Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
La nouvelle période de sprint rp a débuté. Vous agnez le double de points pour tous les rp postés !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
-84%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
23.95 € 149.99 €
Voir le deal


 run away, together (noabella)

 :: Rezbia :: Château des Sielle  
— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Noah Sielle
Noah Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 3941
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©unknown
POINTS : 801
run away, together (noabella) 91cd41b05103976d20224ba0af99923b
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 36 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
run away, together (noabella) Empty
Revenir en hautAller en bas
run away, together (noabella)  |  Mar 12 Nov - 23:35

run away
TOGETHER

Au fur et à mesure qu’il avançait dans les couloirs, Noah le sentait. Il devenait moins roi, et plus ce garçon qu’il avait été des années auparavant. Ses doigts s’agitaient le long de son flanc blessé et enveloppé dans des pansement dont il n’avait pas l’habitude. Le bout de ses doigts était d’ailleurs froid, très froid. Cette nuit sans fin n’avait pas débuté il y a longtemps, et pourtant c’était assez pour que Noah ait oublié la sensation du soleil sur sa peau. Couplé au rêve qu’il avait déjà fait à deux reprise, l’homme se sentait perdu dans le monde, désormais. Et pourtant il donnait le change face aux autres, sachant pertinemment qu’il n’était pas plus effrayé que les autres.

Et pourtant le sort semblait vouloir s’acharner sur lui. Alors il avait besoin de s’octroyer cet instant, ce simple instant. Désormais qu’il approchait les appartements de sa soeur, il glissait les doigts contre les murs, comme lorsqu’il était enfant, impatient de la retrouver. Il devait même restreindre son pas, qui se faisait plus vif. Il savait qu’avec elle, tout irait mieux. Elle ne lui mentirait pas, mais quelque part, même ses vérités crues étaient réconfortantes. Elle le tirait toujours vers le haut, et était le pilier sur lequel il s’appuyait.

Ses doigts touchent finalement la porte, et il sent le métal de l’autre côté. Cette pièce qu’elle porte contre elle, comme il le lui a demandé. Demandé, car il n’ordonne rien à Arabella, pas à elle. Noah fait un peu bouger cette pièce dans la poche de sa soeur, ou peu importe où elle se trouve. Il s’annonce, avant de toquer, puis d’ouvrir la porte sans même attendre la réponse de celle qui aurait aussi bien pu naître coller à lui que ça n’aurait pas changer grand chose.

Et tout dans sa manière de pénétrer dans la pièce indique qu’il n’est pas ici en tant que Noah Sielle, roi de Valdierva. L’homme de trente-six ans n’est plus là, c’est à nouveau ce grand gamin, le même qui est venu la voir la dernière fois ainsi il y a huit ans, quand ils pensaient tous que Kristina était morte. « Ara. », il sourit, la balafre de son visage n’aimant pas spécialement cette émotion le fait souffrir un peu, et le sourire se transforme en un rictus de douleur, qui passe en une seconde. « Je te dérange ? » Jamais, devait-elle répondre pour satisfaire l’ainé.


Standing now, in the mirror that I built myself, And I can't remember why the decision wasn't mine. But it seems I'm only clingin' to an idea now, Took my heart and sold it out to a vision that I wrote myself.

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Arabella Gavon
Arabella Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 1193
AVATAR + © : jlc, blindness.
POINTS : 2873
run away, together (noabella) DcmQZSur_o
AGE : trente-deux ans.
STATUT CIVIL : mariée, et actuellement enceinte de son premier enfant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2186-a-la-folie https://gods-will-fall.forumactif.com/t354-hell-should-be-easy
run away, together (noabella) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: run away, together (noabella)  |  Ven 15 Nov - 19:23
run away, together -- @noah sielle Elle dépose sa brosse sur la coiffeuse, quand elle sent vibrer l'alliance d'alliages contre son coeur. Et ses lèvres s'étirent, sans prendre la peine de s'ouvrir, alors que son buste se détourne machinalement vers la porte, parce qu'elle sait que c'est lui qui s'apprête à frapper. Mais le rictus s'atténue lorsqu'il entre et le lui rend, car elle perçoit la douleur qui déforme ses traits le temps d'une seconde - une toute petite seconde, mais c'est bien plus que nécessaire pour lire en lui, qui n'a toujours été qu'un livre ouvert devant ses yeux qui le scrutent un peu trop. Et elle ne lui offre pas plus qu'un léger rire en guise de réponse à sa question saugrenue, avant de lui répondre tout en vérifiant rapidement l'apparence de ses cheveux détachés dans son miroir, et de le rejoindre à l'entrée de ses appartements. Même le plus exilé des hommes devinerait que tu portes le poids d'un royaume sur tes épaules, rien qu'en regardant ces cernes qui n'en finissent plus de se creuser. Elle se veut espiègle, mais comme elle devine en l'aîné, son faciès aussi doit lui raconter toute l'inquiétude qu'elle ressent pour son grand-frère depuis la première fois que ses paupières se sont ouvertes sur lui. Et si elle connaît par cœur ce visage et la plaie qui le traverse, elle la frôle pourtant de son pouce avant de le déposer contre son menton pour lui faire légèrement tourner la tête. Et cette balafre. Elle la regarde de plus près, avant de se souvenir de ses mains qu'elle prend dans les siennes. C'était en train de guérir. Qu'elle se murmure presque pour elle-même. Je ne comprends pas, qu'est-ce que tu as fait pour que j'ai l'impression de te revoir dans le même état que la semaine passée ? Et ses prunelles se plantent dans les siennes, à demi suppliantes et en même temps pleines de reproches sans que cela n'est de sens. Les craintes de la sœur s'échappent en sentiments divergents, et elle ressemble sûrement un peu à Devona en cet instant, qui réagissait - et réagit encore - de cette même manière un peu lunatique quand ils se blessent. Et si c'est un brin déroutant pour l'entourage, ça n'a rien de fantasque pour la brune, qui ne se rend pas vraiment compte qu'elle pourrait justement finir par le blesser davantage si ses doigts ne cessent pas de resserrer leur étreinte autour des siens.


ça va mal. mais quand ce sera pire, on regrettera le temps où ça n’allait pas bien.

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Noah Sielle
Noah Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 3941
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©unknown
POINTS : 801
run away, together (noabella) 91cd41b05103976d20224ba0af99923b
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 36 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
run away, together (noabella) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: run away, together (noabella)  |  Sam 7 Déc - 0:07
Assise à sa coiffeuse, la Sielle brossait ses cheveux quand Noah entre dans la pièce. L’intimité de sa soeur, violée par son besoin d’elle. Il sait qu’il aurait dû attendre avant d’entrer, si son père avait su, il n’aurait pas approuvé. Arabella était une femme désormais, et même le frère lui devait une certaine pudeur. Des règles que lui-même apprendrait à son fils, toujours sans l’appliquer avec celle qui était plus une sorte de moitié de son âme qu’un être humain à part entière. Elle s’approche, d’ailleurs, l’inquiétude difficilement dissimulée derrière un léger rire qu’elle lui offre comme pour détendre l’atmosphère. Elle parle, et frôle la cicatrice de sa joue. Une légère douleur en ressort, alors Noah a une légère grimace qui déforme ses traits. Il se laisse faire, cependant, quand elle prend ses mains.

Désormais l’inquiétude est bien plus présente, elle est inscrite dans les traits de la cadette. Dans ses prunelles, qui le dévisage. Noah soupire, doucement. « C’est exactement le poids que je porte, et pas seulement. », il grimace, tente de bouger ses doigts. « Ne t’inquiète pas si fort. », fait-il en baissant le regard sur leurs doigts enlacés, tentant de se rendre explicite. Il ne voulait pas lui dire de le lâcher, parce que quelque part il ne pouvait pas lui demander ça, la phrase avait trop de signification qu’il ne voulait pas lui donner.

« J’ai de nouveau fait ce rêve. », confesse Noah, conscient que ses théories ne trouveront pas écho dans les oreilles de sa cadette. Et pour cause, elle semblait épargnée par ce qui lui était arrivé, à lui mais pas seulement… Mais il ne voulait pas parler de ça maintenant, pas encore. « Je n’ai rien fait de plus que ce rêve, Arabella. »


Standing now, in the mirror that I built myself, And I can't remember why the decision wasn't mine. But it seems I'm only clingin' to an idea now, Took my heart and sold it out to a vision that I wrote myself.

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Arabella Gavon
Arabella Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 1193
AVATAR + © : jlc, blindness.
POINTS : 2873
run away, together (noabella) DcmQZSur_o
AGE : trente-deux ans.
STATUT CIVIL : mariée, et actuellement enceinte de son premier enfant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2186-a-la-folie https://gods-will-fall.forumactif.com/t354-hell-should-be-easy
run away, together (noabella) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: run away, together (noabella)  |  Dim 19 Jan - 19:41
run away, together -- @noah sielle J'ai de nouveau fait ce rêve. Et sans même s'en rendre compte elle laisse échapper un léger soupir. Elle le remarque bien-sûr, mais trop tard. Il s'est déjà enfui et ses pensées à ce propos avec lui. Parce que ce n'est pas la première fois qu'elle entend parler de ces étranges rêves qui sont même au bord de toutes les lèvres depuis quelques semaines. Lassant, autant que troublant. Et surtout toutes ces suppositions qui se partagent au sein du château. La brune les fuit dès qu'elle le peut, se sentant incapable de prendre part à la folie environnante parce que c'est cela à ses yeux, rien d'autre qu'une psychose générale qu'elle met sur le compte des événements récents. A tort ou à raison ? Elle laisse le temps filer sans se mêler aux commérages qui ne lui apporteront de toute façon pas de réponse à cette question dont elle se fiche - un peu. Mais là c'est différent. Là elle voudrait en parler encore et encore et poser mille questions toutes plus saugrenues les unes que les autres. Parce qu'il s'agit de lui, et que quand bien même tout cela ne serait bien que paranoïa collective comme elle le pense ardemment, pour cet homme elle se laisserait devenir folle sans même un semblant de mouvement de riposte. Nos nuits sont également agitées, mais nous nous réveillons intacts au matin. Physiquement du moins. Elle n'est pas certaine d'avoir déjà laissé filer ces mots autrement que par la petite voix qui murmure dans sa tête, mais voilà qu'ils sont dehors eux aussi, comme le soupir. Et comme ce dernier, ils ne vont pas dans la direction que prennent la plupart des esprits, mais que devrait-elle dire exactement ? Incapable de s'assouplir face aux théories toutes plus loufoques les unes que les autres, ses traits se figent et ses mains se détachent lentement de celles de l'aîné. Parce que ces rêves, elle mentirait si elle disait qu'elle n'avait pas elle-même songé à ce qu'ils sont vraiment, mais l'aurait-elle fait sans tous ces bruits de couloirs qui l'encerclent à mesure que dehors la nuit s'allonge ? Non. Elle est certaine que la réponse est non. Et pourtant la facilité serait de lui répondre qu'elle s'en préoccupe elle aussi et qu'elle y cherche des signes, des significations. Mais ce n'est pas le cas. Elle y pense comme elle pense aux rumeurs d'adultère qui tournent sur des connaissances et qu'elle sait imaginaire. Elle y pense comme elle est forcée de penser à tout ce qui parvient à ses oreilles même si elle n'a aucune envie de le faire. Parce que c'est le propre de l'humain de se torturer les méninges - et encore plus le sien. Les événements de ces derniers mois laissent leurs traces, je suppose. Et ce sont eux aussi qui hantent mes propres rêves pour être tout à fait honnête, alors que je n'ai participé à aucune des batailles. Alors toi, Noah. Toi qui a vu couler le rouge et l'argent à outrance ces derniers temps. Elle tait pourtant ces dernières pensées, les trouvant trop provocante et, ou pas forcément nécessaires d'être ajoutées. Même si les précédentes sont d'ores et déjà le reflet de ce qu'elle pense - de toutes ses songes à contresens, qu'elle ne lui cachera pas. Mais ces marques, j'ai du mal à croire que… Elle s'arrête en plein milieu de sa phrase et plante son regard dans le sien. Comme si à l'intérieur de ses prunelles elle cherchait matière pour continuer, pour agrémenter ce discours qui ne va nulle part et moins encore où lui voudrait qu'il aille. J'ai du mal à croire en quoi que ce soit, c'est tout. Et son regard passe de ses iris à la blessure qu'elle frôlait un peu plus tôt, et remonte et redescend, sans vraiment savoir où se poser.


ça va mal. mais quand ce sera pire, on regrettera le temps où ça n’allait pas bien.

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Noah Sielle
Noah Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 3941
AVATAR + © : ben barnes // av©self - gif©unknown
POINTS : 801
run away, together (noabella) 91cd41b05103976d20224ba0af99923b
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 36 années.
STATUT CIVIL : Le coeur dédoublé plus que coupé en deux. Si l’un est brisé, l’autre vit et bat pour celle qu’il a épousé. Le soldat mutant oublié, c’est la reine argent qui accaparent les sentiments du Sielle. Nysa Sielle est plus que son épouse, elle est sa meilleure alliée, la mère de son fils, et la femme qu’il désire chaque jour un peu plus.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
run away, together (noabella) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: run away, together (noabella)  |  Dim 26 Jan - 0:55
Perdu dans ses pensées, Noah ne revient à la surface que lorsque Arabella lui répond. Il écoute, le regard se fait attentif alors qu’il l’observe. Au moins n’est-elle pas touchée comme ils le sont, lui et Nysa. Rien que de penser à elle, il a la mâchoire qui se crispe, mais ne dit rien. Pas encore. Le brun secoue la tête quand elle mentionne ses rêves, et les batailles. « Je ne rêve pas de batailles. Du moins ce n’est pas de ces rêves que je te parle. », fait-il d’un air légèrement agacé. Il sait, Noah, que sa soeur n’est pas du genre à se laisser emporter dans des délires irrationnels. Et c’est aussi pour ça qu’il a besoin d’elle, qu’il a besoin d’elle soit là pour l’écouter mais… Il ne veut pas non plus se fermer totalement, et puis comment expliquer rationnellement sa balafre impossible à soigner ?

Noah recule, il aurait pourtant voulu conserver la proximité avec sa soeur, profiter de son aura familière et rassurante. Il s’éloigne pour explorer la pièce d’un air distrait, ses doigts effleurant le cadre d’une photo de famille. « Tu m’as toujours cru, pourtant. », ou était-ce vraiment vrai ? Il doute, soudainement, et se retourne vers Arabella, les yeux légèrement plissés. « N’est-ce pas ? », mais le roi n’attend pas de réponse. Immobile, désormais, il inspire profondément et soupire. « Maeve ne peut rien y faire. », il désigne la balafre, et puis soulève sa chemise, sans en retirer le moindre bouton -tant pis si il la froisse- pour dévoiler les pansements à ses flancs. « Et à ça non plus. », les bandages sont imposants, ils entourent tout l’abdomen du roi et on peut distinguer une couche supérieur de part et d’autres de son buste, là où se trouvent les blessures. « Ces blessures sont revenues aussi. », confesse le roi, va-t-il un jour en crever dans son sommeil, de ces multiples blessures ? Au moins son épouse en serait satisfaite.

Un autre sujet de conversation qu’il veut avoir avec Arabella. Mais pas tout de suite, même si Nysa est omniprésente dans sa tête, désormais, plus encore qu’avant.


Standing now, in the mirror that I built myself, And I can't remember why the decision wasn't mine. But it seems I'm only clingin' to an idea now, Took my heart and sold it out to a vision that I wrote myself.

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Arabella Gavon
Arabella Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 1193
AVATAR + © : jlc, blindness.
POINTS : 2873
run away, together (noabella) DcmQZSur_o
AGE : trente-deux ans.
STATUT CIVIL : mariée, et actuellement enceinte de son premier enfant.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2186-a-la-folie https://gods-will-fall.forumactif.com/t354-hell-should-be-easy
run away, together (noabella) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: run away, together (noabella)  |  Lun 27 Jan - 12:55
run away, together -- @noah sielle Elle se tait. Parce que lui répondre qu'elle le croit bel et bien serait à ses yeux comme un affront. Cela serait douter de leur relation elle-même et elle refuse de laisser planer un quelconque doute en prononçant de simples mots - peu importe lesquels - qui pourraient être mal interprétés. Ils n'ont pas besoin de se rassurer. Ils savent, ce qu'ils sont l'un pour l'autre et la profondeur de la confiance qu'ils s'accordent. Aussi que quand l'un pense quelque chose c'est que ces songes sont à prendre au sérieux. Alors la brune ne croit pas, qu'en peu de choses du moins et rien qui ne se déroule pas devant ses paupières bien ouvertes. Mais elle le voit bien lui, et ses mains qui soulèvent sa chemise, et cette bande qui s'étale le long de son flanc - qui s'étale bien trop haut, bien trop loin et qui cache ce qu'elle ne voudrait voir, jamais. Bien que ce soit le lot de tout combattants, et qu'elle l'a aperçu de nombreuses fois aux mains des guérisseurs du clan depuis qu'elle est en âge de comprendre que les coups, quels qu'ils soient, laissent des marques, la petite-soeur refuse toujours d'admettre que la peau pâle de son frère puisse être blessée - non plus celle de son Roi, mais l'un ne prime sur l'autre, ni maintenant, ni jamais à dire vrai. Je ne peux pas nier ce que je vois de toute manière. Elle s'efforce de ne regarder que ses prunelles à lui, mais les siennes sont inlassablement attirées vers ces balafres qui auraient dû disparaître. Des mains de Maeve ou même de celles du plus novice des guérisseurs, car c'est arrivé qu'il revienne dans un état bien plus critique que celui-là ou sûrement qu'il ne puisse pas se faire soigner par des mains familières. Et aucune cicatrice ne parcourt son corps - du moins pas les parcelles qu'elle connaît. Quels sont ces rêves qui troublent tes nuits, Noah ? Raconte-moi. Pas l'état dans lequel tu t'éveilles, mais ce que tu vois avant d'ouvrir les yeux. D'autres ont posé cette question à autrui, et elle a demandé la même chose à son mari quelques jours auparavant. Mais amoureusement, différemment de la manière dont elle le fait maintenant. Plus par curiosité qu'autre chose et sans se soucier des êtres d'or qui reviennent dans ses propres rêves, ou de ces enfants déchaînés dans celui de l'être aimé. Et la seule chose qui la faisait un brin tiquer jusque-là, c'était l'angoisse que ce dernier ressentait en s'éveillant de ces nuits perturbées, mais comme les blessures sont le lot des combattants, la panique et la sueur sont celui des hommes dont le sommeil est troublé par de sombres images. Alors il n'y avait rien à propos de quoi s'inquiéter. Mais là il ne s'agit pas de simple tremblements ou d'une sensation d'inconfort au matin. Ni de la crainte que l'on peut avoir à fermer les yeux quand on sait que ses nuits ne seront pas réparatrices. Il est question de bandages et d'argent qui s'écoule le long de la joue et des côtes de son aîné, alors comment ne pas sombrer dans ce qu'elle juge n'être que pure folie.


ça va mal. mais quand ce sera pire, on regrettera le temps où ça n’allait pas bien.

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind
run away, together (noabella) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: run away, together (noabella)  |  

run away, together (noabella)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: Rezbia :: Château des Sielle-
Sauter vers: