Revenir en haut Aller en bas



 


le gouvernement
Palier 10
l'ordre écarlate
Palier 6

la confrérie
Palier 3
le cercle
Palier 5

les silences
Palier 4
ad maius bonum
Palier 3

les trinitaires
Palier 5
les veuves
Palier 5

les perles noires
Palier 5
les épines rouges
Palier 6

les oubliés
Palier 3

NEUTRE— those who don't care —
Ismadia Maresh
surface
inside
behind
MESSAGES : 424
AVATAR + © : sara sampaio ; av©bigbadwolf bae ; gifs©tumblr
POINTS : 1097
why can't we rise again? (ismarys) Tumblr_pkh1rzmlyn1vdkwzno1_r8_250
AGE : trente ans, malgré tout sa beauté perdure et n'a cesse de s'accroître un peu plus chaque année
STATUT CIVIL : célibataire, mariée aux dieux, c'est le chemin qu'elle a choisi ; malgré cela, elle s'est éprise d'un homme, et malgré son dégoût certain pour ce dernier, elle n'arrive à le sortir de son esprit
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t433-but-be-the-serpent-und http://gods-will-fall.forumactif.com/t582-seven-devils-all-aroun Voir le profil de l'utilisateur

why can't we rise again? (ismarys) Empty
Revenir en hautAller en bas
why can't we rise again? (ismarys)  |  Sam 18 Mai - 0:27

----------- WE WILL NEVER LEARN -----------
never learn to break away
(@lycoris galatas)



Vêtue d'un ensemble aussi sombre que son âme, Ismadia s'est rendue à l'école de danse des Veuves afin de régler une affaire pour sa famille. Elle n'en avait pas réellement envie, mais elle a volontairement choisi de s'impliquer un peu plus. Cela uniquement dans le but de servir ses propres intérêts, mais personne n'est en possession de cette information. Personne ne sait réellement où vont sa loyauté et son allégeance. Mais c'est ce qu'elle souhaite, pour le moment. Elle a évidemment ses pions favoris, mais elle ne doit rien négliger, au cas où. La scène politique n'est pas la plus sûre ces derniers temps, avec le retour des Zarkari. Une guerre se profile et elle compte bien choisir le camp des gagnants. Plus question de passer à côté de tout ce dont elle pourrait profiter. Elle a été prise trop longtemps pour une idiote. Naïve et insouciante, elle n'a pas réalisé tout ce qui se jouait sous ses yeux. Aveuglée par un dévouement sans limites, Ismadia a ouvert les yeux tardivement. Mais il n'est jamais trop tard pour placer ses pions sur l'échiquier que représente Akkadia. Et jusqu'à présent, elle ne se débrouille pas si mal pour une religieuse restée trop longtemps cloîtrée dans son temple.
Assise, un verre de vin à la main, la brune profite de ce moment d'accalmie. Ici, elle n'est plus la Madre Divina de Rezbia, elle n'a plus toutes ses responsabilités à porter, elle peut être personne et cela est reposant. Son entretien avec l'une des Veuves s'est fini il y a déjà plus de trente minutes, mais elle veut encore profiter un peu, et terminer son verre. Parce qu'elle sait qu'après cela, elle va aller trouver une vieille amie, et la conversation ne sera certainement pas plaisante. La brune est en possession d'informations qu'elle ne peut plus garder pour elle. A quoi bon ? Elle n'a plus cette envie de respecter la confidentialité des confessions qu'elle a reçu ou reçoit encore. Même si leurs chemins se sont séparés brutalement, elle a toujours de l'affection pour Lycoris. Elle a d'ailleurs assisté à son second mariage. Et c'est précisément cette union dont elle veut lui parler. Malgré la rancoeur, elle ne peut pas laisser une soeur se faire prendre entre les griffes d'un prédateur. Ismadia n'est pas sans ignorer la férocité de la Pernington, c'est bien cela qui les a, entre autre, séparées. Toutefois, c'est autre chose que d'avoir affaire à un meurtrier qui ne regrette rien. Peut-être qu'un jour, la Maresh sera, elle aussi, confrontée à la mort. Peut-être devra-t-elle tuer pour se défendre, pour sa survie ou ses intérêts. Mais ses mains n'ont pas encore été tâchées d'un carmin encore tiède. Alors, elle se permet de juger, ceux qui tuent sans pitié et sans regrets.
La divine s'apprête à s'en aller, mais son regard en croise un autre et elle cligne des yeux, comme pour se convaincre qu'elle n'était pas folle. ─ Lycoris ? L'air qu'arborait son visage devait probablement être comique, mais elle ne s'attendait pas à trouver l'argent ici. Le hasard est parfois étrange, à croire que les dieux ont tout mis en oeuvre pour que leurs routes se croisent. ─ What are you doing here ? Elle fronce son regard, avant de croiser ses bras contre sa poitrine. ─ So, you ..? A moins qu'elle ne s'intéressait de près à la danse, Lycoris était probablement ici pour faire affaires avec les Veuves, à moins qu'elle ne soit déjà l'une d'entre elles. Ceci expliquerait les deux mariages, mais elle ne pouvait pas y croire, ou ne voulait pas vraiment. Pourtant, tout était clair comme de l'eau de roche.



--- if i cannot
bend heaven, i will raise hell ☾☾ i.m

AD MAIUS BONUM— those who believe —
Lycoris Galatas
surface
inside
behind
MESSAGES : 124
AVATAR + © : ALICIA VIKANDER. (AV)/BALACLAVA.
POINTS : 131
why can't we rise again? (ismarys) Tumblr_p9apq2tUke1qibdlco8_250
AGE : 33 ANS - elle les compte les années qui passent, si douloureuses ces rides sur son visage angélique, prouvant sa mortalité. lycoris ne voudrait jamais vieillir, lycoris voudrait rester belle et ne jamais se faner ; or ce corps d'humaine peu gratifiant l'en empêche.
STATUT CIVIL : MARIÉE - et le dévolu s'est jeté sur un innocent ou tout du moins c'est ce qu'elle pensait. Jouant à l'amoureux transit et elle l'amoureuse ébahie, après les voeux échangés, la réelle nature de leur union a éclaté. peu intéressé par le battement de ses cils et elle peu encline à l'aimer, ils se sont unis sur une et même chose: adorer se détester.
AD MAIUS BONUM
those who believe

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t408-lycoris-i-m-the-bad-gu http://gods-will-fall.forumactif.com/t662-lycoris-i-m-so-mean-i- Voir le profil de l'utilisateur

why can't we rise again? (ismarys) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: why can't we rise again? (ismarys)  |  Jeu 23 Mai - 20:49
WHY CAN'T WE RISE AGAIN
we will never learn, never learn to break away
La potence l’attendait avec impatience. Lycoris n’était pas dupe, et sa présence au sein de l’antre des veuves n’était que moyennement appréciée. D’abord, parce qu’elle avait ce brin d’insolence qui ne plaisait en rien aux femmes de l’institution et puis surtout parce qu’elle ne s’était toujours pas débarrassée de l’homme qui lui servait de mari. En réalité, ces femmes, Lycoris aurait pu les apprécier, si leur idéal n’était pas le partage des richesses. Elle se mordait le poing à chaque fois qu’une petite bribe de sa fortune était versée aux veuves, et l’idée même de les voir paitre dans la richesse qu’elle s’était elle-même construite la rendait rage et colère. La Pernington était une égoïste, dotée d’une avarice qui dépassait la raison, et pourtant elle assumait pleinement ce statut. Elle avait sué, pleuré et saigné pour en arriver au rang de sénatrice aujourd’hui et rien ni personne ne pouvait lui retirer cette fierté, ni le pouvoir et la fortune que cela lui avait apporté. Elle n’aimait pas partager, parce que jamais personne n’avait partagé avec elle. Elle n’aimait pas diviser, parce qu’on ne lui avait jamais expliqué les bienfaits de ce procédé. Lycoris était seule, seule contre la terre toute entière, et si parfois cette impression de solitude devenait pesante, dégoûtante, la plupart du temps elle l’oubliait. Parce qu’aujourd’hui elle était arrivée à un rang qui lui proférait bien plus qu’un sentiment d’apitoiement pour son propre sort. Elle avait choisi une route sinueuse, une route composée de mille et un obstacle et ce n’était pas aujourd’hui qu’elle regretterait ou se demanderait : et si ? Et si elle avait fait les choses différemment ? Lycoris n’aimait pas le mot regret et aimait se dire que la culpabilité ou la conscience étaient des émotions qui lui étaient obsolètes. Pourtant, aujourd’hui, marchant dans l’antre des veuves, elle s’étonna à regretter toute affiliation avec elle. Non pas, qu’elle crachait sur leurs idéaux ou leurs procédés, au contraire, elle trouvait l’idée de tuer des maris très poétique, mais tout ce qui accompagnait cet engagement, allait à l’encontre des choses en lesquelles elle croyait. L’argent. L’égoïsme. La solitude.  
(…) Lycoris fit un vague signe de la main à Adelaide avant de sortir de son bureau. Levant les yeux au ciel et serrant ses doigts dans un poing, elle inspira, puis expira. Une dette, elle leur devait, ou tout du moins c’est ce que ces satanées veuves voulaient lui faire croire, et dette elle paierait, pour ne plus jamais avoir à les voir. Mais veuve un jour, veuve pour toujours, et ces chaînes qu’on lui avait refermé autour des poignées, devenaient davantage plus lourdes avec le temps. Elle s’en voulait d’avoir été si stupide pendant sa jeunesse, de ne pas avoir réfléchi plus d’une seconde avant de plonger dans la vasteté de cette institution. Elle ne s’était pas rendu compte que les conséquences de son engagement viendraient à empiéter sur ses plans futurs et elle en payait à présent le prix. Se retournant et laissant claquer ses talons sur les pavés de l’école de danse, elle leva davantage le menton. Elle ne se laisserait pas abattre, pas ici, pas par ces femmes. Elle était après tout sénatrice, et les secrets qu’elle accumulait ici, toutes les informations qu’elle filtrait par ses visites, elle les utiliserait un jour à bon escient. On ne faisait pas de chantage à Lycoris Pernington, sans goutter aux conséquences. La vengeance était un plat qui se mangeait froid et nombreux de ses adversaires pouvaient en témoigner. La patience était la clé, la clé à tous ses maux, à tous ses désirs. – Lycoris ? – Virevoltant sur ses jambes, elle posa son regard sur lsmadia. Un petit sourire se mua sur ses lèvres, alors qu’elle s’approcha de la jeune femme. Anciennes amies, camarades, peut-être parfois encore alliées, c’était un fossé qui s’était creusé entre elles il y a maintenant quelques années. Trop ambitieuse, trop vocale, Lycoris l’avait fait fuir, et leurs chemins s’étaient séparés. Elle avait envie de rire de l’ironie de la situation, qui aurait cru, après tout ce temps, que ce serait chez les veuves qu’elles se retrouveraient enfin ? – What are you doing here ? – Vendre son âme au diable. Ou tout du moins c’était l’impression que la jeune Galatas avait eu après son entrevue avec Adelaide. Mais elle ne dit rien de tout ça et se contenta de sourire, muant ses lèvres dans leur rictus habituel. – So, you ..? – Malheureusement oui. Elle leva les yeux au ciel et s’assit à côté de son ancienne amie tout en soupirant longuement, fortement, au point où les murs pouvaient entendre son ton désapprobateur. – Ah yes. Unfortunately. – Elle fît mine d’observer ses ongles avant de lever ses yeux en direction de la Maresh. – Didn’t you think it was weird my first husband died so abruptly ? – Elle grimaça en souvenir de cette nuit, de son premier, et elle espérait, dernier meurtre. – Let’s just say my presence here is the proof of my younger self’s stupidity. – et stupide elle l’avait été. – But what are you doing here ? You don’t seem to be the kind looking for a husband ; even less killing one, you being a madre divina and all. – Sourcils froncés, yeux tentant de percer le mystère, elle s’étonna à s’amuser de la situation. L’ancienne Ismadia n’aurait jamais posé pied dans ce genre d’établissement, mais il semblait que toute personne était capable de changement.


I'M FEELING
so damn cool


lycoris in a nutshell:
 

NEUTRE— those who don't care —
Ismadia Maresh
surface
inside
behind
MESSAGES : 424
AVATAR + © : sara sampaio ; av©bigbadwolf bae ; gifs©tumblr
POINTS : 1097
why can't we rise again? (ismarys) Tumblr_pkh1rzmlyn1vdkwzno1_r8_250
AGE : trente ans, malgré tout sa beauté perdure et n'a cesse de s'accroître un peu plus chaque année
STATUT CIVIL : célibataire, mariée aux dieux, c'est le chemin qu'elle a choisi ; malgré cela, elle s'est éprise d'un homme, et malgré son dégoût certain pour ce dernier, elle n'arrive à le sortir de son esprit
NEUTRE
those who don't care

Feuille de personnage
TIMELINE:
COMPETENCES:
RELATIONS:
http://gods-will-fall.forumactif.com/t433-but-be-the-serpent-und http://gods-will-fall.forumactif.com/t582-seven-devils-all-aroun Voir le profil de l'utilisateur

why can't we rise again? (ismarys) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: why can't we rise again? (ismarys)  |  Mer 12 Juin - 0:24
Son regard azur ne quittait pas la silhouette élancée de la Pernington. Elle était la représentation incarnée du mal et du vice. Et Ismadia se demandait parfois comment elle avait pu mettre autant d'années à s'en apercevoir. On dit que l'amour rend aveugle, mais l'amitié n'est pas en reste pour autant. Elle avait du mal à se l'avouer, mais la divine se sentait seule, terriblement seule. Elle ne savait plus sur qui compter, sur qui réellement compter. Le goût âcre de la trahison glissait encore contre son palet pour qu'elle ne sache s'en défaire. Et celui de la déception n'était pas loin derrière. Lycoris faisait partie de ces personnes-là, de celles lui ayant laissée un goût plus qu'amer. Pourtant, elle ne l'avait jamais détesté, pas vraiment en tout cas. Comment le pouvait-elle ? C'était de la brune dont elle avait toujours été la plus proche parmi son groupe d'amies. Malgré une différence d'âge, elle avait toujours préféré la compagnie de Lycoris. C'était bien là son défaut. Elle ne savait jamais réellement oublier ceux qui avaient croisés son chemin. Malgré les coups bas et les trahisons, elle n'arrivait pas à effacer ces personnes de son esprit. Il y avait également Leah, ou même Soren. Tous erraient tels des fantômes dans ses plus sombres pensées. A présent, elle n'avait plus personnes, pas même les dieux, pas même sa religion. Et la solitude la terrifiait plus que tout.
Ismadia ne savait pas réellement ce que cela lui ferait, de savoir, si oui ou non, son amie appartenait aux Veuves. Peut-être qu'au fond, elle y trouvera une part de validation de tout ce qu'elle avait pu imaginer la concernant. Peut-être que cela lui ferait de la peine, pour la Pernington. Peut-être que cela la rendrait indifférente, maintenant qu'elle aussi ne jouait plus dans la même cour. Elle n'eut pas à attendre bien longtemps avant que la vérité ne retentisse. Malheureusement. Cela ne manqua pas de lui arracher un rire au coin des lèvres. Elle semblait pourtant dans son élément, bien plus qu'elle ne le pensait. Une veuve parmi les Veuves, une mante religieuse dans son antre. Ismadia se redresse légèrement et finit son verre, avant de le poser à côté d'elle. Il lui fallait au moins ça pour entamer une vraie conversation avec Lycoris. Personne ne pouvait supporter l'insupportable sans une dose convenable d'alcool dans le sang. Elle écoute sagement la brune. Bien que leur rencontre soit le résultat du hasard, Ismadia était contente de croiser son amie, elle avait justement des choses à lui dire concernant son nouveau mari. Mais pas tout de suite, elle voulait que la veuve soit en capacité d'entendre ce qu'elle lui dirait. Parce qu'elle ne voulait pas qu'elle prenne cela comme une attaque personnelle alors que cela n'était, au final, que de la bienveillance, probablement mal placée. ─ Oh yes, I thought it was weird, i must say. Mais les drames arrivent, et parfois quand on ne s'y attend pas. Mais Ismadia n'avait jamais vraiment compris ce que Lycoris avait pu trouver à cet homme. Elle n'était d'ailleurs pas venue au mariage. La rancoeur était encore trop présente. ─ Your new husband is going to be six feet under soon, I guess. Et cela n'était pas plus mal, vu le personnage dont il s'agissait. Un criminel, un meurtrier, un infidèle, et bien d'autres choses encore. Lycoris savait visiblement se défendre, mais faire couler le sang d'autrui n'est pas chose aisée. ─ But it's your choice anyway. Elle avait pris sa propre voie, en son âme et conscience. Ismadia ne plaindrait pas la brune de s'être engouffrée dans quelque chose qui la dépasse. Elle lui a proposé bien trop souvent de prendre un autre chemin. ─ Indeed, I'm not looking to marry someone or to kill aynone anytime soon. Epouser quelqu'un, cela lui restait impossible de par sa fonction, mais cela ne l'empêcherait désormais plus de se laisser tenter le temps d'une nuit. Quand au fait de tuer, elle se doute que cela arrivera un jour, mais le plus loin sera le mieux. ─ Let's just say it's family business.



--- if i cannot
bend heaven, i will raise hell ☾☾ i.m

Contenu sponsorisé
surface
inside
behind

why can't we rise again? (ismarys) Empty
Revenir en hautAller en bas
Re: why can't we rise again? (ismarys)  |  

why can't we rise again? (ismarys)  Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naruto RPG :: Rise of Shinobi
» TWR 2vs2 The Rise and Fall of Rome
» [Fiche d'île] Amazon Lily
» Smackdown Elimination Chamber Match
» [UploadHero] House of the Rising Sun [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GODS WILL FALL :: AKKADIA :: aureus :: Le pied d'Aureus-
Sauter vers: