombre, alors, alors quelque part il espérait pouvoir amener d’autres gens avec lui ; parce que y avait une chose, une petite chose qui le tétanisait, et ça, c’était la solitude. Cette solitude qui le bouffait chaque jour un peu plus. Alors, s’il était triste, il espérait que quelqu’un le serait aussi, parce qu’il était terrible comme ça, parce qu’il était lâche comme ça. « Nope. Can’t always get what you want ey? » Phineas leva les yeux au ciel. Y avait comme un mythe dans cette famille, qu’il était l’insolent, le capricieux, qu’il s’accaparait tout ce qu’il voulait, tout en ne se souciant pas des conséquences. C’était peut-être, quelque part, vrai, c’était une réalité pure et dure, une vérité que tous avaient du mal à digérer. « But I do, don’t I? I’m the brat of the family, remember? and I always get what I want. Don’t be selfish, I need to talk so sit and talk, now. » Un ordre, une autorité de grand frère dont il n’avait pas le droit d’user, pas avec Sirius tout du moins. Il était vrai qu’au cours des dernières années, son petit frère avait été relié au plan arrière de sa vie ou de celle de ses frères et de sa soeur. Il n’était pas un triplé, il n’avait jamais été l’héritier ou le grand frère. Petit dernier, mouton noir de la famille, Sirius était une entité solitaire, qui avait tous les droits de vouloir, aujourd’hui, se rebeller. Phineas vit comme son cadet serra les dents. Il repoussa sans grand ménagement la main de son frère de son épaule et posa son regard dans le sien. « Funny isn’t it, mais en réalité ça n'était pas drôle du tout, how you’re telling everyone they’re selfish. Maybe you should do a self-check in the mirror some time Phin, might enlighten you a bit on who’s really being a constant ass. » Phineas sentit ses poings ses serrer, alors qu’il agrippa le col de son petit frère, un sourire froid mué sur les lèvres. L’alcool le rendait intrépide, stupide, dénudé de toute limite ou de tout entendement. Peut-être qu’il n’aurait finalement pas dû boire ce dernier verre de whisky. Celui qui l’avait fait dégringoler dans cette pente raide, la tête tournait, et le corps avait l’impression d’être en apesanteur, tombant lentement, mais si sûrement dans un ravin qu’il avait lui-même creusé. « I can live with that, being an ass, I mean. One has to do it after all. One has to tell the truth even if it hurts. Don’t ya think? » Sirius le poussa, et Phineas tituba en arrière. Comme une feuille morte, il n’avait dans les jambes plus aucune résistance.

« You’re not spurring out truths, you’re spitting venom, for what? To hurt people. I’m tired of that, I’m tired of you, especially right now. » phineas grimaça, compte tenu de la situation, il trouvait son frère quelque peu trop hostile. Il s’appuya contre la petite commode, s’asseyant dessus avec très peu de grâce et soupira, de ces longs soupirs. Il leva la tête en direction du plafond et commença à rire. « Haha, joke’s on you, I’m even more tired of myself than you are. » C’était au tour de Sirius de lever les yeux au ciel, mais tout du moins Phineas avait réussi à lui faire changer de trajectoire et enfin se tourner vers son frère au lieu de quitter la salle. Sirius était armé de patience, alors que Phineas était armé d’insolence. Qui allait gagner ? Phineas pariait sur son cadet. Et pourtant, il laissa son regard balader sur le salon, avant de stopper net sur les sourcils froncés de son frère. « That’s sad Phin, it really is. » Ça l’était, sans aucun doute. Sirius marqua une pause, sans jamais briser le contact visuel qu’il avait avec son aîné, quelque chose de terriblement malicieux se forma sur son visage, alors qu’un sourire presque cruel se mua sur ses lèvres. « You know what the funniest part is?, encore une fois, rien de tout ça n'était véritablement drôle, That you finally notice me, finally you speak to me only to spit in my face. » Un faux rire s’échappa de la bouche de Sirius, alors que Phineas haussa les épaules. Son frère avait bien entendu raison, mais dans cet état, bourré jusqu’à l’os, il n’avait pas envie d’entendre raison, ni de voir des vérités déchiqueter son déni merveilleusement bien construit. « That’s bullshit. » qu’il se contenta de rétorquer, alors que Sirius laissa sa langue claquer contre son palet. Il perdait patience, alors que Phineas, lui, se délectait de cette situation, de le voir enfin réagir, exploser comme l’aîné avait envie de faire depuis des minutes, des heures, des jours, voir même peut-être des années. « Don’t deny what you know is true. Your life revolves around Cygn’ and Hesper, I’m just a convenience, and sometimes a tool when you need me. » Phineas grimaça à ces mots, parce que c’était d’un réalisme presque effondrant. Sirius répliqua ces mots avec un calme admirable, avec un air de résignation, d’acceptation qui donna à son frère froid dans le dos. Sirius avait vécu dans l’ombre de sa fratrie pendant bien trop longtemps. À être sage, obéissant, mais surtout effacé par ces autres personnalités bien trop prononcées, il semblait presque s’être métamorphosé dans le décor. Mais Sirius n’était pas personne, il était tout aussi intéressant que le reste, il avait tout autant le droit d’être le centre de l’attention, son seul maléfice était d’avoir été trop tard. Des années qui pesaient lourdement. Et Phineas, le savait, incapable de retordre d’une pique ou d’une provocation, il baissa les yeux en direction de ses chaussures et soupira. « I.. I’m sorry. » Peu de choses le rendaient muets, et pourtant le mal-être de son frère, qu’il avait si soigneusement ignoré pendant toutes ces années, était un de ces moments, où même lui, capricieux, égoïste, provocateur, ne pouvait que se taire et dire à quel point il était désolé. « What’s done is done, we can’t go back in time. » Quand est-ce que Sirius était-il devenu si.. responsable ? D’une sagesse qu’il n’avait, jusque-là, pas encore eu l’honneur d’entendre. « No we can’t. Still, I.. I’m an idiot. Sorry. » Y avait pas besoin d’enfoncer davantage le couteau dans la plaie et dans son illusion d’ébriété, il avait oublié la réelle raison de sa colère, le pourquoi de son besoin viscéral à avoir cette discussion avec son frère. Sirius allait épouser Vega, un fait, une réalité, une vérité à laquelle Phineas devait se faire. Il ne pouvait pas l’arrêter, il ne pouvait leur interdire, et même s’il était égoïste, si tous deux étaient heureux, alors il se devait d’être, lui aussi, heureux pour eux. Caprice fini, acceptation d’une situation qui le rendait pourtant encore amer, il posa son bras sur l’épaule de son cadet, et le prit dans ses bras. Parce qu’il ne voulait pas terminer cette discussion dans du venin, il ne voulait pas laisser la chance à la faucheuse de lui arracher un énième membre de sa famille avec lequel il s’était disputé. Les derniers mots qu’il avait craché à Arturus avaient été rudes, il ne souhaitait pas réitérer cette dramatique situation avec Sirius. « It’s fine. » Que son frère chuchota sur son épaule, alors même que Phineas continua à le serrer très fort. C’était son petit frère, son cadet, une entité qu’il aurait dû protéger, guider, malheureusement, il n’avait fait aucune de ces choses. Aveuglement il avait poursuivi son propre chemin, sans se soucier une seule seconde de celui de Sirius. « Take care of her, make her happy all right? I’ll stay out of it, I promise. » Qu’il rétorqua contre la caboche de son frère, avant de déposer un baiser sur le haut de sa tête. Il ébouriffa ses cheveux, alors même que Sirius repoussa sa main, un petit sourire satisfait mué sur les lèvres. « I will, don’t worry. » Sirius tourna les talons et quitta la salle, alors que Phineas se laissa tomber dans le canapé, le goût amer de la frustration, de l’irritation et du regret pendant toujours au bout de sa langue.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. 3, SC. 3 ----------------------------------------
two to disappoint,
only one down

Phineas était en train de lire l’article qu’il venait d’écrire, un sourire satisfait mué sur les lèvres. Il soupira de contentement et – whack – quelque chose vint le frapper derrière la tête. Il eut à peine le temps de se retourner qu’Hesper se laissa tomber à côté de lui sur le canapé. Elle soupira à son tour, un soupir de mécontentement cette fois-ci, avec une once d’exaspération, que même sourd Phineas aurait réussi à décrypter. « We’re gonna have a talk you and me and you’re going to listen, shut up and nod with your head so that i’m sure you heard and understood me. » Phineas haussa un sourcil dans sa direction, posant le journal sur la petite table en face de lui. « Does that sound good to you ? » Il pinça les lèvres tout en grimaçant et commença à ouvrir la bouche pour lui dire d’aller se faire voir. Mais Hesper leva la main dans l’air, telle l’inquisitrice qu’elle était, et le fusilla des yeux, de ces regards dont seule elle avait le secret. Sa sœur était parfois terrible, sévère, trop stricte, mais la seule qui savait lui faire, parfois, entendre raison. Alors il ferma sa bouche et hocha docilement de la tête. Elle lui faisait parfois peur, elle ne voulait pas l’encourager à davantage plus de violence. « So, I’m here not because of father, our brothers or Vega, i’m here because of me you little shit. » Les yeux exorbités par la violence et le peu de subtilité dans les mots de sa soeur, Phineas se contenta de sceller ses lèvres. Hesper était horriblement en colère contre lui, il n’avait aucune chance de parler, se justifier quand elle était dans cet état. S’il osait la sermonner ou encore la provoquer, elle ramènerait probablement sa tête à leur père. « You ruined my fucking plan Phin. » Il tourna les yeux bien trop rapidement en direction de sa sœur, des points d’interrogation probablement inscrits dans ses iris. « I did what now ? » Hesper le fusilla davantage du regard, probablement pour son ignorance mais aussi pour avoir eu le culot de parler alors même qu’il avait promis de ne pas le faire. En guise de pardon, il leva innocemment les mains, lui faisant signe de poursuivre ses accusations, jusqu’à maintenant non fondées. « Your debts are having repercutions on everyone. » Il fronça cette fois-ci les sourcils, tout son visage se rétractant dans une grimace peu attractive. Il n’était pas sûr de comprendre ou même de le vouloir. Ses dettes aux perles et aux épines étaient un sujet quelque peu épineux, surtout en présence de leur père, alors ils n’en parlaient pas, ou que très rarement. « What do you mean ? » Elle lui colla une baffe contre la tempe, alors même qu’il recula pour tenter de l’éviter. « You can’t seriously expect me to shut up when you’re saying this nonsensical crap. » Elle inspira longuement, comme si elle tentant d’amasser autant de patience qu’elle le pouvait. « Father is worried, i’m worried, your debts aren’t good for the family bank account. You know we aren’t rich Phin. » Elle marqua une pause, jouant avec la bague à son doigt. « They’re gonna come to collect, and when they do we want to be ready. » Phineas secoua négativement de la tête. La situation était sous contrôle. Petit à petit il allait rembourser ce qu'il avait bêtement perdu. il avait eu la mauvaise idée d'en parler à son père, puis à sa soeur, et maintenant ils en étaient là. Il n'en était pas fier, au contraire, il était même honteux de ne pas avoir réussi à s'arrêter quand il aurait dû s'arrêter. Mais l'adrénaline l'avait appelé, le besoin constant de repousser les limites de l'entendement, c'était sa cam, sa drogue, sa malédiction. « That’s why we decided to reinforce our alliances with the Iskander family. They’re old allies and friends. » Elle se leva du canapé et se dirigea vers la petite bibliothèque. Laissant ses doigts glisser sur les couvertures des livres, elle s'arrêta au milieu de l'étagère et en attrapa un. « How do you plan to do that? » Les sourcils toujours froncés, et la posture rigide, il savait que ce qui allait venir n'allait ni lui plaire à lui, ni lui plaire à elle. « By marrying one of them. » Il rit, de ces rires qui n'étaient en rien composés d'humour ou d'émotion. Il était mort de l'intérieur, une impression de terreur s'éprenant de ses entrailles. Si Cygnus était fiancé, Phineas avait toujours réussi à débattre avec son père pour ne pas lui offrir même châtiment. Le jenkins aimait se dire qu'il était un oiseau libre, qu'aucun anneau ne pourrait un jour le rattraper, qu'il était seul, mais par choix et non pas celui d'une société encore bien trop en retard sur son temps. « You want me to marry? » Qu'il articula difficilement. Hesper posa violemment le livre sur la table face à lui, le jetant presque, et se tourna vers lui furibonde. « No, I will, idiot. » Phineas se leva à son tour, bien trop choqué par ce qu'il venait d'entendre. Si lui méprisait l'institution qu'était le mariage, Hesper le faisait davantage. « What? » Ils étaient à présent tous les deux tournés l'un vers l'autre, mais Hesper détourna les yeux et soupira longuement, cette fois-ci une plainte bien plus que justifié. Pourquoi faisait-elle ça, pourquoi se sacrifier pour lui, alors qu'il réussirait à se sortir de cette mauvaise passe sans son aide, sans elle. « Why? » Elle le regarda pendant quelques secondes, s'il ne pouvait ni lire dans les pensées, ni décrypter les émotions dans les yeux, il pouvait se douter qu'elle se posait exactement la même question. Pourquoi faire ça, alors qu'au fond c'était la responsabilité de Phineas? « I protect you phin, that’s what I do best. And I don’t mind. I really don’t but you have to stop. You’re twenty-eight not eighteen anymore. » Il secoua à nouveau la tête, alors que sa soeur se laissa tomber sur le canapé. Il s'accroupilla face à elle, et l'attrapa par les genoux. « I don’t know what to tell you. It’s my business, don’t sacrifice your freedom for me. I’ll take care of it. » Elle fît un geste vague de la main comme pour lui faire comprendre que ses mots ne voulaient plus rien dire. Trop de fois il avait promis qu'il s'en chargerait, trop de fois il lui avait promis qu'il serait obéissant, qu'il arrêterait de jouer avec l'argent, avec des vies, avec sa propre vie. Compte tenue de la situation actuelle et de toutes celles accumulées dans le passé, sa parole ne voulait plus dire grand chose, et Hesper semblait elle aussi avoir perdu espoir. « No, you won’t. We both know that when they come and ask for that money, you’ll have to ask me or father. We’re anticipating. » Elle était en colère, mais sa colère n'était plus extériorisée, elle était intérieure, elle grondait comme un ouragan dans ses iris, mais n'explosait pas dans des mots ou dans des coups. Parce que c'était ce qu'Hesper savait faire de mieux; intérioriser, souffrir en silence et tourner la page pour ouvrir un nouveau chapitre. Ankylosée dans ses maux et dans toutes ces émotions jamais dites, Hesper se sacrifiait, ne demandait que rarement en retour; et Phineas le lui faisait bien trop souvent regretter. « You’re crazy if you think I’ll let you do this. » Hesper repoussa sa main de ses genoux et leva un sourcil en sa direction. « It’s already done. I’m going to become an Iskander. » Il serra la mâchoire, se leva avant de perdre l'équilibre et se laissa tomber à côté d'elle. Elle soupira à nouveau, et Phineas miroita sa frustration. Le silence les entoura alors qu'il commença à jouer avec un bouton sur sa chemise. « I’m... I don’t know what to say. » Elle expira longuement, comme pour mesurer ses mots, comme pour réfléchir à ce qu'elle allait lui dire ensuite. « Say nothing. Just know that I’m extremely disappointed. Continue like that and I will leave you Phin, continue to follow this path and I won’t be there to catch you. This is your last chance. » Un frisson parcourut l'échine du garçon alors qu'il osa tourner la tête en direction de sa soeur. Il comprenait sa colère, il comprenait sa déception, pire encore, il comprenait pourquoi elle avait laissé tomber, pourquoi elle avait perdu espoir en lui. « I understand Hesper, but... » Hesper leva la main à nouveau, et Phineas se tut immédiatement. « Don’t bother. I don’t want to hear your excuses, I just wanted to tell you this. Get your shit together Phin, or that shit will come back to drag you down to a place where nobody will care about you anymore. » Ses iris broyant les siennes, jamais Phineas ne l'avait-il vu aussi sérieuse. Dernière chance, dernière fois où Hesper lui tendrait la main et pourtant aucun son ne sortit de sa bouche. Destinés au silence, tous deux restèrent comme ça pendant quelques secondes, avant que sa soeur ne se lève et quitte la salle. Il soupira à nouveau et enfonça sa tête dans l'oreiller pour crier, crier si fort, que le reste de la famille l'aura probablement entendu.

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  0001
---------------------------------------- ACT. 3, SC. 4 ----------------------------------------
we'll take over the world,
one kiss at a time

Phineas attrapa son carnet de notes et en tourna les pages, quelque peu frustré du manque d’informations récoltées. Il soupira, faisant lever les yeux d’Hera de son propre article. « What’s wrong ? » Qu’elle demanda d’un ton quelque peu réticent. Lorsqu’elle était concentrée, elle ne souhaitait pas qu’on la dérange, et pourtant c’était l’occupation principale et préférée du Jenkins. Ils se connaissaient depuis maintenant presque huit ans. D’abord ennemis, puis couple, puis amis, et enfin meilleurs amis, mais surtout ancre coulante de l’un et de l’autre, c’était son devoir que de l’embêter ou tout du moins l’empêcher d’écrire un nouvel article. Hera écrivait merveilleusement bien et s’ils étaient aujourd’hui proches, la compétition n’était jamais morte, elle était toujours présente ; leur activité préférée ayant de toute façon toujours été un cap ou pas cap absolument enfantin. « I’m struggling writing my article. » À ces mots, elle daigna enfin reposer toute son attention sur Phineas, un sourire mauvais mué sur les lèvres. « I am absolutely not. Thought I should tell you, might be a small consolation. » Il leva les yeux au ciel, à son tour exaspéré par son arrogance. Chose qu’ils partageaient indéniablement. En réalité, elle est lui partageaient bien trop. Destructeurs, enfantins, futiles, mais si ambitieux et arrogants, elle était lui, il était elle. C’était d’ailleurs la raison pour laquelle leur relation n’avait jamais marché. Ils étaient trop similaires, ils étaient trop eux, pour un jour pouvoir s’aimer ou même cohabiter diplomatiquement. « Great for you. » Qu’il répliqua, les dents serrées tout en la fusillant du regard. Elle se laissa tomber contre le dossier de sa chaise, et commença à jouer avec son stylo. « What are you writing on ? » Il se laissa tomber contre le dossier de son fauteuil à son tour et regarda le plafond de son bureau. Il était isolé du monde depuis qu’il avait accepté de prendre la place de rédacteur en chef du journal (en réalité il n’avait pas accepté, mais plutôt supplié de l’avoir, mais il était bien trop fier pour l’avouer). Alors, il avait gentiment (forcé) demandé à Hera de travailler dans ses locaux, afin de ne plus être seul ; afin de ne plus être seul avec ses pensées. Elle avait accepté, parce qu’Hera allait, très souvent bien malgré elle, toujours là où il allait. Elle avait pesté, s’était plainte, et pourtant depuis un mois, tous les matins elle entrait en trombe dans le petit bureau pour écrire ses histoires, ses provocations si subtilement rédigées. « I’m writing on the terrorist attacks. The group that provoked them in. They’re not really known yet : the silences. » Hera plissa les yeux en direction du Jenkins et posa, quelque peu trop violemment, son stylo sur sa table. « You sure you want to do that ? » Phineas posa son stylo à son tour, miroitant chacun de ses gestes. Un sourire se forma sur ses lèvres, étant sûre que son amie le jalousait d’avoir trouvé un sujet plus important qu’elle à écrire pour la prochaine édition du journal. « I am yes. » Elle haussa un sourcil en guise de réponse. « I, on the other hand, am pretty sure that it’s a bad idea Phin. » Le ton était plus que sérieux, à la frontière du glacial, un bourgeon de menace à peine caché. « Why ? Because you know my story will be better than yours ? » Elle roula les yeux, et se leva de son fauteuil, s’approchant du bureau du Jenkins. « They’re dangerous, you really don’t want to get hurt. » La menace était cette fois-ci palpable dans l’air. À son tour de hausser un sourcil et de lever le menton en sa direction. Clairement, Hera ne voulait pas qu’il écrive sur les silences, pourquoi ? Il ne fallait pas être un détective pour se douter qu’elle en était une membre. « Seem to know a lot about them to be so sure that I’m gonna get hurt. » Elle sourit à ces mots, de ces sourires dont seule elle avait le secret. Hera était une excellent joueuse de poker ou journaliste, parce qu’elle avait réussi à maîtriser sa célèbre poker face. Il était impossible de lire sur son visage l’émotion qu’elle ressentait profondément dans sa tête. Un livre soigneusement fermé, elle ne laissait que rarement ses sentiments la trahir. « I don’t know them well per say, I’m just saying that you’re clearly out of your league Phin, that’s all. » Jolie petit mensonge qu’il réussit à déceler. Il la connaissait assez pour savoir quand elle ne lui dévoilait pas toute la vérité. Ils étaient très bons à ce jeu, mais commençaient à bien trop bien se connaître pour tomber dans le panneau. « Are you challenging me Griffith ? » Elle pouffa de rire. « No, not this time Jenkins. » Cette fois-ci ses deux sourcils se froncèrent, alors qu’il la vit s’asseoir sur le recoin de son bureau. « Sounds like it. But oh well might as well dare myself to finish this story. » Hera leva la main en direction du carnet de notes de Phineas, mais il fût plus rapide et l’attrapa avant qu’elle ne puisse mettre ses doigts dessus. « If you do, I need a challenge too, or else it’s no fun. » Elle fît mine de réfléchir et approcha son visage du sien. « The trinities, you know them ? A secret group too, were busy the last couple of years, not really known, I’d love to know more about them. » Phineas leva son regard en direction du sien. Yeux dans les yeux, elle sourit, il fît de même. Ils marchaient sur un terrain miné, un terrain difficile. Il savait, elle savait. Et maintenant que les dés étaient lancés, il n’y avait que le jeu pour sortir vivant de ces eaux troubles.
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Phineas Jenkins le Jeu 12 Sep - 15:39, édité 7 fois

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:23
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2234989731 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2234989731 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2234989731
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3480070544 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3480070544 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3480070544
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2707720009 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2707720009 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2707720009
Jo tem
Bref
On va faire de grande chose
Hâte d'arriver avec baby hesper
T'es mega beau
Deg d'être ta sœur wesh

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Cygnus Jenkins
Cygnus Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 617
AVATAR + © : finn jones, doom days.
POINTS : 1782
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Tumblr_pmtx6pcsD71ultz4jo5_r3_400
AGE : vingt-huit ans. la jeunesse fanée, cornée. il a un goût acre en bouche à l'idée de tout ce qui lui a d'ores et déjà été dérobé.
STATUT CIVIL : le coeur divisé, rongé, écartelé. engagé dans une relation secrète avec loras sielle, prince chéri du cercle, il reste habité par l'amour qu'il continue d'éprouver pour son ex, cassiopée, elle-même nouvellement mariée à un roi, rien que ça.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1414-i-am-not-the-one-of- https://gods-will-fall.forumactif.com/t1453-overthinking
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:27
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2707720009 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2707720009 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2707720009
tellement hâte de te lire et de rp. PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995



(us- God knows we’re all drawn to what’s beautiful and broken.)

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:27
Re-bienvenue PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  4265375708

J'aime l'ambition de la fiche avec les trois posts à la suite PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2996881088
Bon courage pour la rédaction, j'ai hâte d'en lire un peu plus sur ce charmant mutant (c'est pas d'assumer sa différence PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1995654310 )

— NEUTRE ; those who don’t care —
NEUTRE ; those who don’t care
Keira Valeska
Keira Valeska
surface
inside
behind
MESSAGES : 13606
AVATAR + © : zhenya.
POINTS : 7608
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2wEeDNoV_o
AGE : [ VINGT-QUATRE ] années éparses, matins sacrifiés sur l'autel des cruels ; et la naïve innocence se meurt lentement, alors que l'enfance se fane.
STATUT CIVIL : inénarrable fleur bleue, trop vite éprise des âmes ; [ MARIEE ] à achil valeska, union politique scellée dans le sang, entérinée dans le cœur, désormais.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t213-maybe-i-was-born-to-r https://gods-will-fall.forumactif.com/t317-les-fleurs-du-mal
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:29
je viens de cracher mon pulco citron sur ce titre hell
il envoie du lourd, phin
ça fait plaisir de le voir débarquer
ce perso est déjà DINGUE




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
you are, i think, an evening star, of all the stars, the fairest —  if there is light, it will find you. (beloved).

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:31
Jeune et beau, que demander de plus PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3943621194
(*glisse un 06*)
Re-bienvenue par là, et amuse-toi bien avec Phineas ! PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1557579508

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Phineas Jenkins
Phineas Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 174
AVATAR + © : DANIEL SHARMAN. (AV)/@MOONCALF
POINTS : 759
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  L2Bj8z3n_o
AGE : VINGT-HUIT ANS, adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec.
STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:51
@Asphodel Blade ;
dég que tu sois ma soeur aussi
mais on peut peut-être s'arranger What a Face
nON PLUS SÉRIEUSEMENT
HATE QUE TU DEBARQUES AVEC LA SOEUR
THE HOLY TRINITY WILL FINALLY BE COMPLETE
GROS LOVE SUR TOI
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2128450950 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2128450950

@Cygnus Jenkins ;
C'EST CA L'ACCUEIL QUE TU RÉSERVES À TON BEST BRO?
CHOQUÉE
ET DECUE
jsuis sure si ca avait été arturus y aurait eu plus d'enthousiasme
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3241848309 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3241848309
(trop hATE AUSSI DAMN I love you)

@Andrej Starkov ;
merci beaucoup. I love you I love you
et je sais
jcrois que j'ai été trop ambitieuse sur c'te fiche rip
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1397049178
et du coup j'espère que mon petit mutant sera pas décevant
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2128450950

@Keira Valeska ;
jdois t'avouer le titre vient du fait que j'écoutais la chanson et que j'avais zéro autre inspi
mais ca passe bien en fait What a Face (dsl que je t'ai fait cracher ton pulco tho, le pulco c'est sacré)
eT DFBFVFBGT
MERCI BCP
T'ES UN CHAT I love you

@Valere Hardson ;
phin est plus du style 07, mais il le prend avec grand plaisir PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2964515584 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2964515584
y a moyen que valere et phineas fassent de grandes choses, jvais venir te voir en mp. PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  4230820522
merci beaucoup. I love you



— NEUTRE ; those who don’t care —
NEUTRE ; those who don’t care
Altheia Iskander
Altheia Iskander
surface
inside
behind
MESSAGES : 779
AVATAR + © : courtney eaton, philtatos (avatar).
POINTS : 2785
AGE : la joute de la durée est une ascension redoutée. le temps à l'emprise sur l'être vivant et les mesures des quatre saisons jalonnent la course de l'âge. entre deux rives calme et fougueuse, entre deux âges également, l'oiseau se voit ouvrir les portes de la vingtaine. sans le moindre regard de regrets envers l'antérieur, sans hésitation elle est le reflet doux et puissant de l'enfance où les iris grondes une forte puissance de maturité.
STATUT CIVIL : le myocarde est un organe fragile qui a tendance à se leurrer. l'esprit dirige, le reste n'est que le carte du hasard dont l'atour du concerné s'est abattu sur elle - et ce à un moment où elle ne l'attendait guère. le coeur est un astre qu'elle protège au delà de barrières nombreuses et érigées. barricades, saut de l'ange d'une falaise en serait le ressenti. récémment fiancée, ombre au sein du tunnel mais vecteur d'un devoir qui porte bien des mystères.
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 18:55
toi + ce personnage + daniel PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2338632519 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2964515584
il nous faudra un lien avec mon prochain compte si tu veux bien PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1686218429
en tout cas re bienvenue chez toi manon PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2126331156


uc

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Achil Valeska
Achil Valeska
surface
inside
behind
MESSAGES : 11520
AVATAR + © : kh @the wife.
POINTS : 9888
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Tumblr_ofw5pt4WnA1vfo8luo8_400
AGE : VINGT-NEUF ANS, et la trace de ces années comme l'usure érodant son être. un joyau aiguisé avec finesse.
STATUT CIVIL : coeurs sacrifiés à l'autel, MARI d'une femme qui l'effacerait volontiers d'sa vie, si elle le pouvait. lui, nonchalant à l'âme meurtrie qui s'est résigné à cette misère.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t854-achil-gloriosus-et-li https://gods-will-fall.forumactif.com/t865-golden-shroud-achil
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 19:01
ouh une longue fiche PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1995654310
rebienvenuuuue PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3649701126 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  797687694


LET THE MAN BE BORN
                                                         

if you say you need me, i will stay as long as i can for you. i will live for you and yours, and go down fighting death until i am worn away to bone and splinters. but it would not be my choice.


— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Cassiopée Xi'Nora
Cassiopée Xi'Nora
surface
inside
behind
MESSAGES : 362
AVATAR + © : Adria Arjona +the best sister celticaddiction (av) mas vares (gif)
POINTS : 1068
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  9f287c23a476b076f6b989e1834e911bfb87536b
AGE : 24 ans
STATUT CIVIL : Mariage au goût de cendres, le myocarde appartenant à un autre qui n'est plus à elle

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 19:07
OMG MEUF TA FICHE EST DEJA TELLEMENT GENIALE PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995

"banter avec cygnus à l'époque où ils s'aimaient encore" PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2863079321 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2863079321

" Mais c'était cryptique, c'était vaseux, trop vague, pas assez franc, un sous-entendu qui n'atteignit pas les oreilles du garçon."
Cassi trouve pas du tout ça cryptique PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3272474194 THE TWO OF THEM ARE JUST GRRRRRRRR

bon jvais pas tout commenter, sinon jsuis encore là demain
JE VEUX LA SUITE (et non ne raccourcit pas l'histoire; j'en veux plus toujours pluuuuuuus PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1686218429 )

Courage pour la rédaction,
rebienvenue chez toi PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2338632519

LOVE YA PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  995657886

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 19:31
cette ambition, je suis sur le cul sérieux PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2996881088 (in the best way possible)
par contre la mort des abeilles rolala comment il est excessif le garçon PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1995654310

wELCOME BACK I love you
hâte de vous lire, vous allez encore être géniales as usual PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3649701126

— NEUTRE ; those who don’t care —
NEUTRE ; those who don’t care
Aleksander Aedyrn
Aleksander Aedyrn
surface
inside
behind
MESSAGES : 144
AVATAR + © : Jake Gyllenhaal @Rivendell.
POINTS : 868
And suddenly, life wasn't about living. It was about surviving
AGE : Trente-six ans, il s'étonne parfois d'avoir survécu si longtemps.
STATUT CIVIL : Célibataire, par la force des choses, par envie aussi. La seule femme qui occupe ses pensées lui apportent déjà beaucoup trop de problèmes pour qu'il ait envie de lui trouver une rivale.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1145-aleksander-people-do https://gods-will-fall.forumactif.com/t1225-made-of-iron-aleksan
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 20:37
Phineas PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2128450950 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2128450950
Trop contente de le voir débarquer !
(re)Bienvenue ofc et bon courage pour la fin de cette superbe fiche PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2186484611




The Guardian ☽ "I'm here," he whispers. "You can talk to me or not talk to me. But I'm here."

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 20:49
MON COLOC  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3649701126  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3649701126
(i hope, i'm so sorry viens de voir que j'ai oublié de répondre à l'aide à la créa PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1211900593 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1211900593)

la famille, les triplés, ce fc (ce gars je l'aime bien trop gsufijdl),cet aes, le ship qui se profile, le métier pARFAIT et les trinitaiires PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2863079321 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2863079321

mais cette fiche PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995 i HAD to read the whole thing first PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995
je vais pas parler du codage dans l'histoire parce que j'arrête pas de te dire que t'es une déesse dans ce domaine, you must be tired of it

Citation :
Vega avait la tête posée sur son épaule


my mind went :
Spoiler:
 

et le "super duper", gosh je l'aime déjà trop phin PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1193113961 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1193113961
gurl je suis pendue à tes mots sache-le PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2186484611

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 20:58
damn la longueur de cette fiche, jpp PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995
et ce que t'as écrit déjà, j'suis au bout, le personnage a l'air si ouf PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3932396905 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3932396905
tellement hâte d'en savoir plus, d'en lire plus ptn
BREF, (re)bienvenue par ici, je kiffe découvrir des nouveaux persos de toi PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  4265375708
et bon courage pour la rédaction, tu vas y arriver !  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2676992051  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2186484611  PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2186484611

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Themyskira Sielle
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4727
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 12551
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 22:16
Phineas PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2121765461 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2121765461 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2121765461 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2121765461

Outre le fait que c'est un plaisir personnel de te voir avec un compte de plus, je connais deux personnages à l'intérieur de moi qui sont eux aussi très contents PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3688418266 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3688418266
Pour des raisons différentes cependant PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1995654310 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1995654310


Drink me like the cure
When I am the poison

— LES PERLES ; those who do business —
LES PERLES ; those who do business
Vega Corleone
Vega Corleone
surface
inside
behind
MESSAGES : 479
AVATAR + © : Emma Watson ; av©bae
POINTS : 1962
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  80f0676eda04280cef291a51507ddebe
AGE : vingt-huit ans déjà, la gamine a disparu depuis longtemps, laissant place à une femme aux lèvres carmins et à la langue acérée
STATUT CIVIL : désormais libre de tout engagement

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2344-blessed-with-beauty- https://gods-will-fall.forumactif.com/t2524-i-rise
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Dim 25 Aoû - 22:39
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Tumblr_inline_p6plae6KWP1ve51r1_540

Citation :
you're engaged to her. to my vega.
je suis au bout là PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1211900593
je te jure je suis pas prête pour eux deux, je pense qu'ils vont encore plus nous détruire que yelix et c'est dire franchement PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1211900593
déjà ta fiche là, tes anecdotes, comment il est possessif et protecteur je PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1211900593 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1211900593 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1211900593
mes bébés quoi, je suis pas bien PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3850333294
tu me donnes envie d'écrire mille anecdotes sur eux
si hâte de rp omg

(re) bienvenuuue PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3649701126
(et queen de l'aes et du codage ofc)


--- i know what i want
and i'm gonna get it ☾☾ v.c

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Noah Sielle
Noah Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 3941
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©unknown
POINTS : 801
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  91cd41b05103976d20224ba0af99923b
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 36 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Lun 26 Aoû - 0:24
yassssssss What a Face
re bienvenue chez toi hehe


Standing now, in the mirror that I built myself, And I can't remember why the decision wasn't mine. But it seems I'm only clingin' to an idea now, Took my heart and sold it out to a vision that I wrote myself.

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Lun 26 Aoû - 8:51
TOI
OUI TOI LÀ
JE TE VOIS
TRAÎTRE
MUTANT
:lmfao:

mais jtm quand même
MAIS TRAITRE

Citation :
truc avec nyx
truc elle a dit? TRUC
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  529295353


Dernière édition par Nyx Oaklong le Lun 26 Aoû - 20:15, édité 1 fois

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Shila Gavon
Shila Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 4230
AVATAR + © : neelam gill — av/mine, gifs/ canufeelthesilence, killingyves.
POINTS : 1331
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1257e01568d46b1829e564771875dc13
AGE : VINGT-CINQ hivers se sont succédé depuis sa venue au monde. âge ingrat, on n'a de cesse de l’infantiliser, la forçant à prouver à tout ceux qui s'y méprenne qui ne s'agit, après tout, que d'un chiffre bien futile.
STATUT CIVIL : liés par ce serment de fidélité et de dévotion qu’ils ont prononcés sous la protection des dieux, la louve épousa l’abeille, la xi’nora unissant sa destinée à celle de CILLIAN GAVON. alliance aux desseins politiques, ils sont devenus les marionnettes d’un jeu auquel on les a contraints de jouer.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1870-sg-flowers-of-ice-an https://gods-will-fall.forumactif.com/t1988-sg-with-the-wild-wol
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Lun 26 Aoû - 14:55
jpp de la longueur de cette fiche PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995
j'ai pas cette volonté/envie de faire si long
mais RESPECT PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  854050248 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1039752344
et bon courage pour la rédaction
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3649701126 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3649701126


— she never has to wear the clothes of a sheep, when she wore the eyes of a wolf so beautifully

Invité
avatar
Invité
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Lun 26 Aoû - 15:44
la longueur qui s'annonce me terrifie
mais ce que je peux déjà lire !!! trop hâte de pouvoir tout découvrir !! le personnage est génial et la plume aussi <33
(jvais réfléchir à un lien avec mon cerveau lent :travolta:)
I love you

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Hiram Gavon
Hiram Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 1698
AVATAR + © : jesse williams. (@dea tacita, philatos, lunarbloom)
POINTS : 376
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  NTrFif34_o
AGE : ( trente six ans ) qu'il s'acharne à vouloir rester un homme droit, si on oublie sa double allégeance de l'époque, mais voila que ces trente-six années de droiture vole en éclat à cause d'une soeur qu'il considérait autrefois comme une erreur.
STATUT CIVIL : ( marié ) à sa muse, douce arabella qui s’est octroyée l'entièreté de son palpitant. l'un comme l'autre semblent avoir un goût prononcé pour la dramaturgie, laissant un froid dévastateur s'installer entre eux.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1366-imperfectus-perfectu https://gods-will-fall.forumactif.com/t1375-memento-mori-hiram#5
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Lun 26 Aoû - 16:38
le fameux phineas. PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2964515584
et avec daniel sharman en plus. PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995 PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  1578375995
rebienvenue et bon courage pour ta fiche. PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  2126331156 damn quel courage de faire quelque chose d'aussi poussé, avec trois posts. What a Face PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  4230820522



if he has everything what he wants,
he cannot deny the gaping void she left.

— CONFRÉRIE ; those who want it back —
CONFRÉRIE ; those who want it back
Hector Macanthos
Hector Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 4707
AVATAR + © : Cillian Murphy (Sarah ♡) floweryshell (gif profil)
POINTS : 5239
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  8898eb45a71c0f3499421a891da52942
AGE : 41 années passées avec un unique but pour le guider : la couronne, sa couronne
STATUT CIVIL : Ancien veuf, à présent marié, il a récemment passé la bague au doigt de sa douce alliée

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1449-the-measure-of-a-man https://gods-will-fall.forumactif.com/t1458-when-something-is-im
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  Ven 30 Aoû - 1:09
Cette fiche
OMG
Qualité
Quantité
Ma foi ça me fascine PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  3850333294

Rebienvenue toi PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  4225342464

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind
PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE  Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   |  

PJ ;; HIT THE ROAD PHIN, AND DON'T YOU COME BACK NO MORE   Revenir en haut 
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: fiches validées-
Sauter vers: