Revenir en haut Aller en bas
ANIMATION HRP
N'oubliez pas de vous inscrire pour la prochaine animation hors rp organisée sur le forum. C'est l'occasion de jouer le personnage de quelqu'un d'autre et de gagner 400 points d'un coup !

recrutement
Le forum vous plait et vous vous y sentez bien ? Postulez pour rejoindre le staff. Pas besoin de connaître le panneau d'administration !



 


le gouvernement
Palier 9
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 5
le cercle
Palier 7

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3
les rossignols
Palier 1

propagée par la Confrérie du Soleil: Il semblerait que les bavures militaires ne soient pas l'oeuvre d'argents (ou du moins pas uniquement). Sidonie Galathynius, pourtant une rouge, a été vue agressant la foule et usant de son autorité de commandante pour inciter les militaires à faire de même. Parmi les personnes touchées par la Galathynius: plusieurs argents mais également plusieurs rouges. Personne n'est plus à l'abri...
propagée par la Confrérie du Soleil: L'assaillant de Orion et Tonia Zarkari aurait été commandité par la famille Sielle. Des pièces frappées du tigre ont été retrouvées lorsqu'il a fait tomber une bourse durant sa fuite.
propagée par la population d'Aureus: Lyanna Burkhardt, la fille de Nerea Burkhardt (née Iskander) est morte durant les manifestations. Certains affirment avoir vu un homme portant une veste floquée d'un grand soleil dans le dos s'enfuir à l'endroit où le corps à été retrouvé.
Vous aussi vous voulez propager votre propre rumeur? Alors rendez-vous dans le recensement général pour remplir le champ "rumeurs et informations". Vous pouvez également consulter toutes les rumeurs et informations avérées au sein du registre des informations et rumeurs.


 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)

 :: WRITE THE STORY :: rite de passage :: fiches validées  
Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 410
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 1614
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 0:39
satyne kolikowski
Insane, inside the danger gets me high. I love the smell of gasoline. I light the match to taste the heat.
WHO ARE YOU REALLY?
PRÉNOM, NOM - Son père a voulu lui donner un doux prénom, pour compenser avec la dureté que pouvait prendre ce monde. Sa mère voulait que personne n'oublie qu'elle n'était après tout pas une fille du peuple, et pas la fille de n'importe qui. Après maintes et maintes tergiversations, de nombreux débats et d'âpres négociations, tous deux se sont finalement entendus pour la prénommer Satyne. Née au sein d'une lignée argent parmi les plus anciennes de Valdierva, elle a vu le jour parmi les Whalberg, dans des draps de soie ou presque. Cependant, aujourd'hui mariée, elle arbore le patronyme de son époux, étant devenue une Kolikowski sous les astres des sacro-saints liens sacrés du mariage, rien que ça. AGE - La vie va et vient, les années s'écoulent, et la voilà à présent âgée de 23 ans. Parfois, elle se dit que le temps passe vite. D'autres fois, elle a la sensation que tout s'écoule au ralenti. DATE ET LIEU DE NAISSANCE - Arrivée en ce monde plus tôt que prévu, Satyne a fait la fierté de son grand-père paternel en poussant son premier cri le 25 mars, en cette journée où l'on met à l'honneur Valdi, Dieu majeur de la région natale des Whalberg. Conflian est sa ville natale en plus d'être le berceau des siens depuis les temps immémoriaux. STATUT CIVIL - Parfois, elle aimerait qu'il en soit autrement. D'autres fois, elle se dit que c'est sa porte de secours, le seul échappatoire qui aurait pu la protéger du mal incarné qu'est le mari de sa mère. Quoi qu'il en soit, pour le meilleur et pour le pire, Satyne est mariée depuis près de 2 ans, maintenant, avec l'héritier de la Lignée Kolikowski. MÉTIER - L'Homme est cruel, médisant, autodestructeur et pourri jusqu'à la moelle. Ou quelque chose comme ça. Les animaux sont plus honnêtes, plus francs et plus directs : ils ne mentent pas, ne jouent pas à être ceux qu'ils ne sont pas. Et Satyne a grandi au sein de l'un des plus grands ranchs de tout Akkadia. 1+1 équivalant à deux, elle s'est donc plus ou moins naturellement orientée vers la profession de vétérinaire, sachant tout à la fois exercée en ville qu'en campagne. POUVOIR - Sacrilège ultime pour sa mère, qui a crié au déshonneur là où le père de Satyne, lui, y a vu une raison d'emmerder les biens pensants. Brûleuse de son état, Satyne est née mutante, fait encore rare parmi les siens. LIEU DE LOCALISATION - Depuis son mariage, elle réside majoritairement à Aureus, mais ses attaches familiales ainsi que celles de son époux font qu'elle est également assez souvent à Valdierva, que ce soit à Hidter ou à Conflian. CRÉDITS ET AVATARS - Sophie Turner. @CelticAddiction.
Satyne n'est pas stupide, n'en déplaisent à certains. Les temps de la naïveté et de la relative insouciance de ses débuts sont désormais révolus. Elle a appris les choses, à la dure. Cela a peut-être mis du temps, mais elle a appris. Et au cœur de la tempête, on ne se sent jamais mieux en sécurité qu'auprès de ce qui demeure immuable, et de ce dont on est sûr et certain. Pour elle, ce fut sa mutation. Au-delà de ses certitudes d'enfant puis d'adolescence, elle est convaincue que les mutants méritent une meilleure place en ce monde. Sa voix intérieure lui hurle à corps et à cris, et ce depuis plusieurs années désormais. En public, cependant, elle n'en dit rien. Elle n'en dit rien mais elle n'en pense pas moins. Cela fait partie de ses zones d'ombres, de ces choses qu'elle ne dit pas et qu'elle ne reconnaît pas. Un peu comme son affiliation forcée aux Perles. Son beau-père s'en trouve être le Leader, et elle n'a rien pu faire quand il les y a pris au piège, son frère et elle. Elle déteste tout ce que représentent les Perles, leurs motivations autant que leurs moyens d'agir, et encore plus le traitement réservé à leurs débiteurs. Mais elle se sait chanceuse, malgré tout : le remariage de sa mère lui sauve la mise, d'une certaine façon, et ses jolies petites fesses auraient pu connaître bien pire, au sens propre comme au sens figuré. Il n'en demeure pas moins qu'elle doit espionner pour les Perles, et plus particulièrement pour le compte de Sylar, et ce auprès des Argents, et des hautes sphères, qu'elle peut approcher de par sa naissance mais surtout de par son mariage.

QUESTIONS SI FIDÈLE À UN MOUVEMENT
– QUESTION 1 ; À QUEL(S) MOUVEMENT(S) VOTRE PERSONNAGE EST-IL FIDÈLE ET JUSQU'À QUEL DEGRÉ?
Répondez ici en quelques lignes, n'hésitez pas à développer le point de vue de votre personnage quant à la question. (si votre personnage appartient à plusieurs mouvements (illégaux ou résistants), vous devez tous les inscrire ici).

– QUESTION 2 ; QUELLE EST LA PLACE DE VOTRE PERSONNAGE DANS LE MOUVEMENT?
Répondez ici en quelques lignes, n'hésitez pas à développer le point de vue de votre personnage quant à la question. (si votre personnage appartient à plusieurs mouvements (illégaux ou résistants), vous devez tous les inscrire ici).

– QUESTION 3 ; QUELLE EST L'IDÉE FONDAMENTALE QUI L'A ATTIRÉ VERS CE MOUVEMENT?
Répondez ici en quelques lignes, n'hésitez pas à développer le point de vue de votre personnage quant à la question. (si votre personnage appartient à plusieurs mouvements (illégaux ou résistants), vous devez tous les inscrire ici).

– QUESTION 4 ; QUELLES SONT SES AMBITIONS POUR LE MOUVEMENT ET SON FUTUR DANS CELUI-CI?
Répondez ici en quelques lignes, n'hésitez pas à développer le point de vue de votre personnage quant à la question. (si votre personnage appartient à plusieurs mouvements (illégaux ou résistants), vous devez tous les inscrire ici).
ALLÉGEANCE POLITIQUE
Avancer dans la vie l'a souvent placée en position de funambule au-dessus du vide. Née mutante dans une lignée qui n'avait presque vu que des naissances argentées, elle fut l'exception, la pierre précieuse de l'existence si courte de son père, la protégée de son grand-père paternel. Convaincue de valoir mieux que les autres de par son sang, sûre et certaine de devoir être révérée, elle se voyait étoile dans les firmaments, loin des doigts crochus des médisants et des envieux. Persuadée que personne n'oserait s'en prendre directement à elle tant qu'elle était protégée par l'aura charismatique et dissuasive de son grand-père paternel, elle se fichait bien qu'on parle mal d'elle, pourvu que l'on parle d'elle, même si elle a toujours durement apprécié le snobisme de certains Argents si moins bien nés qu'elle. Alors, pendant longtemps, la politique, les querelles entre anciennes lignées royales, cela lui passait bien au-dessus, et ce bien qu'en digne ressortissante de Valdierva, elle a toujours pensé que les Sielle prévalaient sur tous les autres. Et puis son grand-père est mort, un deuil dur et lourd à porter pour elle, d'autant plus que cela l'a jetée dans les griffes de son beau-père, ce Rouge que sa mère avait épousé. Plusieurs certitudes sont nées en elle, quand d'autres, jusque là en bourgeons, se sont épanouies plus que jamais. Elle devait trouver un moyen pour son frère et elle de s'arracher à la présence de leur beau-père, tout comme il fallait que la société accepte la présence des mutants. Encore et encore, elle s'est alors accrochée à ce qui ne lui faisait pas défaut, à ce qui demeurait imperturbable malgré le chaos : sa mutation. Quitte à approuver certains désirs quelque peu extrémistes, pourvu qu'elle s'y retrouve. Le retour des Zarkari, quant à lui, la concerne plus près qu'elle ne le voudrait : mariée au cousin du patriarche des Sielle, et native de Valdierva, elle ne peut que se méfier grandement de cette quasi résurrection, d'autant plus qu'elle n'oublie point d'où provenaient ceux qui furent à l'origine du terrible trépas de son père. Sans parler de la contrée, alliée des Zarkari, qui a vu naître son terrible beau-père.
00.00.0000 - courte explication
00.00.0000 - courte explication
CHRONOLOGIE
ANECDOTES
BORN FROM LOVE ; Il en avait du caractère, son père. Suffisamment, en tout cas, pour imposer à ses parents son choix d'épouse. Il en était amoureux, de sa jolie blonde venue du Nord, et, vous comprenez, on ne badine pas avec l'amour. Logan, il l'avait dans la peau, Freya. Suffisamment, en tout cas, pour se brouiller avec son paternel pendant plusieurs mois, avant que le patriarche ne mette son ego de côté, juste à temps pour assister au mariage de son unique fils. Alors, Satyne a toujours su qu'elle était née de l'union de deux êtres qui s'aimaient, réellement. Qui s'aimaient peut-être un peu trop, même, à en voir la spirale infernale dans laquelle sa mère a sombré au trépas de son père. Mais elle a toujours eu cette certitude, ancrée au corps, qu'elle n'était en rien le fruit d'un arrangement matrimonial, Satyne, qu'elle avait été voulue et désirée. D'une certaine façon, c'était alors une raison supplémentaire, pour elle, de se sentir hors-normes, de se savoir à part, au milieu de tous ces mariages argentés qu'on arrangeait de tous côtés. SILVER SPARKLES ; Parmi les siens, personne n'a longtemps douté du fait que Satyne soit née mutante. Si sa mère y a vu une grande catastrophe, non sans que cela n'engendre un immense désarroi en elle, pour son père, la situation était toute autre. Elle était sa fille, avant toute autre chose, et son côté rebelle était quelque peu satisfait du fait qu'il allait s'agir là d'un élément supplémentaire qui viendrait gratter fortement la sensibilité et la vanité de tous ces Argents qui semblaient s'être assis sur un manche à balai. Et puis, sa fille, Logan la regardait avec les yeux de l'amour, tout comme il restait aveuglé par ses sentiments envers son épouse, ne voyant donc pas à quel point elle était quelque peu versatile et fragile. Sa famille paternelle, elle, a mis un peu plus de temps à l'accepter. Mais quand Logan est décédé, il ne restait de lui que ses enfants, ce qui en a alors poussé plus d'un à faire fi de la couleur du sang de Satyne, pour l'aimer et la protéger, la couver et la cajoler, tout simplement. LIFE IS A BITCH ; Elle n'a jamais réellement été élevée dans une tour d'airain, Satyne. Mais plutôt dans l'une des plus vastes propriétés terriennes de tout Valdierva, et surtout dans l'un des élevages bovins les plus prospères et les plus réputés. Cependant, sa cellule familiale a fait que, pendant longtemps, elle a été protégée des cours du sort et des médisances de la vie. La chute n'en a donc été que plus rude, à partir du moment où elle est entrée à l'école, faisant alors la connaissance d'enfants de son âge qui ne faisaient guère que propager, sans s'en rendre vraiment compte, le fiel des paroles de leurs propres parents. Les sous-entendus accompagnant le fait d'être mutante, Satyne se les ai alors pris de plein fouet. Rudement, et durement, mais elle n'en a jamais pleuré. Du moins, pas en public, préférant se dire qu'ils étaient tous jaloux et envieux, frustrés, aussi, d'être si banals et si médiocres, par rapport à elle. Et puis, ironiquement, ce n'est pas sa mutation qui l'a fait la plus souffrir dans la vie. C'est le reste. La mort de son père et les circonstances qui allaient autour. L'état psychologique de sa mère, puis son remariage. Le décès de son grand-père. La personnalité et le sadisme de son beau-père. Tout ça, et pas que ça. THE WORLD IS ON FIRE ; Son truc à elle, c'est le feu. Sa mutation, c'est de faire partie des brûleurs. D'une certaine façon, ce fut un don qui permit aux Whalberg de souffler un coup : la petite serait capable de mordre et de se défendre si on l'attaquait. Il n'en demeure pas moins que sa famille était dans l'expectative, les premiers mois de sa vie, quant à savoir ce que sa mutation alors leur réserver à tous. Et puis, alors qu'elle tenait fermement serrés dans ces petits poings de bambin quelques grains de maïs, elle a commencé à les faire chauffer au point qu'ils commencent à éclater, comme du pop-corn, ce qui l'avait fait rire aux éclats, persuadée qu'elle était sans doute que c'était le plus beau tour de magie qui soit. Alors, on a su. On a su qu'elle serait une brûleuse. Depuis, elle a pu bénéficier d'un précepteur, qui l'a aidée à apprivoiser sa particularité. Et son oncle a épousé une brûleuse, sur ordre du patriarche, afin que Satyne puisse également bénéficier de cet appui là. Alors, elle n'a jamais trop tâtonné, en se disant que c'était comme un membre en trop, un caillou dans sa chaussure. Elle aime ça, Satyne, mettre le feu. Parfois, elle voudrait même voir le monde brûler, et qu'ils crèvent, tous autant qu'ils sont, ceux qui lui veulent du mal, qui la manipulent et qui la narguent d'une prétendue superbe censée lui être supérieure. ANIMALS WHISPERER ; Satyne a grandit et a été élevée en grande partie dans un ranch. Bien qu'elle savait pertinemment qu'en présentant les choses ainsi, sans donner aucun élément de contexte, cela ne pouvait que pousser à croire qu'elle était une campagnarde pur jus, alors qu'il n'en était rien, ayant vu le jour à Conflian. Le fait était, tout de même, qu'elle avait grandi entourée d'animaux, là où la production et l'élevage de bétail étaient depuis longtemps un fructueux business pour les siens. Mais au-delà des bœufs, des vaches, des veaux et autres bovins, il y avait eu aussi les chiens, censés guider les troupeaux et dissuader les bêtes égarées de continuer d'essayer de se tirer ailleurs. Sans oublier les chats, aussi, animal fétiche de cette grand-mère décédée quand elle était encore bébé, et qui avaient essaimé plein de petits dans tous les coins de l'immense propriété terrienne et du fief familial. Et puis, il y avait les cheveux, ceux-là même que les employés montaient pour guider les troupeaux. Ceux-là même, aussi, que son grand-père chouchoutait comme la prunelle de ses yeux. Alors Satyne avait toujours eu un très bon contact avec les bêtes, dans une sorte de symbiose connectée qui en laissait pantois plus d'un. Encore aujourd'hui, pour émerveiller ses cadets, elle se targuait de pouvoir chuchoter à l'oreille de tous les animaux. En faire son métier, ou presque, avait donc été comme une évidence. FLOWERS IN THE HAIR ; Sa couleur naturelle, c'est le blond. Mais Satyne a toujours éprouvé une certaine fascination pour sa chevelure, et comme on lui a souvent dit qu'elle ressemblait énormément à sa grand-mère paternelle, à l'adolescence, elle a commencé à se teindre en rousse, pour faire honneur à la chevelure de feu qu'était celle de son aïeule. Encore aujourd'hui, elle alterne assez fréquemment, tout dépend de son humeur du moment, de la période de l'année, aussi. Quoi qu'il en soit, sortir décoiffée est une habitude qu'elle ne prend jamais, elle qui peut passer de très longues minutes à se coiffer pour, finalement, se donner un faux air naturel, alors qu'en réalité, la coiffure était toute complexe. Et en souvenir de ses longues virées à travers champs, au milieu des fleurs sauvages, elle aime bien parfois glisser quelques fleurs dans sa chevelure, ce qui permet, en plus du bonus esthétique, de bénéficier d'une odeur agréable pendant la journée. THE BEAST INSIDE ; Parfois, elle a la sensation de se faire dévorée toute crue par un monstre intérieur, qui la ronge et qui menace de paraître à la surface pour montrer les crocs et sortir les griffes, rompant alors l'esthétique apparence inoffensive. Car un volcan vit en elle, depuis toujours : c'est une Whalberg, après tout. Mais au-delà de ça, sa situation présente fait qu'elle doit taire une grande partie de ses émotions et de ses envies réelles, sans parler de tout ce pan de caractère qui s'est effondré dès que son beau-père a refermé son piège sur elle. Elle a énormément changé, Satyne, pour ceux qui ne la connaissent que rapidement. Pour ses intimes, en revanche, les altérations, certes existantes, sont bien minorées. Elle a envie de vengeance et de revanche, Satyne. Et elle a toujours eu ce petit côté animal, qui s'est exprimé assez rapidement quand elle a commencé à avoir une vie sentimentale. Loin d'être possessive, elle n'a en revanche aucun sentiment de pudeur et de honte quant à son propre corps ou à tout ce qui s'apparente à la sexualité. Elle a déjà essayé avec des filles, mais, au final, ce sont tout de même les hommes qu'elle préfère. Et maintenant qu'elle est mariée, il lui serait bien difficile de duper son époux, surtout compte-tenu de qui il est, et de la lignée à laquelle il appartient.
pseudo - Call me Queen Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431 *la fille qui prend trop le melon Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2996881088. âge - 28 ans, ça y est, on a franchi le cap, depuis la dernière fois Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2863079321 pays - Toujours le même ! comment as-tu connu le forum? J'ai eu droit à un ticket d'or en mangeant du chocolat ! smiley préféré - Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431, if that's not already obvious gif qui décrit le mieux ton personnage -
Spoiler:
 
GODS WILL FALL - 2019


I'll have vengeance
With fire and blood


Dernière édition par Satyne Kolikowski le Sam 22 Juin - 1:20, édité 9 fois

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 410
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 1614
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 0:40
I like to play with fire
I love to watch the castles burn, These golden ashes turn to dirt.


Elle était consciencieuse. Consciencieuse et acharnée. Deux nouveaux mots dont elle avait appris récemment l'orthographe en même temps que le sens. Et dans le contexte actuel, elle était persuadée que cela lui allait bien. En même temps, tout lui allait bien. Souvent, Nani, qui s'occupait de les aider à s'habiller le matin, son frère et elle, disait qu'on pourrait bien lui enfiler un sac poubelle sur la tête et la coiffer avec une fourchette, à rebrousse cheveux, Satyne, elle resterait toujours très jolie. Avec ces beaux cheveux blonds, ses grands yeux verts, ses quelques tâches de son sur le bout du nez et sur les joues. Souvent, on se demandait bien par quel miracle elle parvenait à toujours bien rester coiffée et habillée alors qu'elle passait son temps à courir partout, à s'agiter, incapable de rester en place et de se concentrer trop longtemps à la même tâche. C'était que la petite fille détestait s'ennuyer, et qu'elle estimait qu'elle avait autre chose à faire que de perdre son temps à faire des choses peu intéressantes, sans intérêt et qui ne lui rapporteraient rien. Attendre, bien tranquillement assise sur sa chaise, en ce moment-même, elle en était incapable. Elle s'impatientait, grandement, et le faisait savoir en lâchant de longs et profonds soupirs, de quoi faire sourire son frère, assis non loin d'elle. « Satyne, ma puce, je t'ai déjà demandée d'arrêter d'allumer les bougies, tu vas faire fondre toute la cire ! Je sais que tu as hâte de les souffler et de manger ton gâteau d'anniversaire, mais nous devons attendre ton père. » Soupirant de nouveau en fermant les yeux, elle attrapa une pleine poignée de ses longs cheveux pour les ramener en arrière, dramatiquement et théâtralement. Dans le fond, elle savait que sa mère avait raison, mais cela faisait déjà 10 minutes ! Et au moins, elle, elle pouvait utiliser son don dans la maison sans prendre de trop gros risques, n'est-ce pas ? En rouvrant les yeux, elle croisa le regard de son frère, et lui fit une grimace alors qu'il jouait au petit garçon modèle en laissant leur mère lui passer une main douce et aimante dans les cheveux. Il était parfois très agaçant, surtout quand il la narguait, comme ça. Parce qu'il le lui avait dit, ce matin. Il savait quel cadeau allait lui faire leur père, pour son 7ème anniversaire. Il le savait, et il refusait de lui dire quoi que ce soit, ce traître, alors que quelques jours auparavant, elle, elle n'avait pas hésité à partager avec lui la cachette secrète où leur grand-père Viktor cachait son tabac. Ils avaient essayé de voir si, comme le thé, on pouvait en infuser, mais le résultat avait franchement été dégoûtant, et leur grand-père n'avait pas tardé à laisser tonner sa grosse voix, dans le hall d'entrée, pour savoir qui lui avait volé sa pipe en bois et ce qui allait avec ! Alors pourquoi son frère la trahissait-il ainsi ? Comment osait-il, elle qui était si ... Si innocente, pure et gentille ? ... Bon, pas forcément toujours, car Satyne se savait être surtout une petite peste, une fille pourrie gâtée qui exigeait plus qu'elle ne demandait poliment. Mais elle se savait être à part, dans sa propre famille. On faisait tant pour elle, le plus souvent sans qu'elle ne le demande, qu'il lui paraissait alors anormal quand une journée se passait sans qu'elle ne reçoive rien ni ne se voit rien offrir.

C'est à cet instant là, perdue dans ses pensées, qu'elle se fit surprendre par deux mains venant s'abattre devant ses yeux. Mais le parfum caractéristique de son père lui emplit les sens, la poussant à sourire jusqu'aux étoiles et à éclater d'un petit rire des plus joyeux. Prenant à son propre jeu son père, elle laissa s'exprimer ses émotions. « Papa ! Tu en as mis du temps ! » Elle n'avait pas besoin de jouer au jeu du "Qui est-ce", pas besoin non plus d'attendre que son père prenne la parole pour lui répondre et marcher dans sa combine. Posant ses petites mains sur celles qui s'étaient posées devant ses yeux, elle les délogea de là, avant de se retourner et de lui faire les yeux doux. « J'ai cru que tu m'avais oubliée ... Que tu ne te souvenais plus qu'aujourd'hui, ta fille préférée fêtait ses 7 ans ... » Elle intercepta un bref regard entre ses parents, avant de voir son père secouer la tête en riant. Oui, elle dramatisait sans doute tout, et Logan, son père, avait beaucoup de travail au sein de la propriété familiale, mais, quand même ! Sa petite jupe à volants s'épanouie dans les airs quand Logan se saisit d'elle, pour la prendre dans ses bras et porter sa joue à ses lèvres, alors que Satyne, d'instinct, passa ses bras autour du cou de son père, plongeant son regard dans le sien, passionnément heureuse. « Comment aurais-je pu oublier un tel jour ? Tu es la prunelle de mes yeux, le soleil de ma vie, ma petite furie guerrière à moi ! » Jamais elle ne doutait de l'amour que lui portaient ses parents, jamais, et ce même si elle se disait que, quand même, c'était son père qui l'aimait le plus, ou qui, en tout cas, le montrait le plus. Ragaillardie par les paroles paternelles, elle lui déposa mille baisers sur la joue, au moins ! « Il est où mon cadeau alors ? Tu as les mains vides, là, Papa ... » Elle ne perdait jamais le Nord, Satyne, jamais ! Et Logan le savait ça. Tout comme il devait bien se douter qu'elle ne lâcherait pas le morceau, et que cela pourrait finir par quelque peu navrer son épouse, Anya, qui voulait toujours que tout soit parfait. Alors, toujours dans les bras de son père, Satyne se mit à tambouriner des pieds d'excitation en voyant qu'il les conduisait dehors, devant le vaste porche. « UN PONEY !!!! » Peut-être qu'elle criait trop fort, mais les voisins les plus proches étaient trop loin pour pouvoir l'entendre, alors elle ne dérangerait personne, pas vrai ? Et puis, elle était ici chez elle, et ... « Non, mieux que ça : un poulain. » Ses yeux s'écarquillèrent dramatiquement. « Pour moi ?! » Bien évidemment que c'était pour elle, pour qui d'autre ?! Elle ne partageait son anniversaire avec personne, et aujourd'hui encore plus qu'hier et que demain, elle était l'impératrice des lieux. Sautant pratiquement des bras de son père, elle s'élança vers l'animal, en prenant tout de même soin de ne pas l'effrayer. Et déjà, sa décision était prise. « Il s'appellera Apocalypse, et c'est sur lui que je chevaucherais à mon mariage ! Mon mari viendra me chercher, et ce sera magnifique ! » Pour sûr, ce fut le plus bel anniversaire de toute sa vie, alors qu'elle était encore insouciante, naïve et pleine d'énergie.



Elle avait chaud. Et froid. Chaud et froid en même temps. Ses longs cheveux blonds, trempés, lui dégoulinaient jusque dans le dos, sous le tissu en coton de sa jolie robe.  On lui avait tendu une veste, quelques instants auparavant, sans qu'elle ne sache qui s'était dévoué, ou qui avait eu suffisamment pitié d'elle pour ça. De toute façon, elle s'en fichait bien, de tout ça. Elle ne voyait ni n'entendait plus vraiment grand chose, sans doute parce qu'elle était sous le choc, comme le lui avait expliqué le pompier qui s'était occupé d'elle, pour voir si elle allait bien, en lui mettant de la lumière dans les yeux et en regardant dans son cou, sur ses bras, et derrière son crâne. Elle s'était défendue et débattue, mais il avait dit que c'était pour son bien. Pour son bien ... En quoi est-ce que quelque chose pouvait être bien, à partir de maintenant, alors que son père était mort ? Elle ne comprenait rien. Elle ne comprenait plus rien. C'était le chaos, autour d'elle, mais son monde à elle s'était arrêté. Les gens allaient et venaient, mais elle ne les voyait pas. On devait bien essayer de lui parler, mais elle n'entendait pas. Tout c'était emballé, et ... Et tout c'était effondré devant ses yeux. D'abord, il y avait eut la joie immense qui s'était emparée d'elle quand son père lui avait dit qu'il l'emmenait avec elle à Rezbia, pour un shooting photo. Elle adorait suivre Logan partout, Satyne, et encore plus dans le cadre professionnel, parce que ce n'était pas n'importe qui, son père. Et puis, là, il allait travailler avec des superbes filles, des mannequins, même. Enfin, c'était plutôt les Kolikowski qui allaient travailler avec elles, mais ils avaient eu besoin de son père, alors, ça comptait quand même ! En vrai, elle n'avait rien compris du projet, mais son père avait fait amené les plus belles bêtes du ranch, et des mannequins avaient posé à côté, ou assises dessus, en portant les pièces d'orfèvrerie des Kolikowski. Tout allait bien, les gens étaient très gentils avec elle, et elle était fière de ses bêtes. Elle les calmait avant chaque nouvelle prise de photos, pour se donner de l'importance, et que les gens la remarquent et se disent qu'elle était très bien éduquée, et très jolie, aussi. Une mannequin lui avait même donné son rouge à lèvres, et son père avait promis de demander s'il serait possible qu'elle rentre chez eux avec une petite bague qui avait été prise en photo. Et puis tout c'était emballé. Son père avait hurlé, elle n'avait pas compris, et ...

Et elle ne comprenait toujours pas. Enfin, si. Elle comprenait bien que son père était mort. Quelqu'un l'avait prise dans ses bras, l'arrachant à la scène et à Logan, pour l'emmener plus loin. Oh, elle s'était débattue, elle avait donné des coups de pieds, elle avait enfoncé ses ongles dans le cou et dans le bras du garçon, mais il n'avait pas lâché. Il l'avait déposée sur les marches, plus loin, et ... Et peut-être que c'était lui, finalement, qui lui avait donné sa veste. Parce que cela sentait la même odeur, et ... Il y avait eu le feu. Par sa faute. Elle savait qu'au final, elle n'avait pas causé trop de dommages, au début, parce qu'elle était encore une enfant, mais le feu, ça se propage vite, et dans la panique, personne n'avait éteint les trucs qui brûlaient à temps, et il avait fallu appeler les pompiers, et ... Elle avait hurlé, elle avait eu peur, Satyne. Des gens qu'elle ne connaissait pas étaient soudain venus, ils avaient crié, ils avaient dit qu'ils allaient tous les tuer, et il y avait eu des coups de feu, des explosions. Elle n'avait pas tout vu, et pas tout compris non plus, mais c'était arrivé. Et si, au final, les méchants avaient été tués, son père aussi était mort. Et les pompiers avaient tout arrosés, pour éteindre le feu, alors, elle était mouillée, trempée, même, et par terre, les petites flaques d'eau qui se formaient étaient colorées de rouge. En y voyant son propre reflet, minable, elle donna un coup de pieds dedans. Pour voir la surface se tordre et se déformer, à cause de l'onde produite, jusqu'à ce qu'un visage, masculin, ne s'y reflète, la poussant en froncer les sourcils avant de relever la tête. Il était beau. On aurait dit une statue de dieux, même si elle savait bien que cela ne se faisait pas de comparer les gens mortels aux dieux immortels. Mais la religion, elle n'en était pas trop fan, et elle savait que la Religion non plus n'était pas trop fan d'elle, parce qu'elle était née mutante. En tout cas, il était très beau, mais il était aussi très décoiffé. Ses habits étaient froissés, et un instant, elle se dit que, peut-être, elle devrait l'aider à tout remettre en ordre. C'était presque un instinct. Il lui souriait, mais il était triste. Peut-être qu'il voulait lui parler, lui dire quelque chose, mais elle, elle avait juste envie de pleurer. De pleurer, et d'être seule, même si, finalement, au fond d'elle, elle sentait que, lui, elle voulait bien qu'il reste. Finalement, il se pencha vers elle, et inconsciemment, elle se réfugia contre lui, sans comprendre ce qui la poussait à faire ça. Il ne bougea pas, en tout cas, pas au début, et puis, finalement, elle le sentit l'entourer de ses bras, se relever, et la soulever avec lui, en posant une main derrière son crâne, pour qu'elle pose sa tête sur son épaule. « Allez, viens, ne restons pas là ... On a appelé ton grand-père, il prend le premier aérojet possible. » Son grand-père ... Viktor. Elle voulait le voir, elle voulait le voir plus que tout, pleurer dans ses bras, et y rester pour la fin de sa vie. Son père était mort ... Son père était mort.



Elle détestait cela. Leur présence, à eux tous. Leur proximité. Leur odeur. Tout chez eux la débectait au plus profond d'elle-même. Rien que le fait de les voir lui donnait des envies de meurtre, sincèrement. Et cela n'avait rien à voir avec une crise d'adolescence qui s'éternisait, quoi que les effets de sa haine, viscérale, pouvait sans doute être décuplés par le fait de sa jeunesse, et de sa révolte intérieure. De sa révolte intérieure, qui tonnait, encore et encore. Satyne avait la sensation qu'elle allait exploser. Qu'elle allait franchir la ligne blanche et mettre le feu. Réduire cette demeure en cendres. Laisser les femmes prendre leur part, sans rien réclamer en retour. Si ce n'était la compréhension. Elle lui en voulait. Énormément. A sa mère. Comment ... Comment avait-elle pu ? Cette simple pensée se bloquait dans sa gorge, l'étouffant presque, et lui donnant envie de vomir. Alors, oui, peut-être que cela faisait d'elle un être ingrat, une sale peste arrogante et prétentieuse, une snob pédante et élitiste, mais, honnêtement ? Elle s'en carrait totalement. Comment sa mère avait-elle pu se remarier ? Elle qui avait hurlé à la mort lorsque Logan avait été tué par l'Ordre Écarlate. Elle qui avait fait dépression sur dépression. Elle qui s'était désintéressée de ses propres enfants et s'était parée des atours de la veuve éplorée et désespérée pendant plusieurs années, au point d'abandonner son fils et sa fille. Certes, Satyne et son frère avaient été confiés aux bons soins de leur grand-père Viktor, mais cela n'avait absolument rien changé au fait qu'Anya n'avait pas été à leur côté, qu'elle s'était, les premiers temps, enfermée à double tour dans sa chambre, en refusant d'en sortir et en acceptant de voir personne. Et puis, elle avait quitté le foyer familial, « pour changer », comme elle avait dit, et parce que « Logan la hantait », qu'il était « l'amour de sa vie », « qu'il n'y avait que lui qui importait », et que, « maintenant, elle avait perdu sa raison de vivre ». Et puis, finalement, elle était reparue un jour, souriante et resplendissante comme au premier jour. Mariée, surtout. A un rouge. De quoi avoir de suite ériger un mur entre Satyne et elle. De quoi avoir envenimer encore plus ses relations avec sa belle-famille, aussi. Sylar, son beau-père, Satyne ne l'avait de suite pas du tout apprécié. Il lui donnait des frissons, mais pas dans le bon sens, et pas pour les bonnes raisons. Il y avait une aura qui se dégageait de lui et qui ne lui disait rien qui vaille. Elle avait 11 ans, Satyne, à l'époque. 11 ans, mais déjà suffisamment de jugeote pour ... Pour quoi, d'ailleurs ? Se faire sa propre opinion ? Il était vrai que Viktor, son grand-père, n'avait absolument pas cherché à lui faire la morale quant à son attitude envers sa mère, et quant à son rejet de son beau-père, bien au contraire. Ils s'étaient disputés, Anya et lui, pour la garde de Satyne et de son grand frère. Et puis elle avait cédé, de mauvaise grâce, Anya, non sans obtenir que son fils vienne régulièrement les voir, Sylar et elle, chez eux. Oh, et Delilah, aussi, cette petite fille que Sylar s'était empressée de faire à son épouse ... Elle était née argent, Delilah, et cela avait ravi Sylar au plus haut point. Maintenant qu'elle y repensait, tout cela donnait encore plus la nausée à Satyne. Mais, encore, à l'époque, elle était bien loin de se douter de toute la vérité. Sur son beau-père. Sur ses réelles ambitions et sur tout ce qu'il faisait déjà, derrière le dos de tout le monde.  Si elle avait su ...

Si elle avait su, elle se serait battue bec et ongles pour empêcher son frère de choisir de s'installer durant la semaine avec leur mère et leur beau-père, quelques temps plus tard. Elle aurait fait un caprice, comme elle sait si bien les faire. Elle aurait tout casser, elle l'aurait mordu, griffé, jusqu'à ce qu'il renonce à son idée. Mais ils étaient un peu en froid, à l'époque, et ils se disputaient beaucoup, car, lui, il voulait donner sa chance à Sylar ... Satyne, elle, était restée accrochée à son grand-père, qui, plus que jamais, la surprotégeait et débordait d'attentions et d'affection pour elle. Anya avait eu une autre fille, dont le sang était rouge, cette fois-ci. La vie avait suivi son cours, cahin-caha-caha concernant les relations mère-fille. Satyne était devenue une adolescence, elle avait fleuri, s'était épanouie, avait embelli. Et n'avait jamais cessé de sentir des relents acides dès lors qu'elle posait les yeux sur son beau-père, dès lors qu'il lui parlait, tentant de se faire mielleux. Parfois, elle avait cédé aux suppliques de sa mère, et avait passé quelques heures chez elle. Bien que Sylar ne s'était alors jamais privé de lui rappeler que c'était surtout chez lui. Chez lui et chez ses horribles enfants, nés de son précédent mariage. Et en particulier ses trois fils, dans les mêmes âges que Satyne et son frère. Ceux-là, sans doute les détestait-elle encore plus. Ils n'avaient jamais rien essayé de trop déplacé, quand Viktor était encore en vie, et encore ... Mais maintenant ... Maintenant, Viktor était mort. Son grand-père était mort, depuis un peu moins de 6 mois, et le chaos l'avait engloutie toute entière. D'abord, elle avait dû venir vivre chez Sylar. Ensuite, son frère était devenu le nouveau chef de lignée des Whalberg. Et puis, elle avait découvert que son beau-père était un bel enfoiré, et qu'elle avait raison depuis le début, tout en se trompant sur toute la ligne. Ce n'était pas seulement un manipulateur, c'était ... C'était le Grand Sénéchal des Perles. Le Leader d'un mouvement composé de pourris dont la soif d'enrichissement n'avait pas de limites. Qui ne reculaient devant aucune bassesse pour s'en mettre plein les poches. Et Satyne était tombée de haut en découvrant que sa mère savait tout, parce que le propre frère d'Anya était lui aussi un haut gradé des Perles. Et Satyne avait alors compris que son beau-père avait été assez retord pour manipuler son frère, pour le piéger et le compromettre. Parce que, dans son esprit, il était impossible que son aîné ait pu être volontaire. Et elle avait raison, forcément, n'est-ce pas ? « Tiens, te voilà ! Nous te cherchions partout, belle Satyne ! Cela ne sert à rien de te cacher, tu sais ... Après tout, nous sommes ici chez nous, nous connaissons tous les recoins de cette grande baraque ! » Furieuse, elle se leva d'un bond, tentant de se frayer un chemin pour sortir. Sortir d'ici. Quitter cette pièce. Quitter cette demeure, même. Mais ils étaient trois. Plus grands et plus forts qu'elle. Trois salopards. Les fils de son beau-père. L'un d'eux lui attrapa le bras, l'attirant vers lui, alors qu'elle se débattait comme une diablesse, sentant un autre se rapprocher d'elle, par derrière, comme pour la coincer. « Lâchez moi !! C'est un ordre ! Lâchez moi ou je ... » Elle sentit la gifle, cinglante, avant même d'avoir eu le temps de la voir venir, avant qu'on ne se saisisse de son visage pour le tourner celui qui l'avait interpeller, quelques secondes auparavant, et qui venait de la gifler. C'était l'aîné, le chef de leur bande. Un mutant, comme elle. De ceux qui vous mettent à douter du bien-fondé de garder les mutants en vie. Même quand vous en étiez vous-même une. « Un ordre ? ... Un ... ordre ?!! Vous entendez ça les gars ??! » Il éclata de rire, sans lâcher son visage, avant de resserrer sa prise. Satyne avait mal, en plus de sentir sa joue la brûler. « Ecoute moi bien : personne ne nous donne d'ordres. Surtout pas toi. Tu devrais lécher le sol à nos pieds et nous remercier d'être aussi cléments. Et pendant que tu y es, tu devrais aussi remercier notre père. S'il n'était pas marié à ta mère, à l'heure qu'il est, je suis persuadé que tu pourrais nous rapporter un max' en écartant les cuisses pour qui aurait payé pour ça. » C'était l'un des nombreux revers des Perles, l'un de leurs business cachés : ils faisaient du trafic sexuel, ils forçaient des jeunes femmes et des jeunes hommes plus ou moins consentants à se prostituer et à faire les escort pour eux. Et Satyne eut l'estomac au bord des lèvres quand son bourreau l'embrassa, de quoi la conduire directement à l'évier le plus proche, quand ils la lâchèrent, pour y renverser le contenu de son estomac.



Elles étaient si innocentes. Si douces et si calmes, surtout quand elles dormaient. Surtout, elles étaient bien loin de se douter que ... Elles aimaient beaucoup que Satyne leur lise une histoire, avant de dormir. Tout comme elles aimaient presque par dessus tout s'amuser avec ses longs cheveux, s'atteler à y tester toutes sortes de coiffures plus ou moins incongrues. Satyne les laissait faire, parce que, sincèrement, elle ne pouvait pas résister à leurs sourires, à leurs suppliques ... De quoi la pousser sans cesse à se demander si, plus jeune, elle aurait pu être comme elles, si elle l'avait voulu et si elle s'en était donnée les moyens. Parfois, elle regrettait d'avoir mené la vie si dure à son père. Et à sa mère, aussi, un peu. Avec le temps, elles avaient enterré la hache de guerre. Ou plutôt Satyne avait-elle enterré son rêve de pouvoir un jour retrouver sa mère, celle qu'elle avait connu, jusqu'à la mort de Logan. Depuis, elle avait réalisé que, dans le fond, Anya n'avait jamais aimé ses enfants que parce qu'ils étaient aussi ceux de Logan, et qu'à la mort de celui-ci, une partie d'elle les avait enterrés avec leur père. Mais sans doute la jeune femme ne pourrait jamais pardonner à sa mère le fait d'avoir épousé Sylar, en connaissance de cause, de surcroît. Elle avait planté un arbre toxique dans leur jardin, et il était à présent impossible de le déraciner. Il avait fait des petits. Deux petits. Delilah et Théo. Et maintenant, Sylar tenait aussi dans sa main le frère aîné de Satyne. Sans parler de ces longs mois durant lesquels elle avait dû vivre avec eux, avec Sylar, avec ses enfants, avec ... Avec eux. Et encore aujourd'hui, l'ombre des Perles faisait plus que de simplement planer sur elle. Car à présent, elle aussi était prise au piège. Et cela lui déchirait le cœur de ... De leur faire ça, à elles. Ses belles-filles. Un mariage avait commencé à être arrangé avant la mort de Viktor, mais la disparition de ce dernier avait interrompu les tractations, qui n'avaient alors pas reprises. Jusqu'à ce que Léonidas ne fasse son apparition. Le pauvre n'avait absolument pas su dans quel guêpier il allait fourrer son fils aîné, et ... Et c'était le frère de Satyne qui avait discuté de tout ça avec lui, car, bien évidemment, Sylar n'avait pas son mot à dire là-dedans, n'ayant aucun droit tutélaire sur la jeune femme, à présent majeure, et qui, merci bien, avait un vrai père. Quelqu'un de bien, pas un salop fini. Mais derrière le rideau, Satyne le savait : son beau-père avait convaincu son épouse de faire taire ses réticences, elle qui ne pouvait dissocier le nom des Kolikowski de la mort de Logan. Et Sylar avait aussi convaincu le frère de Satyne d'accepter l'offre. Luke Kolikowski avait besoin d'une épouse, et d'une belle-mère pour ses deux petites filles. Le marché avait été passé, sans que Satyne ne soit consultée. Elle n'avait pas voulu, elle avait renâclé, pesté, proféré des menaces. Rué dans les brancards comme un cheval qui défonce son box à coups de sabots. Apocalypse ... Ce poulain noir comme la nuit que lui avait offert son père pour ses 7 ans aurait aujourd'hui dû aller sur ses 16 ans. Un âge convenable et acceptable, pour un cheval. Si ce n'était pour le fait qu'en allant se coucher une nuit, elle avait trouvé la tête d'Apocalypse, glissée sous ses draps, avec un petit billet signé de la main de Sylar, sur lequel était scotché une mèche des cheveux de Delilah. Une façon comme une autre de rappeler à Satyne que ce n'était pas elle qui décidait, et qu'elle allait devoir se soumettre à la volonté de son beau-père. Apocalypse n'avait donc jamais pu être présent à son mariage, comme elle l'avait rêvé et décidé, enfant ...

Le deal était plutôt simple, en apparence. Satyne, en tant qu'épouse de Luke Kolikowski, allait pouvoir espionner les membres des classes élitistes, être les yeux et les oreilles de Sylar, qui, bien qu'il était l'un des juges d'Akkadia, se voyait fermer un certain nombre de portes de par la couleur de son sang et de par son extraction sociale originelle. Et si la jeune femme ne se pliait pas aux exigences de son beau-père ... Son petit frère et sa petite sœur pourraient bien en payer le prix, sans parler de sa mère. Et du fait que son frère aîné pourrait tout perdre si certaines de ses actions étaient révélées au grand jour. Et cela lui brisait le cœur, chaque jour un peu plus. Elle avait peur. Elle était terrorisée, même, mais elle ne voulait rien en laisser paraître. Parce qu'elle refusait de laisser les Nylander, tous autant qu'ils étaient, voir qu'ils étaient parvenus à la soumettre, du moins suffisamment pour qu'elle fasse ce qu'on lui demandait. Elle refusait que son grand frère comprenne à quel point, à cause de lui, elle devait œuvrer pour une cause qui la débectait. Elle ne voulait pas faire souffrir ses deux belles-filles, de si belles enfants, les filles de son mari. Et Luke ... Luke, elle le détestait. Ça oui. Après tout, à cause de lui ... A cause de lui, elle était devenue espionne. A cause de lui, Sylar avait trouvé un excellent moyen de parvenir à ses fins. A cause de lui, elle était obligée d'obtenir assez facilement des résultats. A cause de lui, elle ne savait plus où elle en était, ce qu'elle ressentait réellement, ce qu'elle voulait, aussi. Parfois, elle se disait que si elle lui révélait tout, alors il trouverait une solution. C'était un Kolikowski, après tout, et ils n'avaient pas les deux pieds dans le même sabot, les Kolikowski. Oui, il trouverait un moyen de faire taire Sylar, de détruire les fils et les filles de ce dernier, tout en se montrant clément envers Anya, Delilah et Théo. Mais la majorité du temps, elle réalisait que Sylar serait sans doute trop rapide, qu'en tant que juge, il avait sûrement bien des coups d'avance. Que Luke ne pourrait que la haïr pour ce qu'elle avait fait, et pour les risques qu'elle faisait encourir à ses propres filles. Qu'il comprendrait tout. Pourquoi elle n'acceptait pas de toujours s'ouvrir à lui. Pourquoi, après près de deux ans de mariage, ils n'avaient toujours pas d'enfant. Satyne ne voulait pas. Elle ne voulait pas être enceinte, pour ne pas donner un moyen de pression supplémentaire à son beau-père. Elle ne voulait pas entraîner dans tout ça un pauvre petit être innocent. Et pour quelqu'un qui, comme elle, était née de l'amour profond, elle refusait d'être enceinte sans être amoureuse du père de son enfant. Alors, elle faisait ce qu'il fallait pour que cela n'arrive pas. Quitte à multiplier les moyens d'action. « Combien t'ont-elles demandé d'histoires ce soir ? » Elle sursauta presque, et retint au dernier moment le livre de contes pour enfants qui manqua de tomber de ses genoux, alors qu'elle venait de se faire surprendre par l'arrivée de son mari dans la chambre des petites. Il avait posé sa main, là, sur son épaule, et elle en frissonnait, sans avoir si cela tenait du dégoût ou de l'excitation. Tournant les yeux vers lui, elle ne put que reconnaître ce visage qui, des années auparavant, s'était déjà penché sur elle, ce jour funeste où l'Ordre avait frappé, et où Logan avait perdu la vie. C'était en partie pour ça, parce que son père avait protégé Luke, à l'époque, que Léonidas l'avait choisie, elle, pour l'épouser, lui. Une sorte de compensation. De quoi donner la nausée à Satyne non sans lui faire tourner la tête. « Rien qu'une seule. Et deux dernières ... » Elle le vit sourire, et elle eut de suite envie de le lui arracher, ce sourire qui la chamboulait tant. Se levant avec précaution, pour ne pas réveiller les fillettes, elle observa son époux déposer un tendre baiser sur le crâne de ses filles, avant qu'il ne s'approche d'elle et ne lui tende le bras, pour qu'elle s'en saisisse. « Bien. ... Ma soeur attend en bas, elle va surveiller les filles ce soir. Je nous ai pris une réservation. Dans un restaurant où l'on sert le meilleur bœuf de tout Akkadia. Une viande qui vient tout droit de l'élevage des Whalberg, je ne sais pas si tu connais ... » Bien sûr que oui, elle connaissait. Et elle se sentait brûler de l'intérieur. Furieuse de n'être qu'un pantin, furieuse d'être à son bras, furieuse qu'il soit si ... Qu'il fasse de l'humour, qu'il n'abandonne pas, malgré la distance qu'elle conservait entre eux. Furieuse qu'il soit si attirant, qu'avec lui, en dépit de la situation, elle se sente paradoxalement en sécurité ... Furieuse. Furieuse et perdue. Furieuse et déterminée. Furieuse et vengeresse. Ils brûleraient, tous. Tous autant qu'ils étaient. Quand elle saurait quoi faire. Elle trouverait. Elle trouverait, et ils brûleraient tous.
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par Satyne Kolikowski le Sam 22 Juin - 1:15, édité 8 fois

Achil Valeska
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 7184
AVATAR + © : kh @the wife.
POINTS : 8710
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Tumblr_oeu0r5Ahh71ruezk8o7_250
AGE : VINGT-NEUF ANS, et la trace de ces années comme l'usure érodant son être. un joyau aiguisé avec finesse.
STATUT CIVIL : coeurs sacrifiés à l'autel, MARI d'une femme qui l'effacerait volontiers d'sa vie, si elle le pouvait. lui, nonchalant à l'âme meurtrie qui s'est résigné à cette misère.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 0:42
ma soeur dans un autre univers Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2964515584
comme j'ai dit, t sex Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 329248541 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 329248541
rebienvenue madame l'admin Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 1995654310 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 4265375708


LET THE MAN BE BORN
                                                         

if you say you need me, i will stay as long as i can for you. i will live for you and yours, and go down fighting death until i am worn away to bone and splinters. but it would not be my choice.


Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 9:50
Re-bienvenue sur le forum Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2186484611

Amuse toi bien avec ce nouveau personnage!

Heza Saab
ORDRE ECARLATE— those who seek blood —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3056
AVATAR + © : gabriela Bloomgarden ; av©eve kween ; icons©beloved
POINTS : 1320
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 0b2eab6aa88f18f969e8fe1528fe1694
AGE : Vingt six années faites de chaos et de pêchés.
STATUT CIVIL : Le cœur vide et l'âme en peine.
ORDRE ECARLATE
those who seek blood

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t196-there-will-be-blood https://gods-will-fall.forumactif.com/t263-don-t-play-games-with- Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 10:17
SOPHIE
CE PERSO
L'AES
(re) bienvenuuue toi Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2964515584 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2964515584 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2964515584



--- i fear no monster
for no monsters i see, because all this time, the monster has been me ☾☾ h.s

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 410
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 1614
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 20:33
@Achil Valeska a écrit:
ma soeur dans un autre univers Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2964515584
J'ai mis du temps à percuter, so focused que j'étais sur Achil Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2996881088
Merci beaucoup en tout cas Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431

@Rasvan Kells, merci à toi Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2673562827
Elle a encore plus de choses à cacher que Themys' la louloute, oops Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 1557579508

@Heza Saab, toi, nous, nos perso' Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2673562827 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2673562827

Marcus Gavon
LES TRINITAIRES— those who seek equality —
surface
inside
behind
MESSAGES : 950
AVATAR + © : Douglas booth +philtatos (av + gif)
POINTS : 1540
the shadow of who I used to be
AGE : 23 ans , solaire comme le mois de juin qui l'a vu naître.
STATUT CIVIL : Marié, noces d'été pour une union glacée. Mais peut-être que dans les nuits sombres, la relation s'éclairera de milles feux
LES TRINITAIRES
those who seek equality

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t62-these-violent-delights Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 20:48
LA PLUS BELLe ! et cet aes ! sophie je l'aime d'amour Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 1686218429 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 1321826956
tellement hâte de lire ta fiche qui sera perf je le sais Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 180545382


I fell in love the way you fall asleep: slowly, and then all at once.
©️crack in time

Asher Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1285
AVATAR + © : scott eastwood. - valtersen (avatar).
POINTS : 4910
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 61yy
AGE : les grains de sable s'écoule avec une souplesse à laquelle il se veut plus fin observateur. trente-trois - pions - années sur son damier, une stratégie de jeu au défi du subtil hasard qu'est la vie.
STATUT CIVIL : un anneau à un annualaire gauche, synonyme de l'engagement. mariée à themyskira depuis presque quatre années, un destin qui crépite entre les enchevêtrements d'une complicité ardente et polaire.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 7 Juin - 21:23
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 1686218429 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 797687694
re bienvenue chez toi I love you

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 410
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 1614
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Sam 8 Juin - 0:55
@Marcus Gavon, chut, Cassandra va t'entendre Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 1557579508
Je m'y attelle asap Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2186484611

@Asher Sielle, merci toi Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431


I'll have vengeance
With fire and blood

Noah Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 3060
AVATAR + © : ben barnes // av©self
POINTS : 1147
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Cfa6d16de66720cede893f9db8c979c9
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 35 années.
STATUT CIVIL : Marié à Nysa Sielle depuis 10 ans déjà, et pourtant l'homme ne l'a jamais vraiment acceptée. Il a voulu la dresser, comme il a dresser sa tigresse Thanae mais Nysa est pire qu'un fauve et quelque part... Ca lui plait. Mais détourné de son épouse, le voilà tombé pour un autre, un autre qui lui change les idées, mais pas pour de meilleures.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Sam 8 Juin - 18:26
tu t'es battue avec toshop
et t'as gagné
aers on point
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294
rebienvenue Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 678124086


I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Sam 8 Juin - 22:10
(re)bienvenue I love you

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 410
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 1614
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Dim 9 Juin - 0:47
@Noah Sielle j'ai l'impression d'avoir fait le Vietnam Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294
Mais je suis super chiante, c'est pour ça : quand je veux un truc, je lâche pas tant que j'y suis pas parvenue Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 1193113961
Mille fois merci en tout cas Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431

@Castiel Pernington merci beaucoup Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2338632519


I'll have vengeance
With fire and blood

Aaron Walsh
NEWBIE— those who discover —
surface
inside
behind
MESSAGES : 143
AVATAR + © : dacre montgomery + av©bramble rose. ; gif©tumblr.
POINTS : 236
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 40cf
AGE : (uc.)
STATUT CIVIL : (uc.)
NEWBIE
those who discover
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Dim 9 Juin - 16:53
cet aes omg, et sophie Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294 je dis oui
(re)bienvenue par ici avec ce nouveau perso !
et bon courage pour la suite de la rédaction I love you

Shila Gavon
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2932
AVATAR + © : ng — av/philtatos, sign/rogers, ban/me.
POINTS : 1875
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) TmwDhzZ
AGE : VINGT-QUATRE hivers se sont succédés depuis sa venue au monde. âge ingrat, on n'a de cesse de l’infantiliser, la forçant à prouver à tout ceux qui s'y méprenne qui ne s'agit, après tout, que d'un chiffre bien futile.
STATUT CIVIL : liés par ce serment de fidélité et de dévotion qu’ils ont prononcés sous la protection des dieux, la louve épousa l’abeille, la xi’nora unissant sa destinée à celle de CILLIAN GAVON. alliance aux desseins politiques, ils sont devenus les marionnettes d’un jeu auquel on les a contraints de jouer.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t1870-sg-flowers-of-ice-an https://gods-will-fall.forumactif.com/t1988-sg-with-the-wild-wol Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Dim 9 Juin - 19:12
comme elle est belle, et ce perso qui promet Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2676992051
rebienvenue parmi nous I love you


animus imperal corpori
  i was raised to run with the wolves and i will not stop just because you told me you can't stand that i am wild.

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 410
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 1614
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Dim 9 Juin - 20:20
@Irelia Ashford j'ai dis oui aussi, comment aurais-je décemment pu résister ?!! Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3688418266
Merci toi Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2338632519 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2338632519

@Shila Xi'nora je vais essayer de ne décevoir personne Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3932396905


I'll have vengeance
With fire and blood

Arwen Falwell
LES VEUVES— those who murder —
surface
inside
behind
MESSAGES : 2214
AVATAR + © : shanina shaik + sarasvati + chrysalis
POINTS : 1368
AGE : elle a vu le jour il y a maintenante trente-quatre ans. elle ne voit là qu'un banal chiffre qui pour elle, ne signifie que peu de chose. bien loin de la définir.
STATUT CIVIL : veuve. état de fait. nouvelle identité. sans attache. sans famille. elle a perdu son mari, tué de sa propre main, il y a presque douze ans déjà et il n’y a pas un jour où elle regrette son geste.
LES VEUVES
those who murder

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Lun 10 Juin - 15:11
j'pensais être passé dire bonjour, alors que non Arrow my bad Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 318283149

j'suis en amour devant cet aes' Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3850333294
i can call you queen if you want Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 678124086

(re)bienvenue avec ce perso de folie Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2186484611


let me cry
Cry. Forgive. Learn. Move on. Let your tears water the seeds of your future happiness ▬ Steve Maraboli

Invité
avatar
surface
inside
behind
Invité

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Mar 11 Juin - 19:17
Rebienvenue !

Sophie Turner est tellement parfaite Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 921412604 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2673562827 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 3932396905

Ton écriture est sublime Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2186484611

Satyne Kolikowski
PERLES NOIRES— those who do business —
surface
inside
behind
MESSAGES : 410
AVATAR + © : Sophie Turner - ©Ultraviolences (the queen ♥)
POINTS : 1614
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) S0jAxa7l_o
AGE : Du haut de ses 23 ANS, elle avance comme une funambule au-dessus du vide. Déchirée entre sa volonté et ses obligations, muselée et cadenassée par la manipulation et les menaces. Hésitante, finalement, quant à ce qu'elle veut réellement.
STATUT CIVIL : Depuis près de 2 ans déjà, elle est MARIÉE, à un homme dont elle n'est en rien la première épouse. Une union arrangée. Un retour de bons procédés. Une sorte de récompense qui lui laisse un goût bien amer en bouche. Et qui la laisse de plus en plus esseulée quant à ce qu'elle ressent réellement envers son mari.
PERLES NOIRES
those who do business

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Mar 11 Juin - 23:51
@Arwen Falwell et moi j'viens juste de voir ton message, on fait la paire Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 318283149
Yes, call me Queen Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2673562827 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2673562827 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2673562827

@Irène Starkov merci pour tous ces compliments Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2338632519 Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 2338632519


I'll have vengeance
With fire and blood

Themyskira Sielle
LE CERCLE— those who want the crown —
surface
inside
behind
MESSAGES : 4232
AVATAR + © : Eiza González; ©CelticAddiction
POINTS : 9711
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Tumblr_ntds7akxgM1qlk7iko1_250
AGE : Du haut de ses 26 ANS, elle brille au firmament. Sa jeunesse et sa grace ne doivent cependant pas vous leurrer : la demoiselle sait ce qu'elle fait, et ne s'est jamais faite damoiselle en détresse.
STATUT CIVIL : Mariée depuis un peu moins de 4 ans à Asher Sielle, leur union se fait passionnelle et passionnée. Ils se sont choisis l'un l'autre, un privilège quelque peu rare dans leur milieu, et si leurs disputes sont légendaires, leurs réconciliations se font mythiques.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com/t60-with-the-taste-of-her-l Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Mer 12 Juin - 21:07
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) 224588431


Drink me like the cure
When I am the poison

The Parcae
PNJ— those who fall —
surface
inside
behind
MESSAGES : 1086
AVATAR + © : FACELESS. (AV/ICE AND FIRE.)
POINTS : 4492
Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Tumblr_p0ql2pJ7MO1sognhno3_400
PNJ
those who fall

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
https://gods-will-fall.forumactif.com https://gods-will-fall.forumactif.com/u3 Voir le profil de l'utilisateur

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  Ven 5 Juil - 23:30
Tes points de compétences:
 

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  |  

Can't help myself, got secrets I can't tell (Satyne)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Les cercueils fermés gardent les secrets. Le sien est ouvert et expose les vôtres »- Elena L. Salvatore
» Dirty little secrets ϟ Athena & Louise
» [UploadHero] Les Vieux de la vieille [DVDRiP]
» Baby foot
» 02. [Appartement Schuester/Pillsbury] Nothing makes us so lonely as our secrets

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: WRITE THE STORY :: rite de passage :: fiches validées-
Sauter vers: