Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
La nouvelle période de sprint rp a débuté. Vous agnez le double de points pour tous les rp postés !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
-17%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
305.99 € 369.99 €
Voir le deal


 No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa

 :: Rezbia :: Château des Sielle  
— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Themyskira Sielle
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4727
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 12551
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Empty
Revenir en hautAller en bas
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa  |  Ven 6 Déc - 23:42
No evil is ever
as black as painted
NYSA && THEMYSKIRA

Avant de se lancer, elle y avoir songé. Un peu. Un peu, certes, mais pas pendant des heures. Themyskira n'était en rien une écervelée doublée d'une ingénue, elle savait très bien ce qu'elle faisait, du moins la plupart du temps. Dans le même temps, la réputation qui la précédait ne brossait pas d'elle le portrait peu flatteur d'une jeune femme enchaînant les erreurs de parcours, les bourdes et les incidents diplomatiques, pas plus aujourd'hui qu'hier alors que le sens propre pouvait désormais s'appliquer à cette fameuse diplomatie. Mais elle n'avait pas non plus la réputation d'être des plus prudentes, discrètes et effacées. Elle agissait, Themys', n'ayant jamais connu autre chose que le mouvement, l'ambition et l'éternel ouvrage remis sur le métier. C'était dans ses veines tout autant que dans ses gênes et dans sa personnalité. Et fort heureusement pour elle, elle parvenait quand même à suffisamment bien contrebalancer les poids lorsque l'un d'eux menaçait de prendre l'ascendant, de sorte à avoir pu devenir cette femme d'affaires avisée, à l'esprit acéré et qui n'avait jamais terni la réputation des siens. Pas plus celle des Iskander, sa lignée natale, que celle des Sielle, dont elle avait rejoint les rangs en épousant Asher. Alors, oui, en règle générale, elle savait ce qu'elle faisait, mais là, les choses avaient tout de même requis d'elle un peu plus de réflexion et de doigté qu'elle en aurait mis s'il avait s'agit d'une toute autre situation. Si Nysa n'était pas Nysa, surtout. L'épouse de son cousin par alliance dont la mère était la cousine de la propre sienne. La future belle-sœur de Cassiopée, si tout se déroulait comme planifié. La petite fille d'un homme qui se trouvait être le cousin de Sheeva, la propre grand-mère de Themyskira. Et, plus largement, une ressortissante de Hiokuri, tout comme elle. Une Xi'nora, surtout, avec tout ce que cela sous-entendait en terme de passif et de liens ancestraux entre leur lignée respective.

Elle le savait, Themys', que certains se frottaient déjà les mains en coulisses. Non pas pour espérer pouvoir faire choir Noah, mais plutôt pour tendre à profiter de la situation, et ... Et elle les exécrait déjà intensément, toutes celles qui se persuadaient déjà qu'un interstice allait peut-être pouvoir s'ouvrir, pour elles, au bras de Noah. L'idée était ridicule, mais surtout révoltante. Et Themys' le savait, mais sa situation personnelle de femme enceinte ne contribuait en rien à pacifier les sentiments qui s'entrechoquaient en elle. Là où ses nuits agitées ne faisaient qu'en rajouter une couche supplémentaire ... De sorte à ce qu'elle ne savait pas trop bien ce qu'elle venait chercher, en venant voir Nysa. Tout comme elle ne savait pas trop bien ce qu'elle ressentait au sujet de tout ceci. De quoi la pousser à se sentir bien soulagée quand Noah n'avait pas cherché à trop la sonder concernant ses intentions, lorsqu'elle était venue requérir auprès de lui l'autorisation de voir celle qui, sur le papier comme dans les faits propres, demeurait la Reine de Valdierva. Sans doute aurait-elle pu venir jusqu'ici en ayant juste un peu à faire le forcing auprès des hommes postés devant la porte, sans passer par la case "Noah". Même s'il était surtout bien plus vrai qu'elle aurait encore plus facilement pu faire abusivement usage de son don en leur filant une bonne colique, voire de douloureuses éruptions cutanées, et ... Et nulle question de cela. Elle avait fait les choses bien, sans doute, même si elle les avait surtout faîtes comme elles lui paraissaient les plus naturelles et instinctives ... L'instinct ... Quelque chose de très viscéral chez les ressortissants de Hiokuri, de son propre avis, même si sa vision des choses était bien sûr biaisée de par le fait qu'elle était juge et partie tenante, étant elle-même née à Evunski, second des grands bastions septentrionaux.

Oui, c'était sans doute ça, l'instinct, qui l'avait poussée à venir voir Nysa. Alors, la porte s'était à peine refermée derrière elle qu'elle avançait déjà en direction de la jeune femme, là où elle ignorait si cette dernière avait été informée de sa venue. Et par Verane, ce qu'elle était toujours aussi belle, Nysa ... Là où, bien évidemment, Themys' aura préféré lui voir le visage irradié d'un sourire, ou quelque chose du genre, mais compte tenu des circonstances ... « J'avais bien raison. Les mauvaises langues commencent déjà à persifler et à miser sur le fait que tu dépérisses déjà affreusement en ces lieux. Mais je n'en ai bien sûr pas cru un traître mot. Tu n'as rien perdu de ton charisme et de ton aura ... » Le "magnétique" resta sur le bout de ses lèvres, Themys' jugeant avant même de le laisser s'échapper qu'il serait sans doute malvenu compte tenu de la situation. Loin des lueurs empruntés et des sourires maintes et maintes fois répétés devant la glace, quand il fallait jouer au jeu des dupes conviés au bal des faux culs, son regard et ses lippes se firent quelque peu affectueux, avec une discrétion de mise cependant. « Bonjour Nysa ... » De quoi avait-elle l'air, là, Themyskira, avec cette petite bouteille d'alcool fort dans les mains ? Qu'est-ce que Nysa pouvait bien penser d'elle ? Il n'était nullement question de venir parader de sa propre liberté, de cette confession renforcée dont elle bénéficiait auprès des Sielle et au sein du Cercle, ou de cette grossesse gémellaire qui arrondissait de plus en plus ses courbes. Loin de là. Il s'agissait juste d'avoir agi instinctivement, avec le cœur, sans arrière pensée et sans mesquinerie. Et elle espérait fortement que son interlocutrice s'en rendrait bien compte.


Drink me like the cure
When I am the poison

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Nysa Sielle
Nysa Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 547
AVATAR + © : priyanka chopra (© dea tacita)
POINTS : 2050
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa 267bc07e5608bcdd4ec17e8c3fefe819
AGE : trente-trois ans et les années continuent à défiler sous ses yeux.
STATUT CIVIL : épouse, reine, mère, amante. des titres, nysa en possède plusieurs, et elle jongle entre tous, même si cela commence à devenir compliqué.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa  |  Sam 18 Jan - 15:09
Le temps passe à une lenteur abominable dans cette prison dorée. Les secondes semblent devenir des minutes, les minutes des heures, alors que le temps s'étire à l'infini. Plus rien n'a de sens, les jours et les nuits s'entremêlent sans le soleil pour donner un rythme à ses journées. Seuls les repas que l'on amène toujours à la même heure lui permettent d'avoir une notion du temps qui passe. Vingt-et-un jours qu'elle est là, dans cette chambre. Trois semaines qu'elle ne sort presque plus, qu'elle ne voit quasiment plus personne. C'est sans aucun doute Nathanael qui lui manque le plus. Le sourire de son fils, sa voix encore fluette, son rire. Ce sont ces choses simples qui lui manquent, ces moments passés avec lui, à le regarder jouer. Ces instants du quotidien qui lui font parfois oublier qui ils sont, ce qu'ils sont devenus. Puis il y a Noah, même si c'est lui qui a ordonné aux gardes de ne pas la laisser sortir, même si c'est lui qui lui fait subir ce supplice. Elle se plait à penser qu'elle parvient à le comprendre, même si une part d'elle-même, qu'elle tente de refouler au plus profond de son être, n'y parvient pas. C'est sa liberté qui lui manque, en vérité, et le pouvoir qui lui a été confisqué. Elle n'a jamais été faite pour une vie de captivité, la louve, et elle sait que même des semaines passées dans une cage ne permettront pas de la domestiquer.

Lorsque les portes de ses appartements s'ouvrent pour laisser apparaître Themyskira, arrachant Nysa à ses pensées, cette dernière ne peut s'empêcher d'être surprise, autant par la présence de l'Iskander que par l'arrondi de son ventre. Personne n'a daigné la prévenir qu'elle recevrait de la visite aujourd'hui, mais à quoi bon après tout. Ce n'est pas comme si elle pouvait avoir autre chose de prévu, entre ces quatre murs. Assise sur un canapé dans un coin de la pièce, la reine offre un léger sourire à sa cousine. Lointaine parente, mariée à un Sielle tout comme elle, les deux jeunes femmes du Nord sont liées de bien des manières. Plus que ça, Themyskira avait été une amie aussi, il y a quelques années. Mais la jalousie de Nysa l'avait poussé à s'éloigner, à repousser la brune, comme elle l'a fait avec tant de personnes dans sa vie.

Un son échappe des lèvres de la reine, à mi-chemin entre le rire sarcastique et le reniflement  méprisant. Themyskira n'est pas la cible de cette réaction, mais plutôt toutes ces personnes qui déversent leur venin sur son dos. Elle sait qu'en dehors de ses portes, les rumeurs vont bon train. On la pense malade, on la voit probablement déjà mourir et laisser Noah, veuf éploré, derrière elle. Son corps encore chaud que d'autres essayeront déjà de lui subtiliser la couronne, de devenir la nouvelle mère de Nathanael. Qu'elle les déteste tous pour ça, qu'ils aillent tous pourrir en enfer, tous ceux qui attendent sa chute. Finalement, la Sielle secoue doucement la tête. « Il en faudra plus que ça pour me voir dépérir, je le crains. » Pourtant, la fatigue commence déjà à laisser des traces sur son visage et sur son corps. Les rêves qui hantent ses nuits ne lui offrent que très peu de répit, et sans la présence de Noah à ses côtés pour l'apaiser, Nysa a bien du mal à trouver le sommeil.

Elle reste là, Themyskira, une bouteille entre les mains, le visage empreint de sympathie et de compassion, presque? Des émotions exprimées avec une retenue de mise, et Nysa ne peut que la comprendre. La louve se redresse sur son canapé, et fait un signe à la jeune femme de venir s'asseoir à côté d'elle. « J'imagine que des félicitations sont de rigueur? Tu es radieuse, Themyskira. La grossesse te va vraiment à ravir. » Un sourire discret mais sincère vient éclairer le visage de la Sielle. Elle ne peut empêcher son regard de s'attarder sur les courbes de femme enceinte de son interlocutrice, sur son ventre qui s'est bien arrondi depuis la dernière fois qu'elle l'a vu. Avant d'être confinée à sa chambre, Themyskira n'était pas enceinte, ou du moins, l'information n'était pas encore connue. Le bonheur qu'elle ressent pour la jeune femme est sincère, surtout après ce qui lui est arrivé l'année dernière. Cependant, elle ne peut s'empêcher d'éprouver un léger pincement au cœur à la pensée que, peut-être, cela ne lui arrivera plus jamais, à elle. Les joies et les peines de la grossesse, mais surtout le bonheur de mettre au monde son enfant. Elle ne se souvient que trop bien ce qu'elle a ressenti lorsqu'elle a pris dans ses bras Nathanael et Neela pour la première fois. Mais tout ça semble terminé pour elle désormais.

Si ça avait été quelqu'un d'autre, elle aurait probablement douté des intentions et motivations de la belle, mais c'est Themyskira, et la jeune femme ne s'est jamais montrée perfide ou mesquine, au contraire. Nysa sait qu'elle aurait probablement bien des choses à apprendre de cette femme, qui lui ressemblait sur certains points autant qu'elle était différente sur d'autres. Alors elle sait que la brune n'a pas d'arrières pensées, et que ce qu'elle daigne bien lui montrer aujourd'hui est sincère. A bien des égards, Themyskira est une bien meilleure personne qu'elle, et c'est probablement ça qui a agacé Nysa pendant tellement d'années. De la voir réussir là où elle essuyait les échecs, de la voir parvenir à s'intégrer dans cette famille où Nysa peinait à trouver sa place. Désormais, la louve comprend que le problème est toujours venu d'elle, et des murs qu'elle avait érigé autour de son cœur. Maintenant que tout semblait aller mieux, elle a conscience que les dernières révélations n'ont probablement pas manqué de tout remettre en question, de la faire à nouveau dégringoler dans l'estime de sa famille d'adoption. « Comment vas-tu? »

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Themyskira Sielle
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4727
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 12551
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa  |  Mer 29 Jan - 19:55
No evil is ever
as black as painted
NYSA && THEMYSKIRA

Aujourd'hui, et ce depuis le jour de son mariage, Themyskira se trouvait être une Sielle. Elle avait épousé Asher et avait donc également épousé son patronyme, ce qui la faisait désormais appartenir à la Lignée des Magnetrons sans qu'elle ne se soit jamais sentie intruse ou profiteuse parmi eux. Cela était sans doute dû au fait qu'Asher et elle s'aimaient bien trop pour que tous deux se laissent aller à des dissensions qu'on aurait bien pu essayer de créer entre eux. Et puis, elle le savait, mais son époux n'aurait jamais permis qu'on s'en prenne à elle, et ce même s'il était vrai qu'ils n'avaient pas exactement fait les choses dans l'ordre préconisé, puisque la jeune femme s'était tout de même mariée enceinte. Mais tout ceci ... Tout ceci, ce n'était pas la question, là, tout de suite, maintenant. Mais en même temps, si. Si, parce que cela faisait d'elle la cousine par alliance de Noah. Et si Nysa avait effectivement eu envers lui les visées qu'il lui prêtait, alors ... Alors cela pouvait signifier que la native de Feraniski s'en était prise à l'un des proches de Themys', ce qui était censé la placer automatiquement sur la liste de ceux contre qui la Toxic avait maille à partir. Car la jeune femme était née Iskander, sous l'emblème du phœnix et sous la protection de Verane. Des tourments et des drames tragiques, les siens en avaient connu, jusqu'à récemment. Dayanne et Lyanna avaient été assassinées, sans que ces deux crimes ne soient punis et sans que la vengeance ne soit dégustée. Avant elles, il y avait également eu leur grand-père, Balian, dans des circonstances qui avaient fait que Themyskira elle-même était le fruit de cet acte tragique, puisque, sans ça, qui aurait pu certifier qu'Aslan et Ilythia se seraient mariés ? Peut-être Themyskira aurait-elle tout de même été prédisposée à être celle qu'elle était aujourd'hui. Enflammée, instinctive, impétueuse. Semblable à un phœnix. Mais elle était aussi passionnée et vengeresse, à l'image de Verane. De quoi ancrer dans son esprit le fait que lever la main sur l'un des siens était un outrage qu'elle ne pardonnait guère, et dont elle se repaîtrait toujours de la douloureuse revanche. Mais la situation présente était complexifiée par les liens familiaux et amicaux qui préexistaient entre les deux jeunes femmes avant même que tous deux n'épousent un enfant des Sielle. De toute façon, les hormones dues à sa grossesse jouaient énormément sur la psychologie et le mental de la native Iskander, à impact égal sur sa physionomie sans doute. Alors, à défaut de savoir sur quel pied danser concernant toute cette histoire, la jeune femme se dit qu'elle doit laisser l'instinct agir. Oui, et ensuite, on verrait bien là où ça la mènerait. « J'aurais infiniment été déçue et désappointée si tu avais déjà dépéri ... » Question de fierté autant que petit train d'humour, sans doute. Car, oui, la fierté jouait. Themyskira avait un certain orgueil, autant concernant sa région natale que ses liens familiaux. Comme Nysa remplissait ces deux critères, et bien ... Et bien sa cousine par alliance ne s'attendait pas à de la banalité et de la prévisibilité de sa part, quelque chose comme ça.

A l'invitation muette de Nysa, elle vint s'installer à ses côtés, sans se demander si cela tenait de la simple politesse et du fait que la Louve ayant elle-même déjà été enceinte, elle devait très bien savoir à quel point les jambes lourdes étaient une tare agaçante, et à quel point votre centre d'équilibre se trouvait chaque jour remis en question à mesure que votre tour de ventre s'arrondissait et augmentait de plus en plus. De la même façon, elle ne savait pas trop si Nysa était réellement franche et honnête, dans ses félicitations, ou si ... Non, c'était ridicule. Tellement ridicule que la jeune femme en vint presque à secouer la tête de droite à gauche pour réfuter ses propres pensées. Bien qu'elle soit quelque peu perdue et qu'elle ait été plus que déstabilisée par la révélation de Noah au sujet de son épouse, Themyskira ne pouvait pas se permettre de remettre en question tout ce qu'elle savait de Nysa depuis qu'elles se connaissaient. Ou en tout cas elle refusait de le faire, n'ayant tout de même pas virer cynique et complotiste en si peu de temps. « Si tu me voyais au lever, tu me trouvais bien moins radieuse, penchée comme je peux au-dessus de la cuvette des toilettes ... » Un petit rire jaune se hisse sur ses lippes, avant qu'elle ne soupire en riant plus jovialement. « Merci beaucoup Nysa ... Tout le monde est très heureux pour moi, et ... Il était hors de question pour moi que tu finisses par apprendre ma grossesse de la bouche de quelqu'un d'autre que moi. J'en aurais été très vexée, et très fâchée, aussi. Car qui sait si on ne t'aurait pas présenté les choses pour parader ou te faire souffrir ? Deux ambitions qui ne sont absolument pas dans mon intention. » Elle finit par poser sur elle un regard qui en dit long sur toutes ces choses qu'elle sait encore si douloureuse. Sur le fait que Nysa est une mère, et qu'elle est aujourd'hui tenue éloignée et séparée de son fils Nathanael. Sur le fait, également, que la jeune femme avait également eu une petite fille, et que cette dernière s'en était allée rejoindre ses aïeux à un âge bien trop jeune, et dans des circonstances bien trop injustes. Themyskira aussi en avait souffert de tout cela, concernant Neela, et ce jusque dans sa chair. Une vérité qu'elle était loin d'exposer à tout va. Et aujourd'hui, son cœur de mère ne pouvait que se serrer en songeant à Nate et ... Et elles tenaient sans doute toutes deux à ne pas tomber dans tout cela à pieds joints. « Les nausées matinales sont encore trop coriaces à mon goût, et le fait est que certains de mes songes n'y ont rien arrangé. Mais Maeve me certifie que les bébés vont bien, et je veux bien accepter de la croire. ... J'attends des jumeaux Nysa. Cela n'est sans doute pas très surprenant, compte tenu de la prédisposition des Iskander à compter des naissances gémellaires, mais ... Mais ce fut quand même une surprise ! » Se rendant soudainement compte qu'elle tenait encore la bouteille d'alcool entre ses mains, elle finit par la poser sur le guéridon le plus proche, non sans de nouveau poser les yeux sur Nysa. « Je suppose que de te poser la même question n'est pas censée être d'une lucidité énorme, compte tenu du fait que tu es cantonnée à ces appartements, mais ... Mais cela m'est égal. Comment ... Comment vas-tu Nysa ? » Elle se retient de lui dire qu'elle manque beaucoup à Isaiah et qu'il se plaint de son absence, car elle est consciente que cela ne pourrait que peiner Nysa.


Drink me like the cure
When I am the poison

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Nysa Sielle
Nysa Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 547
AVATAR + © : priyanka chopra (© dea tacita)
POINTS : 2050
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa 267bc07e5608bcdd4ec17e8c3fefe819
AGE : trente-trois ans et les années continuent à défiler sous ses yeux.
STATUT CIVIL : épouse, reine, mère, amante. des titres, nysa en possède plusieurs, et elle jongle entre tous, même si cela commence à devenir compliqué.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa  |  Mer 5 Fév - 20:34
Avec une grâce presque injuste pour une femme dans sa condition, Themyskira vient s'asseoir à ses côtés. Elle a toujours dégagé quelque chose d'incroyable, quelque chose de bien différent de l'aura qu'on lui a toujours attribué, à elle. Une assurance, une sensualité, une douceur mais aussi quelque chose de dangereux dans ce halo qui l'entoure. Il a toujours été difficile pour Nysa de ne pas apprécier l'Iskander, même quand la jalousie prenait le dessus sur l'amitié. Car Themyskira a toujours rendu ça facile, une naturelle lorsqu'il s'agit de se faire apprécier des autres. Une majeure différence entre les deux filles du Nord. Car là où la toxic parvient à réchauffer les cœurs, la reine n'a toujours su qu'insuffler le froid glacial de sa région natale. Même aujourd'hui, ça paraît simple, trop simple, de discuter avec elle. Comme si l'amitié qu'elles partagent n'en avait pas pris un coup, il y a déjà des années. Comme si la trahison de Nysa ne venait pas d'être révélée aux yeux de tous. Elle a l'impression d'échanger avec une vieille amie, de se remettre à jour après quelques mois d'absence. Et d'une certaine façon, elle lui en est d'autant plus reconnaissante pour ça. Pour ce naturel qu'elle vient lui apporter, cette présence amicale qu'elle n'est pas certaine de mérité. Voilà des semaines que toutes les personnes qui la gracient de sa présence lui lancent des regards noirs, que les seuls mots qu'elle entend n'ont rien d'agréable, ou d'amical. Shila avait été la seule à lui apporter autre chose que des reproches et de la rancœur avant que Themyskira ne franchisse cette porte. Et finalement, Nysa n'est pas certaine de comprendre ce qui pousse la jeune femme à agir de la sorte, mais elle l'accepte sans dire un mot. Un sourire naît sur ses lippes tandis qu'elle écoute la Sielle. « Ah, le bonheur des nausées matinales. » La distraction est appréciée, elle lui permet presque d'oublier, un instant, la situation dans laquelle elle se trouve. Elle balaye cependant les souvenirs qui menacent de la submerger, les pensées qui l'assaillent lorsque Themyskira mentionne le fait qu'un autre aurait pu lui annoncer sa grossesse pour la faire souffrir. Lui rappeler que cela ne lui arriverait plus, à elle. Que son temps était passé. Qu'elle avait eu deux magnifiques enfants, un que la toxic voyait probablement plus que sa propre mère, et l'autre qu'elle ne verrait plus, jamais. Entre ces quatre murs, son esprit semble s'aventurer bien plus facilement vers ce terrain miné. Il y a des jours, où c'est plus simple à contrôler, et d'autres où elle sombre trop facilement dans cette spirale qui la fait souffrir. Peut-être y pensera-t-elle davantage quand la brune aura quitté sa chambre, mais pour l'instant, elle choisit de se concentrer sur les paroles de son interlocutrice. Elle l'entend mentionner ses songes, et brûle d'envie de la questionner davantage à ce sujet, mais Themyskira n'a pas terminé et l'annonce qu'elle lui fait ensuite la surprend tout autant. « Des jumeaux? Et bien, il vous faudra encore plus de courage, à Asher et toi, mais c'est une nouvelle fantastique. » Autant pour eux que pour l'avenir de la famille.

Elle est rayonnante, la brune, et même la louve s'est retrouvée attirée dans les filets de la sirène, incapable de résister à ce magnétisme qui la force à s'ouvrir, aujourd'hui encore. Et finalement, ses traits s'adoucissent un peu plus, alors que son regard croise à nouveau celui de la reine. La question la prend au dépourvu, presque, si bien qu'elle ne sait pas comment y répondre. Le silence s'installe quelques secondes tandis que Nysa réfléchit. « J'imagine que ça pourrait aller pire. » Un sourire dénué de joie vient trouver sa place sur son visage. Son regard glisse du visage de Themyskira vers la bouteille qu'elle a posé sur un guéridon, puis un soupir quitte ses lèvres. « Je pourrais être dans une cellule crasseuse, et non pas dans ma chambre. » Ses prunelles remontent finalement pour croiser celles de la toxic. « Mais il est vrai que le temps semble obéir à des lois différentes, entre ces quatre murs. Les journées sont interminables, surtout sans le soleil pour leur donner un sens. Je sais que ça ne fait que quelques semaines, mais ça me paraît être une éternité. » Une éternité loin de tout, loin de Nate, loin de Noah.

@themyskira sielle

— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Themyskira Sielle
Themyskira Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 4727
AVATAR + © : Eiza González; ©Philtatos && CelticAddiction
POINTS : 12551
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa  |  Jeu 20 Fév - 22:45
No evil is ever
as black as painted
NYSA && THEMYSKIRA

Les Iskander n'oubliaient en rien d'où ils venaient. C'était tout autant une fierté qu'un étendard pour eux. Ce qu'ils avaient obtenu, ils l'avaient remporté en travaillant, ce qui faisait qu'encore aujourd'hui, l'oisiveté n'était en rien un trait de caractère qu'on les encourageait à avoir, loin de là même. Dans le même temps, ils n'étaient pas censés être là pour se reposer sur leurs lauriers et se faire des profiteurs de toutes les fructueuses retombées obtenues. En quelque sorte, on les encourageait à se dépasser, à drainer de nombreux profits pour leur lignée, à œuvrer pour continuer de faire avancer leurs pions sur le grand échiquier de ce monde. Sans se faire trop ambitieux ou trop présomptueux : ils étaient bien placés pour savoir qu'une chute vertigineuse pouvait à tout instant vous attendre au tournant, eux qui descendaient tous de cet unique survivant masculin d'une lignée aujourd'hui disparue pour s'être entretuer dans ce qui n'avait plus fini que par être un bain de sang. Un bain de sang dont avait émergé Aurion, non sans qu'il ne doive en partie sa renaissance aux monarques du Nord, les Xi'nora. Ce qui constituait l'un de ces autres éléments marqués au fer rouge dans l'histoire et la mémoire familiales. On ne se retourne pas contre la main qui s'est tendue en votre direction, même si certains, aujourd'hui, voudraient sans doute que cette maxime se manifeste avec bien plus d'éclat à la lumière du jeu politique actuel. En tout cas, il était inscrit dans les esprits de la majorité des Iskander qu'on ne crache pas sur ceux dont les ancêtres vont ont apporté tellement, surtout quand, comme Themyskira, votre propre grand-mère est une Louve de Feraniski. Une union initiale entre les deux familles qui remontait à loin, si loin, lorsqu'Aurion épousa une Princesse Xi'nora. Il était donc inutile de dire que Pavel et Cassiopée n'étaient qu'un énième rappel de ces liens ancestraux qui perduraient. Et inutile de dire, aussi, que Nysa était loin d'être une parfaite inconnue pour Themyskira, tout comme les deux jeunes femmes étaient loin de seulement être, désormais, une reine et une sujette. D'ailleurs, si la native d'Evunski n'avait aucune difficulté à voir en Nysa sa monarque, car il n'était pas question d'égo ou de jalousie, elle avait cependant quelques difficultés à savoir si ces récents bouleversements politiques allaient changer quoi que ce soit entre elles de par la volonté de Nysa. Il fallait bien reconnaître que cette dernière avait marqué un certain éloignement avec elle dès lors qu'elle avait épousé Asher, ce qui avait toujours peiné Themyskira plus qu'elle ne le reconnaissait. Pas de quoi, cependant, avoir fait naître en elle un sentiment de revanche ou une aigreur mal placés. L'aigreur actuelle qui lui envahissait trop régulièrement le palais à son goût, elle trouvait sa source ailleurs. En des contrées bien plus biologiques et organiques. « Il est évident à mes yeux que le premier médecin qui a nommé ce concept de nausées était forcément un homme, pour penser que les femmes n'en étaient incommodées que le matin ... » Elle leva un instant les yeux au ciel, ne pouvant s'empêcher de dire les choses comme elle les pensait. Le tout avec la certitude que Nysa comprenait parfaitement de quoi il en retournait et qu'elle n'était donc sûrement pas étonnée d'un tel constat, là où, face à tous ces hommes et à ces femmes qui n'avaient pas encore été enceintes, il fallait trop souvent faire face à des regards quelque peu éberlués et décontenancés par pareille nouvelle. Les gens préféraient si souvent se repaître des stéréotypes et se sentir pousser des ailes en direction de certitudes ubuesques. Et si, en temps normal, Themys' s'en agaçait déjà facilement, là, présentement, avec ses hormones ...

Reprenant le fil de ses pensées présentes et de son échange avec Nysa, elle esquissa un petit sourire. « Merci Nysa ... » Elle sait que le compliment est franc et honnête, tout comme elle sait qu'il serait malvenu de sa propre part de trop tout développer du pourquoi du comment et de ce qu'Asher et elle ressentaient. Le sujet était quelque peu sensible, autant concernant cette maternité dont Nysa avait été endeuillé, il y avait plus d'un an, que concernant le fait que la relation qu'elle partageait avec Noah ne pouvait sans doute guère être comparée à celle qui existait entre Themyskira et Asher. Mais le sujet est également sensible pour Themys' elle-même, qui attendait un enfant à l'époque de la mort de Neela et dont le corps n'en a pas su encaisser le deuil, lui faisant perdre son propre bébé. « Pour l'instant, il nous faut surtout avoir le courage d'affronter le regard boudeur d'Isaiah à chaque fois que nous devons lui expliquer que, non, je ne vais pas accoucher dès le lendemain, et qu'il faut apaiser sa surexcitation. » Qu'espère-t-elle, Themys' ? Sans doute est-ce un quitte ou double, dans le sens où ses propos pourraient tout autant peiner Nysa, qui ne peut voir son propre fils, que lui remémorer de délicieux souvenirs du tant où c'était Nathanael qui s'apprêtait, heureux, à devenir grand frère. Alors peut-être cherche-t-elle à ne pas enfoncer le couteau dans la plaie, ou tout du moins à ne pas laisser penser à Nysa qu'elle est là pour ça. Elle se préoccupe réellement de son ressenti et de ses émotions : pas parce qu'elle est sa reine, sur le papier, et qu'elle pourrait causer un chaos qui remonterait jusqu'aux oreilles de Noah qui en viendrait alors à regretter d'avoir laisser Themys' rendre visite à la Louve. Mais parce que Nysa est quelqu'un de cher à son cœur, quoi qu'il puisse s'être passé depuis ces derniers années, que ce soit entre elles ou au sein de son couple avec Noah. « Je suppose qu'un juste milieu doit bien se trouver entre nos deux façons d'évoluer dernièrement. Trop de choses m'échappent, trop de choses vont trop vite pour ma propre compréhension. » Y compris les raisons qui font que Nysa se retrouve dans une telle situation, actuellement ... Si ses mots n'en disent rien, son regard ne manque sans doute pas de luire un instant. « Je ne suis pas plus satisfaite que toi de cette nuit qui s'éternise. Cela joue sur mes humeurs, et tu sais à quel point je suis déjà suffisamment impétueuse comme ça pour ne pas en rajouter ! » Elle crispe quelque peu les doigts, avant de secouer la tête, un sourire un peu peiné au creux des lèvres. « A ce que m'en écrit Père, et à ce que j'en sais, Hiokuri est de plus en plus piégé dans la glace, et on compte déjà de nombreux morts. J'aimerais stupidement pouvoir être là-bas pour apporter du réconfort à ceux que je peux, mais ... Mais je serais plus inutile qu'autre chose, sans parler du fait que ce serait prendre des risques inconsidérés. » Venant presque heurter son dos contre le dossier du canapé, Themyskira se fait un peu résignée. « Je me sens démunie. Isaiah me pose un nombre considérable de questions, à propos de la situation, à propos des bébés, à propos de Nate, à propos de sa Tante Nysa, aussi, et ... » Un instant, son regard dévie sur cette bouteille qu'elle a amené, et qui lui ferait de l’œil si sa condition de femme enceinte ne la poussait pas à se faire sérieuse. « Et je dors très mal. Je ... Je cauchemarde. Je pense qu'on pourrait dire ça comme ça. Et ... Et parfois j'aimerais me dire que le fait que tu sois mise aux arrêts n'est qu'un pan supplémentaire d'un mauvais rêve. » Mais toutes deux ne sont plus des enfants, n'est-ce pas ? Et l'on ne se dépêtre pas des soucis de la vie adulte rien qu'en claquant des doigts. On se doit d'assumer, même si ... Même si cela ne faisait que s'élever un flot d'interrogations supplémentaires dans l'esprit de la Toxic.


Drink me like the cure
When I am the poison

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind
No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa  |  

No evil is ever as black as painted ⚔ Nysa  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: Rezbia :: Château des Sielle-
Sauter vers: