Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3


LES VEUVES— those who murder —
Arwen Falwell
surface
inside
behind
MESSAGES : 1707
AVATAR + © : shanina shaik + queen bé ♥ + chrysalis
POINTS : 1272
let it burn (noah) Tumblr_p36sp3DtoE1w0qmx4o1_500
AGE : elle a vu le jour il y a maintenante trente-trois ans. elle ne voit là qu'un banal chiffre qui pour elle, ne signifie que peu de chose. bien loin de la définir.
STATUT CIVIL : veuve. état de fait. nouvelle identité. sans attache. sans famille. elle a perdu son mari, tué de sa propre main, il y a presque douze ans déjà et il n’y a pas un jour où elle regrette son geste.
LES VEUVES
those who murder

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

let it burn (noah) Empty
Revenir en hautAller en bas
let it burn (noah)  |  Mer 1 Mai - 20:40

let it
burn
arwen & noah
L'horloge tourne, le temps passe. Le soleil évolue dans le ciel et la journée avance. Arwen n'en a pas conscience, n'y accorde que peu d'importance, et cela, depuis toujours. Distorsion du temps, des secondes, des minutes, des heures. Lorsqu'elle travaille elle a besoin de silence, de calme et c'est d'ailleurs la raison qui l'a poussé à insonoriser complètement les murs de son atelier lorsqu'elle l'a aménagé. L'apocalypse pourrait déferler à l'extérieur qu'elle n'en saurait probablement rien. Elle n'aurait pas la prétention de dire qu'il résisterait à un tremblement de terre ou même une catastrophe planétaire, mais il est plutôt résistant et avec raison ... Toutes ses créations y sont entreposées, qu'elles soient complétée ou non. Elle travaille d'ailleurs, actuellement à la confection d'une chaîne en or mettant en valeur un rubis. Commande spéciale d'un client régulier qu'elle apprécie beaucoup pour sa récurrence. Elle l'a longtemps soupçonné d'avoir plusieurs maîtresses vu le nombre important de commandes effectué, mais elle n'a jamais vérifié l'information n'en voyant pas l'utilité.

La sonnette qui résonne dans l'atelier la fait sursauter. Elle pose doucement son ouvrage, une main portée à la poitrine. Elle a longtemps songé à faire changer le bruit de cet horrible appareil sans jamais vraiment le faire. Elle jette un coup d'oeil à l'horloge surmontant la porte de l'atelier. Il est 15h. Elle fronce les sourcils, se rappelant soudainement qu'elle a rendez-vous avez Noah Sielle aujourd'hui. L'ombre d'une grimace vient planer sur ses lèvres, mais elle la chasse bien vite, rangeant quelques outils avant de se diriger d'un pas léger vers la porte de l'atelier qu'elle déverrouille. « Noah ... Entre. » L'astral s'écarte pour laisser passer l'argent. Qu'il pénètre à nouveau dans son antre. Elle ne l'a pas vu depuis quelques années, alors qu'il faisait souvent affaire avec elle par le passé. Néanmoins, les choses sont différentes pour elle aujourd'hui. Sa rencontre avec Nysa est venue détruire tout ce qu'elle connaissait ou pensait connaître sur le magnetron. Elle n'avait jamais été incommodée par sa présence, mais la situation s'avérait singulière aujourd'hui ... ainsi que pour les jours qui suivraient.

Elle tend le bras en direction d'une petite chaise, face à son bureau paré de son habituel bordel. « Tu connais la maison. Installe-toi. » Elle ferme la porte derrière lui et le seconde pour prendre place sur sa proche chaise. Arwen n'avait jamais été particulièrement proche du Sielle, mais après plusieurs années à le côtoyer dans le cadre de son travail elle avait fini par le traiter de manière plus ... familière. Elle était comme ça Arwen, de nature chaleureuse, empathique ... Mais il y avait à présent quelque chose de changer dans son comportement, qu'elle arrivait pourtant à dissimuler avec aisance. « J'espère que tu vas bien. » Elle hoche la tête, ne s'aventure pas sur un terrain dangereux, ne mentionne pas la mort de son enfant, elle ne s'en sent pas le droit. « Alors, parle-moi un peu de la raison de cette visite. Je dois t'avouer que ton appel m'a interloqué, tu étais plutôt vague. » Arwen n'a jamais été une fervente utilisatrice du vouvoiement malgré son éducation et elle est consciente, sans que ça ne la dérange réellement, que cela peut irriter certaines personnes. Elle jette un coup d'oeil rapide au magnetron alors qu'elle ouvre un petit tiroir pour y récupérer un crayon et un carnet, se dissimulant momentanément à sa vue. Elle a l'habitude d'esquisser des modèles, plusieurs croquis d'éventuelles créations avant de se mettre au travail.
GODS WILL FALL - 2019


let me cry
Petit texte ici. ▬ uc.

LE CERCLE— those who want the crown —
Noah Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 1911
AVATAR + © : ben barnes // av©midwinters wifey
POINTS : 652
let it burn (noah) Giphy.gif?cid=790b76115cccb275797a6e4d322b9fa8&rid=giphy
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 35 années.
STATUT CIVIL : Marié à Nysa Sielle depuis 10 ans déjà, et pourtant l'homme ne l'a jamais vraiment acceptée. Il a voulu la dresser, comme il a dresser sa tigresse Thanae mais Nysa est pire qu'un fauve et quelque part... Ca lui plait. Mais détourné de son épouse, le voilà tombé pour un autre, un autre qui lui change les idées, mais pas pour de meilleures.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

let it burn (noah) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: let it burn (noah)  |  Sam 4 Mai - 21:48
Noah n’avait jamais fait ça. Offrir un cadeau à Nysa n’avait jamais été dans ses habitudes. Si ce n’était pour son anniversaire ou, à de rares occasions, à leur anniversaire de mariage. Celui-ci lui rappelait plus un moment désagréable à oublier qu’une célébration de leur amour. Car de l’amour, entre eux, il n’y en avait pas.
Ou du moins, il n’était pas censé y en avoir.

Depuis quelques semaines, Noah préparait un cadeau pour son épouse. Un pendentif à attacher à une chaîne d’or. Le brun était plus ou moins certain qu’elle ne le porterait pas souvent, voire jamais. Il avait l’habitude de ne sentir aucun métaux sur elle, si ce n’était son alliance. Après dix ans de mariage forcé au magnetron, la shiver avait compris que chaque parcelle de métal sur son corps était une arme pour son époux. Mais ce bijou, jamais il n’en ferait quelque chose. Il espérait peut être qu’elle lui ferait confiance, qu’elle le croirait. C’était idiot, mais Noah y tenait. Car tous les jours il voyait Nysa s’enfoncer un peu plus dans la tristesse de leur deuil commun. Il avait beau lui promettre que tout irait bien, ni l’un ni l’autre ne semblait capable de se relever de cette épreuve. En public, ils donnaient le change, cependant. C’est ainsi que Noah parvenait à conserver cette expression de froideur hautaine en toutes circonstances.

Arrivé près de l’atelier de la joaillière qu’il est venu consulter, le brun toque contre sa porte avec l’assurance qui lui colle à la peau. Il est pile à l’heure, comme toujours. La porte s’ouvre bientôt sur Arwen Falwell, une jeune femme avec qui il a souvent fait affaire par le passé. C’est elle qui a incrusté la pierre sur la bague qu’il a forgé pour Nysa. Car comme le veut la tradition, un homme Sielle se doit de forger l’alliance de son épouse, faisant d’elle une Sielle. Le brun pénètre dans l’atelier à la suite de l’astral. « Bonjour Arwen. » Il se débarrasse de sa veste, qu’il pose sur le dossier de la chaise sur laquelle il s’installe. Son pouvoir rend ses rendez-vous avec la jaoillère un peu particuliers. Car si elle sait fondre, tordre et manipuler le métal, elle n’aura jamais le niveau de maîtrise d’un magnetron. Pourtant, elle a une vision différente, une vision artistique qui plait au Sielle.

« Je me porte bien. Et toi ? » La question est posée plus par politesse qu’autre chose. Le magnetron se fiche bien de savoir si la Falwell se porte bien ou non, du moment qu’elle peut réaliser sa commande. Le brun hoche la tête, et attend qu’elle soit disponible avec son carnet et son crayon pour lui raconter son idée. « J’aimerais offrir un nouveau bijou à mon épouse. J’avais en tête une forme peut être un peu particulière. » Il sort un petit morceau de métal de sa poche. Lui ne sait pas dessiner, et forger directement le métal est plus simple. Il s’agit d’un petit bout d’aluminium, pour la conception d’un prototype. Il a pris ce métal sur le haut de son bureau, et l’y refondra parfaitement quand le bijou sera prêt. La forme est toute petite, mais on y distingue un N enjolivé. Le N de Nathanael et Neela, bien que pour la joaillère, il pourrait tout aussi bien être le N de Nysa, ou même de Noah. Cette lettre représente leur famille toute entière, et chaque être qui en fait partie .« J’aurais besoin de toi pour en faire quelque chose de plus… Portable. » la forme est grossière, pas vraiment élégante. De toute évidence, il n’est pas l’artiste ici.


I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.



absente du 06/06 au 10 juin inclus
mise à jour lente mais certaine.

LES VEUVES— those who murder —
Arwen Falwell
surface
inside
behind
MESSAGES : 1707
AVATAR + © : shanina shaik + queen bé ♥ + chrysalis
POINTS : 1272
let it burn (noah) Tumblr_p36sp3DtoE1w0qmx4o1_500
AGE : elle a vu le jour il y a maintenante trente-trois ans. elle ne voit là qu'un banal chiffre qui pour elle, ne signifie que peu de chose. bien loin de la définir.
STATUT CIVIL : veuve. état de fait. nouvelle identité. sans attache. sans famille. elle a perdu son mari, tué de sa propre main, il y a presque douze ans déjà et il n’y a pas un jour où elle regrette son geste.
LES VEUVES
those who murder

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

let it burn (noah) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: let it burn (noah)  |  Lun 6 Mai - 21:29

let it
burn
arwen & noah
Elle n'a jamais vraiment entretenu de relation chaleureuse avec le magnetron, ce n'est pas le genre de ce dernier, mais ils ont souvent eu d'agréables échanges et les projets qu'il lui commandait comportaient toujours une part de défi ... C'est quelque chose qu'Arwen appréciait, sortir un peu de la routine et laisser travailler son imagination, bien que le Sielle avait toujours des idées plutôt arrêter. Elle ne pouvait nier qu'il savait ce qu'il voulait. « Je me porte bien. Et toi ? » Elle sourit, regardant le jeune homme s'installer face à elle. « Bien, merci. Je me porte toujours comme un charme après avoir passé quelques heures ici à travailler. » Information bien inutile, mais qu'elle se contente de partager quand même.

« J’aimerais offrir un nouveau bijou à mon épouse. J’avais en tête une forme peut être un peu particulière. » Arwen hausse un sourcil, mais elle aurait dû s'y attendre, c'était généralement lorsqu'il souhaitait offrir un présent à sa femme qu'il requerrait ses services ... Il ne lui offrait pas beaucoup de présent, ou du moins de bijoux, mais lorsqu'il le faisait, c'est à elle qu'il s'adressait généralement. Elle dépose doucement son crayon, afin de voir ce que Noah a apporté pour elle, c'est généralement de cette façon qu'il fonctionne ... Une image vaut mille mots comme on dit. Elle se penche un peu vers l'avant, afin d'inspecter le petit bout de métal à la forme particulière, un "N" semblerait-il. « Je peux ? » Elle lance un coup d'oeil au magnetron en tendant la main vers le prototype. Elle espère pouvoir le garder sous la main, mais si tel n'est pas le cas elle aura besoin de l'inspecter et d'en faire un dessin avant que le Sielle ne reparte avec son oeuvre. « J’aurais besoin de toi pour en faire quelque chose de plus… Portable. »

L'astral sourit, son interlocuteur n'est visiblement pas à l'aise dans le domaine, malgré ses pouvoirs. « C'est intéressant ... Tu souhaites y intégrer des pierres ? Lesquels ? » Elle marque une pause, son attention toujours portée sur le petit prototype qu'elle observe, se faisait elle-même une opinion sur les parures qui lui irait le mieux, sur la forme qu'il aurait, plus travailler et fini. « À quels endroits, les pierres ? Une préférence ? ... Et vu la forme de ton prototype, tu l'imaginais plutôt au bout d'une chaîne ? » Elle est concentrée la joaillière, posant questions par-dessus questions, mais c'est comme ça qu'elle travaille et d'une certaine manière, le Sielle lui facilite un peu la tâche en ayant une idée bien précise de ce qu'il désire. Elle a bien reconnu la lettre formée par son pouvoir, mais ne se pose pas de questions sur sa signification, pas pour le moment. Elle a appris depuis longtemps que la signification d'un tel présent est souvent bien particulière selon celui qui portera son travail ou même selon celui qui l'offrira.

Elle gribouille un peu sur son papier, griffonne quelques notes, quelques idées qu'elle ne veut pas oublier. « Est-ce que tu souhaites lui offrir à un moment particulier ? Quel est le délai que tu me donnes pour ce bijou ? » Arwen fronce les sourcils, espérant avoir le temps qu'il lui fait pour travailler sur ce projet. Elle ne saurait bâcler une œuvre destinée à Nysa ... Arwen soupire. D'après ses souvenirs, elle n'a jamais mentionné à la shiver qu'elle avait elle-même incrusté la pierre sur sa bague de mariage, à quoi bon ? Elle ne lui parlera certainement pas non plus de ce bijou, si ce n'est pour le commenter.
GODS WILL FALL - 2019


let me cry
Petit texte ici. ▬ uc.

LE CERCLE— those who want the crown —
Noah Sielle
surface
inside
behind
MESSAGES : 1911
AVATAR + © : ben barnes // av©midwinters wifey
POINTS : 652
let it burn (noah) Giphy.gif?cid=790b76115cccb275797a6e4d322b9fa8&rid=giphy
AGE : L'homme n'est ni jeune, ni vieux. Encore jeune, peut être, pour être à la tête de sa famille. Mais la tête sur les épaules, une expérience qui commence à compter, et des rêves qui se sont définis avec le temps de ses 35 années.
STATUT CIVIL : Marié à Nysa Sielle depuis 10 ans déjà, et pourtant l'homme ne l'a jamais vraiment acceptée. Il a voulu la dresser, comme il a dresser sa tigresse Thanae mais Nysa est pire qu'un fauve et quelque part... Ca lui plait. Mais détourné de son épouse, le voilà tombé pour un autre, un autre qui lui change les idées, mais pas pour de meilleures.
LE CERCLE
those who want the crown

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
Voir le profil de l'utilisateur

let it burn (noah) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: let it burn (noah)  |  Sam 15 Juin - 0:24
Noah hoche la tête, simplement. La journée de la joaillière ne l’intéresse pas. Arwen n’est pas une amie, bien que leur relation soit agréable au Sielle, elle ne sera pas la femme vers qui il se tournera en cas de problème… Comme il n’est probablement pas l’homme vers qui la Falwell se tournerait. Il n’ignore pas ses liens avec les Maresh, et est persuadé que les filles de cette famille sont des amies bien plus précieuses pour l’argent. Alors Noah rentre dans le vif du sujet, et parle de son projet à la joaillière. A nouveau, il hoche la tête quand elle lui demande si elle peut se saisir du petit prototype que Noah a conceptualisé. Le Sielle observe l’artiste à l’œuvre, tandis qu’elle tourne et retourne le petit morceau de métal entre ses doigts. Il laisse son regard détailler le visage de la brune, un instant, puis ses doigts et, finalement, le simulacre de bijou.

« J’espérais avoir ton avis. Je ne sais pas si tu connais mon épouse, c’est une Xi’nora. Elle a la peau plus hâlée que la mienne, les yeux noirs, et les cheveux noirs. C’est une femme forte, et j’aimerais que ce bijou ne dénote pas sur elle. » Si Noah savait, à quel point la Falwell connait Nysa, il ne tiendrait pas ce discours. « Peut-être des diamants ? Sa famille maîtrise la glace. » Les doigts de l’homme rejoigne un instant sa joue, recouverte d’une fine barbe qu’il garde en permanence. Le Sielle réfléchi, mais l’art de la joaillerie n’est pas son fort. Une autre Sielle – Reyna – aurait pu proposer un meilleur prototype mais pour ce cadeau spécial, Noah veut être plus impliqué dans la création du bijou. « Au bout d’une chaine, oui. Peut être qu’il devra être un peu plus petit… Je sais que c’est un peu grossier, comme ça. » Il a un léger sourire, alors qu’il se penche vers Arwen. Noah indique quelques endroits sur le métal. « Là, là, et là. Ou alors, tout le long de cette ligne ? » En parlant, il désigne les endroits du bout de son index.

« J’aimerais l’offrir le 18 juin. Pour notre anniversaire de mariage. Est-ce que tu penses que tu auras le temps ? Je peux y mettre le prix, tu le sais bien. » Noah n’est pas du genre à lésiner sur les moyens, surtout pour ce genre de cadeau. « Et je suis ouvert à tes idées, c’est toi l’artiste. »


I think when you've suffered terrible things, you become capable of terrible things.



absente du 06/06 au 10 juin inclus
mise à jour lente mais certaine.

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

let it burn (noah) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: let it burn (noah)  |  

let it burn (noah)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Noah n'a pas perdu son coup droit légendaire...
» Le topic officiel de l'idylle clandestine entre Noah et Amanda
» Will you come find me if I crash and burn? — Siobhán
» Scènes de ménage ~ Eden ~ Noah
» Pap Benoît XVI mande afriken ak ayisien pou yo sispann vole lougarou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus-
Sauter vers: