Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
Merci à tous pour votre participation à la période de sprint RP. La prochaine arrivera bientôt !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.


 game of survival (thorn)

 :: AKKADIA :: aureus  
— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Nysa Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 442
AVATAR + © : priyanka chopra (© PHILTATOS les doigts de fée)
POINTS : 1311
game of survival (thorn) 267bc07e5608bcdd4ec17e8c3fefe819
AGE : trente-trois ans et les années continuent à défiler sous ses yeux.
STATUT CIVIL : épouse, reine, mère, amante. des titres, nysa en possède plusieurs, et elle jongle entre tous, même si cela commence à devenir compliqué.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
game of survival (thorn) Empty
Revenir en hautAller en bas
game of survival (thorn)  |  Dim 8 Sep - 21:43
game of survival


C'est avec un sourire accroché aux lèvres que Nysa pousse la porte de la salle d'interrogatoire. Cette même salle dans laquelle elle a passé les deux dernières journées, et où elle restera probablement aujourd'hui encore. La porte claque dans un bruit fracassant derrière elle, volonté plus que maladresse de pousser à bout l'interlocuteur de choix qui lui fait face de l'autre côté de la table. « J'espère que la nuit a été bonne. » Elle se souvient avoir quitté la salle d'interrogatoire hier et avoir rappelé aux geôliers les consignes spécifiques qu'elle leur avait soumis la veille. Laissez-le s'endormir et réveillez le après une ou deux minutes. Deux nuits et deux jours sans sommeil ont laissé leurs stigmates sur le visage du jeune homme. Thorn Macanthos, le guerrier, n'en est plus vraiment un, et pourtant, lorsque Nysa pose son regard sur son visage marqué par la fatigue, elle y voit aussi quelque chose d'autre ; de la colère, de la violence, de la détermination. Elle sait qu'elle n'a pas réussi à le briser, pas encore, mais la louve est patiente, alors elle prendra le temps qu'il faudra pour arriver à ses fins. Plusieurs jours encore s'il le faut, la Sielle a l'habitude de passer des journées entières entre ces quatre murs. Il n'est pas le premier à lui avoir tenu tête, mais il finira par craquer, comme les autres, car chaque humain à des faiblesses, des failles, qui ne demandent qu'à être exploitées, si l'on sait où chercher.

« Mes collègues sont venus me voir ce matin quand je suis arrivée. » La Sielle vient s'installer en face du Macanthos, tirant la chaise qui se trouve de l'autre côté de la table, laissant les pieds de cette dernière grincer contre le sol, avant de s'asseoir dessus. Elle laisse quelques secondes passer, savourant le silence qui règne dans la pièce tout en scrutant le visage du jeune argent. « Certains d'entres eux sont allés vérifier les informations que tu nous as donné hier. » Elle poussé un léger soupir tout en croisant les bras sur sa poitrine. « J'imagine que tu n'es pas surpris si je te dis que toutes ces informations se sont avérées être fausses. » Elle s'en doutait, ça n'était pas surprenant. Thorn est un militaire, il a suivi la même formation que Nysa et elle sait que cela a dû l'endurcir encore plus, tout comme elle. La famille à laquelle il appartient n'est pas non plus connue pour héberger des faibles et des traîtres. Autant de conditions remplies pour faire de lui un prisonnier difficile à interroger. Une sorte de challenge, en quelque sorte. Au fond d'elle, Nysa a du respect pour ce jeune homme, pour sa force de caractère. Un sentiment qu'elle arrive pourtant à mettre aisément de côté, car outre la traîtrise au gouvernement, c'est des différents plus anciens, plus personnels, qui séparent leurs deux familles. Des allégeances qui, même si elles ne sont pas officielles, sont connues de tous dans leur milieu. Alors Thorn, pour tout ce à quoi il appartient, tout ce qu'il personnifie, est un ennemi autant pour le gouvernement, que Nysa représente, que pour sa famille et le Cercle. Alors, la motivation de le faire craquer n'en est que plus grande, et les méthodes plus ambitieuses.

La louve finit par poser ses pieds sur la table qui les sépare, s'appuyant un peu plus sur le dossier de sa chaise. Son regard ne quitte plus le visage de son prisonnier. « Pourquoi est-ce que tu nous fais perdre du temps à tous de la sorte? Tu me fais perdre du temps, tu en fais perdre à mes collègues, et tu t'épuises toi-même à lutter contre l'inévitable. » Elle hausse doucement les épaules avant de poursuivre. « Tu sais que le gouvernement ne te laissera pas partir. » Nysa a décidé de commencer la journée en douceur pour l'instant, de sonder davantage l'esprit du Macanthos, de voir jusqu'où elle aura besoin de le pousser pour espérer le voir se briser entre ses mains. Oubliée toute l'humanité que la brune peut dissimuler sous des couches de glace, elle qui pourtant pourrait se retrouver si facilement à la place de celui qu'elle interroge.

— CONFRÉRIE ; those who want it back —
CONFRÉRIE ; those who want it back
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 345
AVATAR + © : Dom Sherwood + praimfaya - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 1010
game of survival (thorn) Tumblr_pms695XNEI1wxdmrbo10_r1_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Coeur bousillé) épris officieusement de l'ennemi (Erebe), qui de surcroît n'est pas du sexe opposé. Distance assassine qui le laisse sans la moindre vie, enfermé dans les tourments de la violence.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t460-thorn-i-can-help-you- Voir le profil de l'utilisateur
game of survival (thorn) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: game of survival (thorn)  |  Ven 13 Sep - 15:27

“game of survival” & @nysa sielle - Assis sur sa chaise, il a bien du mal à garder les yeux ouverts. L’air plus pâle qu’au premier jour, il insiste pourtant à rester droit sur son siège mais il a les sens en alerte. Ses yeux sont comme asséchés et piquent comme jamais ils n’ont piqué. Il est pourtant habitué des astreintes et du travail imprévu de nuit, mais là c’est différent, tout parait amplifié et lui file la migraine. Il ne bronche toutefois pas, pas même lorsqu’ils n’ont eu de cesse de venir le réveiller, coupant ses nuits sans honte, la lumière nasillarde ne faisant qu’accentuer l’effet de malaise. N’en déplaise à certains, et surtout certaines. La porte claque avec puissance et il fronce les sourcils sous le son dérangeant qui lui vrille les tympans à force d’être resté dans le silence. Encore une journée de plus à supporter, encore une journée de plus à pester. J'espère que la nuit a été bonne. L’amusement ironique se lit sur les traits de Nysa Sielle, un amusement qui ne fait nullement rire le blond aux yeux bicolores dont la colère gratte et ronge lentement son derme de l’intérieur. « Probablement aussi bonne que la vôtre, Madame Sielle. » qu’il articule entre ses dents serrées. Il sait qu’elle est de la famille d’Erebe par alliance, mais ça ne l’empêche pas de la haïr à cet instant présent. Mes collègues sont venus me voir ce matin quand je suis arrivée. Thorn l’écoute sans réellement écouter et ne tique que lorsque les pieds de la chaise grincent lentement sur le sol au point de lui faire mal aux oreilles. Il demeure néanmoins aussi stoïque que possible, déglutit en se retenant de porter ses mains menottées à ses précieux tympans. Certains d'entre eux sont allés vérifier les informations que tu nous as donné hier. J'imagine que tu n'es pas surpris si je te dis que toutes ces informations se sont avérées être fausses. Le Macanthos ne répond pas, se contente à peine de poser son regard sur elle. Ce qu’il ne peut cependant pas retenir, c’est le fin sourire en coin de venir étirer ses traits. « Peut-être que vos collègues ne savent pas chercher, ou qu’ils ont préféré la douceur d’une boisson alcoolisée. ». Car malgré la fatigue, et la patience qui s’amenuise, Thorn n’est pas en reste pour provoquer. Il ne compte pas donner d’information qui puisse servir aux Sielle plus qu’ils ne serviraient au Gouvernement. Parce que le blondinet, aussi jeune soit-il a bien compris le jeu qui se mène entre ces murs. « Ou peut-être, n’avez-vous pas été assez précise sur vos demandes… » qu’il nargue encore d’une voix calme, posée et grondante. Cette fois, il la regarde droit dans les yeux, ses cernes continuant de se creuser alors qu’elle pose ses pieds sur la table d’un air négligé quand lui ne peut bouger.

Pourquoi est-ce que tu nous fais perdre du temps à tous de la sorte? Tu me fais perdre du temps, tu en fais perdre à mes collègues, et tu t'épuises toi-même à lutter contre l'inévitable. Tu sais que le gouvernement ne te laissera pas partir. Non, il aura beau dire ce qu’il veut, il sait intérieurement que sa situation est périlleuse, vouée à l’enfer, mais ce qui le tracasse bien davantage est ne pouvoir en prévenir son amant. Amant auquel il se refuse à penser. « Raison de plus pour s’amuser, vous ne pensez pas ? ». Il ne devrait pas jouer avec le feu mais c’est plus fort que lui et la fatigue n’aide en rien à retenir ses mots. Il ne compte pas aider la Sielle, il ne compte pas trahir les siens. De toute manière il ne sait même pas ce qu’on lui reproche réellement, comment pourrait-il donc seulement aider le Gouvernement après ce que ce dernier a fait ? Lui qui s’est malgré tout battu pour celui-ci. « Il est de source sûre qu’hormis me priver de sommeil autant que vous le voulez, vous n’avez pas l’autorisation de me tuer. Même si je me doute que vous aimeriez bien ? ». L’animosité entre Sielle et Macanthos est vieille comme le monde, et s’il en comprend les raisons, il n’arrive pas à admettre pourquoi elle est toujours d’actualité quand le monde autour d’eux a changé. Thorn n’a pas connu la chute des siens et leur obligation de lâcher les armes et le pouvoir. C’est une notion abstraite pour lui. Qu’est-ce que le pouvoir ? Si ce n’est une arme massive capable de détruire le monde et de le mettre à feu et à sang pour un semblant d’emprise sur autrui ?  


 
code by solosands


❝ crier tout bas ❞ J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait, des courses vers le vide, ton rire qui soupirait. Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles, je serai le phare qui te guidera toujours. Mais quand les saisons attendront ton retour, ce sera le vent qui portera secours.

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Nysa Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 442
AVATAR + © : priyanka chopra (© PHILTATOS les doigts de fée)
POINTS : 1311
game of survival (thorn) 267bc07e5608bcdd4ec17e8c3fefe819
AGE : trente-trois ans et les années continuent à défiler sous ses yeux.
STATUT CIVIL : épouse, reine, mère, amante. des titres, nysa en possède plusieurs, et elle jongle entre tous, même si cela commence à devenir compliqué.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
game of survival (thorn) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: game of survival (thorn)  |  Dim 29 Sep - 23:02
game of survival


L’arrogance de son interlocuteur est agaçante, mais Nysa prend sur elle, se contente de secouer doucement la tête face aux paroles du Macanthos, face à ce sourire en coin qui vient éclairer ses traits pourtant tirés par la fatigue. Comment le blâmer alors qu’elle réagirait probablement de la même manière si elle était à sa place. Sa ténacité est impressionnante, la Sielle est bien obligée de l’admettre, mais la sienne l’est tout autant. Elle est prête à faire ça pendant des semaines encore si les résultats s’avèrent être présents à la fin. Pour l’instant, il voit encore cette situation comme un jeu, un qu’il a déjà perdu, une vérité dont il a probablement déjà conscience mais qui ne l’atteint pas encore assez pour que la louve puisse s’en servir à son avantage. Quand tout espoir aura disparu, lorsqu’il ne restera rien que la lassitude, la fatigue et le désespoir, lorsqu’il ne parviendra même plus à sourire, là alors, et là seulement, il finira par s’ouvrir car il n’aura même plus la force de garder ses secrets et ceux de sa famille pour lui.

« Ou peut-être que c’est simplement dans tes habitudes de mentir. Je ne sais pas comment on vous élève dans ta famille, quelles valeurs on vous inculque. Probablement pas les bonnes, sinon tu ne serais pas ici. » Elle hausse les épaules d’un air nonchalant, son regard toujours fixé sur Thorn. Ses prunelles bicolores la dévisagent en retour, démonstration supplémentaire de sa force d’esprit. « Pas assez de sincérité pour être fidèle au gouvernement, et pas assez de bon sens pour ne pas se faire prendre. C’est triste, quand même. » Le jeune homme poursuit, et les mots qu’il prononce ensuite arrachent un éclat de rire à la Sielle. « Oh si, tu as raison. J’adore m’amuser, et ça tombe bien, tu es très distrayant. » Le rire se meurt mais le sourire reste accroché aux lippes. « Mais je ne suis pas certaine d’être d’aussi bonne compagnie que toi. Alors, est-ce que toi, tu t’amuses? » L’humour, pourtant, n’atteint pas son regard. Les iris sombres restent dénués de joie, trahissent les véritables intentions de la louve. Elle scrute, telle une prédatrice, à la recherche de la faille qu’elle pourra exploiter pour atteindre le cœur. Le ton de sa voix, lui-aussi, n’a rien de chaleureux. Il est froid, autant que la glace que la jeune femme manipule avec aisance. Un pouvoir qu’elle utilisera sur lui, s’il le faut. Même s’il a raison, qu’elle ne peut pas le tuer, rien ne lui interdit de le malmener un petit peu. « Figure toi que non, je n’ai aucune envie de te tuer. » Les mots qu’elle prononce sont sincères, pour une fois. Thorn ne lui est d’aucune utilité mort, il a bien plus de valeur encore en vie. Puis tuer n’a jamais été une passion pour elle, même si elle n’a jamais non plus rechigné à le faire. Un mal pour un plus grand bien, voilà comment elle a toujours vu les choses. Cependant, cela fait des années qu’elle n’a plus eu à se salir les mains elle-même. Des années qu’elle n’a fait que tourmenter des âmes en peine, sans pour autant jamais mettre un terme à leurs souffrances. « Mais je le ferais, si on me le demande. Même s’il existe, à mes yeux, bien d’autres solutions un peu moins.. définitives, pour s’occuper des personnes comme toi. » Un instant le silence vient à nouveau s’installer entre eux. Nysa en profite pour poser à nouveau ses pieds au sol et s’avancer sur sa chaise. Elle s’approche du prisonnier, pose ses coudes sur sa table et son menton sur ses mains. Elle continue à l’observer, son regard s’attarde un peu plus longtemps sur les cernes violacées qui soulignent ses yeux, avant qu’elle ne reprenne la parole. « Je vais te reposer la question une fois de plus. Que sais-tu des activités rebelles qui se tiennent à l’encontre du gouvernement? Quel était ton rôle dans ces activités? » Elle ne mentionne pas les Zarkari, ni même les Macanthos, même si elle pense connaître les véritables intentions de ces familles, et la manière dont les accusations que le gouvernement porte sur Thorn sont probablement liées à ces dernières.

— CONFRÉRIE ; those who want it back —
CONFRÉRIE ; those who want it back
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 345
AVATAR + © : Dom Sherwood + praimfaya - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 1010
game of survival (thorn) Tumblr_pms695XNEI1wxdmrbo10_r1_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Coeur bousillé) épris officieusement de l'ennemi (Erebe), qui de surcroît n'est pas du sexe opposé. Distance assassine qui le laisse sans la moindre vie, enfermé dans les tourments de la violence.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t460-thorn-i-can-help-you- Voir le profil de l'utilisateur
game of survival (thorn) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: game of survival (thorn)  |  Mer 2 Oct - 14:39

“game of survival” & @nysa sielle - Jeu de langues de vipères. Il en est sûrement ainsi, dans un cas comme dans l’autre. N’ont-ils donc pas conscience du jeu qui se joue ici-même, bien au-delà des simples liens interrogeant-interrogé ? Ne se doutent-ils pas que l’ampleur atteint les familles ennemies bien plus que le gouvernement lui-même ? Et pourtant, c’est elle qu’ils envoient. Le temps d’une seconde, la première journée, Thorn s’est sincèrement posé la question, puis à force de ne pouvoir fermer l’œil plus de dix secondes, il n’y a plus prêté attention. Il ne reste donc plus aujourd’hui que l’attitude désagréable de Nysa pour jouer avec ses nerfs impatients et fatigués. Macanthos résiste cela dit, se fait violence pour continuer d’arborer de temps à autre ce sourire en coin lourd d’arrogance et agaçant au possible. Mais le manque de sommeil creuse les cernes, irrite les sens et les désinhibe. Chaque son devient torture qui lacère de l’intérieur, impression d’oreilles saignantes quand il n’en est fichtrement rien. L’attaque sur la famille est inévitable, et si l’impulsif serait en mesure de répliquer, terrain cher au cœur de n’importe quel Macanthos, ce que les Sielle ignorent c’est que l’éducation distante a déjà bien joué son rôle sur eux tous. Pas assez de sincérité pour être fidèle au gouvernement, et pas assez de bon sens pour ne pas se faire prendre. C’est triste, quand même. La fierté qui est la sienne en prend bien évidemment un coup, mais il ne baisse pas les yeux, continue de la scruter, lèvres pincées d’un rictus qui se veut irrémédiablement moqueur face à la situation qu’il sait catastrophique. Oui, pour une raison qu’il ignore il avait été attrapé, serait très probablement enfermé, mais donner ne serait-ce qu’une miette de pain à une Sielle. Très peu pour lui. Oh si, tu as raison. J’adore m’amuser, et ça tombe bien, tu es très distrayant. Mais je ne suis pas certaine d’être d’aussi bonne compagnie que toi. Alors, est-ce que toi, tu t’amuses ? S’amuser ? Non, bien sûr que non. « Comme vous le dites si bien, j’ai connu compagnie plus amusante et plus… Chaleureuse. ». Immobile, ses muscles commencent à être douloureux, surtout au niveau des épaules condamnées à rester dans la même position depuis des heures. Des jours. S’il scrute Nysa, elle en fait tout autant, et sans doute est-ce la partie la plus compliquée à gagner. Doigts entremêlés il énonce simplement une vérité, cherche lui aussi à tenter de trouver une faille dans la carapace de l’agent de la SPC où laquelle s’immiscer pour mieux faire ressortir les aversions familiales. Sans grand succès il doit bien l’admettre. Mais je le ferais, si on me le demande. Même s’il existe, à mes yeux, bien d’autres solutions un peu moins.. définitives, pour s’occuper des personnes comme toi. Des solutions moins définitives ?

Les sourcils du blond se froncent aux mots, légère erreur qui trahit sa curiosité et le fait que la notion l’intrigue plus qu’il ne devrait l’avouer. Des yeux, il suit chaque geste de la jeune femme avec une concentration qui peine. La proximité se fait presque déjà agressive, et tentatrice. Il lui tordrait bien le cou, là tout de suite. Ou lui briserait bien les dents contre la table dans un boom ignoble mais qui ferait, pour le coup, tellement de bien à ses oreilles. C’est toutefois le silence qui les enveloppe encore de son manteau de froideur, et Thorn ne bouge pas d’un cil, quand bien même il ne souhaite qu’une seule chose : dormir. Sortir. Je vais te reposer la question une fois de plus. Que sais-tu des activités rebelles qui se tiennent à l’encontre du gouvernement ? Quel était ton rôle dans ces activités ? Cette fois le Macanthos soupire de lassitude. Encore cette question. Lentement, il se penche en avant, en profite pour détendre ses épaules comme il le peut et se rapproche du visage de la brune. « Si le gouvernement cherche des réponses il n’a pas misé sur le bon cheval. Pour la énième fois, je ne sais rien. Tout comme je n’occupe aucun rôle, je passe… passais la majeure partie de mon temps au sein de la caserne où j’étais assigné en tant que Capitaine. ». Les dents se serrent à la mention du titre occupé qu’il ne récupérera sans doute pas. Puis, il s’efforce de sourire, ses prunelles bicolores injectées de sang car bien trop sèches. « Changez de disque, vous allez y rayer vos dents. » qu’il lâche, la colère à fleur de peau et qu’il essaie de canaliser en déployant ses doigts pour mieux les poser lentement à plat sur la table.    



 
code by solosands


❝ crier tout bas ❞ J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait, des courses vers le vide, ton rire qui soupirait. Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles, je serai le phare qui te guidera toujours. Mais quand les saisons attendront ton retour, ce sera le vent qui portera secours.

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Nysa Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 442
AVATAR + © : priyanka chopra (© PHILTATOS les doigts de fée)
POINTS : 1311
game of survival (thorn) 267bc07e5608bcdd4ec17e8c3fefe819
AGE : trente-trois ans et les années continuent à défiler sous ses yeux.
STATUT CIVIL : épouse, reine, mère, amante. des titres, nysa en possède plusieurs, et elle jongle entre tous, même si cela commence à devenir compliqué.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
game of survival (thorn) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: game of survival (thorn)  |  Lun 18 Nov - 18:35
Un instant, alors que son regard est toujours figé sur le visage du Macanthos, elle se demande si tous les enfants des anciennes familles nobles sont élevés de la même manière, dans le même moule dont seuls quelques détails varient, d'une région à une autre. Est-ce que tous réagiraient comme Thorn est en train de le faire, comme elle le ferait si elle était à sa place, comme elle imaginerait Noah le faire si c'était lui qui était en train d'être questionné par un membre du gouvernement? Est-ce que leurs parents, et leurs parents avant eux, et ainsi de suite sur des générations, les ont élevé dans cette éventualité, pour être capables de faire face à ce genre de situation? Des personnes, elle en a interrogé, mais peu ont une telle force d'esprit et une telle conviction. Elle ne sait pas, et elle n'obtiendra pas de réponse à cette question aujourd'hui, probablement jamais même, mais ça l'intrigue malgré tout.

Nysa hausse les épaules de manière nonchalante en réponse aux paroles de Thorn. Elle imagine aisément qu'elle n'est pas la personne avec qui il souhaiterait passer la journée aujourd'hui. Chaleureuse, voilà un argument que personne n'a jamais utilisé pour la décrire, alors rien de tout ça ne l'étonne, surtout pas dans la situation dans laquelle ils se trouvent. Macanthos et Xi'nora, même s'ils avaient eu l'occasion de discuter dans d'autres circonstances, ils étaient destinés à ne pas s'entendre, lourd héritage de deux familles qui se vouent une haine brûlante depuis des décennies. « Je n'en doute pas. » Elle n'est pas piquée la louve, indifférente face aux paroles du prisonnier.

Énième tentative d'obtenir quelque chose du Macanthos, énième échec. Un soupir quitte ses lippes, et à son tour il s'approche, autant que les menottes qui entravent ses poignets le lui permettent. Aucun mouvement de recul de la part de la Sielle, qui soutient les prunelles du blond. La proximité du visage de son interlocuteur lui permet de discerner avec encore plus de clarté les stigmates de l'emprisonnement. La fatigue, ancrée dans tous les traits du jeune homme, les yeux injectés de sang, la peau translucide. Il semble avoir pris des années en quelques jours à peine. Mais si le corps commence à montrer ses faiblesses, l'esprit ne faillit pas, et la réponse est toujours la même. Nysa hoche la tête à chaque mot prononcé, chaque parole, d'un air entendu. Toujours la même détermination, toujours la même tension lorsqu'il parle. « Permets moi de douter de ce que tu affirmes. » Lentement, le givre commence à se former autour des menottes de Thorn. Le métal se recouvre de glace, et cette dernière vient caresser la peau de ce froid mordant, brûlant. Un supplice de plus pour le capitaine, une nouvelle façon de chercher à le briser, de chercher à asservir l'esprit, à effacer la concentration et la détermination. La louve continue pourtant, impassible. « Tu te condamnes toi-même, tout ça pour une cause bien plus grande que toi. » Elle secoue doucement la tête. « Le Gouvernement ne te laissera pas t'en sortir. Tu serviras d'exemple pour les autres argents fortunés, pour les anciens nobles. » Changement de manœuvre, changement de technique. « Et pendant que tu moisiras en prison, ou pire, le Gouvernement continuera à enquêter sur ta famille, sur tes proches, car tu n'auras pas su leur apporter une seule réponse satisfaisante. » Elle hausse les épaules, nonchalante, alors qu'elle recule à nouveau, son dos contre le dossier de la chaise, instaurant un peu plus de distance entre Thorn et elle.

— CONFRÉRIE ; those who want it back —
CONFRÉRIE ; those who want it back
Thorn Macanthos
surface
inside
behind
MESSAGES : 345
AVATAR + © : Dom Sherwood + praimfaya - babe erebe (crackgif profil)
POINTS : 1010
game of survival (thorn) Tumblr_pms695XNEI1wxdmrbo10_r1_400
AGE : (25 ans) la jeunesse au corps qui parait pourtant déjà usé par le temps sous certaines attitudes ou mimiques. L'éducation trop lourde et violente a le don de marquer les corps d'une manière ou d'une autre, l'insouciance déjà partie depuis trop longtemps.
STATUT CIVIL : (Coeur bousillé) épris officieusement de l'ennemi (Erebe), qui de surcroît n'est pas du sexe opposé. Distance assassine qui le laisse sans la moindre vie, enfermé dans les tourments de la violence.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t460-thorn-i-can-help-you- Voir le profil de l'utilisateur
game of survival (thorn) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: game of survival (thorn)  |  Lun 16 Déc - 19:59

“game of survival” & @nysa sielle - Sans doute étaient-ils tous faits du même cuir, ou presque. Sûrement que la guerre, l’armée ou les métiers de la SPC étaient de la même trempe, nécessitaient des membres préparés à toute éventualité et notamment celle des interrogatoires durement menés. Apprendre à dissocier l’esprit du corps, résister à tout ce que l’on pourrait faire subir physiquement parlant. L’entraînement forgeait la carapace mais elle n’était pas infaillible, les Argents n’en restaient pas moins un tantinet humains. L’erreur pouvait être commise, tout comme détermination pouvait bien se relâcher. Ils ne font que jouer avec l’horloge. Nysa, lui-même. Ils jouent avec le cadran pour voir qui craquerait en premier, mais celui qui était dans la plus mauvaise posture, c’était bien lui et non elle. Mener le jeu pour camoufler la fatigue qui l’étreint de plus en plus à chaque seconde, rendant sa patience tel un funambule sur le fil du rasoir. Poser ses paumes à plat sur la table, geste qu’il répèterait quelques semaines plus tard pour un nouvel interrogatoire, probablement pour espérer se reconcentrer. Avancer son visage, penché en avant et offrir ainsi la vue de ses cernes sans le savoir ni même en avoir quelque chose à faire. Il la toise du regard sans ciller alors que tout son corps est endolori de demeurer dans la même position depuis de trop longues heures… Des journées entières. Mais il répète encore et encore ce qu’il n’a déjà dit que trop de fois. Pour qu’elle s’en imprègne, pour qu’elle comprenne que quoi qu’elle fasse il ne cèderait pas. Surtout pas à une Sielle, et pas même à une Xi’nora. Ironie que celle-là c’en est certains…

Permets moi de douter de ce que tu affirmes. Encore et toujours douter, Thorn ne lui répond que d’un bref sourire sans bouger. Il ne bouge pas non plus lorsqu’il sent les menottes refroidir dangereusement, que le froid devient véritable brûlure glaciale à ses poignets et colle à son derme. Le sourire disparait, remplacé par des lèvres pincées qui ne laissent toutefois rien échapper. Les doigts tressaillent légèrement puis se mettent à trembler de crispation mais il ne la quitte pas des yeux, s’y refuse obstinément et lutte avec sa colère intérieure qui gronde. Alors Nysa se remet à parler. Elle parle et parle encore, use d’un autre type de carte qui pourrait bien se frayer un chemin dans sa caboche s’il n’était pas aussi têtu parfois. Bien évidemment que servir d’exemple ne le ravirait guère, qu’il en aurait les tripes à l’envers, mais croire les mots de la Sielle serait une erreur toute aussi grossière. Et pendant que tu moisiras en prison, ou pire, le Gouvernement continuera à enquêter sur ta famille, sur tes proches, car tu n'auras pas su leur apporter une seule réponse satisfaisante. Il jurerait que le froid lui glace les os du poignet et stoppe la circulation de son sang jusqu’à ses phalanges mais si ses doigts continuent de trembler à force de les crisper contre la table, il ne fait aucune remarque là-dessus. Seule l’ampoule leur permettant de voir clair au-dessus de leurs deux têtes se met à grésiller et clignoter. « Peu importe ce que je pourrais dire, ce ne sera jamais assez, qu’il s’agisse du faux ou du vrai. En revanche, si je dois croupir en prison, vos supérieurs ne seront probablement pas ravis de votre probable inefficacité ici. Si tant est qu’il y ait quelque chose à révéler. ». Il se force à avoir un rictus sur ses traits le temps de quelques secondes. « Le coup de la glace marche vraiment sur les autres ? ». Elle marche en tout cas sur son derme, douleur qu’il ne peut nier au fil des minutes qui défilent avec une certaine lenteur, du moins c’est ce qu’il croit dur comme fer. « J’ai pourtant entendu des rumeurs qui vous disait plus sévère… ». Tromper la fatigue, tromper les effets du givre pour mieux se cacher derrière un masque d’arrogance, seule chose qu’il lui reste en ces lieux, sûrement. L’ampoule menace d’éclater. S’il ne dit toujours rien, les réactions de son impatience parlent pour lui et il le sait mais fait fi de les remarquer. De les noter. Ils auraient beau l’enfermer, il ne les laisserait jamais gagner.    

Spoiler:
 

 
code by solosands


❝ crier tout bas ❞ J’ai voulu calmer ton souffle qui s’étouffait, des courses vers le vide, ton rire qui soupirait. Si tu mets le cap vers des eaux restant troubles, je serai le phare qui te guidera toujours. Mais quand les saisons attendront ton retour, ce sera le vent qui portera secours.

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind
game of survival (thorn) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: game of survival (thorn)  |  

game of survival (thorn)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: