Revenir en haut Aller en bas
INTRIGUE
Ne manquez pas le second chapitre du deuxième tome de l'intrigue. Plusieurs sujets ont été postés, vous pouvez tous les retrouver dans la partie intrigue.

période sprint rp
La nouvelle période de sprint rp a débuté. Vous agnez le double de points pour tous les rp postés !

nouveaux dés
De nouveaux dés ont fait leur apparition, pour vous aider à participer dans le grand jeu du pouvoir et de la politique. Toutes les explications se trouvent dans ce sujet.
les petites news

les personnages de GWF

les personnages recherchés



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 7

la confrérie
Palier 6
le cercle
Palier 8

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 6
les veuves
Palier 6

les perles
noires
Palier 5
les épines
rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par les Veuves: Alors que de nombreuses personnes ont été empoisonnées à Aureus ces derniers temps, il semblerait que la contamination des eaux ne soit pas une conséquence des manifestations de ce 5 septembre mais provient de la malveillance des Perles, par désir de vengeance suite à la perte d'une part du marché sur la Capitale suite à l'instauration de la république d'Aureus. Des hommes ont été aperçus la nuit, déversant des liquides dans l'eau d'Aureus, à la peau bien trop claire et au regard mauvais.
propagée par les Perles et la population d'Aureus: Il a été raconté par ceux présents sur la scène de crime qu'une rose avec des épines a été trouvée sur le corps d'Alexandre Shelby. Quelques minutes plus tard, à peine, un malheureux homme de main des épines rouges fut trouvé non loin de la maison de l'ancien dirigeant. Il se murmure que les épines rouges seraient à l'origine de cet assassinat, énervé par les contraintes qui leur étaient imposées par le nouveau gouvernement d'Aureus.
propagée par la population de Rezbia: Voilà plusieurs semaines que les apparitions publiques de la reine Nysa Sielle se font rares. Si la famille royale n'a pour l'instant pas offert d'explications à son peuple, cela n'empêche pas certains de spéculer sur la nature de cette absence. On murmure au sein du palais que la reine serait malade, et que c'est pour cette raison qu'on ne la voit quasiment plus sortir de sa chambre et qu'elle ne semble plus s'impliquer dans la vie du royaume. Cette rumeur commence à se répandre comme une traînée de poudre à travers le royaume de Valdierva.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.
-34%
Le deal à ne pas rater :
Perforateur burineur SDS+ MAKITA DHR202RM1J avec batterie et coffret ...
295.99 € 449.80 €
Voir le deal
-33%
Le deal à ne pas rater :
Microsoft Manette Xbox One sans fil
39.99 € 59.99 €
Voir le deal


 bright (one shot;)

 :: Rezbia  
— CERCLE ; those who want the crown —
CERCLE ; those who want the crown
Cygnus Jenkins
Cygnus Jenkins
surface
inside
behind
MESSAGES : 617
AVATAR + © : finn jones, doom days.
POINTS : 1782
bright (one shot;) Tumblr_pmtx6pcsD71ultz4jo5_r3_400
AGE : vingt-huit ans. la jeunesse fanée, cornée. il a un goût acre en bouche à l'idée de tout ce qui lui a d'ores et déjà été dérobé.
STATUT CIVIL : le coeur divisé, rongé, écartelé. engagé dans une relation secrète avec loras sielle, prince chéri du cercle, il reste habité par l'amour qu'il continue d'éprouver pour son ex, cassiopée, elle-même nouvellement mariée à un roi, rien que ça.

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPÉTENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1414-i-am-not-the-one-of- https://gods-will-fall.forumactif.com/t1453-overthinking
bright (one shot;) Empty
Revenir en hautAller en bas
bright (one shot;)  |  Jeu 12 Déc - 10:57
one shot | 3 décembre 2677

Avec un soupire sonore, Cygnus reposa le livre qu'il s'échinait à poursuivre depuis de longues minutes.
Il était rentré environ une heure plus tôt et n'était toujours pas parvenu à se débarrasser de la sensation de nausée qui le hantait depuis son réveil.
Il n'aurait pas dut se rendre à ce mariage. Ce n'était comme si son absence allait être remarquée. Cassiopée s'en serait peut-être aperçue, elle, ou Loras, ou quelqu'un d'autre, mais il n'y aurait eut aucune forme d'offense à y percevoir.
Bien sûr, apparaître le jour des noces du roi proclamé d'Hiokuri était de bon ton, mais Cygnus était à peu près persuadé que Pavel Xi'nora avait déjà suffisamment à penser pour ne pas s'offenser d'une telle broutille.
Quoi qu'il en soit, l'ancien amant de l'épousée avait malgré tout fait acte de présence. Il avait assisté à la cérémonie depuis le fond de la salle, avec la sensation déplaisante qu'une lame lui avait entaillée consciencieusement toute la surface de la peau. Une souffrance imaginaire qui ne l'avait pas lâché depuis. Même après s'être soustrais au spectacle du nouveau couple marié, il avait continué à éprouver cette douleur viscérale, abjecte.
Il avait cru s'être préparé au cours des dernières semaines à tout cela, mais, à l'évidence, il n'y était nullement parvenu. Pendant que les festivités battaient son plein sans lui, il s'était un moment perdu dans les rues de Rezbia, non sans ressentir l'envie mordante de se mettre une bonne claque.

Il fallait qu'il se reprenne et qu'il accepte une situation contre laquelle il n'avait jamais pu lutter. Il avait essayé de maintenir Cassiopée hors de ses pensées mais toutes ses tentatives avaient été vaines. Il aurait préférer songer à n'importe quoi, n'importe qui d'autre. Choisissant de deux maux le pire, il avait même essayer de se focaliser sur sa famille, de sorte à favoriser une peine au profit d'une autre. Mais même la pensée de tous les cadavres qui l'entouraient désormais n'avait pas suffit à lui ôter ce foutu mariage de l'esprit. 
Il avait bu, un peu.
Il avait marché, beaucoup. 
Et quand ses jambes s'étaient mises à le railler, il avait consenti à rentrer.
Son appartement lui avait fait plus encore que jusqu'alors une impression déplaisante. Une coquille vide, que ce logement. Une décoration spartiate, que celle de ce lieu, comme s'il ne s'agissait là que d'une solution provisoire. Cygnus s'était débarrassé de son costume. Il avait éprouvé un semblant de satisfaction viciée au moment d'ôter sa chemise dont le col lui avait enserré trop longuement la gorge. Il s'était ensuite traîné sous une douche glacée avant de s'effondrer lourdement sur son lit.
Il n'avait même pas essayé de s'endormir, en dépit de sa fatigue. Il se connaissait suffisamment pour savoir que, épuisement ou non, la nuit allait être très longue.
Il allait être incapable de s'assoupir avant des heures impossibles et allait invariablement se réveiller au lendemain avec la tête d'un garçon vieilli en une nuit de dix ans.
Dans un réflexe conditionné, il avait attrapé un roman et avait essayé de trouver refuge dans cette trop maigre source de distraction.
Là encore, cela avait été un échec. Il avait entrouvert le livre et porté un regard vide sur la page sur laquelle il s'était jusqu'alors arrêté. Il était resté là, allongé, à jauger tristement les mots.
Il lui avait fallu un temps considérable pour réaliser que, incapable de se concentrer sur l'histoire, il venait de relire la même phrase au bas mot une bonne dizaine de fois.

Non sans pousser un grognement de frustration, il se leva de son lit et se mit à arpenter fiévreusement la pièce à la manière d'un lion à l'étroit dans sa cage. Il en était arrivé à envisager de ressortir dans la nuit, se condamnant à une nuit blanche, lorsque le bruit d'une main venue cogner à sa porte l'arracha à ses pensées. Il braqua un regard exténué sur la porte et attendit un instant avant d'aller à l'ouvrir.
Il ne savait pas à qu'il s'attendrait. Son esprit absurde envisagea un instant Cassiopée, mais c'était ridicule. A quoi se risquait-il encore à rêver, pauvre idiot qu'il était ? Elle était mariée, bon sang. C'en était fini d'eux. C'en était vraiment, vraiment, fini désormais.
Et ce fut Loras qu'il découvrit finalement sur le pas de sa porte, encore intégralement vêtu de son costume, le regard brillant et les joues rougies par l'alcool ingéré.
« Hi. »
« Hi. »
Cygnus ne laissa pas à le temps à son ami de lui demander s'il pouvait entrer. Il lui délivra passage de lui-même.
Le prince du cercle ne se le fit guère proposer une seconde fois, entrant dans la pièce avant de refermer la porte derrière lui en faisant tourner le loquet dans un geste né de l'habitude.
Aucun d'eux n'alla bien loin dans la pièce, ils restèrent debout, l'un en face de l'autre, prunelles claires opposées à une pair d'yeux soudain trop sombres.
« I'm sorry. I hate seing you like this. »
And I hate feeling like this.
« I'll be fine. It was just ... It has hurt me like hell, to see her with him. »
Il se mordit la lèvre. Il se sentait si ridiculement petit tout à coup. Si insignifiant.
Et, sans même le voir, il n'avait que trop conscience que son regard reflétait parfaitement tout cela. Il n'éprouvait pas le besoin de recourir au port d'un masque, pas en compagnie de Loras.
Il aimait à penser que c'était par ailleurs réciproque.
Que si le prince argenté se plaisait à jouer la comédie avec tous les autres, tout jeu s'achevait lorsqu'il était question d'eux deux.
« I wish I could protect you from her. »
L'intensité du regard de Loras était si puissante que, en d'autres circonstances, Cygnus n'aurait pas manqué de baisser les yeux pour s'y soustraire. En cet instant, c'était pourtant différent. Il avait besoin d'être vu, d'être perçu. Et de tous, à présent, Loras était celui qui y parvenait le mieux.
« I wish I could protect you from everything. »
A cela, il ne répondit rien. Il espérait que sa gratitude se percevait dans son regard. Car il ne devait que trop à Loras. Plus qu'il ne pourrait jamais lui rendre, très certainement.

Un silence laborieux s'étira et Cygnus porta une main à sa nuque trop raide.
« I'm so tired of feeling like this. I don't want to think about her. I don't want to miss her. I don't want to spend a single second... » « I love you. »
Les mots s'échouèrent entre eux deux, assourdissants.
Le regard de Loras captura celui de Cygnus qui était bouleversé par ce brutal aveux sans en être véritablement choqué non plus.
Il savait déjà cela quand bien même il s'était appliqué à fermer les yeux sur ces sentiments de peur de ce qu'ils pourraient bien provoquer.
« I know. » Sa gorge était sèche, sa voix douce.
« And I want you. I truly, deeply, want you. »
C'en était trop. Trop après cette journée. Trop.
A moins que, à l'inverse, ça ne soit pas assez.
Cygnus n'en savait plus rien.
« Loras... »
« And I see you, and I know you. I know how you feel. Like you aren't lovable, like you're not enough. Because that's how others had makes you feel all your life. You spended so much time in shadows... The shadow of your brother, even the shadow of Cassiopée, somehow. Like it was your place. Like you were nothing but that. Some darkness. But damn, Cygn... »
N'y tenant plus, il baissa les yeux, ébranlé.
« You have no idea of ​​how perfect you are. I mean, look at you ! You can't even face the compliments without being embarrassed... It's so »
Cygnus laissa échapper un rire trop roc, asséché.
« Sad ? »
« Nah... More... Cute, charming, something like that. »
Il était si confiant, le Sielle solaire, même en cet instant.
Si lumineux, si chatoyant, si brûlant.
Et peut-être qu'il avait raison. Peut-être que c'était ce qui manquait si désespérément à Cygnus. De la lumière, pour condamner toute cette obscurité dans laquelle il était fatigué de disparaître.
Il voulait ça. L'énergie. Le soleil.
« Stop talking, please. » S'entendit-il répondre, un semblant de sourire éreinté dans la voix.
Et le rire de Loras troua les ténèbres.
« You know I can't... I'm good at so many things, really, but when it comes to shut up, I... »
Sans crier garde, Cygnus plaqua ses lèvres sur les siennes, le faisant taire avec succès.
La surprise désarçonna un instant Loras, mais il eut tôt fait de s'en remettre pouri répondre goulûment à cette invitation.
Et en dépit de la nuit d'allure éternelle, l'appartement fut soudain baigné de soleil.

bright (one shot;)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: Rezbia-
Sauter vers: