Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
Merci à tous pour votre participation à la période de sprint RP. La prochaine arrivera bientôt !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.


 DRABBLE (keina) — the clock ticks life away.

 :: CHILLING TIME :: la baraque de cupidon  
— NEUTRE ; those who don’t care —
NEUTRE ; those who don’t care
Keira Valeska
surface
inside
behind
MESSAGES : 12725
AVATAR + © : zhenya.
POINTS : 5421
DRABBLE (keina) — the clock ticks life away. UJLR9goC_o
AGE : [ VINGT-QUATRE ] années éparses, matins sacrifiés sur l'autel des cruels ; et la naïve innocence se meurt lentement, alors que l'enfance se fane.
STATUT CIVIL : inénarrable fleur bleue, trop vite éprise des âmes ; [ MARIEE ] à achil valeska, union politique scellée dans le sang, entérinée dans le cœur, désormais.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t213-maybe-i-was-born-to-r https://gods-will-fall.forumactif.com/t317-les-fleurs-du-mal Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DRABBLE (keina) — the clock ticks life away. Empty
Revenir en hautAller en bas
DRABBLE (keina) — the clock ticks life away.  |  Mer 30 Oct - 11:11
the clock ticks life away ★ keira & reynal'un des deux est condamné à mort et va être exécuté
un souffle léger, exhalé de ses lèvres ; et dans le tumulte, elle est sourde, pourtant, la harangue de la foule étouffée dans une brume épaisse, uniquement consciente des battements sourds de son propre cœur, lent tambour funèbre dans sa poitrine. c'est anesthésiée, qu'elle les surplombe tous ; les veines gelées, les pensées éteintes — c'est au-delà de la peur, qu'elle se tient, au-delà de la peine. trop résignée, déjà, presque en paix. l'existence s'achèvera sans regrets ; des choix assumés, qu'elle referait mille fois, face aux mêmes carrefours d'existence. le cœur avait guidé la raison, sa vie durant ; et elle paierait le prix de s'être tenue face aux puissants, son sang versé pourvu que soit préservé celui des aimés. comment craindre, dans ces conditions? c'était juste. alors dans un soupir, elle clôt les paupières, laisse les visages des êtres chers danser sur l'écran de ses paupières. songe à achil, leur vie avortée. songe à reyna, cœur serré, à tout ce qu'elle avait compris trop tard, ce qui n'avait jamais pu être, parce qu'elle avait été trop aveugle.
un regret.
dans la brume, c'est le décompte ultime qui s'amorce — elle le perçoit dans les vibrations des cœurs, dans la tension de la foule affamée. alors dans une ultime prière, alors même qu'elle a perdu la foi depuis si longtemps, c'est les aimés qu'elle remet entre les doigts compatissants de démiurges en lesquels elle ne croit plus, à l'écho de leurs visages qu'elle prononce ses adieux, les laisse se dissiper dans le néant. mais lorsque les yeux s'ouvrent sur la marée sanguinaire, c'est un éclat de lumière qui accroche son regard, non loin — un rayon de soleil venu caresser l'or des cheveux de reyna, et l'horreur vient déchirer son corps et son âme, brusquement. un spectacle qu'elle aurait voulu épargner à la cadette, qu'elle aurait tant voulu protéger. elle a échoué. et les mains se referment sur ses poignets sales, l'emportent sans ménagement pour l'enchaîner, et elle comprend, brusquement, que reyna verra tout, et elle se débat, furie soudaine, et elle hurle. ‘CLOSE YOUR EYES, REYNA. CLOSE YOUR EYES. DON'T LOOK.’ et c'est un torrent de larmes qui dévale ses larmes, parce qu'elle ne veut pas que reyna voie, qu'elle ne peut rien faire, qu'il est trop tard. son temps était écoulé, leur sablier était vide. alors elle continue à supplier, voix brisée, lorsqu'ils lèvent les armes, n'articulent que trois mois emportés par le tonnerre de la déflagration.
i love you.





‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
you are, i think, an evening star, of all the stars, the fairest —  if there is light, it will find you. (beloved).

DRABBLE (keina) — the clock ticks life away.  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: CHILLING TIME :: la baraque de cupidon-
Sauter vers: