Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.


 ( kintsugi )

 :: WRITE THE STORY :: rite de passage :: fiches validées  
Dmitri Kolikowski
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 36
AVATAR + © : adrien sahores (dis-moi boy); helenstroy.tumblr (profil)
POINTS : 584
( kintsugi ) Tumblr_p9dzcrruA61wturwfo2_640
AGE : [ TRENTE ] années placées sous l'étreinte de ses loyautés maladives à vénérer l'humainement faible considéré comme le divin.
STATUT CIVIL : écorché volontaire, observant la plaie avec déréliction, s'il avait pu il aurait conservé les fleurs fânées de son premier amour plutôt que de passer nouvelle bague à son doigt [ FIANCE ] à romilda iskander il répugne tout ce qu'elle représente.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1628-kintsugi https://gods-will-fall.forumactif.com/t1680-i-opened-up-my-rib-c Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
( kintsugi )  |  Dim 1 Sep 2019 - 22:13
dmitrikolikowski
he could not remember, now, ever having felt happy or sad. Only hungry. Only empty, and greedy, and insatiable.
WHO ARE YOU REALLY?
PRENOM, NOM - Le front serti de ces joyaux maculés d’ichor coule en ses veines les fleuves aurifères placés là par une engeance thaumaturgique. La naissance portée comme une balafre ornée d’aurure, il est descendant de ces plébéiens aux lettres tachées de noblesses. Ces indigents s’étant hissés à la table des rois, reposant en coulisses, accomplissant leur devoir à l’abri des regards. Plein de ces loyautés maladives, les Kolikowski souffrent ces faims les traînant à toutes gorges, leur vertu suppliciée les ayant faits transcendés. Plein d’une histoire appartenant à d’autres, ses ainés le firent funéraire. Son existence placée sous l’égide de ses homonymes, il s’érige tel le fruit d’une dynastie d’or et de regrets. Dmitri, l’inconscient. Dmitri, l’impatient. Il possède au buste une rage sans âge, placée là par ses ancêtres.  AGE - Des fêlures plein sa couronne brisée, les années ciselèrent à même l’irrépressible douceur de sa carne leurs marques conspuées. Il maudit trente années passées à contempler le temps passer, s’effacer au profit de nouveaux jours voués aux mêmes destinées. Autant d’embruns nouant sa trachée, le spectre de ses souvenirs une lame que le ruisseau des instants perdus refuse d’emporter.  DATE ET LIEU DE NAISSANCE - Dès le premier souffle, l’hiver plein les bronches, Dmtri fut confronté à l’hideur du monde et son implacable férocité. Au coeur de la tempête, Hidter s’érigeait tel le bastion millénaire des Kolikowski tandis que les hurlements du nouveau-né invoquaient le ciel de l’affronter. Belliqueux dès les premiers instants, la rage plein le sang, il avait béni ses parents par le sacre de son existence la nuit du treize février 2647. STATUT CIVIL - Cœur objet aux fêlures imbibées d’or, de rêve en éclats, le Kolikowski bâti une cathédrale en ruine au nom d’un amour avorté. Esthète désenchanté, attiré par la beauté du sale, Dmitri vénère ces solitudes l’ayant préservé du monde. Incapable de frôler autrui sans en finir émacié, il répugne l’idée de ces sentiments immondes et la vulnérabilité de leur morsure. Célibataire aigri fier de son isolement émotionnel, sa famille lui forçat la main quant à une union qu’il abhorre de tout son être. Fiancé à Romilda Iskander, il dégueule son dégoût et son fiel de voir imposer en sa vie une mutante, peu importe ses origines. Fier du vide entre ses côtes, l’organe tuméfié coincé là se refusant à battre, il savoure à regret le souvenir d’une fleur fané à qui il avait promis un empire. METIER - Autrefois héliaste aux crocs acérés, Dmitri épaule désormais les affres de la bienséance avec le zèle nécessaire à sa fonction de juge. Pétulant bourreau assurant son office aux faveurs des rayons mordorés, l’animal se repait du pouvoir inhérent à son statut. Néanmoins, une fois les épaules lacées d’ébène, la bête hurle à la lune l’étendue de ces faims le labourant. Monarque des ombres, le Kolikowski assure d’une main de fer son emprise sur les affaires familiales de mercenariat. POUVOIR - Arrogant dépositaire des faveurs du ciel, brûle en ses veines l’éthéré ichor des divinités. Le sang argent, le mépris immaculé, Dmitri est de ces fiers clébards au pédigrée épuré. Coincées en son buste, les lamentations du Cocyte rongent le fiel à ses lèvres lorsque s’écoulent hors de lui les tourments de sa rage. Les cordes vocales lacérées par le poids de sa violence, enflent entre ses côtes les plus insoutenables hurlements. Lacérant l’univers de ses cantiques désaimés, depuis l’enfance le Kolikowski souffrit la détresse de son grognement. Crieur hors pair, les tympans lacérés par l’étendu de ses talents, au fil de ses plus beaux cris se brise sa psychée.  LIEU DE LOCALISATION - Déchiré entre la demeure familiale et la liberté de ses appartements, Dmitri passe le plus clair de son temps à Aureus.  CREDITS ET AVATARS - adrien sahores. @chrysalis.
QUESTIONS SI FIDÈLE À UN MOUVEMENT
– QUESTION 1 ; À QUEL(S) MOUVEMENT(S) VOTRE PERSONNAGE EST-IL FIDÈLE ET JUSQU'À QUEL DEGRÉ?
Gamin la rage au ventre, les entrailles nouées de ne pas pouvoir dilacérer le monde, il porte le blason de son clan tatoué à même la face cachée de son coeur. Parfait clébard endoctriné dans un idéal familial irrévocable, Dmitri révère avec piété la cause des Kolikowski. L’arrivisme et l’arrogance de cette famille assurant leur empire à l’envers des regards sans jamais se calciner les doigts à jouer sur les devants de la scène. Ces idéaux mêmes qu’on martela à même ses tympans, le forçant à s’user les phalanges jusqu’à ce que ses os brisés laissent s’écouler des plaies des torrents aurifères. Le Kolikowski n’a pas l’âme d’un leader, encore moins l’abnégation nécessaire à attiser les foules. Second fils, gamin destiné à vivre dans l’ombre de son aîné, il comprit jeune sa place au sein de l’univers, son rôle au sein de sa famille. Pièce rapportée placée avec soin au centre de l’échiquier, il offrit les fruits de sa fureur au Cercle et à son cousin sans jamais révoquer les siens. Adhérant à cette cause à l’aube de sa dix huitième années, Dmitri offrit l’entièreté de ses talents ainsi que sa mainmise sur le réseau de mercenariat familial aux Sielle et leur mouvement.

– QUESTION 2 ; QUELLE EST LA PLACE DE VOTRE PERSONNAGE DANS LE MOUVEMENT?
Clébard aux crocs imbibés de carmin, Dmitri est de ces éternels suiveurs répondant à l'appel de l'ichor céleste lui brûlant les veines. Individu voué à vivre dans l'ombre de ses ainés, il trouva dans l'éclat de son cousin une ferveur aveugle. Mercenaire œuvrant selon les desseins du Cercle, il suit aveuglement les ordres en accomplissant ces sales besognes pour lesquelles il fait preuve de talent.

– QUESTION 3 ; QUELLE EST L'IDÉE FONDAMENTALE QUI L'A ATTIRÉ VERS CE MOUVEMENT?
Enfant de l’ancien monde élevé dans le nouveau, Dmitri est de ces hères méprisant les inconscients coincés sous la semelle de ses souliers. Ces galériens faits de rien et destinés à le rester. Fièvre et dégoût l’étreignent quand on le force à contempler l’immonde de ces créatures requérant aumône pour l’unique labeur d’exister. Il rêve, l’homme, de remettre à leurs places ceux qui, le sang impur, osent parler d’enfer en invoquant la miséricorde émaciée des argents. Sous couvert de ces bienséances abrutissantes, le Kolikowski apprit à regret à presser ses lippes en une ligne d’indifférence, un sourire poli et n’offrir que du silence sur la réalité de ses pensées. Forcé de se comporter convenablement en bonne société, il éructe en privée de dégoût pour ces démons ne méritant pas même la bénédiction de ses prunelles. Royaliste au coeur, dévoué à la cause du Cercle, sa naissance fut placée sous le désir brulant de voir les Sielle retrouver une couronne à leur front et de voir s’ériger une monarchie nouvelle et sacrée. Il hait tous ces sangs argent trop couards que pour exiger le retour d’un ordre faisant sens. Un ordre mené d’une main de maître par son cousin et sa descendance vénérablement royale. Pas ces maudites ombres de Zarkari qui auraient mieux fait de se tenir écarté de ces jeux de pouvoir.

– QUESTION 4 ; QUELLES SONT SES AMBITIONS POUR LE MOUVEMENT ET SON FUTUR DANS CELUI-CI?
Depuis ses plus jeunes années Dmitri n'aspire qu'à retrouver un ordre révolu. Retrouver la gloire ancienne ayant serti le front de sa famille et de ses alliés, les personnes de son sang jouissant de ces droits de naissance les faisant dieux parmi la plèbe. Endoctriné dans une vision du monde monochromatique, il rêve de voir une couronne enchâssé sur le crane de son cousin. Les Sielle à nouveau au pouvoir et les Kolikowski à cette place privilégié à leur flanc leur revenant de droit.

ALLÉGEANCE POLITIQUE
Du chaos germa les graines d'un ordre nouveau. Ayant placés leur pions avec un soin indécent, le Cercle su profiter de l'instabilité générale afin d'arriver à ses fins. Contemplant le monde à feu et à sang, se repaissant du désordre avec une avidité inhumaine, Dmitri fait partie de ces arrivistes ayant profité de l'horreur pour accomplir leur devoir. Satisfait par le cours des évènements, il rêve toujours plus grand, espère pouvoir étendre l'emprise des Sielle sur le territoire et fortifier cette monarchie qu'il considère divine.
13.02.2647 - naissance à hidter.
03.2665 - affiliation au Cercle
08.2665 - fiançailles à kalina xi'nora.
09.2666 - décès de kalina.
06.2677 - fiançailles à romilda iskander.
05.09.2677 - prend part aux complots du cercle durant les manifestations.
07.09.2677 -  participe à la prise de rezbia.
12.09.2677 - couronnement de noah sielle.
CHRONOLOGIE
ANECDOTES

─ It is so much safer not to feel,
not to let the world touch me ─

skin ; La carcasse plus qu’une arme, un outil d’éradication affuté à déraison. La chair émaciée, tuméfiée, scarifiée de ces silences délaissés là par l’absence. Puis ce besoin de prendre de la place, toute la place afin d’oublier, ignorer les fêlures. Tant bien que mal recoudre les déchirures. Cette arrogance oppressante, le dos droit, la tête haute. Le corps plus qu’une plaie, un trou d’obus soigneusement camouflé à l’envers des tranchées de son coeur. L’échine une lame, une arme nécessitant d’être utilisée, usée au point d’en oublier comment le derme s’est fait violence. D’en oublier qui a peint ce ciel violacé le long de ses phalanges. Le buste comprimé, écrasé par le néant en ses bronches, cette physicalité malsaine lui donnant l’impression d’exister. Lui permettant d’empoigner le monde afin de le rompre entre ses doigts. Le derme à peine un secret, un regret arraché au monde, sa carne un sépulcre refusé à l’univers autrement que dans la brutalité de ses élans. Dans ces instants où il en oublie qui il est véritablement. Les phalanges saignantes, le corps se faisant tourmente. La bête est incapable de toucher sans briser, incapable d’empoigner sans sentir croitre en elle le besoin d’arracher la vie. Dmitri répugne le contact défait de son essence la plus primaire, ces violences meurtrières. Il répugne ces gens qui le frôlent, qui l’étreignent. Répugne l’immonde de leurs chairs immaculées, l’hideur de ces carnes scarifiées. Il dégueule leur physicalité, ce besoin qu’ils ont de frôler son être afin d’en appréhender les limites. Ces bienséances le forçant à s’agripper à autrui, empoigner leurs mains comme s’il ne les contemplait pas à couteau tendu, à gorges tranchées.  lips ; Le silence pour dernière relique, ce fut tout ce qu’elle lui laissa. Ce vide entre les lippes, cette impossibilité de la voix. Impossibilité du son se faisant cantique émacié, violence inavouée d’un garçon incapable d’exister les cordes vocales éclatées d’avoir tant crié. D’avoir tant aimé. Tant perdu. De n’être qu’une plaie à vif refusant toute suture, un secret vénérant en silence la blessure. Puisque c’était tout ce qu’il lui restait, puisque c’était tout ce qu’elle était maintenant qu’elle avait cessé d’être. Le muscle cardiaque devenu paralytique, les lèvres scellées de peur d’éclater, de peur de libérer l’orage coincé entre les molaires et se mettre à saigner un hurlement informe. L’animal devint transitoirement mutique. Bestiale erreur de la nature, le Kolikowski portait l’Atlantique à même la trachée, les fleuves glacés de ces blessures lui donnant l’impression d’avoir la gorge tranchée. L’impression de hurler au silence quand pourtant aucun son ne sortait. De n’être qu’absence quand tout autour de lui se brisait, ses tympans ciselés par l’amplitude de son chagrin. Ses plaintes inavouées un cri plus violent que ceux qu’il avait jamais su pousser. Dmitri perdit sa voix, juste un temps. Assez longtemps que pour briser sa cage thoracique, en arracher tous les fragments non nécessaires et rebâtir la charpente de son être à l’image d'un sanctuaire à sa violence. ribs ; Soigneusement placée là, à l’abri des regards, coincé entre ses côtes repose l’œuvre de toute une vie. Tisserands involontaires, cousant histoire après histoire les valeurs de leur enfant en sa chair, les Kolikowski battirent un empire en son buste. Plantèrent les graines de ces faims insatiables le lacérant, affamant l’animal coincé sous sa carne afin de lui apprendre à mordre. Lui apprendre à suivre aveuglément le moindre ordre et toujours courber l’échine sous les assauts de leurs faveurs. Créature contre nature, apprivoisée au profit de son clan, il révère de sa ferveur ces êtres divinisés. Ceux pour lesquels on lui apprit à hurler jusqu’à la déraison, à s’en briser l’échine sans contrefaçon afin de ne plus être qu’une plaie saignant au gré de leurs ordres. Clébard enchainé, la loyauté de rouille et d’os, il se brise et s’échine au moindre souhait de son roi. Se rompt et répond à la moindre requête de sa famille, spectre longeant les murs de sa demeure afin de faire enfler l’ombre de son frère ainé.  spine ; L’échine à jamais tendue vers le ciel, fanion balayé par les vents se refusant à céder, le gamin ne cessa jamais de contempler le monde de ces hauteurs irréelles l’aliénant au sommet de son piédestal. Les épaules couvertes de ces étoffes décadentes, ces cuirasses de tissu le protégeant du monde, il vit ses vertèbres être couvertes de dorures, sa colonne sertie d’or et de diamants. Le port altier, le regard imbibé de ces astres ayant sacré sa naissance, Dmitri épaule avec doléance le poids de ce monde dans lequel il évolue. Enfant roi, jouissant des faveurs de ses parents sans souffrir le tourment de leurs attentes, l’animal apprit à prendre plus de place qu’on ne lui en offrait. Dans l’auditoire de son buste résonne l’écho décharné de sa propre voix, de ces tempêtes battant ses côtes et l’empêchant de respirer parfois. L’échine étirée à la déchirure, s’étendant avec arrogance vers les cieux, sa stature est titanesque, irrévocables. Quand même aucun son ne s’échappe de ses lippes, le monde ne peut ignorer son cri, sa voix, le moindre de ses souffles un ordre refusant d’être ignoré. La moindre de ses tenues est une arme au profit de son image, ses vêtements savante union d’élégance surannée et de ces violentes conquêtes oubliées. Animal vêtu de la nuit, l’ichor à ses lèvres venues souligner l’étoffe séant sa carne, le Kolikowski inspire plus de terreur que de dévotion.  ears ; Mal invisible gangrénant l’envers de son crane, c’est coincé entre ses oreilles que repose la source de tous ses tourments. Invisible associé de tous les instants, indescriptible bourreau, Dmitri ne se souvient pas avoir jamais vécu sans cette clameur. Océan de vocable sans origine, mélange incohérent de syllabes longilignes se refusant au mot. Un son. À peine un bruit. Le bruissement des feuilles. L’écho d’os se brisant. Tant de descriptions pour un seul et même problème. Les tympans en fleur, les rêves rongés par ce carmin dégoulinant de ses conduits auditifs en une vision béatifique, l’animal se fit trop de fois douleur à ne pas enfoncer tout objet contondant en direction de l’origine de ses maux. Quitte à s’en écraser la caboche à même le marbre jusqu’à étaler ses pensées en torrent sur le sol de sa chambre dans l’espoir d’arracher à l’océan ces acouphènes peuplant ses songes. Échappatoire incertain, alternative maladive, Dmitri s’offrit au bruit. Au point de s’en briser la voix, les cordes vocales violentées par ces cris lui déchirant la trachée. Au point de prendre goût à ces violences, les objets brisés sous les effets de son chant. Jusqu’à en oublier ces sensations aversives et le goût ferrugineux du sang sur sa langue. Juste une seconde, à peine plus de quelques heures, à peine le temps de prendre goût à ce silence lui tourmentant les côtes. Puis s’y perdre encore, toujours, bien trop souvent. S’y perdre à tort en lacérant ses propres tympans au point d’en souffrir plus encore. Et encore. Toujours plus. Sans jamais pleinement pouvoir s’arrêter. Sans jamais vouloir éprouver un monde défait de ses cris, emplis de ces bruits le hantant. knuckles ; Canevas tuméfié de chairs délacées, le Kolikowski répugne l’idée d’une carne rongée par le passé. Les phalanges à peine plus qu’une avalanche, le sang ne s’écoule jamais que pour se prouver encore un instant avoir la force d’exister. Corps blessure, corps usure, outil voué à être brisé, recomposé, invariablement rapiécé au nom de tout ce qui le dépasse. Dmitri arbore sa carne avec fierté, le derme immaculé peinant à témoigner l’immonde de ces lésions ineffables. Ces plaies inavouables tachant ses omoplates, venues poindre entre ses côtes. Souffrances passées sous silence, effacé au gré de doigts salvateurs, peu importe combien de fois il lacère ses mains dans l’espoir d’effacer le carmin tachant sa carne, ses actes son indélébile. Plus il frotte, plus sa peau rejette ces rivières pourpres, le sang se refusant à ne plus couler. Ne plus délaver la couleur de ses songes, imprégnant l’envers de ses prunelles dès lors qu’il trouve le repos. Animal défait de candeur, bourreau désabusé trouvant dans sa fureur un flambeau, il dégueule son fiel à même les créatures aveuglément forcées sur sa route. S’use les phalanges au point d’en oublier la saveur de ses os, s’immole au gré de ces pulsions le faisant inhumain. Ces fièvres lui lacérant l’être quand il ne voit plus que carmin et se doit d’étancher la soif des Euménides guidant ses poings. Clébard à la docilité fragile, souffrant le joug de sa propre brutalité, il répond avec ferveur à l’appel de ces violences grondant en ses veines. Impatient et serein.
pseudo - same old me. âge - too old for this shit  ( kintsugi ) 2996881088 .  pays - belgium. comment as-tu connu le forum?  i'm the little red riding hood and big bad wolves are screwing with my weaknesses.  ( kintsugi ) 915789165  PERSONNAGE EPHEMERE?- écrire ici (préciez 1, 2 ou 3 mois).  smiley préféré - écrire ici. gif qui décrit le mieux ton personnage -
Spoiler:
 
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Dmitri Kolikowski le Mer 9 Oct 2019 - 11:47, édité 8 fois

Dmitri Kolikowski
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 36
AVATAR + © : adrien sahores (dis-moi boy); helenstroy.tumblr (profil)
POINTS : 584
( kintsugi ) Tumblr_p9dzcrruA61wturwfo2_640
AGE : [ TRENTE ] années placées sous l'étreinte de ses loyautés maladives à vénérer l'humainement faible considéré comme le divin.
STATUT CIVIL : écorché volontaire, observant la plaie avec déréliction, s'il avait pu il aurait conservé les fleurs fânées de son premier amour plutôt que de passer nouvelle bague à son doigt [ FIANCE ] à romilda iskander il répugne tout ce qu'elle représente.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1628-kintsugi https://gods-will-fall.forumactif.com/t1680-i-opened-up-my-rib-c Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Dim 1 Sep 2019 - 22:16
how to get deathless
I burn, I freeze; I am never warm. I am rigid; I forgot softness because it did not serve me.
wasn't a fighter until somebody told me i had better learn to lean into the punch. so it don't hurt as bad when they leave. there you were, turning your cheek.
L’astre solaire auréolait de sa couronne mordorée la demeure familiale, formant avec grâce un spectacle enchanteur venu offrir à l’instant des apparences fantasmagoriques. Il n’en fallait pas plus pour que Dmitri se laisse emporter par l’espace entre les secondes, l’infini d’un moment s’étirant hors des contrées de ses songes. S’abandonne à contempler les jardins familiaux, ces géants de verdures protégeant de leur lierre murs, kiosques, statues, et se mette à dérouler le fil de ses pensées avec paresse. Les mots butaient à ses lèvres sans qu’il ne trouve voix à leur offrir. Pas quand, sous ses yeux, ses aînés ourlaient leurs lippes de plaisir, un cantique sans nom s’échappant de leurs bouches arrondies. “I want that.” Gronda l’animal avec fièvre, ronronnant avide face au spectacle s’offrant à ses prunelles. Pouvoir. Destruction. Violence. La capacité de sentir s’écouler hors de ses lippes une mélopée sans âge grondant en son sang depuis sa naissance. Le trop jeune Kolikowski sentait croitre en son buste un droit divin. Cette pulsion maladive faisant trembler ses doigts quand il ne savait que faire de ses mains. Quand les torrents du Phlégéthon se faisaient magma en ses veines et qu’il ne savait comment arrêter les flammes de ronger l’envers de sa chair sans abattre ses poings sur tout objet à sa portée.  “Your training shall start soon, dear. You’re too young to practise with your siblings.” “I said I wanted that. So I shall have it.” Le mépris dégoulinant de ses prunelles s’arrêta sur son précepteur, tachant le tissu de sa tenue sans que ce dernier ne puisse en ignorer l’ampleur. Sans que l’homme ne puisse contenir la ferveur du gamin et endiguer ses élans furieux. La démarche assurée, le regard serein, il planta ses pieds dans le sol meuble de la pelouse, les phalanges blanchies de cette pression qu’il exerçait sur ses poings. “What are you doing, kiddo?” L’échine étirée vers le ciel, la carrure fière du haut de ses sept années d’existence, il offrait à contempler un sourire carnassier. De ses crocs défiait le monde de le laisser porter le premier coup. “I want to train with you two.” L’amusement éclaboussa les traits de Luke tandis qu’en son dos leur soeur ne manquait pas de rire face à la candeur du gamin. “You’re still a little young, don’t you think Dimka?” Animal souffrant sa fierté, l’enfant retenait la mélopée prisonnière en ses lèvres, ses crocs s’enfonçant dans la chair tendre de sa langue afin de ne pas laisser s’échapper hors de lui ces choses qu’on ne peut jamais reprendre. Il pouvait saigner, s’user, mais sous aucun prétexte verbaliser ces pensées tachées de pourpre. Souffrant son silence, cet opprobre tachant à regret son échine, il planta fiévreusement ses iris dans celles de son frère, le défiant de toute cette arrogance l’oppressant. “I will be your shadow, I am the one who will watch your back when we’re older, dad said it. I should be training twice as hard as you two!” S’adoucissant visiblement, ses prunelles tiédissant sous la ferveur du gamin, Luke hocha lentement la tête, posant une main sur sa crinière d’ébène. “He’s right. Come on little terror, at least show us what you can do.

your heart is roughly the size of one clenched fist. should it really surprise you, then, that it takes such a beating? bloody knuckles and ventricles taste the same.
L’adolescence semblait avoir auréolé d’une gloire sereine les traits du Kolikowski. Un sourire arrogant étirait ses lippes tandis qu’il observait aux faveurs du silence les évènements prenant place face à lui. Cela faisait longtemps déjà qu’il était tombé en coulisse, s’effaçant au profit de ses ainés destiné à régner. Sans rancoeur, sans regret, le Kolikowski accomplissait son devoir avec une diligence amiable, choisissant les bons moments pour vocaliser ses désirs et apprenant à garder coincées au fond de ses entrailles ces choses qui ne devaient jamais voir la lumière du jour. Renard perdu parmi les tigres, Dmitri avait dû apprendre les manières de ses hôtes avec le plus de rapidité possible, se plaçant sous la protection de la matriarche, sa tante adorée, afin de ne pas trébucher le long de son parcours. Malgré sa place auprès de cette famille, il regrettait sa place auprès des siens. Regrettait son précepteur et tout ce que ses parents avaient encore à lui apprendre sur son don, l’étendue de ses talents. Néanmoins, reposaient sur ses épaules leurs espoirs et le poids de son devoir. Dmitri n’était plus un enfant, il le savait. Rezbia était pourtant parvenue à prendre la place de foyer au coeur du gamin. S’imposant au fil des années comme le noeud névralgique de toutes ses expériences, sempiternellement à portée des doigts des Sielle et de leur emprise. Il était encore jeune le garçon, douloureusement parfois. Trop jeune pour comprendre ce qui reposait véritablement sur ses épaules et le poids des actions qu’il posait parfois. L’ichor tachait ses lèvres fendues, du carmin avait éclaboussé sa tenue de son arrogante teinte écarlate. Aux faveurs de la lune, agissant toujours à l’abri des regards, le brun s’aventurait dans la demeure de ses cousins pleins d’une aisance venant de ses années entre ces murs. Sa cape enlaçait sa carrure, sa capuche camouflant aux ombres sa véritable nature tandis qu’il s’approchait, satisfait, de sa chambre. S’introduisant en celle-ci sans heurt, il délassa son vêtement avant de le pendre à son portemanteau. Camouflé par les faveurs de la lune, les ombres tachant son être quand le reste de la pièce était illuminée des rayons de l’opalescentes, l’homme observait la scène depuis son siège. “Cousin.” Instinctivement, fort de cette ferveur battue en ses os trop d’années déjà, Dmitri baissa les yeux tandis qu’il domptait difficilement les battements erratiques de son coeur. Incapable de réfuter les psaumes de ce dogme gravé à même ses côtes, il n’éprouvait que dévotion aveugle pour celui qu’il considérait déjà comme son roi. “Noah.” Les crocs serrés, la mâchoire crispée, l’adolescent camoufla ses poings en son dos tandis que le Sielle s’élevait plein de cette grâce destinée aux êtres recevant les faveurs des célestes. Se redressant imperceptiblement, refusant d’affronter du regard son cousin adoré, le gamin observait un tableau pendu au mur, ignorant du mieux qu’il pouvait le prédateur s’approchant irrémédiablement de sa proie. “I guess, from your attire, that you went to the city and… obviously… had some fun.” Plein de ces pauses trop prégnantes, les doigts du Sielle s’arrêtant sur ses phalanges au gré de ces moments de flottement, Noah était inéluctable. Comme le serait son règne. Une idée qui apportait énormément de satisfaction au gamin, celui-ci emplit de fierté à l’idée d’oeuvrer sous les ordres de ses cousins et plus encore de celui destiné à régner. “What did you do?” Les yeux du tigre creusaient à même sa chair des trous d’obus laissant Dmitri ébranlé. L’intensité des prunelles du Sielle une douleur que le brun répugnait souffrir lorsqu’il ne possédait pas ses faveurs. “Nothing much.” Osa-t-il cracher entre ses crocs scellés, redoutant ces vérités versatiles une fois hors de ses lèvres. Prenant ses distances, laissant à son cadet l’espace de respirer, Noah se dirigea vers la porte au plus grand soulagement du Kolikowski. Pourtant, s’arrêtant dans sa procession, il porta ses doigts à la cape de l’inconscient, le sang rouge de honte maculant son étoffe. “[color#00000]You have to understand something, Dmitri. You belong to something bigger than yourself here. Whatever you say, whatever you do can and will be used against us. Do you want that?[/color]” Arborant les traits d’un enfant répugnant les réprimandes lui étant faites, le gamin baissa à nouveau les yeux, poings serrés à son flanc, incapable de respirer. Il sentait croitre en lui la honte naissant du fait d’avoir été attrapée. Pas tant parce qu’il avait été attrapé, plus parce qu’il avait déçu son ainé. Plus parce qu’il avait failli à ce standard lui étant réservé. S’usant les crocs sur cette lame là, il s’offrait au silence, incertain quant aux mots qu’il lui fallait prononcer. “If you want to go back home to Hidter, nothing is preventing you from doing so.” “No.” Glappi-t-il trop vivement, troublé lui-même par le désespoir écrasant ses bronches tandis qu’il imaginait le faciès de ses parents s’il retournait en leur demeure avant d’être devenu un homme par ses propres mérites. “I’m your loyal devotee. You know that, don’t you?” “Then, act like it.

you will always fall in love, and it will always be like having your throat cut, just that fast. you will always run away with her. you will always lose her. you will always be a fool. you will always be dead, in a city of ice, snow falling into your ear. you have already done all of this and will do it again.
Nappé d’ébène, le tissu épousant sa silhouette avec révérence, le Kolikowski apparaissait divinisé par les faveurs de l’opalescente. La carne diaphane, les crocs acérés, l’adolescent était prédateur impudent, prêt à festoyer à même l’étoffe du monde sans distinction. “Why are you smiling?” Sa voix était douce, pourtant tranchante. Le satin de ses mots souffrant ces fissures au travers desquels s’écoulaient ses glaces. Les lippes étirées en un sourire malicieux, le Kolikowski haussa les épaules avec nonchalance. Ses mains enfoncées au plus profond des poches de son pantalon d’apparat, il marchait à reculon, contemplant la Xi’nora trop de ferveurs en ces yeux. “What’s wrong with me smiling” Il était des inconsciences sereines, le sacre de leurs ingénuités une bénédiction que les enfants des astres arboraient avec trop de suffisance. S’enfonçant dans la nuit, les lueurs éphémères de la soirée se faisant évanescentes au plus ils s’arrachaient à leur emprise, les deux gamins fuyaient l’éclat suranné de ces faux semblants. Bien trop naïfs pour leur âge et pourtant déjà si usés par les années. “You look like a sly fox about to eat its prey.” S’arrêtant un instant, digérant les paroles de Kalina, il contemplait la tenue de la belle. Les cascades d’étoffe s’écoulant le long de sa silhouette avec une dévotion sans pareille. Caressant son derme du bout de ses prunelles, longeant les monts de sa trachée, s’échouant au bout de ses lippes avant de retrouver la marée coincée en ses iris, il tendit une main en sa direction. Une invitation défaite de mot, de fioriture, la pureté d’un geste capable de dire plus que le crieur n’en serait jamais capable. “We both know I’m the prey here.” Quelle délicieuse destinée d’être ainsi chassée par la louve, courbant l’échine face à l’animal sans jamais prétendre avoir le coeur aux armes. Hochant imperceptiblement la tête, ses yeux offrant au garçon les clés de son coeur, elle offrit sa main à Dmitri. Avec arrogance, dédain de ces jeux des apparences l’ayant pourtant éduqué, il baisa les phalanges de la jeune femme avant de l’attirer à lui avec plus de force que nécessaire. Enroulant son bras libre autour de ses hanches, invitant sa main à reposer sur son épaule, elle l’abimait de la plus douce des manières. Les ongles de la Xi’nora s’arrêtèrent le long de sa joue, la pulpe de ses doigts traçant des prières à même son derme. “I love how you only ever really smile just for me.” Exhala-t-elle à même ses lippes, conquérante s’emparant des territoires conquis de son coeur et ses lèvres. Le palpitant s’écrasant contre les barreaux de sa geôle, les yeux clos, Dmitri était un dévot rongé par les faveurs d’un instant de grâce. Un instant si pur qu’il avait finis par en oublier qui du ciel sous ses pieds ou du sol au dessus de lui était à la mauvaise place. “I love you.” Une exhalation, à peine plus qu’un souffle. Une admission de ces vulnérabilités lui sciant le poitrail qu’il n’imaginait pas même une seconde plus tôt. L’animal coincé en son buste s’arrêta soudainement, le coeur éteint face à cette terreur l’enlaçant. Ouvrant les yeux, choqué par la véracité de ses propos, le jeune homme ouvrit la bouche sans savoir que dire. Sans savoir quels vents amers risquaient de lui échapper quand il souffrait la tempête en ses bronches. De rires en éclats, Kalina l’observait pourtant toujours aussi radieuse. Délicate prédatrice souffrant les faveurs du ciel, Dmitri ne doutait pas un seul instant que d’un mot d’elle il puisse finir à ses pieds. “Don’t look so frightened, love. It was always meant to be this way. You and I.” Le Kolikowski prêt à lui offrir le ciel. Prêt à faire de son buste un sanctuaire dévoué à son image et du monde entre ses doigts un empire à la hauteur de ses songes les plus fous. Il avait toujours été destiné à tomber dans ses yeux et ne jamais chercher une issue de secours à ce qu’il ressentait.

•  •  •

D’horreurs en regrets, ne restait de son souvenir que ces effluves évanescents imprégnant le coussin étant le sien en ce lit qu’ils avaient trop longuement partagé. Le spectre de sa présence imbibant les murs. Le vide en cette penderie qu’ils avaient partagée, préférant la promiscuité de leurs aubes au luxe de ces espaces destinés à séparer leurs corps. Grondaient entre ses oreilles les hurlements fiévreux de ces acouphènes si prompts à le rendre fou de chagrin. Ces sons pareils à des griffes plantées en son encéphale, labourant ses neurones dans l’espoir qu’il s’abandonne au bruit. Qu’il s’abandonne à ces folies et que de ses cordes vocales déchirées il ose gronder face au monde l’ampleur de ces souffrances prenant toute la place en son buste. Le lit était défait, comme son coeur. Leur penderie gisait brisée à ses pieds. De fureur en regrets, Dmitri avait oublié ce que cela signifiait d’exister. Ce que cela signifiait de prendre de la place autrement qu’en dilacérant l’espace l’entourant. Oublier ce que cela faisait de ne pas souhaiter se lacérer la chair afin d’observer ce qu’elle avait abandonné dans son sillage. Juste pour retrouver des fragments d’elle coincés sous la carne et la contempler encore une fois. Le Kolikowski abhorrait la sensation de l’étoffe enlaçant son derme. Abhorrait le froid ayant pris place en ses os, si loin de ces glaces qu’elle faisait naître en son coeur à volonté, prenant bien trop de plaisir à le faire fondre l’instant d’après. Ne restait à ses lippes que du silence. Que ces ersatz de glace lui emplissant la trachée. Le monde avait tourné le dos au renard et le renard avait décidé de tourner son dos au monde. Il avait trop crié face à son reflet dans le miroir, les échardes de glace trônant à ses pieds avec amertume. Il avait tant crié encore et encore qu’un jour durant il pensait être devenu sourd. Pensait que les fleuves de sa peine avaient enfin abandonné les vallées de son coeur pour venir s’écouler de ses lèvres une dernière fois. Il avait tant hurlé qu’il avait fini catatonique, les rayons du jour lavant son corps de leur chaleur avant de le laisser froid sans qu’il n’esquisse le moindre mouvement. Sans qu’il ne ressente le moindre besoin. Il avait tant hurlé qu’il en avait perdu la voix. Perdu son reflet. Forcé de contempler cette créature difforme l’affronter aux faveurs d’un miroir brisé. Dmitri ne voulait plus quitter sa chambre. Ne voulait plus quitter son antre et les derniers souvenirs de la Xi’nora. En son buste résidait le sépulcre de celle partie trop tôt. En leur dernière demeure reposait leur dernier tombeau. Abandonné au chagrin, à ce bourdonnement lacérant ses tympans au plus les heures défilait, plus le silence emplissait sa trachée, rien n’y faisait. “Sir.” Des phalanges s’arrêtèrent contre le bois de sa porte, accueillie par le silence accablant ce sanctuaire. De l’autre côté de la porte, le monde. L’immonde de cet univers où sa promise n’était plus. L’hideur d’une terre qu’elle avait foulée, exigeant de retrouver ses bras avant son heure. Chaque nouveau souffle une plaie que le Kolikowski se devait de porter sans comprendre pourquoi. “Sir. Your brother is here to see you.” Les yeux perdus de l’autre côté du miroir, contemplant ses joues émaciées, la lourdeur de ses paupières. Il affrontait son spectre dans l’espoir que son reflet puisse lui offrir autre chose que des larmes et des lames. Le craquement était sinistre, inhumain. Les veines du bois cédèrent avec malice alors que sortait de ses gonds l’entièreté d’une porte lui ayant trop longtemps servi de forteresse. “She would loathe to see you like this.No. Now, she can’t loathe anything. Ses mots étaient imbibés d’éther, délavaient ses plaies dans l’espoir de pouvoir poser le regard sur l’origine du mal. Le poignard au coeur enlacé par ses côtes, vénérant la source de ces douleurs. “What? The cat got your tongue?” Défiant du regard son reflet, la pâleur de ses prunelles exsangues, Luke ignorait farouchement l’état de décomposition de l’endroit. De son frère. “You have to snap out of it, Kiddo. She ain’t coming back now.” Portant une main à sa trachée, aux démons coincés en sa gorge, il cherchait à arracher au néant coincé là les graines d’une fureur plus hideuse encore que la perte. Plus hideuse que ce qu’il éprouvait face à son propre reflet. Ce besoin immonde qu’il avait de tout briser, lui le premier. D’éprouver le prix du sang et de le voir couler, gicler, imbiber tous les murs. Jusqu’à se sentir rassasié. Jusqu’à ne plus pouvoir sortir les crocs de peur de régurgiter tout ce qu’il avait sur l’estomac. Ces démons lacérant ses lèvres dans l’espoir de poindre hors de sa bouche en un hurlement informe. Un hurlement de rage à l’idée d’être vivant. De vivre envers et contre tout quand une autre vie s’est arrêté. Le besoin de mettre une fin à ce vacarme sous son crâne et se sentir exister autrement que dans ces douleurs. Le besoin, plus puissant encore, de ne jamais ouvrir la bouche. Ne jamais plus offrir au monde la beauté meurtrière de son chant. Puis n’être plus rien. Personne. Juste inconscient.

i feel most like myself when i am washing blood off my hands in the shower; and i hope whatever is eating you alive does it as slowly as possible.
De tous ces instants, Dmitri préférait ces secondes de silence. Ces instants défaits du bruit de toute clameur. Une fois que les gémissements avaient laissé place au néant, l’ichor teintant ses doigts, quand ce n’était pas le carmin qui tachait sa tenue. Il révérait le sacré de ces instants. Quand le spectre de ces sons en ses oreilles s’estompait au profit du divin. Un sourire alangui sciait son visage, le sang argenté venu souligner l’horreur séant si bien ses traits. D’un mouvement dérangé, il retira la bague à son doigt, essuyant le liquide salissant le bien sur ses vêtements salis par la tâche. Serein, l’homme contemplait son opposé assis sur une chaise en bois. Les mains attachées dans le dos, le visage à peine reconnaissable sous l’assaut des coups ayant remanié son faciès, il n’était qu’une plaie. Le corps entier tuméfié par la rage du Kolikowski et la ferveur avec laquelle il délivrait les coups. Un sourire amusé vint étirer ses traits tandis qu’il frôlait son oeuvre de la pulpe de son index. La carne était encore tiède, ses pommettes souffrant le ciel lilas que Dmitri avait pas là avec la plus douce des ferveurs. Criant jusqu’à la déraison, dégueulant ce fléau lui écrasant les bronches, il exhalait ses tourments avec le soin d’un artiste portant un coup de pinceau. S’usait les phalanges à même les corps tuméfiés en prenant goût à ce contact révulsant. Ce contact qui lui donnait l’impression d’exister, de pouvoir empoigner un autre sans avoir à s’en arracher le derme pour ne jamais porter le souvenir de leur toucher. Dmitri ne savait qu’annihiler autrui, au fil des années le gamin oubliant ce que cela signifiait d’empoigner quelqu’un pour autre chose que le détruire. Autour de lui, assombris face au travail de sagouin du renard, les mercenaires contemplaient le spectacle avec révérence. Craignant au plus profond d’eux-mêmes d’être les prochains à souffrir les affres du Kolikowski. “So now, who thinks they can outsmart the people paying them?” Se tournant vers les clébards à sa charge, brebis aux crocs bien trop acérés, il tendit un doigt vers l’une de ses mercenaires préférées. “You, maybe?” Souffrant une gravité invisible, incapable de résister, la jeune femme baissa la tête, courbant l’échine face à un maître qu’elle redoutait certainement plus qu’elle ne le révérait. Satisfait, Dmitri se tourna vers un autre individu, obtenant la même docilité fragile. Tant qu’il était au sommet de la chaine, le brun n’avait rien à craindre. Il savait néanmoins qu’il lui suffirait d’arborer le moindre symbole de vulnérabilité pour qu’ils s’arrachent les fragments tendres de son échine. “You know what happens when you betray the ones feeding you mutts. Nothing good.” Entre ses lippes soufflait des vents mauvais. Une personne tombait aujourd’hui, mais il ne connaissait pas l’étendue de la plaie. Ne savait à quel point ces clébards s’élançaient à contre-courant et ce qu’il lui faudrait faire pour reprendre le contrôle. Se dirigeant vers le seul évier peuplant la pièce, il plaça ses mains sous le jet d’eau tiède afin de se défaire de ses peintures de guerre. De ce sang agrippé à ses phalanges et refusant de le quitter, peu importait à quel point il frottait. Sans un bruit, sans une hésitation, les clébards l’abandonnèrent au silence. Laissèrent l’homme se laver les mains avec une jouissance méticuleuse dans ses mouvements, pas un bruit en sa caboche pour le tourmenter en ces instants.

we are hard on each other and call it honesty, choosing our jagged truths with care and aiming them across the neutral table.  the things we say are true; it is our crooked aim, our choices turn them criminal.
Dmitri pouvait sentir en son dos la présence de ses parents, de son frère. Leurs yeux incendiaires creusant en sa nuque les tranchées de leurs attentes. Les yeux posés sur l’impudente, délirante gamine fauchée avant son heure, il ne pouvait faire qu’éprouver rancoeur face à son image. Dégoût et mépris pour la rougeur de ses joues, la courbe de ses lèvres et cette suffisance qui jurait douloureusement avec la réalité de son sang. Il avait grondé, le renard, grondé encore en refusant son sort. Grondé toujours plus jusqu’à ce que son frère ne l’attrape par la trachée, jusqu’à ce que, immobilisé, souffrant le contact immonde de la chair de son ainé contre la sienne, il ne fût forcé d’accepter son rôle. Trop tôt. Beaucoup trop tôt que pour accepter qui que ce soit en sa demeure. Encore plus à ses côtés. Les yeux posés sur l’Iskander, l’argent maudissait le ciel de lui avoir offert le fruit de ses plus beaux désirs en ses plus jeunes années pour le rendre au monde vide et écorné. Ayant trop longuement attendu son heure, conscient de l’irritation de ses proches, il s’avança vers la jeune femme comme un homme partait en guerre. Le coeur abandonné derrière les tranchées et sans nul désir d’avancer vers l’avant. Dévoilant une main gantée en direction de la jeune femme, un sourire suffisant étirait ses lippes tandis qu’il contemplait la gamine de plus près. “Miss Iskander.” Ronronna-t-il avec une satisfaction flirtant avec le mépris. Contemplant l’abysse, il n’aurait dû être étonné de voir l’abysse le contempler au retour. Cependant, refusant de lui abandonner la moindre once de terrain, la jeune femme soutenait son regard avec plus encore d’arrogance. La main toujours tendue entre eux, ponts entre eux qu’ils souhaitaient voir brûler avec autant de hardeurs, Dmitri ne cessa de sourire quand pourtant son faciès s’assombrissait. “You should take my hand before one of our families gets tired of all that staring.” Grimaçant face à l’acte, dégoûtée plus encore par son ainé face à cette union forcée, Romilda lui offrit sa main bien malgré elle. Do not believe it means anything.” Portant les phalanges de la gamine à ses lèvres, offrant à celle-ci le plus carnassier de ses sourires, il répliqua: “I would not dare, kiddo.” Avec un peu trop d’empressement, dégoûté par ces faux-semblants régnant sur son univers à cet instant, il lâcha ses doigts presque aussitôt, reculant d’un pas pour la mesure. “To think my worst fear was for you to be stupid as well as of tainted blood.” Amusé par le fil de ses propres pensées, il se détourna de la gamine tandis que les lèvres de celle-ci s’ourlaient de mépris. “I…” Les doigts de l’Iskander se plantèrent dans l’avant-bras de Dmitri, ses ongles des griffes acérées s’enfonçant volontairement au travers du tissu dans l’espoir de lacérer la chair en dessous. Une vague de dégoût étreignit le brun tandis qu’il se retournait vers Romilda un rictus de mépris lui lacérant ses traits autrefois si doux. “Do. Not. Touch. Me.” Le Kolikowski n’avait pas besoin de plus qu’un murmure pour témoigner tout de la fureur croissant en son buste. Cette rage prenant tant de place qu’il peinait à respirer correctement, l’écho d’ongles griffant un tableau venu emplir ses pensées avec de plus en plus d’ivresse. “You better watch that filthy mouth of yours if you want to keep your tongue.” “You better watch where you put your hands if you wish to keep them, darling.” Surprise, ou peut-être consciente de cette mince frontière séparant le Kolikowski de l’insanité, Romilda arracha soudainement ses doigts de l’avant-bras de son ainé bientôt lacéré par un rire se faisant geai en sa trachée. “Glad to know we feel the same.” “You have no idea.
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Dmitri Kolikowski le Lun 28 Oct 2019 - 10:14, édité 11 fois

Romilda Iskander
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 514
AVATAR + © : audreyana michelle ; av©eve
POINTS : 489
( kintsugi ) 8c1266682b27c1c054b66473f5bfed4c
AGE : vingt trois années qu'elle s'avance, une couronne invisible sur le sommet de son crâne
STATUT CIVIL : fiancée bien malgré elle à un kolikowski
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t766-time-to-build-my-empi https://gods-will-fall.forumactif.com/t936-i-can-and-i-will Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Dim 1 Sep 2019 - 22:17
FIRST

moi essayant de garder la face en voyant que tu es là avec dmitri
Spoiler:
 

( kintsugi ) 1643723539 ( kintsugi ) 1643723539 ( kintsugi ) 1643723539 ( kintsugi ) 2128450950
trop mais trop happy de le voir pris, vraiment toute ma vie j'ai attendu de le voir
je suis trop emo :'(
en plus ce début :'( wesh :'(
merci :flawless:

drama is coming
drimy will rise :toofabforu:


--- alone by herself
she built the kingdom that she wanted ☾☾ r.i


Dernière édition par Romilda Iskander le Dim 1 Sep 2019 - 23:23, édité 1 fois

Achil Valeska
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 8201
AVATAR + © : kh @the wife.
POINTS : 10057
( kintsugi ) Tumblr_np9tuhPoSn1qde4slo1_400
AGE : VINGT-NEUF ANS, et la trace de ces années comme l'usure érodant son être. un joyau aiguisé avec finesse.
STATUT CIVIL : coeurs sacrifiés à l'autel, MARI d'une femme qui l'effacerait volontiers d'sa vie, si elle le pouvait. lui, nonchalant à l'âme meurtrie qui s'est résigné à cette misère.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t854-achil-gloriosus-et-li https://gods-will-fall.forumactif.com/t865-golden-shroud-achil Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Dim 1 Sep 2019 - 22:58
je vois double ( kintsugi ) 1193113961
rebienvenuuuuue ( kintsugi ) 329248541


LET THE MAN BE BORN
                                                         

if you say you need me, i will stay as long as i can for you. i will live for you and yours, and go down fighting death until i am worn away to bone and splinters. but it would not be my choice.


Keira Valeska
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 8317
AVATAR + © : zhenya.
POINTS : 4321
( kintsugi ) TNjV0HMV_o
AGE : [ VINGT-TROIS ] années éparses, matins sacrifiés sur l'autel des cruels ; et la naïve innocence se meurt lentement, alors que l'enfance se fane.
STATUT CIVIL : inénarrable fleur bleue, trop vite éprise des âmes ; [ MARIEE ] à achil valeska, union politique scellée dans le sang.
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t213-maybe-i-was-born-to-r https://gods-will-fall.forumactif.com/t317-les-fleurs-du-mal Voir le profil de l'utilisateur En ligne

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Dim 1 Sep 2019 - 23:04
MON COUSIN D'AMOUR
hâte qu'on se mette dans les emmerdes ensemble, ça va être joyeux
+ les gavon sont des dieux, mais le côté kolikowski de la force est pas mal non plus  ( kintsugi ) 2964515584
cette plume a béni mon âme encore une fois, je
C'EST BEAU TOUT CA




‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
and love is not a victory march — it's a cold, and it's a broken hallelujah. (beloved).

Maeria Elric
OUBLIES DES AMETHYSTES— those in the shadows —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1907
AVATAR + © : z.b. @carnavage
POINTS : 5517
( kintsugi ) Tumblr_pzgkr2XKcl1y637ngo7_r1_400
AGE : ↾ 2 1 Y O. ⇃ lacées sur sa carnée écorchée.
STATUT CIVIL : ↾ I N T A C T E. ⇃ candeur vierge des amours éphémères.
OUBLIES DES AMETHYSTES
those in the shadows

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1039-i-knife-edges-mae https://gods-will-fall.forumactif.com/t1091-self-contained-hurri Voir le profil de l'utilisateur En ligne

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Dim 1 Sep 2019 - 23:16
bless your masterful soul ( kintsugi ) 1039752344 ( kintsugi ) 1039752344
toi + ce scénario je  ( kintsugi ) 1397049178
i can't wait to stalk you kyjthrgegqsgh


( of sorrow and peace )
⌜  i gave iron to my own name, willed it to be the curse uttered by the darker parts of the soul.  ⌟


Andrej Starkov
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2227
AVATAR + © : Ezra Miller @philtatos (ava + gif)
POINTS : 1138
( kintsugi ) 226o
AGE : 28 ans
STATUT CIVIL : Marié à Isla Starkov
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1077-andrej-nothing-is-as https://gods-will-fall.forumactif.com/t1205-andrej-survival-of-t Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Lun 2 Sep 2019 - 9:55
Dmitri, j'adore ce prénom (et la belle gueule qui l'accompagne of course ( kintsugi ) 678124086 ) ( kintsugi ) 3649701126 ( kintsugi ) 3649701126

J'ai hâte d'en apprendre plus sur ce charmant jeune homme ( kintsugi ) 4265375708


From even the greatest of horrors
irony is seldom absent

Samaël Harlow
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 87
AVATAR + © : james norton ©morrigan
POINTS : 388
( kintsugi ) V6wk
AGE : (uc.)
STATUT CIVIL : (uc.)
NEUTRE
those who don't care
Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Lun 2 Sep 2019 - 10:43
ce choix de scéna + cette plume ( kintsugi ) 1578375995 le combo parfait
tellement hâte d'en lire plus !
(re)bienvenue par ici, et bon courage pour la suite ( kintsugi ) 2186484611

Phèdre Nylander
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 269
AVATAR + © : Sonia Ben Ammar (SARASVATI.) + icon (aesthetic trash)
POINTS : 1270
( kintsugi ) Tumblr_phsx5udb2D1v1j54c_500
AGE : 21 ANS. La fleur de l’âge, à peine sortie de l’adolescence et déjà bien mature. Il n’y a pas de place à l’amusement volage chez les Nylander.
STATUT CIVIL : CELIBATAIRE. Ceux qui s’approchent n’ont pas beaucoup de chance de voir le jour d’après. Son père l’a fait suivre en permanence et il a déjà éliminé deux ou trois non désirés. Son cœur n’ose pas y penser, pour ne pas connaître la douleur d’une séparation forcée, que ce soit par ses propres ambitions ou par celle de son père.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Lun 2 Sep 2019 - 16:53
ce scena ( kintsugi ) 2684847747
un Kolikowski ( kintsugi ) 678124086
le beau-frère de la demi-sœur de Phèdre par alliance (pas compliqué du tout) mais ils ont du se croiser ces petits, il nous faudra un lien ( kintsugi ) 2186484611
Re-bienvenuuuuuue !

Hiram Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1406
AVATAR + © : jesse williams. (@ice and fire.)
POINTS : 1373
( kintsugi ) NTrFif34_o
AGE : ( trente six ans ) qu'il s'acharne à vouloir rester un homme droit, si on oublie sa double allégeance de l'époque, mais voila que ces trente-six années de droiture vole en éclat à cause d'une soeur qu'il considérait autrefois comme une erreur.
STATUT CIVIL : ( marié ) à sa muse, douce arabella qui s’est octroyée l'entièreté de son palpitant. l'un comme l'autre semblent avoir un goût prononcé pour la dramaturgie, laissant un froid dévastateur s'installer entre eux.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1366-imperfectus-perfectu https://gods-will-fall.forumactif.com/t1375-memento-mori-hiram#5 Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Lun 2 Sep 2019 - 22:45
oh my god, ce scénario + ta plume. ( kintsugi ) 1578375995
je suis sûr que ça va être un personnage encore plus cool que le scénario de base. ( kintsugi ) 4065752247 rebienvenuuuue ( kintsugi ) 2126331156


for the first time, her brown sloes have seen the darkness,
and the deception in his blue eyes.

Noah Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3233
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©stellae
POINTS : 2327
( kintsugi ) URiABzW
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 35 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Lun 2 Sep 2019 - 23:13
( kintsugi ) 678124086 ( kintsugi ) 678124086 ( kintsugi ) 678124086 ( kintsugi ) 678124086

bienvenue
enfin un bon perso pour noah ( kintsugi ) 4225342464 ( kintsugi ) 329248541


I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 419
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 2039
( kintsugi ) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Lun 2 Sep 2019 - 23:39
Je sors la belle-sœur rien que pour tes beaux yeux, t'as vu ? ( kintsugi ) 224588431

Tellement heureuse de voir Dmitri parmi nous, et encore plus heureuse que ce soit avec toi ( kintsugi ) 2338632519 ( kintsugi ) 2338632519


I'll have vengeance
With fire and blood

Dmitri Kolikowski
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 36
AVATAR + © : adrien sahores (dis-moi boy); helenstroy.tumblr (profil)
POINTS : 584
( kintsugi ) Tumblr_p9dzcrruA61wturwfo2_640
AGE : [ TRENTE ] années placées sous l'étreinte de ses loyautés maladives à vénérer l'humainement faible considéré comme le divin.
STATUT CIVIL : écorché volontaire, observant la plaie avec déréliction, s'il avait pu il aurait conservé les fleurs fânées de son premier amour plutôt que de passer nouvelle bague à son doigt [ FIANCE ] à romilda iskander il répugne tout ce qu'elle représente.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1628-kintsugi https://gods-will-fall.forumactif.com/t1680-i-opened-up-my-rib-c Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Mar 3 Sep 2019 - 19:58
@romilda iskander
moi en apparaissant avec dmitri:
 

drama is coming, hide your kids, hide your wives, hide yosself  ( kintsugi ) 3576561639  ( kintsugi ) 4219693164  :toofabforu:

drimy is dreamy  ( kintsugi ) 582471758
( :shame: i'm ashamed of my bad puns)


@achil valeska ça c'est parce que je t’éblouis  ( kintsugi ) 4030539646  ( kintsugi ) 4219693164

@keira valeska  ( kintsugi ) 3480070544
well, les kolikowski sont obviously better, mais à part ça t'as raison, on va se fourrer dans les emmerdes asap you and i.  ( kintsugi ) 2128450950
( kintsugi ) 200

@maeria elric bless be your sweet af heart  ( kintsugi ) 1624146352

@andrej starkov je vois que j'ai droit à une personne de bon goût.  ( kintsugi ) 1197391763
(avec ezra  ( kintsugi ) 78758814 )
thanks.

@samaël harlow merci  :labise:

@phèdre nylander les histoires de famille chez les argents c'est compliqué.  :nopenope:  :wtff:
va falloir me faire un dessin.  :lmfao:
ofc pour le lien.  :chicken:

@hiram gavon je dis stop à toute cette douceur de ta part.
s t o p
:wtff:  ( kintsugi ) 78758814  ( kintsugi ) 349549410
t'as trop de gentillesse en toi, ça me fait mal au kokoro.  ( kintsugi ) 1643723539
merci  ( kintsugi ) 2128450950

@noah sielle
@Noah Sielle a écrit:
enfin un bon perso pour noah ( kintsugi ) 4225342464 ( kintsugi ) 329248541
( kintsugi ) 529295353
t'as envie que saad il pardonne jamais à noah en fait????  ( kintsugi ) 1890542547

( kintsugi ) Giphy
boy you're gonna have to work for the nara's ass.


(but dimka is like "MY KIIIIIIINNNNNGGGG"  ( kintsugi ) 2870341325 )

@satyne kolikowski i feel so special rn  ( kintsugi ) 1626400847
trop de gentillesse, it needs to stop :sourireforcé:
thank you so much :labise:

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Mar 3 Sep 2019 - 21:41
Jpp, j'ai lu trop rapidement, j'ai cru qu'il était crieur... de rue. J'allais me ruer pour un lien (at last). Et en fait, c'est un fouking argent des plus arrogants. ( kintsugi ) 3943621194
Mais qui promet sacrément, comme toutes tes autres entités. ( kintsugi ) 1995654310
Rebienvenue chez toi. ( kintsugi ) 2186484611

Hector Macanthos
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2586
AVATAR + © : jenesaispas (avatar) floweryshell (gif profil), PHILTATOS (crackship x2 signature), ASTRA, (codage signature) ♥
POINTS : 7329
( kintsugi ) Tumblr_pw2p2uiMaV1tlov0zo3_400
AGE : 41 années passées avec un unique but pour le guider : la couronne, sa couronne
STATUT CIVIL : Ancien veuf, à présent fiancé, il passera bientôt la bague au doigt de sa douce alliée
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1449-the-measure-of-a-man https://gods-will-fall.forumactif.com/t1458-when-something-is-im Voir le profil de l'utilisateur En ligne

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Mer 4 Sep 2019 - 22:11
Ta plume, que c bo ( kintsugi ) 1039752344 puis ce choix de scéna ( kintsugi ) 678124086
(Re)Bienvenue bg ( kintsugi ) 2964515584



Hector pendant que le Cercle et les haters parlent:
 

Matild Faring
LES EPINES ROUGES— those who steal —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1024
AVATAR + © : iris law + ©Sarasvati (ava) ©midwinters (gif) ©prima luce (icons)
POINTS : 2232
( kintsugi ) QxCrgYy
AGE : vingt et un an. elle est jeune matild, elle a à peine vécue. elle a pourtant vieilli bien avant son temps et ses traits infantiles laissent paraître son jeune âge.
LES EPINES ROUGES
those who steal

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Mer 4 Sep 2019 - 22:12
ce perso ( kintsugi ) 4265375708
puis les kolikowski sont always des badass ( kintsugi ) 2676992051

(re)bienvenue et bon courage pour la fiche !


burn them all
hell is empty and all the devils are here. ▬ william shakespeare

Shila Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3186
AVATAR + © : ng — av/philtatos, sign/rogers, ban/me.
POINTS : 157
AGE : VINGT-CINQ hivers se sont succédé depuis sa venue au monde. âge ingrat, on n'a de cesse de l’infantiliser, la forçant à prouver à tout ceux qui s'y méprenne qui ne s'agit, après tout, que d'un chiffre bien futile.
STATUT CIVIL : liés par ce serment de fidélité et de dévotion qu’ils ont prononcés sous la protection des dieux, la louve épousa l’abeille, la xi’nora unissant sa destinée à celle de CILLIAN GAVON. alliance aux desseins politiques, ils sont devenus les marionnettes d’un jeu auquel on les a contraints de jouer.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1870-sg-flowers-of-ice-an https://gods-will-fall.forumactif.com/t1988-sg-with-the-wild-wol Voir le profil de l'utilisateur En ligne

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Jeu 5 Sep 2019 - 15:34
YAAAS, un kolikowski ( kintsugi ) 2684847747
je kiffe tellement cette famille
et puis toi, avec ce personnage
puis le romilda/dmitri qui s'annonce
ça promet ( kintsugi ) 678124086
rebienvenue I love you


animus imperal corpori
  i was raised to run with the wolves and i will not stop just because you told me you can't stand that i am wild.

Dmitri Kolikowski
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 36
AVATAR + © : adrien sahores (dis-moi boy); helenstroy.tumblr (profil)
POINTS : 584
( kintsugi ) Tumblr_p9dzcrruA61wturwfo2_640
AGE : [ TRENTE ] années placées sous l'étreinte de ses loyautés maladives à vénérer l'humainement faible considéré comme le divin.
STATUT CIVIL : écorché volontaire, observant la plaie avec déréliction, s'il avait pu il aurait conservé les fleurs fânées de son premier amour plutôt que de passer nouvelle bague à son doigt [ FIANCE ] à romilda iskander il répugne tout ce qu'elle représente.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1628-kintsugi https://gods-will-fall.forumactif.com/t1680-i-opened-up-my-rib-c Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Jeu 5 Sep 2019 - 17:43
@alexandre shelby i can't even. ( kintsugi ) 2996881088 ( kintsugi ) 2996881088 ( kintsugi ) 2996881088
j'imagine trop pas dmitri avec son arrogance se la jouer crier de rue. tristesse, ça aurait pu être un lien d'enfer. ( kintsugi ) 2400912950 ( kintsugi ) 2400912950 ( kintsugi ) 2400912950
merci. ( kintsugi ) 3649701126 ( kintsugi ) 2400912950

@hector macanthos merci pour ta douceur. ( kintsugi ) 415052415 ( kintsugi ) 1578375995
(puis la visite de cillian sur ma fiche, ça fait toujours plaisir ( kintsugi ) 921412604 ( kintsugi ) 921412604 )

@matild faring i know, j'ai choisi la best mifa de l'endroit. ( kintsugi ) 724212037 ( kintsugi ) 2016751799
merci. ( kintsugi ) 3649701126

@shila xi'nora j'irais même jusqu'à dire, the best kolikowski ever. ( kintsugi ) 3586000793 ( kintsugi ) 1069616128
trop de gentillesse ( kintsugi ) 2400912950 ( kintsugi ) 2400912950 ( kintsugi ) 2400912950
clairement, it's gonna be lit with romilda ( kintsugi ) 2121765461 ( kintsugi ) 2121765461
merci. ( kintsugi ) 3649701126

Romilda Iskander
NEUTRE— those who don't care —
surface
inside
behind
MESSAGES : 514
AVATAR + © : audreyana michelle ; av©eve
POINTS : 489
( kintsugi ) 8c1266682b27c1c054b66473f5bfed4c
AGE : vingt trois années qu'elle s'avance, une couronne invisible sur le sommet de son crâne
STATUT CIVIL : fiancée bien malgré elle à un kolikowski
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t766-time-to-build-my-empi https://gods-will-fall.forumactif.com/t936-i-can-and-i-will Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Jeu 5 Sep 2019 - 20:38
JE VALIDE X1000 CETTE FICHE
OUI OUI OUI
RP NOW
( kintsugi ) 3943621194


--- alone by herself
she built the kingdom that she wanted ☾☾ r.i

Tonia Zarkari
CONFRERIE DU SOLEIL— those who want it back —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3063
AVATAR + © : bella hadid / vocivus (av) philtatos (gifs)
POINTS : 376
( kintsugi ) 9kVwKHzp_o
AGE : vingt cinq ans, les années se battent et soupirent
STATUT CIVIL : la bague au doigt et le coeur au large, mariée à orion zarkari - impératrice en devenir
CONFRERIE DU SOLEIL
those who want it back

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1041-tonia-leave-a-light- https://gods-will-fall.forumactif.com/t1081-leave-a-light-on-ton Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Ven 6 Sep 2019 - 9:03
excellent choix de scénario ( kintsugi ) 2786644310
welcome back! I love you


she wears strength and darkness equally well, the girl has always been half goddess half hell -- t.m

Marcus Gavon
LES TRINITAIRES— those who seek equality —
surface
inside
behind
MESSAGES : 983
AVATAR + © : Douglas booth +philtatos (av + gif)
POINTS : 1665
the shadow of who I used to be
AGE : 23 ans , solaire comme le mois de juin qui l'a vu naître.
STATUT CIVIL : Marié, noces d'été pour une union glacée. Mais peut-être que dans les nuits sombres, la relation s'éclairera de milles feux
LES TRINITAIRES
those who seek equality

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t62-these-violent-delights Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Ven 6 Sep 2019 - 10:08
Comme d'habitude ce personne déborde de classe ( kintsugi ) 533029189 j'arrive après la bataille mais rebienvenue parmi nous avec ce scénario si  génial !


I fell in love the way you fall asleep: slowly, and then all at once.
©️crack in time

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4396
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 10940
( kintsugi ) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her- Voir le profil de l'utilisateur

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  Ven 6 Sep 2019 - 21:32

bien ouej
tu es validé(e)
libéré, délivré, plus de fiche à faire valider
BIENVENUE OFFICIELLEMENT SUR GWF
Congrats, tu es validé, cela veut donc dire que ta fiche est en ordre et que tu as surmonté cette étape difficile. A présent tu peux donc vadrouiller sur le forum librement et commencer à rp ainsi que plotter et bien entendu feelser. Avant toute chose ta fiche était:
Mais c'est qu'il mordrait ( kintsugi ) 2996881088 Les réunions de famille s'annoncent folkloriques entre les frères Kolikowski et leurs épouses ( kintsugi ) 2121765461 ( kintsugi ) 2121765461 ( kintsugi ) 2121765461

En tout cas, j'adore la fiche, j'adore le perso' ( kintsugi ) 2338632519 ( kintsugi ) 2338632519
Voilà donc ce coquin de Dmitri validé ( kintsugi ) 224588431


Tu devras tirer le dé de degré d'allégeance:
  • Numéro 3, pour le Gouvernement


Tes points de compétences:
 

Même si tu es validé il te reste encore quelques étapes à passer avant d'être officiellement ajouté dans tous les registres. Pour recenser ton pouvoir, mais aussi ton prénom, ton métier etc.. il te faudra te rendre dans le recensement général que tu peux trouver ici. Surtout n'oublie pas de le faire, ce serait dommage que ton métier ou ton rôle au sein d'un mouvement te passe sous le nez.

Après avoir surmonté la bureaucratie, tu peux donc commencer à te concentrer sur la partie inrp. Tout d'abord nous te conseillons d'aller poster ta fiche de liens dans cette partie pour pouvoir tisser des liens avec d'autres membres. Si tu en as besoin tu peux également poster un scénario, mais aussi un pré-lien ou encore ta famille (n'oublie pas de lire les règles avant de poster les sujets). Qui plus est, tu peux également recenser tes points dans ce sujet pour par la suite acheter des armes ou encore des avantages pour les futures intrigues comme par exemple les compétences. Nous t'encourageons aussi d'aller faire un tour dans la partie chuchots propre à ta famille ou ton mouvement puisque c'est là-bas que beaucoup des complots vont être créés. Puis, tu peux également créer ton propre mouvement si toutes les conditions requises sont remplies. Et pour finir, tu peux également te rendre dans la partie IRL, c'est à dire le flood ou encore la partie ship pour feelser un peu.

Maintenant il te reste plus qu'à t'amuser, feelser, plotter, bref à avoir du fun. en cas de question n'hésite pas à contacter @the parcae.
GODS WILL FALL - 2019


Drink me like the cure
When I am the poison

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

( kintsugi ) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ( kintsugi )  |  

( kintsugi )  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: WRITE THE STORY :: rite de passage :: fiches validées-
Sauter vers: