Revenir en haut Aller en bas
ANIMATION HRP
Inscrivez-vous à la prochaine animation hors rp pour inventer une partie de la vie des dieux.

période sprint rp
Les points automatiques pour chaque rp posté et sujet ouvert ont été décuplés pour la période de sprint. Aussi chaque sujet ouvert vous rapport 75 points et chaque réponse vous rapporte 30 points.



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles
noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.


 SEDUCE & DESTROY — ariel.

 :: AKKADIA :: Othinara :: Ibao  
Arin Westmore
LES ROSSIGNOLS— those who want a queen —
surface
inside
behind
MESSAGES : 304
AVATAR + © : sampaio ; karine bae (gif).
POINTS : 1101
SEDUCE & DESTROY — ariel. P4Zzpu4
AGE : les [ VINGT-SIX ] années ont trop peu de sens ; vingt-six révolutions autour de l'étoile, toujours pas de destination.
STATUT CIVIL : le coeur est [ VESTIGIAL ], organe qui pulse, incapable d'éprouver.
LES ROSSIGNOLS
those who want a queen

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

SEDUCE & DESTROY — ariel. Empty
Revenir en hautAller en bas
SEDUCE & DESTROY — ariel.  |  Mer 6 Nov - 17:17
SEDUCE & DESTROY ★ arin & kiel
   La nue étoilée est compagne, la revêt comme le plus doux des satins ; elle est créature des ombres, triomphe dans les marges du monde, croît loin des regards. Si lasse, pourtant, un épuisement venu empreindre chacune de ses terminaisons nerveuses, dans la fuite qui s'éternise, dans la route qui ne semble connaître de fin. C'était un jeu dangereux, qu'elle jouait, une fuite dangereuse, une fuite discrète ; il avait été si aisé, de rejoindre Sahan pour retrouver ses compagnes, dans le chaos du gouvernement déplacé sans considération, du système qui s'effondrait sans préserver quiconque. Ibao était si loin, pourtant, un mirage dont elle ne voulait pas vraiment, une obligation plutôt qu'un souhait ; c'étaient deux contrats qui s'enchaînaient autour de ses poignets, deux serments — au premier, elle refuse de songer, paupières un instant closes au souvenir de l'homme ; et c'est un regard presque affectueux qu'elle glisse vers le poupon endormi contre son sein, étroitement langé à sa peau. Dans les traits assoupis, elle croit trouver l'écho de ceux de Rosalind, le cœur brusquement meurtri dans le manque ; ce qu'elle avait perdu, lorsque la rose s'était fanée, elle ne saurait jamais plus le retrouver — de ces trésors précieux que nul ne pouvait dérober. Alors elle s'était engagée, n'avait su refuser ; c'était une parole de peu de valeur qu'elle avait offerte à celle qui l'avait emportée là où elle ne pourrait la suivre — une parole qu'elle tenait, pourtant, dissimulant l'enfant dans la chaleur de son corps, sur la route d'Ibao. Un fardeau qu'elle s'était imposé, qui la ralentissait ; combien de fois s'était-elle substituée de justesse aux yeux d'une milice qui ne pourraient que se féliciter d'avoir mis la main sur la criminelle qu'elle était? Elle n'avait que cessé de fuir, bouclier d'un bambin braillard, mère de substitution lorsqu'elle n'avait jamais souhaité l'être ; ce n'était qu'un contrat comme un autre, comme celui qu'elle achèverait bientôt dans le sang répandu. Kiel. Les traits de l'homme s'invitent sur l'écran de sa psyché, et elle clôt les paupières, un instant — une faiblesse passagère, qu'elle n'attribue qu'à l'épuisement, à l'heure tardive, à tout, plutôt qu'au spectre d'un attachement qui la condamnerait sans merci. Et lorsqu'elle rouvre enfin les yeux, c'est la silhouette illuminée d'Ibao qui se dessine au loin. Enfin. Un rictus carnassier s'invite sur les traits tendus de fatigue, et c'est un coup d'oeil conquérant qu'elle glisse en direction du bambin, désormais trop réveillé. ’Can't wait to get rid of you, beastie. Can't bear to see your dumb face anymore.' Il rit, le nourrisson, un trille qui réchauffe un instant sa poitrine, et elle roule des yeux avec une irritation feinte, rajuste le corps minuscule pour le protéger d'un cahot de la route.
L'étreinte lui manque, pourtant, dès lors qu'elle se brise ; l'enfant confié aux soins de mains aimantes dès les portes d'Ibao passées, il lui semble se geler un peu de son absence, après la longueur de trop de jours partagés. I kept my word, Rosa. Your kin's safe now. Sure hope you're fine, up here. Miss you. C'est une tâche qu'elle achève, c'est un autre fardeau qui l'attend ; sa liberté, retrouvée dans le sang versé, un laisser-passer pour les ruelles familières d'Aureus. D'Ibao, elle ne veut pas ; ce n'est là qu'un exil temporaire loin de son foyer, le temps de se libérer des chaînes de serments qui l'entravent, d'une épée de Damoclès qui pèse contre sa nuque. Quelques mots, et on lui indique un chemin ; et il lui semble que sa peau brûle de l'adrénaline qui s'y déverse soudainement, face à l'échéance qui s'annonce — et elle se moque des sourires grivois qui se dessinent dans son sillage, des soupçons qu'elle imagine. Nul ne se souviendrait des traits de l'inconnue drapée de nuit qui s'était invitée chez Kiel Schreiber ; nul se retrouverait jamais celle qui avait pris sa vie, au petit matin.
Déjà, elle hésite, déjà, elle voudrait ralentir le pas ; c'est luxe qu'elle ne peut se permettre, pourtant. Sa vie, contre la sienne — lui, plutôt qu'elle. Une inspiration, et elle se fond dans le mur de la demeure, antimatière faite chair ; et trop vite, le profil lui apparaît, une tâche pâle dans l'obscurité. Et un instant, elle s'arrête pour le contempler, referme les doigts sur le métal froid d'une lame — et le contact aigu l'ancre dans la réalité, dans le nécessaire ; elle n'a rien de la faiblesse, rien de la tendresse. Kiel n'était qu'obstacle, une variable à écarter ; et qu'importaient peu que certains engrammes lui soient doux. Les draps sont empreints de la chaleur de l'homme lorsqu'elle s'y invite, exhalent de sa présence ; une inspiration, et les doigts se referment sur la lame. Une inspiration, et ce sont ses yeux sombres qui trouvent les siens dans les ténèbres ; alors elle se fige, s'interdit tout mouvement brusque, laisse un sourire tendre rehausser le coin de ses lippes. Et elle libère discrètement la lame, le son de sa chute un brin étouffé par un tapis sur le sol. ’Hey, love. Missed me?'





‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾ ‾
i'm not the good guy, remember? i'm the selfish one — i take what i want, i do what i want, i don't do the right thing. (beloved).

SEDUCE & DESTROY — ariel.  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: Othinara :: Ibao-
Sauter vers: