Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
La nouvelle période de sprint rp a débuté. Vous agnez le double de points pour tous les rp postés !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
Le Deal du moment : -34%
Bosch 2607017160 Coffret clé à cliquet ...
Voir le deal
17.22 €


 Say goodbye ||Phin

 :: LET'S GO BACK TO THE START :: flashbacks  
— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Hesper Iskander
surface
inside
behind
MESSAGES : 169
AVATAR + © : Samara Weaving @Alex
POINTS : 146
Say goodbye ||Phin HCv1NWi9_o
AGE : {Vingt huit ans}
STATUT CIVIL : {Mariée} {Cœur en perdition}

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
Say goodbye ||Phin Empty
Revenir en hautAller en bas
Say goodbye ||Phin  |  Dim 22 Sep - 14:15

say
goodbye
Les pas de la divine s'accélère, sans un regard pour la tour d'Ivoire qu'elle laisse derrière elle. Les battements de son cœur cogne furieusement dans sa cage thoracique alors que l'adrénaline se distille dans ses veines, alimentant chaque parcelle de son être. D'un mouvement fluide, elle vient détacher sa crinière blonde, la laissant tomber en cascade sur ses épaules afin que ses ondulations légères viennent dissimulés son regard azurés. Il lui reste encore du temps, mais elle ne veut pas prendre le risque d'être prise. La Jenkins s'est arrangé pour que les attestations de trahison arrive après son départ. Ses lèvres se pincent l'une contre l'autre, le fil de ses pensées s'accélèrent, se mêlent et s'entremêlent, cherchant un échappatoire, une façon de disparaître, un temps, un temps seulement, le temps que le gouvernement ne s’effondre, le temps de bâtir un nouveau monde. Et si ses iris scrute les alentours, elle veuille à ne pas se trahir, masquant la nervosité qui empoisonne son âme. La divine blonde passe finalement le seuil. « Phin? Are you there? » Sa voix tremble, malgré sa piètre tentative pour ne pas céder à la panique. Elle laisse la porte claquer derrière elle, prenant d'emblée la direction du bureau de son frère. Elle entre dans la pièce sans s'annoncer. Elle a peur de se briser en croisant le regard de son frère, mais elle tient bon, elle reste forte, elle reste digne, comme à son habitude. « They know, they know everything. I have to leave as soon as possible. They will soon come and get me. » Elle inspire et expire, profondément, l'air lui brûle les poumons, mais elle n'en montre rien, elle garde contenance. Elle s'immobilise devant lui, espérant sincèrement qu'il ne flanchera pas, parce qu'elle n'est pas certaine de pouvoir tenir, de pouvoir continuer à être forte  pour eux. Elle ne perd en rien de sa superbe, ravalant cette océan sentimentale pour ne montrer qu'un calme qui n'a plus rien de naturel. Elle ne sait pas trop comment elle a pu être découverte, elle n'a pas chercher à savoir, elle n'a penser qu'à partir, le plus vite possible, pour ne pas être prise. Peut-être sont-ils surveillés depuis que Cygnus a été découvert. Peut-être n'est-ce qu'un foutu hasard qui s'acharne sur leur famille. Peut-être qu'ils sont juste maudit. Mais au fond, qu'est ce que cela changerait d'avoir des réponse, cela ne change en rien cette foutue réalité bien difficile à accepter. Tout fout le camp ces derniers temps... Bien avant que le gouvernement ne s’intéresse à la fidélité des Jenkins, non, le mal est là, rongeant sournoisement les liens qui unissent les membres de cette famille. « but I couldn't leave without saying goodbye. » Un avenir bien sombre se dessine, mais doucement, la créature volcanique entrevoit la lumière, les idées se bousculent pour s'assembler et lui offrir ainsi une sortie de secours. Elle s'approche, silencieuse, elle n'ose pas lui demander de la serrer fort, tellement fort qu'il pourrait combler le vide qui gagne peu à peu son cœur nécrosé. Elle ne sait pas, elle en sait plus. Elle est perdue Hesper, elle se demande comment ils pourront continuer, comment elle pourra continuer... Parce qu'elle se sent faiblir.
GODS WILL FALL - 2019

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Phineas Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 174
AVATAR + © : DANIEL SHARMAN. (AV)/@MOONCALF
POINTS : 759
Say goodbye ||Phin L2Bj8z3n_o
AGE : VINGT-HUIT ANS, adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec.
STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
Say goodbye ||Phin Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Say goodbye ||Phin  |  Dim 6 Oct - 17:50
SAY GOOD-BYE
at the end of the day, they all end up leaving. one way or another you'll always feel lonely.
Mine pensive, regard baladeur, Phineas tente, farouchement, d’écrire son nouvel article ; mais l’inspiration semble s’être échappée, laissant dans son sillage une cervelle presque vide. Il s’en veut, sans aucun doute et c’est cette horrible culpabilité, cette foison de regrets qui l’empêche d’écrire librement. Pourquoi devait-il toujours tout foutre en l’air ? pourquoi avait-il ce don absolument exaspérant de brûler tout ce qu’il touchait ? Exaspéré par ses adieux faits à son frère, mais aussi par ce syndrome de la page blanche, il jette la feuille de papier sur le sol et son stylo contre la cheminée. Rien à faire, il ne sait plus écrire, chose qui le frustre davantage alors que c’est la seule chose qu’il semble ou semblait bien savoir faire. Il n’y a pas meilleure escapade que celle de pensées échafaudées sur une feuille, qu’un stylo grattant une page avec véhémence, qu’une organisation de mots qui à la fin sont publiés pour être lus de tous ou presque. Phineas n’a jamais écrit pour se faire féliciter ou complimenter sur sa plume, non ca a toujours eu un rapport avec la vérité, celle qu’il se doit de déceler. Si c’est un homme déshonorable, c’est pourtant dans sa profession qu’il tente de se rattraper, au dépit de ceux qu’il dépouille de secrets ou de vérités qui devraient peut-être rester enterrés. Pour son bien à lui et celui de ses informateurs.
Il soupire une dernière fois avant de se résoudre à se servir un verre de whisky et s’asseoir dans son fauteuil préféré. Les yeux mi fermés, il se redresse lorsqu’il entend la porte d’entrée claquer. « Phin? Are you there? » Il reconnaît immédiatement la voix de sa sœur et se lève de son trône déchu, marchant en direction de l’entrée de son bureau. Hesper entre en trombe et s’il ne la connaissait pas par cœur il pourrait peut-être penser qu’elle va bien, qu’elle n’est en rien affolée. Mais Phineas remarque ses pupilles dilatées, sa posture extrêmement tendue, le sourire qui n’entrave pas ses lèvres en le voyant. Hesper va mal, et Phineas ne sait pas pourquoi. Elle ne lui laisse pas le temps de la questionner puisqu’elle enchérit « They know, they know everything. I have to leave as soon as possible. They will soon come and get me. » Not again. Mais ça il se le dit bien de l’avouer à haute voix, alors qu’il vrille ses yeux en direction de la silhouette de sa sœur. Il prend quelques secondes à comprendre le message que ses mots lui infligent, mais n’en comprend pas véritablement le sens. Qui sait ? Pourquoi ? fuir, mais où ? Et comment ? Trop de questions, peu de réponses qu’Hesper peut lui donner. il se contente alors d’inspirer, d’expirer, et de ne pas perdre son contact visuel avec sa sœur, de peur de la perdre, elle aussi, de vue. « but I couldn't leave without saying goodbye. » Elle est proche de lui maintenant, mais phineas ne la prend pas dans ses bras, Phineas reste immobile, peut-être quelques secondes de trop, mais c’est tout ce qu’il arrive à faire. La cohérence des mots de sa sœur ne font pourtant aucun sens, son discours s’entrechoque contre sa caboche vide, alors que tout ce qu’il arrive à assimiler c’est qu’elle va partir. Elle aussi. C’est trop tôt, vraiment inopportun, c’est extrêmement tétanisant et y a que la panique qu’il arrive à faire remonter. Pas une pensée, pas une réflexion qui pourrait aider. Un bon gros merde qu’il ne prononce pourtant pas. Au lieu de réconforter sa sœur comme il devrait probablement le faire, Phineas lève la main en l’air comme pour lui dire stop. « Wait a fucking minute. » Qu’il articule. Pas de sourire sur ses lèvres, ni l’étincelle malicieuse habituellement gravée dans ses iris. Non c’est la frustration et l’incompréhension qu’il émane. « What on earth are you talking about ? » Il a besoin qu’elle lui explique ce qu’il s’est passé, il a besoin qu’elle lui dise que tout ça n’est qu’une grosse blague ; she’s only messing with you. Mais au final, il voit la gravité dans les yeux de sa sœur, son sérieux, la panique qu’elle tente tant bien que mal de cacher. Phineas n’est pourtant pas dupe, il la connaît par cœur, il la connaît au point où ses émotions sont mêlées aux siennes, au point où lui aussi panique. « Who the fuck knows ? And what exactly do they know that you have to leave ? » Il se détourne de sa sœur, appuie ses doigts contre son front, comme pour tenter d’y former une pensée réfléchie, une pensée qui prouverait pourquoi il mérite cette place d’héritier qu’on lui a affublé au départ de Cygnus. « What the actual fuck. » qu’il se contente pourtant de dire. Parce que vraiment, c’est tout ce qu’il arrive à brayer alors même que des points d’interrogation se forment dans ses yeux.

@hesper iskander



— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Hesper Iskander
surface
inside
behind
MESSAGES : 169
AVATAR + © : Samara Weaving @Alex
POINTS : 146
Say goodbye ||Phin HCv1NWi9_o
AGE : {Vingt huit ans}
STATUT CIVIL : {Mariée} {Cœur en perdition}

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
Say goodbye ||Phin Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Say goodbye ||Phin  |  Dim 6 Oct - 19:06
Say goodbye
La sulfureuse blonde se heurte à l’incompréhension d'un frère qui a déjà bien trop perdu. C'est sa défaillance qui leur explose en plein visage, ses propres erreurs qu'elle fait subir à ceux qu'elle chérit plus que tout autre chose. Elle s'en veut Hesper, elle s'en veut bien plus de leur imposer une nouvelle épreuve que de se l'infliger à elle même. Cruellement protectrice, la Jenkins en oublie encore une fois de penser à elle, se focalisant sur eux, sur lui. Elle le scrute de ses iris cristalline, demeurant imperturbable, fière et droite, elle porte le poids du monde sur ses frêles épaules, mais elle continue à faire comme si tout cela ne lui pesait pas. « Wait a fucking minute. » Elle se mord l'intérieur de la joue. Supplication silencieuse. Il ne peut pas céder, parce qu'elle même n'est pas certaine de pouvoir garder la tête hors de l'eau s'il venait à s’effondrer, parce qu'il la connaît plus que tout au monde, parce qu'il pourrait déceler en elle les failles qu'elle se plaît à dissimuler. Elle tient bon, elle s'accroche à cette foutue ligne de conduite, comme si leur vie en dépendait. « What on earth are you talking about ? » Et dans un soupire, elle ne peut s'empêcher de rouler des yeux, pas parce qu'il a dit quelques choses, parce qu'elle sent la panique le gagner... Cette foutue panique qu'elle n'avait pas su dompter et qu'elle lui avait refiler. Parce qu'ils étaient comme ça, ils l'avaient toujours été, ils ne pouvaient pas se mentir, ils étaient indéniablement liés, comme si leur cœur et leur âme avaient été fractionné pour habité trois corps bien distinct. « Who the fuck knows ? And what exactly do they know that you have to leave ? » Elle soupire. Inspire et expire profondément. Elle le sent perdre pied et elle ne peut le laisser sombrer. Elle le toise nerveusement, contemplant les conséquences d'une erreur qu'elle ne se souvenait même pas avoir commise. Elle ne comprenait pas comment elle avait pu être découverte, elle qui était si prudente, elle qui ne s'autorisait aucune faille. Tout avait été bien trop rapide et des zones d'ombre persistait, inexplicable. « What the actual fuck. » Ses mains se soulèvent et se frappent l'une contre l'autre, obligeant son double à lui faire face, à la regarder elle. « Stop it. » La voix claque, Hesper redevient elle-même, autoritaire et intransigeante. Elle s'approche la divine blonde, plantant son regard d'acier dans celui de son précieux. Sa main vient se glisser contre sa joue pour finir par lui, pour finir par lui attraper le menton. Elle a besoin qu'il la regarde, qu'il imprime ce qu'elle était sur le point de lui dire. « Everything will be fine. » Était-ce lui ou bien elle qu'elle tentait de convaincre? Rien n'était moins sûre, mais sa voix claquait, forte, gonflée d'une assurance qu'elle sentait pourtant lui filer entre les doigts. Elle soupire finalement, laisse échapper un soupire alors que sa main retombe mollement, mais plutôt que rester dans le vide, elle attrape celle de son triplé. « Darius knows. I don't know how, but he knows. Maybe they've been following us since Cygnus left. I don't know, and deep down, it doesn't matter. » Elle n'en sait pas beaucoup plus. Elle essaye de se souvenir, de trouver l'erreur qu'elle avait commise, les preuves qu'ils avaient contre elle... Mais elle n'arrivait pas à y voir claire, pas maintenant, pas alors qu'elle essayait d'avaler la pilule. Ses doigts se pressent dans la paume du mutant, comme pour attirer son attention sur ce qui va suivre. « Be careful, you could be next. Please Phin listen to me, at least this time. » Elle le savait indomptable, sauvage, furieux fauve que l'on ne pouvait ni museler ni mettre en cage. pourtant ils devraient se montrer docile, pour qu'au moins un d'entre eux ne s'en sorte.
GODS WILL FALL - 2019

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Phineas Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 174
AVATAR + © : DANIEL SHARMAN. (AV)/@MOONCALF
POINTS : 759
Say goodbye ||Phin L2Bj8z3n_o
AGE : VINGT-HUIT ANS, adolescent ayant mal grandi, phineas s'élève à ses vingt-huit ans, vingt-huit ans de dure labeur qui n'ont pourtant pas donné leurs fruits. enfantin, irresponsable et irréfléchi, il semble parfois encore penser qu'il en a dix-huit. le temps le rattrape et les conséquences de ses actions avec.
STATUT CIVIL : CÉLIBATAIRE, phineas est libre, il aime, il aime passionnément, pour quelques secondes, jamais trop longtemps. fanatique des courbes féminines, des caresses et des mains passées dans ses cheveux mal coiffés, ce serait torture que de le brider dans un quelque chose similaire à une relation. célibataire, amant d'une nuit, parfois de deux, il ne donne jamais plus qu'un sourire; son coeur, de toute facon, ne bat que pour elle, et ca depuis vingt-cinq ans, mais plutôt crever que lui avouer, plutôt la voir s'échapper que lui donner la chance d'enfoncer un pieu dans son myocarde battant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
Say goodbye ||Phin Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Say goodbye ||Phin  |  Dim 20 Oct - 12:23
SAY GOOD-BYE
at the end of the day, they all end up leaving. one way or another you'll always feel lonely.
« Stop it. » Que le ton autoritaire insuffle, alors même que Phineas sent ses émotions et ses sens provoquer un remous dans ses pensées. Il ne sait quoi lui dire, il ne sait se taire, et il ne sait surtout pas rester calme. Si sa sœur semble vouloir reprendre contrôle de la situation, elle n’est pas prête d’y parvenir. Parce qu’au fond si Hesper a toujours su organiser sa vie et celles des siens, aujourd’hui les cartes ont changé de main. Aujourd’hui elle s’est pris le revers de la vie, celle inexplicable, celle imprévisible avec laquelle Phineas jongle depuis maintenant des années. Il ne croit pas aux coïncidences, mais il croit aux erreurs et sa sœur a dû en commettre une pour que le gouvernement sache qui elle est et surtout à qui elle offre sa loyauté. C’est si peu Hesper, c’est si peu elle de faire un pas de travers, de se faire dérouter par les aléas de la vie. Rocher au milieu d’un chaos indéniable, elle est celle qui est censée savoir, c’est elle qui est censée guider, c’est elle qui est censée hériter de tout ce qui les entoure aujourd’hui. Elle attrape le menton de son frère dans sa main, le forçant à la regarder. « Everything will be fine. » Qu’elle articule alors même que Phineas entend le mensonge qui s’éprend de ses mots. Rien ne va, tout s’écroule et rien, ni personne ne pourra le convaincre du contraire. Leur père ne va pas bien, Cygnus est parti, Arturus est mort, Hesper va terminer en fuite et Sirius est fiancé à une fille qu’il n’est pas censé épouser ; et dans tout ça il y a Phineas, une tornade à lui-même, un chaos inconséquent, une entité fascinée par par l’erreur et la destruction. Mais pas la destruction des siens, seulement la sienne. « Bullshit. » Qu’il lui répond, révolté à l’idée qu’elle puisse croire une seule seconde qu’il va l’écouter. Pas quand elle vient tout juste de lui avouer qu’elle est devenue une traitre aux yeux du gouvernement.
Faisant les cent pas face à sa sœur qui semble être éprise d’un grand contrôle de ses émotions, Phineas ne miroite en rien ses gestes. Il est en colère, en colère contre le monde pour ce châtiment apposé sur sa sœur, sur sa famille tout entière. Il semblerait qu’un sort, qu’un maléfice se soit imbibé d’eux, les forçant à ne pas savoir comment vivre une vie heureuse ou dénudée de ce genre d’injustices. « Darius knows. I don't know how, but he knows. Maybe they've been following us since Cygnus left. I don't know, and deep down, it doesn't matter. » La main glissée dans la sienne, Phineas serre au contact, avant de relâcher la pression. Il est bien trop agité pour rester immobile ou stoïque. Il n’a pas envie de faire semblant, de faire croire à sa sœur que rien de cette situation n’est alarmante ; parce qu’au font tous deux savent que c’est plus qu’alarmant, que si Darius sait, alors il ne lui faudra pas longtemps avant de déterrer l’allégeance de toute la famille. Les Jenkins en fuite, une entreprise laissée pour morte, des vies complètement détruites par un gouvernement qui ne mérite pas d’avoir tout ce pouvoir. Fucking brilliant. « Be careful, you could be next. Please Phin listen to me, at least this time. » Il lève les yeux au ciel comme exaspéré par ses mots. Parce qu’avant de penser à elle-même, elle pense à lui. Et Phineas n’a jamais excellé dans ce genre de choses, dans l’écoute de ses conseils, qu’il n’a au fond presque jamais vraiment suivi. Il doit faire attention, mais avec sa profession et ses articles écrits dans le passé, si le gouvernement venait à chercher réellement, il ne prendrait pas longtemps à comprendre que lui aussi fait partie de ces soit-disant traitres. « Fuck. » Qu’il articule, alors qu’il se défait de l’emprise de sa sœur et qu’il passe sauvagement ses mains dans sa tignasse mal arrangée. Inspire, expire, qu’il se dit, alors que la panique continue pourtant à imbiber son corps. « So let me get this straight : Cygnus is a traitor so he had to leave. You’re a traitor, so you have to leave too. Soon they’ll find out that the whole fucking family is made out of traitors and yet you think everything will be fine? » Un rictus dénudé de toute émotion se mue sur ses lèvres avant qu’un rire sans joie s’échappe de sa bouche. « With all due respect Hesper, I don’t think anything’s going to be fucking fine. » Il ne mâche pas ses mots, il n’a pas envie de lui offrir de faux mots d’encouragements ou des mensonges. Non, c’est le temps des franchises mal dites et mal servies, un plat qui se mange froid, mais qui se mange nécessairement. « Where are you going to go ? » Qu’il dit avant de lâcher ses cheveux et reposer ses bras contre ses jambes, signe de défaite, signe d’une panique à présent éteinte, laissant à sa place une hystérie bien plus dangereuse. Il se tourne vers son mini bar, et s’y dirige en quelques enjambées avant de se servir un verre de whisky. Il regarde sa sœur pendant quelques secondes avant de lui en servir un à son tour. Il la rejoint dans le centre de son bureau et le lui tend. « Looks like you need it more than me. » Il hausse les épaules, tourne les talons, et s’assoit sur le petit canapé en face de la cheminée. Appuyant ses bras contre ses genoux, ses mains placées face à lui tenant en leur centre son verre rempli, il soupire longuement, ferme les yeux pour quelques secondes, avant de les rouvrir, ses pensées enfin organisées. « First things first, we need to destroy the evidence. It matters that we know how Darius discovered your treachery, because if the proof is as substantial as you say it is and is linked to us, father, Sirius and i could get into trouble. And that we don’t want of course. » Parce que sans Phineas, sans Sirius et sans Tomas, l’entreprise familiale s’écroule et le nom Jenkins restera à jamais terni dans la boue. Robot qui articule ces mots comme des faits, Phineas est lui-même impressionné par l’automatisme de ses mots, par cette froideur factuelle qui ne lui est pas coutume.

@hesper iskander



— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Hesper Iskander
surface
inside
behind
MESSAGES : 169
AVATAR + © : Samara Weaving @Alex
POINTS : 146
Say goodbye ||Phin HCv1NWi9_o
AGE : {Vingt huit ans}
STATUT CIVIL : {Mariée} {Cœur en perdition}

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur
Say goodbye ||Phin Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Say goodbye ||Phin  |  Dim 19 Jan - 15:06

Elle est le calme, il est la tempête. Elle n’est faite que de mesure et de maîtrise lorsqu’il se laisse ensevelir. Elle ne sait pas comment elle est devenue cette créature décontenancée, elle ne sait plus comment être autrement, elle n’est même pas certaine de vouloir qu’il en soit autrement, terrifiée à l’idée que tout ces sentiments refoulés lui explosent au visage, détruisant son univers. Il lui échappe, lui glisse entre les doigts. Elle pince les lèvres et referme ses dextres dans le vide de sa paume. Un soupire à peine audible franchit le seuil de ses lèvres alors qu’elle le suit du regard. Il s’agite tel un fauve que l’on aurait enfermé dans une cage, une bête sauvage, condamnée à subir sa destinée. « So let me get this straight : Cygnus is a traitor so he had to leave. You’re a traitor, so you have to leave too. Soon they’ll find out that the whole fucking family is made out of traitors and yet you think everything will be fine? » Son rire s’élève, un rire damné, dépourvu de saveur, le genre de rire que l’on laisse exploser lorsque le désespoir nous dévore les entrailles. Mais ce qui fait écho en elle, ce sont ses mots, ses vérités qu’elle refuse d’entendre, inacceptable, impensable, cette injustice intolérable, le prix de leurs idéaux bafoués par un système corrompu. Il a raison, mais la créature argent ne peut se laisser consumer par cette fatalité, elle ne peut admettre la défaite, elle ne peut accepter d’avoir été abandonnée par les Divins. « With all due respect Hesper, I don’t think anything’s going to be fucking fine. » Les iris translucide se détourne de lui, déviant vers le sol, happée par une foutue réalité. Ses lèvres se pincent, ses pensées s’entrechoquent, se débattent, à la recherche d’une once de lumière, d’une lueur d’espoir au milieu de cet avenir incertain.  « Where are you going to go ? » Elle relève son regard vers lui, elle voudrait s’approcher, mais il s’écarte pour se servir un verre, puis un autre, pour elle cette fois. Ses lèvres se froissent lorsqu’il revient vers elle en lui tendant le verre. Elle le prend à deux mains, précieusement,, ses doigts caressant la surface de  verre alors que ses iris s’y perdent, s’y noient, espérant que le temps s’arrête au moins un temps pour mieux repartir dans cette course effrénée. « Looks like you need it more than me. » Il s’apaise, se calme et s’en est presque plus effrayant. Elle en revient à lui, toujours, puisqu’il est le seul qui demeure… Et qu’elle sera bientôt contrainte de le quitter. Son cœur est fragmenté en trois. « First things first, we need to destroy the evidence. It matters that we know how Darius discovered your treachery, because if the proof is as substantial as you say it is and is linked to us, father, Sirius and i could get into trouble. And that we don’t want of course. » Son univers basculait. Puisque Phineas devenait le plus réfléchis des deux, alors qu’elle se murait dans un silence infernal. Elle l’écoutait, stupéfaite, ébahie, elle ne pouvait pas rester spectatrice de leur propre chute. Elle n’avait pas sacrifié son nom pour voir sa famille sombrer par sa faute. Elle fit quelques pas, tenant la précieuse mixture entre ses mains. Un soupire franchissait le seuil de ses lèvres avant qu’elle ne s’envoie le contenu d’une traite. Un grimace déformait ses traits figés alors que l’alcool lui brûlait les entrailles. Elle venait finalement reposer le verre dans un claquement sonore, marquant ainsi la fin de son mutisme. Elle revenait face à son frère, son double, son autre, elle plantait son regard dans le sien. « I'll take refuge with the Gavons. But you're right, we need to find out what Darius knows... I'll stay until the big demonstration, try to find out more. I'll ask Cosmo to buy me some time, since we're married, he's the one the government's going to turn to to find me. » C’était prendre le risque d’être prise, mais elle n’avait pas le choix, c’était la seule solution pour écarter tout soupçon des derniers Jenkins. Elle sourit, conquérante, forte, puissante, elle y croit, parce qu’elle n’a pas d’autres choix, parce que la fin n’est tout simplement pas acceptable. Elle se penche et attrape les mains de son frère, persuasive et autoritaire, elle reprend les rennes, elle va réparer ses propres erreurs. « I know it doesn't look like it, but it's gonna be okay. I promise. » Une promesse qu’elle aurait tout aussi bien fait de garder pour elle. Si elle savait la terrible blonde, que son monde était sur le point de basculer, que l'irrésistible folie hystérique qui sommeil en elle allait s’éveiller face à la monstruosité d’un monde qui allait tout leur prendre. D’un baiser déposer contre le crâne de son frère, elle met un terme au doute… Pour quelques jours seulement.  « I'm gonna have to go, but remember I never gave you any reason to doubt me, so trust me. » Elle laisse traîner sa  main contre la tignasse mal arrangé de son double, attend une réponse avant de s’en écarter. Au dernier moment, elle se retourne, un léger sourire venant étirer ses lèvres, redonnant un peu de vie à ce visage éteint. « Love you.  » La fracture est proche, tellement proche.

@Phineas Jenkins

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind
Say goodbye ||Phin Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Say goodbye ||Phin  |  

Say goodbye ||Phin  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: LET'S GO BACK TO THE START :: flashbacks-
Sauter vers: