Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3


PNJ— those who fall —
The Parcae
surface
inside
behind
MESSAGES : 499
AVATAR + © : FACELESS. (AV/ICE AND FIRE.)
POINTS : 2073
⟨ les mouvements illégaux ⟩ Tumblr_p8bqp1Zur11ub6637o6_250
PNJ
those who fall

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com http://gods-will-fall.forumactif.com/u3 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ les mouvements illégaux ⟩ Empty
Revenir en hautAller en bas
⟨ les mouvements illégaux ⟩  |  Lun 4 Mar - 21:31

Clans
illégaux
Crime exists because immorality is wicked and morality is weak
Votre personnage a la possibilité d'appartenir à un clan illégal qui cherche d'une façon ou d'une autre à s'enrichir et trempe dans différentes affaires aussi louches que malhonnêtes.

Ces clans illégaux peuvent par exemple se spécialiser dans l'espionnage, l'assassinat, ou encore la vente d'esclave. Ces clans ne cherchent pas à s'approprier le pouvoir mais bien à profiter des failles du système.
Nous proposons quatre clans illégaux  auxquels peut appartenir votre personnage. Vous trouverez tous les postes occupés dans ce registre.
Pour une meilleure compréhension des clans et de leurs actions, voici un court résumé :

CLAN : LES VEUVES

  • Ancienneté: Plusieurs dizaines d'années
  • Fondateurs: Trois femmes, Dirigée par le Triumvirat
  • Localisations: Ecole de danse classique à Aureus
  • Membres: Des femmes qui souhaitent se venger de la gente masculine. Des hommes qui sont là pour les servir et qui servent de prostitués
  • Spécialisation: Assassinat des hommes, bordels masculins, vente de drogues, cachée par l'école de danse

CLAN : LES ÉPINES ROUGES

  • Ancienneté: Il y a bien longtemps
  • Fondateurs: La famille Faring, Dirigé par eux encore aujourd'hui
  • Localisations: QG à Aureus, Distillerie principale dans la banlieue d'Aureus, d'autres lieux
  • Membres: Les Faring, hommes et femmes cherchant à appartenir à ce gang
  • Spécialisation: Les paris illégaux, la création de poison, derrière un business de whisky

CLAN : LES OUBLIES DES AMÉTHYSTES

  • Ancienneté: Il y a quinze ans
  • Fondateurs: Ferdinand Kilorn, dirigé par lui
  • Localisations: Positionnés dans tout Aureus
  • Membres: Mutants, mais acceptent des rouges
  • Spécialisation: Assassinat, vol et espionnage

CLAN : LES PERLES NOIRES

  • Ancienneté: Plus de deux cent ans
  • Fondateurs: des hommes bâtards, Dirigé par le Grand Sénéchal
  • Localisations: on l'ignore
  • Membres: Peu importe la couleur de sang ou l'extraction sociale, peu de femmes
  • Spécialisation: paris clandestins, de la contrebande d’alcool et de denrées alimentaires mais surtout du recel d’être humains

GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par The Parcae le Lun 4 Mar - 22:00, édité 1 fois

PNJ— those who fall —
The Parcae
surface
inside
behind
MESSAGES : 499
AVATAR + © : FACELESS. (AV/ICE AND FIRE.)
POINTS : 2073
⟨ les mouvements illégaux ⟩ Tumblr_p8bqp1Zur11ub6637o6_250
PNJ
those who fall

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com http://gods-will-fall.forumactif.com/u3 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ les mouvements illégaux ⟩ Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ les mouvements illégaux ⟩  |  Lun 4 Mar - 21:36

les
veuves
it's meant to be a woman's world
histoire et début
Les veuves sont une institution. Grâce au temps ainsi qu’à beaucoup d’investissement, leur établissement et leur influence ont été reconnus par le peuple et la noblesse. Personne ne sait réellement ce qu’elles symbolisent ou qui sont les représentantes de ce groupe illégal, il n’en est pas moins qu’elles ont réussi, à plusieurs reprises, à semer la zizanie mais aussi la peur. La création du mouvement remonte à il y a quelques années, les prémisses ayant été formés dans un bordel quelconque. Trois femmes en mal de vivre, épuisées d’être à la merci des hommes, décidèrent de se serrer les coudes et de se venger. Leur vengeance ne partait pas d’un souhait d’une égalité homme et femme, mais plutôt d’une rancune incurable. La matriarche de ce trio infernal, épuisée et agacée par le contrôle que son mari voulait poser sur elle, le tua de sang froid. Contre toute attente, elle hérita de toute sa fortune, faisant d’elle une femme riche. Étant la seule à appartenir à un milieu bourgeois, elle racheta le bordel miteux où ses deux amies travaillaient et en fît une école de danse.

Le meurtre de son mari apporta le nom du mouvement: les Veuves. Aussitôt que la première se fut débarrassée du sien, les deux autres suivirent et ainsi elles se construisirent une petite fortune amassée par la mort de leurs maris ou amants. C’est ainsi que furent créées les Veuves et c’est ainsi qu’elles commencèrent à laisser leurs marques dans le pays. Sachant qu’elles ne pourraient pas réutiliser la ruse une seconde fois, elles décidèrent de recruter d’autres jeunes femmes dans le but de les entraîner à charmer des hommes et les tuer ensuite pour obtenir leur argent. A l’époque l’entreprise était petite, moyennement organisée, mais avec le temps cela changea. Le bordel n’existant plus, l’école de danse classique commença à gagner en réputation, au point où l’on oublia d’où ces trois matriarches venaient réellement. Accueillant les premières orphelines dans leurs rangs, c’est ainsi que l’école des Veuves noires (officiellement appelées L’étoile d’Or) fût créee, et c’est ainsi qu’elles commencèrent à se faire un nom.

A présent le mouvement a su augmenter en nombre. L’école de danse classique a été établie il y a plus de vingt ans, et les plus belles étoiles en ressortent. Une entreprise légale qui cache les actes illégaux avec brio ; personne ne douterait jamais des bonnes intentions de ses trois directrices. Et pourtant.

L’argent récolté par les différents meurtres ont amené une petite fortune aux Veuves, au point où elles ont décidé d’expandre leur domaine de prédilection. Si tuer des hommes est leur passe-temps préféré, il n’en est pas moins que pour faire fortune et briller davantage il leur faut toucher à des marchés plus profitables. Leur point d’ancrage sont les bordels masculins, où seuls les hommes vendent leurs corps, le marché noir (objets en tout genre y sont vendus), mais aussi la vente de drogues. Ce sont leurs trois marchés principaux, et pour ne pas entrer en conflit avec quelconque autre groupe, elles ont décidé d’en rester là.
fonctionnement
Le fonctionnement au sein du mouvement est relativement simple. Très souvent ce sont des orphelines qui sont recueillies au sein de l’institut dans le but de les endoctriner le plus tôt possible à l’art du veuvage. Les cours de danse classiques sont bien entendu obligatoires pour ne pas élever les soupçons, mais derrière quatre murs d’autres leçons sont données aux recrues. En plus des matières habituelles apprises à l’école, l’institut leur donne également des cours sur l’art et la manière d’être une veuve idéale. Des cours de séduction, de combat, de poison et d’armes mortelles sont organisés tous les jours pour s’assurer qu’aucune recrue ne faillira le jour où elle devra tuer son mari.
Lorsqu’elles reçoivent leur diplôme, elles sont très souvent relâchées dans le monde. Quelques-unes d’entre elles rejoignent la compagnie de danse de l’école, pendant que d’autres vont travailler dans des secteurs plus communs. Leur but reste pourtant toujours le même: se trouver un mari (riche de préférence) tout en cachant sa réelle identité. Après s’être mariée, il leur est demandé de tuer le mari, prendre sa fortune et la reverser aux Veuves. Les Veuves ne se marient jamais avec le patronyme avec lequel elles sont nées, on leur donne à chaque nouvelle mission, une nouvelle identité. Une veuve peut se marier autant de fois qu’elle le souhaite, tant que ceci n’éveille pas les soupçons (elles voyagent donc très souvent de région en région pour ne pas être reconnues). Au fil du temps les Veuves ont trouvé des partenariats importants qui les ont aidé dans la trouvaille de maris à fortune intéressante. Notamment la famille Maresh qui aide les différentes veuves en devenir à intégrer de grands évènements de la noblesse et de la bourgeoisie. Les Maresh sont leur porte d’entrée dans le monde de la richesse.

Il arrive très souvent que du mariage entre une Veuve et un homme résulte des enfants. Les filles sont donc recueillies en tant que jeunes recrues pour suivre les pas de leur mère alors que les garçons sont éduqués à servir les Veuves, et en général les femmes. Ils ne sont jamais, ô grand jamais, mêlés au business du mouvement et ne savent rien des manigances faites par celui-ci. Ils sont très souvent embauchés dans les différents bordels, bars ou établissements appartenant aux Veuves. A partir du moment où l’un des garçon recueilli pose trop de questions ou en sait trop, le châtiment est la mort. Il n’y a là aucune pitié.

Si de nombreuses veuves font parties du mouvement depuis leur jeunesse, les portes des Veuves sont ouvertes à toute femme ressentant un besoin de se venger de la gente masculine. Il ne faut donc pas avoir grandi dans l’institut pour en faire partie. Si une femme adulte souhaite rejoindre le mouvement alors il lui faudra prêter allégeance à celui-ci et accepter de suivre une formation dans l’art du veuvage (qui ne dure que quelques mois).

Il est important de savoir que tout profit accumulé par une Veuve revient et revient seulement au mouvement. Toute information, espionnage, partenariat est fait dans l’intérêt du mouvement. Chaque mois, une Veuve se voit verser un salaire. La taille de celui-ci dépend des prouesses de celle-ci. Les Veuves fonctionnent sur un système de méritocratie: le plus de succès amassé, le plus d’argent est gagné. Le veuvage restant un point important et central du mouvement, lors d’une mission victorieuse (une veuve ayant tuée son mari) celle-ci sera récompensée copieusement. Si une Veuve traîne dans l’accomplissement de sa mission ou commet une erreur importante (révélant par exemple les motivations du mouvement), elle peut se voir sanctionnée (salaire moindre, chute dans la hiérarchie etc.) ou pire encore être répudiée du mouvement et ainsi devenir une pariah.
En général lorsque l’on devient une Veuve, on reste une Veuve jusqu’à sa mort (pas forcément dans le veuvage mais dans l’implication dans le mouvement).

Une règle d’or qui ne doit jamais être oubliée est qu’aucune Veuve n’a le droit de tuer une autre femme, c’est un code d’honneur tenu à la lettre. Tuer des hommes n’est pas un problème, mais l’on ne tue pas ses soeurs (même celles qui n’appartiennent pas au mouvement).
hiérarchie
TRIUMVIRAT - Les trois premières matriarches ayant créées l’institut sont depuis le temps mortes, mais l’idée d’une direction inspirée d’un triumvirat est restée. Trois directrices sont choisies par le conseil pour prendre la régence du mouvement. Ces trois matriarches sont d’anciennes veuves à présent en haut de la hiérarchie. Pour être élue dans le triumvirat il faut avoir été membre du conseil. Les matriarches sont élues à la majorité et restent à leur position jusqu’à leur mort. Elles prennent toutes les décisions relatives au mouvement même si les demandes et les propositions sont d’abord filtrées par le conseil. Elles sont le visage des Veuves (et ainsi de l’école de danse), cela veut donc dire qu’en cas de négociations ou de prise de parole, elles seront celles qui s’en chargeront. Elles se chargent également de décider du sort d’une veuve en infraction.

LE CONSEIL - Le conseil est composé des femmes qui dirigent l’école de danse. Si les décisions finales reviennent aux triumvirat il n’en est pas moins que les trois directrices ont besoin de dirigeance au sein même de l’école et des établissements appartenant aux Veuves. Douze femmes composent le conseil, elles votent les décisions, les nouveaux achats, les meurtres et les futurs mariages et les présentent ensuite aux trois matriarches. Ces femmes sont d’anciennes veuves retraitées, elles sont pour la plupart professeur de danse (mais aussi professeur d’autres matières ayant rapport au veuvage). Elles ont un pied direct dans le mouvement et aident à sa dirigeance. Elles vivent dans l’école de danse.

SENIORS - Les seniors sont des veuves en général “retraitées” qui ne participent plus au veuvage (il y en a bien entendu qui continuent, être senior ne veut pas forcément dire avoir arrêté). Elles aident le mouvement en travaillant pour celui-ci (dans les établissements appartenant aux Veuves) ou tout simplement en continuant à obtenir des informations. Une Senior ne peut que devenir Senior si elle est Veuve et a donc mené à bout le meurtre de son mari. Les Seniors peuvent prétendre au conseil si une place se libère si leur motivation ainsi que leur implication dans le mouvement est exemplaire.

JUNIORS -  Les Juniors sont des femmes mariées pour la première fois. C’est-à-dire qu’elles n’ont pas encore tué leur mari et n’ont donc pas encore mené à bout leur mission. Si quelques-unes d’entre elles ont pour métier étoile dans la compagnie de danse, il n’en est pas moins que le reste est éloigné du business des Veuves pour éviter d’élever quelconque soupçon. Lors de la mort de leur mari, elles sont complètement intégrées dans le mouvement et invitées à poursuivre une carrière au sein de celui-ci. En étant Junior le contact aux Veuves n’est pas aussi fort qu’en étant Senior ou encore novice, il n’en est pas moins qu’on leur demande un résumé de leur situation chaque semaine.

NOVICES - Elles sortent de l’institut ou viennent de passer la formation et sont à la recherche d’un mari qu’elles pourront ensuite tuer. Dès qu’on leur a passé la bague au doigt, elles deviennent automatiquement des Juniors.

RECRUES -  Les recrues sont des élèves de l’institut, en apprentissage pour devenir veuve, elles doivent passer une série de tests avant de pouvoir devenir novice et épouser un homme.

ALLIÉS - Les alliés sont les forces extérieures qui aident au bon fonctionnement du mouvement. Au sein des alliés il y a la famille Maresh, mais aussi le clan Faring et toute femme en besoin.
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par The Parcae le Mer 10 Avr - 23:26, édité 6 fois

PNJ— those who fall —
The Parcae
surface
inside
behind
MESSAGES : 499
AVATAR + © : FACELESS. (AV/ICE AND FIRE.)
POINTS : 2073
⟨ les mouvements illégaux ⟩ Tumblr_p8bqp1Zur11ub6637o6_250
PNJ
those who fall

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com http://gods-will-fall.forumactif.com/u3 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ les mouvements illégaux ⟩ Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ les mouvements illégaux ⟩  |  Lun 4 Mar - 21:36

les épines
rouges
casual elegance applies at all time

PREMISSES ET HISTOIRE
Le gang des Epines Rouges a donc été créé par la famille Faring. S’ils en détiennent encore aujourd’hui les rênes il n’en est pas moins que beaucoup se sont alliés à leurs forces. Pour cause, la famille Faring a ouvert la porte de leur entreprise à toute âme capable de les aider dans leur ascension. Ils ont toujours mis une chose au claire: leurs actions ne sont motivées que par une chose, l’argent, rien d’autre. Le gang est de ce fait neutre par principe. Leur point de vue politique est tout à fait secret, ils préfèrent rester transparents, pour cause, ils ne veulent pas influencer leurs futurs partenaires et offre leurs services à tout groupe compris. Cependant, toutes les épines rouges peuvent s’unir sur un point : aucun d’eux ne reste neutre face à la police ou encore la famille Gavon.

Ils sont à présent le plus gros gang du royaume, ils n’ont pourtant pas la prétention de dire qu’ils ont la main sur tout, puisque ce serait un mensonge. Mais même les hautes sphères savent à présent qui sont les Faring et il n’est pas peu rare de voir le gang tremper dans de nombreux marchés. Des ennemis, ils en ont toujours eu, mais les épines rouges, jusqu’à maintenant, ont toujours réussi à se sortir de leurs problèmes (même s’ils ont parfois perdu au change, il n’en est pas moins qu’ils ne sont pas appelés les cafards ou les rats des bas-fonds pour rien). Avec leur entreprise de Whisky ils sont en apparences d’innocents vendeurs d’alcool. La réalité est pourtant bien différente. Si l’activité du gang se concentre sur des choses basiques tels que la vente de drogues et d’armes, l’organisation de bordels et d’autres établissements, leur spécialité sont les paris illégaux et la création de poisons. Allant de paris sportifs à des paris de combats illégaux, ils sont une loterie illégale déversée dans tout le royaume. Leurs connaissances dans l’art de la distillerie a fait qu’ils se sont penchés sur la création de poisons qu’ils revendent à des prix imbattables.

Leur grande distillerie est placée dans les banlieues de la capitale, d’autres distilleries sont placées au quatre coins du pays. Le quartier général (un ancien hôtel rénové à leur image) se trouve à Aureus, où ils siègent, même si d’autres quartiers généraux sont déversés dans tout Akkadia.
être membre du gang
Si l’on appartient aux épines rouges alors l’on donne sa vie au gang, les chefs demandent une fidélité sans mesure au groupe, à la famille ainsi qu’à ses pendants. Si les Faring et le gang ne sont pas connus pour leur diplomatie, il n’en est pas moins que si l’on appartient à leur rang, alors l’on se verra très bien entouré. Loyauté est mot premier, si celui-ci est rivalisé par profit et richesse, les épines rouges ne sont pas à prendre à la rigolade. Ils paraissent tous ridicules dans leur attirail presque noble, marchant dans les rues comme des rois, mais en réalité ce qu’ils ont aujourd’hui ils l’ont arraché, volé, mérité et ils ne rechignent pas dans leurs méthodes pour défendre ce qui est leur. Il est dit que toutes les épines rouges ont dans leurs chaussures des dagues, il suffit de taper leurs talons ensembles (une moquerie à l’armée sans aucun doute), pour qu’une fine lame empoisonnée s’en échappe. Il ne faut donc pas prendre leur théâtralité pour de l’ignorance ou de l’incompétence, au contraire, les Faring ont réussi dans la vie en se faisant sous-estimer, le gang emploie ces mêmes méthodes. Ils se savent forts, même si battables, mais leur nombre ainsi que la fidélité qui filtre dans les rangs du gang fait qu’ils sont dangereux mais surtout unis. L’union fait la force et le mot solidarité n’a jamais fait plus de sens qu’au sein de ce groupe bien organisé.

Les règles pour entrer sont très simples: appartenir aux bas-fonds, ne pas être en mesure de rester trop loin de choses illégales et une bonne dose de malice. Les portes du gang sont ouvertes à toute personne (Argents, Rouges et mutants compris) étant capable de lui apporter quelque chose. L’initiation est pourtant obligatoire pour tous, elle dure en général quelques semaines. Une première mission est donnée (voler un objet, commencer une bagarre avec des opposants, brûler des établissements ennemis etc..) puis la seconde. Celle-ci est la plus importante puisqu’elle demande à la nouvelle recrue de tuer au nom des épines rouges. La victime peut être proche ou une cible dangereuse, dans tous les cas cette mission est la plus difficile et teste la fidélité de son suiveur. Si la mission est un succès, alors il sera invité à la troisième initiation. Cette étape consiste à se faire tatouer une rose rouge sur le corps pour marquer l’appartenance au gang, après le tatouage fait, la recrue est officiellement une épine rouge et devient donc partie intégrante du gang.

Tout naturellement, le symbole qui les représente est une rose rouge parsemée d’épines, sa couleur rappelant le sang de ses créateurs. Les épines rouges sont très souvent habillés de beaux vêtements, leur image étant quelque chose qu’ils prennent très au sérieux. L’idée des “petits princes” de la rue est partie intégrante de leur réputation et ils en jouent au lieu de réfuter ces moqueries.
hiérarchie
ROSES NOIRES - Les têtes pensantes et les chefs de ce gang. Les Faring en sont les seuls membres, pour cause ils ont créé les épines rouges. Kilian Faring est le leader du gang, mais il est conseillé de près par sa soeur et ses deux autres frères. Les décisions finales sont toujours prises par les roses noires. Des réunions annuelles sont organisées avec tous les membres de la famille Faring, qui ont, tous un mot à dire, même si Kilian Faring sera celui qui tranchera.

ROSES BLANCHES – Le secteur administratif du gang est probablement l’un des plus importants. Souvent mis en avant par la famille, c’est ici que l’on retrouve le trésorier, le comptable, les secrétaires, les représentants publics du gang. Si en apparences ils se chargent d’organiser les affaires de l’entreprise de Whisky, il n’en est pas moins qu’ils excellent autant dans le blanchiment d’argent que dans les affaires légales.

ROSES ROUGES - Les hommes ou femmes de mains, qui n’hésitent pas à se salir les mains au nom des épines rouges. Ils sont pour la plupart des proches de la famille, ils protègent la réputation du gang, enflamment les établissements ennemis, ou remontent les bretelles à ceux qui leur doivent encore de l’argent. Ils sont violents, virulents et peu enclin aux négociations. Si une rose rouge se trouve devant votre porte, alors le meilleur moyen de l’éviter est de fuir.

ROSES JAUNES - Si les grosses négociations sont très souvent faites par les roses noires, les roses jaunes se chargent pourtant d’être les portes-paroles de plus petits marchés. Ils tentent de trouver de nouveaux commerces ou encore partenariats comme de nouvelles opportunités. Les cerveaux de l’organisation, ils amassent des informations et les font passer aux leaders.

ROSES BLEUES  - Ils travaillent dans les distilleries, mais ne font pas du Whisky. Ils sont des apothicaires, des potionistes, des passionnés de l’art et la manière de tuer avec des poisons. Ils sont les poules aux oeufs d’ors puisqu’ils produisent les poisons les plus réputés d’Akkadia.

Une épine rouge peut n’appartenir à aucun de ces rangs et être simples soldats, vendeurs, dealeurs, etc...
GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par The Parcae le Mer 10 Avr - 23:18, édité 6 fois

PNJ— those who fall —
The Parcae
surface
inside
behind
MESSAGES : 499
AVATAR + © : FACELESS. (AV/ICE AND FIRE.)
POINTS : 2073
⟨ les mouvements illégaux ⟩ Tumblr_p8bqp1Zur11ub6637o6_250
PNJ
those who fall

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com http://gods-will-fall.forumactif.com/u3 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ les mouvements illégaux ⟩ Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ les mouvements illégaux ⟩  |  Lun 4 Mar - 21:38

oubliés des
améthystes
every light forecast a shadow
Origines et histoire
Les Oubliés des Améthystes sont un groupe fondé il y a peu (15 ans). Peu importe où ils vont, où ils sont, les mutants sont invisibles. Oubliés. Les rouges ne leur font pas confiance, les argents les dénigrent. Ils sont un entre-deux, pas assez rouge, pas assez argent. Effrayants par leurs nouveaux pouvoirs, incompréhensible par leur imprédictibilité. Et souvent, abandonnés. Ils doivent se débrouiller par eux-mêmes, car personne ne les aidera. C’est ainsi que les Oubliés ont été fondés. Après l’échec du concours par le fondateur, celui-ci fuit, et trouve refuge au sein d’un gang réputé: les Perles Noires. Mais rapidement, celui ne se sent pas à sa place.

Incapable de s’en aller, car lié à ce mouvement, l’homme use de chantage auprès du dirigeant de ce groupe, qui le laisse partir oui, mais non sans un contrat. Pour gagner son indépendance, celui-ci doit espionner pour lui, et parfois assassiner. Ce n’est qu’au bout d’une année qu’il obtiendra son indépendance, bien que leur alliance doit rester puissante.

Pour mener à bien ses missions, Ferdinand Kilorn s’entoure d’autres mutants. Uniquement des mutants. Des oubliés de la société, des reclus, des gens que l’on laisse pourrir dans un coin, sans se soucier de leur colère. Mais rapidement, le mouvement en manque de main d’oeuvre se tourne vers des candidats dont le sang est rouge. Et pourtant c’est le nom des Oubliés des Améthystes qui est retenu. Les améthystes sont les rouges et les argents, la combinaison de leurs sang donnant, dans l’imaginaire des mutants, une couleur violette semblable aux améthystes. Personne en dehors de ce groupe ne sait que ce sobriquet désigne de manière moqueuses ces êtres différents d’eux, les mutants.

Ils portent un symbole, tatoué sur leur corps mais aussi imprimé sur un foulard: une pierre précieuse entre deux mains tendues.
Domaines d'action
Les Oubliés des Améthystes n’ont pas beaucoup changé depuis les missions confiées par les Perles Noires. En effet, ils sont principalement des espions et des assassins. Leur réseau d’espionnage est devenu incroyablement vaste, et quadrille tout Aureus, ainsi qu’une partie des autres régions. Leur but? S’étendre à tout Akkadia.

Ils travaillent souvent pour d’autres mouvements illégaux (Perles Noires et Épines Rouges principalement) et ne sont inquiétés par aucun des autres gangs car tous les mouvements illégaux savent qu’ils en savent beaucoup. Ainsi, se mettre un membre des Oubliés des Améthystes sur le dos n’est pas conseillé.

Ils travaillent également beaucoup avec la haute société, à qui ils n’hésitent pas à extirper le plus d’argent possible. Personne ne sait à quel point leur réseau est étendu, et personne ne peut le savoir.

recrutement et allégeance
Il existe une petite maison aux allures de masure abandonnée, au pied d’Aureus. Cette maison est connue de tous ceux qui se sont un jour enfui des griffes du gouvernement. C’est l’endroit sûr où se rendre pour être oublié des autorités, et vivre une nouvelle vie.  

Pour entrer dans ce mouvement, il faut prouver la couleur de son sang. Tous les fuyards ne sont pas aidés. Seuls les mutants, et les rouges si il reste de la place, sont acceptés. Les rouges doivent apporter de l’argent (1000 aura) et une information pour entrer dans le mouvement. Les mutants sont acceptés tant qu’ils jurent leur allégeance et mettent leur pouvoir au service du mouvement.

Nul ne peut trahir les Oubliés sans en subir les conséquences. Les traitres sont remis entre les mains du gouvernement, pour purger leur peine après avoir déserté. D’ailleurs, Ferdinand Kilorn est en contact avec certains parlementaires et sénateurs, pour qui il fournit des informations en échange de leur silence sur les activités illégales du mouvement.
organisation interne
Personne ne sait exactement qui fait partie des Oubliés, le mouvement étant basé sur la discrétion, personne ne connaît de membres plus haut que son propre groupe. Il y a un groupe de décideurs qui dirige tous les groupes, au sein desquels il y a une certaine hiérarchie, la même pour tous les groupes.

Les Rubis: les dirigeants, dont Ferdinand Kilorn. Ils sont au nombre de 3 mais c’est bel et bien Ferdinand qui est le leader du groupe. Les deux autres sont ses bras droit, les deux meilleurs espions et surtout deux des premiers à avoir rejoint le groupe.

Les Ambres: Dirigeants de chaque groupe. Il y a 5 groupes au sein des Oubliés, et donc 5 Ambres. Chaque ambre ignore qui est ambre d’un autre groupe.

Les Bronze: les membres des oubliés, ce sont les espions et assassins. Il y en a 10 par groupe.

GODS WILL FALL - 2019


Dernière édition par The Parcae le Mer 10 Avr - 23:19, édité 7 fois

PNJ— those who fall —
The Parcae
surface
inside
behind
MESSAGES : 499
AVATAR + © : FACELESS. (AV/ICE AND FIRE.)
POINTS : 2073
⟨ les mouvements illégaux ⟩ Tumblr_p8bqp1Zur11ub6637o6_250
PNJ
those who fall

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com http://gods-will-fall.forumactif.com/u3 Voir le profil de l'utilisateur

⟨ les mouvements illégaux ⟩ Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ les mouvements illégaux ⟩  |  Lun 4 Mar - 21:38

les perles
noires
money, power, glory
naissance et objectifs
Si une première occurence dans un compte-rendu judiciaire fait mention de l’existence des Perles Noires dès 2455, il est impossible d’en dater la création avec précision, ses premiers membres ayant déjà su, à l’époque, se tenir dans l'ombre tout en menant des activités illégales. Au sein même des Perles Noires, même si certains contours demeurent flous, il est communément reconnu que le mouvement a été fondé par 6 jeunes hommes partageant tous le même point commun : qu’ils soient fils d’une fille-mère ayant fauté avant le mariage, d’une épouse infidèle ou d’un mari ayant été voir ailleurs, tous étaient des bâtards, au sens propre. En outre, tous étaient nés d’au moins un parent Argent, bien que certains héritèrent du sang rouge de leur autre ascendant. Très tôt, ils ont dû composer avec la réalité des choses : jamais ils n’auraient le droit à la moindre légitimation. Si certains furent abandonnés par leur mère adultère, les autres furent purement et simplement rejetés par ce père dont ils auraient pourtant dû porter le nom. Un seul fut l’exception à la règle, bénéficiant alors d’une certaine complaisance paternelle. Dans tous les cas, à l’horizon, nul droit au moindre héritage pour eux. Ils devraient se débrouiller seuls, et assurer par eux-même leur propre survie. Se liant d’amitié dans un cercle de jeu clandestin, ils partagèrent leur expérience, et se retrouvèrent autour de l’idée forte de la leur mettre bien profond, à tous ces bien-pensants et à ces monarchies qui imposaient leur loi, et de s’enrichir dans leur dos à tous.

Cela marqua le début des Perles Noires, quand grâce aux quelques contacts et aux facilités du seul des 6 bâtards à avoir été reconnu, ils purent bénéficier de certains tuyaux afin d’investir intelligemment leurs modestes revenus d’alors. Ce fut donc autant par opportunisme que par réel talent qu’ils commencèrent à amasser une petite fortune. Attirant à leur côté d’autres bâtards, sans distinction de sang, ils continuèrent sur leur lancée, se mêlant aux paris clandestins, tout comme aux trafics et à la contrebande. Leur objectif principal était aussi simple que trivial : se faire de l’argent, peu importe la façon. La politique, ils laissaient clairement ça à d’autres : cela ne les intéressait pas, tant que personne ne venait fourrer le nez dans leurs affaires ! Aujourd’hui, si les moyens ont évolué et se sont diversifiés, le fond est le même : le profit reste leur leitmotiv, l’essence même de ce pourquoi ils vivent.

domaine d'action
Aux grands maux les grands remèdes. En substance, cela pourrait plus ou moins résumer l’étendu de leur champ d’action. Tant que quelque chose rapporte, on peut s’attendre à ce que les Perles Noires y soient mêlés ou, à défaut, à ce qu’ils cherchent à s’y mêler. Ils possèdent ainsi un réseau de paris clandestins, mais n’hésitent pas non plus à prêter de l’argent à des taux défiants toute concurrence. Ils continuent aussi de naviguer sur le terrain de la contrebande, notamment concernant l’alcool et les denrées alimentaires. Le seul domaine dans lequel ils refusent depuis toujours de s’impliquer est le trafic de drogues. S’ils ont recours à ces substances illicites, c’est toujours dans un but très précis, et cela est très encadré. Une sorte de consommation personnelle et nécessaire, mais pas un business. Cependant, tout ceci est un peu la face cachée de l’iceberg.

En effet, leur source de revenus principal est devenu à mesure des années le recel. Mais pas n’importe lequel : celui d’êtres humains. Pas toujours consentants. Mais les Perles Noires étant intraitables en affaires, lorsque vous ne vous acquittez pas à temps d’une dette, que celle-ci soit pécuniaire ou non, vous êtes à leur merci. Ce sont des créanciers impitoyables, et ce qu’ils feignent de vous donner s’avère en réalité ne jamais être qu’un prêt, un crédit, et avec eux, cela a toujours un prix. Tout comme vous avez vous-même un prix, qu’ils savent rapidement évaluer, afin de ne pas s’embarrasser de poids morts qu’il leur sera par la suite impossible de vendre. Car, oui, ils monnaieront vos services auprès de propriétaires agricoles en quête de main d’oeuvre, d’exploitants industriels ou miniers, ou bien encore au sein de maisons ayant besoin de domesticité. De plus, de par leurs relations, il arrive également fréquemment aux Perles Noires de fournir quelques jolies demoiselles débitrices à qui voudra être bien accompagné ou bénéficier de services charnels à domicile. L’essentiel de ces êtres privés de leur liberté provient autant de tous ces orphelins recueillis par le mouvement que des rangs “civils”, avec des veuves désoeuvrées, des jeunes gens amoureux ayant fui leur famille pour vivre leur amour avant de se retrouver à la rue, des débiteurs incapables de rembourser leur dette, sans oublier ces quelques criminels qui, désespérés, les ont suppliés de les aider.

Les Perles Noires présentent bien, et semblent propres sur eux-même : ils vous sourient, endorment votre confiance et votre prudence, et quand vous apercevez enfin leurs crocs acérés, il est déjà bien trop tard. Et il est inutile d’essayer de révéler la supercherie : ils ne manquent jamais de moyen de pression, et verser le sang tout comme faire trancher des gorges et faire arracher des langues ne les effraie pas le moins du monde, quand il faut réduire quelqu’un au silence. Cependant, les Perles Noires ne sont pas de simples assassins sans foi ni loi. Ils savent manoeuvrer en gardant un certain style. Hors de question de salir leurs propres mains. Pour espionner, ils font donc régulièrement appel aux Oubliés des Amethystes. Et ils refilent les assassinats à certains de leurs débiteurs, ce qui sert parfois de remboursement de dette, tout en fournissant un moyen de chantage … La destinée d’un débiteur leur appartiendra toujours : une fois que l’un d’eux ne lui est plus d’aucune utilité, ils s’en débarrassent. Et légalement, ils ont su louvoyer : techniquement, ils servent d’intermédiaires entre un employeur qui recrute et quelqu’un qui, justement, serait à la recherche d’un emploi, bien que les Perles empochent l’intégralité des bénéfices financiers.

recrutement
Si, initialement, les rangs des Perles Noires n’étaient composés que de bâtards, aujourd’hui, le mouvement est bien plus métissé. La bâtardise n’est donc plus un prérequis. Si quelques membres du mouvement sont issus des basses couches sociales, en tant qu’orphelins, le profil sociologique révèle cependant une représentation assez conséquente des classes moyennes et aisées. Nulle surprise, alors, à ce que certaines figures publiques fassent partie des Perles Noires, sans que le pot aux roses soit éventé. Car ils ont tous ou presque des métiers officiels et respectables, du côté pile de la pièce. C’est du côté face que tout se corse … La couleur du sang importe peu, et ne marque aucune réelle différence de traitement : un sou gagné est un sou gagné, et le sang n’a aucune influence là-dedans. Cependant, le mouvement a été presque uniquement composé de membres masculins pendant très longtemps, et les femmes ne représentaient que de très rares exceptions. Si rares, d’ailleurs, qu’il est possible pour certains de toutes les nommer, tant cela ne fait pas trop d’identités à mémoriser. Cela avait à voir avec la forte misogynie ambiante. Une misogynie qui perdure, et ce même si depuis une dizaine d’années, les Perles Noires se sont enfin ouverts à une relative féminisation de leurs rangs. En réalité, cela date de l’époque à laquelle leur précédent dirigeant a été lâchement assassiné par son épouse, membre des Veuves. On s’est alors dit que, pour combattre le mal par le mal, il fallait pouvoir compter sur des vipères au moins aussi sournoises que la vile assassine. Sur des femmes pensant comme des femmes, et donc en mesure de déceler la prochaine fourberie des Veuves.

Si la couleur du sang n’a aucune importance et qu’une basse extraction sociale ne vous interdit pas d’intégrer les Perles Noires, il faut en revanche toujours savoir prouver son envie, sa motivation, et ses qualités. Avoir des atouts dans sa manche, posséder des connexions et des accès permet cependant grandement de faciliter son intégration. Certains membres ont directement été approchés par le mouvement, après une longue période d’observation et de séduction, à visage plus ou moins masqué. D’autres, en revanche, sont directement venus solliciter leur entrée dans le mouvement. Dans les deux cas, le choix est réfléchi et parcimonieux : hors de question de laisser entrer n’importe qui parmi les Perles Noires, qui estiment avoir une certaine réputation. Tous les nouveaux arrivés sont donc mis à rude épreuve, en se voyant chargé de réaliser certaines missions, comme des assassinats, ou en devant rapporter une certaine somme d’argent au mouvement, en offrant un carnet de connaissances ou bien encore de précieuses informations lucratives.

Cependant, il existe une grande particularité marquante. Les Perles Noires ont pris l’habitude, il y a près de 200 ans de cela, d’offrir un toit à de jeunes orphelins. Ils les nourrissent, les logent, leur permettent d’accéder à une certaine éducation aussi. Seulement, comme toujours avec eux, cela n’est en rien du mécénat ni de la charité. Une infime partie de ces orphelins intégrera un jour les Perles : il s’agit des plus doués, des plus méritants, aussi. De ceux qui se sont démarqués. Les autres serviront uniquement à grossir les rangs de la main d’oeuvre servile, pour effectuer les plus basses besognes ou pour être loués aux plus offrants. Tous ces jeunes orphelins représentent encore aujourd’hui la grande majorité des êtres qui composent, de prêt ou de loin, les rangs du mouvement.

hiérarchie
Les Perles Noires fonctionnent sur un système pyramidal assez simple : tout en haut, les décideurs. Sous la pyramide, les exécuteurs. Présents dans tout le pays, les membres du mouvement sont organisés en grandes zones, qu’ils surnomment plus communément des districts. Au nombre de 5, ces districts correspondent aux frontières de chacune des grandes régions, plus le district de la capitale. Les titres désignant les 6 principaux officiers du mouvement ont été choisi à dessein pour moquer le système monarchiste alors en place à l’époque de la fondation des Perles Noires.

Si l’on voulait résumer la chose, on pourrait dire que les rangs des Perles Noires sont fragmentés en deux grandes sections distinctes. D’un côté, les Perles Noires elles-mêmes, c’est à dire les vrais membres, ceux à qui tout ceci rapporte. Ceux-là mêmes que l’on vient voir pour obtenir un prêt ou un service. Ceux qui sont suffisamment bien intégrés dans la société pour posséder en leur nom propre un carnet d’adresses bénéficiant au mouvement. Ceux, aussi, qui ont su s’élever dans le mouvement en prouvant leur force et leur détermination. Et puis, il y a les autres. Tous les autres.


Le Grand Sénéchal : il est à la tête de tout le mouvement. C’est lui le Leader des Perles Noires. Il bénéficie de la plus grande des parts dans la répartition des revenus. Il a toujours d’abord exercé la fonction de Sénéchal avant d’accéder à la pôle position, succession qui n’intervient jamais qu’à la mort du précédent Grand Sénéchal, après avoir été désigné par ce dernier comme son futur héritier. A proprement parler, il a tous les pouvoirs et ne doit rendre de compte à personne, pas même aux Sénéchaux. Dans le mouvement, mis à part ces derniers, nul ne connaît son identité, mais tous le redoutent. Il a en effet droit de vie ou de mort sur les Perles Noires, et à encore plus forte raison sur la foule des exécutants et de la main d’oeuvre servile.

Les Sénéchaux : ils sont au nombre de 5, chacun d’entre eux contrôlant, dominant et commandant un district. Lorsque l’un d’eux décède ou est compromis, le Grand Sénéchal le remplace par la personne de son choix, le plus souvent un de ses proches ou quelqu’un en qui il a pleinement confiance. Chacun des Sénéchaux est responsable de son district. Il est donc attendu de lui qu’il sache y maintenir l’ordre. Il doit donc savoir faire preuve d’autorité, mais aussi d’esprit d’initiative. Les Sénéchaux rivalisant tous pour être désignés en tant que futur Grand Sénéchal par le Grand Sénéchal lui-même, plus ils rapportent d’argent et sont efficaces, plus leur chance d’accéder au poste tant convoité augmente. Ils sont les seuls à connaître l’identité du Grand Sénéchal.

Les Perles : composant une grande partie des rangs du mouvement, ce sont les simples membres. Ils touchent 20% des recettes des activités illégales qu’ils mènent, le reste revenant au Grand Sénéchal qui rémunère ensuite le Sénéchal du district concerné et alimente les caisses du mouvement. Leur tâche est assez simple : récolter de l’argent pour le mouvement, et être force de proposition. Il est ainsi attendu d’eux qu’ils transmettent la moindre information susceptible de rapporter quelque chose aux Perles Noires : horaires de livraison d’un transport de marchandises, plan d’un bâtiment, vilain petit secret pouvant être utilisé comme moyen de chantage, etc. Localement, ils gèrent aussi les deals et activités illicites au nom du mouvement. Ils répondent directement au Sénéchal local, mais connaissent parfois aussi l’identité des 4 autres Sénéchaux. Ils sont issus des volontaires entrant dans le mouvement, mais aussi des élus choisis pour intégrer les Perles Noires, que ce soit parmi la classe aisée ou parmi les orphelins méritant et repérés pour ce qu’ils ont à apporter au mouvement.

La majeure partie du mouvement est cependant composée de tous ceux à qui l’on ne donne même pas d'appellation. La justice les considère comme faisant partie des Perles, ce que ces derniers réfutent totalement. A leurs yeux, il existe un grand fossé entre un vrai membre du mouvement, et un larbin. Dans cet immense fourre-tout, on retrouve tous ceux qui sont exploités d’une quelconque façon par les Perles Noires. Ceux qui assassinent pour eux. Ceux dont les services sont loués à qui aura besoin d’eux pour travailler, ou pour prendre du plaisir dans certains cas. Contraints et forcés, et jamais vraiment volontaires, ce sont ceux qui ont une dette à régler. Mais aussi tous ces orphelins qui furent recueillis par le mouvement et dont on ne jugea pas qu’ils étaient suffisamment doués pour rejoindre les Perles. Emplis de reconnaissance face à ceux qui les ont sauvés de la misère et de la mort, ils n’osent pas broncher. Mais les Perles sont surtout bien plus machiavéliques que ça. Si le mouvement ne fait pas dans le trafic de drogues, il n’hésite cependant pas à les utiliser pour faire mourir à petit feu la moindre envie de résistance et de rébellion. Une sorte de lavage de cerveau commençant très tôt. Pour obtenir leur dose ou parce que les facultés intellectuelles ont fini par être atteintes, leurs victimes se rangent aux ordres et aux décisions prises pour elles.
GODS WILL FALL - 2019

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

⟨ les mouvements illégaux ⟩ Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: ⟨ les mouvements illégaux ⟩  |  

⟨ les mouvements illégaux ⟩  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prédéfinis Indépendants Illégaux [3/6]
» Une infraction illégale...[PV : Patte de Grive]
» Santiagoriccardo VS Alais - Escroquerie - Vente illégale de bois - Verdict rendu
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» [installation illegale] Khristelle - 2/03/1458

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: UNVEIL THE TRUTH :: Les textes anciens :: annexes-
Sauter vers: