Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
La nouvelle période de sprint rp a débuté. Vous agnez le double de points pour tous les rp postés !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
Le Deal du moment : -32%
-80€ sur l’aspirateur balai sans fil Xiaomi ...
Voir le deal
169.99 €


 you're it, you're my person. ─ ethel & kasia

 :: AKKADIA :: Valdierva :: Aldion  
— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Kasia Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 155
AVATAR + © : tashi rodriguez. (av) ultraviolences (gif) odairannies
POINTS : 211
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia 04993098b90d39c824d6dae57e195b6ff64f31bc
AGE : 29
STATUT CIVIL : célibataire

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2794-graveyard https://gods-will-fall.forumactif.com/t1884-this-is-it Voir le profil de l'utilisateur
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia Empty
Revenir en hautAller en bas
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia  |  Ven 29 Nov - 20:42
you're it, you're my person.

La tourmente des illusions, des idées idéales, des rêves sans fin, sans but. Elle tord ses doigts, concentrée plus que jamais, pour tenter de faire pousser ces stupides plantes, mais plus le temps passe et plus il devient difficile de maintenir l’étincelle. Le soleil n’est plus, l’angoisse tire les traits et l’épuisement ne fait qu’aggraver des situations déjà trop bancales.
Elle se redresse, en sueur, passe une main tremblante sur les cheveux qui ont légèrement repoussés depuis la captivité. Un long soupire s’échappe de ses lippes, mais le regard désespéré du paysan rouge qui observe son petit lopin de terre qui ne donne aucune pousse redonne une dernière bouffée d’envie à la Gavon. Elle n’est pas venue ici pour annoncer une mauvaise nouvelle mais pour apporter un sourire, ne serait-ce que temporaire. Elle ferme les yeux, se concentre à nouveau en plaçant ses mains sur la terre. Les genoux ancrés dans l’élément, elle tente de trouver l’essence de vie, celle qui indique la présence d’une plante, d’une graine, quelque chose qui l’enracinera dans le sol pour s’épanouir enfin. Mais elle a beau chercher au plus profond, elle ne trouve rien ce matin… ou ce soir… La notion du temps déjà bien lointaine. Elle ne veut pourtant pas perdre espoir, alors elle rage, grogne de colère jusqu’à ce qu’elle sente quelque chose la chatouiller. Elle ouvre les yeux et découvre une des graines perdues dans son sac venir germer jusqu’à sa jambe. Les lèvres s’étirent en prenant le bourgeon dans ses mains, Kasia se tourne alors vers le rouge en tendant sa trouvaille. Il sourit à son tour et s’approche. « Plantez-la dans un pot, je crains qu’il n’y ait plus rien de viable ici. – dit-elle morose. – On pourra récupérer des tiges pour en planter d’autres quand celle-ci aura grandi. – La tête de la mutante se tourne machinalement et découvre une silhouette connue à quelques pas de la petite maison. A la hâte, elle donne ses dernières instructions. – Mettez-la sous une lampe, ça devrait aider pour le moment. Et n’oubliez pas d’arroser tous les jours. » Sans attendre, elle récupère ses affaires et s’éclipse jusqu’à la jolie blonde qui passait par là.

Elle se fait discrète, tente de reprendre un minimum de contenance puis d’un geste enthousiaste de la retrouver elle, tapote à l’épaule de sa comparse.

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Ethel Strahovski
surface
inside
behind
MESSAGES : 1452
AVATAR + © : Alexandra Daddario, avatar (sarah ♡), sign (astra), gif (eternalroleplay).
POINTS : 1478
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia Tumblr_inline_ovtrbeR27j1rifr4k_540
AGE : trente années d'espérance.
STATUT CIVIL : les déboires amoureux qui s’enchaînent, elle esquive à merveille les alliances matrimoniales dénichées par son géniteur. amante éprise et maudite est-elle.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2459-what-a-plot-twist-yo https://gods-will-fall.forumactif.com/t2506-this-violent-tendern Voir le profil de l'utilisateur
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: you're it, you're my person. ─ ethel & kasia  |  Lun 9 Déc - 19:43
you're it, you're my person.
kasia & ethel

« True friendship isn't about being there when it's convenient, it's about being there when it's not. »
La fatigue animant le moindre de ses gestes, le sac à dos pesant sur ses frêles épaules, Ethel n’en revient pas d’être arrivée jusqu’ici en un seul et unique morceau. Le voyage fut pénible, risqué, ainsi qu’infiniment plus long que d’habitude, le réseau ferroviaire largement moins actif qu’à l’accoutumé en raison de cette interminable nuit. Elle sait qu’elle ne devrait peut-être pas déambuler au cœur d’Aldion, surtout en ces temps troubles. Quitter son chez elle qu’elle ne considère pas réellement comme tel ne fut guère une décision réfléchie, loin de là. Coup-de-tête, envie égoïste. La traîtrise dans le sang, elle se sent honteuse. Tout lui échappe, elle exècre cette sensation. Personne n’est capable de comprendre, d’écouter, à Karez. C’est donc ici que ses pas l’ont mené, à ce qui aurait pu être sa maison, rêve lointain. Elle sait pertinemment qu'il s'agit peut-être de la dernière fois qu'elle mettra les pieds à Aldion. Les doutes à son sujet sont réels. Elle pourrait éprouver des regrets, oui, mais cela ne serait qu’une perte de temps. Vivre dans le passé, ressasser ce qui aurait pu être, n’est autre que contre-productif. Voilà ce qu’elle se répète en boucle, véritable mantra.

L’impression d’être épiée est omniprésente, elle sait cependant qu’elle fabule, que son imagination lui joue des tours, elle l’espère du moins. Il n’en reste pas moins qu’aux côtés des Trinitaires sa situation demeure précaire, désormais sur la sellette, l’épée de Damoclès trônant au-dessus de sa tête. Les doutes à son sujet se multiplient tandis que la crainte d’être démasquée la consume. Et, les rêves qui hantent ses nuits ne font que renforcer cette inquiétude fulgurante lui nouant les tripes. Le mot trahison ancré au fer rouge dans son esprit. Elle doit tenter de retrouver cette confiance morcelée, elle ne sait de quelle manière, à moins que cela ne soit vain. Mais, pour tout avouer, sa venue en ces lieux est également guidée par une raison purement égoïste, celle de retrouver Kasia, ni plus ni moins. Le besoin d’alléger son cœur et son esprit auprès de sa fidèle amie n’est autre que nécessaire, c’est l’épaule réconfortante qu’elle cherche aujourd’hui, qu'elle espère trouver.  

Elle sursaute légèrement, Ethel, la main tapotant son épaule lui permettant de retrouver le chemin de la réalité. Machinalement, un sourire sincère illumine ses traits, tandis qu’elle s’apprête à faire volte-face. Kasia se dresse soudainement devant elle et l’impression d’avoir quitté son amie il y a de cela des lustres s'immisce en elle. Tout était plus simple avant les manifestations, qu’elle songe soudainement. « Je vois que tu m’as trouvé. » C’est naturellement qu’elle fond dans les bras de sa vieille amie, la pressant peut-être un peu trop fort contre elle, mais tant pis. Pas un instant elle ne s’imagine que cette dernière peut lui en vouloir, pourtant peut-être est-ce le cas, n’est-ce-pas ? « Je suis désolée de débarquer de la sorte, il fallait que je te vois, que je te parle. » Elle s’écarte finalement, bien consciente que les doutes pesant sur elle font d’elle une personne à éviter. « Tu veux bien m’accorder un peu de ton temps ? » La voix est faible, presque un murmure. Peut-être aurait-elle dû lui envoyer une lettre, cependant la crainte que cette dernière soit désormais interceptée l’en a empêché. Kasia n’est autre qu’un repère qu’elle n’espère pas perdre, surtout pas maintenant.
(c) DΛNDELION



your world collapses. first it hurts you and then, it changes you forever.


Dernière édition par Ethel Strahovski le Dim 29 Déc - 23:33, édité 2 fois

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Kasia Gavon
surface
inside
behind
MESSAGES : 155
AVATAR + © : tashi rodriguez. (av) ultraviolences (gif) odairannies
POINTS : 211
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia 04993098b90d39c824d6dae57e195b6ff64f31bc
AGE : 29
STATUT CIVIL : célibataire

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2794-graveyard https://gods-will-fall.forumactif.com/t1884-this-is-it Voir le profil de l'utilisateur
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: you're it, you're my person. ─ ethel & kasia  |  Mar 17 Déc - 21:47
you're it, you're my person.

Le simple fait de se tenir à ses côtés, alors même qu’elle n’a aucune idée de sa présence, la réconforte étrangement. Le sourire étiré, elle tapote sur l’épaule et la réaction attendue ne se fait pas attendre. Le visage de l’amie, de cette grande brune adorée, est un joyau précieux dans la vie de Kasia. « Je vois que tu m’as trouvé. » La tête s’abaisse pour acquiescer, « Comme toujours. », avant d’étreindre Ethel en retour. Un geste simple pour elles, plein d’une promesse de soutien. Ce contact doux, qui semble contraignant pour d’autres, a le don de revigorer la mutante. « Je suis désolée de débarquer de la sorte, il fallait que je te vois, que je te parle. - La Gavon secoue la tête alors qu’elles s’écartent l’une de l’autre. - Tu veux bien m’accorder un peu de ton temps ? » Le regard toujours accroché à la silhouette de son amie, elle décèle que quelque chose n’est pas tout à fait normal, alors aussi calmement que possible, elle répond. « Ne t’en fais pas, – le bras vient se glisser sous celui de l’autre pour l’emmener avec elle jusqu’à son échoppe. – j’ai bien quelques minutes pour toi. » Un clin d’œil en sa direction, parce que la question ne se pose même pas.
Quelques pas les amènent jusqu’à la boutique et Kasia se détache pour présenter la bâtisse d’un geste de la main. « Bienvenue dans mon humble demeure ! - Un sourire ironique étire ses lippes avant qu’elle n’ouvre la porte. - Après vous ma chère. » La mutante laisse passer l’argent pour entrer, puis se glisse à l’intérieur à son tour avant de fermer à clé. Les sourcils froncés, elle dépose son sac sur le comptoir tout en reprenant. « Raconte moi tout ! » La malice illumine le regard de la demoiselle, encore inconsciente de tout ce qu’elle a à découvrir.

— TRINITAIRES ; those who seek equality —
TRINITAIRES ; those who seek equality
Ethel Strahovski
surface
inside
behind
MESSAGES : 1452
AVATAR + © : Alexandra Daddario, avatar (sarah ♡), sign (astra), gif (eternalroleplay).
POINTS : 1478
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia Tumblr_inline_ovtrbeR27j1rifr4k_540
AGE : trente années d'espérance.
STATUT CIVIL : les déboires amoureux qui s’enchaînent, elle esquive à merveille les alliances matrimoniales dénichées par son géniteur. amante éprise et maudite est-elle.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t2459-what-a-plot-twist-yo https://gods-will-fall.forumactif.com/t2506-this-violent-tendern Voir le profil de l'utilisateur
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: you're it, you're my person. ─ ethel & kasia  |  Dim 2 Fév - 21:29
you're it, you're my person.
kasia & ethel

« True friendship isn't about being there when it's convenient, it's about being there when it's not. »
C’est fou à quel point le myocarde s’allège tout un coup. La simple présence de Kasia à ses côtés l’apaise, la réconforte. Soulagement bénéfique et inextricable. C’est quelque chose qui ne s’explique pas vraiment. C’est comme la sensation de pouvoir enfin respirer à nouveau après avoir retenu trop longtemps son souffle. Jusqu’à présent, elle n’avait pas encore bien pris conscience du vide laissé par l’absence de son amie. Elles qui avaient pour habitude de voler chaque moment possible et inimaginable afin de se retrouver. Désormais tout s’est savamment corsé. Plus rien n’est comme avant et plus rien ne le sera jamais, Ethel n’est pas dupe. L’existence s’est soudainement transformée en une sorte de champ de mines immense et pour le moins dangereux. Elle a le sentiment qu’une épée de Damoclès trône constamment (et indubitablement) au-dessus d’elle. Sensation pour le moins désagréable, éreintante aussi. C’est quelque chose avec laquelle il faut apprendre à vivre.
Malgré tout, Ethel sourit, parce que c’est ce qu’elle fait toujours, ce qu’elle fait de mieux, tandis qu’elle se laisse guider par son hôte du jour, bras dessus bras dessous. Elle n’oublie cependant pas ce qu’elle risque, ce que sa présence en ces lieux peut lui couter à présent. Elle n’est plus exactement un membre estimé des Trinitaires. Elle est celle qui éveille une part de soupçons désormais. Cette idée devrait l’affecter plus que de raison, pourtant ce n’est pas vraiment le cas. Pas totalement prête à tourner la page, pas totalement prête à renoncer à ses idéaux, mais pourtant déjà résignée, parce qu’il le faut, parce qu’elle n’est plus celle qu’elle était autrefois. Tout le monde change.

« Que d’honneur ! » Sans se faire prier, Ethel pénètre au sein de la boutique, examinant rapidement les lieux, la curiosité soudainement éveillée. Étrangement, elle n’a pas l’impression que le cadre colle totalement avec son amie, mais sûrement n’est-ce là qu’une sensation infondée. « Je crois que j’enchaîne les erreurs depuis les manifestations. » Au moins, c’est dit, la franchise même. Elle soupire, laissant tomber son sac à ses pieds. « Je suis en train de merder avec les Trinitaires et avec ma vie sentimentale. » Le ton se veut discret, la confidence est lourde. Mais, elle sait que Kasia ne pourra jamais la dénoncer, de toute façon elle ne compte pas s’attarder sur les détails, loin d’elle l’envie d’emporter son amie avec elle. « Enfin, c’est général. Je suis complètement paumée, Kasia. » L’aveu est libérateur. Cette confession lui brûle les lèvres depuis tellement longtemps. « Et puis, il y a ces rêves qui ne font que renforcer l’idée que je suis en train de changer, que je ne ressemble plus à celle que j’étais avant. » Une vérité comme une autre. Plus aussi intègre, beaucoup plus tourmentée, prise entre deux feux. Elle est cette Ethel aux multiples visages dépeinte dans ses rêves troublants. Loin d’être blanche comme neige, en train de s’engager sur un chemin foutrement imprévu et plus que nébuleux. Peut-être risque-t-elle d'y laisser son âme, mais elle y a pris goût beaucoup trop vite, à ce risque, à lui.
(c) DΛNDELION

@kasia gavon
Spoiler:
 


your world collapses. first it hurts you and then, it changes you forever.

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind
you're it, you're my person. ─ ethel & kasia Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: you're it, you're my person. ─ ethel & kasia  |  

you're it, you're my person. ─ ethel & kasia  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: Valdierva :: Aldion-
Sauter vers: