Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
La nouvelle période de sprint rp a débuté. Vous agnez le double de points pour tous les rp postés !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
-19%
Le deal à ne pas rater :
Ecran Gamer Aoc 24G2U5/BK (Vente flash)
129.99 € 159.99 €
Voir le deal


 why do i try (p,x)

 :: fiches de liens  
— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Parveen Xi'nora
Parveen Xi'nora
surface
inside
behind
MESSAGES : 695
AVATAR + © : (pooja mor) PHILTATOS + solosands + foals.
POINTS : 2316
why do i try (p,x) Tumblr_o5c3v587Wt1rbelsso1_500
AGE : vingt-neuf années qu'elle n'a pas su arrêter, vingt-neuf ans qu'elle laisse filer entre ses doigts comme s'ils n'étaient plus les siens.
STATUT CIVIL : nouvellement fiancée, ils ont décidé pour elle, ils ont décidé pour eux, et toujours elle s'abandonne aux étreintes d'amants de passages en attendant de devoir connaître les siennes, celles de celui qui presque inconnu aujourd'hui scellera son destin au sien demain.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2060-same-mistakes-px https://gods-will-fall.forumactif.com/t2222-why-do-i-try-px
why do i try (p,x) Empty
Revenir en hautAller en bas
why do i try (p,x)  |  Sam 16 Nov - 15:21
parveen xi'nora
“no one wants rain,” said cersei. for herself, she wanted sleet and ice, howling winds, thunder to shake the very stones of the red keep.
PRENOM, NOM - le nom xi'nora appuie sur ses épaules depuis sa naissance, faisant ployer son dos sous le poids des années de gloire de ses ancêtres. elle se laisse écraser, ne sachant comment s'approprier un patronyme qui lui renvoie tout ce qu'elle aurait pu être, tout ce qu'elle aurait du être, et tout ce qu'elle n'est pas. son prénom, parveen, glisse entre les lèvres de ceux qui le disent, tantôt brut tantôt doux. longtemps elle a voulu qu'on le dise, qu'on la reconnaisse, qu'il roule sur la langue de ceux dont elle espérait l'amour. mais si chargé d'innocence il était, c'est de culpabilité qu'il l'est aujourd'hui et souvent, elle voudrait qu'on l'oublie. AGE - vingt-huit années qu'elle n'a pas su arrêter, vingt-huit ans qu'elle laisse filer entre ses doigts comme s'ils n'étaient pas les siens, comme si ce n'était pas sa vie qui défilait entre ses mains. elle laisse couler le temps parce qu'il y a dix ans qu'elle est actrice et spectatrice du film de sa vie, dix ans de mensonges, à elle même et aux autres, dix ans qu'étouffe en son sein l'enfant de dix-huit ans qu'elle était et qu'elle voudrait effacer, l'enfant de dix-huit ans qui a tout changé. DATE ET LIEU DE NAISSANCE - comme tous ceux qui partagent son sang c'est à feraniski qu'elle a vu le jour, au coeur de la glaciale toundra d'hiokuri. le château des xi'nora a accueilli ses premiers cris en même temps que la nouvelle année se profilait à l'horizon, le trente et un décembre. elle s'est lovée dans les bras froid d'un hiver dont son coeur, un jour, ne saurait plus sortir. STATUT CIVIL - elle a depuis longtemps offert son destin à ses parents, et par extension à la cause de la famille xi'nora. elle épousera celui qu'on choisira pour elle, elle épousera un  nom qui deviendra le sien, elle deviendra celle que l'on veut qu'elle soit, parce que c'est ainsi que ça a été écrit. célibataire, presque depuis toujours et peut-être pour toujours, elle s'abandonne aux étreintes d'amants de passages en attendant qu'on donne son corps à celui qui servira le mieux les desseins des siens. elle ne sait pas si elle a déjà aimé, ne demande même plus à ce qu'on l'aime parce qu'elle ne pense pas le mériter. aussi effrayée pour l'amour qu'ayant besoin d'aimer, et d'être aimée. METIER - si elle sait recouvrir les esprits de ses rêves et de ses cauchemar, elle sait aussi en recouvrir les toiles vierges de ses tableaux. peintre, jouissant aujourd'hui d'une certaine renommée dont elle ne pense pas vraiment à profiter, elle couche son imaginaire sur le papier armée de pinceaux pour leur donner la vie et tenter de dissiper les nuages noirs qui remplissent sa tête. elle aime sincèrement peindre et ça tombe bien car, peintre, c'est pour une fois quelque chose qui ne déçoit pas tant que ça ses parents, si tant est qu'ils la regardent, parce qu'après tout c'est l'une des choses auxquelles les femmes xi'nora sont formées, loin de la violence politique à laquelle on prépare les hommes de leur sang. POUVOIR - c'est son sang mutant, quelque part entre le rouge et l'argent, qui lui confère son pouvoir de tisseuse. elle voulait couvrir le monde des douces couleurs de ses rêves, mais c'est de rouge qu'elle l'a un jour inondé. pendant un temps elle a refoulé le don gravé dans l'essence de son être, horrifiée de ce qu'il pouvait causer, jusqu'à ce qu'on lui dise d'embrasser cette même horreur ; alors elle l'a fait.  ses rêves maintenant souillés et couvert d'un voile gris brillent d'un éclat inquiétant qu'elle sait aussi faux que le reste, et elle y perd les autres, puis elle, de temps en temps.  ALLÉGEANCE - à son doigt l'anneau d'argent et dans le bas de son dos l'améthyste, elle maquille sa traîtrise envers les silences. (oubliés des améthystes, cercle, silences) LIEU DE LOCALISATION - partie pour ibao alors que le monde se déchirait en plusieurs, et qu'elle ne sait plus au(x) quel(s) appartenir. il y a hiokuri, et son premier chez-elle feraniski, où son sang doit régner, hiokuri qui l'a vu grandir et qui n'attend que de tomber, il y a rezbia où ceux qui lui ont tendu la main et qui sont aussi les siens se sont installés en rois, il y a valdierva qui lui tend les bras. mais c'est pour ibao qu'elle est partie, parce qu'une fois on a tracé pour elle la suite de son destin et qu'elle ne sait plus pourquoi elle le suit - pour elle, pour eux, pour les deux ? on a tracé devant elle un chemin vierge vers la nouvelle démocratie, où ceux qui devraient être ses frères sont partis faire entendre les prémices de leurs si bruyant silence.  CREDITS ET AVATARS - pooja mor @DANDELION (icons), savage. (avatars)
EN COURS
leave it all down here ft. dmitri kolikowski
where did the sun go ? ft. ainsling deq'ianto
waiting for the light to go ft. reyna sielle
titre de votre rp ft. prénom nom
titre de votre rp ft. prénom nom

RPS TERMINÉS
RPS EN COURS
ANECDOTES
– 01. parveen est de ceux qui parlent peu. elle est et a toujours été discrète, n'était pas une enfant capricieuse et est devenue une adulte silencieuse. elle s'emporte rarement, pour ne pas dire jamais, ne parle pas sans réfléchir, pèse toujours ses mots. elle a appris leur pouvoir et sait qu'ils peuvent blesser autant que soigner, mais qu'ils sont surtout trop vite mal compris. alors elle parle peu et ne parle pas pour ne rien dire. elle a une voix aussi douce que l'image qu'on a d'elle, une voix qui peine à s'élever et qui reste toujours calme, toujours posée. parveen est de ceux qui écoutent, de ceux qui retiennent, de ceux qui ne veulent pas déranger et qui ne parlent pas s'ils n'ont rien à dire. de ceux qu'on oublie ou qu'on ne remarque pas. – 02. il y a longtemps qu'elle ne croit plus en aucun dieu, et ce malgré la place de la religion pour les femmes de son sang. elle n'est plus sûre d'y avoir cru un jour par conviction et non pas parce que c'est ce qu'on lui disait de faire, ne se souvient plus du moment où les mythes pour elle se sont brisés. sait seulement que maintenant, elle ne croit plus. s'il faut absolument croire en quelque chose elle aime l'idée d'une présence, s'il faut croire en quelque chose, de quelque chose de plus grand qu'eux, une puissance immatérielle gouvernant des desseins sans emprise sur eux. mais cette multitude de dieux dont certains disent descendre et qui diviseraient les sangs, elle n'y croit pas. ne veut pas y croire non plus. elle se garde bien de le dire à ceux qui l'entourent, évite le sujet ou tisse des mensonges, parce qu'elle sait que ça ne serait pour ses parents qu'une déception de plus, parce qu'elle sait qu'aux yeux du monde il n'est pas de bon ton de ne pas croire leur religion. – 03. l'entraînement a longtemps été son refuge. déjà enfant, encouragée par kalina, elle s'est efforcée de forger son don du mieux qu'elle pouvait. timide et peinant à aller vers un monde qui semblait ne pas vouloir d'elle, elle s'en est construit un autre avec les livres, puis la peinture. des nombreuses après-midi d'enfance passées dans la bibliothèque, parveen tire une certaine érudition et une véritable passion pour les livres - en tout genre. si elle n'avait pas préféré la peinture, sûrement aurait-elle tenté de devenir écrivaine. mais c'est la peinture qui l'a emporté, et là aussi, elle s'est entraînée dur (si tant est que l'on puisse appeler ça un entraînement, puisqu'en réalité l'apprentissage de son futur métier) jusqu'à réussir le concours. si après la mort de sa soeur, entre l'horreur et le dégoût, elle refoulé son pouvoir, après avoir rejoins les oubliés et le cercle elle s'est entraînée avec plus de ferveur encore. elle a aiguisé son don en même temps qu'elle apprenait à se faire oublier, qu'elle apprenait à survivre, qu'elle apprenait à se battre. elle s'est oubliée dans l'entraînement jusqu'à acquérir une maîtrise pointue de toutes les couleurs de la palette de ses talents, et continue de le faire. elle a forgé son mensonge en même temps que la seule armure qui saurait la protéger, créée par elle et pour elle. elle a bâti consciencieusement les fondations d’une protection qu'elle seule pouvait s'octroyer. – 04. parveen a tué. plusieurs fois. elle a tué de loin, elle a tué sans se salir les mains. elle a fait de l'accident sa marque de fabrique, et elle frappe, durement. le pouvoir qu'elle destinait à tracer des rêves d'enfants dans le coeur des plus grands a embrassé toute l'horreur dont il s'est teinté lors du premier accident, celui qui a tout changé. elle sait rendre fou, sait donner corps aux cauchemars l'espace d'un instant. sait faire mal à l'intérieur sans blesser à l'extérieur. sait blesser à l'extérieur aussi. sait tuer. de son don elle a fait une arme, cachée sous un oreiller de belles images. elle tisse ses illusions, avec une précision chirurgicale,  histoire de perdre suffisamment les gens pour qu'ils se trouvent au mauvais endroit, au mauvais moment. elle déguise les meurtres en accidents. – 05. parveen est pétrie de peurs, qui rampent sous sa carapace de glace. la journée elle les tiens à distance, maintiens les apparences, entretiens l'image qu'elle a construite année après année, celle qui dit que tout va bien. mais quand vient la nuit et qu'elle se retrouve seule, alors ses angoisses la prennent à la gorge et il lui arrive de se noyer dans l'océan de ses peurs. elle ne sait même plus ce qu'elle craint vraiment, les autres, elle-même, le monde... elle a oublié et elle a peur, comme si l'espace d'un instant elle avait encore dix-huit ans, comme si elle était encore une enfant. elle est face à un vide immense qui l'attire autant qu'elle redoute de tomber dedans. – 06. elle ne s'aime pas, parveen. elle déteste ce qu'elle voit dans le miroir, elle déteste ce qu'elle sait qu'elle n'est pas, ce qu'elle sait qu'elle aurait pu être, ce qu'elle ne saura jamais, ce qu'elle ne veut pas être... parveen ne s'aime pas. elle connaît les nuages noirs qui planent sur son âme qu'elle dessine plus belle qu'elle ne l'est, qu'elle dessine lavée de tout pêché quand en vérité elle est souillée, mais souillée par quoi ? souillée par le mensonge, souillé par les meurtres, souillé par la culpabilité, rongé par une haine de soit féroce et qu'elle ne veut, qu'elle ne peut, confronter. mais malgré ça, malgré ce venin de mal-être qui se même à son sang, parveen a besoin d'être aimée. elle a besoin de la reconnaissance, de l'affection, de l'amour des autres autant qu'elle est persuadée de ne pas le mériter. elle a besoin qu'on lui dise qu'elle existe, elle a besoin de toutes ces choses, pour une heure, une nuit, une vie... elle n'ose même plus demander une vie. parveen se contente de moments d'affections, n'en demande pas plus, pense ne rien mériter mais malgré tout continu à chercher des éclats de lumières dans les yeux qui se posent sur elle. – 07. la peinture est plus qu'un métier ou un devoir pour elle, et frôle d'avantage la passion, parfois l'exutoire. elle peint et dessine depuis aussi aussi loin qu'elle se souvienne, elle peint ce qui lui passe par la tête, elle peint que ce soir noir blanc ou gris, elle peint parce qu'elle a besoin de le faire, elle peint pour libérer le poids qui pèse en permanence sur son coeur et son esprit. cache parfois des messages quand on lui demande, des signes habilement dissimulés pour que seuls leurs destinataires puissent en saisir la portée, ou les trouver. plus jeune elle s'entraînait à reproduire dans l'esprit de sa soeur, toujours volontaire, ce que ses pinceaux traçaient sur la toile, parfois sur elle-même quand aucun autre esprit que le sien ne pouvait se prêter à l'exercice, quand bien même elle soit la seule à ne pas pouvoir croire aux illusions maladroites qu'elle tissait. elle n'a plus vraiment besoin de cet exercice aujourd'hui et peint presque uniquement par plaisir. très mauvaise juge de ses propres créations, comme du reste de sa vie, elle ne s'attarde que peu sur la renommée qui commence à grimper, ne sachant pas vraiment si elle la mérite.  elle laisse les choses venir, alors s'il faut qu'elle devienne célèbre, il en sera ainsi, et s'il faut qu'elle disparaisse, qu'on l'oublie complètement, elle ne se battra pas non plus. elle ne travaille pas pour briller, reçoit sans trop y croire ou savoir qu'en faire ce qu'on lui donne.

facilement manipulable – naïve – méfiante – froide, en apparence – douce – généreuse – fragile – discrète – solitaire – appliquée – influençable – résignée – désespérée – en quête de reconnaissance, de pardon – peu rancunière – patiente – désillusionnée – angoissée – éteinte – triste – brisée – imaginative – travailleuse – silencieuse – peu encline aux préjugés – timide – chaleureuse, après coup – manque cruellement de confiance en elle.
31/12/2648 // naissance au château des xi'nora, à feraniski.
09/2666 // provoque malgré elle l'accident mortel de sa soeur aînée, kalina.
12/2666 // envisage de mettre fin à ses jours.
23/12/2666 // rejoint les oubliés.
31/12/2666 // rejoint le cercle, après avoir été accueillie par jeremy sielle.
06/2667 // réussi le concours pour devenir peintre.
05/2677 // rejoint les silences peu de temps après les attentats, à la demande de noah pour le cercle.
09/2677 // s'en va pour ibao, où les silences ont instauré leur gouvernement.
CHRONOLOGIE
GODS WILL FALL - 2019



now the waves they drag you down, carry you to broken ground, but i'll find you in the sand, wipe you clean with dirty hands, so god damn this boiling space, the spanish sahara, the place that you'd wanna, leave the horror here. (foals, spanish sahara)


Dernière édition par Parveen Xi'nora le Lun 6 Jan - 23:56, édité 2 fois

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Parveen Xi'nora
Parveen Xi'nora
surface
inside
behind
MESSAGES : 695
AVATAR + © : (pooja mor) PHILTATOS + solosands + foals.
POINTS : 2316
why do i try (p,x) Tumblr_o5c3v587Wt1rbelsso1_500
AGE : vingt-neuf années qu'elle n'a pas su arrêter, vingt-neuf ans qu'elle laisse filer entre ses doigts comme s'ils n'étaient plus les siens.
STATUT CIVIL : nouvellement fiancée, ils ont décidé pour elle, ils ont décidé pour eux, et toujours elle s'abandonne aux étreintes d'amants de passages en attendant de devoir connaître les siennes, celles de celui qui presque inconnu aujourd'hui scellera son destin au sien demain.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2060-same-mistakes-px https://gods-will-fall.forumactif.com/t2222-why-do-i-try-px
why do i try (p,x) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: why do i try (p,x)  |  Sam 16 Nov - 15:21
carnet de liens
are we friends of foes?
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
STRENGTHS
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
OPPORTUNITIES
THREATS
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
WEAKNESSES
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
prénom nom // description du lien
GODS WILL FALL - 2019



now the waves they drag you down, carry you to broken ground, but i'll find you in the sand, wipe you clean with dirty hands, so god damn this boiling space, the spanish sahara, the place that you'd wanna, leave the horror here. (foals, spanish sahara)

why do i try (p,x)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: fiches de liens-
Sauter vers: